AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 La café de la gare [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isil Tinùviel
Misanthrope Canibale
avatar

Féminin Nombre de messages : 697
Age : 26
Age du personnage : Chatbakatsuki ♪
Humeur [RPG] : Pensionnaire
Signe distinctif : Misanthrope / Modo'
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: La café de la gare [ Libre ]   Dim 10 Mai - 22:29

Le train venait de s'arrêter dans la gare. Une foule de gens attendait tranquillement que les passagers descendent afin de pouvoir monter à leur tour. Dans son empressement, Isil se débattait du mieux qu'elle pouvait avec sa valise et son chien. L'envie de sortir était terrible, elle ne relâcha la tension que le pied posé à terre. Enfin la jeune femme était arriver. Elle se surprit à soupirer, le trajet avait été terriblement long... Elle était prête à présent a affronter l'après-midi qui s'annonçait. Il lui suffisait de trouver le pensionnat et... Un regard sur le plan qu'elle avait glissé dans ses poches et son enthousiasme se rapprocha soudainement de zéro... Pourquoi est-il si loin?

*ouaf, ouaf*

La jeune femme s'accroupit pour caresser Bouh, le petit chien secoua la queue joyeusement et se mit à sautiller dans tous les sens. Mais deux minutes plus tard, il se calma... Ses aboiements et ses petites courses l'avait épuiser dans le train.
Isil se releva donc dans un bâillement avant de jeter un coup d'oeil par ci par là avant de repérer un petit café situé à quelques mètres d'elle. Parfait, c'est tout juste ce qu'il lui fallait. Tirant sa valise tant bien que mal, la voyageuse alla s'installer à la terrasse.
A peine eut-elle le temps de s'installer qu'un vieil homme, apparemment le serveur, l'aborda en lui demandant ce qu'elle désirait. Elle lui sourit chaleureusement avant de répondre.

"- Un café s'il vous plait. "

L'homme hochât la tête et retourna à l'intérieur de son bar. La jeune femme, de nouveau seule attacha la laisse à son siège avant de caresser lentement la tête du chiot, pensive. Sa commende ne tarda pas a arriver... Face à la boisson fumante, elle ne put s'empêcher de sortir son tabac et de se rouler une cigarette. Quelques secondes plus tard, elle l'alluma. Une longue bouffée la relaxa un peu. Mes ses pensées dérivèrent rapidement vers sa mère. Son coeur se serra soudainement. A un tel point que le monde environnant lui sembla soudainement flou. La jeune femme regarda pourtant les gens passer, essayant de détourner son esprit de la famille.

_________________

弁は銀、沈黙は金
♪Je ne veux pas travailler, je ne veux pas déjeuner♫

♫Je veux seulement oublier et puis je fume♪
[yûben wa gin, chinmoku wa kin]
Revenir en haut Aller en bas
Trafalgar Law
Hamster guitariste <3
avatar

Masculin Nombre de messages : 437
Age : 25
Age du personnage : Chatbakatsuki Vi ! ♥
Signe distinctif : Hamster de service
Date d'inscription : 29/04/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19
Mes relations:
Sexualité: Hétérõ

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Lun 11 Mai - 0:19

*Law avait décidé d'aller faire un tour en ville pour se détendre. Il roula à bord de son Harley Davidson sans faire attention aux magasins qui filaient devant son visage. Il s'éloigna le plus possible du pensionnat et arriva par hasard a côté de la gare. Il savait qu'il y avait un petit café à l'intérieur et décida d'aller prendre un verre la bas. Il se gara devant la gare et attacha sa moto aux bornes faite spécialement pour les motos. Il remit ses clés dans sa poche de veste en cuir et referma celle ci. Il arrangea son jean et alluma son briquet par réflexe avant de rentrer dans la gare.

Il se dirigea vers le café ne faisant pas attention aux gens qui couraient pour ne pas rater leurs trains, ceux qui au contraire prenaient leur temps en sortant de la gare. Les couples qui s'embrassaient longuement. Spectacle courant dans ce genre d'endroit qui avait pour habitude de faire replonger Law dans ses pensées où il se voyait avec Elena. Les gamins qui jouaient en plein milieu du passage n'arrêtaient pas de crier et sauter partout. Un d'eux s'est même cogné contre law et celui ci lui adressa un regard très effrayant a travers ses lunettes noires. L'enfant lui présenta un signe de politesse pour ce faire pardonner et lui et tout le groupe s'écartèrent du chemin.

Arrivant enfin au café il poussa la porte vitrée d'un geste ferme et le referma après qu'il soit rentré. Il enleva ses lunettes et les mis dans sa poche avant. D'un pas assuré il se dirigea vers le bar et un homme assez vieux lui demanda ce qu'il voulait.*


"Un café noir s'il vous plait"

"Monsieur désire t'il consommer ici où bien sur la terrasse ?"

"Je vais me laisser tenter par la terrasse"

"Comme monsieur voudra, veuillez aller vous assoir, je vais vous apporter votre commande dans un instant"

*Law répondit d'un geste de la tête et se dirigea vers la terrasse. Il regarda de droite à gauche si une table était libre mais il n'en fut rien. Tout à fait a droite il y avait une personne âgé accompagné de ce qui semble être un parent à elle. Deux tables furent rapprocher pour qu'une famille puisse s'installer et consommer. En face de Law il y avait une table avec seulement une jeune femme assise avec son chien à côté.*


Eh bien eh bien, j'ai pas vraiment le choix....

*Law s'approcha alors de la table de la jeune fille. Une fois à côté il fit un petit bruit de gorge pour que la femme face attention à lui. En s'approchant de sa table,le chien s'était levé. Une fois qu'il attira son regard Law lui dit*

"Excuser moi mademoiselle, pourriez vous me laissez me joindre à vous pour boire mon café, il ne reste malheureusement plus de table libre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Isil Tinùviel
Misanthrope Canibale
avatar

Féminin Nombre de messages : 697
Age : 26
Age du personnage : Chatbakatsuki ♪
Humeur [RPG] : Pensionnaire
Signe distinctif : Misanthrope / Modo'
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Lun 11 Mai - 22:17

Petit à petit, l’observation des gens lui accapara l’esprit jusqu’à ne plus penser à rien d’autre. Isil s’amusait à imaginer les pensées, décrypter les mimiques et interpréter les réactions. La folie d’une gare, rien n’était plus distrayant quand on est assise à la table d’un bar. En fond, un brouhaha laissait percevoir l’agitation extrême de l’endroit où la foule allait et venait. Perdu dans cette image dont les milliers de détails fuyaient sous ses yeux, la jeune femme s’intéressa tout particulièrement à un vieil homme qui attendait patiemment. Ses cheveux dépérissaient mais par ses traits il ‘était facile de deviner qu’il avait été quelqu’un d’énergique et de joyeux. Dans ses yeux brûlait encore la flamme de la jeunesse et on pouvait y lire l’attente d’un événement important. Peut-être allait-il revoir un parent ? Ou bien attendait-il sa maîtresse ? Hm… Vu la façon dont il s’était habillé, il était plus probable que ce soit pour accueillir quelqu’un de proche, pour qui l’esthétisme vestimentaire n’était pas indispensable. Ses petits enfants par exemple… Il n’allait pas partir en voyage dans tous les cas.

Gardant tout de même un œil sur ce vieillard, l’observatrice se reporta sur la contemplation d’une femme dont l’âge devait se rapprocher du sien. Sa silhouette était gracieuse et sa joie se devinait alors qu’elle alla rejoindre son petit ami… Mouai, inintéressant… Son regard se détourna encore un peu, trois gamins jouaient énergiquement surveillés par leurs parents. C’est alors qu’un d’eux percuta un jeune homme. Isil ne put s’empêcher de sourire face à la réaction de ce dernier, il avait réellement effrayé le pauvre enfant. D’ailleurs, il rentra dans le bar dans lequel la jeune femme était installée. Elle adressa une légère caresse à son chien avant de remuer mécaniquement la cuillère dans la tasse de café. Rien d’intéressant dans les environs ? Elle soupira légèrement, avant de s’allumer une deuxième cigarette.

Ah, le vieil homme s’était levé, qui arrivait par ce train ? La jeune femme entendit vaguement un raclement de gorge, mais n’y prêta pas attention, elle voulait savoir… C’était une mère et ses deux enfants qui venaient de rejoindre l’heureux grand-père. Elle sourit de nouveau, c’était juste ça… Ce ne fut que lorsque Bouh remua légèrement qu’Isil remarqua le jeune homme qui se tenait près d’elle.

"Excuser moi mademoiselle, pourriez vous me laissez me joindre à vous pour boire mon café, il ne reste malheureusement plus de table libre ?"

"- Bien sûr, je vous en pris. Je n’attends personne après tout… "

Elle lui adressa un simple sourire en supplément, mais le chien se mit à sauter sur le nouveau venu. Sa maîtresse le réprimanda et réussit de nouveau à le calmer…

"- Veuillez excuser mon chien je ne l’ai pas encore très bien dressée… Il s’excite pour un rien, moi qui croyait que le proverbe tel maître tel chien était on ne peux plus vrai !"

_________________

弁は銀、沈黙は金
♪Je ne veux pas travailler, je ne veux pas déjeuner♫

♫Je veux seulement oublier et puis je fume♪
[yûben wa gin, chinmoku wa kin]
Revenir en haut Aller en bas
Trafalgar Law
Hamster guitariste <3
avatar

Masculin Nombre de messages : 437
Age : 25
Age du personnage : Chatbakatsuki Vi ! ♥
Signe distinctif : Hamster de service
Date d'inscription : 29/04/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19
Mes relations:
Sexualité: Hétérõ

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Lun 11 Mai - 23:36

*La jeune femme semblait rêvasser lorsque Law avait produit un bruit "assez étrange" avec sa gorge pour attirer son attention. Elle regardait une personne âgé qui venait de rencontrer ce qui semblait être sa fille est ses deux petits fils. Elle avait même sourit en les voyant. Une fois qu'elle eu finis de les regarder elle remarqua enfin ma présence. Je luis avait donc poser ma question pour savoir si elle pouvait me laisser se joindre à sa compagnie pour boire mon café étant donner qu'il n'y avait plus de place.*

"- Bien sûr, je vous en pris. Je n’attends personne après tout… "

*Elle me répondit avec un sourire et je dois avoué que ce sourire m'a fait un petit effet. De plus elle avait une très belle voie, et ce fut un plaisir que de l'entendre parler.*

Pour une fois je ne vais pas me plaindre d'être sortit ! Je n'avais même pas songé a trouver bonne compagnie en venant ici mais je m'étais trompé.

"C'est parfait alors, je vous remercie et je vous promet de ne pas...."

*Avant de finir sa phrase le chien de la jeune femme lui sauta dessus pour je ne sais quelle raison. Law se laissa faire sans broncher, en attendant que sa maitresse intervienne.*

"- Veuillez excuser mon chien je ne l’ai pas encore très bien dressée… Il s’excite pour un rien, moi qui croyait que le proverbe tel maître tel chien était on ne peux plus vrai !"


"Mais non ce n'est rien, j'ai l'habitude que les animaux me sautent dessus..."

Merde pourquoi j'ai dis sa moi ! Quel maladroit, bravo !

*La jeune femme le regarda très bizarrement. Sa se voyait sur son visage qu'elle avait envie d'exploser de rire voyant la situation délicate dans laquelle Law s'était mis en formulant sa phrase très maladroitement. Ce dernier essaya de se justifier tant bien que mal.*

"Je...Hum enfin non...je... ce n'est pas ce que je voulais dire....c'est juste que.............Eh bien heureusement que je n'avais pas mon café dans les mains !"

Mais qu'est ce que c'est que ce changement de sujet débile. Tu t'enfonce ! Réagis !

*Law tira la chaise en face de la jeune femme et prit place tout en enlevant sa veste et en posant celle ci sur le dos de sa chaise. On pouvait voir sur son tee-shirt le nom d'un de ses groupes préférés si ce n'est le meilleur, Guns 'n Roses avec une image de Slash, le soliste ou plutôt ex soliste du groupe qui était l'idole de Law dans sa jeunesse est qui l'est toujours.

Lorsqu'il posa enfin ses fesses sur la chaise, le vieille homme du comptoir lui apporta sa commande avec un plateau composer de son petit verre de café, de quelques dosettes de sucres, d'une cuillère et d'un verre d'eau.*


"Voila votre commande monsieur"

"Je vous remercie."

*Il décida de payé l'addition tout de suite et fis un signe de tête au serveur pour lui faire comprendre que l'argent en trop n'était pas une erreur de sa part mais qu'il avait décidé de payé pour la jeune femme. il tira aussi une autre pièce qu'il glissa dans la poche du serveur*

"Laissez moi vous offrir votre café, après tout je vous dois bien ça. Tenez mon brave et merci de nouveau."

*Il déchira le papier d'une des dosettes et en versa le contenue dans son café tout en remuant avec sa cuillère. Le serveur avait remercier Law d'un signe de tête et repartit par la ou il été venu. Il vit que sur la table de la jeune femme il y avait un paquet de cigarettes mais aussi un plan.*

"Vous n'êtes pas d'ici je me trompes ? "

*Disait t'il tout en buvant une gorgée de son breuvage*
Revenir en haut Aller en bas
Isil Tinùviel
Misanthrope Canibale
avatar

Féminin Nombre de messages : 697
Age : 26
Age du personnage : Chatbakatsuki ♪
Humeur [RPG] : Pensionnaire
Signe distinctif : Misanthrope / Modo'
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Mar 12 Mai - 22:45

Isil se sentait réellement gênée de ne pas avoir su retenir Bouh, le pauvre jeune homme n’avait rien demandé si ce n’est de pouvoir s’asseoir. Il faudrait vraiment qu’elle le dresse un peu mieux…

"Mais non ce n'est rien, j'ai l'habitude que les animaux me sautent dessus..."

La réponse du jeune homme l’avait prise de cour. Une soudaine envie de rire monta en elle. Un gros effort transforma son amusement en un sourire joyeux, l’habitude ? Malgré le fait que la réponse avait sans doute été précipitée, cette petite gaffe de formulation était encore plus comique. Mais la tentative de justification faillit vraiment faire exploser de rire la jeune femme, et quel changement de sujet ! Cet inconnu devait se sentir gêner pour cela, voilà quelqu’un d’intéressant… L’observatrice le regarda s’asseoir tranquillement, après avoir enlevé sa veste. Ses yeux se stoppèrent un instant sur son T-shirt pour y lire l’inscription. Gun’s, il aimait de la bonne musique en plus. Mais avant qu’elle ne puisse formuler une remarque, le vieux barman apparut avec la boisson de l’effrayeur-d’enfant-pas-si-effrayant-que-ça. Après que ce dernier eut payé sa commande, elle contempla sans réellement comprendre l’échange de regard de ces deux personnages.

"Laissez moi vous offrir votre café, après tout je vous dois bien ça. Tenez mon brave et merci de nouveau."

Isil ne put s’empêcher de sourire de nouveau, la générosité du jeune homme lui était agréable, bien qu’elle aurait préféré payer son verre. Elle l’accepta donc comme une excuse de s’être assis à sa table, même si cela lui faisait de la compagnie. La jeune femme lui répondit alors un simple " Merci, c’est gentil de votre part. " Elle saisit son parquet de cigarette par automatisme et s’en alluma une, sans se poser de question tandis que le jeune homme versait du sucre dans son café.

"Vous n'êtes pas d'ici je me trompes ? "

La semi question la surprena légèrement, avant qu’elle ne se souvienne du plan qu’elle avait laissé sur la table, elle y répondit donc simplement.

"- En effet, vous êtes observateur. En fait, je viens à peine d’arriver en ville et je me suis dis que j’avais bien le droit à une pose avant d’attaquer un long moment de marche… "

Elle but une gorgée dans sa tasse, inspira la fumée nocive, avant de reprendre la parole, elle avait envie de parler, alors qu’importait le sujet. Après tout, il fallait bien faire passer le temps.

"- Pourrais-je connaître votre nom, monsieur le fan de bonne musique qui m’a généreusement offert ma consommation ? Ah, Je m’excuse, j’aurais peut-être dut me présenter d’abords… Vous pouvez m’appelez Isil, si le cœur vous en dit. "

La jeune femme remarqua du coin de l’œil le vieil homme qu’elle observait encore récemment s’éloigner en compagnie de sa petite famille avant de reporter de nouveau son regard vers son interlocuteur, qui n’allait sans aucun doute pas tarder à lui répondre.

_________________

弁は銀、沈黙は金
♪Je ne veux pas travailler, je ne veux pas déjeuner♫

♫Je veux seulement oublier et puis je fume♪
[yûben wa gin, chinmoku wa kin]
Revenir en haut Aller en bas
Trafalgar Law
Hamster guitariste <3
avatar

Masculin Nombre de messages : 437
Age : 25
Age du personnage : Chatbakatsuki Vi ! ♥
Signe distinctif : Hamster de service
Date d'inscription : 29/04/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19
Mes relations:
Sexualité: Hétérõ

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Mar 12 Mai - 23:28

*Lorsque la jeune femme saisissait son paquet de cigarette, Law eu une pensée vers son briquet. Il possédait un briquet mais ne fumé pas. C'était un objet de collection que lui avait offerte sa défunte compagne. C'est un réflexe qu'il avait prit de toujours allumer son briquet dans n'importe laquelle des situation. Voyant la fille avec son paquet il tira son briquet , l'alluma brièvement et le posa sur la table.*

"- En effet, vous êtes observateur. En fait, je viens à peine d’arriver en ville et je me suis dis que j’avais bien le droit à une pose avant d’attaquer un long moment de marche… "

*La réponse de la jeune fille était aussi clair que de l'eau de roche. Elle était nouvelle ici et allait à un endroit très éloigné étant donner le "long moment de marche" qu'elle avait mentionnée dans sa réponse. Law prit alors une nouvelle gorgée de son café dont il ne rester qu'un tiers du contenu dans son verre avant de poser a nouveau une question mais la jeune femme l'avait prit de vitesse.*


"- Pourrais-je connaître votre nom, monsieur le fan de bonne musique qui m’a généreusement offert ma consommation ? Ah, Je m’excuse, j’aurais peut-être dut me présenter d’abords… Vous pouvez m’appelez Isil, si le cœur vous en dit. "

Monsieur le fan de bonne musique.....mais d'où est ce qu'elle sort....Ah ! je vois....décidément moi aujourd'hui.

"Vous dites ça pour le tee-shirt, donc j'en conclut que vous aussi vous portez ce groupe dans votre cœur. Cela me fait énormément plaisir de voir que certaines personnes connaissent encore leur classiques. Nous paraissons jeunes pour ce genre de groupes mais la musique est éternel et n'as pas d'age n'est ce pas ?."


*Il finit alors par boire la dernière gorgée de son café avant de finir de répondre a la jeune femme. Il s'adossa sur la chaise et semblait apprécié le temps qu'il passait en sa compagnie. Tout en souriant il répondit.*

"Isil, quel merveilleux prénom. Ce n'est pas courant et c'est ce qui fait son charme. Enchanter de faire vôtre connaissance mademoiselle."

*Malgré le fait qu'il échangé un dialogue amical, Law se refusa de tutoyé la jeune femme sans que celle ci n'en donne son accord ou qu'elle en face la proposition. On ne sait si cela viens du fait qu'il soit Anglais mais Law à toujours sut garder une certaine distance de politesse avec les gens sauf si ceux si exprimaient eux même leurs envies de passer à un discours plus amical.*

"Je me nome Trafalgar, mais mes ami(e)s m'appelle par mon nom de famille, Law qui est nettement plus facile a prononcer."

*Disait t'il tout en rigolant légèrement pour faire signaler sa pointe d'humour. Il se redressa sur sa chaise avant de passer une main dans ses longs cheveux pour les remettes derrière son oreille. Il regarda la jeune femme durant quelques instants sans que ni lui ni elle ne fasse le moindre geste ni échangent une seul parole. Cela était étrange mais devenu un peu gênant à un moment. C'est la que le fameux "bruit de gorge" de Law entra de nouveau en scène pour briser la glace et annonçant qu'il s'apprêtait à parler*


"Alors comme ça vous avez beaucoup de chemin à faire. Pourrais-je savoir où ce chemin vous mène, sans vouloir trop être indiscret ? Peut être qu'il est sur mon chemin et que je pourrais vous déposer pour éviter que vous ne vous acquittiez de faire le chemin à pied."


*En attendant la réponse de la jeune femme, Law aperçut le vieil homme qui était en train de quitter le café en compagnie de sa petite famille. Law espérait qu'à cette âge, il soit si chaleureusement accompagner. Un rapide coup d'oeil vers le chien de la belle jeune femme, Isil donc, avant de rediriger son regard vers ses yeux.*


Dernière édition par Trafalgar le Mer 13 Mai - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isil Tinùviel
Misanthrope Canibale
avatar

Féminin Nombre de messages : 697
Age : 26
Age du personnage : Chatbakatsuki ♪
Humeur [RPG] : Pensionnaire
Signe distinctif : Misanthrope / Modo'
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Mer 13 Mai - 21:47

Isil avait remarqué le briquet récemment posé sur la table. Une interrogation se forma dans son esprit. Le jeune homme fumait-il ? Il n’en avait pourtant pas l’air. Ah… Peut-être l’odeur de la cigarette le dérangeait… Elle éloigna donc le petit brasier, afin de ne pas trop l’enfumer. La jeune femme but la dernière gorgée qu’il lui restait dans sa tasse, et inspira une nouvelle fois. La famille qui était sur la terrasse s’était levés et s’éloignait quand son interlocuteur reprit la parole.

"Vous dites ça pour le tee-shirt, donc j'en conclut que vous aussi vous portez ce groupe dans votre cœur. Cela me fait énormément plaisir de voir que certaines personnes connaissent encore leur classiques. Nous paraissons jeunes pour ce genre de groupes mais la musique est éternel et n'as pas d'age n'est ce pas ?."

Elle sourit, c’était vrai qu’il était rare de rencontrer ceux qui aimait encore ces vieux groupes… Les autres ne savaient pas ce qu’il loupait, de telles musiques ne pouvaient pas s’oublier.

"- En effet, il n’y a vraiment pas d’âge pour écouter ces groupes, comme vous l’avez si bien dit, la musique est éternelle. Un plaisir intarissable ! "

La politesse du jeune homme lui était réellement agréable décidément, elle qui avait l’habitude de rencontrer des gens plutôt crus et sans gènes… Bon, c’est vrai que la plupart étaient un peu trop tournés vers l’alcool, mais elle connaissait également des gens sérieux… Comme Joku. Mais à quoi pensait-elle ? Il se présentait, avec le sourire de plus.

" - Trafalgar ? C'est vrai, la prononciation n’est pas des plus faciles… Mais c’est original aussi, j’aime bien. Law vous dites ? hm… Bien, je retiendrais plus facilement votre nom de famille. "


Sa remarque inutile ne la dérangea pas plus que ça. Elle qui avait l’habitude de commenter ses faits et gestes… Le silence qui prit suite permit à la jeune femme d’observer plus attentivement Law, comme elle en avait l’habitude. Mais elle s’abstint de le regarder trop longtemps, sentant soudainement monter la gêne d’un tel trou dans la conversation. Elle se concentra donc encore une fois sur les environs. Le raclement de gorge, qu’elle avait put entendre plus tôt, retentit de nouveau. Isil reposa donc ses yeux sur le jeune homme afin de l’écouter. Même si on n’écoute pas avec le regard, mais qu’importe.

"Alors comme ça vous avez beaucoup de chemin à faire. Pourrais-je savoir où ce chemin vous mène, sans vouloir trop être indiscret ? Peut être qu'il est sur mon chemin et que je pourrais vous déposer pour éviter que vous ne vous acquittiez de faire le chemin à pied."

Vraiment, plus la discussion continuait, plus la gentillesse lui paraissait présente. Peut-être qu’une femme normale aurait refuser la proposition, après tout, ils venaient juste de se rencontrer… Mais flemmarde comme elle était… Et puis, il n’était pas sur que leurs directions se correspondent réellement.

" - A vrai dire, je dois rejoindre le Pensionnat de la ville, qui se situe presque à l’autre bout… Et je ne peux qu’avouer qui si votre chemin passe par là-bas… Je serais vraiment heureuse de ne pas avoir à marcher pendant un long moment avec une valise à traîner ! "

Isil éteignit sa cigarette dans le cendrier avant de continuer sur sa lancée, à présent qu’il avait allumer sa curiosité, elle ne pouvait s’empêcher de vouloir savoir un peu plus sur lui… Mais avant tout…

" Ne pourrions-nous pas se tutoyer ? J’avoue que cela me rend un peu mal à l’aise de devoir constamment vouvoyer… Mais si cela vous dérange, ce n’est pas grave du tout. Au passage, pourrais-je savoir ce que vous faisiez dans les environs ? Peut-être attendez-vous un ou une amie ? Désolée pour ma curiosité… "

Elle sourit encore une fois et, tout en caressant d’une main le chien allongé à ses pied, – Il semblait s’être habituer à la présence de Trafalgar- elle repoussa ses cheveux qui tombaient petit à petit devant ses yeux et modifia légèrement sa position sur la chaise. Voilà qui était plus confortable. Son regard se posa donc de nouveau sur le jeune homme.

_________________

弁は銀、沈黙は金
♪Je ne veux pas travailler, je ne veux pas déjeuner♫

♫Je veux seulement oublier et puis je fume♪
[yûben wa gin, chinmoku wa kin]
Revenir en haut Aller en bas
Trafalgar Law
Hamster guitariste <3
avatar

Masculin Nombre de messages : 437
Age : 25
Age du personnage : Chatbakatsuki Vi ! ♥
Signe distinctif : Hamster de service
Date d'inscription : 29/04/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19
Mes relations:
Sexualité: Hétérõ

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Ven 15 Mai - 21:17

"- En effet, il n’y a vraiment pas d’âge pour écouter ces groupes, comme vous l’avez si bien dit, la musique est éternelle. Un plaisir intarissable ! "

Enfin quelqu'un qui partage mon point de vue sur la musique. C'est vraiment très rare de croiser une personne qui aime ce groupe, si ce n'est une personne qui à déjà été jeune.

*Questions et réponses s'échangèrent alors jusqu'à que le jeune Law décida de pousser la conversation, qui s'était un peu évanouis lors d'un blanc, vers une question portant sur la destination d'Isil.*

"Alors comme ça vous avez beaucoup de chemin à faire. Pourrais-je savoir où ce chemin vous mène, sans vouloir trop être indiscret ? Peut être qu'il est sur mon chemin et que je pourrais vous déposer pour éviter que vous ne vous acquittiez de faire le chemin à pied."


*Law craignait vraiment que sa question paraisse vraiment très suspecte. Lui ne voulait que rendre service à cette jeune fille qui l'avait si joyeusement accueillit à sa table. Mais de nos jours il est frustrant de voir que la confiance entre les êtres humains n'est plus très positive. En effet on se méfie de tout le monde et selon Law c'est très bien, car avec les malades, les pédophiles, les violeurs et voleurs, et les tueurs en série, en gros toutes les erreurs que la société de consommation a engendrée, nous ne sommes pas à l'abri. mais le point négatif est que pour les gens encore présent quoique rare, qui veulent seulement rendre service ou du moins ne veulent que le bien, sont souvent mêler à ses malades et leurs services sont prit à tord et donc souvent refuser.

Mais il ne fut rien de la réponse de la jeune Isil. Law ne savait pas quel fut l'élément qui l'avait faite répondre mais après tout, pourquoi chercher à comprendre. Contentons nous de la réponse.*


" - A vrai dire, je dois rejoindre le Pensionnat de la ville, qui se situe presque à l’autre bout… Et je ne peux qu’avouer qui si votre chemin passe par là-bas… Je serais vraiment heureuse de ne pas avoir à marcher pendant un long moment avec une valise à traîner ! "


Eh ben ça alors, mais quelle coïncidence vraiment troublante et inattendue. Alors comme ça elle aussi fait partie du pensionnat. Je suis vraiment étonner .....je...le hasard fait bien les choses dîtes donc !

*Et avant même que Law n'est eu le temps de répondre et d'annoncer dans la précipitations, le fait qu'il soit lui aussi du pensionnat, Isil reprit une autre question.*

" Ne pourrions-nous pas se tutoyer ? J’avoue que cela me rend un peu mal à l’aise de devoir constamment vouvoyer… Mais si cela vous dérange, ce n’est pas grave du tout. Au passage, pourrais-je savoir ce que vous faisiez dans les environs ? Peut-être attendez-vous un ou une amie ? Désolée pour ma curiosité… "

*On peut dire que la question tomber a pic étant donner la maladresse et la précipitation avec laquelle Law allait annoncer la nouvelle. De ce fait il a put freiner sa précipitation et ainsi donc, coordonnée les mots dans sa tête pour qu'aucun lapsus ni qu'une autre phrase mal formulée comme celle du chien ne sorte de sa bouche.*

Voyez vous sa, que de surprises......une rafale de question, eh bien prenons le temps pour y répondre. C'est vraiment troublant que nos chemins se soient croisés étend donner que l'on va dans la même direction. Et moi qui ne devait même pas venir ici, enfin , j'ai quand même choisis ce café par pur hasard.


*La jeune fille repoussa quelques mèches de cheveux vers l'arrière et changea légèrement sa position sur sa chaise pour se mettre à l'aise. Cela faisait rappeler à Law les positions qu'il adoptait, avant de regarder un film, histoire de mieux l'apprécier. Il se frotta la tête avec sa main droite et se décida enfin de répondre.*


"Eh bien voyez vous.....enfin Tu vois *rire* que je n'ai aucun problème à ce que l'on se tutoie. C'est juste que je n'ai pas l'habitude de tutoyé une personne alors que je viens de la rencontrer. Mais comme vous , enfin tu, me le propose, alors j'accepte."


*Il semblait reprendre son souffle durant un cour instant tout en regardant autour de lui, surement un tic nerveux.*

"Cela va te semblé très étranges mais il se trouve que je suis venu ici par pur hasard. J'ai pris ma moto et j'ai parcourut la ville. Ce n'est que la hasard qui m'a fait m'arrêter ici pour boire un café.

De plus j'ajoute que je n'est aucun problème vis à vis de ta curiosité. Après tout moi aussi je le suis, et pas qu'un peu, alors tu as bien le droit de l'être avec moi."


*Law semblait de nouveaux reprendre sa respiration pendant un très cour instant avant d'ouvrir de nouveau sa bouche. En même temps lui aussi changea légèrement sa position car il s'était littéralement affaissé sur sa chaise. Il dit alors en rigolant*

"Ce qui me fait rire, c'est que l'endroit ou tu dois rejoindre est justement l'endroit d'où je viens !"
Revenir en haut Aller en bas
Isil Tinùviel
Misanthrope Canibale
avatar

Féminin Nombre de messages : 697
Age : 26
Age du personnage : Chatbakatsuki ♪
Humeur [RPG] : Pensionnaire
Signe distinctif : Misanthrope / Modo'
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Dim 17 Mai - 22:47

Le jeune homme semblait réfléchir à sa question. Avec patience, elle attendit. Regardant de nouveau l’animation de la gare, elle s’égarait déjà dans l’infini des détails. L’homme là-bas avait allumé sa cigarette à l’envers et son amie le taquinait. L’autre sur le banc était au téléphone et ne semblait vraiment rien entendre. Ses yeux se posèrent donc de nouveau sur Law. Ce dernier se passa la main sur la tête avant de répondre, enfin.

"Eh bien voyez vous.....enfin Tu vois *rire* que je n'ai aucun problème à ce que l'on se tutoie. C'est juste que je n'ai pas l'habitude de tutoyé une personne alors que je viens de la rencontrer. Mais comme vous , enfin tu, me le propose, alors j'accepte."

Isil sourit, il est vrai que tutoyer directement est rare, enfin, bien sur il existe bon nombre de jeune qui le font immédiatement aujourd’hui. Peut-être le monde changeait-il sans que personne ne s’en apercoivent ? Mais il avait accepté, alors la question valait plus la peine d’être soulevée. La nervosité à laquelle la jeune femme faisait face l’amusait légèrement. Il n’avait pas à stressé pour si peu.

"Cela va te semblé très étranges mais il se trouve que je suis venu ici par pur hasard. J'ai pris ma moto et j'ai parcourut la ville. Ce n'est que la hasard qui m'a fait m'arrêter ici pour boire un café.

Elle releva inconsciemment un sourcil, surprise. Un vagabond qui aime partir sans but précis à cheval sur sa moto ? Intéressant. Toujours plus intéressant. Cette fois les questions refaisaient surface plus violement, indiscrètes pour la plupart et d’autre futile. Encore de la curiosité. Mais il continuait à parler.

De plus j'ajoute que je n'est aucun problème vis à vis de ta curiosité. Après tout moi aussi je le suis, et pas qu'un peu, alors tu as bien le droit de l'être avec moi."


Si il avait un tant soit peu idée de l’interrogatoire qu’il allait subir si tout continuait comme c’était parti… Il se releva légèrement pour encore continuer.

"Ce qui me fait rire, c'est que l'endroit ou tu dois rejoindre est justement l'endroit d'où je viens !"

Les yeux d’Isil s’ouvrirent en grand avant qu’elle n’explose de rire. La coïncidence était énorme. A quelques instants près, peut-être ne ce seraient-ils pas rencontrés, et voilà que deux pensionnaire se croisent dans une gare. Reprenant sa respiration, elle reprit la parole, sourire aux lèvres.

" - C’est incroyable ! Je ne pensai pas rencontrer un autre élève avant d’avoir put me rendre au pensionnat… "

Mais avant même qu’elle eut fini sa phrase, une musique se fit entendre et la jeune femme fouilla activement ses poches pour en sortir un portable. Elle soupira, le ton joyeux qu'elle avait encore peu auparavant disparu.

" - Excuse-moi "

Elle décrocha pour entendre une voix très familière. Elle sourit donc, et son ami se mit à parler. Elle répondait tranquillement à ses questions.

"- Oui, oui je suis bien arrivée, je compte me rendre au pensionnat après. Ne t’inquiète pas ! Tout va pour le mieux "

Son interlocuteur sembla parler pendant un long moment et le visage de la jeune femme blêmit légèrement, avant de reprendre presque immédiatement sa couleur d’origine. Un soupire et elle répondit.

" - Oui, je vais mieux. Passe le message à ma mère s’il te plait. A la prochaine. "

Isil raccrocha rapidement et sembla plongée dans ses pensées avant de se rappeler qu’elle était face à Trafalgar.

" -Excuse-moi, nous parlions de quoi ? "

_________________

弁は銀、沈黙は金
♪Je ne veux pas travailler, je ne veux pas déjeuner♫

♫Je veux seulement oublier et puis je fume♪
[yûben wa gin, chinmoku wa kin]
Revenir en haut Aller en bas
Trafalgar Law
Hamster guitariste <3
avatar

Masculin Nombre de messages : 437
Age : 25
Age du personnage : Chatbakatsuki Vi ! ♥
Signe distinctif : Hamster de service
Date d'inscription : 29/04/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19
Mes relations:
Sexualité: Hétérõ

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Mar 19 Mai - 20:55

*Isil s'était littéralement effondrée de rire lorsque je lui avait annoncé que je venais du pensionnat. il faut dire qu'il y a de quoi ! Alors que rien ne semblait permettre à ces deux jeunes de se rencontrer si ce n'est au pensionnat, les voila dans un café, à la gare, en trin de prendre un café (un peu logique).
Un coup du sort très surprenant néanmoins, mais qui aura l'utilité de créer déjà un tissu d'amitié entre deux personnes qui n'étaient pas grandement destiner à se rencontrer.*


" - C’est incroyable ! Je ne pensai pas rencontrer un autre élève avant d’avoir put me rendre au pensionnat… "

"Eh bien figure toi que je ne pensais rencontrer personne qui puisse avoir un lien avec moi !"


*Disait-il tout en rigolant. Car en la voyant rire, lui aussi, lui vint une soudaine envie de rire très brusquement ! Allez savoir pourquoi !
Puis une soudaine et très faible sonnerie interrompit Isil avant que celle ci ne puisse finir sa phrase. En fouillant ses poches elle sortit un portable et après s'être excusée auprès de moi même elle décrocha.

Ne voulant pas la déranger, law s'effaça pour ne pas gêner Isil lors de son appel. Cette appel semblait venir d'une personne familière a la jeune femme. Celle ci parla brièvement à la personne avant de raccrocher tout en demandant au préalable à la personne de passer ses nouvelles à sa mère. La personne à qui elle semblait parlée devait être un amis très proche.

Pendant ce temps Law observa la gare et ses alentours. Il y avait encore cette perpétuelle file de personnes qui n'arrêtait pas d'accroitre. Law reconnut même le groupe de gamin dont l'un d'eux l'avait bousculé. En repensant à cela il eu un petit rictus.

Elle raccrocha alors le téléphone et se tourna vers Law pour le questionner de nouveau. Enfin le genre de question qui permet de ré-ouvrir le dialogue.*


" -Excuse-moi, nous parlions de quoi ? "

"Eh bien nous en étions au moment ou tu rigolais en sachant que je venais du pensionnat ! C'est vraiment une histoire de dingue ce qui nous arrivent"

*Law s'était balancer sur sa chaise et été revenu en position normale. IL alluma de nouveau son briquet puis remis ses lunettes de soleil qui se trouvaient dans sa poche.*
Revenir en haut Aller en bas
Isil Tinùviel
Misanthrope Canibale
avatar

Féminin Nombre de messages : 697
Age : 26
Age du personnage : Chatbakatsuki ♪
Humeur [RPG] : Pensionnaire
Signe distinctif : Misanthrope / Modo'
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Jeu 21 Mai - 20:44

Ses pensées se chancellement dans sa tête, elle qui avait si joliment fait dériver son esprit vers le calme le plus complet…. Le cerveau d’Isil était passé à la vitesse supérieure. A un tel point que tout lui sembla légèrement flou autour d’elle, les détails disparaissaient un à un pour laisser place à une vue d’ensemble. Il fallait parler, parler avec entrain et rythme, sinon un volte-face pourrait avoir lieu. La brève conversation qu’elle avait eut avec Joku lui faisait deviner la situation. Non ! Non… Il ne faut pas y penser. Elle inspira profondément calmant petit à petit son coeur. Enfin, la jeune femme soupira de soulagement quand Law se remit à parler.

"Eh bien nous en étions au moment ou tu rigolais en sachant que je venais du pensionnat ! C'est vraiment une histoire de dingue ce qui nous arrivent"

Le sourire lui revint immédiatement, la réalité était revenue complète et plus détaillée que jamais. Chacun des mouvements du jeune homme se gravait dans son esprit, elle les mémorisait avec une facilité incroyable. Son balancement régulier, le briquet, les lunettes. Enregistrement terminé. Repoussant de nouveau ses cheveux, elle ouvrit de nouveau la bouche.

" - Ah oui ! C’est incroyable, je ne pensais pas avoir la chance de rencontrer quelqu’un avant d’y être, ta présence me fait vraiment plaisir ! Au moins, je ne risque pas de me perdre ! "

Elle rit de nouveau, avant de continuer.

" - En plus, tu as l’air d’être quelqu’un de gentil. Du moins, c’est l’impression que tu me donnes. Alors vraiment, je pense que le hasard fait bien les choses ! "

Elle s’arrêta de parler un moment, comme pour reprendre son souffle. Isil se mit à jouer avec son paquet de cigarette, mouvement habituelle d’un enregistrement complet. Sur la terrasse, deux femmes à une table, un couple à une autre avec leur enfant.

" - Mais… Tu as dit que tu acceptais ma curiosité, alors puis-je te poser une question ? Ou peut-être deux après tout… Arf, peut-être même plus. "

Plus pour se préparer elle-même à aborder le sujet qu’autre chose, elle sortie une cigarette, hésita un instant avant de la reposer. Une ça va, deux passe encore, mais trois à suivre, le paquet allait vite se vider. Elle caressa finalement son chien qui lui avait sauté dessus joyeusement avant de parler encore, mais avec une tonalité légèrement différente.

" - La première est la suivante : Quel âge as-tu ? Juste pour information, voir si tu fais vraiment ton âge ou pas. La seconde est peut-être plus personnelle… Mais, tu ne fume pas n’est-ce pas ? Alors pourquoi te promène-tu avec un briquet ? "

Bouh s’agitant toujours de plus belle, sans doute déçu pas le manque d’attention qu’on lui portait, il laissa ses deux pattes avant sur sa maîtresse. Cette dernière le monta donc sur ses genoux, pour lui adresser des caresses affectueuses. Sa queue remuait frénétiquement. Tout en regardant la joie de ce petit chien, elle surveillait du coin de l’oeil Trafalgar, attendant toujours sa réponse avec patience. Mais, après tout, rien ne disait qu’il allait forcément y répondre. Il avait clairement le choix.

_________________

弁は銀、沈黙は金
♪Je ne veux pas travailler, je ne veux pas déjeuner♫

♫Je veux seulement oublier et puis je fume♪
[yûben wa gin, chinmoku wa kin]
Revenir en haut Aller en bas
Trafalgar Law
Hamster guitariste <3
avatar

Masculin Nombre de messages : 437
Age : 25
Age du personnage : Chatbakatsuki Vi ! ♥
Signe distinctif : Hamster de service
Date d'inscription : 29/04/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19
Mes relations:
Sexualité: Hétérõ

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Sam 23 Mai - 4:37

" - Ah oui ! C’est incroyable, je ne pensais pas avoir la chance de rencontrer quelqu’un avant d’y être, ta présence me fait vraiment plaisir ! Au moins, je ne risque pas de me perdre ! "

Elle rit de nouveau, avant de continuer.

" - En plus, tu as l’air d’être quelqu’un de gentil. Du moins, c’est l’impression que tu me donnes. Alors vraiment, je pense que le hasard fait bien les choses ! "

Ma présence lui fait plaisir….je devrais faire ça plus souvent, le fait de sortir comme ça, sans but ni raison. Si à chaque fois ça se termine comme ça, par une rencontre à la fois improbable mais aussi très excitante alors pourquoi pas ? ! En plus elle me trouve gentil ! C’est dans ces moments là que j’adore prendre des décisions comme celle la ! Finalement mon côté tordu a du bon.

« Eh bien eh bien ! En voila des compliments ! C’est très gentil de ta part. Remercions le hasard de nous avoir permis de nous rencontrer ! »

*Tout en finissant sa phrase, le visage de Law s’était chargé d’un rictus. Un rictus courant chez lui lorsqu’il finit ses phrases et qu’il n’a plus rien à dire. Mais il chercher activement dans sa tête le moyen de briser ce silence qui prenait une certaine envergure. Dans certains cas, Il lui était difficile de soutenir une discussion sans interception ou alors de blanc.
La jeune Isil semblait elle aussi reprendre sa respiration durant un court instant avant de reprendre la parole la ou elle l’avait laissé. Elle avait dans ses mains, son paquet de cigarette qu’elle n’arrêtait pas de faire tourner. Elle jouait avec comme lorsque Law allume et éteint son briquet. Généralement ces mouvements à répétions se produisent lorsque la personne est stresser ou qu’elle entame un processus quelconque.*


" - Mais… Tu as dit que tu acceptais ma curiosité, alors puis-je te poser une question ? Ou peut-être deux après tout… Arf, peut-être même plus. "

*Suite à ça, Isil tira une cigarette de son paquet mais qu’elle ne mit pas dans sa bouche. Elle semblait hésiter pour je ne sais quelle raison de la consommer. Law ne voulait pas la déranger et attendais patiemment la réponse de la jeune demoiselle.

Pendant ce temps un serveur avait fait son apparition sur la terrasse. Il prit la commande d’un couple assis à une table et revins quelques minutes plus tard avec le plateau charger. Law avait vu venir la catastrophe d’ici. Deux tables plus loin étaient assis une famille avec leur enfant souvenez vous. On ne peut prédire le comportement d’un enfant. Ils font parfois et même souvent de grandes et grosses bêtises sans se rendre compte de la gravité de celles la. Et bien c’est exactement ce qui allait se passer. Alors que le serveur allait arriver à la table du couple, un des jeunes enfants de la famille se précipita dans l’allée, entre tables et chaises. La chute semblait inévitable et vous l’aurez tous compris et deviner à ce stade de la lecture ce qui va se passer. Le jeune enfant trébucha alors sur une des chaises présente et alla percuter de plein fouet le serveur, qui, déstabiliser par l’enfant, laissa filer son plateau vers l’avant. Résultat des courses, un couple tout frai tout beau avec un homme-jus d’orange. Plus supplément de croissant dans les cheveux et une femmes-cafetières, avec des mélanges de dosettes de sucre et de café plein le buste. Eh oui porter des colles en V n’est pas forcement un avantage pour tout le monde bien qu’on est rien à reprocher du cadeau qu’a fait la nature à cette dernière. Cela vous semblera méchant parfois même déconcertant et hypocrite pour certains mais sachez que cela à bien faire rire notre ami Law. Oh que oui !*


" - La première est la suivante : Quel âge as-tu ? Juste pour information, voir si tu fais vraiment ton âge ou pas. Le second est peut-être plus personnel… Mais, tu ne fume pas n’est-ce pas ? Alors pourquoi te promènes-tu avec un briquet ? "

*Soudain le sourire qu’affichait Law après le spectacle de la chute laissa place à un visage sans émotion. Ce visage ne dura que quelques secondes. Ces quelques secondes qui faisaient réfléchir Law à la question d’isil. Je n’ai pas dit "les questions", car la première n’est pas très importante. C’est la deuxième qui captive toute l’attention de Law.*

Ce serait mentir que de dire que je ne m’y attendais pas. Forcement, un briquet mais pas de cigarette, ou est l’utilité ?


« Eh bien pour tout te dire j’ai 19 ans….
Et….non je ne fume pas mais……la présence de ce briquet s’explique par……..voila ce briquet est un cadeau qu’une…ancienne amie m’a offert. »


* Eh bien eh bien, voyez-vous ça. Law qui bafouille. Je ne sais pas pour vous mais ça cache quelque chose. Du moins rien de très grave mais plutôt quelque chose de sentimentale. Quelque chose qui lui tient à cœur, si bien qu’il en perd la parole durant de courts instants.

Bouh, le chien d’Isil était maintenant sur ses genoux et celle-ci lui adressait des caresses. Sa queue bougiait dans tout les sens. Tout en le regardant, Law se saisit de sa veste sans pour autant bouger de sa place, et l’enfila. Il devait sans doute attendre la réponse d’isil pour lui proposer enfin de partir d’ici. Tient ! Lui qui aime bien trainer et perdre du temps ! Voila qu’il se met à prendre des initiatives. Une corde sensible vous avez touché mademoiselle. Mais saurez vous la faire vibrer pour lui en faire rejeter tout sa puissance sonore ? C’est à vous de voir. *


[désolé d'avoir été si long]
Revenir en haut Aller en bas
Isil Tinùviel
Misanthrope Canibale
avatar

Féminin Nombre de messages : 697
Age : 26
Age du personnage : Chatbakatsuki ♪
Humeur [RPG] : Pensionnaire
Signe distinctif : Misanthrope / Modo'
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Sam 23 Mai - 21:14

[Tu n’as pas été si long que ça xD Je suis patiente, tu as de la chance !]

Isil avait remarqué l’amusement causé par le tragique accident de la terrasse. L’enfant pleurait après avoir été méchamment grondé par ses parents. Le couple était en piteux état, taché de la tête au pied. Il est vrai qu’il y avait de quoi rire, mais la jeune femme se sentait beaucoup plus intéressé par Law. L’effacement soudain de son sourire déclancha un processus complexe dans l’esprit de l’observatrice. Les fils commençaient à se connecter entre eux, lentement.
Il avait 19 ans, elle n’avait pas tord donc. La difficulté qu’eut le jeune homme a répondre lui permit donc, peut-être inconsciemment de lier ce briquet à quelque chose d’important voir triste. Après tout, rien de plus normal, chaque personne cache une blessure quelconque…

Cette idée la fit grimacée légèrement, même elle… Bouh lui lécha le visage au même moment, camouflant le changement d’expression. Le repoussant de nouveau pour le caresser, elle vit son interlocuteur mettre sa veste. … Tentative d’évasion inconsciente ? Elle avait touché le bon point. Ainsi souhaitait-il fuir le sujet… Il n’avait pas bien fait de le montrer, maintenant Isil n’était que plus intéressée par cette faiblesse. Il fallait à présent à cette dernière parler plus doucement encore, et peser ses mots comme jamais. Ce petit jeu lui plaisait, bien que ce ne soit pas forcément de même pour Trafalgar. La jeune femme saisit donc une cigarette et l’alluma calmement. C’était à son tour de prendre la parole, et elle comptait bien préserver la conversation. Ainsi, après avoir inspirée la dose nocive de fumée, elle ouvrit la bouche de nouveau.

" - Et bien, j’ai moi aussi 19 ans. Voilà un étrange point commun. Mais… Pourrais-je savoir pourquoi ce briquet t’est si cher … ? "

Elle se tut un instant, avant de continuer sur sa lancée. Parlant avec une douceur préalablement pesée et retournée dans tous les sens. Mais sa curiosité se reflétait tout de même sur son visage, et ses yeux bruns brillaient un peu trop, mais...

" - Cette femme comptait-elle réellement… ? Lui est-il arrivé quelque chose ? "

Sa voix était beaucoup plus hésitante à présent, comme si elle avait oublié de la contrôler. Ses propres souvenirs remontaient hors de l’inconscient à cette idée. Ils semblaient vouloir percer son cœur de tous les cotés, cherchant à lui faire afficher une touche de douleur dans les yeux, une larme, voir même un sanglot. Mais ils n’y parviendront pas, non ils n’y parviendront pas. Le jeune homme face à elle ne pouvait pas vraiment voir le combat qui se tenait lieu dans son esprit, seul une personne connaissant toutes ses attitudes pouvait le décrypter. Alors il lui fallait tenir encore plus, jamais elle ne pourrait se pardonner d’avoir abandonné une faille, qu’elle avait si bien réussit à ouvrir….

Une inspiration profonde lui fit reprendre le contrôle, et son regard se porta de nouveau vers Law. Allait-il répondre ? C’était plus une question de courage. Il avait été percé à jour alors rien ne le retenait à présent. Mais il y a des choses qu’on ne veut jamais révéler… Mais, ce n’était pas une raison. Si quelqu’un venait à lui faire se souvenir de ça, elle ne pourrait s’empêcher de la raconter… Encore fallait-il trouvé la clé. Elle tira encore sur sa cigarette, prête à écouter, lutant contre ses pensées contraires, craignant que ces dernières réussissent à s’afficher sur son visage, doutant...

_________________

弁は銀、沈黙は金
♪Je ne veux pas travailler, je ne veux pas déjeuner♫

♫Je veux seulement oublier et puis je fume♪
[yûben wa gin, chinmoku wa kin]
Revenir en haut Aller en bas
Trafalgar Law
Hamster guitariste <3
avatar

Masculin Nombre de messages : 437
Age : 25
Age du personnage : Chatbakatsuki Vi ! ♥
Signe distinctif : Hamster de service
Date d'inscription : 29/04/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19
Mes relations:
Sexualité: Hétérõ

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Jeu 28 Mai - 22:03

" - Et
bien, j’ai moi aussi 19 ans. Voilà un étrange point commun. Mais… Pourrais-je
savoir pourquoi ce briquet t’est si cher … ? "

Étrange point commun, je ne trouve pas….oh et puis pourquoi pas
tient ! Mais enfin, pourquoi veut-elle savoir pour ce briquet. Ce n’est
pas comme si je n’arrêtais pas de jouer avec (humour)

L’ennui c’est que je n’aime pas en
parler…mais elle me le demande. Je ne vais pas lui mentir, et puis….


" -Cette femme comptait-elle réellement… ? Lui est-il arrivé quelque chose ?
"

On y est, le point de non retour est
franchit ! Maintenant plus moyen de revenir en arrière ou d’esquiver la discussion.
Tant pis.

*Après qu’Isil ai finit sa phrase, je
mis plusieurs minutes avant de décrocher. Respirant doucement, échangeant
inspiration et expiration qui au passage, n’était pas discrète. Symbole du gène
acquis pour répondre aux attentes de la jeune femme. Mais finalement je me résignais
enfin à ouvrir ma bouche (que c’est vulgaire) pour lui répondre. Je n’allais
pas la laisser sans réponse, mais n’aller pas non plus lui raconter tout en
détail. Disons que je réponds tout en esquivant. Le mieux pour moi serait de
finir cette discussion et de s’en aller de cet endroit qui commençait à devenir
trop pesant pour Law. Il est comme ça, passer trop de temps dans un même
endroit, il finit par s’en lasser. C’est un homme qui aime le mouvement et déteste
la monotonie.

Prenant son courage à deux mains et inspirant
juste avant de répondre pour ne pas que sa voie se perde durant la réponse ou
alors qu’un aigu mal placé vienne trancher un mot. Ou encore même, et
éventuellement ce n’est que très peu probable, le fait de reparler de ça à
quelqu’un vienne l’affecter sentimentalement. Mais ce n’est que très peu, mais alors
vraiment peu probable, vu le détachement qu’il à acquis vis-à-vis de cette
situation. Craquer maintenant serait un signe de faiblesse. Dans la nouvelle
vie qu’il se façonne, cette homme n’en a pas besoin.*

« Eh bien vois tu, cette fille
comptait énormément pour moi. C’est….c’était ma petite amie durant un certain temps.
Temps qui d’ailleurs me semble bien trop court maintenant, moi qui crois, enfin
avait cru que cela durerait pour la vie. Je n’ais qu’une chose à dire, ce n’est
pas le genre de petit amie qu’on délaisse au bout d’un mois ou plusieurs….c’était,
ma femme. Enfin elle aurait put le devenir si….. »

*Law n’avait vraiment pas envie de décrire
ce qu’était arrivée à son amie. Il ne l’avait pas dit depuis ce tragique…..cette
tragique situation. A ce moment la il se contenta de regarder Isil pour lui
faire comprendre du regard qu’il ne va pas lui répondre mais qu’elle pourrait surement
imaginer ce qu’il s’était passé. Se redressant successivement sur sa chaise,
Law rouvrit de nouveau le dialogue en finissant la réponse qu’il avait façonné
dans sa tête préalablement.*

« Elle m’avait offert ce briquet. J’ai
toujours aimé les briquets, enfin le feu. Pour mes proches, cela relevé de la
folie ou du fanatisme un peu tordu mais elle, ….elle avait compris et me l’avait
dit. Le feu est pour moi une lumière apaisante. Elle m’avait dit en m’offrant
ce briquet, qu’à chaque fois que j’aurais besoin d’elle ou qu’elle aurait
besoin de moi, je n’aurais qu’a allumé le feu pour que nos deux esprit se connectent.
Ainsi le feu jouait entre nous une sorte de câble invisible qui agissait comme
un connecteur. C’est tout ce qu’il me reste d’elle aujourd’hui…..du coup je l’allume
de temps en temps…. Espérant qu’a chaque coup, qu’a chaque flamme voir flammèche
produite, elle se rappel de moi la ou elle est….. »

*Vous trouvez ça touchant ? Eh bien pas moi. C’est
quasi gavant de devoir tout ré expliquer. Son histoire, le pourquoi du comment,
surtout lorsque que ça concerne quelque chose de personnel et qui nous tient à cœur.
C’est donc d’une voix sereine et sans hésitation que Law finit sa réponse tout
en plongeant son regard vert dans les yeux de la jeune femme. Attendant impatiemment
sa réaction.

Ce qui l’intéresser lui, c'était qu’en
lui posant les questions, la jeune fille avait adopté dans sa voix une sorte d’excitation.
Comme si elle voulait à tout prix savoir, et ceux, sans se soucier de ce que la
personne pensait de cela. Comme un vampire qui se nourrit du sang d’une bête
sans défense. Cette excitation intrigua Law. Surtout que la jeune fille avait
semblé s’en rendre compte ce qui veut dire qu’elle ne l’avait pas commandé. C’tait
venu du plus profond d’elle. Pourquoi ?*
Revenir en haut Aller en bas
Isil Tinùviel
Misanthrope Canibale
avatar

Féminin Nombre de messages : 697
Age : 26
Age du personnage : Chatbakatsuki ♪
Humeur [RPG] : Pensionnaire
Signe distinctif : Misanthrope / Modo'
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Sam 30 Mai - 17:33

Son esprit divaguait de plus en plus durant le silence de Law. Isil avait le regard vide, et toute lumière de curiosité s’était éteinte. Elle avait tenté de jouer trop tôt. Elle n’était au final pas prête de parler de ce genre de chose… Malgré tout, la jeune femme tenait bon, espérant que son interlocuteur n’allait pas tarder à répondre, pour se concentrer de nouveau. Sa cigarette fut rapidement réduite à la taille d’un mégot, qu’elle écrasa discrètement dans le cendrier. Sa main droite donnait régulièrement des caresses à Bouh qui roupillait, bienheureux. Le rythme de son cœur apaisait sa maîtresse qui, inconsciemment avait commencé à fredonner une vieille berceuse. Les détails passionnants disparaissant de son angle de vue, elle devenait de plus en plus impatiente. Son esprit avait réussit à se vider des pensées désagréable, mais ce n’était qu’au prix d’un vide complet. Il ne manquait plus que de la musique pour que l’engrenage reprenne, plus qu’une voix pour que la machine se remette en marche. Faites que la réponse ne tarde plus…

Isil sursauta légèrement quand il se décida enfin à répondre. La question avait sans doute été éprouvante, et un besoin de peser ses mots s’était fait ressentir. Mais sa voix était pourtant claire, malgré l’hésitation qui pouvait être décelée. Une femme aimée, remarquablement appréciée… Le jeune homme devait être follement amoureux. Le lien entre eux était si fort, Elle le remarquait à présent. Alors pourquoi une once de tristesse résonnait ? Un sorte de curiosité compatissante commençait à naître, comme si la suite se révèlerait tragique, comme si elle avait le sentiment qu’elle avait peut-être poussé un peu loin. C’était sans doute la première fois qu’elle en voulait à sa manie de poser des questions. La fin de sa phrase la refroidit soudainement. Plus précisément, elle la glaça complément. Ajouté au regard droit qui lui était adressée, elle comprit. Un accident. Le cœur d’Isil sembla vouloir s’arrêter, la faisant stopper les tendresses pour le petit chien. Elle ne quitta pas le regard du jeune homme, se contentant de le contempler silencieusement… pendant que ce dernier reprenait la parole.

Un sourire se dessina vaguement sur le visage. Vraiment, c’était un couple romantique… Elle ne pouvait s’empêcher de respecter ce sentiment qui lui était inconnu. Les sentiments révélés dans la simplicité d’un objet lui paraissaient vraiment attachants, comme plus vrai que tous autres cadeaux trop beaux. La compréhension complète s’affichait pourtant sur son visage. La perte de quelqu’un affectait énormément. Peut-être que cette observatrice sans scrupule allait commencer à en avoir ? Ce genre de situation pouvait-elle réellement changer la nature même des personnes ?

Les yeux de Law étaient à présent sur elle, il avait fini. Sans doute guettait-il une réaction nouvelle, mais il n’en fut rien. Si ce n’est qu’un simple sourire un peu triste. Comme si la nostalgie l’avait gagnée, ou si le monde avait décider de tuer sa chance. Pendant un instant, elle ne sut quoi dire. Sa balance innée des mots semblait s’être effacée. Mais elle se décida enfin, sans vraiment avoir prévu ses phrases au préalable.

" - Je vois… Désolée, je ne pensais que c’était si… Bon, en fait il n’y a pas vraiment de mot pour ça. "

Elle soupira, agacée par sa propre faiblesse. La jeune femme repoussa légèrement ses cheveux avant de continuer, tant bien que mal, essayant d’éviter les gouffres qui entouraient son chemin sinueux. Sa voix voulait dérailler, le monde voulait se retourner avec son cœur, et une petite nausée venait de faire son apparition.

" - Même si je ne comprend pas tout ce genre de sentiments… Je sais ce que cela fait de perdre quelqu’un. "

La fin de sa phrase était bien plus instable, elle s’était décidée toute seule à sortir, comme s’il lui fallait une compensation soudaine face au monologue du jeune homme. Comme s’il était tout simplement logique qu’elle s’exprime à son tour. Mais l’envie lui manquait… Et puis qu’est-ce que ça changerait ? Ce n’était plus que du passé à présent. Et elle était partie sur un nouveau départ, ayant abandonnée sa mère pleine de tristesse, même si c’était cette dernière qui l’y avait poussé. Le passé ne peut être changé, et malgré le fait que ce soit si récent, il ne changerait pas. Ca ne sert à rien de se morfondre… Même si la faute ne cessait de retomber lourdement sur ses épaules. Cela ne peux pas empêcher de s’envoler à pleine aile et de croquer ce qu’il reste de la vie…

Isil revint soudainement à la réalité, elle ne put qu’ajouter simplement d’une voix claire et sure d’elle…

" - Le temps passe bien trop vite. "

_________________

弁は銀、沈黙は金
♪Je ne veux pas travailler, je ne veux pas déjeuner♫

♫Je veux seulement oublier et puis je fume♪
[yûben wa gin, chinmoku wa kin]
Revenir en haut Aller en bas
Trafalgar Law
Hamster guitariste <3
avatar

Masculin Nombre de messages : 437
Age : 25
Age du personnage : Chatbakatsuki Vi ! ♥
Signe distinctif : Hamster de service
Date d'inscription : 29/04/2009

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19
Mes relations:
Sexualité: Hétérõ

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Dim 31 Mai - 13:34


" - Même si je ne comprend pas tout ce genre de sentiments… Je sais ce que cela fait de perdre quelqu’un. "


*Il semblerait qu’elle aussi cache quelque chose au fond d’elle. Il ne serait que normal à Law de lui retourné la question, maintenant que lui a déballé son sac. Et toi que t’est-il arrivée ? Mais ce serait trop débile. Du moins c’est ce qu’il pense. Tout d’abord ce n’est pas parce qu’elle en sait sur moi que moi aussi je dois tout savoir. Et puis je suis trop fatiguée pour entendre et réagir par la suite. Laissons le temps faire son effet et voyons ce qu’il adviendra de nous dans le futur.*

« Malheureusement c’est tragique pour nous tus. Chaque personne qui vit ce drame s’en sort à sa manière. On ne peut y remédié, les morts ne reviennent pas à la vie. Par contre ils peuvent toujours rester auprès de nous. »


*La gare commençait à se vidée petit à petit. On en comprend donc que certains des trains annoncés se sont déjà mis en route vers leur destination. Les gamins qui jouaient dans la gare n’étaient plus la. Law n’avait même pas remarqué leur absence.

Un rapide coup d’œil sur sa montre tout en baissant la tête mais celle-ci fut vite relevée pour écouter ce que la jeune Isil avait à dire.*


" - Le temps passe bien trop vite. "


« Je suis bien d’accord avec ça. »


*Enfin le bon moment, le moment qu’attendez Law. Une brèche, une ouverture. La saisir il devait ( :p). Pour ne pas demeuré ici durant toute la journée.*

« En parlant de temps, tu as vu l’heure qu’il est ? (question rhétorique me direz vous). Je te propose d’aller au pensionnat, au moins tu auras le temps de défaire tes valises et de t’installer. »

*Le tout, agrémenté d’un grand sourire et de quelque geste synonymes de => allé il faut y aller. Parfaite petite recette, toute programmée a la seconde près. Pour Law il fallait partir. N’importe où, mais partir quand même. *


(Affreusement court désolé ! et sans idées en plus T_T)
Revenir en haut Aller en bas
Isil Tinùviel
Misanthrope Canibale
avatar

Féminin Nombre de messages : 697
Age : 26
Age du personnage : Chatbakatsuki ♪
Humeur [RPG] : Pensionnaire
Signe distinctif : Misanthrope / Modo'
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   Jeu 4 Juin - 22:37

[Désolée T.T L'est pas terrible non plus...]

Le petit chien s’était endormi, et Isil ne put s’empêcher de sourire face à la remarque du jeune homme. Sans pour autant retrouver son état normal, elle se sentait plus décontractée. C’est vrai. Nous ne pouvons pas faire marche arrière. Elle en avait presque oublié la raison de sa venue ici. Elle en avait presque oublié la raison de sa vie…Sa mémoire était-elle si faible ? Capable de se craqueler pour si peu ? Il fallait se reprendre en main… Peut-être qu’un peu de repos serait le mieux… Mais où se reposer ? La jeune femme fut tiré de ses pensées par la voix qui devenait de plus en plus familière.

" En parlant de temps, tu as vu l’heure qu’il est ? (Question rhétorique me direz vous). Je te propose d’aller au pensionnat, au moins tu auras le temps de défaire tes valises et de t’installer. "

Elle laissa de nouveau échapper un sourire. Et non, elle n’avait pas vu l’heure, mais qu’importai, le jeune homme semblait pressé de s’en aller. En réalité elle… Une flemme incontournable la contrôlait, maintenant qu’elle s’était agréablement installée sur sa chaise. Faudrait-il lui proposer d’attendre encore le temps d’une cigarette ? Non… La jeune femme aura encore moins envie de bouger. Bouh remua dans son sommeil et laissa échappé un léger couinement des plus comique. Son regard ne le quitta donc pas pendant un moment avant qu’elle ne songe seulement à répondre à la proposition de Trafalgar.

" - C’est vrai que si j’avais le temps de déballer mes affaires… Arf, je t’avouerais que j’ai la flemme de bouger… Mais bon, vu que tu as l’air impatient d’y aller, pourquoi pas ? "

Isil s’étira donc longuement avant de trouver la motivation. Elle ramassa ses cigarettes, son briquet et contempla la table, voir si elle n’avait rien oublié dessus. Tête en l’air comme elle était, il valait mieux vérifier… Ah ! Le plan, voilà. Tout semblait avoir retrouvé sa place in the pocket ! Pocket comme petit... Petit comme ce chien ! [><] Et puis d’ailleurs ce chien, il va bouger ! Elle n’allait pas le porter non plus. Le secouant doucement, la jeune femme le réveilla.

" - Bouh… Bouh. Bouh ! Réveille-toi mon p’tit ! "

Un second couinement se fit entendre et le chiot s’étira tout aussi longuement que sa maîtresse peu auparavant. Cette dernière soupira, le laissant se lever et sauter au sol mollement. Voilà, la seconde étape était maintenant accomplie. Pendant que son animal de compagnie se secouait activement, elle se leva et pris sa veste et s’approcha de sa valise. Le tout fait, elle se retourna vers le jeune homme et lui sourit.

" -Et bien Law, nous y allons ? "

_________________

弁は銀、沈黙は金
♪Je ne veux pas travailler, je ne veux pas déjeuner♫

♫Je veux seulement oublier et puis je fume♪
[yûben wa gin, chinmoku wa kin]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La café de la gare [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La café de la gare [ Libre ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gare à l'eau bouillante ! [ Libre ]
» Un café après le repas, ça vous dit ? [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: La Ville :: Autres lieux-
Sauter vers: