AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Il faisait beau. [Pv Akira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Il faisait beau. [Pv Akira]   Dim 25 Mai - 17:35

Commençons par la description du temps, comme pour faire original. C'était une belle journée. Quelques petits nuages mignonnets flottaient par ci par là, dominés par un grand soleil provoquant ce jour là sur Terre une température de pas moins de 30 degrés. Il faisait beau, il faisait chaud. L'herbe étais verte. Les cerisiers déjà dévastés par les aimeurs de cerise. Les pommes pas encore mures. Comme tous les jours de ce genre dans le parc du pensionnat, les garçons, présentant pour la plupart le syndrome du corps musclé soutenant une tête de chauve souris, regardaient plus ou moins discrètement les filles déjà presque entièrement dénudées. Le prétexte de la chaleur, bien entendu.
Au milieu de ces filles, (ou plutôt à l'écart) Jein Sae. Chair féminine décorée de longs cheveux blonds tirant sur le blanc, munie de deux yeux brillants bleus/verts, d'un visage aux traits fins et d'un corps aux mensurations très acceptables (voire presque parfaites). Sa tête reposait sur ses bras, sa crinière fine et soyeuse cascadait autour d'elle. La jeune fille dormait tranquillement sur un banc à l'ombre du seul cerisier qu'elle n'avais pas trouvé entièrement dévasté. Des cerises laissées intactes gisaient encore à côté d'elle. Une légère brise, pas froide pour autant, soufflait. Que c'était merveilleux.

Soudain, l'élément perturbateur fit son apparition. Jein, dans un rêve qui n'aura pas l'exclusivité d'être dévoilé, n'entendit pas les quelques bruits de pas qui s'approchait de son cerisier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Dim 25 Mai - 18:09

[hrp: I'm heeere, miladyyy !]

Il faisait beau et chaud. Mais ça on l'a déjà dit dans le post précédent. Nan, ce qu'il fallait dire plus exactement c'était : il faisait trop beau et trop chaud. Et la légère brise qui faisait frissonner les arbres du parc, secouer les herbes et faisait voleter les jupes courtes -très courtes- des filles qui se promenaient, ou se pavanaient, c'était au choix. Bref, même le vent n'arrivait pas à rafraichir l'atmosphère autant que le jeune Lord l'aurait souhaité. Quand on a passé une grande partie de sa vie dans une île au climat frileux et les vacances d'été en écosse, on n'aime guère la chaleur.

Le jeune homme marchait à l'ombre des arbres qui bordaient l'allée gravillonée du parc. Il avait jeté sa veste noire sur une de ses épaules, la retenant d'une main nonchalante. Le haut de sa chemise était déboutonnée, laissant apercevoir un pansement dans son cou.
Il regardait distraitement l'odieuse cohorte pubescente qui s'était allongée dans l'herbe, cuisant en plein soleil.
Lui, n'avait aucune envie d'attraper un teint de homard, ce qui serait vite fait avec ses cheveux décolorés et son teint vampirique. Vampirique. Tiens. Il aimait bien cet adjectif. Cela le faisait penser à empirique. Son empire sur le monde. Muhahaha.
Bref, le jeune homme marchait, ses yeux bleus-gris dans le vague, maudissant intérieurement la météo d'être aussi chaude.

Le jeune aristocrate fit une pause, s'adossant au tronc d'un arbre, gravé de mille inepties du genre "jte kiff grav ma meuf" ou "jtm doudou89".
Il leva la tête et ferma les yeux.


"Akira, tu rêve encore ?"
"Hein ?"
"Je t'ai déjà dit de ne pas dire "hein" comme ça, c'est impoli !"
"Hmm.. Pardon"
"Et arrête de t'excuser !"


Il sursauta, et ouvrit les yeux. Personne aux alentours. Avait-il parlé à voix haute ? Non. Non, c'était simplement un rêve éveillé, ou bien un "flash". La fatigue, sûrement.
Il secoua la tête, ses mèches blondes ou blanches en bataille. C'était dans ces rares moments qu'on songeait que son nom d'Inushiro, chien blanc, lui correspondait :p

Il n'arrivait pas à chasser sa voix. Sa voix à elle. Mais qui, elle ?
Le Lord soupira, puis reprit sa route. Un de ses drames était que chez lui, tout était flou et indéfini : la couleur des ses yeux, de ses cheveux... Son humeur aussi, fort changeante. Son statut politique et juridique. Japonais ou anglais ? Noble ou pas noble ? Désiré ou indésirable ?
Et puis sa mémoire aussi. Il pouvait revoir sans encombre son enfance...mais certains moments étaient à demi-effacé, comme lorsqu'on renverse par erreur un verre d'eau sur un dessin d'enfant. D'où venait sa cicatrice ? Et elle, l'avait il rêvé ou inventé ? Ou existait-elle réellement ?
...
Tu réfléchis trop. Beaauuucoup trop.

Des yeux, il chercha un échappatoire. N'importe quoi pour arrêter de réfléchir. Et elle se présenta, don du ciel dans ce parc bondé. Il devait y avoir une chance sur mille qu'elle soit là. Mais fichtre, elle était là !
Allongée sous un cerisier, il la reconnaissait. Il n'aurait pu l'oublier; non, impossible.

Il s'approcha alors, avec son attitude cynique et hautaine. Pourtant, quelque chose en lui était soulagé, et il arborait un air presque sympathique.


"Hey ! Lady !"

Il s'approcha de la belle au bois dormant, et se pencha pour attraper une cerise du bout des doigts.

"Long time no see"
Revenir en haut Aller en bas
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Dim 25 Mai - 18:26

[hj: Mmm genre je sens mon intro à côté de ton post un peu petite et modeste d'un coup XD]

Que le son étais bien mixé. Une voix au loin, tandis que des bras l'entouraient, peut-être étais-ce sa mère qui l'appelait au milieu de toute cette musique... elle avais dut mettre un peu trop de reverb... mais l'écho ne l'atteignait pas... elle voulais sans doute qu'elle rentre à la maison... elle n'en avais rien à faire, elle étais bien là, avec lui.. trop bien...

Autre décor. Ses yeux s'ouvrirent très doucement sur l'étendue verte parsemée de buissons qui formait la réalité. Et une main qui vint prendre une de ces cerises. Une de ses cerises? Quelle main? Qui étais l'avorton qui osait lui.. mais la main avais l'air douce. Une main de jeune homme. Couleur de déjà vu. Tiens...

Jein se redressa, les yeux pas encore adaptés à la lumière. Voix anglaise. Long time no see. Beaucoup temps pas vu. La jeune fille releva la tête, et cru malgré elle manquer un battement de coeur. Elle n'y pouvais rien, le coeur se contrôlait automatiquement, rien à se reprocher.
Le lord aux yeux bleus et aux cheveux blonds blancs si froid et si magnifique en même temps. Ils s'étaient rencontrés lors de son arrivée, et c'était bien le seul qui ne ressemblait pas à l'immaturité des autres. Beaucoup plus qu'immature.

Elle sourit, la taille de ses yeux étant redevenue normale. Quel plaisir de le revoir au milieu de tout ces mâles primitivement en rute.

"Hello... ça faisait longtemps."

Elle aurais voulu rajouter "je sis contente de te revoir", mais elle venait tout juste de repenser à la cerise que le jeune homme venait de lui voler.

"Pouvez vous me rendre ma cerise, s'il vous plaît?" Ajouta-t-elle avec un ton poli, observant Akira macher le fruit de son vol injustifié.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Dim 25 Mai - 18:58

[hrp : mais nan mais nan faut pas, t'as qu'à travailler du sourcil, ça te fera des lignes XD]

Le jeune Lord saisit la cerise, donc, et la goba avec une gourmandise toute raffinée; eh oui, c'était à cela que servait les bonnes manières, et c'était là le fruit de longues heures à les apprendre avec un précepteur des plus stricte : savoir manger une cerise avec classe. On pourrait en rire, mais c'était tout un travail. Ne pas suçoter, ne pas mastiquer, mais mâcher en évitant tout claquement de mâchoire, ne pas croquer le noyau mais le recracher avec une discrétion telle que la personne en face de vous ne doit pas le remarquer. Tout un travail, vous dis-je...

Cela devint encore plus difficile lorsqu'il vit la tête qu'arborait Jein. Il pinça les lèvres et se fit violence pour ne pas éclater de rire. Ah oui, c'est sûr, il l'avait tirée de ses pensées, et la voilà qui faisait maintenant face à un fantôme, un spectre, un vampire.
On va dire un fantôme, puisqu'Akira, officiellement, a un reflet dans le miroir.

Quoi qu'il en soit, il fut content de voir un sourire illuminer le visage de la Lady. X3 Un visage...Il aurait aimé se rappeler celui de ...de ?...Il ne se remémorait plus son nom, mais comment alors la désigner ? Son amie d'enfance ? Naaan ça faisait trop série B, et puis il n'avait jamais pu parler d'amis, en étant tout le temps enfermé dans un luxueux appartement londonien. Non. "Elle", cela suffirait. De toutes manières, il n'avait pas besoin de la désigner autrement, puisqu'il savait qui "elle" était -enfin c'était tout relatif- et et il n'en parlerait à personne.

C'est alors que Jein lui demanda de lui rendre la cerise. Trop tard, celle-ci reposait déjà au chaud dans son estomac.
Il lui demanda d'un ton sarcastique :


"Vous tenez à ce point à ce que je vous crache dessus ?"

Haussement de sourcil, ton moqueur, et vouvoiement. Finalement, un sourire (?!) s'afficha sur ses lèvres de gamin arrogant.

"Je crois bien mademoiselle, de ne pas être en mesure de répondre à votre demande. Je suis navré."

Et comme les derniers mots ajoutés sonnaient faux !

"Qu'allez vous donc me faire pour ma peine ? Lancer cette horde de prolétaires à mes trousses ?"

On ne saurait dire si son sourire était carnassier ou bien goguenard. Dans les deux cas, il était insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Dim 25 Mai - 19:24

Jein faillit rire quand la réponse d'Akira parvint à ses oreilles, mais en guise de compensation, elle haussa largement le sourcil droit, fixant le torse d'Akira où la pauvre cerise était sans doute en train de descendre. Enfin, le fait de pouvoir contempler l'attitude familièrement hautaine du jeune homme lui provoqua un délice intérieur qu'elle n'avais pas eu depuis longtemps. Pouvoir s'amuser un peu lui avait manqué. Elle s'apprêta à répondre à la phrase absurde du jeune homme, mais celui-ci lui coupa l'ouverture de bouche pour bien lui faire comprendre que revomir la cerise était impossible et pas très élégant.

Jein, qui n'avais pas été confrontée à ce genre de situation depuis un certain temps, garda tout son sérieux. Des prolétaires? Voulait-il parler des blocs de chairs dénudés qui se pavanaient au loin?
Jein rabaissa le sourcil droit pour entraîner celui de gauche, et entrouvrit légèrement la bouche pour ensuite renvoyer en arrière ses cheveux qui lui tombaient sur le front.


"Ceux-là ne me seront d'aucune utilité" répliqua-t-elle, se levant en fixant vaguement quelques filles-poules au lointain.

"Inutile de refaire sortir la cerise, je vous forcerais juste à lever le bras pour m'en attraper une autre" Elle s'approcha de lui et lui désigna une cerise noire d'un regard qui se voulais autoritaire tout en étant amusé.

Cependant, elle revint vite sur son banc afin de préserver dans sa main les cinq cerises qu'il restait, en croqua une, puis se remis à sa place de jeune fille élégante face à Akira, attendant que celui-ci lui cueille le fameux fruit.

Ils se ressemblaient un peu. Tout deux des yeux clairs, tout deux des cheveux presque blancs. Mais lui étais plus grand, et ses yeux se montraient parfois plus froid, ce qui en rajoutait à son charme de noble Lord. Elle levais mieux le sourcil que lui.


"Et en effet, appeler toute une horde de brute me paraît finalement possible. Ils sont plutôt nombreux et dotés d'une force de singe primitif incontestable. Faites attention."

Vouvoiement oblige. Cette fois Jein levait les deux sourcils. Un instant plus tard, et elle semblait s'être d'un coup évadée dans quelques pensées. Son visage redevint neutre, un peu mélancolique, regorgeant de sa beauté spéciale et inaccessible, puis revint au jeu de la réalité, un peu hautain.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Dim 25 Mai - 19:48

Akira jeta un coup d'oeil à l'odieuse cohorte pubescente (non décidément, j'aime trop cette citation du cercle des poètes disparus, c'est trop too much XD). Il s'imaginait déjà les mââââles essayer de lui courir après pour le sourire pastel de Jein. Ahaha. Ridicule.

Akira haussa les épaules d'un air faussement contrit. Quelle décadence, se retrouver valet de la demoiselle ! Enfin bon, ce n'était pas comme si la demoiselle en question s'habillait au supermarché voisin avec des T-shirt flashis déjà trop petits -à moins que cela ne soit fait exprès qu'ils les serrent autant et remonte au dessus du nombril, mais en ce cas, à quoi bon dépenser de l'argent dedans ?? Il ne le comprenait pas. Une notion prolétaire qu'il avait du mal à saisir, il fallait bien l'avouer.
Non, la jeune fille en question était d'une compagnie infiniment plus charmante, même si la froideur qu'il arborait envers elle ne le montrait pas.
Oh oui bien sûr, on aurait pu se dire :"l'ingrat". Et là, de m'écrier : "ah non ! Akira est peut-être méprisable, mais point ingrat !" La preuve: il n'était pas méchant avec Jein, alors qu'une greluche gloussante et glapissante l'aurait laissé de glace et aurait glaner pour toute récompense quelques remarques cinglantes (quelle belle allitération en gl, jsuis fière de moi).

Aussi, bon prince, consentit-il à lever son auguste bras pour attraper de ses doigts fins et pâles le fruit noir qui n'avait dû sa survie face aux appétits gloutons qu'à sa branche un peu haute pour les avortons goulus.
Akira n'était pas exceptionnellement grand, bien au contraire, mais il avait une cervelle. Sérieux avantage face aux gorilles grouillants dans le parc.

Il saisit donc une branche en forme de V, semblable à celles utilisées par les sourciers. Puis, il la dirigea vers le fruit convoité, et il fit faire un léger tour au bâton : la queue de la cerise mûre ne résista pas à la poussée ainsi exercée, et la baie tomba dans la paume blanche d'Akira.
Il présenta donc sa punition à Jein et déclara sur un ton plat, mais où pointait un léger amusement :


"Voilà pour vous. Les primates vous seront peut-être utile si vous convoitez les cerises du haut de l'arbre. Ils seront ravis de mettre leur habileté à grimper aux branches à votre service."

Puis, sur un ton cérémonieux, il désigna la place à côté de Jein :

"Puis-je ?"

Il ne tenait pas, à nouveau, à se retrouver puni ;p . Enfin, les yeux dans le vague, il ajouta :

"Dites... Il me semblait que l'on se tutoyait, non ?"

De toutes manières, dans sa langue maternelle, la valeur de vouvoiement ou de tutoiement n'avait pas la moindre signification.
Revenir en haut Aller en bas
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Dim 25 Mai - 20:18

[hj: ton allitération en gl I love you ]

Jein alla se rasseoir puis contempla Akira qui levais son bras pour attraper une branche. Elle remarqua alors un pansement dans son cou... elle se demandais d'où il pouvais tenir ça. Peut-être s'étais-il battu avec quelques primates?

Le jeune homme renouvela le nombre de cerises de départ en donnant la cueillie à Jein. Il ajouta une remarque qui mit encore une fois Jein à l'épreuve quant à garder son sérieux. Elle fixa avec un dégoût presque infime une guenon au ventre gras et pendouillant qui passait par là et qui repartit vite. Jein ne trouva rien à répondre à la phrase cinglante du jeune homme si subtile.


"Bien sûr que vous pouvez. C'est en vos capacités, j'en suis sûre" Dit-elle en réponse à la demande impérieuse d'Akira.

La légère brise revint à l'assaut, semblant vouloir dire quelque chose au moment où Akira s'assit doucement. Jein songea qu'elle n'avais pas été en une si bonne compagnie depuis bien longtemps. Elle ne put s'empêcher à repenser à certaines choses revenant régulièrement.. son rêve.. la tendresse.. non. Ce n'étais pas le moment. Cela ne servait à rien de s'enfoncer encore dans ces songes qui ne se réaliseraient pas, et sûrement pas à ce moment. Quoi que.. Non. Après un instant de planitude entre ciel et Terre, Jein releva la tête, regarda Akira de ses deux yeux insondables (ou presque) et répondit à sa question qui ressemblait plus qu'autre chose à une affirmation.


"Oui, il me semble aussi. Nous pouvons recommencer."
Le ton étais impérial, quoique léger. N'ayant pas Sentis une présence masculine à ses côtés, Jein se vit reprendre encore ses pensées. Puis s'arrêta encore.

Elle tourna son visage fin vers celui d'Akira. Le silence perdura quelques demis secondes, puis Jein parla:


"Si je peux me permettre... Que t'es-tu fait au cou?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Dim 25 Mai - 20:48

Fichtre. Elle prenait un malin plaisir à le faire trimer. Hey ! Il n'était pas un vulgaire majordome !
Cette réflexion le fit réfléchir. Entre son majordome et lui, qui avait l'attitude la plus désobligeante ?
The question is... who cares ? Il assumait son côté tout à fait insupportable comme une vengeance personnelle à l'intention de ses parents : de son père qui le fuyait et de sa mère qui évitait de le regarder parce qu'il ressemblait bien trop à son géniteur.

Il s'assit, en répondant à la pique de Jein :


"Oui, et vous seriez étonnée de voir tout ce que je peux faire."

hinhin. Fallait pas le chercher. Non mais. Cette petite joute verbale le mettait de bonne humeur. Cela risquait de devenir saignant comme discussion si ils continuaient sur cette voie. Magnifique ! D'habitude, c'était avec son exécrable majordome qu'il avait ce genre de discussion vives.
Mais Jein était bien supérieure dans cette bataille spirituelle, car, mon Dieu, elle était de compagnie agréable, contrairement à son serviteur qui était insupportable.

Il sourit -un sourire simple, tellement étrange, et qui ne lui allait pas vraiment - à la réponse de Jein.


"De toutes manières, qui s'en soucie ?"

Ô douce mécanique du charme, le protocole, l'étiquette, cette horloge si bien réglée et ce jeu pleins de sous entendus: chaque chose, chaque parole est décidée à l'avance, et chacun sait, mais personne ne dit rien. Il n'y avait rien de plus émoustillant (X3 pardon).

Il posa sa veste sur le banc, et étira enfin sa main qui portait la marque du tissus trop longtemps porté. Il n'était pas guindé comme si il se trouvait à la table de la reine d'Angleterre, mais il ne se tenait pas pour autant avachie.
Son regard, à nouveau, se perdit dans le paysage - à moins que ce ne fut dans ses pensées. Et qui sait ce qui se tramait derrière son regard bleu-gris, un regard évoquant à merveille le fameux fog londonien.

Il sursauta à la question de Jein. Il ne s'y attendait vraiment pas, et, pour tout dire, il avait oublié l'existence du pansement; le porter étant devenu une habitude puis tant d'années... Il passa machinalement une main dans son cou.


"Hein ?...Euh, hem...*un silence*...Je ne sais plus."

Il adressa un regard indéchiffrable à sa compagne :

"Je n'arrive pas à m'en rappeler. C'est une vieille blessure, mais la cicatrice n'est pas belle; alors je la cache; sous un col l'hiver, sous un pansement lorsqu'il fait trop chaud comme aujourd'hui."

Il parlait de cela comme quelque chose d'anodin, un peu comme si il parlait de ses chaussures.

"Suis-je stupide, j'aurai sans doute dû la laisser apparante, te la montrer en fanfaronnant en prétendant que c'est une blessure de guerre !"

Uhu. Attention. Le Lord se mettait à faire de l'humour >_< aouch. C'était un humour glacé, spécial...et pour tout dire, pas vraiment marrant ! XD Ou plutôt si, lorsqu'on sous-entend que c'est ainsi qu'aurait agit un des primates qui paressaient devant eux. Un vrai zoo, soit dit en passant.
Revenir en haut Aller en bas
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Dim 25 Mai - 22:11

Une vieille blessure à l'aspect un peu vilain... Aucun doute, cela ne provenait pas d'un combat avec un primitif. Mais une telle cicatrice, ne pas pouvoir s'en rappeler... elle devait être très lointaine. Jein, emportée par la curiosité, faillit porter sa main au cou d'Akira pour jeter un coup d'oeil derrière le pansement, mais s'en abstint. C'était incorrect.
Alors Akira évoqua le fait de la montrer comme une blessure de guerre. En effet, certaines personnes jouissaient à faire ce genre de chose.

A ce moment, comme par un heureux hasard, un mâle au bras disons griffés apparu devant eux, puis disparu très vite.


"ça dépend quel genre de blessure héroïque. Celui là par exemple s'est sans doute battu amoureusement avec sa femelle ou bien a essayé de monter trop haut dans un cerisier" répondit-elle à la remarque du garçon.

Elle resta tout de même perplexe sur sa blessure, mais n'en demanda pas plus.
Le jeune homme avait posé sa veste. Une veste? Comment pouvait-il songer à en avoir une avec un temps pareil? Les yeux perle de Jein passèrent du pansement à celle-ci, délaissée sur le banc. Peu importe.

Jein fit un rapide flash back sur sa famille. Un mot vont tout de suite former son visage et son esprit à cette pensée: détestable. Bourgeois, trop hautain, trop exagérés dans le style classe. Sans aucun regard vers elle. Du dégoût quand ils l'avaient surprise en train de se maquiller. Des punitions quand la poupée à la jambe cassée avait été découverte.
Bref.
Pas d'amour. Juste de quoi manger et dormir. Et elle s'était retrouvée là, loin de tout ça, au milieu de buffles dont elle n'aurait jamais songé à l'existence auparavant...
Et lui. Le seul compatible. Aristocrate, un peu hautain, mais d'une autre façon. Eux, au milieu de tout ça.
Jein s'égarait sévèrement. Elle revint à la réalité, sentis une sorte de coup de barre. Avait envie de s'allonger. Et incapable de préserver l'apparence de ses émotions à l'intérieur.

La fille aux yeux bleus perle passa une main dans ses cheveux et ouvrit l'autre pour découvrir les cinq cerises qui restaient.
Son visage semblait serein, mais préoccupé et fatigué en même temps.
Elle pris une cerise.


"Allez, pour t'éviter de te relever, je t'en offre une"

Dit elle avec un sourire sarcastique. Un instant plus tard, une cerise lui tomba d'un coup sec sur la tête. Haha, l'humour de la nature.
Jein tordit les lèvres, jeta un coup d'oeil sur la cerise qui venait de provoquer une douleur infime et une disparition de certains neurones plus ou moins utiles.

"Et voilà ma monnaie" Répondit elle à la nature, avec un soupir dans lequel on pouvais percevoir un soupçon d'amusement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Dim 25 Mai - 22:56

Akira était presque gêné. Mais il n'en paraissait rien. A vrai dire, oui, il avait toujours trouvé fort étrange d'avoir si peu de souvenirs. Il en avait des très précis, mais pour tout avouer, il y avait des moments où tout devenait flou : comme une vieille K7 vidéo qu'on aurait trop fait fonctionné et qui, au bout du compte, ne rendrait qu'une image brouillée.

Il laissa échapper un soupir, discret. Il était tout à coup fatigué. Eh c'est vrai quoi, c'était pour éviter de réfléchir qu'il était venu s'échapper auprès de Jein, pas pour ressasser des choses que lui-même n'expliquait pas !!

Il sourit à la remarque de la bourgeoise : un sourire fugace, mais amusé :


"Ou, au vu des marques de griffures, je suppose qu'il s'est fait attaquer par sa femelle en furie, qui l'a punie avec ses faux ongles pailletés pour l'avoir trompée dans les douches."

Son sourire devint amer.
Non mais vraiment, est-ce que ses parents avaient réellement fait attention à l'endroit où il l'envoyait ? ... Pendant son séjour chez sa mère, il n'avait pas osé lui en parler. Cette dernière s'était contentée des questions bateaux : "travailles-tu bien ?" "oui" ; "tes professeurs sont ils contents de toi ?" "j'imagine" -réponse des plus évasives : il n'allait jamais en cours, étudiait seul, et réussissait parfaitement.- "t'ai tu fais des amis ?" "non" "ça viendra avec le temps."
Et l'échange s'était arrêté là. On avait ensuite parlé d'autre chose, et le sujet ne fut plus abordé.
Le jeune Lord chassa à nouveau ses pensées; non, il ne valait mieux pas qu'il réfléchisse.

Il se surprit à regarder Jein. Son profil était ravissant; sa face aussi d'ailleurs, mais dans le cas suivant, il ne voyait que son profil, encadré par des cheveux d'un blond délavé, un peu argenté, semblable aux siens, son nez fin, sa peau pâle -qui décidément lui ressemblait également- et surtout son oeil bleu, mutin, qui regardait et s'agitait dans son orbite comme un oiseau vif, et qui donnait toute sa beauté à son visage. Une beauté étrange, froide et claire, polie, mais également mystérieuse.

Akira ferma les yeux, puis les rouvrit vers le parc verdoyant. Il ressentait quelque chose d'étrange, nouveau, et il tâtait ce sentiment avec prudence, histoire de voir de quel bois il était fait. C'était...un sentiment de plénitude.
Oui. De calme et de sérénité. Quelque chose qui devait ressembler aux heures heureuses qu'il avait vécues en Ecosse, lors de ses vacances.

Il prit galament la cerise tendue :


"Trop aimable, milady."

Et il croqua dans la cerise, et c'est le fruit coincé entre les dents qu'il ne put retenir un léger sourire de s'étaler sur sa face.

Et puis ce fut le silence, où chacun mastiquait sa cerise. Le jeune aristocrate n'aurait su dire si c'était un silence confortable ou non.


" Cela faisait longtemps... Deux mois je crois, ou un peu moins, il me semble... Est-ce que tu t'es faites à la vie au pensionnat ? ... Tu as rencontré des gens, comment dire "intéressants" ? "

La conversation aurait pu vite tourner au vinaigre, ou plutôt à la mièvrerie et la superficialité des échanges entre créatures qui peuplaient le pensionat. Néanmoins, il était curieux de voir si elle avait croisé des gens digne d'intérêt. Pour sa part, il riait des fashions grassouillettes, des émos moulés dans des slims mauves (allitérations, le retour XD) et des virils vilains amateurs de viande rouge et de chair pulpeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Dim 25 Mai - 23:30

C'était sa veine, le Lord ne semblait pas avoir remarqué qu'une cerise avait atterri sur la tête de la jeune fille. La jeune fille laissa le fruit de côté, ne désirant pas se baisser pour le ramasser.

Elle faillit repartir dans ses songes, mais Akira interrompit le silence pour lui parler de la vie au pensionnat et des créatures qui y régnaient.
Jein ne put s'empêcher de sourire, leva les yeux au ciel, pensivement.

Ça avait été comme une sorte de routine. Quelques cours de temps en temps, pour ne pas trop flâner, des cueillage de pâquerettes et des croisement de phénomènes diverses dans les couloirs. Des filles à blonde crinière, ventre plus ou moins gras à l'air, le bas du dos ressortant comme des poules, les lèvres trop grosses pour leur petits yeux de porcines.
Des mâles musclés, à la tête aussi ressemblante à des cochon que les filles citées plus haut. Des pantalons parfois trop moulant, afin de laisser ressortir ce qu'ils trouvent de mieux à montrer: leur appareil.
Et le langage. Poupoule parti, meumeuf par ci, memec par là. Ça glousse dans un langage d'une sorte de mélange animal mi beuf mi cheval, mi canari.

C'était, à vrai dire, la cohu. Pour cela, Jein aimais venir dans le parc se détendre et trouver la solitude. La solitude... ce sentiment qui s'invitait chez elle et qui ne la quittait pas, parfois pour une journée. Engendrant des rêves plus ou moins jouissifs ainsi qu'une réaction à vif mais positive quand on lui montrait un infime geste d'affection. Sauf qu'on ne lui en avais pas montré. Pas encore. Peut être dans longtemps. Elle ne savais plus. Elle doutait, et pourtant, cela devenait vital.

Jein tourna les yeux vers son compagnon. Des yeux inhabituels, presque tendres, après cette réflexion intime. Inutile de préciser qu'Akira constituait en soi le seul être humain considérable. Enfin, elle décida de répondre.


"Eh bien... Il ne s'est rien passé de bien spécial. On s'y fait..."

Elle marqua une pause, jouant légèrement avec ses doigts sur le banc.

"C'est déjà bien plus agréable que chez mes parents. Après, au niveau des élèves, c'est un peu comme au début.. C'est pas de ma faute, j'arrive pas à descendre à leur niveau animal"

Elle rit imperceptiblement, leva un sourcil.

"Non, on ne peux pas vraiment dire que j'ai rencontré des êtres très élevés spirituellement dans ce pensionnat.. ça se limite toujours à des conversations un peu.. cucul. C'est le cas de le dire."

Attention, Jein se mettait à son tour à faire de l'humour. Elle soupira. Elle se sentait étrangement bien en la compagnie d'Akira, seul être supérieur. Et c'était très explicable..

"Et toi? Tu as réussi à dénicher quelqu'un de bien ici?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Lun 26 Mai - 19:09

[honte sur moi, l'orage a fait sauter internet hier soir ! Désolée >_< ]

Distraitement, Akira papotait le rythme d'une gnossienne d'EriK Satie qui lui trottait dans la tête. C'est fou comme un air de musique s'invite dans votre crâne pour vous rendre dingue, alors que rien autour de vous n'était susceptible de faire ressurgir ce foutu air.

Mais bref, revenons à nos moutons, bien que la gnossienne lui évoqua plutôt des canards, mais là aussi, c'était un mystère qu'il n'arrivait pas à s'éclaircir. Chose plutôt étonnante d'ailleurs, quand on savait l'intelligence que possédait le jeune Lord. Cela justifiait son arrogance; c'était aussi quelque chose qu'il avait consciencieusement cultivée depuis sa toute petite enfance : le garçonnet avait en effet remarqué, très tôt, qu'ainsi son père était fier de lui. Et pour son attention, une parole douce, gentille, affectueuse, où pointait la fierté paternelle, quelque chose, n'importe quoi, un geste, une petite tape, quelque chose qui le fit sentir son fils, le fils de Lord Crawford...

C'était cette même intelligence et vivacité d'esprit qui lui permettait de ne pas aller aux cours régulièrement. En vérité, il était habitué à travailler seul, alors ici... La seule différence, c'est qu'entre lui et les profs, il y avait toute ces créatuuuures ! Cru cru cru cru cru !
Et leur vue comme leur odeur - mélange entre fragrance bon marché, déodorant chimique à la vanille OGM et sueur - le dégoûtait,le dégoûtait de leur compagnie.
Alors, rencontrer quelqu'un comme Jein dans un tel établissement, c'était le rêve ! Une compagnie fraîche et spirituelle, et dont la conception du monde n'était pas si éloignée de la sienne, il en était certain.
Et comme elle avait dû s'ennuyer ! Il lui jeta un rapide coup d'oeil. Non, elle ne supporterai sans doute pas d'être plainte.
Alors, carpe diem quam minimum credulo postero !


Un vague sourire vint se promener sur ses lèvres pâles :


"Ne cherche pas à leur ressembler, ce serait impossible, d'arriver à un tel niveau de frivolité !"

Il aurait aimer ajouter "et tu vaux mieux que ça.", mais, étrangement, cela lui semblait déplacé.

"J'ai du mal à imaginer quelle devait être ta vie pour presque apprécier vivre ici !"

Il laissa sa phrase en suspend. Il n'attendait pas forcément de réponse, cela risquait de la mettre mal à l'aise.
Et puis elle lui demanda si il avait trouvé quelqu'un de bien ici. Il regarda alors les autres élèves, la foule qui évoluait autour d'eux. Dans un sens, il les enviaient presque : eux, au moins, ne réfléchissaient pas, et n'étaient pas pris dans des intrigues qui sembleraient risibles pour tout oeil extérieur, mais qui pour les gens du milieu d'Akira, était quelque chose d'épouvantable.
Finalement, il se fit une raison :


"Je crois bien avoir fait mauvaise pêche. Personne de grand intérêt."

Puis, comme il fallait bien le dire, il déclara :

"C'est bien pour cela que je suis heureux de te trouver ici !"

Ahaha, mon cher Lord, vous êtes truculent... XD c'était ce qu'une petite voix, au milieu de la douce mélodie de la gnossienne qui décidément tournait en boucle, lui murmurait.
Revenir en haut Aller en bas
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Lun 26 Mai - 21:05

[Erik Satie, je connaissais pas, tu m'as fait découvrir, j'aime beaucoup!]

Rien d'étonnant dans ce que disais Akira. Pourquoi lui aurait trouvé une perle rare au milieu des cailloux roses et rouillés et pas Jein? En même temps, elle n'avais pas beaucoup cherché. Elle regardait droit devant elle, s'en allait le plus souvent à l'écart, dans un coin tranquille et pas trop pollué. Et quand par hasard un garçon venait lui faire la cour, et celui-ci n'était hélas pas plus délicat ni plus charmant que les autres, Jein se prenait à jouer ouvertement avec lui. Lui faisait comprendre qu'il était doté d'une certaine immaturité. Qu'elle s'ennuyait quelque peu. Une fois, un garçon avait prononcé cette phrase insensée dite par les trois quarts de la population active du jour: "je m'excuse". Jein avait répondu, sur le ton de la conversation, comment se faisait-il qu'il s'excuse lui-même. Et l'autre n'avait pas compris.

Il était heureux de la trouver ici. Elle aussi, c'était clair.


"Mon Dieu, tu sais que moi aussi."

Dit elle avec un soupir et un haussement du sourcil droit propre à l'occasion, un petit sourire sur les lèvres.
Elle se posait une question, commune à Akira et elle. Pourquoi leurs parents les avaient envoyés dans ce pensionnat... Ils avaient mal lu la plaquette, certainement. Mais pour Jein, ce détail était normal pour ses parents. Ils ne lui avaient jamais trop prêté attention, alors pourquoi lire la description d'un endroit qui accueillerais prochainement la vie de leur fille? Ici ou ailleurs, pour eux Jein devait s'adapter. Après tout, c'était sa vie, tant qu'elle n'encombrait pas la leur.

Jein tandis ses deux bras en pilier de ses épaules au banc, leva la tête et respira profondément l'air qui lui battait les cheveux à la façon d'un amas.
Elle réfléchissais à ce qu'elle pouvais bien dire à Akira, pour continuer leur conversation sans s'égarer. Tout lui venait à la bouche, rien n'en sortait. Le sentiment de solitude, la musique, une bonne vanne, "et si nous allions grimper dans l'arbre manger des cerises?", lui demander si par hasard elle pouvais se blottir dans ses bras, avec le prétexte du vent froid, mais non, ce foutu vent était trop chaud, beaucoup trop chaud. Et elle devait s'interdire cette pensée. Alors, que dire?
Bizarre, elle qui parlait spontanément. Et comme le hasard est très bien fait, quand il s'agissait de quelqu'un d'intelligent, d'intéressant et de ma foi séduisant, plus rien ne sortait. Que c'était bête.

La jeune fille aux yeux bleus perle tourna la tête vers Akira, visage neutre, puis leva un sourcil. Le gauche. elle esquissa ensuite un sourire en coin amical.


"Tu crois que si on les élevait façon poule, ils le seraient moins?"

Une phrase qui n'a pas de sens. Tant pis, elle se devait de sortir quelque chose.
Puis remarqua enfin les doigts d'Akira qui bougeaient, soulevés par une espèce de rythme. Trêve de silence
.

"Dis moi ce que tu as dans la tête"

Dit-elle alors. Elle parcouru la couleur de ses yeux. Oui, ils étaient d'un froid glacial. Mais si cristallisés en même temps...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Mar 27 Mai - 0:11

[ah bah oui que c'est bien Erik Satie ! C'est lui qui inspiré Debussy et compagnie ! X3 Je joue la troisième gnossienne au piano et elle me trottait justement dans la tête XD]

Un instant Akira imagina. Il laissa son esprit fertile aller dans une autre dimension, le genre de truc que les auteurs de mauvaise science-fiction appelaient "réalité alternative", ou quelque chose du genre.
Que se serait-il passé, si il n'avait pas fugué ? Ou pour reprendre du tout début, que se serait-il seulement passé si le scandale n'avait pas éclaté ?! Et c'est alors que le jeune Lord n'était plus sûr. Encore une fois, sa mémoire lui jouait de mauvais tours : il n'était pas certain qu'il y ait eu la moindre esclandre. Mais ça avait été tout comme : cela menaçait grandement l'intégrité du Lord, n'est ce pas ? Il n'y avait pas d'autres raisons que des risques de turpitudes sur son père pour que ce dernier renie maîtresse et enfant ? Son seul et unique enfant, car, aux dernières nouvelles -qui dataient de seulement quelques jours- il était le seul héritier du Lord Crawford.

Que se serait-il donc passé ? Il serait sûrement resté en Angleterre. Peut-être même qu'il aurait eu droit à une prestigieuse école privée pour garçon, où son père l'aurait officiellement reconnu... Mais il n'aurait jamais épousé sa mère.
Ah Dieu que les intrigues aristocratiques sont ennuyeuses...
Si il n'avait pas fugué, de toutes manières, il se serait ennuyé, avec son inssuuuupportable majordome sur le dos.

Ici, on pouvait dire qu'il avait une occupation. Il jouait, comme le gamin arrogant qu'il était, avec un comportement cruel, à briser le coeur des filles XD .... Oh ça occupe, ça occupe...
Le jeune aristocrate n'était pas certain que sa mère ait jeté même un coup d'oeil à la brochure... Soit elle avait chargé son intendant de le faire -et au quel cas il comprenait tout à fait pourquoi il se retrouvait là- ou bien elle avait prit le premier pensionnat qui lui tombait sous la main, empli de prolétaires : "pour l'habituer au monde réel" qu'elle disait.. ou quelque chose comme ça.

Akira regarda à nouveau les autres adolescents qui s'ébattaient en plein soleil... Mon Dieu, si c'était ça le monde réel, il voulait bien retourner dans sa cage dorée !!
Quoique... ici, il était libre.

Il s'étira. On avait dit :"arrête de réfléchir !"

Il croisa le regard de Jein et sa fameuse technique du haussement de sourcil. Il ne put retenir un sourire.


"Tu veux leur jeter du grain ?"

Puis, la question suivante le fit sursauter. Finalement, sa muraille froide et insensible fondit comme glace au soleil -ce qui était le cas-. Il éclata de rire. Un rire étrange, qui ne devait pas sortir souvent de sa gorge.

"... Tu es sérieuse ?..."

Il marqua une brève hésitation : il ne pouvait pas dire qu'il n'avait rien en tête ! XD Mais il avait tellement de pensées, qu'il n'avait pas forcément envie de partager.
Il posa un doigt sur ses lèves et plissa les yeux, puis laissa échapper un sourire carnassier.


"Qui sait ce qui se passe dans la tête d'un Lord arrogant et méprisable ?"

Un gosse. Il n'était qu'un gosse !
Il balança distraitement ses jambes sous le banc. Finalement il dit :


"J'ai une musique qui n'a de cesse de tourner et de me tourmenter depuis tout à l'heure. Je pense aussi que tu es jolie et que tu es d'une compagnie fort agréable, comme je n'en ai pas eue depuis longtemps. Je pense également que le type là-bas devrait remettre son col de chemise en place, il est ridicule ainsi. Je me disais qu'il faisait chaud, et que j'aime moyennement ça. Je me demandai aussi ce qui se serait passé si j'avais agit autrement il n'y a pas si longtemps, si je me serai quand même retrouvé dans un endroit comme celui-ci.
Je m'interrogeai, car décidément je pense trop, sur certains souvenirs qui semblent s'être effacés. Et j'ai oublié pourquoi j'ai oublié. *un sourire* Je me disais que si je la rencontrai à nouveau, je serai incapable de la reconnaitre. Je supposai aussi qu'elle pourrait te ressembler. Comme pas du tout.
Je remangerai bien une cerise. Et cette musique va vraiment finir par m'énerver !


Aha. Elle ne s'attendait sûrement pas à tout un discours. Ahlala elle allait définitivement se rendre compte qu'il n'était qu'un gamin vaniteux.
Puis, il lui retourna la question :


"Et toi ? Qu'as tu en tête ?"
Revenir en haut Aller en bas
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Mar 27 Mai - 16:27

Leur jeter du grain, oui. Jein imaginait avec la plus belle perfection les filles du pensionnat dénudées grasses, regardant dans un enclos le grain arriver, les yeux plus grands que ceux-ci étaient déjà disproportionnés. Et puis la cohue, élèves sautillants, piaillant, dans des gloussements stridents, pendant que certains mâles arrivaient pour ajouter leur voix grasse et suave et montrer leur appareil génital se mêlant au milieu des cheveux de la foule. La cohue. Bref.

A la dernière phrase de la jeune bourgeoise, Akira venait de rire. Rire? Oui, un rire plutôt surprenant, assez fin, bien qu'étrange. Evidemment, cette question n'était pas posée souvent, et pourtant c'était la question la plus uniformément répartie dans la tête de chacun vis-à-vis de l'autre. Tout le monde avait au moins, une fois dans sa vie, voulu savoir ce qu'il pouvait y avoir dans la tête de l'autre. Et chacun avait déjà joui de savoir que personne ne pouvait non plus deviner ce qui se baladait dans son esprit.


"Oui, je souhaite fortement savoir ce qui se passe dans la tête d'un Lord, monsieur".

Finalement, Jein put écouter avec délice une longue tirade d'Akira à propos de ce qu'il se passait de plus banal ou important dans sa tête.
De la musique, ça, elle l'avait deviné, et était contente qu'un tel point commun entre eux existe. Et puis elle étais jolie, d'une bonne compagnie.. Elle? Ah oui, il venait de parler d'elle entre trois phrases. Jein esquissa un sourire, satisfaite d'en apprendre sur ce point là. Un type ridicule là bas, ça, Jein l'avais remarqué depuis fort longtemps. La chaleur. Comment ça aurait été si ça n'avait pas été ainsi. Ses souvenirs flous. Et une fille qu'il avait déjà rencontré, qui pourrait peut être ressembler à Jein. Qui était cette fille?... Envie de cerise. Et la musique l'énervait.

Jein fit un grand sourire, un peu surprise de cette longue réponse qu'il était rare d'entendre de la part d'autrui. C'était à son tour.

Ses yeux s'écarquillèrent, ses bouche entrouverte se tordit, genre "Oh mon Dieu c'est sur ce que tu me demande là".


"Alors... je pense que ta réponse était très intéressante, je me demande qui est cette fille dont tu parles et de qui est la musique que tu as dans la tête, je te remercie du compliment et trouve également que tu as un très beau visage et un corps idéal, je me demande comment je serais si j'avais eu des frères et soeurs, je maudis cet oiseau qui siffle trop fort quand je parle, je me demande comment cette fille peut laisser ses formes obèses pendre aussi bas, je me sens un peu fatiguée, je me demande ce que tu dois penser en entendant ce que je pense, je trouve que c'est une énorme chance de t'avoir rencontré au milieu de tout ça, je me demande ce que j'aurais fait si je ne t'avais pas rencontré, j'ai brusquement envie de cerise, envie de m'appuyer sur quelque chose aussi à cause de la fatigue, je pense que la phrase suivante est censurée, et qu'enfin je vais manger une cerise tout de suite."

Ce n'était pas original par rapport à ce qu'il venait de dire, elle avait juste l'impression de l'avoir battu en longueur et d'avoir dit sans doute des choses un peu inutiles. Elle lui fit un sourire et pris la cerise la plus noire. Tout en la mâchant avec distinction, elle leva les mains à ses cheveux pour les détacher puis les rattacher.

Elle repensa au moment où ces deux là s'étaient rencontrés. Elle était fière, avec un certain sentiment de liberté, sûre, et s'amusait déjà à faire jouer son sourcil à chaque personne qui passait. Elle jouait même avec Akira, essayant de ne pas fondre tout de suite à son charme, se montrant sûre et maligne. Lui était d'une belle arrogance, un peu froid et distant par moment, mais cela en rajoutait à son charme. Aujourd'hui, Jein s'était un peu relâchée. Un peu plus lassée de l'immaturité des gens du pensionnat, sans doute, et fatiguée de devoir trouver les phrases et l'attitude les plus hautaines et cassantes. Elle voulait autre chose. Elle ne savait pas encore quoi.

Mais elle n'y arrivait pas. Elle n'arrivait pas à attacher ses cheveux correctement. Jein les laissa donc lâches. Mais essaya de les rattacher à cause de la chaleur. Mais n'y arriva pas non plus. Trop de gros plis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Mar 27 Mai - 23:25

Akira ne fut pas étonné du sourire un peu surpris que Jein arborait : en effet, il n'était pas d'usage, dans aucun milieu, de révéler le fond de sa pensée, tout ce qui vous passe par la tête. Par bienséance, timidité, politesse ou fourberie, on retient toujours quelque chose dans son coeur. Néanmoins, le Lord adorait les échanges francs et vifs. Et la compagnie de Jein s'y prétait totalement.
Etrangement, il ressentait dans cette discussion, à défaut de nommer cet échange de paroles autrement, un sentiment de satisfaction intense. Comme si il y avait toujours eu un creux en lui, et qu'être assis près de Jein, à deviser et s'échanger leurs pensées tout en descendant en flamme les énergumènes qui évoluaient près d'eux, l'avait comblé. Il se sentait entier. Plein, rempli, abreuvé..

Mais passons.

Un sourire. Fugitif. Mais à l'expression vaguement goguenarde. Ahaha. Et en réponse aux yeux écarquillés de Jein qui semblaient s'offusquer, du style "C'est à moi que tu demande ça ?" il lui retourna un regard signifiant "oui oui c'est à toi que je m'adresse" Nan mais. Elle n'allait quand même pas croire que ce serait à sens unique, ou bien elle était une impudente petite perronelle.
Mais de cela, il n'en croyait rien. D'ailleurs, elle s'exécuta de bonne grâce... ou tout du moins ne résista-t-elle pas !

Il écoutait sa voix avec quelque chose qui ressemblait fort à de la délectation. Mais pour tout dire, il n'arrivait pas à trouver un mot qui correspondit à son sentiment, sans faire pervers ! XD Pendant qu'elle parlait, il l'observait. Décidément, ils se ressemblaient beaucoup -au niveau du physique, par leurs yeux bleus, bien que les siens soient plus brillants et plus affirmés, comme des saphirs, alors que les siens étaient vaguement gris, leurs cheveux d'un blond argenté- mais aussi au niveau comportement. C'était une enfant franche, simple et spirituelle qui lui faisait face. Et cela le mettait à l'aise, le rendait même heureux ! X3

Puis, il se sentit obligé de répondre aux pensées de la jeune fille :


"Je vais t'ôter quelques questions existentielles de la tête ! (note ma bonté ! XD). La fille en question est un souvenir, tout aussi vague que le reste. Je ne me souviens ni de son nom, ni de son visage, ni du son de sa voix. Mais elle jouait avec moi lorsque j'étais enfant; bien que toute ma mémoire semble brouillée, comme si tu regardais au travers de lunettes pour myopes qui ne sont pas les tiennes.
Merci pour le compliment au passage ! "


Il était vrai que le hasard faisait bien les choses... Auraient ils survécu, tous les deux, si il n'avait pas rencontré l'autre ? Hmm ? *haussement de sourcil*
Quelque chose retint son attention, et le fit sourciller, pendant qu'un petit sourire caustique s'affichait sur ses lèvres vaniteuses :


"Une pensée censurée, hmm ? Je me demande bien ce que ça peut-être pour me cacher ça !"

Au fur et à mesure de leur discussion, les phrases se faisaient plus simples, plus fraiches et plus joyeuses.
Deux gamins, vous dis-je, deux gamins capricieux !
Finalement, il récidiva et finit par voler à nouveau un fruit. Eh, c'est du vol caractérisé ça !
Revenir en haut Aller en bas
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Jeu 29 Mai - 0:33

Jein arrivait très bien à se représenter ce que devait voir Akira dans sa tête à propos de cette enfant qui jouait avec lui. encore avait-il eu quelqu'un avec qui jouer... Bref, Jein passa sur cette idée. Toute son attention s'était reportée d'un coup sur Akira; celui ci venait de lui demander quelle était cette pensée que Jein déclarait censurée.

La jeune fille leva un sourcil et fit un sourire en coin.

"Nous sommes navrés, la censure se doit de durer jusqu'à la fin du temps décidé par le maître du cerveau. Veuillez renouveler votre opération ultérieurement."

Puis elle pris une cerise, leva les yeux au ciel, se demandant si la censure pouvait être levée plus tôt finalement... mmm, non, cela révélerait toute sa faiblesse et ses envies les plus forts. Il était encore trop tôt pour dévoiler tous ses mystères. Elle prit une deuxième cerise. Voulu en prendre une troisième. Mais il n'y avait plus de cerise.
Jein se souvint qu'environ cinq secondes auparavant, Akira lui avait pris une cerise, celle qui était sensée être la dernière.


"Hum... vous ai-je autorisé à m'ôter une cerise de ma réserve personnelle?"

Questionna-t-elle d'un ton impérieux, avec une sorte de mini-sourire. Elle aimait repasser au vouvoiement, trouvait ça plus amusant.
Elle fit une quatrième tentative de réattachage de cheveux. N'y arriva toujours pas. Hésita à demander à Akira de l'aider. Se demanda si c'était correct.
Puis finalement, l'implora de ses yeux bleus perles devenus momentanément immenses.

Un air s'était introduit dans ses cheveux heu sa tête, son tour était enfin venu. du Placebo, pour changer.


[hj: désolée d'avoir répondu si tard, je suis rentrée tard.. et avec la fatigue, mon post ne fut pas forcément fameux XD désolée, je ferais plus long demain Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Jeu 29 Mai - 20:11

La remarque de Jein le fit sourire. Elle imitait à la perfection la voix "bien polie bien gentille" mais telleement énervante des opératrices téléphoniques. Comme par magie, il sortit une pièce de sa poche. Ahaha, c'était ça d'être riche : toujours avoir des sous sur soi ! Le coucou pouvait chanter, il était de toutes manières certain d'avoir de l'argent à profusion !

Il saisit donc la pièce entre deux doigts, et l'approcha de Jein, juste sous ses yeux :


" Même contre un pot-de-vin ? Oui je sais, c'est une honteuse tentative de corruption, mais ma curiosité est plus forte !"

Tiens, l'iceberg dégelait. Le réchauffement climatique, l'effet de serre, tout ça... doublé de la présence de Jein, c'était une catastrophe écologique je vous dit ! Les ours polaires deviennent anorexiques, les manchots n'ont plus d'endroit où nicher et le Lord cruel n'est plus coupant et sarcastique, mais dans quel monde vivons-nous mes amis ??
Car c'était vrai. Ecologie à part, Akira, qui à sa rencontre avec Jein ne dégageait pas plus de chaleur qu'un boa mort, était à présent sympathique, franc, presque enfantin.
Mais il suffirait qu'un intrus vaguement primate fasse son apparition pour les déranger, et il renfilerait son air affuté et glacial de guillotine.

Il saisit donc à nouveau une cerise - bouh le méchant- et la croqua, un peu de jus d'un rouge rosâtre coulant sur ses lèvres si blanches. Puis, il nargua la demoiselle, c'était si plaisant !


"C'est que je suis un gentleman cambrioleur, milady !

Et, affichant un sourire goguenard, il ajouta :

"Venez donc la reprendre si vous en avez le courage !"

Et il gonfla le torse d'un air satisfait et terriblement vaniteux.
Qu'il était de bon de badiner ! XD

Le jeune aristocrate ne se gênait à présent pas pour regarder la jeune fille qui lui faisait face. Il ne pouvait toutefois rester insensible à ses déboires, tandis que ses doigts s'emmêlaient inutilement dans ses cheveux. Mais il n'osait pas l'approcher : c'était un geste tout à fait déplacé lorsque l'on y est pas autorisé.
Finalement, alors qu'elle posa ses deux grands yeux bleus sur lui d'un air suppliant, un petit sourire vint éclairer son visage. Il lui était déjà venu en aide alors qu'elle ne le demandait pas, le jour de son arrivée au penssionat.
Il s'approcha, et d'un petit geste impérieux lui dit :


"Retire donc tes mains !"

Il les écarta avec douceurs, et glissa ses doigts dans sa chevelure. La couleur était différente de la sienne. Plus grise, peut-être. Plus de couleur assurément. Enfin, après quelques essais, car les mèches fines ne cessaient de vouloir s'échapper, il réussi à les attacher. Oh bien sûr, il ne garantissait pas qu'elle puisse sauter en parachute sans être décoiffée, mais au moins, si elle ne bougeait pas trop, cela devrait tenir !!
Car bon, même si le Lord était merveilleusement doué, il n'avait pas reçu de formation pour être coiffeur professionnel. Heureusement d'ailleurs. Vous l'imaginez, lui, servir les gens ?! Arrêtez donc la drogue. Ou cela deviendrait vite the demon barber of fleet street ! Muhahaha !

Il s'écarta, vérifiant que l'attache tenait en place, et puis chantonna, histoire de se faire lancer des fleurs :


"Tadaaa !"
Revenir en haut Aller en bas
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Jeu 29 Mai - 21:46

Une pièce ou un pot de vin contre ses plus intimes pensées?! Corruption, en effet, corruption, cela valait beaucoup plus. Jein sourit à la pièce qu'Akira lui faisait tourner sous les yeux, puis releva un regard mystérieux vers lui, haussant rapidement de haut en bas son sourcil gauche.

"Humm mmm, ainsi donc monsieur Lord Akira est curieux.. mais l'échange de mes pensées contre votre curiosité vaudra plus qu'une pièce trouvée par complet hasard dans votre poche."

Elle sourit, laissa passer deux secondes de silence, puis prit d'un geste des plus rapide la pièce de la main. La mit dans sa poche. Fit un sourire goguenard.


"Quand elle te manquera, tu viendras la chercher"

Sourire affûté. La voilà qui se montrait moins réservée et distante qu'à l'habituel. Ce devait être le vent qui faisait changer les attitudes des deux bourgeois. Normal.
Et le voilà qui prenait une cerise - comme pour se venger du piquage de pièce - oh le méchant.
Venez la prendre si vous en avez le courage.


"Mmm... je la prendrai quand elle me manquera."

Enfin, alors qu'elle essayait en vain de s'attacher ses cheveux trop soyeux, et après un suppliage muni d'une grande paire de yeux bleus, Akira lui vint en aide.
Jein sentit ses doigts glisser dans ses cheveux. Un frisson, qu'elle essaya de garder discret, lui parcouru le corps: elle adorait qu'on lui touche les cheveux. Quelle sensation agréable, apaisante... Et étrangement, venant d'un homme comme Akira, les perceptions sensorielles redoublaient d'intensité. Elle se laissa faire avec une certaine complaisance, de dos au Lord.
Avait-elle peur? Non.. ou peut être un peu... sur le moment elle ne savait pas. Elle se sentait bien, elle en dévoilait d'une part un peu, d'autre part pas encore assez, ou du moins c'était encore faussé. Dans ce genre de situation, elle ne savait jamais quel côté montrer. Et puis, qu'est ce qui se cachait dans ses pensées à lui? Et que pensait-elle en réalité.... tout avait toujours été dans ses rêves et son imagination dépensée en temps d'ennui absolu. Et la réalité? Ce quelle savait c'est qu'elle se sentait bien. Très bien. Il ne fallait pas avior peur de quoique ce soit.. ça gâcherait la relation en partie. Mais Jein s'emballait trop dans les neurones. Chut, tais toi.

Coiffure terminée. Sa main tâta son noeud, effleurant au passage maladroitement un doigt d'Akira encore resté sur le dessus. Puis se retourna.

"Ça a l'air de tenir" dit-elle avec un sourire. "Merci beaucoup, tu fais très bien ça. J'avoue que c'est assez rare pour un garçon..."

Oui, pourtant c'était un garçon. Encore une fois, Jein se confirma qu'il n'était décidément pas aussi masculin babouin macho hanhan que les autres.
Elle lui sourit.
Puis.. revoulu sa cerise.
Mince alors. Il l'avais mangée. Jein n'avais pas tout de suite pensé à ça.


"Et moi, comment je fais pour récupérer ma cerise?"

Lui pouvais récupérer la pièce. Vraiment pas juste.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Ven 30 Mai - 0:01

[hrp : AAAAAAAAAAAAAAAAAAH HORREUR !!!! Akira, un bourgeois ? *brandit un crucifix* c'est un authentique Lord bâtard au sang bleu !!]


Ah... Il n'y avait décidément que Jein pour avoir une telle maîtrise de ses sourcils ! Et, sachant que pour froncer cette partie du corps, il faut mettre en action 47 muscles, on pouvait applaudir de manière fort honorable la performance de cette athlète dans une catégorie à part, mais non moins méritante, de part sa grâce et son contrôle de soi. Clap, clap, clap, donc. [hrp: on trouve de l'inspi pour ses postes où on peut hein ! XD]

"Ah mais allons, ma considération vaut plus que tout l'or du monde ! Mais soit, veux tu de l'or ? Ou ma reconnaissance éternelle te suffira ?"

Et pendant qu'il parlait avec légèreté, il entendait dans le creux de son oreille cette voix qu'il aurait reconnu entre mille. "Ah milord, pitié, ne parlez donc pas ainsi, et ne promettez rien que vous ne sauriez rendre ! Que dirait Madame votre mère ? Elle en concevrait sûrement la plus grande honte ! Elle qui s'est saignée aux quatre veines pour vous apporter une éducation digne des plus grands princes, rougirait devant un tel déshonneur, et serait couverte d'opprobre !"
Ce qui était tout à fait faux, vu qu'il n'avait reçu que les cours pour apprendre à bien se tenir en société et acquérir de grandes connaissances, mais rien de princier. Et surtout, ce n'était pas sa mère qui lui avait appris tout ça. Enfin, elle se fichait bien de ce qu'il faisait ici, puisqu'officielement il était puni. Ahaha quelle bonne blague. Si jamais elle se doutait qu'il était presque heureux ici...

Oh et puis, de toutes manières, pourquoi est-ce que le souvenir désagréable de son majordome venait le gêner dans un moment si paisible ?? Il irait lui en toucher deux mots lorsqu'il rentrerait à la demeure maternelle.
Akira jubilait d'avance. Il s'imaginait enguirlander cet horripilant bonhomme revêche qui portait une sainte admiration envers sa mère et le méprisait tout en étant tellement pointilleux dans son travail qu'on ne pouvait rien lui reprocher. Car l'amabilité envers le fils de sa maîtresse ne faisait pas partie des clauses du contrat. Mais là, il pourrait. Il imaginait déjà la tête chauve et imberbe du méprisant serviteur, alors qu'il lui passerait un savon pour l'avoir dérangé ! xD

Mais passons, passons...
Il sourit, un petit sourire carnassier comme il savait si bien les faire :


"Comptez sur moi pour réclamer mon dû à l'heure !"

Bon après il fallait juste espérer qu'elle n'oublie pas la pièce dans sa poche lorsqu'elle déposerait son vêtement chez le teinturier.
Et en répartie, la jeune bourgeoise lui indiqua qu'elle irait rechercher le fruit volé lorsque celui-ci lui manquerait.
Il était curieux de voir comment.
Un instant, une image de Jein avec un hachoir à la main, prête à lui ouvrir l'estomac, lui traversa l'esprit. Il chassa bien vite cette pensée. Mon Dieu, le beau temps avait des effets désastreux sur lui !!

Lorsqu'elle se retourna pour le remercier d'avoir réussi le miracle de faire tenir ses cheveux en place, il prit un air suffisant qui était énervant, mais qui lui allait également à ravir :


"C'est bien normal, Lady, un méprisant et méprisable Lord comme moi doit tout savoir faire !"

Aha. Oui. Tout faire. Surtout mentir. XD Mais bon, passons. Akira n'avait jamais été très doué de ses mains, mais il se débrouillait. Le minimum vital, pour ne jamais avoir à dire à un prolétaire qui lui faisait face :"je ne sais pas faire".
Il repensa au temps lointain, très lointaiiin lui semblait il, où il était arrivé au pensionnat, et s'était retrouvé pour la première fois confronté à une machine à laver. Il avait faillit faire cramer son linge, et sans doute la moitié du pensionnat. Mais il avait réussi !
*Standing ovation*

Nouveau sourire caustique.


"Je vois à votre regard que vous trouvez cela injuste. Mais le monde est injuste, mademoiselle, surtout lorsque je suis dans les environs !"

Aha. Odieux petit personnage. Mais tellement fascinant aussi. Il dodelina de la tête, comme un pantin gouailleur, puis, après avoir réfléchi, il dit :

"En fait, tu as plusieurs solutions. Tu peux tenter de m'assassiner, et chercher ta cerise sur mon corps ! Mais ce n'est pas très poétique. Je peux aussi également la recracher, mais là encore, rien de bien ragoûtant. Cela ressemblerait à du yaourt sur une tombe... Sinon... Je ne sais pas !"

Si il savait. Mais le sourire malicieux qui ornait à présent son visage la mettait au défi de trouver ce que c'était, et d'oser le tenter.

Comme il était bon de mêler ironie, gentillesse, plaisanterie saignante et bienséance de la haute société. Il faut de la hardiesse pour être heureux. C'est ce qu'on dit. Ce jour là, Akira n'était pas spécialement brave. Mais il était heureux. Inexplicablement. Il était heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Ven 30 Mai - 20:04

[Tu me poses une colle là XD]

Oui, c'était injuste. Comment se faire rendre une cerise déjà mangée? Jein haussa les deux (les deux!) sourcils, un sourire bizarre sur les lèvres. Du yaourt sur une tombe? tiens, ça lui rappelait vaguement quelque chose Rolling Eyes

"Non, en effet, tu le la recracheras pas. Ce serait une violence à la nature et au sens de la vision pour moi-même. Et je ne te trancherais pas. Disons que je ne suis pas très scientifique, je n'ai guère envie d'examiner tes boyaux à la recherche de ma cerise."

Sourire presque diabolique. Mais intérieurement Jein cherchait une solution. Elle leva le regard vers les yeux d'Akira, perçu en eux une certaine lumière, accompagnée d'un drôle de sourire malicieux. Les oiseaux chantaient. Le ciel restait bleu. Mais d'un bleu pâle et trop flashi. Contrastant avec la couleur bleu-gris cristal brillant stalactite de ce cher jeune homme. Et cette chère jeune femme ne savait plus si elle devait réfléchir.

Elle repensa à son rêve. Elle et lui. Allongés. Elle, Jein. Lui, inconnu nommé x représentant son idéal amoureux et parfait. x + J = P. J = P-x. P-x? Heu non. Jein n'étais pas égale à Perfection moins amour. Ou plutôt...
broubrou, les oiseaux chantaient toujours. Oui, il y avais lui et elle, allongés, elle sentait les doigts fins et délicats de lui lui procurer une course de messages nerveux sensoriels à travers son échine; lui était l'extase et la magnificence. Mais lui n'existait pas. Elle n'avais jamais vu lui. Ce n'était qu'un rêve, vous savez.
La pauvre Jein essayait en ce moment douteux d'établir un rapprochement entre Lui et Akira. Akira possédait-il les symptômes de la perfection? Liste. Beau, visage fin, yeux bleus perçants, plus grand qu'elle, classe, pas masculin dans la virilité, distingué, mystérieux, intelligent, une certaine personnalité, des opinions, et doué dans la coiffure. Négatif? Mmm... Pas encore tout à fait cernable, peut être.
Cependant il correspondait. Il n'y avait rien à craindre. Juste la déception.
Jein ressentait pour la première fois une honte de réfléchir à tout cela. Il lui semblait qu'un intrus extérieur violait l'intimité de son esprit... ce n'était que son inconscient. Sans doute.

Il ne fallait pas que son visage se démonte. Il ne fallait pas aller trop profond dans la féminité émotive.

Il fallait continuer d'agir, elle n'était pas seule. Elle ne pouvait pas se permettre d'aller délirer dans ses pensées pendant qu'Akira attendait sa réaction.
Elle se rapprocha donc un peu. Prétexte de chaleur humaine. Qui ne tenais pas la route.

"Hum... Puisque c'est comme ça... je ne te rendrais pas ta pièce. Et tu n'aura plus droit aux cerises que j'ai cueilli de ma propre main."

Genre la petite fille qui fait du chantage. Il pouvait très bien aller chercher sa pièce, il suffisait qu'il lui roule dessus et qu'ils se battent avec leur corps et leurs mains jusqu'à ce que celle d'Akira réussisse à rentrer dans la poche. Mouahaha.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Sam 31 Mai - 0:25

[ ahah ça fait travailler ta fertile imagination ! ]

*Voix de Nelson Monfort* Et c'est alors que Jein tente une magnifique figure, compliquée et d'une rare délicatesse, pour son final ! C'est une des acrobaties les plus difficiles à exécuter, et pourtant elle le maitrise parfaitement ! Cela sera-t-il suffisant pour conquérir le jury ?? *mode "met le son moins fort" OFF*

En effet, ce fut, pour récompenser l'honnête artiste et athlète, la réapparition du sourire. Un peu cruel cette fois-ci. Pas très correct comme marché. Mais cela faisait partie intégrante de la personnalité du jeune Lord : une attitude méprisante et gouailleuse, tout en étant courtoise et froide. Un couteau affuté, et à double tranchants. C'était peut-être pour ça qu'il avait tellement de problèmes d'intégration. Parce qu'il envoyait dans les roses quiconque incapable d'une vivacité d'esprit particulière, et n'était pas doué d'un certain don de la répartie.
Ou peut-être aussi, que, tout bonnement, l'arrogant aristocrate refusait de s'intégrer. C'était bien plus simple, et cela évitait tellement d'ennuis. De l'ennuie, pas dans le sens de problème, mais d'une conversation de niveau bovin.
Akira posa sa main sur sa chemise, et avec, un petit regard presque affectueux sur son ventre :


"Hmm... Je suis bien heureux de garder boyaux et viscères bien au chaud ! Je vous en suis fort reconnaissant, Lady !"

Petit sourire, léger, inhabituel sur les lèvres du Lord. Mais quel genre d'homme était-il pour regarder avec affection une partie de son anatomie ? Le majordome de la maison Inushiro aurait eu une description toute faite : "beau-vif-intelligent-arrogant-insupportable-présomptueux-vaniteux-insolent-pédant- gouailleur-irrespectueux-orgueilleux-susceptible-narcissique-faraud..."
La liste était encore longue, et il n'était pas difficile de voir que selon l'intendant, il possédait bien plus de défauts reflétant sa suffisance que de qualités. Si le domestique exagérait un peu, il n'avait pas tout à fait tord.

Laissant sa compagne cogiter douloureusement sur l'une des plus grandes énigmes que l'univers ait connu après le théorème de construction des produits bicroisés cocycliques par twisting (sisi ça existe !!), la matière noire, et la loi de Murphy qui dicte que toute tartine tombera toujours du mauvais côté, les yeux d'un gris décolorés s'égarèrent sur le parc.

Décidément, il faisait trop beau, et trop chaud. Et il n'aimait pas ça. Il aurait voulu que ça soit l'hiver, ou bien un pâle matin de printemps. Quelque chose qui frémisse, s'ébroue d'un peu de glace et de pluie gelée. Où alors, qu'il fut très tôt, et que tout soit gris. Cette lumière particulière avant l'aube, où les couleurs n'existent pas encore. Une petite voix résonna dans sa tête, et récita cette tirade bien connue, trop connue, mais qui n'enlevait rien à sa beauté:

C’était beau. Tout était gris. Maintenant, tu ne peux pas savoir, tout est déjà rose, jaune, vert. C’est devenu une carte postale. Il faut te lever plus tôt, nourrice, si tu veux voir un monde sans couleurs. Le jardin dormait encore. Je l’ai surpris, nourrice. Je l’ai vu sans qu’il s’en doute. C’est beau un jardin qui ne pense pas encore aux hommes. Dans les champs c’était tout mouillé et cela attendait. Tout attendait. Je faisais un bruit énorme toute seule sur la route et j’étais gênée parce que je savais bien que ce n’était pas moi qu’on attendait. Alors j’ai enlevé mes sandales et je me suis glissée dans la campagne sans qu’elle s’en aperçoive… "


Ô combien il approuvait. Ici, en pleins jours, au milieu de tous ces gens, tout était trop lisse, trop brillant, trop pur, trop propre. Cela ne lui convenait pas. Il laissa échapper un petit sourire. Allons, allons, mon cher, Lord, vous vous égarez.


Jein le ramena brutalement au monde réel, bien que sa compagnie rende la réalité plus supportable.
Il sourit à sa petite voix boudeuse d'une enfant capricieuse. Il répondit donc, avec une intonation cajoleuse.


"Pour la récupérer, tu n'as qu'à utiliser tes pouvoirs d'ensorceleuse !!"

Et il ajouta, d'un air faussement vexé :

"Tu m'obligerai à aller en cueillir moi-même ?"

Aha. Il faisait très bien le Lord offusqué.
Finalement, il haussa les épaules. Il se retourna vers Jein, et réalisa qu'elle était proche. Bien plus proche qu'au début. Tss, petite vicieuse !


"Bon, eh bien ce que je ne puis avoir de pleins gré, je le vole !"

Il posa alors ses lèvres sur celles de Jein. Elles possédaient encore ce petit goût sucré de cerise, mêlé à autre chose, qu'il n'arrivait pas à définir. Il était étrangement calme. Un court instant, il ne pensa plus à rien.
Cela ne dura que le temps d'un battement de cils. (ou un haussement de sourcil !)

Il se détacha, et regarda dans sa main. Comme par magie, la pièce avait réapparu. Assurément, si il n'avait pas déjà eu une fortune confortable, il serait devenu riche dans le royaume de la pègre. Son habileté à escroquer, manipuler, mentir et voler étaient rares, et ne correspondaient guère aux manières d'un Lord. Ah, si sa pauvre mère savait ça...

L'attention fixé sur sa pièce, il n'osait pas regarder Jein. Pas tout de suite. Il attendait sa réaction. A tous les coups, elle allait le lapider. Même pas peur !
Revenir en haut Aller en bas
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Sam 31 Mai - 19:17

Ses pouvoirs d'ensorceleuse? Gnaha. Un sourire léger en coin, des yeux remplis d'une beauté profonde, le sourcil qui se hausse pour sa nième fois dans un mouvement plein de grâce, et ce visage aux fins traits qui ne faisait qu'en rajouter.

"Hélas. Grâce à mes pouvoirs, je t'obligerai à te lever avec épuisement et à tendre encore ton bras pour attraper une cerise encore plus mûre que celle que tu as mangée, sans qu'elle soit pourrie. Et tu serais contraint de me la donner sans protestation, à genoux dans l'herbe."

Non, c'était nul. Ce n'était pas grave. Elle se rattraperai. C'était raté une fois sur trois.

Et en effet, ils étaient proches. Jein commençait sérieusement à éprouver cette sensation bizarre mais tellement belle qui l'envahissait les rares fois où elle se trouvait particulièrement proche de quelqu'un qu'elle appréciait, ce qui était rare, répétition. Elle n'était plus entourée de cette bulle anti-sensations qui la suivait habituellement: il s'agissait des moments où elle voyait, entendait, mais ne ressentait rien, comme seule devant la télévision, le canapé insensoriel lui aussi.

Là, c'était le contraire: elle prenait la présence si agréable d'Akira en plein l'épaule gauche. Cette présence s'infiltrait doucement, allait de temps en temps lui chatouiller l'estomac, les bras, le dos. Akira la regardait... Jein se surprit pour la première fois à apprécier vraiment la beauté de son visage qui tenait d'une belle façon sur un torse fin mais pas maigrouillard.

Elle désirait que des sensations tactiles arrivent.. mince, voilà que Jein la belle classieuse et inaccessible s'enroulait autour du fil incontournable des envies sensorielles de l'amour! Ah, heu.. et oui, apparemment, c'était bel et bien en train d'arriver. L'ultime moment. Enfin.

En parlant d'ultime moment... les lèvres d'akira bougèrent en quelques mots, puis vinrent se poser doucement sur celles de Jein, prise en surprise.

Ainsi, c'était ça. Le petit baiser d'Akira n'était pas mouillé. Il était tout doux, délicat, soigneux et non mouillé ni brute. Ce qu'elle redoutait n'était pas arrivé. Elle ferma les yeux quelques secondes, savourant cet instant qu'elle n'avait jamais vécu tout en l'ayant de maintes fois imaginé. Elle voulu prolonger le baiser, pousser Akira en arrière, s'allonger limite sur lui. Corps à corps...
heu! Mais Jein fit une croix sur cette pensée qui la choqua elle-même. Pauvre âme sensible qui ne désirait que son plaisir mais redoutait les gestes clichés et communs... Non, ce n'était même pas ça qu'elle voulait. L'amour que les autres se donnaient la dégoûtait presque. Ces gens qui se touchaient les fesses une journées, se lâchaient bien dans le lit le soir, de façon vulgaire et détachée, et qui bien sûr, par simple manque d'amour et de réelles sensations, passaient leur amour à la machine à laver dès le lendemain pour partir à la conquête d'un nouveau corps.

Les désirs de Jein étaient le contraire. Elle voulait le sublime. L'amour qui fait qu'une seule effleurure de doigt de la part de l'être aimé nous procure les plus grands frissons tsunamiques de la terre.

Bref, Jein s'abstint de matérialiser sa pensée immédiate, par respect et peut être aussi par peur.

Le bisou se termina, et évidemment, le jeune homme venait de récupérer la pièce, Jein l'avait bien sentit. Elle fixa sa main, releva les yeux, lui sourit du genre "c'est pas bien, petit coquin, tu me le paieras". Akira, contemplant aussi son trésor, mis quelques secondes à relever la tête.

Jein pris un air faussement assassin.


"Tu n'est qu'un tricheur. Cette solution ne faisait pas parti des solutions normales. Rends moi la pièce, on recommence."

Grand sourire enfantin. C'était bizarre, Jein se sentait d'un coup entière. Comme une seconde naissance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Sam 31 Mai - 20:10

Petit sourire cinglant. Raté, mademoiselle, raté. Malgré vos haussements de sourcils... Mais ce petit ratage de répartie n'enlevait rien à son charme. Après tout, personne n'est parfait. Sauf lui.
Muhaha.

La proximité de Jein lui semblait étrange, tellement bizarre. Si il n'avait pas la tête ailleurs, il aurait sûrement cru être atteint de synesthésie, car le monde autour lui semblait tellement intense qu'après tout, il n'était plus sûr de ne pas entendre les couleurs des cerises, de voir le chant des oiseaux, de respirer la chaleur de la terre et d'inhaler le parfum de Jein.
Malgré tout ça, la seule chose dont il était sûr, c'était que les lèvres de la jeune fille étaient sucrée. Elles n'avaient pas le goût sirupeux et écoeurant des filles qui se tartinnent les lèvres de gloss pailletés, de rouge à lèvre de mauvaise qualité et en mauvaise quantité.

Non, celles de Jein étaient parfumées du jus des cerises noires, douces, un peu épicées. A vrai dire, c'était un merveilleux dessert !
Il se libéra, un peu à contre-coeur, mais ne sachant si elle allait lui jeter des noyaux de cerise, s'enfuir, se fâcher.
Mais peu importe, Akira ne regrettait nullement son geste. Son cœur battait encore de l'émotion ressentie qu'il n'était pas certain de maîtriser. Toutefois, sa face restait impassible, gardant son teint pâle, sans aucune rougeur de gêne. Toutefois, le léger sourire qui s'affichait sur son faciès ne laissait aucun doute de la satisfaction éprouvée, et de la curieuse envie qu'il avait à nouveau de goûter le fruit défendu.

Son regard gris, mais pétillant de malice à cet instant, fixait la pièce dérobée qui reposait à présent dans sa paume. Aha.
Puis il releva la tête, et croisa les yeux de Jein. Elle n'était nullement fâchée, mais son regard était éloquent. Aussi le jeune Lord lui rendit-il une oeillade du genre "mais oui mais oui, vas-y, je t'attends !"

Il fit sauter la pièce en l'air d'une pichenette, et la rattrapa, avec un nouveau sourire provocateur aux lèvres.


"C'est bien. Tu viens d'assimiler le concept. Je suis le plus méprisable Lord que la Terre ait jamais porté."

Faux. Cromwell était le pire Lord ayant vécu sur Terre. Mais le jeune aristocrate avait un avantage sur le vieux: lui était vivant, l'autre mort plusieurs siècle auparavant. Et puis de toutes manières, le nobliaux ne souhaitait tuer personne (à part son majordome peut-être, mais c'est une autre histoire) ni faire de révolution. Donc bon.
Mais passons.

Il prit le poignet de Jein, comme deux enfants se chamaillant. Il déposa alors la pièce dans le creux de sa main. Mais au lieu de lâcher son poignet, il referma sa main sur la monnaie, et la maintint fermé, avec une poigne douce mais ferme.

Toujours sans faire de mouvement brusque, il alla de nouveau voler un baiser sur les lèvres de Jein. Mais cette-fois, il resta plus longtemps, voulant goûter plus longuement la délicieuse friandise qu'il venait de découvrir.
Il avait décidément trop chaud, pour cette journée d'été précoce. Malgré ça, il frissonna au contact doux et tiède de Jein. Il aimait tenir sa main, avoir ses lèvres contre les siennes.
Prendre son temps, aller chaque fois un peu plus loin.

Il avait le clair sentiment d'être un gosse qui ouvre une pièce qui lui a toujours été interdite. D'abord, après vérifié cinq cent fois que personne ne vous observe, appuyer sur la poignée, et tirer le battant de la porte. Sentir ce petit frisson d'excitation lorsque vous franchissez l'interdit, en posant le premier pas sur le seuil de la pièce mystérieuse. Regarder encore en arrière, et puis très vite, refermer la porte. Soupirer avec soulagement, puis, regarder autour de soi. Profiter. Déglutir à chaque pas, lorsque le parquet grince sous le poids de votre corps. S'arrêter toutes les secondes, sentir son coeur manquer un battement toutes les dix secondes, à chaque bruit suspect. Tendre l'oreille pour percevoir le moindre chuchotement...

C'était ce qu'il ressentait en cet instant. Un instant qu'il aurait bien fait durer un peu plus !
De son autre main, il osa effleurer une des mèches d'un blond argenté de la demoiselle. Juste une caresse, comme un souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Jein Sae
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 26
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   Sam 31 Mai - 21:22

Non, il n'était pas méprisable. Il était un adorable vilain garçon trop hautain mais trop beau pour paraître sadique.

Cette main qui prenait sa poignée..; cela lui rappelait un rêve assez lointain où elle avais vécu une sensation similaire. Douceur et frissons. La pièce dans sa main. Sa main fermée par la sienne.

Et le voilà qui revenait à l'attaque docile. Jein sourit joyeusement, vint caresser sa main avec un doigt. Baiser plus long. Ses lèvres n'avaient pas un goût particulier, elles étaient juste douces et pas trop mouillées, c'est ce qui importait. Si Jein avait été un oiseaux, ses plumes se seraient hérissées en mouvement comme dans un certain dessin animé. Elle commençait à avoir de sérieux frissons face à ces sensations et réactions incontrôlées.

Elle sentit les doigts d'Akira lui frôler les cheveux. Nouveau frisson. La main disponible de Jein vint remonter doucement le long de son bras, puis commença à jouer un peu avec ses cheveux. C'était comme la conduite d'une voiture au début, mais en bien plus jouissif. Elle tâtait le terrain, ne savait pas vraiment comment s'y prendre. Ses doigts vinrent lui caresser un peu la joue. Et les deux jeunes aristocrates éloignèrent à nouveau leur tête de quelques centimètres à peine.

Un sourire amusé et complice captura les lèvres de Jein. Ses yeux étaient remplis d'une certaine intensité qui reflétaient l'intérieur.


"Mais où est passé mon Lord vaniteux, froid et distant? Je ne vous connaissais pas comme ça, monseigneur."

Elle lui donna un sourire rempli d'une sorte de bonheur et de rire en même temps. Puis se leva, une main dans celle du Lord, l'autre se levant pour attraper une cerise.

Quel était ce sentiment... complicité, attente de la moindre caresse, du moindre effleurement, comme une nouvelle libération. son souffle s'était fait plus ample, son coeur ne se contrôlait plus beaucoup. Il lui fallait encore s'entraîner dans cet exercice indomptable qu'était celui de la plainitude.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/expressivesystem
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faisait beau. [Pv Akira]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faisait beau. [Pv Akira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Oh le beau Toutou!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: La Ville :: Le parc-
Sauter vers: