AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Nuit pluvieuse, profonde. [ Pv avec Dracula, lui-même. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yam
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect


Masculin Nombre de messages : 6565
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans.
Mes relations:
Sexualité: Hétéro.

MessageSujet: Nuit pluvieuse, profonde. [ Pv avec Dracula, lui-même. ]   Mar 10 Juin - 21:18

Une nuit des plus pluvieuses, ce soir au Japon. Ce qui attendait le jeune homme était une nuit remplie d'insomnies, donc comme toujours il vadrouillait. Un peu partout, où ses pas le guideraient. Il était inconsciemment sur le chemin de la forêt, un lieu où il s'était durement entrainé auparavant, à l'époque où il n'était pas insomniaque, ni misanthrope ni froid et silencieux. Ni seul. Seul avec lui-même. Il avait apprit à être discret, depuis la nuit où il avait tout presque tout perdu, puis une autre nuit, différente, quelques années plus tard où il perdu une autre partie de ce qu'il possédait, il avait donc décidé de s'éloigner. Pas un regard en arrière. Le geste avait été fait pour eux, et non pour lui, part d'égoïsme inexistante.

Les tueurs à gages n'avaient jamais vaincus ni vraiment inquiété Yam. Mais ils leurs arrivaient de s'en prendre à ce qu'il lui restait, aujourd'hui c'était fini. Même en étant éloigné d'eux. Oui, triste fatalité, il ne pouvait protéger autre que lui-même. Pas à tous les coups.

Alors il n'y en aurait plus aucun.

Sa silhouette grande et mince était proche d'un grand arbre, un chêne. Ses doigts contre l'écorce abimée de celui-ci, il y a longtemps qu'il ne s'était plus entrainé en ces lieux. Il n'en avait plus besoin, toutes les attaques qu'on lui adressées étaient quelque part un entrainement en soi, tuer ne lui posait aucune difficulté. Même si depuis quelques semaines, les temps étaient calmes.

Bien qu'il sentait comme souvent une présence, moins flagrante, plus discrète que les autres. Il n'avait pas à se préparer, une de ses mains ( car il est ambidextre ) irait arracher ce qui lui servait de long et large katana de son fourreau ( sur son dos ) et il riposterait si besoin étant.

Ses yeux vairons balayait la dense végétation qui lui faisait face, impénétrables. Surement de famille, une famille qu'il n'a jamais connue.
Il aimait la pluie, qui viendrait perturber une nouvelle fois leur relation fusionnelle ?
Revenir en haut Aller en bas
http://aisances.skyrock.com/
Nosferatu Alucard
élève qui n'a plus de secret
avatar

Masculin Nombre de messages : 1897
Age : 34
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Inconnu =D probablement encore un truc au noir tiens...
Signe distinctif : Méchant et sombre personnage appellé Vampire xD =P, ancien champion de boxe anglaise
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: Inconnu
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Nuit pluvieuse, profonde. [ Pv avec Dracula, lui-même. ]   Mar 10 Juin - 21:56

Risquer sa vie, lorsque celle des autres étaient en jeu, c'était amusant, mais pas autant que d'humilier jusqu'à ce que l'adversaire n'en pouvait plus, le faire souffrir jusqu'à ce qu'il supplie de le tuer pour lui faire cesser sa douleur, et enfin l'achever lamentablement, lui faisant comprendre sa douleur, qui ne serait jamais avec fin. L'enfer attendait toujours l'adversaire, tandis que le vainqueur, et celui qui remporterait le trophée de la victoire - même si matériellement cela n'existe pas - et s'en rappellerait toute sa vie, ne pouvant transmettre cela à ses enfants. C'était quelque chose d'impossible, mais simplement tel une fiertée, ou quelque chose que seul l'âme pouvait endurer, subir sans efforts et accepter.
Mais cela n'était pas vraiment le sujet de cette soirée, et encore moins de cette sortie, il y avait autre chose caché derrière, en effet, cette nuit, une insouciable soif avait absorbé Alucard.
Cette fois, c'était un homme qui avait attiré son attention, étrangement. D'habitude pourtant ce n'était le plus souvent que les femmes, mais celui-ci paraîssait près à mourir, et son odeur était douce, et assez exaltante, excitant les narines d'Alucard. Il suivit l'homme, jusqu'à la forêt discrètement.
Arrivé dans cette forêt, il n'était pas reperé, mais se doutait du contraire, mais de toute façon, il s'en fichait, tout ce qu'il voulait était du sang, il sortit aussi alors son portable, qui était aussi à la fois un téléphone, et à la fois une liste des recherchés, ceux mis à prix par ceux qui croyait "employer"...Alucard. Cependant, il ne le faisait que pour subvenir à ses besoins au fond, il ne tuait que les proies intéressantes pour boire leur sang, puis gagner un petit peu d'argent de poche.
Il eut fini de vérifier, cet homme était dans la liste, une petite description aussi avec son style de combat, rien de bien...Redoutable, pensa immédiatement Alucard, un sourire aux lèvres.
Il sauta discrètement de la branche d'arbre où il était, descendit au sol, regarda l'homme de plus près, plus qu'à une cinquantaine de centimètres de lui, même s'il avait été silencieux en descendant, il ne voulait rien précipiter, simplement encore profiter un peu de la vie de cet homme, qui semblait assez étrange, il savait définitivement que quelqu'un était là, c'était certain, il n'y avait pas d'autres moyen, sa posture et son immobilitée montrait clairement qu'il savait que quelqu'un était là, il l'avait examiné, et malgré que cet homme avait peut-être penser faire un piège, il s'était lourdement trompé...C'était lui-même qui s'était piégé à ses idées.
Revenir en haut Aller en bas
Yam
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect


Masculin Nombre de messages : 6565
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans.
Mes relations:
Sexualité: Hétéro.

MessageSujet: Re: Nuit pluvieuse, profonde. [ Pv avec Dracula, lui-même. ]   Mar 10 Juin - 22:51

Ne vous fiez jamais trop aux détails que contiennent les informations que l'on vous apporte sur votre proie, si celle-ci est vraiment rusée elle veillera à ce qu'il n'y est qu'une infime part de vérité en eux, car on ne dévoile jamais ses ultimes atouts aux plus faibles que soi, on donne toujours le strict minimum. On se met parfois à leur niveau pour vraiment paraitre légérement plus fort aux yeux de ceux qui évaluent le combat plus loin, car même si on tue tous ceux qui nous attaquent, il y a toujours ceux qui observent sans attaquer. Qui montre les crocs sans mordre.
La plus petite erreur convient parfaitement à la mort. Soyez en sur.

À ce moment là, l'odeur du sang était encore plus flagrante que la musique que sont le silence et la pluie. Cet odeur n'était pas imaginaire, elle était juste très discrète. Mais l'odorat du chat sauvage ne faillit pas, l'haleine était forte, mais d'où il était inodore à un quelconque humain dépourvu d'odorat développé. Ce qui n'était pas son cas, c'était intéressant de percevoir une haleine sentant le sang. Spécial. C'est le mot.

Même immobile il ne craignait pas une probable attaque, même si elle n'émettait aucun son, l'odeur trahirait l'attaquant, et avec l'agilité de Yam il y avait peu de chance qu'il l'atteigne. Il faudrait qu'il ait une arme à feu, autrement il n'y arriverait pas. Mais est-ce vraiment impossible d'éviter des balles ? Peut-être. Peut-être pas, chacun sa notion de la capacité et de l'incapacité d'un homme, n'est-ce pas.
Aussitôt il perçut l'odeur s'intensifiait, l'inconnu se rapprochait dangereusement de lui, mais le jeune homme n'avait pas l'air perturbé, encore moins alarmé. Son air morne ne tarda pas à se trouver en face de l'air dément, une haleine semblable à celle d'un vampire ou d'un requin ayant gouté au sang dans la journée ou il y a peu. En trop grande quantité l'odeur met du temps à s'enlever, le gout encore plus.

Yam n'avait pas tiré sa lame de son fourreau, même face à l'inconnu aux dents impressionnantes et à l'haleine si particulière. Il ne savait pas quelle(s) arme(s) il possédait hormis ses crocs, mais il saurait les éviter. En le regardant mieux, ils n'avaient pas l'air très différents, mais il n'étaient pas semblables pour autant.

Il se tenait là devant lui, sachant apprécier la musique qu'il écoutait, celle du silence avec pour bruit de fond la grosse averse. Les instruments les moins couteux, mais pas moins agréables.

Ses yeux vairons le scrutaient, il ne bronchait pas.

Revenir en haut Aller en bas
http://aisances.skyrock.com/
Nosferatu Alucard
élève qui n'a plus de secret
avatar

Masculin Nombre de messages : 1897
Age : 34
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Inconnu =D probablement encore un truc au noir tiens...
Signe distinctif : Méchant et sombre personnage appellé Vampire xD =P, ancien champion de boxe anglaise
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: Inconnu
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Nuit pluvieuse, profonde. [ Pv avec Dracula, lui-même. ]   Jeu 12 Juin - 17:27

Silencieux, petit papillon de nuit, silencieuse petite nuit infimement discrète, pourquoi volez-vous tout les deux en ces effets naturels, et choses - parraîssant vivantes - qui sortent de l'ordinaire et qu'on peut aimer ou détester, savoir apprécier ou non, savoir user de son utiliter, ou pas. Comment utiliser un papillon de nuit, comment le faire souffrir en lui découpant ses aîles, et le torturant jusqu'à ce qu'il meurt, combien de temps durera-t-il à endurer cette souffrance, pour lui, intense...Comment user de la nuit à notre propre effet personnel et à notre avantage, c'était ce qu'un assassin, un tueur, ou quelqu'un de ce genre, savait. Etait-ce difficille à apprendre ? Non.
Alors comment est-ce que l'on apprennait à tuer discrètement, en usant de cette nuit, ou même sans discretion, tout en usant de la nuit...Quelque chose de très simple mais long à apprendre, il fallait des années de combats et d'expérience sur le terrain avant de comprendre et de savoir de quoi l'on parlait exactement. C'était quelque chose qui ne se décidait pas ainsi, qui était vivant en nous, et qui s'agitait dans notre corps comme un ver de terre qui remue, cela nous titillait en permanence, notre coeur, nos poumons, ce sentiment pouvait s'appeller "peur" ou "pouvoir" selon les personnes.
La vitesse, la force, les coups, la distance, et la puissance ainsi que le pouvoir était des facteurs importants, à être prit en compte dans un combat...Un pouvoir? Qu'était-ce? Un pouvoir était une capacitée propre à l'être humain, certains possédaient des capacitées différentes, pas pour autant des surhommes, mais qui les rendaient chacun uniques; mais on rencontraient souvent plus fort que soi, lorsqu'on était faible dans ceci, malgré qu'on soit "meilleur" que nos partenaires apparent, il fallait de l'entraînement et de l'expérience.
L'odeur du sang, c'était ce qui pouvait émaner d'Alucard, c'était une odeur qui trahissait sa présence, mais glaçait le sang de ses ennemis en même temps...Pourquoi cette odeur s'en échappait, simplement parce qu'il le faisait exprès, il pourrait camoufler facilement tout odeur comme tout militaire entraîné, en se tartinant de boue ou tout autre manière connue des forces spéciales, mais il ne le faisait pas seulement, il laissait apparaître cette odeur de sang, étrange, et assez forte, un être humain normal, sans être vraiment vif, ne saurait pas vraiment ce que cela pouvait signifier, et ne s'en préocuperait pas trop...Les autres, saurait que ce n'était pas une odeur de sang tout à fait normal, une odeur si forte de sang, c'était pas très naturel en effet. Sa victime était en vue...Sa "victime" ? Non. C'était juste un homme, gringalet, mais portant une épée sur lui, un homme normal le prendrait pour un faible, mais il ne fallait pas sous-estimer ces hommes-là, ils possédaient une force assez importante pour ne pas vasciller sous le poids de l'épée et savaient souvent la manier, à moins que ce n'était que de la gueule.
Mais peu importait, même son épée n'y pouvait rien, contre deux pistolets, le 'chacal' un puissant magnum de gros calibre, plus que normale, pesant 15kg, et un autre, le pistolet d'origine d'Alucard, pesant 9kg500, aussi un puissant magnum. Leurs poids étaient proportionnels à la puissance de feu, en effet, avec leurs poids on pouvait les classer dans la catégories des armes "lourdes" et pourtant, Alucard les manier comme des pistolets normaux, avec une étrange facilitée. Mais il ne les sortit pas.
Il avanca, cette fois-ci, il marchait devant l'homme, silencieusement, pas un seul mot ne sortait de sa bouche, seul le bruit de ses pas trahissait sa présence. Etrangement, il semblait avoir effacé son souffle, tout assassin ou militaire bien entraîné savait le faire, cela servait souvent à ne pas vraiment savoir la position, parfois cela perturbait, mais probablement pas cet homme, mais pourtant, il le cachait, étrangement, il faisait toujours des pas, silencieux...[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuit pluvieuse, profonde. [ Pv avec Dracula, lui-même. ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit pluvieuse, profonde. [ Pv avec Dracula, lui-même. ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit pluvieuse dans une rue entre le Murphy et l'Opéra
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Nouvelle nuit avec Sylvie [PV Sylvie]
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: La Ville :: La forêt-
Sauter vers: