AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Seule avec une cigarette(pv premiere personne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ichiku/Lilith
élève populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 859
Age du personnage : Damon vampire
Humeur [RPG] : La célèbre tueuse ''La broken rose''
Date d'inscription : 16/05/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Jeu 22 Nov - 15:18

D'ou elle étais, il faisait noir. Pas un chat, pas une ombre, seulement le bruit de la fournaise un peu plus loin. Accoudée contre un mur, cigarette à la bouche, Ichiku étais pensive. Devait elle suivre les traces de son père ou redevenir la petite fille fragile et pleine de vie qu,elle avait toujours été? Elle fêtait ses 18 ans aujourdhui. Elle était majeure, elle pouvait faire ce qui lui plaisait. Pourtant...pourquoi s'arretait-elle devant ce choix. Elle cessa d'y penser et profita de sa cigarette. D'un ton netre, elle dit à voix haute:

-C'est tellement calme ici...

Est ce que quelqu'un allait venir? ca elle ne le savait pas mais pour le moment, elle se contenta de fumer en paix.
Revenir en haut Aller en bas
aelfwin
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 32
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Archiviste
Signe distinctif : Libre penseur
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 22
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Jeu 22 Nov - 17:30

Les ténèbres étaient les maîtres de ces lieux. J'aimais cette endroit pour le calme qui y régnait. Je pouvais réfléchir tranquillement à ce qui me préocupait. Le seul bruit que l'on pouvait entendre dans le sous-sol était la chaudière qui fonctionnait à plein régime.

Malgré que l'on se trouve à quelques mètres en dessous du sol, l'ambiance tamisée et la douce chaleur étaient présentes ici.

Soudain je sentis une odeur lointaine de cigarette. Je détestais cette odeur. J'en déduisi que quelqu'un cherchait à contourner le réglement d'interdiction de fumer dans l'établissement. Je compris que je n'étais pas seul. Quelqu'un d'autre profitait du calme et de la tranquillité. J'entendis vaguement:

"C'est tellement calme ici." qui raisonnait dans toutes les pièces.

Il faut dire que l'écho du sous-sol m'a déjà tant de fois amusé alors que je me trouvais seul.

J'hésitais de prendre la parole envers ce mystérieux inconnu. Après tout laissons-le là où il se trouve. Je n'avais pas envie de rompre l'harmonie du silence.
Revenir en haut Aller en bas
Ichiku/Lilith
élève populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 859
Age du personnage : Damon vampire
Humeur [RPG] : La célèbre tueuse ''La broken rose''
Date d'inscription : 16/05/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Ven 23 Nov - 14:47

Une main longue et fine ornée d'une bague satanique se posa soudainement sur l'épaule D'aelfwin. Derrière lui, une longue silhouette ciselée se tenait derriere lui, cigarette à la main. La silhouette sourit et dit:

-J'avais cru avoir l'impression de ne pas être seule...j'ai visé juste.

Elle disparut ensuite dans l'ombre. La seule chose que le jeune homme pouvait entendre étaient de léger ''Clac'', signe de ses talons. Une voix s'éleva de la noirceur et un petit point rouge phosphora du noir. Les yeux rouges d'Ichiku brillaient de mille feux. Avec un sourire, toujours tapie dans l'ombre, elle demanda:

-Qui est tu donc pour t'aventurer ici?
Revenir en haut Aller en bas
aelfwin
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 32
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Archiviste
Signe distinctif : Libre penseur
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 22
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Ven 23 Nov - 18:38

Une main se posa sur épaule soudainement. J'eu un frisson qui me parcouru le bas de l'échine. Je vis une bague, probablement d'inspiration gothique se poser sur moi. Encore un autre frisson. Cette bague était ornée d'une tête de mort. Décidément aujourd'hui j'ai de la chance. Je vais flirter avec le démon de minuit. En plus ce démon fume. Il entartera mes poumons avant de me dévorer.
Plus sérieusement lorsque je releva la tête, je vis une fine silhouette. Elle avait une une veste entièrement noire. Cette fille avait du charisme à vous glacer dans le dos.


Elle me dit qu'elle avait l'impression de ne pas être seule. Elle eu raison. Quelle perspicacité! D'habitude je suis une ombre qui se confus parmis les ténèbres, comment a-t-elle fait pour me découvrir? Je n'en avais pas la moindre idée. En tout cas, je m'était fait prendre.
J'entendis de sourds claquements, comme des coups de talon. Chaque coup résonnait dans ma tête. L'écho donnait encore plus de présence à ces bruits.

Elle me dit d'une manière hautaine et lugubre:
"Qui es-tu donc pour t'aventurer ici?"

Je lui répondis avec diplomatie: "Tout comme toi je suis une créature de l'ombre, je ne supporte pas la lumière. J'aime errer dans les lieux les plus improbables, les plus sombres et les plus calmes que l'on puisse trouver. J'aime ce lieux comme le toît du pensionnat ou encore les couloirs obscurs. Je peux y méditer tranquillement, réfléchir sur mon sort où encore me perdre dans mes pensées sans craindre de ne plus suivre une conversation. Et toi, que fais-tu ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Ichiku/Lilith
élève populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 859
Age du personnage : Damon vampire
Humeur [RPG] : La célèbre tueuse ''La broken rose''
Date d'inscription : 16/05/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Sam 24 Nov - 0:02

Les bruits de talons s'arreterent devant le jeune homme et une botte sortit de la noirceur. Cette botte fut suivie par une autre jambe fine, un corps mince et deux yeux rougeoyants. le tout se termina avec une trainée de cheveux roses attachés en queue de cheval. La jeune fille laissa tomber sa cigarette par terre et l'écrasa d'un coup sec avec son pied, ce qui fit un énorme ''CLAC'' résonnant. Elle rit malicieusement et dit:

-Moi, ce que je fais ici? Eh bien, on peut dire que je me cache...

Elle fit quelques pas vers l'homme et dit:

- Il n'y a pas si longtemps, j'ai connu un homme...beau comme un dieu.

Elle s'avanca et passa sa main fine sous le menton du jeune homme. À quelques centimetres de la bouche de ce dernier, elle dit:

-J'en était totalement amoureuse.

Elle attrapa le genou du jeune homme et remonta sa main jusqu'à la fermeture de son pantalon en ajoutant:

-J'ai tout fait pour le rendre heureux...

Elle se recula d'un mètre et baissa la tête en ajoutant de nouveau:

-Mais lui...il m'a trompé...

Elle revint vers l'homme et se placa derriere lui avec un signe de fusil sur la tempe:

-Alors un soir...qd il est revenu de la maison de sa conquete...

Elle fit un bruit de détente et revint devant l'homme:

-Voila pourquoi je me cache ici...mais aussi, j,ai une décision à prendre sur une autre affaire...

Elle le fixa dans les yeux et demanda:

-Quel est ton nom?

(désolée, j'écrivais avec un rythme de tango a l'arriere^^. Tu écris super bien^^)
Revenir en haut Aller en bas
aelfwin
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 32
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Archiviste
Signe distinctif : Libre penseur
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 22
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Sam 24 Nov - 14:17

[Ca se ressens, j'aime bien l'action qui s'enchaine à un rythme "endiablé", c'est amusant. Merci pour le compliment^^]

Cette mystérieuse jeune fille arrêta de faire claquer ses talons. J'en fus heureux car le bruit m'incommodait vraiment et me rendait mal à l'aise. De plus je ne pu me résoudre à la regarder dans les yeux, car il était de la couleur du sang! Je n'avais jamais vu des yeux comme ceux-là.
Soudain la jeune fille jeta sa cigarette à terre et elle l'écrasa d'un vif coup de talon. Je frémis d'un léger sursaut. Elle est si douce... Moi qui aime la douceur avec elle je suis servis.


Elle me dit qu'elle se cache, oui mais de quoi? Je n'ai pas eu le temps de lui poser la qestion qu'elle enchaîna directement. Elle me parla d'un homme "beau comme un dieu". Je ne voyait pas du tout le rapport avec ma question. Il faut dire que je suis souvent impatient, je n'attends pas la fin de la réponse que j'ai déjà envie de savoir la suite.
Puis elle s'approcha de moi et elle mit sa main sous mon menton. J'eus un petit mouvement de recul et j'eus peur de sa réaction. Je n'ai guère l'habitude que l'on m'approche d'aussi prêt. Elle était tout près de moi, sa bouche me faisant face.
Puis, à ma grande surprise elle me pris le genou et glissa sa main sur ma braguette. Oups là je suis vraiment gêné. Je repris difficilement ma respiration. J'étais comme tétaniser devant elle. Lorsqu'elle recula enfin, je fus soulagé.


*Enfin je vais pouvoir un peu respirer...*

Soudain, elle m'empoigna vigoureusement et se plaça derrière moi en me menaçant de sa main en forme de pistolet. Là c'en était trop. C'était comme un cauchemard qui n'en finnissait pas. Cette fille était vraiment bizarre. Je me sentais toujours mal à l'aise en sa présence. Elle semblait en tout cas beaucoup souffrir. Et cette souffrance la transforma en quelque chose de presque pitoyable. Je ne pus m'empêcher d'éprouver pour elle de la compassion.
Elle me dit qu'elle avait une autre affaire à régler, je ne préférais pas savoir de quoi il s'agissait. Si l'"affaire" en question était du même accabi que cette histoire de meutre et bien j'était mal barré.


Elle me fixa des yeux avec une rare intensité. Je suis toujours mal à l'aise lorsque l'on me regarde de cette façon. Je ne savais plus où me mettre. Elle me demanda mon nom je lui répondis:

"Tout le monde m'appelle Aelfwin. Et toi comment te prénommes-tu?"


*essayons de détendre un peu l'atmosphère...*


Dernière édition par le Lun 26 Nov - 13:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ichiku/Lilith
élève populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 859
Age du personnage : Damon vampire
Humeur [RPG] : La célèbre tueuse ''La broken rose''
Date d'inscription : 16/05/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Dim 25 Nov - 0:20

Àa la question du jeune homme, Ichiku se mit à rire malicieusement. Elle ancra ses yeux démoniaques dans les yeux apeurés d'Aelfwin et dit d'une voix peu rassurante:

- Je m'apelle Ichiku...Uchiha Shitake Ichiku...fille d'une maudite et d'un tueur en série...

Elle se mit à faire des pas rapides et résonnants et posa son doigt derriere la nuque du jeune homme. D'une voix machavélique, tout en descendant le long du dos d'Aelfwin, elle dit:

-Ma mere...est shcizophrène...elle croyait toujours aveoir une deuxieme personne en elle. Une belle femme qui est stupidement tombée enceinte à cause d'un incident dans les douches...

Elle placa ses mains en croix autour du cou du jeune homme et ajouta:

-Mon père...est un tueur sans pitié...il désire tellement tuer son frère...il est grand, beau, sombre...et il ne rate jamais son coup...

Elle marcha en avant de lui en se trainant un peu et baissa la tete. D'une voix neutre, elle dit:

-Et moi...moi je ne suis rien...je ne suis qu'un corps sans âme. Je ne suis pas belle comme ma mere ou tueur comme mon pere...

Elle ferma les yeux doucement.
Revenir en haut Aller en bas
aelfwin
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 32
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Archiviste
Signe distinctif : Libre penseur
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 22
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Dim 25 Nov - 18:17

L'obscurité était presque complète dans le sous-sol. La lumière ne passait qu'à travers de fines lucarne ajustées en hauteur. La jeune fille se mit à rire d'un rire presque diabolique. Cela me glaça le sang. Ses yeux injectés d'ailleurs de sang n'avait rien de rassurant. Elle dit s'appeler Ichiku, Uchiha Shitake Ichiku... Je préfère le diminutif Ichiku, c'est plus simple. Elle me dit être la fille d'une femme maudite et d'un tueur en série. Je ne voudrais pas paraître grossier mais maintenant je sais de qui elle tient ces accès de délires. La pauvre, elle a du beaucoup souffrir, je n'imagine même pas jusqu'à quel point.
Elle fit les cent pas comme si elle tournait dans une cage. Je ne supportait plus de la voir. J'avoue qu'elle m'effrayait même si je ne laissait apparaître que de l'indifférence et de la froideur. Elle posa l'un de ses doigts derrière mon cou.
Avec une voix stridente et perfide elle me dit que sa mère était schizophrène. Tient c'est curieux, moi c'est une psychose que j'ai. Je ne sus pas s'il fallait lui dire que j'avais une psychose et que c'est une maladie qui ressemble à la schizophrénie. Mais une voix intérieur m'intima l'ordre de me taire, ce que j'ai fait. Après lui cela ne l'aidera pas beaucoup, et cela la perpétuera dans son propre délire.


Ichiku se pencha près de moi et mis ses mains en signe de croix devant mon cou. C'était de mieux en mieux, des sueurs froides tombaient de mes tempes. J'en avais assez, je voulais que toute cette comédie cesse. Je regrettai de m'être offert dans cette cage d'acier, où la lionne était prête à me dévorer. J'étais le gibier, elle était la chasseresse. Je ne pus me débattre, elle m'avait attiré dans ses griffes.
Je suffoquais à présent du monoxyde de carbone qui se laissait échapper de la vieille chaudière quelques mètres plus loin. J'avais besoin d'air, je ne pouvais plus supporter tout cela. Mon père... un tueur... tuer son frère... sans pitié... Les mots se mélangeait en une cacophonie monstrueuse. Tout raisonnait dans ma tête comme si le son sortait d'un mégaphone.


Je perdis presque connaissance, je n'entendis plus vraiment ce qu'elle me disait. Mais je me ressaisis. Je me dis plusieurs fois mentalement "tu vas y arriver, tu ne vas pas tomber dans les pommes...". A croire que mon mental est plus fort que mon corps. Je récupérais peu à peu mes moyens, laissant passer ce nuage noir comme si c'était de la poudre de perlimpinpin.
Soudain elle baissa la tête. Pendant quelques secondes le silence régnait en maître. Je savourais ce délice en paix. Elle me dit qu'elle n'était rien, et qu'elle n'était pas belle comme sa mère et tueur comme son père. Y'a-t-il un mal à cela? Je lui dit en philosophant comme à mon habitude:


"Nous avons pas besoin de ressembler à nos parents pour exister. Regarde-moi. Je suis malade. Je souffre chaque jour que Dieu fait. Je ne ressemble pas du tout à mon père, j'ai quand même en moi quelques-uns de ses traits de caractère. Par contre je ressemble beaucoup à ma mère, cette même doucuer, cette même curiosité et ouverture envers la vie. Mais même si ce n'était pas le cas, refuserais-je de vivre pour antant? Refuserais-je ma vie et mon parcours? Cela n'a pas de sens, ce serait une négation envers la vie elle-même. Tu as forcément une âme, si tu es concient des exactions de ton père, et la beauté de ta mère, alors tu as une âme sinon tu ne pourrais même pas t'en rendre compte..."

Je vis dans les yeux rougeâtres de la jeune fille que j'avais vu juste. J'avais touché quelque chose en son coeur. Mais j'eus très peur de sa réaction, elle était capable de tout du meilleur mais surtout du pire...


Dernière édition par le Lun 26 Nov - 12:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ichiku/Lilith
élève populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 859
Age du personnage : Damon vampire
Humeur [RPG] : La célèbre tueuse ''La broken rose''
Date d'inscription : 16/05/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Lun 26 Nov - 0:38

(j'adore tes postes)

Ichiku releva la tête et garda le silence. Elle parut...stupéfiate. Elle s'avanca vers Aelfwin et, avec un regard un peu irrité, elle lui tourna dos. D'un ton un peu mélancoilique, elle dit:

-Ou ets mon âme? Mes parents s'en sont appropriés.

Elle enleva son long manteau de cuir et Aelfwin put constater avec horreur des coups de dague et de fouet sur les bras de la jeune fille. Elle aggripa son chandail et se dernier se déchira en quelques secinde. Aelfwin put encore constater avec horreur des marques de fouet dans son dos. La jeunne fille baissa la tete et dit:

-Mon père m'a fait cela parceque je n'avais pas une âme de tueur...quelques unes viennent de ma mere qui disait que je n,avais pas une ame jolie...

Elle se tourna et fixa Aelfwin. avec une voix désespérée, elle demanda:

-Ou vois tu mon âme? Tout ce que je vois c'est un souvenir de ma mere et de mon pere qui me font comprendre que je suis morte depuis longtemps!!!!

Elle tomba à genoux et retint du mieux qu'elle put ses larmes. Apres un moment, elle se releva et dit du mieux qu'elle put:

-D...de...quoi souffres...tu?

Elle resta la le dos tourné à attendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
aelfwin
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 32
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Archiviste
Signe distinctif : Libre penseur
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 22
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Lun 26 Nov - 14:39

[Merki^^ Là ça commence à devenir difficile, je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec cette histoire hihi]

Ichiku s'avança près de moi, elle semblait un peu blesser de ce que je venais de dire. Pourtant il n'y avait vraiment pas de quoi, je ne lui ai dit que ce que je pensais. Parfois l'on pense soulager les gens avec nos phrases toutes faites, mais cela ne fait que les plonger dans une mélancolie encore plus grande. C'est ce qui venait de se passer avec Ichiku. Elle me demanda où était son âme, et elle me dit que ses parents se l'étaient appropriés. Je ne sais pas moi je ne suis pas devin ni magicien. Que puis-je bien répondre à cela?

*Réfléchissons il doit bien y avoir une réponse...*

Puis la jeune fille enleva son manteau et me montra des coups et de noubreuses cicatrices. Je fus horrifié. Elle avait aussi des marques de fouets dans le dos comme si elle était une bête de cirque et qu'elle s'était fait "dressé" par ses tortionaires. Elle me dit que son père lui avait cela parce qu'elle n'avait pas une âme de tueuse, et que sa mère y était aussi pour quelque chose, parce qu'elle n'avait pas "une âme jolie". Je n'avais connu une personne aussi touchée par les drames de la vie. Résumons: son père est un tueur, sa mère est schizophrène, il la frappe, Ichiku a tué son ex-petit ami...

*Comment peut-on vivre de cette façon?... Là je suis totalement dépassé...*

Ichiku se retourna vers moi elle me demanda d'une voix paniquée où était passé son âme. Selon elle, ses parents lui rapellaient qu'elle était morte depuis longtemps. Je ne savais plus quoi répondre. Que pouvais-je lui dire? Que ses parents doivent l'aimer au fond, qu'ils ne font que reprojeter leurs souffrances passées sur elle. Ces choses-là ne se disent pas. Du moins pas dans cette situation. Elle serait encore plus désespérée. Même si j'ai toujours aimé la psychologie, il y a des choses qui nous dépasse un peu. On ne peut pas avoir réponse à tout, même si quelquefois cela m'arrangerait.


Elle tomba totalement anesthésié, l'air désemparé. Elle me demanda d'une voix faible et saccadé de quoi je souffrais. Je n'avais pas envie de lui parler de mes problèmes. Je lui dit tout de même:


"Je suis atteint d'une maladie grave, une psychose. Ave les cachets que je prends, je souffre tous les jours. En plus, j'ai toujours l'impression que je ne vais pas m'en sortir, que je vais sombrer seul dans les ténèbres. Heureusement pour le moment je n'ai eu aucune hallucination, et j'espère ne jamais en avoir. Je suis un peu trop jeune pour tomber vraiment dans la maladie mais je vis avec une épée de Damoclès au-dessus de ma tête. Les choses peuvent se compliquer à tout moment. Et je suis parfois si fatigué de lutter."

Une larme perla sur mon visage. Je me concentrais du mieux que je le pouvais pour ne pas sangloter. J'ai toujours détesté me montrer faible. Mais je ne pus m'empêché de laisser couler quelques gouttes. Pourtant c'est rare que je pleure. Il en faut vraiment beaucoup pour que je me laisse aller. Mais là tout est différent, tout se mélange confusément. A nouveau, j'étais au bord du malaise. Avec cette maladie et ces putains de cachets, cela m'arrivait souvent de me trouver mal et de manquer un peu d'espace. Je n'avais qu'une envie c'était de rentrer chez moi. J'espère que cette rencontre allait vite finir car je ne pouvais plus tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Ichiku/Lilith
élève populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 859
Age du personnage : Damon vampire
Humeur [RPG] : La célèbre tueuse ''La broken rose''
Date d'inscription : 16/05/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Lun 26 Nov - 16:28

Lilith resta sur ses genoux et écouta l'homme en silence. Quoi?!? Lui aussi sombrait peu à peu dans les ténèbres?!? Puis, elle le vit verser des larmes. Il souffrait atrocement, mais, souffrait il autant que la jeune fillea demie nue qui se trouvait devant lui? En le voyant ainsi, une larme chaude coula sur sa joue.

*Que...non...pas ca...pas devant lui...*

Elle avait de la difficulté à les retenir. Dans quelques minutes, le jeune homme allait assister à l'une des plus grandes faiblesses d'Ichiku. Mais cette faiblesse allait changer entièrement le cours de sa vie. En trainant un peu le pas, elle réussit à atteindre l'homme et déposa ses mains délicates sur les épaule de ce dernier. D'une main, elle alla cueillir une larme sur la joue du jeune homme et la porta à sa bouche. Les yeux en eau, elle fit un léger sourire et dit d'une voix douce:

-Je ne suis pas la seule à souffrir...ca me réchauffe le coeur de savoir que quelqu'un en ce bas monde comprenne mes peines...

Elle n'en pouvait plus, elle laissa échapper un flot de larmes, puis deux, puis trois, bref, tout ce qu'elle avait retenu durant sa vie entiere. La tete enfouie dans le torse du jeune homme, elle pleurait, pleurait et ne cessait de pleurer. D'une voix faible, elle dit:

-J'ai toujours...été tellement...seule dans mon...combat...Mais...moi...je ne suis...pas une lâcheuse...même si l'envie...me prend souvent...

Elle recommenca à pleurer abondamment et s'arreta net apres de longues minutes. Elle sourit faiblement et ajouta:

-S'il faut sombrer...dans les ténèbres...ne me lâche pas...Reste...avec moi...Je ne serai...pas seule...

Elle ferma les yeux et resta accrochée à lui, inerte, toujours avec ce petit sourire faible qui retourna en air neutre peu à peu. Elle était visiblement évanouie car la grippe aux épaules d'Aelfwin se loussa et Ichiku commenca à tomber au sol.
Revenir en haut Aller en bas
aelfwin
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 32
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Archiviste
Signe distinctif : Libre penseur
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 22
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Lun 26 Nov - 18:58

Ichiku versa quelques larmes. Voilà enfin quelque chose de véritable chez elle. Là, elle ne jouait plus la comédie, elle était sincère. Je fus un peu surpris de la voir pleurer, son apparence extérieure faisait penser à quelqu'un de beaucoup plus fort que cela. Comme quoi tout le monde peut se tromper.

*C'est bizarre comment l'on croit connaître les gens, et puis tout à coup, leur masque tombe...*

Ichiku était en face de moi, accroupi sur ses genoux. Elle déposa ses mains sur mes épaules. Puis elle ris une de mes larmes et la porta à ses lèvres. Enfin, Ichiku parla d'une voix douce, ce qui était inhabituel. Elle me dit qu'elle n'était pas la seule à souffrir, qu'en ce monde cela lui réchauffait le coeur de savoir que quelqu'un pouvait la comprendre.
Elle ne cessa plus de pleurer.
Elle reposait sa tête sur ma poitrine. Je la pris dans mes bras pour la consoler. Je compris désormais la peine qu'elle devait garder dans le creux de son coeur. Elle me dit qu'elle avait souvent été seul dans son combat mais qu'elle n'était pas une lâcheuse. En pleurant elle semblait redevenir l'enfant qu'elle a toujours été. C'était attendrissant.
Je lui soufflais à l'oreille qu'elle n'était plus seule dans son combat, que je l'aiderais. Puis elle sanglotait comme jamais. Cela durait des minutes et des minutes. Je lui caressais les cheveux, espérant pouvoir la calmer mais elle reprenait de plus belle. Elle me fit pleurer moi aussi. Nous pleurâmes tous les deux en choeur.


Elle s'arrêta enfin de pleurer après plusieurs minutes de rafales. Elle me dit que s'il fallait qu'elle sombre dans les ténèbres, je ne devais pas la lâcher, et qu'elle ne serait pas seule. Je lui dit:

"Tu ne seras plus jamais seule."


Elle resta calfeutrée dans mes bras, sans bouger d'un centimètre. Le silence. Enfin le silence était arrivé. Je profitais de ce moment de calme pour me reposer un peu l'esprit. Ce dernier quart d'heure, j'avais vu défilé bien des choses. Cette fille n'était pas commune.
Là, elle reposait dans mes bras comme un bébé. Puis elle tomba légèrement sur le côté, je la secouai vigoureusement pour qu'elle se réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Ichiku/Lilith
élève populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 859
Age du personnage : Damon vampire
Humeur [RPG] : La célèbre tueuse ''La broken rose''
Date d'inscription : 16/05/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Mar 27 Nov - 1:06

Il avait beau la secouer, Ichiku ne se réveillait pas. Elle était en train de rêver. Dans son rêve, elle revoyait son père. Elle se voyait nue devant lui, ce dernier tounant autour de sa fille. Elle sanglotait en voyant le fouet:

-Pitié pere, ne faites pas ca!!!

Son pere caressait sa peau avec un large sourire et disait:

-Crois moi ma beauté c'ets pour ton bien.

-Non...sanglotait Ichiku.

Il caressait toujours le corps de la jeune fille, le sourire sadique aux levres:

-Vilaine petite fille, pourquoi oh pourquoi n,est tu pas capable de faire ce que je te demande?

-Pere! C'est inhumain!!!Répliquait la jeune fille en pleurant de plus belle.

Le coup retentit tel un glaive entrant dans sa peau. Son pere était collé dans son dos à lécher le sang pendant qu'Ichiku hurlait.

-NOOOOOOOOOOON!!!!!!!!!

Elle revoyait et sentait les coups et les perverseries de son pere. Elle hurlait et pleurait dans son sommeil pui...apres de longues heures, elle se réveilla en sursaut en criant:

-ARRETE!!!!!!!!!!

Elle leva la tete et vit qu'elle était dans les bras du jeune homme. Quelques larmes coulerent et elle se jeta a son cou, le faisant basculer vers l'arriere. On entendit un gros BOUM et une fois qu'il eut passé la douleur de sa tete contre le sol, il put voir Ichiku qui pleurait a nouveau. D'une voix sanglotante, elle dit:

-p...pourquoi...moi...
Revenir en haut Aller en bas
aelfwin
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 32
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Archiviste
Signe distinctif : Libre penseur
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 22
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   Mar 27 Nov - 14:04

Je continuais de secouer Ichiku sans succès. Elle semblait plonger dan une catharsis. Elle parlait dans son rêve. Elle semblait supplier son père de ne pas recommencer à la frapper.
Ichiku n'arrêtait pas de se débattre, de bouger comme un asticot et de crier "non! Arrête... Tu me fais mal...". La pauvre était comme paralyser, elle avait l'air tétanisé de frayeur.


Puis elle recommença à parler. Elle dit à son père que c'était inhumain. Elle pleurait à chaude larme. Je fis tout ce qui était en mon pouvoir pour la rassurer et la détendre, mais elle était comme transporté vers un ailleurs. Et cet ailleurs semblait être pire que l'enfer. Je ne savais plus que faire pour la calmer. Je continuais néanmnoins de lui caresser les cheveux et de lui chuchoter quelques mots doux.
Tout à coup, Ichiku se mit à hurler. Cela me figea sur place. Qu'est-ce qu'elle était en train de revivre, je n'en savais rien.


["apres de longues heures, elle se réveilla en sursaut en criant..." de longues heures c'est pas un peu beaucoup ça?]

Ichiku resta bien une heure inconsciente. Elle continua de s'agiter, de hurler et de pleurer. Je suis alors très mal à l'aise, car il n'y a rien que je ne puisse faire. Puis, d'un seul coup elle se réveilla en criant "Arrête!!!!!" Ichiku le va sa tête, elle me vu puis elle se jeta à mon cou. Elle me fit tomber sur le mur qui se trouvait derrière moi, et ma tête a heurté un conduit de gaz.

"Aïe!", fis-je.

Je me relevais un peu sonné. Qu'est-ce qu'il est dure ce tuyau... Ichiku prononça d'une vraiment très failbe "pourquoi moi...". Je voulu lui répondre, mais qu'allais-je lui dire?

"Tu sais moi non plus je n'ai pas demander à être la victime de ma maladie. Pourtant je ne peux que l'accepter, je ne peux pas faire autrement. Ha oui, souvent je me dis, pourquoi moi? Pourquoi est-ce tombé sur moi? Mais que m'apporterais le réponse?"


Je fis ce que je peux pour essayer de la réconforter. Mais ce n'était pas facile. Si je n'avais pas traversé autant d'épreuve, j'aurais été destabilisé depuis bien longtemps, et je n'aurais pas su quoi faire.

*Personne ne pourra jamais m'expliquer pourquoi la maladie m'a touché et n'est pas tombé sur quelqu'un d'autre...*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seule avec une cigarette(pv premiere personne)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seule avec une cigarette(pv premiere personne)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» seule avec sa petite enfin c'est ce qu'elle pense(elijah)
» juno (+) je me retrouve, en fermant ma paupière, seule avec toi.
» Dans ma tête [Seule avec mes souvenirs]
» DON&JULIET Il suffit parfois d'une seule personne pour se sentir heureux
» échanger des pokémon avec une seule DS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Sous-sol :: Les sous-sols-
Sauter vers: