AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 L'heure de la pleine Lune..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: L'heure de la pleine Lune..   Lun 4 Fév - 0:39

Sombre avez vous dit ? Hm, oui certainement.. Dans les rues de la ville, le silence était pesant. Cette journée n'avait rien de joyeuse.. Mais observons plus attentivement ce lieu.. Il me semble que là bas.. Oui, un jeune homme marche..! Ah, tiens, il m'est connu. Voulez vous connaitre son histoire..? Allez, je me lance ! Alors écoutez..

Si un jour tu t'arrete de marcher, sur cette route qu'est la vie, tu tomberas Nat's. Alors promets moi.. que tu avançeras quoi qu'il arrive !

C'était d'une voix cristaline qu'elle lui avait demandé cette promesse. Elle, sa mére. La dame était encore vivante, à cette époque.. Non non, il n'y a pas si longtemps que cela juste.. dix ans ? Moins peu être.. Ce jour ci, comme tous ceux d'avant, elle était étandue sur son lit de bois, recouverte d'un draps de soie. Sa longue cheveulure, qui brillait toujours autant qu'à sa jeunesse, cascadait autour d'elle et encadrait son visage de cristal. Natsu l'avait toujours surnommé " Princesse ". Pour lui, elle y ressemblait. Mais à chaque fois qu'il l'appelait ainsi, sa mére rougissait et secouait la tête négativement en souriant. Le jeune garçon l'ignorait encore, mais cette promesse sera les derniers mots qu'il entendra de sa mére. Elle décedera dans la nuit, sans qu'il ne le sache. Triste histoire dites vous ? Et bien détrompez vous, le garçon n'a pas versé une seule larme. Il ne savait pas encore ce qu'était la mort.. Selon lui, maman était juste partie de la maison.. et pendant de longues années, il se prit à attendre son retour.. En vain, bien entendu !

Mais je m'éparpille dans les détails, revenons en à notre jeune homme qui marche dans la rue. Une de ses mains est sortie de ses poche de jean : elle tient une cigarette. La fumée s'élève doucement dans l'air qui l'entour, et s'enfuit deriére lui.. Lui, marche, et d'un pas trainant passe son chemin. Il observe les étoiles, levées au dessus de lui. Cela fait bien longtemps maintenant qu'il les observent, qu'il les admirent. Si je devais vous décrire sa silhouette, je vous dirais qu'il porte un pantalon sombre, troué au genoux. Il semble usé par tant de journée. Sa veste porte une inscription argenté, mais je ne peux pas vous la lire d'ici. Son regard est de marbre : il est dans la lune. Ses méches sombres rebiquent un peu, et lui donne une allure un peu décoiffé. Mais bizarrement, cela lui corespond bien. Il fume en silence, et marche sans bruit. Pour un peu, je ne l'aurais même pas vu.. Il ne veut pas qu'on fasse attention à lui, aprés tout, il n'est là que pour une nuit.. Il n'était jamais descendu dans la ville, il avait otujours favorisé sa chambre à ces grandes avenues bourrées de monde en pleine journée... Pour évité cette cohue, il était venu la nuit.. Seule la lune l'éclairait faiblement. Soudain, il releve les yeux, et semble prendre consience de la postition. Alors, il ralentit le pas, et s'arrete pour tirer une bouffé de sa cigarette, les pupilles braquées sur la lune. Un vent frais se léve, etle tire de la rêverie.. Il secoua la tête de la même façon que le faisait sa mére, et tourne dans une ruelle encore plus sombre. Au bout, il y a l'allée pricipale. Mais au milieu, le jeune homme distingue une silouette, adossée au mur.. Dans l'ombre, il ne la voit pas bien, mais décide d'avançer vers elle..

Un peu étonné d'abord, il devient curieux. Bizarre qu'une personne autre que lui n'est l'idée de sortir en cette pleine lune.. Doucement, il s'approche, de son pas qui est redevenu lent. Il ne fait pas de bruit, mais l'odeur de sa cigarette le trahit. Au loin, le clocher sonne.. Douze coups retentissent, et brise le silence des lieux.. Minuit.. Oh, Déja ? Natsu sourit.. Une drôle de rencontre, un soir où la lune est pleine, et où l'heure est propice pour les crimes..


Dernière édition par le Mar 12 Fév - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shaé
élève appelé moulin à paroles
avatar

Féminin Nombre de messages : 510
Age : 24
Age du personnage : Sondaï.
Date d'inscription : 25/02/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans.
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: L'heure de la pleine Lune..   Sam 9 Fév - 10:35

Shaé est adossée contre un mur. Il est froid, presque gelé, suintant de la transpiration cynique d'une nuit d'hiver. La Lune est là, juste au dessus, entourés d'étoiles étincelantes comme si on avait parsemé une toile noire de paillettes aux reflets d'argent. La jeune femme rate se spectacle; les yeux rivés sur le béton à ses pieds, quelques rayons de ce satellite naturel se perdent dans ses cheveux. Elle en oublie ce qui a bien pu la forcer à venir ici, dans cette ruelle, à une heure pareille. Et puis après tout, aucune importance, absolument aucune. Elle est là, et c'est ce qui compte. Sa respiration sombrement silencieuse est parfaitement régulière, on croirait presque qu'elle dort, au fond des bras de Morphée, jusque là le seul réconfort qu'elle avait réussit à trouver... Pourtant non. Elle ne dort pas. Cela fait plusieurs jours d'ailleurs qu'elle ne parvient plus à fermer un œil sans que ce cauchemar ne revienne... Elle avait finit par ne plus dormir du tout. Shaé parait perdue, mais sa silhouette dégage un certain calme, presque un sang-froid aiguisé, que le silence semble respecter, comme s'il prédisait l'ampleur d'un événement futur. Il ne se passe rien pourtant, et l'esprit de la jeune femme cicatrise lentement, tentant de se vider sans répit de chaque pensée qui y afflue.

Shaé ferme les yeux un instant, elle sent une odeur presque familière, humant en silence, elle reconnaît sans difficultés l'odeur presque étouffante de la cigarette, elle la reconnaîtrait à des kilomètres à la ronde, sa mère fumait tellement... Bien avant qu'elle n'entendent des pas, la jeune femme sait donc que quelqu'un se trouve ici, dans les environs, et à son grand regret, les pas semblent se diriger en sa direction... Elle ne bouge pas, pourtant, et ne daigne même pas relever la tête. Les douze coups annonçant le Minuit pile lui paraissent d'une violence incroyable, cela fait quelques heures qu'elle est là, immobile et impassible, dans un silence quasiment complet. Elle fut presque soulagée lorsque le clocher se rendormit enfin.

C'est uniquement poussée par une petite dose de curiosité qu'elle relève la tête, ses cheveux masquant un de ses yeux étrangement violacés. Une expression on ne peut plus neutre peinte sur le visage, elle fixa la silhouette devant elle, restant immobile, sans prononcer le moindre mot. Quelques secondes s'écoulèrent, la personne devant elle était un homme, plutôt grand, plutôt beau. Elle aurait pût se faire cette réflexion en temps normal, mais là, la beauté de celui-ci ne lui importait que vraiment peu.


" C'est une belle nuit, n'est-ce pas ? ..."

Sa voix était dénuée d'intonations. Elle paraissait seulement incroyablement calme, presque tranchante, sans la moindre once d'inquiétude, ni même de sympathie. Une voix vide. Un chuchotement suave. Elle se tût.

[Je me suis permise de répondre (: je n'ai certes pas ton niveau, mais si tu veux bien de moi ... :3]
Revenir en haut Aller en bas
http://EraseMyself.skyblog.com
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: L'heure de la pleine Lune..   Dim 10 Fév - 0:46

Un jour, il m'est arrivé de croiser cet homme. Il était dans une rue semblable à celle là, et fumait également. Oui, lorsque j'y pense, il était vraiment dans la même position que maintenant. J'étais passé à ses côtés, et, les yeux rivés sur lui, il ne m'avait pas vu car il observait la lune sous ses méches sombres. Sans m'acorder la moindre attention, il avait tiré une bouffée de sa clope et avait continué son chemin. L'image d'un funabulle s'était imposé à moi. Il m'avait l'air si.. mystérieux, et si lointain qu'il ne pouvait pas marcher sur la terre ferme.. Mais peut être que je me trompais alors...

Pourtant, là, Natsu se sentait bien. Il est vrai que personne n'a jamais réussit à le comprendre, qu'il n'a jamais eu la moindre envie de s'attacher à quelqu'un, et qu'il n'en reste pas moins un ado normal. Quoi que.. Chaque jour un peu plus que le précedent, il trace son chemin, sur ce fil qu'est sa vie. Il tient en équilibre et sait qu'à la moidnre erreur, ce sera la chute. Comme sa mére. Il a beau écatrer les bras, et se tenir droit, le fil finit toujours par trembler.. Peut être n'est il plus assez solide ? Peut être que la vie de Nat's s'échappe rapidement, par cette fumée qui l'entour ? Non, pas la cigarette.. Il ne fume, aprés tout, que rarement.. Faire cela lui permet de perdre consience de la réalité, et de s'évader un peu de ce fil. C'est comme si on lui tendait une seconde corde, plus épaisse où il pourrait marcher sans avoir peur qu'elle ne céde. Grace à ça, il peut respirer librement. Mais bon, j'ai encore cette tendance à dévier du sujet, pardonnez moi.

Bref, la lune s'éléve la nuit se léve. Il passe lentement dans une ruelle encore plus sombre, et se retouve soudain face à l'astre. Ses yeux s'égarent sur lui, et il s'arrête de marcher pour l'observer. Son esprit est vide, il ne pense plus. Son passé s'est enfuit avec sa mére. Il ne veut plus s'en rappeller, et j'ai peut être fais une erreur en vous en parlant, tout à l'heure. Mais il m'escusera.. Son doigt décroche sa cigarette, et il souffle un grand jet de fumée dans l'air.. l'odeur âcre qu'il aime tant lui fait touner la tête.. Il sourit. C'est fou comme il ne regrette pas d'avoir quitter sa chambre, se soir.. Puis, son regard glisse de la lune sur la silouette qui se découpe dans l'éclairage.. Il repose l'objet de ses malheurs sur ses lévres, et avance vers elle. Le temps passent, le clochet sonne et lui avançe. Pour un peu, on aurait presque l'impression que personne d'autre que lui ne bouge, dans cette ville infernale. Tout n'est que silence. Même les pas que fait le jeune homme se perdent dans la nuit, lorsqu'ils s'enfoncent dans le goudron. Il n'y prête grés attention : il a ce don de ne pas voir les choses qui ne l'interessent pas. Son attention est focalisée sur la personne, qui n'est plus trés loin de lui désormais.. Et puis, soudain, il est à sa hauteur. Dans la nuit, il voit que s'était une femme. Ses longs cheveux cachent une partie de son visage.. Il la vrille de son regard sombre, et reprend son expression habituelle : lointaine. Il est un peu plus grand qu'elle, mais elle semble du même age que lui.. Du moins en apparence. Elle a des pupilles.. Violaçées, remarque t-il , gere surpris. Il pourrait la qualifier de beautée froide. Il en a rarement rencontré. Un court instant passe avant qu'elle ne brise la magie du moment d'une voix où se méle quelques sentiements. Nat's a toujours déchiffrer la voix de personne qu'il rencontrait pour se faire un portrait d'eux. Il a cette habitude. Pourtant, dans toute son existance, il n'avait jamais entendue de son semblable, parsque trop .. neutre. S'en est presque déconcertant. Il se tient debout devant elle, et sans la quitter des yeux, hoche lentement la tête à ses paroles, puis, rompte à son tour la nuit d'une voix grave, suave, et mysterieuse à la fois.. Une voix qu'on entend rarement..


Il est des nuits comme celle-ci où la lune est magnifique, je vous l'accorde.. Mais.. J'allais voir le lac, un peu plus loin.. Voudriez vous m'y accompagner ? Les étoiles y sont encore plus belles..
Revenir en haut Aller en bas
Shaé
élève appelé moulin à paroles
avatar

Féminin Nombre de messages : 510
Age : 24
Age du personnage : Sondaï.
Date d'inscription : 25/02/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans.
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: L'heure de la pleine Lune..   Dim 10 Fév - 12:26

Il était là maintenant, posté devant lui telle une statue de pierre. Elle sent son regard aussi sombre que la nuit la scruter en silence, il parait ailleurs... Comme décroché de la réalité. Il était là, mais pas tout à fait. Elle ne saurait dire quoi, mais elle trouve à ce jeune homme quelque chose de particulièrement "attirant". Peut-être sa présence, ce qu'on peut aussi appeler l'Aura. Elle ne ressent cela qu'avec vraiment très peu de personnes, c'est parfois simplement en en croisant une dans la rue, cela ne va jamais plus loin. Une personne normale, une jeune femme surtout, se serait méfié d'un homme qui, à minuit, dans une ruelle, lui propose d'aller faire un tour au lac, mais étrangement, Shaé s'en foutait. Elle se foutait de ce qui pouvait bien lui arriver ce soir. Que se soit quelque chose de positif, ou au contraire, de négatif. Elle avait peut-être besoin de se changer les idées après tout... Lorsqu'il avait parlé, la jeune femme avait beaucoup aimé le timbre de sa voix, et c'est ce qui avait fait pencher la balance pour qu'elle accepte son invitation.

" Mmh.. D'accord... "

Elle fit une pose. Son regard changea, habité maintenant par une très faible lueur de curiosité.

"... Donnez-moi seulement une deuxième bonne raison de vous y accompagner. "

Le fait que les étoiles y étaient plus belles là-bas étant la première bonne raison, elle voulait "tester" en quelques sortes l'inconnu pour se faire une idée de lui...
Elle croisa les bras, comme pour appuyer sa demande pendant qu'elle continuait de chercher ce qui, chez lui, lui plaisait particulièrement.

Il faisait encore si froid. Shaé, vêtue d'un jean noir et délavé ainsi que d'un petit pull noir aux manches trop longues qui découvrait ses épaules, frissonnait en silence. Elle restait appuyé contre ce mur austère, l'impression d'un poids énorme sur les épaules, celui d'avoir tout perdu, celui d'avoir fait une erreur en revenant dans se pensionnat qui lui rappelait beaucoup trop de souvenirs.

Elle n'était peut-être pas si forte, après tout.


[Nul -_- Je fais mieux au prochain, promis.]
Revenir en haut Aller en bas
http://EraseMyself.skyblog.com
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: L'heure de la pleine Lune..   Dim 10 Fév - 15:01


Quelle idée, aussi , de se balader ainsi au claire de Lune... Nat's était vraiment inconscient.. Lui qui n'était jamais venu ici avant, pourquoi l'avait-il décidé maintenant ? La réponse, je ne la connais pas.. Mais.. demandez li donc, lorsque vous le croiserez. Sous ses allures distantes, je ne doute pas que s'est un homme attachant et très étonnant. Sa mère l'avait toujours qualifié avec ces deux adjectifs. Elle qui le connaissait si bien, avait tout de même bien souvent du mal à la comprendre.. Mais, n'était-ce pas normal, qu'une femme agée ne puisse comprendre un gamin qui vient tout juste d'avoir la dixène ? Mais Nat's avat toujours était comme cela, distant.. Il avait ses raisons, sans doute.. A moins que ce ne soit son passé, qui était trop lourd à porter ? Et qu'il n'est plus envie de s'accrocher à la terre ? Vivre sa vie comme dans un rêve.. N'est-ce pas le souhait de tout homme ?

Dire qu'au départ, il voulait juste observer la Lune, comme il le faisait à chaque foit qu'elle était compléte.. Mais l'avenir est incertain pour cet homme, qui n'agit qu'aux grés de ses envies. Souvent, Nat's a des implustions, et s'était d'ailleurs comme ça qu'il était sorti du pensionnat.. Il n'y était arrivé que depuis... un mois ? Et il connaissait la bâtisse par coeur.. Le soir, il lui arrivait parfois de se balader dans les couloirs, et de s'aventurer là ou personne ne va jamais.. Il découvrait alors, dans ses moments où il se sentait l'âme d'un aventurier, des salles et des piéces inhabitées, et abandonnées. Dans certaines se trouvaient parfois des instruments de musique, tels des pianos. Lorsqu'il était jeune, il avait toujours eu une rétisence à faire de la musique. Mais sa mère réussissait à le convaincre à chaque fois, et s'était comme cela qu'il avait finit par apprendre la joie de faire du piano. Enfin, lorsque je dis la joie, s'était bien sûr faux. Enfant, il detestait les cours de piano qu'il avait deux fois par semaine. Désormais, il appréciait d'en jouer seul, dans une piéce isolé de tous, et de se laisser berçer par la mélodie qui venait de cet instrument envoutant. C'est fou comme les gens et les jugements changent, au fil du temps. Dire qu'il pensait qu'il ne changerait jamais.. Enfin, il le sait bien, s'est depuis ce fameux jour qu'on peut dire qu'il a changer. C'était en été.. il n'avait qu'une quizaine d'années.. Quel triste sort, pour un si jeune garçon...

Debout devant elle, ses yeux ne se lassent pas de la regarder.. Elle est comme la lune, pour lui, fascinante. Il pourrait rester ainsi des heures, mais sait qu'Elle n'apprécira pas. Aprés tout, ils sont les inconnus l'un de l'autre. Elle l'écoute, et à nouveau, brise le silence de sa voix. Quelle sonorité..! Nat's se prend à fermer les yeux, pour en saisir chaques notes. Il sait qu'elle est magnifique. Ses pupilles se posent sur la Lune, derière la demoiselle, et il reporte son regard sur elle. Il sent qu'elle a changé, qu'un nouveau sentiment est née en elle. De la curiosité peut être, vu la façon dont ses yeux se sont assombris ? Il lui adresse un sourire amusé, et , prenant le temps de répondre, tire une nouvelle bouffé de sa cigarette.. La fumé s'envole, portée par le vent frais qui souffle doucement, en cette nuit. Elle frisonne. Nat's le remarque, bien qu'il ne la regarde pas. Et bien, la voila, la deuxième raison.. Mais, lorsqu il se tourne vers elle, ce n'est pas celle là qu'il prétextera. Il faut qu'elle accpete, il veut la connaitre. Son esprit tourne lentement, et il chuchote, en affichant un sourire amusé :


Peut être pour me ravir de votre présence à mes côtés ?
Vous avez ma promesse, je vous laisserais la vie sauve.. Je ne suis pas un meurtrier, aprés tout.. Du moins, pas se soir...
Revenir en haut Aller en bas
Shaé
élève appelé moulin à paroles
avatar

Féminin Nombre de messages : 510
Age : 24
Age du personnage : Sondaï.
Date d'inscription : 25/02/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans.
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: L'heure de la pleine Lune..   Lun 11 Fév - 17:16

Shaé ne se souvenait même plus de la manière dont elle avait atterrit dans cette ruelle ce soir là, elle ne savait plus non plus pour quelle raison.. Certainement à cause de ces insomnies incessantes dont elle était la victime depuis maintenant bien des nuits. Peut-être. Dans tous les cas, elle avait toujours préféré la nuit au jour, l'obscurité à la lumière. Il y avait tellement plus de choses à voir selon elle, une atmosphère si particulière, si mystérieuse, presque envoûtante.. C'était si agréable. La fraîcheur nocturne, les étoiles, parfois le brouillard, une esquisse de Lune au loin, le Silence... Elle ne vivait plus que pour ça. Elle avait "abandonné" les cours, se foutait de son avenir, une mère quasiment alcoolique pour seule famille, elle était trop faible pour entreprendre quoi que ce soit, son ambition en avait prit un coup, sa santé aussi. Elle ne mangeait plus vraiment. Elle passait des heures et des heures entières à traîner dehors. Sans rien faire, pour ne plus penser, simplement pour ne plus penser, pour ne pas s'effondrer. Elle se sentait si fragile... Essayer de se persuader du contraire ne suffisait plus. Elle tomberait, à un moment où à un autre, ce n'était plus qu'une question de temps.

...Une simple question de temps.

Shaé avait remarqué qu'il avait fermé les yeux lorsqu'elle avait parlé. Elle en resta perplexe, il ne faisait qu'aiguiser la curiosité qu'elle portait envers lui. Elle aimait ce sentiment, comme une envie irrépressible d'en savoir plus, d'aller plus loin, de comprendre. Ses yeux sont braqués sur lui, le béton qu'elle fixait auparavant n'a plus rien à voir à côté du spectacle que sont les yeux du jeune homme. Il sourit. Elle, ne bougeait pas. Elle frissonna seulement.


" Peut être pour me ravir de votre présence à mes côtés ?
Vous avez ma promesse, je vous laisserais la vie sauve.. Je ne suis pas un meurtrier, après tout.. Du moins, pas se soir..."


Son chuchotement était agréable, et à ses paroles, un sourire illumina brièvement son visage durant quelques demi-secondes. Elle décolla lentement son dos du mur froid et avança d'un pas, se rapprochant sensiblement du jeune homme plus grand qu'elle avant de murmurer à son tour d'une voix harmonieuse :

" Meurtrier ou pas, je dois avouer que vous m'intriguez..."

Elle appréciait le vouvoiement qu'elle trouvait aussi agréable que la présence de ce jeune inconnu. Mystérieusement charmant. D'un geste négligé, elle ramena ses cheveux en arrière. Quelques mèches retombèrent rapidement sur son visage.
Son regard s'intensifia. Un regard qui voulait dire oui, que ce soir, elle se consacrerait à lui. Elle savait qu'il la comprenait. Ils avaient toute la nuit.


[Décidément, j'adore ton RP.]
Revenir en haut Aller en bas
http://EraseMyself.skyblog.com
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: L'heure de la pleine Lune..   Mar 12 Fév - 22:50

[ décidement, ça me fait plaisir.. Et décidément, j'adore ton vavar x) ]

Il était une fois.. Un jeune homme. Il était une fois.. Une mére. Il était une fois un monde merveilleux. Mais il était une fois.. l'irréparable. L'odeur de sa cigarette.. Je la sens encore aujourd'hui, alors que je n'ai plus croisé cet homme depuis des semaines.. Je n'ai fais que passer à côté.. Mais il faut croire que l'odeur m'a suivie, et s'est imprégnée dans les vêtements que j'avais sur le dos ce soir là. Bref, pour moi cet homme est intriguant. De par son attitude et son passé. Je ne connais pas tout de lui, mais sachez que ce soir.. Je vais vous faire partaguer mon savoir.. Profitez, Profitez.. Je ne sais pas si la force me prendra souvent.

Où en étions nous déja ? Ah, oui, je m'en souviens. La rue, le soir, la demoiselle, la Lune, et Lui. Savez vous qu'entre Nat's et la Lune, une grande histoire était née depuis bien longtemps ? Dés son plus jeune âge, en effet, il s'était prit d'une adoration sans borne pour l'astre. Et, soirs aprés soirs, il la regardait, de ses grand yeux sombre. Il ne s'en était jamais lassé. Lorsqu'il allait mal, sa mére le prenait souvent à chuchoter ses histoires à la lune... S'était un jeune enfant, à l'époque. Mais malgré son âge, sa mére avait eu droit à un questionaire sur la Lune. Il voulait tout, absolument tout connaiter de l'astre, en commençant par sa couleur, en passant par sa taille, et allant même jusqu'à son âge. Vous pensez bien que pour cette pauvre mére, répondre à tout était difficile... Mais elle avait tout de même réussie à satisfaire Nat's. Du moins à peu prés, car sa curiosité est immence, et il lui arrivait encore, il y a quelques années, de lui demander encore des informations. Aujourd'hui.. Il ne peut plus. Sa mère n'existe plus.. Et lui, continuait d'adorer la lune. Vous vous posez sûrement une question. Je la devine. " Pourquoi ?" Et bien la réponse est simple. Il sait que la Lune ne le quittera jamais. Un jour, ce sera lui qui partira. Mais pas elle. C'est sa confidente depuis toujours, et il sait qu'il pourra compter sur elle quoi qui arrive. Elle l'écoutera. Toutefois.. Il existe une autre raison à cette adoration....
Au fond de lui, Nat's le sait.. Il pense que sa mère est là haut, aux côtés du grand Astre Blanc, et que, s'il lui parle tous les soirs, sa mère ne l'oublira pas, et pensera, du haut de son nuage, à le regarder de temps en temps.. Il s'accroche à cette espoir, qu'il pense pourtant, futil.

Revenons en à la demoiselle. Il la trouve magnifique, mais ne dira rien. Il n'est pas comme ça. Il pose à nouveau son regard brulant sur elle. D'un pas, elle quitte son mur et se rapproche de lui. Nat's sent son odeur, porté par le vent.. Douce et délicate, à la fois fragile mais décidée.. Elle sent l'hibiscus. Sa mére avait la même odeur.. Il chancelle un peu, sous l'effet de la surprise et des souvenirs, puis se reprend. Ce n'est que du passé, ce soir il doit penser au présent. Oublier.. Il ne pourrait pas. Cette femme a eut une place trop importante dans sa vie pour qu'il ne puisse penser l'oublier. Alors il se résigne et sourit à la jeune femme. Elle envoûte l'air de sa voix cristaline, ce qui rend le sourire de Nat's plus réel. Il lui adresse un signe de tête pour la remercier, et plonge ses prunelles dans les siennes. Il n'a qu'une envie : la connaitre.. Et rapidement.. Sa curiosité tambourine dans son coeur. Il détache à regret leurs regards, et se mets doucement en marche. Peu aprés, le voila qui souffle :


Alors vous n'êtes pas la seule a être intrigué.. Puis-je vous posez une question ?

Sans vraiment attendre de réponses, il enchaine :

Depuis combien de temps, existe, selon vous, la lune ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure de la pleine Lune..   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure de la pleine Lune..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soir de pleine lune
» Les Histoires de la Pleine Lune
» Pleine lune, sombre présage. [Moyen, privé]
» - Pleine Lune - PV
» Le Mystère de la Pleine Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: La Ville :: La rue-
Sauter vers: