AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Mon plus beau Cauchemard.. [waa j'adore ste chansoon! libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shin's
élève nouveau(elle)
avatar

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 05/01/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 balaiiis TT
Mes relations:
Sexualité: hétéroO

MessageSujet: Mon plus beau Cauchemard.. [waa j'adore ste chansoon! libre]   Sam 12 Jan - 14:35




Etrange comme la vie n’est que musique.. Nous vivons baigné par ces mélodies... Toutefois, nous sommes parfois secondé par le silence.. Bien que nous apréciames ces instants de calmes, la musique est un autre moyen de vivre. C’est une manière de se plonger dans le monde, d’accorder ses gestes avec les notes, d’agir sous l’impulsion du son.. Et tout cela permet de rêver, le soir.. Sur un air doux, la tristesse va venir nous accompagner, alors que sur une mélodie joyeuse, le monde deviendra soudainement plus beau qu’il ne semble l’être…

C’est en musique, que Shin’s a voulue grandir. A fil de son enfance, elle a enchaîné les instruments. Ainsi, guitare, flûte, et piano n’ont plus de secret pour elle.. La demoiselle n’aurait pas vécu ses années de collège et de primaire de la même manière, si elle n’avait pas eu tous ces cours. Peut être aurait-elle été plus triste, sans son piano.. Sans doute n’aurait - elle pas sourit à tous bout de champ, sans sa flûte..
Ce soir, elle voulait rendre hommage à une personne. A sa mère. Oui, à sa génitrice qui avait été si douce avec la demoiselle.. Même si Shin’s avaient des milliers de raisons de la haïr, elle ne pouvait s’y résoudre, et n’y parvenait pas..

Quittant sa chambre à point d’heure, la demoiselle fendit les couloirs de son pas rapide et quitta la partie endormie du pensionnat.. Elle continua sa marche jusqu'à arrivée dans une aile calme de l’établissement.. Ici, plusieurs salles si trouvaient. Beaucoups étaient désertes, par cette nuit.. Sans bruit, la demoiselle ouvrit la porte de la pièce la plus reculée du pensionnat. La plus magique, aussi.. Dans le noir, elle avança à tâtons, traversant la pièce d’un pas prudent, et finit par trouver son but : l’interrupteur pour les volets.. Elle n’avait pas besoin de lumière, juste de la clarté de la lune. Une fois relevés, ils laissèrent passer une douce luminosité à travers la baie vitré. Shin’s parcourut d’un air satisfait la salle du regard.. Tout était là, tout avait toujours été là, et tout serait.. Probablement toujours là.

Se glissant dans la lueur de la lune, elle s’avança vers l’instrument qui ornait la pièce. Il était tourné vers la grande baie vitré. C’était cela qu’adorait Shin’s. Cette salle alliait la magie de la nuit et celle de la musique.. Lentement, elle tira le siège, et s’installa devant le piano. Sombre, il était beau pars’ que vieux. Les instruments anciens ont souvent bien plus de charme, pour Shin’s en tout cas.. D’un geste avide, elle passa ses doigts sur les touches en ivoire.. Elle se régalait d’avance.. Impatiente, elle appuya sur une touche. La note résonnai dans l’air. Un sourire sur les lèvres, la demoiselle ferma les yeux une courte seconde, et les rouvrit. Alors, elle commença. Elle entama sa douce mélodie, la première qu’elle avait apprit en étant jeune, qui restait sa préférée… Sans qu’elle n’ait besoin de réfléchir, les notes allaient et venaient dans son esprit, laissant les doigts jouer la mélodie de manière parfaite. Concentrée dans son jeux de musique, Shin’s releva la tête, et admira les étoiles au travers de la baie vitré. Ce spectacle la délectait de tous ses soucis.. Son esprit était enfin libre..

Elle entendit des pas dans son dos.. Sans se retourner, elle continua sa mélodie, peut lui importait d’avoir un spectateur.. Les notes terminaient leur course dans l'air, chassant le silence, et se brisant en mélodie.. Remplaçées rapidement par d'autres, la mélodie continuait de faire vibrer la pièce.. Etrange, comme cette soirée paraissait magique...
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Akishi
élève timide
avatar

Nombre de messages : 77
Age du personnage : ~On verra :D
Humeur [RPG] : Nothing~
Signe distinctif : Flemmard~Raleur~Ne repond plus à ces anciens topics,sauf
Date d'inscription : 27/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans
Mes relations:
Sexualité: Homosexuel~

MessageSujet: Re: Mon plus beau Cauchemard.. [waa j'adore ste chansoon! libre]   Lun 14 Jan - 18:27

[Puis-je? Very Happy]

Il y a encore quelques heures, Yuki siégeait à côté d'une fênetre,les écouteurs dans les oreilles: le corps allongé au rebord,une cigarette dans la bouche,ces mains dérrières sa tête les yeux fermaient. Il faisait noir dans cette salle...de plus il ne savait même pas ce qu'il faisait ici: Avait-il besoin de ce reposer? Ou bien juste un peu de silence? Evident que lors qu'on passe son temps devant sa télévision à jouer aux jeux vidéos le volume à fond,sa donne envie d'avoir un peu de silence.
Il repensa tout d'un coup à son passé: « Quesque j'ai fais pour naître dans une famille comme ça? » il souffla un bon coup, de plus dans cette famille comme il pouvait la nommait,personne ne s'aimait et la plupart mouraient pour des maladies assez co*nes du genre: Ecraser par une voiture ou bien d'un cancer,c'est con de mourir d'un cancer,hein? Il passa l'une de ces mains dans ces cheveux de couleurs rouges,lachant à la fois une épaise bouffée de fumée,lui il allait bientôt finir comme le reste de sa famille,mourir d'un cancer enterer au fond de l'eau pour que personne ne puisse lui rendre hômmage,ces parents étaient comme ça: Il ce souvient qu'a Franklin (une ville dans le Tennessee) il avait une douzaine d'amis et sans plus,il jouait beaucoup à cache-cache,et il s'emmerdait souvent et même tout le temps. Son seul passe temps à lui c'était: Les jeux vidéos,son ordinateur personnel et la photographie et puis avant qu'il ne s'en aille de chez lui il prenait quelques cours de batterie,c'était le peu que son père pouvait lui donné. QUEL RADIN! Ils étaient tellement riche,et lui il ne voulait pas lui donné quelques cours? Pff...à ce stade là de son enfance ce n'était plus la « fièrté de la famille ». Il claqua brusquement ces doigts et s'étira,les jeux vidéos l'avait tellement mit K.O. Il sortie de sa poche son portable et il s'aperçut qu'il n'avait plus de batterie...il fallait maintenant qu'il aille charger son fichu portable!? Il le rangea et soupira.
Son mp3 s'arrêta soudainement,il retira lentement les écouteurs et regarda l'écran de l'objet ou était écrit en gros « Plus de piles » Yuki ce mordit de rage la lèvre inférieure.POURQUOI?POURQUOI SA VIE ETAIT SI MERD*QUE?
Marre de penser,il posa ces deux pieds sur le sol,il tira violement sur son T-shirt de couleur blanc afin qu'on ne puisse aperçevoir son ventre plat et il retoussa de quelques centimètres son pantalon baguy il trouvait qu'il trainait trop sur le sol,et la lessive et lui n'était pas vraiment amis...c'était même les pires ennemis!

Soudain, il entendit le son d'une note. Un piano? Il retira lentement le bâton qui recracher de la fumée de sa bouche,en lachant brusquement du nez. Qui jouait du piano à cette heure ci? Lui qui avait demandait du calme,quelqu'un venait brusquement de tuer le silence d'une seule note! Et ainsi de suite,car la mélodie ne cessa pas totu de suite et même pas après! Yuki roula légèrement des yeux,sortant de la pièce ou il ce trouvait. Il avança tout en suivant la douce mélodie.
Ce n'était pas si désagréable que sa tout compte fait,il: n'avait jamais eu un faible pour le classique lui c'était toujours le rock et rien d'autres! Mais là...c'était tellement différent,toute une autre chose.

Arrivait dans la grande salle éclairée par les étoiles qui illuminèrent ces grands yeux rouges sang,il aperçut une ombre assise devant un piano. Il fut émerveillé,qu'elle magnifique image!!!!! >__<! Nan,mais c'était bien le model parfait,l'ombre avait de long cheveux de couleur noir par l'obscurité et ces doigts et ces jambes étaient si fines et souples,il ferma les yeux les réouvrant très rapidement: « Heuresement que j'ai mon appareil photo. » pensa-t-il. Il sortie d'un geste vif son appareil photo et pris de multiples clichés avec le jolie appareil qu'il tenait entre ces mains.
Une fois la séance photo terminer il abaissa l'appareil et ce contenta de regardait la scéne,de plus la musique était tellement fabuleuse. Le rouquin aux habitudes totalement folles s'approcha de son model,il avait l'impression que cette personne ne l'avait pas entendut,peut-être qu'il avait tout faux? Peut-être qu'elle l'avait remarqué et tout le tralalalalalalalaalalala!!! Il posa gentillement sa main sur l'épaule de son nouveau interlocuteur le visage assez surpris:

-Escusez moi...mais vous jouez très bien.

En entendant la douce mélodie de l'inconnu,il c'était fat de nouveau souvenir,il ce souvient rapidement de ces cours de batterie avec l'une de ces amie de toujours, au debut il avait trouvait ça compliqué et assez chiant mais avec le temps il s'y était habitué,il avait même appris à jouer quelques morceaux de groupes pour qui il en pinçait. Avant c'était la routine,mais trouvait des musiciens ici c'était bien un exploit,c'était bien quelque chose de magique. Il pencha d'un air étonné la tête quand il s'aperçut de quelque chose: les épaules de l'inconnu n'était pas du tout comme celle des hommes,non,loin de là elle était comme celle des femmes. Il sursauta à cette découverte retirant rapidement sa main:

-M*rde...euh...j'veux dire désoler.

Une partie de lui ce demandait pourquoi il avait fait un geste aussi brusque ce n'était pas dans ces habitudes d'être supris à ce point. Il en fallait beaucoup plus,mais là ce n'était pas comme tous les jours ou peut-être même tous les soirs...
Yuki soupira laissant tombé ces deux bras le long de son corps:

«This is the story of my life
These are the lies I have created
I created

And I swear to god
I'll find myself
In the end

In the end

This is the story of my life
These are the lies I have created
»


Ces paroles résonnaient dans sa tête par dessus la musique de l'inconnu qu'il considérait à présent comme une jeune fille.Sa faisait une sorte de version accoustique,de plus cette musique le décrivait assez bien c'est pour ça qu'il l'aimait bien...Le fumeur soupira avant de ne ce reculer de quelques pas...toujours l'appareil entre ces mains, sa cigarette à la bouche,il lacha une nouvelle fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Shin's
élève nouveau(elle)
avatar

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 05/01/2008

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 balaiiis TT
Mes relations:
Sexualité: hétéroO

MessageSujet: Re: Mon plus beau Cauchemard.. [waa j'adore ste chansoon! libre]   Mar 15 Jan - 23:27

[ pas de souciis ! Wah, pas mal ton post ^^ ]

Quelle étrange nuit que celle qui vivait la demoiselle, assise à son piano.. Bien que l'objet ne lui appartienne pas, elle le considérait comme sien, dans la mesure ou personne d'autre ne l'utilisait.... Ses doigts voletaient de touches en touches, et les notes disparaissaient dans l'air ambiant.. La jeune femme se souviendrait toute sa vie de la premiére fois qu'elle l'avait vu.. Qu'elle l'avait découvert.. Et Qu'elle avait joué sur ces touches en ivoire, si familiére désormais ! La demoiselle soupira, perdue dans ses souvenirs.. Les images défilèrent dans son esprit, et finir par former une sorte de film. Une fois reconstruit, il démarra..

C'était un aprés midi d'autonme.. Elle venait d'arriver dans ce pensionnat, et n'avait pas résistée à l'appel de l'inconnu.. Alors, n'y tenant plus, elle était partie à la découverte de sa nouvelle maison... Les classes avaient passés, et trouvant cela pas bien interessant, Shin's avait entreprit de partir dans les endroits les plus inexploré de l'établissement. C'était ça, le plus passionnant. Bien sûr, elle avait batailléepour venir jusque dans cette salle, et avait dû se glisser doucement dans les couloirs surveillés, ignorer la nuit approchante, et surtout, ne pas reculer. Car dans une aile abandonné d'un pensionnat inconnu, au milieu des bruits noctures, Elle avait bien faillit renonnçer.. Comme elle s'en serait voulu, aujoud'hui, de ne pas avait rencontrer ce piano.. C'était un peu par hasard qu'elle était tombé sur cette piéce " sacrée '. Au départ, elle voulait juste découvrit le pensionnat dans son ensemble, voir à quoi il ressemblait de l'interieur, s'il y avait une bonne ambiance.. Et donc, la curiosité avait obligé la demoiselle à s'avançer dans cette salle sombre, sale, et visiblement habitée par une famille de rongeur.. Poussé dans un coin de la classe, il était là, poussiéreux, mais en bonne état.. Immédiatement la demoiselle s'était approché, et avait caresser du bout des doigts les touches.. La musiques qui s'étaient fait entendre avait rendu le sourire à la jeune femme, et elle s'était aussitôt promis de l'entretenir, et de lui redonné une apparence potable... Aprés bien des heures de travail, elle avait réussi à le tirer vers la baie vitré, et à le nettoyer..

Et maintenant, elle jouait. Elle rêvait. Elle souriait. Devant la Lune, devant la nuit et devant les étoiles, elle créait cette douce musique qu'elle connaissait si bien.. Oui, c'était la musique d'un film qu'elle adorait : le chateau ambulant, de miyazaki.. Quel merveilleux film... Elle se perdit dans la beauté de l'astre qui lui faisait face, lorsqu'elle entendit des bruits légers de pas dans son dos.. D'abors étonnée, elle ne bromcha pas. C'était rare qu'une personne ne connaisse cette endroit ! En plusieurs semaines, elle n'y avait pas vu un chat.. Ce qui expliquait la présence des souris, d'ailleurs.. Hésitant à se retourner, elle haussa les épaules, et choisit de terminer son hommage. Aprés tout, on ne coupait pas une si belle musique.. Elle continua donc, jusqu'au bout.. Constentré dans ses notes, elle avait tout de même du mal à oublier la curiosité qui la rongeait.. Et puis soudain, en douceur, la derniére note s'envola dans l'air... La demoiselle ne bougea tout d'abord pas, elle profitait de l'intant présent. Elle s'autorisa même à lever les yeux de son clavier, et à observer le ciel en pensant à sa mère.. Sa mère.. Ce mot réésonnait tristement en elle, et inconsiement elle porta la main à sa barette de bois qui mmaintenait relevés les cheveux de la fille. C'était un cadeau de sa créatrice.. Il datait de l'anniversaire de ses dix ans.. Autant dire : il y a un bon bout de temps.. Mais Shin's y tenait toujours beaucoup.. C'était l'uun des seuls objets qu'elle avait garder de sa mère..

Bref, interronpant ses gestes et ses souvenirs, une main chaude vint lui toucher l'épaule. Ravalant la surprise de ne pas avoir entendut la personne s'approcher autant, elle se tourna vers l'arrivant. Dans la faible claireté, elle ne pu bien diserner ses traits, mais elle finit par conclure dans l'attitude et la posture qu'il s'agissait d'un homme. Immédiatement, le rouge lui monta aux joues, et elle porta une main à sa bouche, en bredouillant, suite à ses paroles :


Oh je... Je ne savais pas que vous... Oh je..

Autant le dire, c'était une prestation ridicule. Shin's baissa les yeux, un peu génée. Bien sur que si, elle savait qu'il était là, mais sur le coup, elle l'avait un peu ignoré et oublié gràce à la musique.. Ou bien devrions nous dire à cause de la mélodie ? Il 'avait pas dérangé la demoiselle, bin au contraire.. ça lui faisait plaisir qu'il l'ai écoutée, et qu'il ait, de plus apprécié sa musique..
Lui dû s'apercevoir de quelque chose car il retira rapidement sa main, et s'escusa. Shin's, amusée par son comportement, reprit une couleur normal, et releva les yeux, cessant de fixer le sol. Elle ne le détailla pas beaucoup, mais se rendit compte qu'il était un peu roux. Ce détail attira son attention, car petite, elle avait toujours regrettée de ne par avoir cette couleur de cheveux... Elle resta assise sur son siége, et , sans plus de politesse, souria :


Je t'envie... J'ai toujours rêvée d'être rousse..

Puis son regard glissa sur les mains de l'inconnu.. Elle remarqua l'appareil photo, et eut un mouvement de sourcils interrogateur. Oh, elle était donc la star d'un soir ? Gardant sa bonne humeur, et le questionna, curieuse mais nullement génée, désormais :

Oh, tu m'as prise en photo ?
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Akishi
élève timide
avatar

Nombre de messages : 77
Age du personnage : ~On verra :D
Humeur [RPG] : Nothing~
Signe distinctif : Flemmard~Raleur~Ne repond plus à ces anciens topics,sauf
Date d'inscription : 27/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans
Mes relations:
Sexualité: Homosexuel~

MessageSujet: Re: Mon plus beau Cauchemard.. [waa j'adore ste chansoon! libre]   Mer 16 Jan - 18:13

[C'est le tien qui n'est pas mal,j'aime ton imagination =D]

Ah! Ces yeux,ils avaient de magnifique yeux rouges,on aurait put croire qu'il avait mit des lentilles tellement il étaient beaux,sa dégaîne n'était pas comme celle d'autre et sa fine bouche laisser aperçevoir comme une sorte de blessure. Il leva les yeux vers la grande fênetre ou de là on pouvait aperçevoir les belles étoiles flotantes,c'était magnifique. Il ce souvient qu'avec sa mère il regardait souvent les étoiles quand il était encore gamin. Gamin il était restait digne de la famille Harrens Akishi,oui mais à un âge plus élever tout cela c'était arrêté,c'était devenu l'enfer pour lui,peut-être après la mort de l'une de ces demie-soeur? Ou peut-être pour autre chose? Ah oui,la bonne nouvelle,il avait une demie-soeur lui? Lui Yuki? Non impossible il en avait tellement rarement parlait. Personne ne savait ou même personne a part la moitié de sa famille savait qu'elle existait. « Elle »,elle avait était courageuse au point d'affronté son propre père qui était en ces jours encore le père de Yuki,elle lui avait dit qu'elle partait clairement d'ici et qu'elle ne reviendrait jamais! Mais le soir même,elle fut retrouvait morte dans le lac à côté de la cabane préféré de Yuki qui devient à présent son pire cauchemar. Ce jour là,il avait eu un rire nerveux,il n'arrivait pas à y croire...mais oui c'était peut-être pour cela que son père ne l'aimait plus! A cet instant là,Yuki ferma lentement les yeux et les reposa sur le visage de son intérressé,elle avait barbouillé quelques paroles, et elle devenait rouge pivoine! Rouge pivoine? Pourquoi ça? Yuki fut totalement génée que faire dans une telle situation? Il agita sa main libre vers la jeune fille tout en ouvrant grand la bouche,articulant chaque mots qu'il prononçait:

-Oh!!! Euh...mais c'est rien! Ne rougissait pas comme ça,voyons je n'ai presque rien entendus! Et je viens juste d'arriver!


La belle excuse! Réctification: Il était là depuis une centaine de minutes,il avait écoutait plus de la moitié du morceau et il avait tout entendut! LOSER! Comme aurait dit sa cousine Hayley,en y repensant elle aussi avait était tué. Elle c'était faite écraser par une voiture lorsque Yuki l'accompagnée vers l'école,elle semblait très agité,et à ce stade de cette époque,Hayley était folle amoureuse de son cousin,lorsqu'elle voyait ces amies,elle leur disait que Yuki et elle sortait ensemble...mais elle le nommait: Shun!C'était le nom que lui donnait sa tante car si elle avait eu un fils elle l'aurait nommait comme cela,Yuki ce disait tout le temps « Bha t'as ka avoir un fils! » et tout sa avec le bel accent banlieue et dans sa tête bien sur. Mais Yuki lui ne disait rien,il préférait ce taire et de plus il aimait écouté la jeune enfant,on ne pouvait rien lui reproché ce n'était q'un simple enfant! Tout les enfants avait un petit délire comme sa pour eux,c'était le résonement de Yuki,un point c'est tout.

Il ce calma rapidement, et regarda la jeune fille. Ces soupçons étaient bien vrai,c'était une jeune demoiselle,il avait entendut sa voix aïgue resonnait dans la pièce...c'était magnifique. Yuki n'était pas vraiment attirait par les femmes mais l'art le facinné,tout ces petits détails,chacun d'eux le rendait heureux. Comme prenons pour exemple: La voix aïgue d'une femme ou bien une photo sublime comme celle qui venait de prendre au moment même tout ce genre de détail totalement c*n pouvait le rendre heureux. Il aperçut l'ombre de la grande et fines demoiselle,ces traits étaient réguliers et foncé, ces long cheveux « noirs » tombaient sur le siége ou elle était assise,ces doigts fins faisait des gestes souples et tellement faciles à faire,et la minceur de la jeune fille était parfaite: QUEL MODEL! Il sourit lorsqu'il regarda ces détails,elle devait surement le prendre pour un pervers! Lui sa serait pareil!

Au moment ou elle complimenta sa couleur de cheveux,Yuki esquisa un large sourire. Lui il n'avait jamais demandait cette couleur de cheveux,il aurait plutôt demandait à avoir du noir,un noir fonçait et perçant et rien d'autre! Ah si, et des yeux de couleur marrons,voila ce qui aurait aimé avoir. Bref,il posa l'une de ces mains sur ces cheveux rouges parfumé au shampoing chocolat avec lequel il ce lavait le plus souvent et tira légèrement la langue:

-Sérieux? Moi je hais cette couleur de cheveux...sa me rend bête et assez punk,ce n'est pas un rouge comme tu le crois,au soleit il flache...


Elle avait toujours rêvait d'être rousse? Quel rêve très bizarre. Les roux étaient plutôt une race pour la plupart des personnes,quelques personnes disaient que les roux n'avait pas d'âme,qu'il était radins ou je ne sais trop quoi,il n'était pas fanatique de ce genre de réflexion,il ce souvient qu'a Franklin il ce teingné plusieurs fois les cheveux en noirs ou en marrons afin que personne ne puisse aperçevoir cette couleur qu'il trouvait si monstreuse!
La jeune inconnu,avait une belle vue à ce qu'il avait remarqué,elle avait directement aperçut cette couleur.

-Oui. Te voyant comme cela face à cette fênetre étoilée et ce piano de rare couleur si je ne me trompe pas,je me suis dit que cela faisait un bon plan et un bel assemblement. Même dans mes plus belles idées je n'avait jamais imaginé une telle imagination du sort!


Elle avait aperçut son appareil? Il était maudit ou quoi? <3
Leur rencontre et maintenant le problème de l'appareil? Quesque tous les dieux lui voulaient? Sa vie n'était pas assez chiante comme ça? Il voulait la boussillée encore plus qu'elle ne l'était déjà? Si c'était sa,eh bien c'était gagné,ils étaient donc super fort!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon plus beau Cauchemard.. [waa j'adore ste chansoon! libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon plus beau Cauchemard.. [waa j'adore ste chansoon! libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Beau Gosse est dans la place ! ? Alex Black ?
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Oh le beau Toutou!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: La Ville :: Autres Lieux-
Sauter vers: