AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Un être plus que tourmenté...Dans un temps tourmenté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Portgas D. Ace
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2
Age : 27
Age du personnage : A voir...=D
Humeur [RPG] : Penssionnaire...:D
Signe distinctif : Boxeur accompli
Date d'inscription : 08/07/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Hétérosexuel

MessageSujet: Un être plus que tourmenté...Dans un temps tourmenté.   Jeu 10 Juil - 16:57

Le vent soufflait, quelques gouttes de pluies aussi tombaient, s'éclatant sur le sol, le ciel était grisé, sombre, il faisait nuit en plein jour, c'était un évènement assez rare, et en principe, les gens ne sortait pas avec ce temps. Quelques rares personnes qui osaient s'aventurer en extérieur n'y trouvait que le vent, la pluie, et des habits sales en rentrant, seul certains pouvaient s'en sortir indemne de ce temps peu familier aux hommes - qui lui était totalement défavorable plutôt. On n'y trouvait même pas un silence paisible comme lors d'une nuit naturelle, on n'y trouvait que le vent infernal, qui sifflait, quelqu'un qui avait besoin de calme ne le supporterait jamais.

" fiouu " sifflait une voix dans la nuit, c'était une voix sourde, oubliée, que de loin on entendait, que le vent soufflait à l'horreur de celui qui souhaitait entendre, mais est-ce que seulement on souhaitait entendre encore de nos jours ? Probablement plus. Vent qui souffle, avait-il une raison de souffler lui aussi aujourd'hui encore ?Pourquoi la nature - elle - ne savait pas abandonner un jour ? Elle n'avait jamais abandonné quoi que ce soit, autant que ce soit en malédiction pour quelqu'un, que pour son bien, ou même, simplement pour elle-même. Pourquoi parlait-on de nature maintenant...? Au fait...Cette voix, n'était-ce pas plutôt le vent qui la provoquait en fait?

Non non...Nous ne divaguons pas, nous parlons simplement de choses totalement inutiles, dans un temps totalement inutile, en effet...Ai-je réussi ? Ai-je perdu mon temps ?...Quelles questions. Être humain, être à part...Franchement, la seule envie qu'un homme à envie de dire est le: je m'en fous, lorsqu'il s'apperçoit qu'il a perdu du temps à faire quelque chose, au fond, nous vivons tous de ça, de la vie, de perte de temps, la seule chose intéressante, est que perdre son temps avec quelque chose d'intéressant, d'excitant, de dangereux...Ca c'est ce qui est appellé "Vivre"...

Mon nom est Portgas D. Ace, je suis un biker, du gang des "Midnight Angels". Je porte avec fierté mes tatouages, qui sont ma vie, et ma famille, comme ce gang-là, dont je suis devenu un de leurs chefs. Probablement que certains me connaissent, probablement que d'autres non, ça m'est égal, être connu, de pas l'être, ce n'est qu'humain et futile tout ça, de toute façon tout le monde peut sortir de telles conneries ou choses peu intéressantes, mais peu de personnes savent vraiment dire ce qu'il faut, comme les choses intéressantes qui mérites encore d'être découvertes dans ce monde, y avait-il encore de telles choses...? Oui, la mer, la naviguer depuis un navire était quelque chose comme une aventure, ou comme conduire une moto, ça c'était quelque chose à savoir contrôler, à apprécier à fond...Mais se plaindre, étai-ce réellement appréciable, au fond ce n'était que une...


" Perte de temps. "

Ace était prêt du bord du toit, son genou sur celui-ci, son sourire aux lèvres, sa main sur son chapeau, dos à l'entrée du toit, quiconque rentrait voyait sa fiertée, son tatouage dans son dos - car il ne portait jamais de haut, toujours torse nu - et serait probablement étonné. Ace n'était pas quelqu'un de très compréhensible, surtout dans sa façon de penser, sauf probablement dans certaines choses plutôt simples, mais dans sa loyauté, sa force intérieure, il n'y avait rien à comprendre - juste à apprendre et à retenir.

Le vent souffle encore, mais il se calme, la pluie ralentie, les gouttes ne tombent plus sur le chapeau d'Ace, et s'écartent, laissant peu à peu place à quelques rayons de soleils, la petite brise qui reste fait s'écarter peu à peu les nuages sombres du ciel, comme si le sourire d'Ace pouvait les fendre, et les faire disparaître...Si seulemenet c'était vrai, ne serait-ce pas trop beau ?...

Mais toutes les pensées et choses qui se passaient maintenant n'était qu'un avant-goût probablement, car les choses intéressantes allaient probablement commencer un peu après: la porte venait de claquer, et quelqu'un venait probablement de monter sur le toit. Cette personne était arrivée juste au bon moment, car Ace commençait sérieusement à s'ennuyer ici, après tout, rester tout ce temps seul, sans manger...C'était un drame pour lui!...La seule chose qui aurait été bien, était que cette personne ait de la "bouffe" comme le disait si bien Ace lorsqu'il avait faim...Ce qu'il avait en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un être plus que tourmenté...Dans un temps tourmenté.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» YON TI KOZE ! PITA PI TRIS ! PREVAL PA PI SOT KE SA !
» La Grotte du Chasseur
» site pas mal pour voir des films en direct ^^
» L'inutilité des missions diplomatiques haitiennes.
» Si un génie venait vous rendre visite...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Deuxième Etage :: Le toit du pensionnat-
Sauter vers: