AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Cour de philosophie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aelfwin
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 32
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Archiviste
Signe distinctif : Libre penseur
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 22
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Cour de philosophie...   Mer 21 Nov - 21:08

Aujourd'hui, j'ai le moral au plus bas. J'en ai marre de ces cours qui n'en finissent pas. J'en profite d'un écureuil qui passe, de branche en branche, près de la fenêtre, pour errer dans mes pensées.

Le sujet du jour est: "faut-il laisser la souffrance nous enchaîner ou la laisser nous construire?"

Je ne sais plus quoi en penser. Il y a des jours où la souffrance est si grande que philosopher dessus comporte déjà son lot de souffrances. J'ai mal, si mal. Mon coeur est percé d'une lance, mon esprit est morcelé et mon âme ne trouve pas le repos. Je susi comme un zombie qui n'est plus rattacher à la vie, qui n'a plus d'âme. Espérons que cela ne va pas durer.

Je pose une question au professeur:

"Et si l'on se laisse enchaîner par la souffrance, que nous reste-t-il à faire? Comment y échapper?"


Dans la classe, beaucoup me scruptaient comme si j'étais un extraterrestre. Qu'est-ce que j'ai encore dit de mal? Rien il me semble. Mais il faut toujours que je m'attire la foudre des dieux. Ce n'est pas ma faute si je me pose ce genre de question.

En même temps, j'avais attiré l'attention de quelqu'un. Je sentais son regard me sruter. Elle semblais me regarder intensément, comme si je l'intéressais. Peut-être allais-je me faire une nouvelle amie. D'autres regards me fixaient. Je n'ai jamais aimer être regarder de cette façon, cela m'intimide beaucoup. J'attendais avec impatience la réponse du professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Kyorie Kaie
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 18/11/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: re:cours de philosophie   Mer 21 Nov - 21:34

Kyorie qui dormait depuis le debut cours car cela la passionais guère surtout la philosophie , puis une personne venait de poser une question qui intéraissait la jeune fille parce que ce que le jeune homme venait de dire lui fit repenser à son passée , elle n'en était toujours pas guérit ses plaies s'ouvrait , se fermait quand bon leurs semblait ce qui faisait souffrir la jeune Kyorie

*Pourquoi pose t'il cette question , la ressent-il ?*

celle-ci commencait à le fixer tout en jouant avec un crayon papier habilement , en même temps elle attendait la réponse du prof. car sa l'intriguait ainsi que le garçon . . .
Revenir en haut Aller en bas
aelfwin
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 32
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Archiviste
Signe distinctif : Libre penseur
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 22
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Cour de philosophie...   Mer 21 Nov - 22:25

Le professeur semblait dans un premier temps agréablement surpris par la question. Pour une fois qu'un éleve s'intéressait vraiment à ses cours. Il répondit:

"Se laisser enchaîner par la souffrance est un signe de faiblesse, comme un défaut dans la cuirasse. Il faut être vraiment affaibli pour se laisser toucher par la souffrance. Une personne heureuse par exemple ne réagira pas du tout de la même façon face à la souffrance.
Nous aspirons tous au bonheur, pourtant nous ne sommes pas égaux devant celui-ci. Si nous succombons aux souffrances, alors commence une longue chute. Se relever n'est pas évident. Mais seul la volonté peut nous tirer de ce mauvais pas.
La souffrance est le meilleur des apprentissages, elle nous permet de faire face envers tous les tracas de la vie. Lorsque l'on souffre, nous ne sommes pas objectif, nous pensons que nous souffrons trop, que cela est injuste. Mais nous ne voyons pas que derrière cette façade, une minutieuse construction se prépare. Les fondations de sa propre vie sont construit par les aléas de la vie, mais pas seulement.
Toutes les blessures font partie de l'être humain, en tant qu'identité personnelle. Les blessures constitue notre carte d'identité, ce qui fait qu'un être agira de telle ou telle façon. Tout est construit selon un modèle de cause à effet. A celui qui me demande que faire devant la souffrance, je lui répondrais tout simplement d'y faire face, de l'accepter et de l'affronter directement. Y faire face est sans doute beaucoup plus difficile à faire qu'à dire.


Je fus très surpris devant la réponse du professeur. Je ne m'attendais surement pas à ce genre de réponse. Mon attention se dissipa d'ailleurs après ces derniers mots. Je fus à nouveau absorbé dans mes pensées.

*Y faire face? Est-ce aussi simple que cela? Et lorsque la souffrance est inssupportable?*

Je ne pu répondre moi-même à cette question. Le prof l'avait dit, la souffrance nous aveugle en nous faisait croire qu'elle est insupportable alors qu'en fait, un trésor de force intérieure nous habite.


Un autre élève interrogeait le professeur:

"Et si l'on ne voit pas la souffrance comme une construction mais comme une destructuration?"
Revenir en haut Aller en bas
Kyorie Kaie
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 18/11/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Cour de philosophie...   Mer 21 Nov - 22:41

Kyorie écoutait patiemment la réponse du prof puis posa une question

-Et si l'on ne voit pas la souffrance comme une construction mais comme une destructuration?

Kyorie fixa le prof puis le jeune homme qui l'intrigua c'était lui qui venait de poser la question mais il retournait directement dans ses pensés donc la jeune femme regardait attentivement les gestes que faisait le jeune même si il n'en faisait que très peu

*Trop byzarre celui la , il a eu sa réponse et maintenant tout ce qui est autour de lui ne l'intérèssent plus. . .*

Kyorie retourna son regard vers le prof pour avoir sa réponse . . .
Revenir en haut Aller en bas
aelfwin
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 32
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Archiviste
Signe distinctif : Libre penseur
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 22
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Cour de philosophie...   Jeu 22 Nov - 13:19

Cette question me surpris grandement. Elle était assez inhabituelle pour être remarqué. Le prof paru aussi surpris que je l'étais. Il pris une grande inspiration et annonça:

"Certes la souffrance peut-être considéré comme une destructuration car elle métamorphose l'être comme une chenille devenant papillon. Mais alors parle-t-on de la chenille d'une destructuration?
Pense-t-on au nombre de souffrances qu'elle a du subir pour devenir un magnifique papillon? On appelle ce processus une métamorphose, et pas une destructuration.
Le mot destructuration est d'ailleurs ici mal employé. La destructuration est synonyme de désorganisation, or quelle désorganisation la souffrance produit-elle? Bien sûr, nous avons l'impression que tout est sens-dessus dessous. Mais qu'est-ce qui a changé? L'individu qui souffre est toujours le même, et ce qu'il vit suit son cours.
La souffrance peut être alors constructive parce qu'elle façonne l'individu à une nouvelle identité, de nouveaux schémats de vie, bref un être neuf."


J'avoue que je n'ai entendu ses derniers mots. Ce n'était pas que ce n'était pas intéressant, bien au contraire. Mais mon esprit volait à travers les concepts. Il n'avait plus de limite, il pouvait tout faire. Une foule de choses me parvenait à l'esprit. De mon dernier devoir sur la fatalité jusqu'à ma vie bien tumultueuse qui me cause bien des soucis. Je ne sais pas si on peut être objectif sur la souffrance, on est trop dans les sentiments pour pouvoir être totallement franc.


Je vis la jeune fille dans ses pensées. Elle semblait elle aussi bien ailleurs. Je ne sais pas si c'était la réponse du prof qui l'avait laissé songeur ou autre chose. En tout cas elle n'était plus là...
Revenir en haut Aller en bas
Kyorie Kaie
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 18/11/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: re:cour de philosophie   Jeu 22 Nov - 20:09

Kyorie lacha un petit sourire lorqu'il parla des papillon mais redevint serieuse vers la fin de sa phrase , celle-ci était assée étonnée que le prof trouvait des réponses ainsi comme si il les avait prédite , Kyorie partit dans ses pensée à chercher ce qu'y la faisait vraiment souffrir le fait qu'elle fut kidnappée , ou battue ou encore avoir apprit que ses parents n'était pas ses parents ? elle remarqua que le jeune homme la fixa mais détourna son regard sur le tableau ou leprf venais d'écrire la leçon , Kyorie ralat un peu parce qu'elle ne voulait pas écrire mais bon si on veux avoir de bonne note il faut au moins écrire ses cours . . .Après avoir écrit le cours elle souffla un peu , puis elle rangea ses affaires dans son sac , à ce moment précis elle remarqua qu'il neigait donc elle continua d'admirer se voile blanc tomber dehors , elle adorait la neige mais elle s'enrhumais très vite donc elle ne va jouer dedans que très peu , puis à son âge se serais un peu la honte

*Ouais il neige , trop cool , dommage que je ne puisse aller dehors . . .*

Elle sourit
Revenir en haut Aller en bas
aelfwin
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 32
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Archiviste
Signe distinctif : Libre penseur
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 22
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Cour de philosophie...   Jeu 22 Nov - 22:22

[Attention à l'orthographe, il y a certaines fautes que tu peux éviter, et n'hésite pas à faire des paragraphes pour "aérer" un peu le texte...]

Dehors il neige. C'est la nouvelle de l'année. Bien sûr je m'en fiche comme de ma première chemise. En plus on ne peut pas sortir alors quel intérêt.
Je suis d'une assez mauvaise humeur sans savoir vraiment pourquoi. C'est surement l'approche de Noël qui me met dans cette état. Cette fête me déprime. Je ne sais pas pourquoi mais les chants de Noël me font pleurer comme une madeleine.


Toute la classe semblait subjugée par le déluge de neige. C'était d'ailleurs un bon prétexte pour ne pas suivre le cours de philo. Je ne comprendrais jamais pourquoi la plupart n'aime pas la philo.
Moi j'adore cela. Je trouve cela tellement intéressant. Quand on est en cours, au moins on respecte le prof. Là ce n'est même pas le cas, il y a un de ces brouhahas. On ne s'entends même plus dans la salle.
Le prof continue impertubable son cours. Il est d'ailleurs le seul à rester concentré dans son travail. C'est admirable comme il reste impassible.
Dehors il neige de plus belle. Le vent semble souffler extrêmement fort. Les flocons de neiges miroitent sur la fenêtre de la salle de classe. Que c'est beau toute cette neige!


Reprennant de plus belle avec la philo, je décidait de poser une nouvele question au professeur. Je voulais aller au bout de cette leçon car elle m'intéressait au plus haut point. Je reprenait mon rôle ô combien zélé du bon petit écolier:

"Mais est-il vrai de penser que la souffrance précède la joie?"


Je voulais un peu relancer le débat. Je suis impatient d'attendre la réponse du professeur. La jeune fille devant moi semblait me regarder avec attention, je me demande bien pourquoi parce que la plupart me dévisage comme-ci j'étais un primate. Je ne sais pas pourquoi mais les gens sont souvent méchant. Dès lors que l'on se démarque des autres on est considéré comme une bête curieuse. Certains se moquaient de moi en me traîtant d'intello. J'ai toujours détesté que l'on me traite d'intello. Pour moi il s'agit de l'insulte suprême. Je ne répondis pas à ces méchancetés, je déteste la violence, qu'elle soit physique ou verbale. Comme d'habitude je subis sans rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Kyorie Kaie
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 18/11/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: re:cour de philosohie   Ven 23 Nov - 23:08

Kyorie remarqua que le garçon ne se souciait guère du temps qu'il faisait dehors , il avait aussi cette tête déprimé , elle e savait pas pourquoi , Kyorie suivait en même temps les discussions des autres élèves et le prof, puis le jeune homme reposa une question sur la souffrance

*Il est à fond dedans ou quoi ,il ne lache pas ce sujet. . .On dirait un élève modèle qui connait tout sur tout. . .*

La jeune fille veanit de faire tomber on stylos à plume par terre sans le faire expres , elle s'empréssa de remacer son stylos , mais remarqua qu'il y avait maintenant une assée grosse tâche d'encre sur le sol , mais ne s'en préocupa , puis mis sa main sur son menton pour tenir sa tête , enfin regarda le prof pour la réponse pas si attendut que sa par la jeune Kyorie . . .
Revenir en haut Aller en bas
aelfwin
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 32
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : Archiviste
Signe distinctif : Libre penseur
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 22
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Cour de philosophie...   Sam 24 Nov - 18:55

Le professeur entendit ma réponse. Il se prépara quelques secondes pour y répondre. Il me dit:

"Oui vous avez tout à fait raison de penser cela. La souffrance précède la joie. Mais cela dépend des cas. Parfois c'est l'inverse qui se produit. Le bonheur succède parfois aux drames. Il n'y a pas de schémat précis dans la vie. Il est vrai que généralement c'est la souffrance qui précède la joie mais pas tout le temps."


Il avait raison, je n'avais pas beaucoup réfléchi en posant cette question. Maintenant je comprends la grossièreté de celle-ci. On pense souvent à tord que ce que l'on vit est une vérité universelle et est vrai pour tous les cas de figures. On oublie alors que chaque personne est différente, que chaque être a une personnalité, une histoire, des acquis différents.
Je replongeais une fois de plus dans mes pensées. Est-ce qu'on peut parler de construction envers la souffrance? Celui qui n'a pas de père et de mère peut-il dire que la souffrance le construit? Le prof l'a dit ce sont les émotions qui font croire que ce que l'on vit est injuste et destructeur. En fait c'est la paille qui se loge devant les yeux. On croit voir mais l'on ne voit pas.


Je regardais ma montre, une heure avait passé. Il en restait encore une. J'en avais un peu marre d'être en cours. Et j'avais un de ces mals de têtes avec toutes ces notions à essayer de comprendre. Je n'en pouvais plus. Comme ultime recours, je décidais de poser une autre question, au moins cela fera passer le temps et cela répondra à mes propres interrogations. Je lui demandait:

"Pourquoi avons-nous l'impression que la souffrance nous détruit plutôt que nous construit?"

Je me rendis compte qu'une fois de plus je n'avais pas réfléchi avant de poser ma question. Le prof en avait déjà parlé. Je suis bête. Mais allons voir ce que le prof va répondre. J'ai remarqué qu'il a tellement de richesse intellectelle et de vocabulaire qu'il ne répond jamais la même fois pareil. Ce prof me fascine. Je suis comme une abeille qui se pose sur une fleur et qui butine avec délice un peu de son nectar divin. Ou plutôt comme un moustique attiré par la lumière d'une lampe à incandescence.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cour de philosophie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cour de philosophie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VOTE DE CENSURE POUR JEA !HAUTE COUR DE JUSTICE POUR RENE PREVAL !
» invitation du roi au peuple et chevalier de la cour.
» cour des rois déchus
» 1er Cour d'Etude des Runes: Découverte!
» Socle Gardes de la Cour de la Fontaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Premier Etage :: Les salles de cours-
Sauter vers: