AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 ~Pris dans une tempete~( Pv Heks )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mylène Baylaire
élève nouveau(elle)
avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 22
Age du personnage : aucune n_n'
Humeur [RPG] : alalaaaaaaaa ^^
Signe distinctif : ~ étudiante amnésique ~
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 15 ans
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: ~Pris dans une tempete~( Pv Heks )   Mar 9 Juin - 23:18


La légère brise qui soufflait en mâtiné s'était transformé en de violentes bourrasque de vent,le ciel était devenu noir et on pouvait apercevoir de temps à autre de fins éclaires fissurant les nuages. Les murmures incessants des feuillages bordant l'internat masquait les autres bruits des alentours: un orage se préparait.

Une jeune fille se tenait là, dressées comme un piquet pour résister a l'attraction du vent.Cette fille, c'était Mylène Baylaire, elle était nouvelle dans l'internat et souffrait d'une amnésie partielle. Tout son passé s'était effacer de sa mémoire laissant un énorme vide dans la vie de Mylène. Elle était vêtu d'un courte jupe grise, s'arrêtant juste avant les genoux, et d'une fine veste de cachemire bleu ciel recouvrant son léger débardeur blanc le tout joliment assortie avec ses long cheveux soyeux.Il n'y avait personne d'autre sur le toit et la nouvelle pensionnaire fixait l'horizon , ses grands yeux bleu perdus dans le vague comme si elle apercevais quelque chose d'invisible au loin , quelque chose que seul elle pouvait voir a travers les épais nuages qui cachait a présent le soleil.Son regard était éteint et son visage sans expression , elle restait là, immobile laissant ses longs cheveux bleutés volés au vent.Il commença a pleuvoir mais la jeune fille ne bougea pas elle leva légèrement le tête comme pour voir ou tombait cette pluie fine et glacée puis ferma les yeux. En réalité elle ne s'était pas rendue compte du vent, de la pluie ou de l'orage qui se préparait, elle était plongé dans ces souvenirs, ou du moins dans ce qu'il en restait car .son épaisse frange retomba sur son visage et la jeune fille la releva de sa main droite.Dans l'autre elle tenait une feuille, apparemment une partition, celle qu'elle avait retrouvé en faisant sa valise pour aller dans l'internat.Même si la mémoire de la jeune fille n'était pas revenu en trois ans, il arrivait que Mylène arrive a se souvenir de détails, plus ou moins importants.C'était la partitions d'une de ses propre composition, la jeune fille s'en souvenait à présent : elle l'avait écrite lors de l'anniversaire de sa meilleur amie. Bien sur Mylène ne se rappelait plus d'elle mais peut être cela lui reviendrait il un jour..

Un assourdissant grondement de tonner retentit alors faisant sursauter la jeune pensionnaire. Elle regarda autour d'elle paniqué, c'était comme si elle c'était réveiller d'un affreux cauchemar. Haletante elle s'avança vers l'escalier pour rentrer dans l'internat mais les rafales de vents lui faisait perde l'équilibre. Mylène venait a peine de s'apercevoir de la situation dans laquelle elle s'était mise quand une terrible bourrasque la fit trébucher..Dans sa chute, elle lâcha la partition qui s'envola alors avant de disparaitre dans la noirceur du ciel. Quelques secondes plus tard la jeune fille se releva avec peine, ses vêtement étaient trempés et ses cheveux lui collait au visage. Elle dégagea son visage de sa main tremblante et tituba jusqu'à la rampe de l'escalier ou elle s'accrocha fermement.Mylène chancela jusqu'au bas des escalier ou se trouvait la porte menant a l'intérieur du pensionnat, elle eu d'abord du mal a l'ouvrir tellement le vent la repoussait a contre sens amis elle réussit tout de même après quelques minutes d'acharnement.

Il faisait chaud dans l'étroit couloir qui précédait l'entrée sur le toit, du moins plus que dehors. Mylène Baylaire resta un moment le dos plaqué contre la porte puis se laissa lentement glisser au sol.Elle était bien sur soulagée que tout soit terminée mais toute cette aventure l'avait épuisée.
La jeune fille posa sa main dans son cou, le geste était devenu mécanique avec le temps, elle semblait chercher quelque chose mais ne le trouva pas. Sa main se resserra et de petites larmes commencèrent a couler des yeux bleuté de la pensionnaire. Le médaillon de Mylène avait disparu, c'était, a vrai dire, la seul chose qui la liai a son plus lointain passé et elle y tenait beaucoup.Elle l'avait reçu de sa grand mère, quelques mois avant le décès de celle ci, du moins c'est ce qu'on lui avait dit.
L'adolescente se releva d'un bond et empoigna la poignée pour retourné chercher le pendentif : il devait être tombé pendant la tempête, s'il y avait une chance de le retrouvé c'était de retourné sur le toit.Mylène tira difficilement la lourde porte et une violente rafale de vent s'engouffra dans l'étroit couloir.
Elle s'apprêtait a ressortir quand une voie étrangère l'interpela dans son dos.



Dernière édition par Mylène Baylaire le Sam 13 Juin - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://choupi17.jimdo.com/
Heks Metherlance
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 30
Humeur [RPG] : Médecin scolaire
Date d'inscription : 10/06/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 25
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: ~Pris dans une tempete~( Pv Heks )   Jeu 11 Juin - 19:38

Le temps n’était pas au beau fixe, et de l’infirmerie, Heks avait pu observer cette jeune fille qui semblait défier le vent. Il n’avait rien eu à faire de la matinée, aussi se leva t-il de son fauteuil et quitta l’infirmerie en laissant un mot sur la porte qu’il avait avec lui son beeper et ainsi qu’il était joignable en prévenant la dame de l’accueil. Il traversa les couloirs, la blouse médicale au vent, et s’empressa de monter les marches. Tenterait-elle de se suicider ? Etant nouveau, il dut s’arrêter plusieurs fois pour demander son chemin, regardé parfois de manière étrange, comme si c’était lui-même qui allait en finir. Il arriva finalement en haut de l’escalier, le stéthoscope autour du cou. La jeune fille qui était apparemment rentré s’apprêtait à ressortir. Ne sachant ce qu’elle voulait faire, il lui adressa la parole de la manière la plus douce qui soit.

- Je peux t’aider en quoi que ce soit, jeune fille ?

Elle semblait désemparée, et lorsqu’elle se tourna vers lui, il pu observer les yeux légèrement rougis par les pleurs. Il se pinça la lèvre inférieure de peur de faire une bêtise. Il s’approcha un peu plus d’elle, ôta sa blouse et s’en servit pour la recouvrir et ouvrit la porte. Le vent s’engouffra rapidement, mais le jeune médecin avait prit soin de se placer devant l’étudiante afin qu’elle ne soit pas gênée. Miraculeusement, un collier gisait non loin de la porte.

- Attends moi ici, je vais te le chercher. Tu es trempée jusqu’aux os, tu risquerais de tomber malade.

Il lui adressa un clin d’œil affectueux à la jeune fille et sortit. Le collier vacillait un peu sous l’effet du vent qui s’abattait en ce jour orageux. La soirée précédente avait été rudement chaude, ce qui annonçait bien un orage en général. Il avait même du dormir la fenêtre ouverte, chose rare ! Il s’avança prudemment vers le collier, qui glissa un peu plus vers le rebord du toit. Le dernier coup de vent laissa penser qu’il tomberait, mais la vivacité du médecin fut la plus forte et il l’attrapa de l’extrémité des doigts, allongés au sol, la mâchoire serré. Il se releva tant bien que mal, les vêtements trempés.

- Tant pis, je mettrais tout ça à laver en revenant chez moi ce soir.

Il s’approcha de la porte menant au escalier, l’ouvrit et la referma aussitôt. Il tendit le collier à la jeune fille, un sourire aux lèvres.

- J’espère que c’est ce que tu t’apprêtais à reprendre.

Il passa une main dans ses cheveux mouillés et les remis en place. Il avait faire sa bonne action du jour. Il s’en félicitait d’ailleurs. Plus il était proche des élèves, plus son travail s’en trouvait faciliter. Et le manque cruel de personnel médical ou paramédical l’étonnait un peu. Il se devait donc de fournir un éventail de compétences plus large. L’expérience accumulée au sein de son travail précédent serait d’un grand recours. Il ajusta le nœud de sa cravate et, conscient de la chaleur agréable diffusé dans les escaliers, proposa à la jeune fille de s’asseoir le temps de se réchauffer un peu.

- Je suis le docteur Heks Metherlance, le médecin scolaire du pensionnat. Comment t’appelles-tu ? As-tu froid ? Veux-tu que j’aille te cherche un chocolat chaud ?


Un sourire éclairait son visage. Il était un étrange médecin, bizarrement vêtue, un peu complexe d’esprit, mais d’une personnalité gentille et agréable. Peut-être un peu trop …


Dernière édition par Heks Metherlance le Mer 17 Juin - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mylène Baylaire
élève nouveau(elle)
avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 22
Age du personnage : aucune n_n'
Humeur [RPG] : alalaaaaaaaa ^^
Signe distinctif : ~ étudiante amnésique ~
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 15 ans
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: ~Pris dans une tempete~( Pv Heks )   Sam 13 Juin - 17:05

La jeune fille se releva et regarda l'homme un instant.Elle serra alors le médaillon qu'il lui avait rapporté et une larme coula sur sa joue.Mylène l'essuya rapidement et sourit au jeune infirmiers. Des faux sourires, c'était tous ce qu'elle savait faire depuis qu'elle était sortie de l'hôpital.De toute façon il n'avait pas besoin de savoir que ça n'allait pas, personnes n'avait besoin de le savoir.Elle respira a fond, essayant de se calmer puis lui dit :

- Merci beaucoup. Je tenais vraiment a ce médaillons, on me l'avait offert quand j'étais plus jeune.. Enfin..je crois.. je n'en suis pas sur, c'est ce qu'on ma dit .. Merci, merci mille fois.

Elle marqua un temps de pose, fixant le pendentifs entre sa main.Pourquoi disait elle cela ? il s'en fichait surement. Un simple merci aurais suffis.Mylène pris son collier et fit un nœud rapide autour de sa nuque puis rendit la veste à l'infirmier qui était a présent autant trempé qu'elle.Le beeper du jeune homme tomba de la poche de sa blouse et la jeune fille le ramassa maladroitement et lui tendit en demandant :

- Vous êtes le nouvel infirmé ? Je m'appelle Mylène Baylaire je vient d'arrivé ici.désoler du dérangement je voulais juste prendre l'air et je n'ai pas remarqué qu'un orage arrivait.J'aurais du être plus prudente,je ferais plus attention dorénavant.

Elle ne dit rien sur le moment mais au fond elle, elle était furieuse. Mylène c'était promis de ne plus jamais pleurer et depuis son arrivé elle ne faisait que ça.Pourquoi était elle devenu si fragile tout d'un coup ?
Trempé et tremblante, la jeune fille décida que dès qu'elle retournerai dans sa chambre elle se changerait immédiatement, mais pour l'instant une question lui trottais dans la tête.Mylène se demandait pourquoi l'avait-il aidé, pourquoi était-il allé cherché son médaillon dehors avec cet orage ? Lui aussi aurait pu se blesser, ou même pire il aurait pu tombé du toit et mourir..! Alors pourquoi avait il risqué sa vie pour elle ? Il ne la connaissait même pas..
C'était peut être stupide comme question mais elle la posa tout de même.


- Excuser moi mais .. pourquoi m'avez vous aidée ? C'était dangereux vous auriez pu vous faire mal ou..

Elle ne termina pas sa phrase, il comprendrait surement ce qu'elle voulait dire.Mylène regarda alors l'infirmier droit dans les yeux un moment puis détourna le regard..Gênée d'avoir posé une question de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
http://choupi17.jimdo.com/
Heks Metherlance
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 35
Age : 30
Humeur [RPG] : Médecin scolaire
Date d'inscription : 10/06/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 25
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: ~Pris dans une tempete~( Pv Heks )   Dim 14 Juin - 20:48

Heks observa la réaction de la jeune étudiante. A première vue, elle semblait fragile, ayant peut-être subit un problème psychologique lourd. Du moins, aucune séquelle physique n’étaient à déplorer au grand soulagement du médecin. Quelques mots s’arrêtèrent dans sa tête instinctivement. L’habitude certainement. Il arrivait facilement à détecter, surtout chez les jeunes adolescents, les choses dont ils ne souhaitaient pas parler mais qu’ils avaient besoin de signaler. Chaque petite souffrance additionnée pouvait mener à un désastre. C’est ce à quoi le médecin était entrainé à détecter chez ses patients.

- C’est ce que l’on t-a dit ? Tu veux dire que tu as des troubles de la mémoire ? Tu ne t’en souviens pas ?

L’adolescente semblait confuse. Elle attacha son collier et demanda plus d’information sur le pseudo-sauveur de son collier. Il répondit avec un sourire aux lèvres, ravi de voir la discussion s’engager.

- Je ne suis pas infirmier. Je suis le docteur Heks Metherlance, le nouveau médecin scolaire. Et ne t’excuses pas, j’étais curieux lorsque je t’ai vu de mon bureau sur le toit. Tu aurais pu tomber et te faire mal. Heureusement tu n’as rien. Et puisque tu me dis que tu feras plus attention, je te crois,
ajouta t-il avec un clin d’œil.

Lorsque la jeune fille remit maladroitement la blouse à l’infirmier, ainsi que son beeper, ce dernier nota le tremblement de l’étudiante. Elle pourrait être en hypothermie, et attraper un gros rhume bien carabiné. Ce serait dommage, l’année scolaire n’en serait pas plus agréable. La jeune fille semblait en pleine réflexion, lorsqu’elle se décida à poser la question qui lui trottait dans la tête. Non surpris de celle-ci, il s’attacha à répondre d’une voix calme et sereine, une voix chaude, chaleureuse.

- Je dirais que c’est dans ma nature. De plus, dans ton état actuel, cela n’aurait pas été responsable de ma part, t’ayant vu sur le toit, de te laisser affronter un tel danger. Les adultes ne sont pas que des ennemis, tu sais. Je considère également qu’il était de mon devoir de t’aider, mais je préférais risquer ma vie plutôt que la tienne. Question de principe, je suppose.

Heks observa une nouvelle fois l’étudiante. Il ne savait pas si sa réponse l’avait persuadée du bien fondée de sa décision d’aller chercher le collier, mais elle serait au moins réconforter de le porter pendant cette journée, voir de dormir avec ce soir. Il enfila sa blouse trempée et inspira profondément.

- Sans vouloir t'offenser, si quelque chose te tracasse, tu peux m’en parler. Je suis également présent pour écouter les personnes qui ont des soucis. Ma fonction ne se résume pas seulement à soigner les élèves tu sais.

Il espérait faire mouche sur ce coup. Il avait pertinemment vu la larme de la jeune fille. De son point de vue, il ne s’agissait pas d’une larme de joie, mais comme quelque chose qui la tracassait. C’est pourquoi le médecin s’était risqué sur ce terrain glissant de savoir ce qui la gênait. Après tout, il avait du temps libre devant lui pour causer un peu. Mais peut-être aurait-il fallut qu’elle se change d’abord pour éviter d’attraper quelque chose de vraiment mauvais.

-Je te suggérerais par contre de te changer rapidement, et de prendre une bonne douche chaude. Cela pour faire cesser ton hypothermie actuelle, mais également pour que tu sois à ton aise. A moins que tu ne préfères une boisson chaude en discutant.
Revenir en haut Aller en bas
Mylène Baylaire
élève nouveau(elle)
avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 22
Age du personnage : aucune n_n'
Humeur [RPG] : alalaaaaaaaa ^^
Signe distinctif : ~ étudiante amnésique ~
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 15 ans
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: ~Pris dans une tempete~( Pv Heks )   Mer 24 Juin - 21:34

la jeune fille sourie timidement avant de répondre au jeune infirmier.

-Je .. J'accepte la proposition .. je reviendrai vous voir plus tard.

Mylène éssora une derniere fois les ses longs cheveux avant de tournez talons. Elle avança prudement dans l'étroit escalier menant au hall, ses chaussures étaient trempé ce qui rendait les marches glissante. Après les avoir franchis une à une, la pensionnaire se retrouva au centre du hall et emprinta cette fois ci l'immense escalier central.Celui-ci , moins périeux a franchir fu monté rapidement et Mylène Baylaire se retrouva vite devant sa chambre.Elle entra lentement,et, voyant que Yuri n'était pas là, pris de quoi se changer sous le bras en essayant de ne pas trop les tremper puis se dirigea à présent vers les douches. Une fois a destination, elle ouvrit une porte délicatement, la fesant grincer désagréablement puis après avoir pris de quoi se changer, se faufila dans la cabine.

Meme tourner au maximum vers le coté "rouge" une eau galcial sortie du robinet de douche, extirpant un petit crie aigu a la jeune fille qui recoula de dessous le jet, tendant sa main pour régler une nouvelle fois la température de l'eau. Heuresement il n'y avait personne dans les douches a cet heure la, du moins c'est ce qu'elle pensiat puisqu'elle n'avait vu personne, car sinon elle aurait surement été ridicule...Une fois l'eau tiède, elle se glissa dessous, repansant a ce qui c'était passé.

Au fond elle, Mylène savait qu'il avait raison et qu'elle devait se confier, mais son histoire serait elle en sécurité ? Après tout elle le connaissait à peine.D'un coté il lui a un peu "sauvé la vie " en rammenant son pendentif à ses risque et périls alors peut etre pouvait on lui faire confiance.OUI, c'était décider dès qu'elle aurait fini de se doucher elle irait le voir et lui dirait tout ce qu'elle a sur le coeur. ( en espérant biensur qu'il ne s'endorme pas au beau milieu du réçit..! )

La pensionnaire enroula sa serviette autour d'elle pour se sécher et s'habiller puis sortie de la cabine.Vétu d'un leggin surmonter d'une jupe en jeans délavé et d'un t-shirt avec écrit dessu " I don't like my life because You exist"elle se sentait bien, ses vetement étaient secs et ses joues avaint repris des couleurs..

C'est donc d'un pas décider que Mylène partie vers l'infirmerie.tout était silencieux dans les couloirs, et la tempète qui fesait rage avait l'air de s'etre calmer.Coiffant ses cheveux encore humides avec ses doigts pour les remonter en une épaisse queue de cheval, elle marchais seule dans les couloirs, retourant plusieurs fois sur ses pas. C'était surement normale puisqu'elle était nouvelle mais au fond elle mylène savait que même si elle était ici depuis cinq ans elle de perdrait encore.La jeune fille fut soulagé en voyant enfin la porte garvée " infirmerie" dessus, elle respira un bon coup. Elle n'était en rien obligé à entrer et à lui parler de son passé et de son " probleme " mais quelque chose au fond elle lui disait de le faire.Prenant son courage a deux main elle frappa, un peu trop fort peu etre , à la porte et entra timidement.


désoler pour le fautes /o\ je les corrigerais plus tard
Revenir en haut Aller en bas
http://choupi17.jimdo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~Pris dans une tempete~( Pv Heks )   

Revenir en haut Aller en bas
 
~Pris dans une tempete~( Pv Heks )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» [Quête] Le Léviathan [Clos]
» [Aide] Liste des alices pris dans le manga et sur le forum
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» Manga | Personnages pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Deuxième Etage :: Le toit du pensionnat-
Sauter vers: