AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Natsu's room. libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Natsu's room. libre   Lun 21 Jan - 0:45

Est il vrai que la nuit porte conseil ? Cette question, beaucoup ce la pose. Des fois, l’affirmation est vraie. Mais pour le jeune homme, la question ne se pose même pas.. Il en connait la réponse. Lui qui a tant de fois perdu son temps a fermer les yeux, dans son lit, a attraper le sommeil.. Lui qui s’est réveillé tous les matins sans avoir trouver la solution de ses problèmes… Oui, il la connaît, cette maudite réponse..
Mais bien des personnes continuent de dire à qui veut l’entendre que la nuit porte conseil.. Pourquoi faire d’un mensonge une vérité ? Le jeune homme hausse les épaules.. Il ne comprendra jamais les autres.. Vu qu’il n’est pas pareil qu’eux.
Eux sont normals. Lui est différent. Il a des goûts et des manières différentes. Même si au début il ne s’en rendait pas vraiment comte, le regard des personnes autour de lui le renseignèrent : c’était bien chez lui que quelques chose clochait.. Bien sûr, au départ, ce fut dire pour lui.. Comment ne pas se sentir déstabiliser devant les moqueries ? Comment ne pas mentir, et garder la tête haute ? Il en avait bavé, ça s’était claire… Mais désormais.. Il leva la main et eu un geste désinvolte. Il s’en fichait. Il était tel qu’il était, merde !

Allongé dans son lit, un léger drap par - dessus son corps frêle, Natsu se redressa. Il se passa une main dans les cheveux nerveusement. Il n’arrivait toujours pas à dormir, malgré l’heure tardive.. L’ado repoussa la couverture et se leva. Il faut qu’il s’occupe, cet ennuie va le rendre fou… Pourquoi les minutes sont elles si longues ? Et les heures interminables ? Il pousse un soupir, et, pied nus, il se dirige vers l’unique endroit où il peut rêver dans sa chambre : la fenêtre. C’est la seule source de réconfort qu’il a, dans ce pensionnat. L’étudiant posa son coude sur le rebord en bois. Comme la vie était longue… Ses yeux restèrent ouvert sur ce monde, mais son esprit s’envola vers son passé..
Il parcourut le fil de son existence.. Les images défilaient devant lui.. Elles passaient, puis s’en allaient.. Elles ne pouvaient pas disparairent : elles étaient encrées dans l’esprit du jeune homme. Soudain, au milieu de cette multitudes de souvenirs, une image apparu, plus nette que les autres parce que plus récente. Les larmes apparurent aux coins des pupilles de Natsu.. Et, sans qu’il n’y prenne garde, elles roulent sur ses joues, laissant un doux chemin salée sur leur sillage.. Ses cils sont trempés. Mais lui, regarde le ciel, conte les étoiles, observe la Lune.. Sans que l’image ne disparaisse. Il n’en peut plus.. Le monde est si grand.. Il a soif de liberté, soif de nouveau.. Il veut oublier, mais n’y parvient pas.. Mais, comment sortir de sa cage ? Natsu frissonne. Il est torse nu, et ses pieds touchent le carrelage froid de sa chambre.. Cela lui fait prendre conscience de son état.. Il se redresse, et d’un geste rageur essuie les larmes. Puis, il murmure une phrase à vois basse, et fais volte face. Ses yeux traînent sur ses vieux meubles, sur ses objets familiers.. Le garçon se décolle de cette fenêtre, et marche vers son lit.. Une fois devant, il se bascule en arrière, et s’étale de tout son long sur le matelas. Ses yeux fixe le plafond devant lui.. Sous son dos, il sent la chaleur du drap qu’il avait sur lui.. Il se sent comme un animal en cage. Il n’a plus personne pour l’aider. Natsu met son bras devant ses yeux. Il veut quitter tout cas, il ne veut plus rester enfermer..

Mais sans cesse, il le revoit. Lui, celui qui est responsable de son malheur.. Natsu respire lentement.. Il était si beau.. Le regard sombre, les cils longs, les lèvres douces.. Natsu manque d’air. Il se rappel de ces lèvres, et de leur goût si sucrée.. Hm, le jeune homme se mord la langue. Une mèche noire glisse sur son visage.. Il s’en moque. Il n’a plus la force de bouger, il ne veut plus faire de mouvement. L’envie, le plaisir, plus rien de tout cela ne lui est familier.. Rien n’est plus attirant pour lui.. Il se recroqueville sur lui - même.. Il a froid. Mais il a toujours, dans son esprit, ce visage souriant. Ce visage si chaleureux.. Il repense à cet instant, qui n’a duré qu’une seconde, il repense à cette seconde, qui n’a duré qu’un instant.. xD Il revoit la scène finale de sa relation. Il ressent encore la pluie qui gouttait sur son corps.. Il se revoit, glissant au sol, la vision brouiller par ses larmes, les mots ne voulant pas sortir.. Comme il avait eu mal, cette nuit là ! Descendre d’un rêve fait mal. Très, très mal. Bien qu’il s’en doute, en faire l’expérience est quelque chose d’horrible.. Ce fût la nuit la plus longue de son existence.. La plus cruelle aussi. Le sucide s’était soudainement révélé attirant. Suite aux mots que lui avaient chuchotés, honteux, son ancien partenaire, Natsu s’était sentit désemparé. Il n’avait pas voulu y croire, mais avait dû s’y résigner..

L’homme rouvrit les yeux.. Ils étaient encore humide. Sans un bruit, il s’assit contre le mur de son lit, et étala ses jambes sur son matelas. La porte de sa chambre s’ouvrit soudainement sous l’effet d’un cou de vent dans le couloir… l’homme la fixe en ronchonnant, il avait encore oublier de la fermer à clef…
Revenir en haut Aller en bas
'Solene
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1563
Age : 25
Age du personnage : Aucune !
Humeur [RPG] : Etudiante
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Mer 23 Jan - 18:38

Quand le chat n'est pas là les souries dansent...
Une seconde...il m'a suffit d'une unique seconde pour comprendre que le fait d'avoir introduit mon corps dans ce qu'on pouvait appeler autrefois un lit mais ce qui était aujourd'hui une montagne de couverture gelés, ne servirait absolument à rien.
Le sommeil ne m'entrennera pas ce soir dans son entre secret, comme la plupart de mes soirées depuis maintenant 2 mois. Rien ne pouvait m'aider à rejoindre ce jardin magique qui me manquait temps, il representait à mes yeux l'enfance souriante et maladroite que je n'avais jamais eu,les rêves...Ceux qui te procurent un sentiment d'enivrance intense destiné même aux plus defavorisés. Tout ça je ne m'en souvenais maintenant plus...tout sa était à présent trop loin...
Je me decidais enfin sortir un pied tremblant de mon lit pour le deposer sur le sol froid pour enfin me diriger vers ce qui semblait être une salle de bain.
Je posais ma main malassurée sur le rebord du lavabo avant de relever lentement ma tête qui au fil du temps c'était peu à peu baissée, pour me regarder dans ce qui semblait être mon reflet. Lui seule me connaissait...lui seule savait qui j'étais...Moi...Tous ces hypocrites ne connaissaient pas une seule parcelle de moi même...de l'état dans lesquels j'étais depuis quelques temps...J'étais mal...Je suis mal...Personne ne peut le comprendre, personne ne peut savoir ce que j'endure et pourtant...j'aurais tant besoin d'une personne à qui parler, cette personne sa avait été lui...lui...celui qui était l'objet de tous mes soucis...le seule à qui j'avais osé ouvrire mon coeur remplit de rancune aujourd'hui...Je le regrettais ammerement...

Je sortis de ma rêverie après quelques minutes d'insoucience puis après avoir allumer le robinet passais mes mains sous le fin jet d'eau pour deposer ce doux liquide sur mon visage terrassé par la peine.
Je m'assis quelques instants sur le carrelage aux reflets dorés. Je deposais matête entre mes genoux attendant que quelqu'un la releve...cele n'arrivera pas...je le savais...triste réalitée...
Je me relevais avec peine pour ouvrir d'un geste lent et délicat la porte qui malgré tout fit un couinement insoutenable.
Je la referma avec lenteur pour evité la repétition de cet insupportable bruit après être passé de l'autre côté de celle ci. Je regardais le grand couloir sombre avec une certaine appréhension à l'idée de rencontrer quelqu'un. Je me mis à marcher d'un pas decidé en direction du dortoir des garçons. Un leger frisson me parcouru en avancant de plus en plus dans l'obscurité, le fait de ne porter qu'une simple nuisette blanche devait surement m'aider à cela.
Arrivée dans le dortoire de la gente masculine je sentis ma gorge se nouer, pourquoi faisais-je cela ? Je n'en avais aucune idée, je ne me controlais plus à présent...
Je continuais d'avancer lentement touchant presque à mon but; Arrivée devant la porte 103 je me freinais d'un coup. Je detournais mes yeux qui fixaient les yeux vers cette porte qui m'était familière. Je me laissais alors glisser contre celle une legere larme se formant au coin de l'oeil.
Comment avait-t-il osé...? Tout ce qu'il me restait de lui n'était que cette foutue chambre dans laquelle mes souvenirs étaient entreposés. Les larmes ruisselaient sur mon visage laissant entrevoir de l'incertitude accompagnée de peur...
Tout cela était irréelle...

Après être rester une demi heure assise là à ressasser mes souvenirs, ma douleurs, et d'autres sentiments tout aussi semblable, je relevais doucement mon visage qui faisait ressortir la fatigue accumulée, je remarquais alors une porte entrouverte laissant entrevoire un leger filet de lumière. Je me relevais alors me dirigeant vers cet étrange lumière. Le teint blafard, les cheveux tombants en cascades sur mes frêles épaules, les yeux rouges laissant place à regardant noire. J'hésitais quelque instants puis finalement poussais la porte qui fit étrangement le même grincement que la mienne, je regardais alors autour de moi apercevant un jeune homme sur son lit, je le devisagea quelques secondes hésitant à laisser sortir des mots de ma bouche.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Jeu 24 Jan - 23:07

La nuit apporte bien des ennuis.. Il l'a toujours pensé. Et il le pensera sûrement toujours. Allongé sur son lit, Natsu ne bouge plus. Il est comme mort... Mais pourtant, la seule chose qui prouve qu'il est en vie bouge : sa poitrine se souleve lentement, comme s'il avait du mal à respirer. D'ailleurs, c'est le cas : le garçon garde les yeux fermé et tente, à chaque inspiration, de remplir au maximum ses poumons.. Mais il n'y parvient pas, il n'arrive pas assouvir sa soif d'air. Depuis quelque temps, plus rien ne va dans sa vie.. Une minute. Est-ce qu'une fois, rien qu'une seule et unique fois, il avait eu un jour sans problème ? Natsu refléchit, puis la vérité s'imposa à lui : non, bien sûr. Il étendit les bras autour de lui.. Et une mélodie lui traversa l'esprit.. Sans réfléchir, il se mit à chuchoter les paroles à voix basse. Dans une chambre d'un pensionnat au japon, un jeune homme était entrainé par une envie folle de danser, soudainement.. Natsu souria. Lui qui avait eu, quelques instants auparavant, des larmes sur ses joues, était à présent en train de vouloir bouger.. Il soupira : il était vraiment tordu !

Mais il finit par se relever un peu. Il ouvre les yeux et se met difficilement dans une autre position, qui lui apportera un peu de confort. Son dos legèrement bronzé se colle au mur derière lui, et le garçon relève la tête. Il ne doit plus penser à son passé.. Il l'a déja trop fait. Rassemblant ses mains, il les passe autour de ses jambes qu'il rapproche de lui. Ses yeux parcourt sa chambre. Il passe en revu les rares meubles qui la comble. Une armoire, un lit sur lesquel il est assit, une table de nuit, et un peu plus loin une table avec l'entrée de la salle de bain. Maigre possessions.. Mais qu'importe, il n'est que rarement dans sa chambre.. Elle lui rappelle trop de souvenirs. Puis, son regard se pose sur ses murs.. Il n'a affiché que quelques posters de groupe pas trés connus, mais qu'il trouve génial.. Aprés tout, les meilleurs musiciens ont toujours du mal à se faire un nom.. Natsu baisse le visage vers ses jambes. A travers son jean troué, on peut voir ses genoux. Le pantalon est un peu délavé, et donne un air un peu rock and roll au garçon. Ses cheveux en bataille renforce encore un peu plus l'idée d'un rockeur.. Cela amuse le jeune homme : il adore cet image de lui. Ces reflexions l'on un peu débarassées de son chagrin, et les yeux de l'ado récupérent lentement des larmes qu'ils ont tant versées. Il se sent un peu mieux.. Mais sa tristesse est encore bien là, enfouit dans son coeur.. Soudain, la porte de sa chambre s'ouvre. Immédiatement, l'étudiant releve la tête, tiré de ses rêveries. D'abord étonné, il ronchonne. Tête en l'air va ! Il n'avait encore une fois pas fermé à clef.. Hésitant à se relever pour aller la fermer, il se redresse un peu, et allonge ses jambes devant lui.. Puis se résigne : elle ne s'ouvrira pas plus, et personne n'aura l'idée de passer dans le couloir, à cette heure ci.. Mais un bruit le détrompe, au bout de quelques minutes : un grincement retentit et il voit le battant s'ouvrir un peu plus.. Intriguer, il fixe l'entrée de sa chambre, et découvre dans la peine ombre, une silhouette.. Un doux parfum rempli l'air de la piéce... Sans bruit, Natsu inspire l'air.. L'odeur est sucré, et lui plait bien.. Il vrille la personne du regard, et tente de la détailler dans la maigre lueur qui vient de sa fenêtre.. Une demoiselle.. A premiére vu, elle a de long cheveux qui cascadent sur ses épaules.. Rien que dans l'ombre, il devine qu'elle est jolie. Alors, il sourit. Il est rassuré : ce n'est pas son amant qui revient le voir.. Natsu n'aurait pas survécu : arret cardiaque xD. Il ne bouge pas, n'esquisse pas le moindre geste.. Mais ses yeux ne le quitte pas, il la trouve fascinante. En penchant la tête sur le côté, Natsu souffle :


Bonsoir, charmante demoiselle... Je vous remercie de votre visite... Voudriez vous rester, à parler au un pauvre maleureux que je suis ? xD
Revenir en haut Aller en bas
'Solene
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1563
Age : 25
Age du personnage : Aucune !
Humeur [RPG] : Etudiante
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Ven 25 Jan - 0:11

[i]La respiration haletante j'attendis encore quelques infimes instant avant d'apercevoir un jeune homme se dirigeant vers ce qui semblait l'avoir perturbé, moi. Je le devisagea encore quelques minutes puis m'approchais d'un pas pour le voir plus nettement, la maignre lumière présente dans la chambre ne me permettait pas de voir son visage. Je n'étais à présent plus qu'à environ un mètre de ce mystérieux inconnue qui avait attiré mon attention la plus précoce. Mon regard se déposa alors sur les murs de sa chambre habités de quelques posters de groupes dont je ne connaissais pas le nom, ce qui était tout de même surprenant. Le visage d'ange de cet étrange homme recapta mon regard, je m'approchais encore un peu plus jusqu'à ce que je puisse voir les moindres marques sur sa figure.
J'attendis encore un peu...toujours un peu plus... puis le jeune homme prit la parole, lorsqu'il prononça le simple bonsoir, je pus apercevoir ses yeux encores humides, lui aussi alors avait laisser entrevoir ses sentiments au même instant que moi...Lui aussi avait decider de laisser éclater au grand jour sa peine qui, à mon avis, était surement du à un problême de coeur ou encore familiale...
Alors d'un geste impulsif je touchais sa joue en le regardant étrangement, sa peau était encore chaude, même brulante, je retirais alors ma main sentant un legere goutte glisser entre mes doigts.
Je me recula puis me decida à prende malgré moi la parole :


-Ho...Bonjour...Bonsoir, je ne voulais, enfin je ne voulais absolument pas te deranger la porte était ouverte alors...oui je sais je ne devrais pas rentrer comme cela chez les gens mais je suis un tentinet curieuse et sa me force à faire de drôles de choses mais...Ho mais qu'est-ce que je raconte il faut que je me taise ! Je suis désolé j'ai apercue une legere larme, enfin sa semblait en être une, une fois de plus j'aurais du ne rien faire...Ho mais tais toi bon sang Solene ! Ho oui je m'appelle Solene, Solene Lones, excuse moi encore d'être rentré comme sa, ho...je me souvins alors de l'allure dans laquelle je devais être, les cheveux mal coiffés, les yeux rouges encore petillants, une legere nuisette découvrait la moitié de mon corps grelottant Waouw...Je suis désolé que tu doives assissté à cet horrible vue, je...Ho mais bon sang est-ce que je vais finir par me taire !

Je passais alors une main dans mes longs cheveux comme à chaque fois que la nervosité m'avait gagné. Je baissais la tête puis me permit de m'assoire sur le lit du jeune pensionnaire me relevant immédiatement en prononçant un leger "pardon" presque inaudible.Je ne savais à present plus quoi faire, est-ce que je devais essayer de découvrir pourquoi ce jeune homme pleurait ou encore chercher le moyen de sortir d'ici avant qu'il puisse avoir le temps de se souvenir de mon visage.
C'tait étrange comme les situations les plus embarassantes me courraient après depuis que j'étais dans ce prestigieux établissement, rentrer dans la douche nue d'un jeune homme inconnue, faire tomber la majeure partie des objets les plus précieux du pensionnat, repousser ce qui me semblait être des avances d'un homme qui s'avérait être mon professeur d'anglais...Et maintenant penetrer dans une chambre qui ne m'apparetenait pas retrouvant une personne qui apparament n'était pas dans ses plus beaux jours.
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Ven 25 Jan - 0:40

Il était seul. jusqu'à ce qu'il ne le soit plus.. Et cela l'enchantait.. Il n'avait jamais vraiment aimé la solitude.. Mais pourtant, il la connaissait bien.. Lorsqu'il n'avait personne à ses côtés, l'homme avait la facheuse et maleureuse tendance à se laisser gagner par le chagrin, et à faire couler ses larmes... Toutefois, en cet instant, il se promit de ne plus verser de larme... Du moins pour ce soir. Car il le savait, la peine le vaincrait de nouveau, et effriterait sa volonté.. Assit sur son lit, une drôle de rencontre venait de se faire.. Elle. Elle était apparue un peu soudainement, et immédiatement, Natsu l'avait appréciée. Peut être était-ce car elle venait de le secourir, de l'hôter au chargin qui le rongeait ? Qu'importe.. Elle était là et appaisait l'étudiant. Sans la quitter des yeux, il continua de la détailler.. Elle s'avançait un peu plus dans sa piéce, glissant sur le carrelage froid du jeune homme sans faire le moindre bruit.. Nat's ferma les yeux.. Il se sentait bien, ici, avec une parfaite inconnue.. Tout à coup, il la sentit prés de lui.. Cette chaleur qu'elle dégagait replonga la garçon dans ses souvenirs.. Il garda les yeux fermer, plaçant une confiance aveugle en elle.. Mais aprés tout, que pouvait elle lui faire de mal ?

Il garda sa position, jusqu'à ce qu'il sent ses doigts fin courir sur sa peau.. L'homme frissonna, et, sans qu'il ne puisse la retenir, une larme coula, et humecta la main de la demoiselle.. Natsu ouvrit ses prunelles, et la fixa... Ce geste... Cette douceur.. C'était trop pour l'ado.. Son amant faisait la même chose.. Et, lorsqu'elle s'éloigna, l'homme dû^t se retenir pour ne pas se redresser et la prendre par la main en lui suppliant de continuer.. Mais il aurait eu plus mal qu'autre chose.. Et puis, elle n'était pas LUI. Lui qui l'avait quitter... Oui, tout était finit, désormais.. Nat' se retint de faire un mouvement, il ne voulait pas paraître brutal, ni étrange.. Mais cette sentation.. En un instant, elle lui avait rappeller l'un des plus beaux souvenirs de sa vie.. Il lui en était reconnaissant, bien que son coeur, au fond de lui, hurlait de douleur.. Cependant, il cessa de pensé lorsqu'elle prit la parole.. Sa voix claire et douce résonna faiblement dans la piéce.. Natsu se prit à l'écouter.. Marglé lui, il sourit. Quel présentation ! Ses yeux glissèrent sur la tenue de la demoiselle, et son coeur fit un bond dans sa poitrine.. Attirante... Ses prunelles s'attardèrent un peu trop sur ses vêtements et sur ses longues jambes.. Mais il secoua la tête, et replongea ses iris sombes dans ceux de Solene. Solene.. Se prénom trouna dans son esprit un court instant, et s'y imprima.. Il n'allait pas l'oublier.. Elle, la demoiselle si charmante.. et si sexy !


M'en voudriez vous, si je vous contre disais ?

D'un bond, il se releva, et apparu alors nettement devant elle. La clarté de la lune lui rendait ses cheveux sombre, presque noir, et éclairait son torse.. Il était un peu plus grand qu'elle, remarqua t-il.. Son jean tombait un peu trop.. bas et laissait entre voir son boxer couleur de nuit.. Il n'y prêta pas la moindre attention, il était trop occupé à scruter Solene.. D'un pas souple, il effleura le sol et se rapprocha d'elle.. 'un geste vif, il attrapa une méche des long cheveux de la fille, et rapprocha son visage d'elle.. Il la passa prés de son visage, puis vrilla ses pupilles sur Solene. Non, elle n'était " pas horrible ". Proche d'elle, le garçon remarqua qu'elle aussi, semblait avoir pleuré.. Cet coinscidence le fit sourire.. Il susura alors, brisant le silence de ce chuchotement :

Solene.. Reste avec moi ce soir.. Nous avons des choses à nous dire.. Ne t'escuse pas, je suis ravi de te rencontrer.. Tu ne sais pas à quel point j'avais besoin de sentir ta chaleur sur ma peau..
Revenir en haut Aller en bas
'Solene
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1563
Age : 25
Age du personnage : Aucune !
Humeur [RPG] : Etudiante
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Sam 26 Jan - 13:09

Un mince moments passa avant que le jeune ne reprenne la parole. "M'en voudriez vous, si je vous contre disais ?" Cette phrase resonnait dans ma tête pour je ne sais quelle raison, je n'en comprenais pas reellement le moindre sens, ma vue était encore broullée par la faute de larmes passagères, le corps encore tremblant, était-ce à cause de la basse température de la chambre ou bien tout simplement parce que ce garçon provoquait chez moi un drôle d'effet ? J'eu à peine le temps de reflechir que le jeune homme bondit se rapprochant un peu plus de moi, ma respiration devenant de plus en plus saccadé d'un geste instintif je me reculais de quelques centimètres.
Je pus alors admirer son visage...Quel beau visage...Un leger frisson me parcouru alors, je secouais la tête puis baissais les yeux remarquant son jean tombant laisser entrevoir son boxer. Je relevais alors la tête lorsque celui prit une mèche de mes cheveux bruns éclairés faiblement.
Le beau brun toujours inconnu au bataillon repris alors la paroles, il avait une voix douce et rassurante, un regard accrocheur et de fines lèvres. Je regardais sa bouche prononcer les mots qui me surprirent. Je le fixais toujours, me forcant de detourner le regard quelques instants, ces mots...j'en aurais eu tellement besoin il y a quelques instants...tellements...je relevais alors la tête me rendant soudain compte que je ne connaissais toujours pas son prénom.
L'invitation était tentante et en même temps assez incroyables, je ne connaissais ce garçon que depuis quelques minutes, son identité m'était toujours inconnuel la raison pour laquelle il avait laisser paraitre ses sentiments également, je ne voulais pas deranger, je ne voulais pas qu'il se croit obliger de me dire de rester...


-Je ne pense pas être d'un réconffort incroyable...J'ai traversée trop de choses...je nb'arrive même pas à surmonter mes problêmes moi mêmes...alors je ne pense pas pouvoir aider les autres...je ne fait qu'empirer les choses...je ne suis qu'une idiote heum...comment t'appelles tu ?...enfin...

Une legere perle d'eau coula alors une fois de plus sur ma joue, mais d'un geste brusque je l'essuyais sans prendre la peine de me cacher de l'inconnue. Je m'assis alors sur le sol passant une fois de plus la main dans mes cheveux qui me tombaient sur les épaules. Je relevais la tête voulant apercevoir la tête du garçon. Je passais alors ma main sur mon coup possédant un médaillon en argennt. Je le serrais dans ma main puis tenta de me remettre à hauteur du jeune homme fixant ses yeux assombris. Je posais ma main sur son épaule la laissant legerement glisser vers son dos l'entrainant vers moi, je me blottis dans ses bras sans comprendre ce que je faisais. Mes joues encore humidifiés, je posais ma tête sur son épaules respirant de plus en plus mal.
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Dim 27 Jan - 0:14

Aprés avoir quitté son lit, Natsu s'était rapproché de la jeune inconnue.. Elle était arrivée un peu par hasard dans la chambre du garçon, mais bizarrement, il l'appréciait déjà.. Tout en elle insirait l'amitié, et l'attachement.. Sous ses allures triste, elle donnait envie au jeune homme de la prendre dans ses bras.. Il n'aimait pas voir les personnes pleurer et encore moins être peiné, surtout les demoiselles comme Solene.. Mais il n'osait pas encore trop la toucher, car arés tout il ne la connaissait pas si bien.. Juste depuis.. Une dizaine de minutes ? L'homme s'étonna un peu.. Finalement, le temps passait vite, lorsqu'il avait de la compagnie.. Lui qui s'était ennuyé tout l'aprés midi, et tout le début de soirée.. En parlant de soiré.. L'ado fixa la demoiselle.. Que faisait elle, dans les couloirs des garçons, les larmes aux yeux ? Il haussa les épaules.. Elle devait bien avoir une raison.. Mais au fond de lui, Natsu espérait que ce n'était pas un homme qui l'avait fait verser des larmes..

Désormais, il s'était approché d'elle, et semblait si prés.. Bien qu'elle se soit reculé un peu, le jeune homme aurait facilement pu, avec un peu de volonté, effleurer les lèvres de la demoiselle.. Il releva un peu les yeux, et serra sa méche en entre ses doigts.. Elle sentait.. Nat's ferma les yeux.. Elle sentait le patchouli. Il adorait cette odeur.. Elle lui rappelait tant de bons souvenirs ! Datant de sa naissance, ce coup ci.. Il repoussa mentalement les images qui l'assallir, et se consentra pour rester sur terre.. Il ne voulait pas s'écarter de Solene. Mais il la sentait.. Mal à l'aise ? Peut être aurait-il dû repousser un peu son empressement, et garder ses distances ? En pleine confusion, il se forca à ne rien laisser paraitre, et garda la même expression envoutante sur son visage.. Alors qu'il aurait voulu la garder prés de lui, elle se baissa doucement, et s"assit sur le sol.. En la suivant des yeux, Natsu sentit l'étonnement se peindre sur son visage, mais se reprit.. Elle devait avoir froid, et le carrelage de sa chambre ne devait rien arranger.. Il fut tirer de ses hypothése par une demande.. Prêtant l'oreille à ses paroles, il remarqua qu'en effet, il ne s'était pas présenté.. Manquant de se taper le câne avec sa main, il soupira d'embetement, et passa sa main dans ses méches sombre dans un geste désolé.


Et bien.. Je me prénome Natsu.. J'oublie toujours de me présenter !

Rajouta-il, en levant les yeux en l'air.. Quel tête en l'air vraiment ! Pourtant il aurait du en prendre l'habitude, dans ce pensionnat.. Mais il n'y parvenait pas, et se décevait de chaque nouveau oublie. Ses prunelles glissérent sur la larme qui venait de rouler sur les joues de Solene, et, alors qu'il s'appretait à la receuillir sur son doigt, la demoiselle l'essuyant d'un geste brusque.. En reposant son regard sur l'étudiante, il remarqua qu'elle tenait un pendentif en argent entre ses doigts fins.. Ne voulant pas paraitre indiscret, il ne posa aucune question, et se contenta de la réctifier, vu les déclarations qu'elle avait faite un peu plus tôt :

Solene.. Rien que ta présence me réconforte.. J'étais si seul.. Tu n'imagine pas. Si parler peu t'aider, alors raconte moi.. libére t..

Il n'eût pas le temps de finir sa phrase.. Elle venait de se relever, et dans un geste simple, elle lui toucha l'épaule puis se blottit dans ses bras.. Natsu ferma les yeux.. Ses mains, bien qu'un peu hésitante, finirent pas se poser dans le bas de son dos, caressant ses hanches et ensserant sa taille fine. Là, il la serra un peu contre lui, et remonta une de ses mains dans les cheveux de la miss.. Il passa ses doigts entre ses méches brunes, et put à nouveau sentir son parfum si fascinant..
Revenir en haut Aller en bas
'Solene
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1563
Age : 25
Age du personnage : Aucune !
Humeur [RPG] : Etudiante
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Dim 27 Jan - 13:07

Natsu...ce prénom serait à présent graver dans sa mémoire, un homme rencontrée par un pur hasard depuis pas plus d'une demi heure et auquelle j'avais déjà accorder ma confiance...Je ne me reconnaissais plus, moi si distante, si froide, accordant ma confiance qu'à de rares personnes, je me retrouvais dans les bras d'un simple inconnue rencontrer par erreur.
Pourtant...je n'avais pas envie de desserer mon étrainte, je n'avais pas envie de me defaire de ses bras, je n'avais pas envie de me reculer ou de partir, je voulais juste oublier...
Je me mis alors à le serrer un peu plus fort passant la main le long de son dos, laissant ma tête retomber délicatement ses ses frêles épaules. Je pris une longue respiration avant d'enfin lui répondre...


-Si je peux t'aider alors je suis contente, mais ne me force pas à raconter ce qui m'amène ici silteplait...Raconte moi toi...Pourquoi est-ce que tu as pleurer...un homme qui pleure...sa ne m'est pas reellement familier...un homme avec un coeur non plus...Ho...

Je poussais alors un long soupir, je grelottais toujours, je m'en voulais, pourquoi ? Ho je n'en savais absolument rien, j'ai appris à ne plus tenter de me comprendre, essayer de trouver pourquoi je suis toujours dans les bras de Natsu cela aussi est une bonne question. Je ne m'avais pas habituer à ce genre de comportement, peut être était-ce à cause du chagrin, peut être pensais-je avoir trouver quelqu'un qui puisse me comprendre...

-Ho je suis désolé je ne voulais pas être impulsive, je ne veux pas te mettre mal à l'aise...je suis confuse, je ne suis pas comme sa...je...Ho bon sang...

Je me reculais alors, je n'en avais pas envie...je voulais rester avec lui...dans ses bras...mais...et lui ? Je pensais à moi mais lui ? Avait-il rellement envie d'avoir une personne qu'il ne connaissait pas monopoliser ses bras ? Je n'étais qu'une idiote...
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Dim 27 Jan - 19:04

Elle, c'était Solene. Elle, s'était l'inconnue d'un instant. Elle, s'était celle qui l'avait sorti de ses pensées moroses. Comment pourrait-il la remercier ? Rien que sa présence appaisait le jeune homme... La soirée avait commençée bien tristement, mais alors qu'il était encore perdu dans ses souvenirs, elle était arrivée.. D'une maniére.. Un peu héroique, pourrons nous dire ! Même si elle l'avait vu pleurer, il n'en avait pas eu honte.. Il assumait parfaitement sa faiblesse, et la trouvait justifié. Aprés tout, c'est l'amour qui finit toujours par faire le plus mal.. C'était ainsi car dans la vie, on tombe souvent amoureux.. Et, maleureusement, on finit tôt où tard par chuter.. Mais à bien y réfléchir, c'était dans doute mieux comme cela... Sinon, on ne faisait plus de nouvelle rencontre.. Alors, bien que le coeur n'y soit pas vraiment, Natsu afficha un leger sourire sur son visage.. Il devait s'accrocher pour penser au moment présent, et oublier ses souvenirs..

Il venait tout juste de se présenter à Solene, comme d'habitude, il était tête en l'air.. Aie Aie, c'est en parti à cause de ce défaut qu'il n'allait plus en cours.. Il oublirait tout le temps ses affaires, au lycée ! Autant le dire, il était une vrai catastrophe , enfin, lorsqu'il le voulait..
Une de ses mains passait doucement entre les méches brunes de la demoiselle, et l'autre caressait sa taille. Il sentit soudain qu'elle le serrait un peu plus fort, et cette sentation le fit sourire.. Pour un peu, si quelqu'un rentrait, il les aurait prit pour un couple.. Bizarrement, cela ne l'aurait pas dérangé.. Il baissa un peu les yeux sur elle, et l'écouta parler.. Serré contre elle, il pouvait sentir les battements de son coeur contre lui.. Sans hausser la voix, il articula du bout des lévres, en ignorant sa demande.. Il devait faire une chose plus importante avant :


Solene, avant que je débute mon monologue, ne voudrais tu pas te réchauffer un peu ? Veux tu euh.. Et bien je n'ai pas grand chose de feminin chez moi, mais je peux te prêter un habit.. Je sens que tu grelotte..

Tout en disant tout cela, il s'était écarté doucement d'elle, comme à regret, et avait ouvert son armoire d'un geste vif. Il ne supportait pas de savoir qu'une demoiselle avait froid... Il fit un mouvement du bras ample,, invitant Solene à choisr si l'envie lui prenait, un des fringues qu'il avait.. Bien que ses habits risquaient d'être.. un peu trop grand pour elle, s'était mieux.. Puis, il se laissa retomber sur son lit. Sous son dos dénudé, il sentait le peu de chaleur qu'il restait dans ses draps. Une fois là, il fixa le plafond, et commença la longue histoire de ses malheurs, en ayant pris soin auparavement d'inviter Solene à venir sur la matelat si elle le souhaitait.

Tout à commençée l'année derniére. Je l'ai rencontré en vacance. On était dans la même équipe de sport. Et le soir, une soirée fût donner par les accompagnateurs pour nous encourager dans nos matchs. Ils étaient tous autour du feu, mais nous, nous sommes aller dans la foret. Immédiatement, je l'ai adoré. Il.. m'attirait.. Tout dans son attitude me donnais envie de le connaitre. Je.. je ne sais pas comme décrire ces sentiments que j'avais pour lui.. Il y en avait tellement ! Dés le premier soir, je connaissais son visage par coeur.. Tous ses traits, ses sourcils, ces lévres.. J'avais apprit leur forme sans m'en rendre compte.. J'étais comme.. Fasciné par lui. Et il m'a vite fait comprendre que s'était la même chose de son coté.. Bien qu'honnêtement, je ne vois pas sce qu'il y a de fascinant en moi.. Il était à la foi mon grand frére, mon pére et mon âme. Il m'aidait, m'accompangait, m'aimait et m'adorait. Tout cela à la fois.. Je.. C'est...

Il se tut. Les souvenirs sont dur à exprimer sous forme de mots.. Car pour Natsu, tout n'avait été que sentations, impressions.. Et il n'arrivait pas à trouver les termes exactes pour exprimer ce qu'il avait ressentit.. Tout en parlant, une multitude d'expression passait sur son visage..
Revenir en haut Aller en bas
'Solene
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1563
Age : 25
Age du personnage : Aucune !
Humeur [RPG] : Etudiante
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Dim 27 Jan - 19:23

Je regardais Natsu ouvrir son armoire me proposant par des gestes de me servir, mais ce n'est pas avec une simple veste que mon corps arreterait de trembler...Ho non, je venais de le comprender...j'avais...toujours la sensation d'être épiée, surveiller, d'être prise au depourvue, je sens...ho oui je sens que que quelqu'un dirige mes gestes ce n'ets pas moi...je ne suis pas comme sa, la fatigue me fait faire bien des choses qui ne me ressemblent pas...C'est alors que le jeune homme s'assit sur son lit, je refermais alors avec ma main droite son armoire en me retenant de l'autre main sur le mur pour ne pas m'écrouler.
Après cela je le rejoins, m'asseyant près de lui, puis il se mit à raconter ce qu'au fond de moi je redoutais...une histoire d'amour...je le laissais parler écoutant attentivement son histoire...J'aurais tellement aimer que la mienne ressemble à cela également...Que même aux premiers termes d'une histoire tout aille bien...Tout cela m'était inconnue à présent, je ne connaissais malgré moi que la difficultés des problêmes à surmonter...Il me parlait de son amant...Je pensais aux miens...Shadow qui m'avait fait tant de peine...Sydney qui ne ressentait rien pour moi, Kakashi que cette fois ci je n'aimais pas...Et Zoreck...Zo'...Toutes mes pensés se focalisèrent alors sur lui sans vraiment le vouloir...Mais je ne voulais pas...Alors d'un geste brusque je secouais la tête detournant mon regard du plafond pour le plonger dans les yeux sombres de Natsu.

J'avais reèllement envie de le serrer contre moi...de lui dire qu'il n'était pas obliger d'endurer cela pour m'expliquer...que j'étais désolé...mais je ne fis rien, je le laissais parler regardant son visage changer d'expression toutes les demies secondes. Il était tellement...oui c'est cela, il avait un visage d'ange, ceux qui même quand ils ne sont pas la veillent sur vous, ceux à qui vous pensez dés qu'un problême surgit...Un ange...


-Ho Natsu...

C'était les seuls mots que je reussis à prononcer...je le regardais toujours, mais...un leger sentiment d'amertume me consummait ho je ne savais absolument pas pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Dim 27 Jan - 21:07

Une fois sur son lit, Natsu avait quitter cette Terre.. Il était retourné dans ses souvenirs, et essayait de décrire les images qui lui passait devant les yeux.. Parfois, c'était dur. De se remémorer tout cela, d'un coup.. Alors qu'il tentait chaque jour d'oublier.. Mais il le fallait.. Il savait qu'aprés cela, il se sentirait mieux.. Au moins quelqun saurait.. Connaitrait son histoire.. Même si la fin était triste, et même si il n'arrivait pas bien à s'exprimer.. les mots ne venaient pas, et souvent, il était obligé de s'arreter pour les chercher.. C'était comme s'il écrivait un livre.. Le livre de son Passé. Alors il voulait être à la hauteur, et s'appliquer ! Aussi bien pour lui, que pour son amant.. Il lui devait bien ça, malgré le nombre de larmes qu'il avait versé.. Natsu se redressa un peu sur le matelat.. Il colla son dos au mur, et fixa un point en face de lui.. Sans vraiment en avoir consience, il prit la main de Solene dans la sienne. Cette chaleur entre ses doigts lui donnait le courage de continuer.. Au fond de lui, le garçon espérait qu'il ne l'embetait pas trop, à lui raconter toute ses histoires..

Aprés s'etre arreter, il respira un bon coup, et ravala ses larmes qui menaçaient de oculer le long de ses joues à nouveau. Il ne voulait plus pleurer.. Aprés tout, il devait être heureux d'avoir vécu tout cela.. Il avait passé un an de bonheur... Mais la chute avait été rude.. De tomber d'un rêve, et passer subitement à la réalité, c'était dur.. Aprés avoir lacher un leger soupire, Natsu reprit, de sa voix grave mais douce, quoi qu'un peu rauque par moment, son récit. Il raconta tous ces moments qu'il avait passé avec Lui.. Toutes les surprise qu'ils s'étaient fais..


On était comme des fréres.. Et puis, le rêve à prit fin. Aprés un an. C'était par un jour de pluie.. Il était devenu distant, je ne sentais bien, mais je ne savais pas comment aborder le sujet avec lui.. Il n'était pas aussi joyeux que d'habitude, et je voyais bien qu'il était embeter.. Il a finit par me le dire, à la fin de la journée.. Il ne m'a pas donné d'explication, je n'en voulais pas. Il traçait sa vie, et moi la mienne, s'était ainsi.. Pourtant, je lui en ai voulu. Suis-je trop égoiste ? Mais je voulais le garder pour moi.. Je ne parviens toujours pas à l'imaginer avec... un autre.. Lorsque j'y repense, au moment de la séparation, il a été doux...

Je ne sais pas comment t'expliquer.. Je ne veux pas t'ennuyer avec tout cela...
Mais j'espére que tu ne pleurais pas pour une histoire semblable à la mienne.. Je ne te souhaite pas de vivre tout cela.. Moi meme J'ai encore du mal à oublier.. A faire mon deuil.. C'est pour ça, Solene, que de t'avoir prés de moi, ce soir, m'apaise.. Merci..


Il braqua son regard sur elle, et plonge ses pupilles sombre dans les siennes. Le mince filet de lumiére les éclairaient faiblement, donnant à la scéne une allure un peu imaginaire. Lui, n'avait plus froid, mais ses yeux étaient un peu humide. Elle, n'avait pas voulue prendre de veste, et semblait aussi triste que lui... Meme dans le noir, Natsu pouvait parcourir des yeux la coubre de son visage, les boucles de ses cheveux, le traçé de ses lévres... Il frissonna lorsque son regard glissa sur le coprs de la demoiselle.. Il suivit ses longues jambes nues, puis remonta à ses iris.

Tu n'es pas trop ennuyée par mes histoires ?
Revenir en haut Aller en bas
'Solene
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1563
Age : 25
Age du personnage : Aucune !
Humeur [RPG] : Etudiante
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Dim 27 Jan - 21:56

J'écoutais alors la fin de son histoire... Quelle fin... il avait pas mal de concordance avec la mienne bien que se ne soit pas du tout pour les mêmes raisons...Durant ce court récit il prit ma main, ce qui provoqua en moi un frisson qui me parcourut lentement, tout cela était vraiment confus... pourquoi du jour au lendemain son compagnon l'avait-il quitté...Quel crétin...Comment Nat' avait-il pu pleurer pour un homme comme cela...L'amour, ho oui l'amour est une chose qui te dévore de l'intérieur chercher la moindre parcelle de ton corps innateinte
Lorsqu'il eut fini, je relevais la tête qui avait été baissé tout le long du récit écoutant la moindre syllabe qui aurait pu m'échapper


-Non... tu ne m'as pas le moins du monde ennuyé, je crois que nos histoires ont quelques points en commun...Mais mon histoire... je ne suis pas aussi courageuse que toi, je peux pas la raconter. C'est encore trop dur, je veux juste oublier les mauvais moments, dire que j'en ai rien à foutre de tout sa. Je veux pouvoir dire qu'il ne m'a pas fait mal...

Je replongeais mon regard dans le siens laissant libre cours au temps qui filait devant nos yeux. Je tenais toujours sa main dans la mienne, j'avais envie...Oui j'avais envie de l'enlacer une fois de plus et de lui montrer que j'étais de tout coeur avec lui...J'avais envie de le découvrir encore... Plus... De connaître chaque parcelle de lui, de pouvoir comme son ancien amant, le décrir les yeux fermés...
Je ne connaissais plus ces envies, je ne les avais pas ressentit depuis quelques temps...Cela me manquait...Mais maintenant je ne savais plus quoi faire...


-Natsu...


Je laissais alors libre cours à mes envie enlaçant Natsu de la même façon qu'il avait maintenant à peu près dix minutes, je deposais mes mains sur son dos le serrant toujours un peu plus fort, profitant pleinement de ce moment qu'il acheverait... peut être...Qui est-ce qui dit qu'il ne voulait pas juste parler à quelqu'un...Sa aurait très bien pu être n'importe qui qui serait entré dans sa chambre et à qui il aurait deballer sa vie sans même se soucier de qui l'écoutait, qui est-ce qui a dit qu'il n'aurait pas laisser n'importe quelle personne le serrer dans ses bras car il serait en manque d'affection.Qui...?
Laissant les questions divaguer dans ma tête, je le serrais toujours le regardant avec une certaine appréhension dans le regard sans savoir ce qui m'attendait à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Lun 28 Jan - 0:11

Tout en parlant, il avait serrer lamain de la demoiselle dans la sienne.. Elle était froide. Natsu se demanda pourquoi elle n'avait pas prit de veste.. Il ne voulait pas qu'elle frissonne.. Il ne voulait pas qu'elle pleure.. Il ne voulait pas non plus qu'elle parte.. Mais.. le jeune homme fronça les sourcils.. Pourquoi ne voulait-il pas tout cela ? Il ne la connaissait pas beaucoup, au final.. Il remorta son attention sur la demoiselle, assise à coté de lui.. Il haussa les épaules, elle était tellement aimable, de l'écouter.. Et de l'entendre raconter son passé.. Curieux, le jeune homme se questionna quand me^me sur la raison des larmes de Solene.. Alors elle aussi, avait vécue une histoire semblable ? Si triste ? L'homme lui jeta un regard où se mélait la fascination, l'attirance aussi, mais surtout la compation.. Il savait mieux que personne ce qu'elle avait subit.. Mais espérait qu'elle n'est pas souffert autant que lui.. Car il avait beau avoir raconter son passé, une partie de son histoire n'avait pas voulue être dévoilée au grand jour, et Natsu avait passé sous silence un épidode de sa triste série. Série dont, d'ailleur, il était l'acteur principal, à son grand dâme.

Pendant qu'il parlait, il sentait qu'elle lui pretait une oreille attentive.. Natsu la remercia interieurement.. Ca lui avait fait du bien, malgré tout, de parler.. Mais il n'aurait pas pu raconter tout cela à n'importe qui.. Pour dire, Solene était la premiére qui savait.. Il n'avait jamais eu la force, le courage, et l'envie de le faire avant.. Là, s'était pars que.. C'était elle. Immédiatement, lorsque son regard avait croisé le sien, lorsqu'il avait sentit son parfum, il avait été mit en confiance, et s'était soudainement senti apaisé.. C'était pour ça qu'il avait versé une larme, lors de leur rencontre.. Sous l'effet du bonheur..


Tu sais, Solene, tu es la première à qui je ne dis.. Avant, j'étais comme toi, je n'avais pas la force de raconter.. Mais maitenant.. Je me sens.. Libéré. Apaisé. Merci.. merci de m'avoir écouté..

C'est à se moment là qu'elle se rapprocha de lui.. Il la serra à nouveau dans ses bras, humant l'odeur de ses cheveux, passant ses mains sur ses haches.. Il avait l'imression qu'il pourrait faire cela pendant des heures.. Sans jamais se lasser. Plongeant son regard dans le sien, une expression nouvelle apparu sur ses traits.. Doucement, et hésitant un peu, il passa l'un de ses doigts sur les lèvres de Soléne.. Il ne savait pas la raison de son acte, il ignorait pourquoi il l'avait fait, et il se maudit interieurement.. Si en cet instant elle s'enfuyait en courant, il comprendrait parfaitement.. Aprés tout, il n'avait qu'à pas violer ses lévres du doigt xD
Revenir en haut Aller en bas
'Solene
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1563
Age : 25
Age du personnage : Aucune !
Humeur [RPG] : Etudiante
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Mar 29 Jan - 0:00

Je me tenais toujours dans ses bras, l'envie de tout simplement ne plus jamais le laisser partir...Il me semblait si fragile, si...je ne savais pas précisement ce que j'en pensais à vrai dire, mais je savais que cela était anormale, ce que je ressentais à l'instant même ou mon regard avait croiser le sien...Ho non Solene...Je soupirais un grand coup me laissant enivrer par le parfum insolite du jeune homme.
Puis celui ci prit la parole, pour me dire merci...? Merci ? Je ne comprenais pas le sens de sa phrase...je l'avais écouter...Etait-ce quelque chose d'extraordinaire dans ce monde d'hypocrite ? Surement. Puis il lui prononca qu'il était liberer...mais je ne pouvais pas...non je ne pouvais pas raconter à mon tour mon récit, non pas parce que c'était encore trop dur mais tout simplement parce que je ne voulais pas que les gens pensent qu'il était un lache...Pourtant au fond de moi je savais pertinament que ces personnes là aurait eu raison...


-Merci ? Pourquoi cela ? Je n'ai fait que t'écouter Natsu...Ce n'est rien...Je suis désolé mais moi...je ne peux pas, pas maintenant, ce serait trop...trop tôt, tu ne comprendrais pas ce qui nous ai passé par la tête, tu ne comprendrais pas nos decisions et pourtant...

Puis le jeune homme passa délicatement un doigts sur mes lèvres, il n'aurait pas du faire sa...Ho non il n'aurait pas du...Je le regardais fixement dans les yeux, une lueur d'espoir ? De peur ? Je me rapprochais lentement de lui...sans rien faire, laissant nos corps presque collés l'un contre l'autre être et parfaite connexion, je rapprochais mon visage sans toucher le sien, je passais un doigts tremblant sur son visage le laissant ensuite filer vers son torse puis je recapatais mon regard dans ses yeux sombres.Qu'est-ce que j'étais en train de faire...Je n'ne savais rien mais je ne voulais pas abandonner...Ho non.

[Désolé pas vraiment d'inspiration ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Mar 29 Jan - 0:35

Mais m'écouter, c'est déjà quelque chose de formidable, tu sais..?

Il avait chuchoté.. Dans la nuit étoilée, devant la lune qui les éclairait faiblement, les entourant d'un doux rayon protecteur, il avait laissé son esprit divagué.. Sans la regarder, il avait parlé... Ces moments là, où il était totalement déconnécté avec la réalitée, ça lui arrivait souvent.. Il n'y pouvait rien, mais en cet instant, il s'était souvenu.. Il avait revu la même scene, exactement, qui s'était passée entre Natsu et son amant.. Pareillement, ils s'étaient enlaçés, et Nat's lui avait frolé les lévres du doigt.. Il ne savait pas, ce soir là, toute les choses qu'il se succéderaient grace à se simple.. Effleurement.. Et là, dans sa chambre, il avait recommençé. Il était donc si incorrigible ? Pourtant, il avait sentit la peau de Solene, si chaude, si tendre, sous ses doigts.. Et en lui, le garçon ne demandait qu'à recommençer son acte. Mais elle n'aurait.. peut être pas voulue ? D'ailleurs, que pensait-elle, à cette instant précit ? Et... Pourquoi n'était elle pas partie, comme l'avait durement imaginé Natsu ? Elle aurait peut être dû.. Les questions et les peut être, pleuvaient dans son esprit, et il était d'autant plus preturbé qu'il n'en trouvait pas les réponses..

Ses yeux quittérent leurs rêveries pour se braquer dans ceux de la demoiselle.. si prés de lui.. Même en la quittant du regard, il avait son portrait devant les yeux.. Il ne s'intérrogea pas sur la raison.. Aprés tout, il n'avait jamais rien comprit à ses sentiements.. Mais..Il remarqua qu'elle le fixait, elle aussi.. Etait-elle.. génée ? L'homme eut la réposne à sa question, la premiére qu'il réussissait à trouver, lorsqu'elle esquissa un mouvement... Tout d'abord, elle se rapprocha, et immédiatement, Natsu sentit le contacte frais de son corps contre son torse.. Il se rappela alors qu'elle n'avait pas souhaitée prendre une veste.. Puis, elle parcourut le visage de l'étudiant du bout des doigts.. Il lui attrapa la main, et, enlaçant ses doigts, il déposa ses lévres sur la paume de la demoiselle.. Il releva les yeux vers elle, plongea dans son regard si sombre, mais si claire devant la luminosité de la piéce et chuchota son prénom.. L'intonation de sa voix suave s'évanouit dans l'air ,qui se réchauffait de plus en plus, de la chambre... Qu'était-il en train de faire ..?


[ Chuis pareil ><" ]
Revenir en haut Aller en bas
'Solene
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1563
Age : 25
Age du personnage : Aucune !
Humeur [RPG] : Etudiante
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Mar 29 Jan - 13:44

La chaleure du coprs du jeune homme me procurait beaucoup de bien. Ces contacts imprécis dont on ne savait pas où ils nous meneraient...Ho que j'aimais sa...Le jeune homme prit alors ma main ce qui provoqua une fois de plus un frisson incorrigible, nos deux visages étaient à peines à quelques centimètres l'un de l'autre, deux ou trois pas plus, et pourtant...Je le fixais toujours avec la même ardeur mélangé d'une certaine appréhension passagère. Je me serrais un peu plus contre lui esperant que sa pourrait arretez le temps.
Nous étions surement en train de nous poser exactement les mêmes questions...Pourquoi faisions nous cela ? Pour trouver du reconfort près d'une personne inconnue ? Pour tenter d'oublier une histoire douloureuse ? Ou bien parce qu'une attirance maladive était tout simplement en train de naître...


-T'écouter...C'e n'ets pas une chose extraordinaire dans ce monde d'hypocrite si ? Ce n'est pas quelques chose que tout le monde ferait en voyant ton visage attendrie encore humidifié par les larmes ? Crois moi je suis comme tout le monde...

A ces paroles je rapprochais encore mon visage atteignant presque ses lèvres du bout des miennes...Et si je faisais une erreur ? Si Natsu me repoussait ne serait-ce parce que son histoire est encore trop fraîche...Si j'allais tout simplement trop vite ? Je n'avais partarger que quelques phrases avec ce juene homme, je ne savais pas combien de frère et de soeurs il avait, si il avait un chat, si se sparents vivaient toujours ensemble, où il avait habiter ayant été enfant, pour quelle raison il était venu à ce prestigieux établissement...Toutes ces choses que l'on connait normalement parfaitement de l'homme qui nous protege.
Et pourtant après m'être poser toutes ces questions, je rapprochais mon visage encore plus près déposant un leger baiser sur ses lèvres si douces...Puis je me reculais...Quelle idiote j'étais....


-Excuse moi...Ho tu me parles de ta rupture et moi...Ho je ferais mieux de m'en aller...Natsu...Encore pardon...
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Mer 30 Jan - 1:03

Son expression avait changée. Dans la nuit, dans l'oubli, Natsu avait sourit. Lui qui ne l'avait plus fait aussi simplement, depuis quelques bons mois.. Il ne pleurerait plus, ne verserait plus de larmes en cette soirée. Il ne le voulait plus. En son esprit, Nat's savait qu'il ne devait pas flancher, pas frémir.. mais pourtant, sans cesse, le passé revenait le hanter, lui déposant un arrière goût amer sur le coeur... Ses sentiments étaient ficelés, emporté dans le dernier regard que lui avait jeté son amant.. Il était prisonnier d'un homme qui ne l'aimait plus. Nat's n'avait été qu'un pantin entre les doigts de celui qu'il devait appeler son Ex. Ce terme était dur, et résonnait brutalement dans le corps de l'ado. Pourtant, il n'aurait pas dû souffrir ainsi, car tout le monde le sait, et personne ne l'ignore : L'amour, à l'adolescence, n'est que passagé. Ensuite il finit par s'installer pour de bon. Mais Nat's n'avait pas encore cette âge là, et il en avait subi les conséquences.. Croire en ses rêves lui avait posté préjudice; une fois de plus.. Il avait aimé à ses risques et périls.. Que l'amour est une chose délicate..

Maintenant, il était dans sa chambre, et avait fait la connaissance de Solene. Cette jeune demoiselle était comme lui : aussi triste que lui, elle avait subi une histoire d'amour difficile. Bien qu'elle n'ai pas eu le courage de la raconter à Natsu, il avait pu facilement s'en rendre compte... Il savait que s'était l'amour qui faisait le plus de mal à l'être humain. Aussi, il s'était décidé le soir de sa rupture : il n'aimerait plus. Mais il ne tiendrait pas, et il savait qu'il s'était dit cela souss le coup du choc, et de la douleur. Ce soir là, il avait eu du mal à dormir, et me^me les journées d'aprés, il n'avait plus vu le monde comme avant. Sortant de ses pensées, il revint à coté de Solene. A ses paroles, il sourit, et souffla prés d'elle :


Non, aujourd'hui peu de gens écoutent les autres..

Puis, le silence se réinstalla. Sans qu'aucun des deux ne veuille le briser. Sans bruit, ils se rapprochérent encore l'un de l'autre, comme maladivement obsedé par le coprs qui était serré contre eux.. Et, les yeux dans les yeux, Solene créa un contacte. Fin, rapide, et doux, laissant deriére elle, un jeune homme un peu chamboulé, mais impatient de recommençer. Cette chaleur, cette sentation, ce bonheur... Il en voulait encore. Encore plus. C'était... trop agréable pour qu'il ne s'en sépare. Alors, agissant sous une implustion, il n'écouta pas jusqu'au bout les escuses qu'elle lui faisait. Il créa un deuxieme contacte, mais cette fois ci plus long, et plus tendre aussi.. Il posa ses lévres sur celle de la demoiselle, et, délicatement, l'embrassa, avec le plus grand soin.. Il profitait de chaque seconde, de chaque minute. Enfin, il se recula d'elle. Ses joues s'étaient legerement réchauffer sous l'effet de l'acte. Il la regarda, s'écarta un peu, et baissa les yeux.

Maintenant, c'est à moi de m'escuser... Je ne suis pas sûr.. D'être à la hauteur. Mais mon coeur me fait mal, et j'avais besoin de ce bonheur.. de cette sentation...
Revenir en haut Aller en bas
'Solene
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1563
Age : 25
Age du personnage : Aucune !
Humeur [RPG] : Etudiante
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Mer 30 Jan - 16:02

Je ne savais pas exactement ce que j'étais en train de faire...Ni pourquoi je le faisais, je savais juste que sa me procurait un bien fou ou plutot une sensation qui m'était inconnue depuis maintenant quelque temps, mais je n'aurais surement pad du, d'où les excuses maladroite que je prononçais en begayant ce qui m'arrivait rarement. Mais en tentant de finir ma phrase je ma'perçus que mes lèvres avaient enfin rejoins celle de Natsu, celui ci entreprit un nouveau baiser ce qui me fit sourire intérieurement, je profitais de ce nouveau contact le rallongeant le plus possible ne voulant plus que nos deux corps se detachent.
Malgré cela, après un intense moment, nos visages se détachèrenet pour que Natsu puisse pronocer sa phrase.
"Maintenant, c'est à moi de m'escuser... Je ne suis pas sûr.. D'être à la hauteur. Mais mon coeur me fait mal, et j'avais besoin de ce bonheur.. de cette sentation..."
Qu'est-ce que cela voulait dire...cette phrase me troublait, est-ce que cela voulait dire que je n'étais qu'un "moyen de réconfort" ou bien que sa ne se reproduirait plus ? Je n'étais pas tout à fait sure d'en comprendre le sens alors d'un geste brutale je me reculais pour ne pas lui causer tort.
Je le devisageais d'une étrange manière ne sachant quoi lui dire, la gorge nouée, les traits du visages étonnement froncés, mes lèvres avient encore le gout sucré des siennes.


-Je...

Les mots ne sortirent pas...Je ne savais plus quoi penser ni comment prendre les choses, c'était si...étrange ? Oui c'est cela étrange serait le mot aproprié. Je ne savais pas rellement qui était cet homme...Pourquoi avait-il retenter l'experience de mes lèvres ni pourquoi il ne m'avait pas envoyé balader lorsque j'avais franchis le seuil de sa porte, pourquoi ce n'était pas un garçon comme les autres, pourquoi il ne me prenait pas pour une vulgaire chose. Les pensés se bousculèrent dans ma tête ce qui n'arrangait nullement les choses. Je baissais legerement les yeux pouvant apercevoir les reflets de la lune sur le sol blanchâtre. D'un simple geste je tournais la tête puis m'approchais de la fenêtre que le garçon contemplais avant que je vienne le perturber, je pus voir alors les arbres silencieux se balancer à la force du vent, les étoiles scintillante recouvrant a voie lactée, la lune qui faisait refletée sa lumière osn mon visage impassible.Tout sa...
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Dim 3 Fév - 0:53

Là, il fermait les yeux.. Il était toujours assis sur son lit, mais ce coup ci, son coeur battait fort et cognait contre sa poitrine. Avant, il ne le faisait pas.. C'était depuis le dernier mouvement de la demoiselle qui était entrée dans sa chambre un peu par hasard, que son coeur n'allait plus bien. Le jeune homme était tiraillé et perdu par les mouvements accélérés de l'organe qui lui servait de vie. ça n'allait pas, ça, il fallait qu'il se calme ! Alors, l'ado ferma les poings, et s'obligea à ne plus penser à rien.. Voila, il était normal, tout allait bien.. Le noir l'entourait, et il était plongé à présent dans un univers qui n'appartenait qu'à son imagination.. Il ne voyait, là, marchant sur une cordre.. Mais soudainement, cette même corde vibrait, et de plus en plus, emportait le jeune homme dans ses mouvements.. C'était ça, son coeur ? Angoissé, il rouvrit les yeux. Il n'aurait pas dû..

D'un geste vif, il observa la demoiselle debout, qui lui tournait le dos.. Ses cheveux casadaient legerement sur ses épaules, et ses longues jambres étaient faiblement éclairées par la lune.. Entournée d'un halo de l'astre, elle était comme un ange.. Cette vision troubla Natsu, et continua jusqu'à ce que son coeur qui s'était de nouveau embalé s'arrete enfin dans cette course folle.. Il se mordit la lévre. Aie, là il devait vraiment se controlé.. Ses yeux se défirent enfin de Solene, pour parcourir sa chambre. Son regard s'arreta sur sa table de nuit, où il avait encore laisser trainer son calepin à dessins.. L'idée et l'envie le submergérent, et il se pencha pour l'attraper et 'louvrir d'une main. Ses anciens dessins defilairent devant ses pupilles, alors qu'il tournait les pages.. Il avait toujours eu cette passion.. Et depuis tout petit. C'était cela qui expliquait la qualité de ses créations. Bien que lui ne trouve rien de particulier à ses oeuvres, son trait était fin et réaliste, ce qui lui avait souvent valu des prix en étant jeune. Tout en décrochant le crayon qui était fidélement accroché aux anneaux du cahier, il commença son dessin.. Sa main allait et venait sur le papier, tels qe ses yeux sur la demoiselle.. Elle ne bougeait pas, et ne parlait pas... Etait-elle perdue dans ses pensées ? Natsu choisit de ne pas l'en sortir.. Elle était magnifique comme ça, et il ne voulait pas ôublier cette demoiselle.. Car... Qui sait, peut être allait-elle s'en aller dans peu de temps ? Il passa sa langue sur ses lévres.. Le gout de leur baiser y tronait encore... Ses gestes étaient précis, et détaillait parfaitement la scéne qui se passait sous ses yeux. En quelques instants, la sublime Solene décorait la page de son cahier.. Natsu, observant le dessin, puis la demoiselle sourit. Parfait, il se souvienait d'elle..

Il se redressa un peu, et s'appuya sur le mur pour se lever. Le calepin ouvert sur son lit à la derniére page recouverte de ses traits de crayon, il le laissa derniére lui et marcha lentement vers elle. En posant sa tete sur son épaule, il regarde lui aussi le paysage devant eux. Il ne bouge pas plus, mais ses mains entourent les haches de la demoiselle.. Il a longuement hésité à faire ce geste. Lui en voudra-elle ? Il ne le sait.. Mais il n'a pas pu s'empécher. Doucement, dans l'air, il resend le décliacat parfum de Solene. Il ferme alors les yeux, et ne demande plus rien au monde.
Revenir en haut Aller en bas
'Solene
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1563
Age : 25
Age du personnage : Aucune !
Humeur [RPG] : Etudiante
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Dim 3 Fév - 14:39

Je fixais toujours loin au dehors les arbres se balancer, les petites taches noires s'avancer, rire, profiter de ce bonheur qui emplissait leur drôle de vie, mais je pensais...oui je pensais surtout, je ne savais plus quoi faire...J'étais une pauvre idiote qui s'était faite une promesse qu'elle ne respecterait pas si elle restait dans cette chambre accompagnée du ce jeune homme fort séduisant qui provoquait en moi un émoit non naturelle. Je baissais les yeux d'un bond puis me tournait vers le jeune homme que je pris en train de dessiner, mais que representait-il sur ce calepin qui avait l'air bien remplie par d'autres représentations qui à mon avis étaient plus belles les unes que les autres.

Le voir dessiner...le voir faire ce que la plupart du temps je faisais pour effacer mes pensées les plus noires, les plus horribles, pour oublier cette nuit...Pour oublier tout ce qui m'entourait, ou bien encore j'écrivais...Oh oui j'écrivais, sa me faisait tellement de bien de m'enfermer dans un monde sans problême que je pouvais diriger, un monde ou moi seul pouvait choisir ce qui pourrait arriver...Les larmes, la joie, un sourire, une profonde tristesse...Je pouvais meler à ces personnages qui au fond me représentaient n'importe quel sentiment plus ignoble les uns que les autres...
Perdue dans mes pensés, j'avais oublier la précense de Natsu qui faisait toujours glisser son crayon sur la feuille qui à présent n'était plus vierge mais dont lui seul connaissait le contenu.

Lorsque celui ci semblait avoir terminer, je me retournais aussi vite que je pus pour me remettre face à la beautée du paysage extérieur, je pus alors entendre les pas de Natsu qui s'intensifiaient à chaque instant, je pus sentir ses mains se balancer sur mes hanches, je pus sentir sa tête se poser délicatement sur son épaule...Un soulagement suivit d'une certaine appréhension se mélait dans ma tête, je me retournais pour faire face au jeune homme et me replonger dans ses grands yeux sombres incollables.
Nous restions là...Tous les deux, sans se soucer de ce qui nous entourait à cette instant précis, sans se soucier de ce que l'autre pouvait bien penser...
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Dim 10 Fév - 0:14

Saviez vous que dessiner à la lumiére de la lune était une chose compliquée ? Natsu, lui, ne connaissait pas ce probleme. Car même dans la plus sombre de nuit, il parvient toujours à percevoir une sorte de lumiére. Depuis tout petit. Alors, à la longue, il en avait parlé à sa mére. Et elle, devant le jeune enfant qu'il était, n'avait rien sû répondre d'autre que " C'est ton coeur qui t'éclaire." Gamin, il y avait crû, et heureux s'était trouvé appaisé de l'étrangeté de sa situation.. Et, bizarrement, aujourd'hui, il ne savait pas s'il devait croire ou non sa mére.. Lorsqu'on est petit, la naiveté vous faire croire des choses fabuleuses.. Mais elles trouvent une explication dés que l'on grandit. Nat's aurait bien aimé rester enfant toute sa vie.. C'est vrai quoi, devenir adulte, c'est pas attirant.. Surtout quand on observe ses parents, et qu'on voit les tonnes de choses qu'ils ont toujours à faire..
Lui, gamin, il trainait dans les champs, dans les rues, et perdait son temps à regarder les étoiles le soir ! Il était tranquille, à cette époque.. Il revit les nombreuses fois où il avait passer des nuits entiére à essayer de compter les étoiles, à observer les nuages, à dessiner tout ce qui lui passait sous les yeux, et à le graver du bout d'un stylo sur une feuille. Chaques proies qu'il dessinait se trouvait encré dans le calpin qu'il avait toujours soigneusement avec lui. Il était fiére de ses créations, mais leurs trouvaient à chaque fois quelque chose qui n'allait pas.. Peut être était ce ce besoin que possèdent tout Homme, de se surpasser encore et encore ? De n'être jamais satisfait ? A 10 ans, la seule chose qui préoccupait l'enfant qu'était Natsu, c'était cela : dessiner toujours mieux. Sa vie était si paisible, avant...

Devant la fenêtre, il pousse un sourpir lasse à voix basse. Dans le silence de la nuit,on ne l'entend presque pas. Sous l'effet de ce geste, les cheveux de Solene bougent lentement. Elle sent bon. Il ne se laisserait jamais de son odeur, ça, il le sait, et pourrait en jurer sur sa vie. Ses bras se referment et serre un peu plus la demoiselle contre lui.
Il s'accorche au moment présent, et ne veut plus penser à son passé. Mais c'était dur, et il n'y arrive pas. Son histoire est longue, triste, et évoque chez l'ado une certaine mélancolie dont il n'arrive pas à se défaire. Un prisonnier. C'est tout à fait cela, enfermé dans un monde qu'il ne le conserne plus, et qu'il ne veut plus connaitre. Ses méches sombres se mêlent à celles de Solene. Solene.. Etrangement, ce prénom résonne dans son esprit, et éclaire le jeune homme. Il reléve la tête, et sourit. Solene, elle, se retourne pour lui faire face.
La lune les éclaire doucement.. Il la regarde, et sait que de ça aussi, il ne s'en lassera pas. C'est impossible pour tout être raisonné. Il plonge avidement dans ses yeux sombres, et s'y perd. Tiens, n'était-il pas censé savoir nager ? Bah, qu'importe.. Il ne veut plus remonter à la surface. Ses mains glissent sur les hanches de Solene, et passent doucement sous dans son dos.. Elles se baladent et caresse chaques parcelles de son corps.. Puis, elles s'aventurent un peu plus bas pendant que le jeune homme se rapproche d'elle pour unir leurs lévres..

Il fémit. Elle a toujours si bon goût.. leurs yeux se sont enfin quitter, et fermés. Il resent la fraicheur de son corps contre son torse nu.. C'est vrai, elle est en nuisette.. Mais elle est si belle ainsi ! Ses jambes, interminable, rendent à sa silouette des allures magique, et s'il ne se controlait pas, Natsu lui aurait sauter des... Non, il n'était pas une bête, et ne forçait personne.. Il respectait les femmes bien plus que les gens de son propre sexe. Pourquoi ? Car elles étaient si délicates, et si douces que les contraidrent les abimaient, et il ne pouvait se résoudre à faire souffrir une demoiselle.. êtait-il si bizarre, à penser cela ?
Revenir en haut Aller en bas
'Solene
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1563
Age : 25
Age du personnage : Aucune !
Humeur [RPG] : Etudiante
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   Dim 10 Fév - 14:03

Les minutes passaient, lentement certe, mais elles passaient...Que faisais-je ici ? C'était inévitablement la question qui me hantait depuis maintenant plus d'une heure, pourquoi avais-je franchi cette malheureuse porte ? Pourquoi suis-je rester lorsque j'ai apercus un jeune homme sur son lit laissant libre cour à ses pensés, pourquoi avais-je deranger une si belle vision...Les mains qui se baladaient sur mon corps me rappelait alors pourquoi...Je me retournais faisant une fois de plus face au jeune homme que je ne connaissais toujours que par ses lèvres si douces et enivrantres, je le regardais de toute mon attention remarquant les moindres détails sur son visages aux traits fins, à la lumière étincellante de la lune qui nous regardait de toute son étrangeté.

J'aurais voulu à ce moment là que mes esprits se soient confondés avec lui, je voulais connaître la moindre parcelle de sa tête, de ses pensés...Je me blottis alors dans ces bras, un gest qui au fil des minutes devenait banale, je le regardais de tout mes yeux laissant mon esprit vagabonder sans chercher à le rattraper, il finit alors par réunir nos lèvres, je profitais de ce moment, laissant ma langue se balader gentiment avec la sienne, nous réunissant une fois de plus. Je posais mes mains dans le bas de son dos d'ou une chaleure s'émanait, je balançais mes cheveux en arrière les laissant retomber sur mon dos possédants les mains tremblantes de Natsu.

Je me retournais alors entrainant le jeune homme sur le lit de celui ci, je m'assis regardant autour de moi ne sachant plus rellement quoi faire, je regardais les murs couverts de posters inconnues au bataillon, je pensais, oui je pensais...Et pourtant je ne voulais pas, je voulais juste me laisser agire sans chercher à comprendre la vie, j'aurais tout le temps de faire sa un autre jour, je ne savais pas reellement ce que je devais faire pourtant, je voulais rester près de lui...C'est bien cela que je voulais mais....lui ? Je ne savais pas ce qu'il souhaitait, peut être devrais-je partir ? M'enfuir? Le laisser seul dans sa chambre à essayer de comprendre pourquoi je m'étais évader de cette chambre qui je l'espere restera dans mes pensés. Je voulais....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Natsu's room. libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Natsu's room. libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» × Images libre service
» Natsu Dragneel / Vampire / Ian Somerhalder LIBRE
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Deuxième Etage :: Les chambres des ♂-
Sauter vers: