AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Première journée au pensionnat [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maï
élève nouveau(elle)
avatar

Féminin Nombre de messages : 6
Age : 25
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétérosexuel

MessageSujet: Première journée au pensionnat [ Libre ]   Jeu 18 Déc - 12:31

S'appuyant sur une main, elle se redressait doucement. Les yeux écarquillés , Maï n'en revenait pas. Il tombait des plumes douces et légères, d'un souffle l'adolescente les écartaient sur son passage. Elle avançait doucement dans le sol juteux et mou qui n'était autre qu'un champ de fraises démesurées. La jeune fille se sentait en suspension dans un monde qui lui appartenait... Elle émit un soupire de soulagement et se retourna brusquement , ce qui la fit tomber de son lit improvisé suivi d'un gros " BOUM".Mais Maï impassible ne rechigna pas, bien trop absorbée par son rêve. Un grand sourire se dessinait sur ses lèvres pendant qu'elle se recroquevillait sur elle-même.

Elle était arrivée au pensionnat une heure plus tôt.

[ 1 heure pus tôt ]

Maï avait l'épaule en compote. Pourquoi n'avait-elle pas pris la valise à roulette ? Elle portait son sac bleu en bandoulière qui pesait un sacré poids.
La jeune fille avait bien fait attention en partant de ne pas oublier le sac de sucrerie qui se trouvait sous son lit, Maï n'avait jamais pensée que des fraises tagada pèserait si lourd...
Elle avait fait ses provisions de peur de manquer et surtout de peur que le règlement du pensionnat soit trop stricte pour la laisser se gaver de bonbons dans sa chambre. Elle n'avait pas pris connaissance de l'endroit où elle allait , faisant comme d'habitude confiance aux adultes qui l'entouraient.

La jeune fille était habillée d'un simple pull extra-large bleu. Il lui arrivait au genou et elle était bien empotée avec ses manches trop longue. Puis elle avait à toute hâte enfilée ses bottes noires. Bref , un accoutrement assez lamentable.

* Je ne vais jamais y arriver , je vais m'effondrer avant d'atteindre la porte *


Dans un dernier effort surhumain pour cette petite fille frêle, elle tira la poignée de la grande porte où était indiquée " Pensionnat " , tout simplement. Ca n'en disait pas trop sur la suite des évenements. Pendant tout le trajet Maï avait été surexcitée , comment était-ce ? Allait-elle se faire des amis ? Pourrait-elle décorer sa chambre ? La foule de questions entraient aussi facilement qu'elle ressortait. Et elle était toute plus idiotes les unes que les autres.Elle s'émoustillait toute seul et les gens du train n'arrêtaient pas de rire alors que son visage changeait tout d'un coup d'expressions pour rien.
Une vraie gamine...Enfin dans l'entrée , elle fut étonnée de ne voir personne venir à sa rencontre. Ce pensionnat avait pourtant l'air d'être connu et de regorger de plein de pensionnaire. Le hall était tout ce qu'il y a de plus normal, quelques chaises pour patienter , des escaliers et plein de portes et de couloirs qui partaient de tous les côtés. L'adolescente se senti d'un coup toute minuscule , elle se mit dans un coin et fit tomber brutalement son sac à terre.

Une foule d'émotions lui parvenaient... La tristesse que personne ne l'accueille , l'espoir de trouver un jour son chemin dans cet endroit immense , la joie de commencer une nouvelle vie... Les larmes lui montaient aux yeux , c'était trop d'un coup. Il fallait qu'elle dors pour ce remettre de ses émotions. Quand elle se laissait si facilement submerger c'est qu'elle était trop fatiguée comme sa petite cousine de cinq ans. Elle enleva l'élastique de ses cheveux pour les laisser vagabonder ses épaules puis l'adolescente s'allongea rapidement sur son sac.

* Ca ne posera surement pas de problème ! Juste une petite heure pour dormir ..*

Et la jeune fille se laissa sombrer dans le noir le plus totale que ses paupières fermées crées...
Revenir en haut Aller en bas
Hypnos Kanata
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 131
Age : 26
Humeur [RPG] : Et puis quoi encore !
Signe distinctif : Essaye de jouer mon rôle de bon étudiant ^^
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Première journée au pensionnat [ Libre ]   Ven 19 Déc - 19:18

Lassitude... sans doute le mot qui pouvait le mieux décrire ce que Hypnos ressentait au fil des jours dans ce pensionnat. Étant le genre d'élève à rester seul dans son coin sans forcément adresser la parole aux autres, il avait prit pour habitude de faire comme s'il était seul dans ce bâtiment scolaire.
Ses notes étaient bonnes mais ses relations avec les élèves mais aussi les adultes n'étaient pas au meilleur de leur forme et ca, il le savait très bien.

Il s'était même promit à lui même de faire quelques efforts histoire d'aller vers les autres, élargir ses relations sociales et surtout sortir un peu de sa bulle dans laquelle il aime tant s'enfermer. Mais qui sait ce qui peut arriver car depuis qu'il est arrivé, jamais il n'a connu encore une éventuelle petite amie ou une simple connaissance avec qui il partage certaines choses plutôt intimes.
Pas de meilleur ami, seule sa simple conscience pour la guider tous les jours et faire en sorte qu'il arrive à se débrouiller seul car il est sans doute l'élève le plus autonome de tout le pensionnat, c'est ce que certains pensent de lui.


* Allez, c'est partit ! *

Finissant tout juste de s'habiller d'un tee-shirt noir, d'un pantalon délavé et de ses fameuses converses, il mit une petite touche personnelle comme d'habitude en accrochant autour de son cou une simple chaine sans forcément vouloir dire quelque chose de particulier.
Ses cheveux coiffés devant son visage, seul une infime partie de celui ci était visible et rares sont les élèves qui ont déjà vus son visage en entier. Sa coupe de cheveux ne veut pas forcément dire quelque chose mais les adultes du pensionnat eux pensent que c'est pour se renfermer derrière quelque chose qu'il se coiffe ainsi.

Personne n'en est vraiment sûr et lui même ne connait pas la réponse, c'est un simple moyen de s'afficher et de se démarquer des autres que de se comporter ainsi. Quittant sa chambre, le voici donc dans les couloirs du pensionnat et c'est les mains dans les poches et la tête basse qu'il se rend en direction du hall.
Son but, se rendre dans le jardin pour y faire une éventuelle rencontre en attendant le début des cours de la journée. Essayer de se faire un nouvel ami et surtout de voir si les autres peuvent avoir confiance en lui, quelque chose dont il veut connaître absolument la réponse...

Le hall enfin, de grand escaliers voutés des deux cotés de la grande pièce, un sol de marbre, des couloirs et des portes de partout mais surtout, le bruit des élèves qui parlent entre eux et qui traversent l'endroit sans cesse.
Descendant donc ces même marches, il continue son avancée vers les portes d'entrées mais il ne voit devant lui que ses deux pieds et quelques centimètres aux alentours seulement à cause de ses cheveux.
Mais il finit tout de même par remarquer le corps d'une adolescente, sans doute une nouvelle allongée à ses pieds et sur un sac de voyage et c'est en la regardant de haut qu'il fit légèrement bouger son corps à l'aide du bout de son pieds tout en lui disant.


« Tout va bien ?! »

Il est rare d'entendre sa voix mais encore une fois, il a décidé de faire de nombreux efforts pour sortir de son petit monde...
Revenir en haut Aller en bas
Maï
élève nouveau(elle)
avatar

Féminin Nombre de messages : 6
Age : 25
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Première journée au pensionnat [ Libre ]   Sam 20 Déc - 15:37

Les plumes tombaient sur son corps lui créant un manteau léger et blanc comme la neige. Elles frôlaient ses joues avec douceur et Maï ressentait un bien être intense, mais cela était éphémère et l'adolescente allait bientôt retourner à la réalité. Maï sourit et poussa un soupir , elle avait toujours les yeux fermés et une voix inconnue s'était glissée dans son sommeil.

- Tout va bien ?!

Elle grommela dans un bâillement

- Oui. C'est merveilleux !

Puis un frisson la parcourue, le parterre de fraises disparut laissant à ses pieds un grand néants noir qui qui engloutissait les plumes à terre. L'angoisse la pris , soudainement son monde n'était plus vif et coloré mais sombre et glauque , ses pieds s'enfonçaient dans la masse noire et enserrait ses pieds dans une douleur vive.

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaah !


Dans un cri qui aurait réveillé un quartier entier , l'adolescente s'éveilla.Elle était terrifiée et surtout décontenancée de ne pas se trouver dans son lit.
Où était-elle ? Que faisait-elle ? Qui était ce ... Mais qui était ce garçon qui la poussait avec le bout de son pied ? Prise d'affolement , elle se retourna d'un coup. Ce qui lui valut de se fracasser la tête par terre puisqu'elle tomba du sac.

- Aïe ,aïe , aïe ...

L'écervelée se tenait la tête entre les mains. Puis une fois le mal passé , elle entreprit de faire face à celui qui la regardait , enfin si il la regardait parce qu'avec toute cette masse de cheveux on ne remarquait pas vraiment les traits de son visage. Accroupie , par terre , Maï utilisait son sac de voyage comme !'on se sert d'un bouclier. Elle le tenait devant elle , cachant la moitié de son visage.
L'inconnu n'avait pas l'air commode , il était habillé de couleur sombre mais ses cheveux y ajoutaient une couleur orange , flamboyante..étrange contraste. Il lui faisait étrangement penser à quelqu'un, mais qui ?
La jeune fille se ressassa la journée d'hier. Maï était rentrée chez elle , et comme d'habitude avait allumée la télé. Quel programme avait-elle regardé ?

* Mais oui.C'est ça! *

Elle se mit sur ses jambes d'un bond et les yeux écarquillés , elle prononça ses mots au garçon.

- ICHIGO !

Il ressemblait vraiment au héros de l'anime bleach , l'air sombre , les cheveux orange et comme une aura foudroyante. Mais , d'un coup la jeune fille se rendit compte de sa bêtise. On allait la prendre pour un otaku si elle blasphémait de tel absurdité. Maï se mit à rire d'un air gêné et se courba en deux devant le jeune homme afin de s'excuser.
Revenir en haut Aller en bas
Hypnos Kanata
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 131
Age : 26
Humeur [RPG] : Et puis quoi encore !
Signe distinctif : Essaye de jouer mon rôle de bon étudiant ^^
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Première journée au pensionnat [ Libre ]   Sam 20 Déc - 16:12

L'adolescente ne mit que peu de temps à sortir de son petit rêve. Enfin pas tout à fait car elle répondit quelque chose que Hypnos n'avait pas prévu. Tout est merveilleux mais quoi au juste ? Le fait d'être allongé sur un sol de marbre froid au milieu d'un hall remplit d'élèves.
De savoir que le fait de s'être endormi dans un tel endroit lui donne déjà la réputation d'une personne envers qui on peut se permettre de se moquer. Hypnos ne voyait pas vraiment ce qu'il y avait de merveilleux à tout ceci mais il comprit tout de même qu'elle n'était pas totalement réveillée.


« Hein ?! »

Elle se mit alors à crier se faisant retourner vers elle tous les élèves présent autour d'eux. Une scène bien gênante mais Hypnos n'y prêta que peu d'attention. Elle se tenait désormais face à lui, tenant son sac dans ses deux mains tel un bouclier.
Est ce qu'il avait l'air aussi effrayant que cela, il doutait de la réponse car personne n'avait réagit ainsi auparavant en le voyant. Mais qui sait, peut-être que cette jeune fille est une âme sensible, si c'est le cas elle ne fera pas long feu dans ce pensionnat.
Mais Hypnos sait dors et déjà que sa nouvelle rencontre se trouve juste devant lui, il ne va pas la lâcher et en profiter pour en savoir un peu plus sur elle.

Il ne voyait pas entièrement son visage, celui ci étant masqué par son sac il se contenta donc de la regarder, parfois dans le vide, parfois dans les yeux. Physiquement, elle était assez mignonne mais mentalement, elle avait l'air d'être bien particulière.
Peut-être que c'était une fille un peu trop distraite, ce n'est pas forcément un problème mais il n'arrivait pas encore à percevoir ce dont elle pouvait bien penser en le regardant ainsi. Il ne l'avait pourtant jamais vus mais elle avait l'air bien concentrée jusqu'à ce qu'elle prononça presque en hurlant le nom d'un personnage d'une série télévisée.

Un léger sourire aux lèvres, il savait bien qui était ce Ichigo mais il se contenta de lui répondre pour vite la replacer dans le contexte.


« Non, moi c'est Hypnos... »

Son vrai nom, si discret et si froid, il n'avait pas choisit de s'appeler ainsi mais c'est comme ça, dans la vie on ne choisit pas grand chose quand on y pense. Il continua de la regarder puis de sa main droite, il baissa le sac de celle ci de force afin de pouvoir la voir entièrement avant de rajouter pour la mettre en confiance.

« Je ne t'est jamais vu ici, tu es nouvelle ! Si tu as les papiers du pensionnat que tu as reçut avant de venir ici, je pourrai peut-être te conduire à ta chambre qui doit déjà être préparée pour toi ! »

Ici, il n'y avait jamais personne pour accueillir les nouveaux, c'était aux élèves de le faire afin de mettre les nouveaux arrivants en confiance même s'il arrivait que certains tombent sur les durs à cuir du pensionnat.
C'est ainsi que fonctionnent les choses, Hypnos le sait désormais mais il sera prêt à l'accompagner dans ses premiers moments dans ce pensionnat. Il n'avait plus qu'à espérer qu'elle sache prendre sur elle même et surtout ne pas se laisser dépasser par les événements...
Revenir en haut Aller en bas
Maï
élève nouveau(elle)
avatar

Féminin Nombre de messages : 6
Age : 25
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Première journée au pensionnat [ Libre ]   Sam 20 Déc - 22:51

Maï fut décontenancé par le geste du jeune homme. Celui-ci lui avait fait baisser son sac. Voulait-il voir son visage , ou lui montrer qu'elle n'avait rien à craindre de lui ? Elle n'était de toute façon pas dans cet esprit là. Après tout c'était le premier pensionnaire à s'être occupé d'elle , elle lui devait donc un certain respect.
L'inconnu rectifia l'idiotie de Maï , bien sûr, il ne s'appelait pas Ichigo mais Hypnos.

* Assez original comme nom ! *

Elle répéta à voix basse

- Hypnos.

L'adolescente trouvait que pour ce qu'elle en connaissait , ce nom définissait bienle personnage qui se trouvait à ses côtés. Légèrement sombre mais intriguant...
Puis il l'a questionna sur les papiers du pensionnat.

* Papiers ?!? *

La jeune fille n'avait pas entendue parlé de papier , elle n'avait pas fait attention aux recommandations de sa mère ce matin, elle aurait dû au lieu de se comporter comme une gamine.L'adolescente laissa glisser son sac le long de son bras , le regard dans le vide , elle souffla

- Les papiers...

Elle était bien sotte à présent, son gros sac à la main. Si elle n'avait pas ce qu'Hypnos lui demandait il allait falloir qu'elle reparte , sans pouvoir peut-être retourner au pensionnat.
C'est vrai qu'en arrivant , la jeune fille avait ressentie une grosse angoisse mais à présent qu'elle avait fait une rencontre elle voulait en savoir plus et surtout faire d'autre nouvelle rencontre.

- Je...peut-être que je ne peux pas venir si je ne les ai pas. Je les ai mis où ? Est-ce que j'ai les papiers ? Quel papiers ? ... je ne sais pas...

Maï parlait à n'en plus finir. Si elle n'arrêtait pas de questionner Hypnos on allait l'arrêter pour agression verbale. Heuresement elle se reprit à temps.

- Ah ! Peut-être.

Elle fouinât dans son sac , ouvrit la grande poche , sortit les quelques paquets de fraise tagada qui encombrait le passage et s'affaira à chercher les documents en question. Au bout de quelques minutes , 4 sachets de bonbons , 5 tee-shirt , 3 culottes et une serviette se retrouvèrent éparpillés sur le sol.

- OUI !

Sur une pochette bleue se trouvait un mot de sa mère :
J'imagine que tu ne m'auras pas écouté en partant ce matin. Sache que ces papiers confirment ton admission au sein de l'établissement , il y a le numéro de ta chambre. Ne le perd pas !
Le message ne pouvait être plus claire , Maï se leva afin de donner les papiers à Hypnos.

- C'est ça , je crois !

Elle essayait de le regarder dans les yeux mais bien évidemment se fut impossible. Elle se permit une petite remarque d'une voix douce afin qu'il ne le prenne pas pour un reproche.

- Tu devrais dégager ton visage !

A présent elle souriait comme une enfant mais quand elle vue le désastre de ses affaires dispersées sur le sol , elle fut moins réjouie cela ne l'empéchât pas d'ouvrir un paquet de fraise tagada et de s'en mettre 4 en même temps dans la bouche.
Maï qui était polie , se mit à en proposer à Hypnos, la bouche toujours pleine , ce qui était légèrement moins polie...

- Ten feu ??
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première journée au pensionnat [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première journée au pensionnat [ Libre ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première journée de travail ... (Pv Vadim)
» [Libre]Première journée sur Seikan.
» Première journée au nouveau lycée [Libre]
» Première journée à Minas Thirith
» Une journée, tout simplement (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Rez-de-Chaussée :: Le hall-
Sauter vers: