AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Réflexion [Pv 1ère personne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azuna-chan
Surveillant(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2661
Age : 24
Age du personnage : Aucune
Humeur [RPG] : Mademoiselle fleur mangeuse de gnocci
Signe distinctif : schtroumpfette
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Réflexion [Pv 1ère personne]   Jeu 8 Mai - 15:38

"... Et c'est sur ces mots que je fini enfin. Après Trois heures d'écriture acharnée. Des phrases mal écrites. Trouvant enfin un sens."

La jeune fille posa son stylo. Une odeur écœurante de chocolat envahissait sa chambre. Tout cela parce qu'un œuf de pâque à moitié mangé était posé sagement sur la petite table devant la télé de sa nouvelle habitation, attendant le moment où il se ferait manger mélangé avec des gouttes d'eau salée pendant qu'Azuna regarderait un film à l'eau de rose comme elle avait l'habitude.

Elle malaxa son poignet endolorie par les trois heures d'écritures qui avait précédé son envie d'évasion actuelle.
Elle se leva lourdement de sa chaise en bois et rangea ses feuilles, jeta à la poubelle les nombreux papiers roulés en boule, bref, rangea son bureau.

Elle se déplaça, les jambes engourdis et se dirigea vers la fenêtre qui se trouvait à côté de son lit.
Elle l'ouvrit en grand, et s'accouda au rebord, regardant le magnifique paysage qui s'offrait à elle.
Une mer au reflet bleu, le soleil brillant, se reflétant sur l'eau le sable blanc ou jaune semblait doux.
Elle regardait les vagues s'agiter doucement.
C'était décidé, elle voulait allez tremper ses pieds dans cette eau qui semblait si douce et apaisante.

Elle n'était pas encore habiller, il était dix heure, mais aujourd'hui, elle ne travaillait pas.
Elle en avais profité pour regarder la télévision tard, surveiller son portable, et pour faire la grasse matinée. Enfin. Grasse matinée..Elle s'était réveiller à 7h et avais écrit dés son réveil.
La demoiselle ouvrit son armoire et sortie un short marron avec un polo violet, des sous vêtements, et un sac marron.

Elle fit un tour dans la salle de bain, et revint habiller.
Elle se chaussa de bottines de la même couleur que son short et son sac, et alla sur sa petite table.
Elle fourra sa bouteille d'eau, son calepin, son stylo, deux barre de céréale, la clé de sa chambre, son portable et son i-pod dans son sac.
Azuna sortie enfin de sa chambre.
10h30.
Elle marcha d'un pas plus léger jusqu'as la mer, et elle enleva ses bottines qu'elle garda à la main en marchant sur le sable.
Elle s'installa en haut d'une dune où ,étrangement, il n'y avais personne.

La plage était assez peuplé en se jeudi matin.
Elle ouvrit son sac et sortie son calepin et son stylo et se remit à écrire, le soleil tapait fort déjà à cet heure. C'était super, le cœur presque en joie, une légère mélancolie quant à sa solitude.

Son stylo chuchotait sur la feuille blanche quadriller quand une ombre qu'elle ne reconnaissait pas lui cacha le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Akira Inushiro
élève bien dans sa peau
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 25
Age du personnage : aristocrates...non ? bon ben anti-maths alors XD
Humeur [RPG] : Lord
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Réflexion [Pv 1ère personne]   Sam 24 Mai - 21:18

Strawberry Letter

C'était la mention, unique, que portait l'enveloppe. Le jeune homme sourcilla.
Qui pouvait bien lui avoir écrit ça ?
Il venait de passer un, deux mois peut-être - il perdait si facilement la notion du temps- auprès de sa mère, et c'était seulement là, à son retour au pensionnat, qu'il avait mit la main dans la poche de son blouson noir.
Et qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'il trouva une enveloppe dès plus banale, non cachetée, portant simplement l'inscription "Strawberry letter" en lettres noires sur le devant. Le titre ne lui évoquait rien qu'une vieille chanson des Brother Johnson.
Il était là, debout, campé sur ses deux jambes, comme un défi à l'océan qui s'étendait devant lui. Le vent secouait par rafale ses cheveux d'un blond tellement décoloré qu'ils en paraissaient blanc. Sa chemise blanche, sous son blouson ouvert, était dépenaillée. Il aurait été vertement gourmandé si sa mère avait pu le voir ainsi. Mais il était loin d'elle, maintenant, à nouveau séparés.

Intrigué, interloqué, ou tout ce que vous voudrez, le jeune homme finit par ouvrir la dite enveloppe, mais, contrairement à quoi on aurait pu s'attendre, il ne manifestait aucune impatience, ni aucune curiosité apparente.
C'est donc avec nonchalance qu'il déplia la feuille blanche, sur laquelle était griffonnée quelques mots.

Un léger froncement de sourcil passa comme une ombre sur le visage pure du jeune Lord.
Cette écriture, fine, serrée, en patte de mouche ou d'araignée, il la connaissait trop bien pour l'avoir trop espérée durant ses jeunes années, et trop peu souvent vue. Son cœur se serra, mais à l'extérieur, il n'en paraissait rien; sauf, peut-être, cette attitude sombre et un teint un peu plus pâle que d'habitude.
Il comprenait mieux, maintenant, pourquoi elle se trouvait dans sa poche.
Il parcourut rapidement la missive; la seule chose qu'il en retint, c'était qu'elle était vraisemblablement là, par un hasard pur et simple.
Il avait déjà cru la croiser. Il avait eu un doute, une fois. Mais ce n'était qu'une réminiscence.
Le reste de la lettre n'avait aucun intérêt. Le jeune homme sortit un briquet d'une poche intérieur, fit jouer la pierre, et enflamma la lettre. Le vent attisa le papier embrasé, et les cendres et quelques braises s'éparpillèrent au vent.

L'air songeur, il laissa son regard se promener sur la plage. Son attention fut attirée par une silhouette, toute simple et sans prétention, d'une jeune fille assise sur le sable, écrivant activement.
Ecrire...tiens donc...
Est-ce qu'elle auss écrivait une "strawberry letter " ? Un demi-sourire sur ses lèvres fines, le jeune homme se dirigea, les mains dans les poches, vers la dite jeune fille.


"Bonjour... Tu écris quoi ?"

Question directe, sans ambages, propre à satisfaire sa curiosité un peu arrogante qui la caractérisait, doublé de son caractère je m'en foutiste.
Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion [Pv 1ère personne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Balade et meute de loups. [Pv : 1ère Personne qui vient :D]
» Une recette très spéciale [PV 1ère personne]
» 1ère personne singulier autorisé ? [END]
» Oups ! [PV 1ère personne]
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: La Ville :: La mer-
Sauter vers: