AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Envy Hughes
élève qui parle beaucoup
avatar

Nombre de messages : 429
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : (>•.•)>*o*)> *Zombie VS Noob* ~~\O0O/
Signe distinctif : Killer, Masacreur et tout ce qui rime avec "heure"
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuel

MessageSujet: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   Lun 7 Jan - 3:27

Il était exactement 22heures. Envy était dans sa chambre depuis un bon moment déjà. En faite, Hughes était venu tout simplement pour faire quelques devoir et lire un de ses livres qu'il devait rendre sous peu, pour un exposer. Sa fesait 3 bels heures qu'il était là à lire et écrire sans arrêt. Il avait sûrement rien de mieux à faire que sa, car 3 heures... C'est trop x0. Même moi je fais pas sa (quoi que je l'ai fais jamais :3). Enfin bref, celui-ci décida de faire changement, alors il prit son lire de Philo' et commenca à lire dedans. Tout ses tests étaient après les vacances et comme qu'elles se finissait dans très peu de temps, il devait faire un effort pour mieux comprendre certaines matières. Lire quelques pages de son livre et en comprendre d'autre, c'est qu'il fit pendant une 30aines de minutes. Malheureusement sa chambre n'était pas asser éclairé, donc Envy alluma une autre lumière.

- Voilà. Je vais sûrement mieux voir ¬ ¬ .
Murmura-t-il à soi-même.

Il continua de lire. Arriver au mots à sa 11èmes pages, qu'il devait lire, ses lumières s'éteingna d'un coup. Mais quesque sa pouvait bien être, merde? Pensa-t-il en essailliant de les rallumer, sans réussir. Hughes devait étudier! Comment il allait pouvoir faire? Envy chercha rapidement à trouver une solution à son problème. Malheureusement, c'était le seul à qui sa avait arrivé, car toute les autres lumières, du pensionnat, était allumé. En regardant autours de lui, comme un chien qui court après sa queue, il trouva l'idée d'aller étudier aux salon du pensionnat. Après tout à 22 heures 30 il ne devait y avoir personne! Cette idée appaisa son humeur et sa fatigue. Il avait trouver solution à ses problèmes, ce qui le rendit rapidement plus heureux. Car c'était quelque chose d'obligatoire, pour lui, d'étudier. Sinon, il n'allait rien comprendre aux questions. Et si au moin, il s'avait la base, sa allait être parfait. Car le reste, est toujours très facile. Mise à part les questions où nous devons mêttres un text pour expliquer une certaine chose, c'est plus compliqué. Malheureusement il n'avait toujours pas fini son livre, ni celui de Philo et non plus ses devoirs en Français. Et il devait aussi dormir entre-temps. Sur ce, Hughes prit rapidement son livre de Philo qu'il avait déjà commencé et ses devoirs en Français. Et le livre, qui comportait sur l'histoire d'un paysant dans le moyen-age, qui commence à faire le métiers de Boureau, pour une certaine raison, Envy allait le lire sûrement, demain ou un autre jour. Car ce soir, il n'avait plus vraiment despoir pour une autre affaire. Donc Hughes prit comme dit, ses livres et le reste pour enfin partire vers le salon.

Dans les couloirs comme les chambres tout était silencieux. Donc tout le monde dormaient, se dit-il heureux. Hughes allait pouvoir avoir la paix, à son étonnement. Arriver à la porte du salon celui-ci cogna 3 coups, pour voir si il y avait quelqun dans la salle. Personne ne lui réponda. Donc il tourna la pogner et essailla de rentrer. En ouvrant la porte il remarqua que c'était ici aussi, plutôt sombre. Mais heureusement, ce n'était que parce que les lumières n'étaient pas encore ouverte. D'un pas non chalant il vint s'assoir sur une chaise devant une table où il put étendre son sac et ses autres livres et doccuments. Il commenca par son livre de Philosophie qu'il ouvra à la 11èmes pages et commenca à lire en silence. Dos à porte il ne pouvait pas remarquer si quelqun passait devant ou encore l'observait (xD). Hughes était litéralement consentré, ce qui était l'une de ses grandes qualités. Il réussisait à se consentrer très facilement. C'était un atout très avantageux pour lui, car il étudiait rapidement même si il avait plusieurs pages à lire. Contrairement aux autres, il étudiait comme un rien et vite en plus!

Envy s'avait apporter deux boissons qu'il prit et ouvrit, puis bu quelques gorgés et le remit sur la table et continua ses travaux en silence. Même si l'envit d'écouter la télévision qui était juste devant lui ou encore d'allez au toilette le travaillait, il n'arrêta pas. Sans bouger il continua. Erf, il est trop fort. Je serais jamais capable moi, de faire sa. Si j'aurais envis d'écouter la télévision ou encore d'aller pisser (XD) j'irais! En plus, il y renonsse pour étudier, piff. 'Fin. Ses yeux commencèrent à devenir lourd et fatigué... Mais bon, Envy c'était oublier à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   Lun 7 Jan - 23:21

*Tu ne devrais pas être là...*
Sué se réprimandait silencieusement elle-même. En effet, elle venait de se réveiller dans une situation plutôt étrange. Ses yeux s'ouvrirent sur un espace qui ne lui revint pas tout de suite, puis quand ils s'habituèrent à l'obscurité, elle reconnu le contour flou du manteau de la cheminée du salon, puis un peu plus loin, le reflet sur l'écran de la télé qui ce faisait voir.
Alors comme ça elle était dans le salon? Ne pas se laisser prendre par la panique. Cela n'en vaux pas la peine.
Sué resta silencieuse, longuement, à l'écoute de son corps. Elle voulait savoir, sans bouger, si elle avait quelque chose de casser, ou une blessure qui l'avait poussé à s'évanouir sur le canapé du salon. Car elle ne voyait que ça. A moins que quelqu'un l'ai posée ici, suite à... que sait-je.
Rien n'était là pour la rassurer, mais elle se calma en prenant de grande respiration. C'est alors qu'elle remarqua une douleur étrange, à son coeurs, qui se répandait jusqu'à son épaule. Elle grimaça, mais ne bougea toujours pas.
C'était donc à cause de lui? Son pauvre petit coeur qui n'en faisait qu'à sa tête en ce moment? Bon... ce n'est pas si grave que ce qu'elle avait pensé. Doucement, elle se redressa, le cerveau un peu flou. Ca fait combien de temps qu'elle était allongée ici, à dormir comme une marmotte? peut-être 10 heures, ou même 12. Ca ne l'étonnerai même pas.
Elle se redressa, d'abord sur les coudes, puis petit à petit, elle commença à s'asseoir. Le bruit de ses mouvements étant étouffés par les gros coussins qui l'entouraient, et lui procuraient une chaleur rassurante.
Que de grands mots, pour une jeune femme méfiante comme une louve qui garde ses petits.
Il lui sembla voir une lumière, un peu plus loin. Elle tourna la tête, timidement, pour regarder par dessus le dossier du canapé d'où venait la lumière. Ses yeux se posèrent alors sur un jeune homme qui semblait entrain d'étudier très sérieusement. Le faite qu'il soit là lui fit se poser plusieurs questions. Savait-il qu'elle était là? Etait-ce lui qui l'avait mise là? Lui qui l'avait peut-être assommée? Il ne fallait rien oublier, tout était possible. Après tout, elle c'était souvent retrouvée dans de telles situations, alors qu'elle avait attiré la jalousie des autres, avec son commerce des plus fructueux...
Mais quelque chose ne collait pas. Le jeune homme ne semblait pas du tout être attiré par la rue, encore moins par le marché noir. En réfléchissant un peu, elle était sûre que si elle apparaissait, il aurait la peur de sa vie.
Doucement, avec la délicatesse féminine dont elle était pourvue, elle se leva. Maintenant, il s'agissait de marcher droit. Ce ne devait pas être si difficile que ça, après tout.
Un pas, deux pas. Le vertige la pris brièvement, et elle se retint au dossier du canapé, pour ne pas choir bêtement.
Un pâle sourire, riant de sa propre bêtise, elle reprit sa marche lente et mesurée, en direction du comptoir du petit bar aménagé pour les petites faims [Kinder Buenoooo].
Elle était toujours dans l'ombre, étant dans la partie du salon qui n'était pas allumé. Puis elle se tourna pour observer le jeune homme studieux. Après un petit moment, elle se rendit compte que toute les conditions n'étaient pas réunies pour être en parfaite disposition pour étudier.
Dans un élan "Je pense aux autres", elle s'avança lentement vers les interrupteurs, et actionna ceux qui avaient été omis, afin qu'il y ai plus de lumière pour le garçon. Garçon... qui devait avoir à peu près le même âge qu'elle.
Elle resta là un moment, se doutant que l'étudiant trouverai ça étrange de voir les lumières s'allumer toutes seules. Enfin, elle ne va quand même pas prendre racine. Ce pourquoi elle se redirigea vers le petit bar afin de se faire un café. Elle ne voulait pas déranger le jeune homme dans son travaille, mais il lui sembla poli de lui en proposer un...

"Tu veux un café?"

Elle fit surprise elle-même par sa voix qui n'avait plus de force, et était rauque pour couronner le tout. Depuis combien de temps n'avait-elle pas ouvert la bouche? décidément... elle avait loupé un épisode, et pas un petit... de quoi vous inquiéter. Mais l'habitude... heureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Envy Hughes
élève qui parle beaucoup
avatar

Nombre de messages : 429
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : (>•.•)>*o*)> *Zombie VS Noob* ~~\O0O/
Signe distinctif : Killer, Masacreur et tout ce qui rime avec "heure"
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuel

MessageSujet: Re: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   Mer 9 Jan - 1:45

(Erf, désolé TT.TT Le post est pas super, 'fin bref, j'avais pas vraiment d'idée comment mêttre sa un peu plus long, donc voilà >_<'. La prochain foix, j'essayerais de faire mieux!)


Son travail en Philosophie, constituait plus précisement à la Philosophie Juive. Comme son proffeseur l'était, il avait décidé d'aborder le sujet. Il trouvait que c'était une belle exemple et un premier beau devoir. Il voullait que ses élèves d'écrivent quesqu'ils avaient retenus du livre avec lequel ils étaient suposés étudiers, comme Envy le fesait. Malheureusement, ce n'était pas son fort. Et comme dit, Hughes avait beaucoup de misère dans cette matière. Il ne réussisait pas à se consentrer dans un tel contexte. Car il était bientôt 23 heures, donc la fatigue était comme l'humidité dans l'Amazonie. Très présente.

Hughes prit rapidement une pause pour s'étirrer et grimacer en voyant qu'il lui restait toujours ses devoirs en français et plusieurs autres, encore. Il n'aurait propablement jamais le temps de tout finir avant la fin des vacances, mais il se devait d'essailler tout de même. L'homme studieux (Comme t'a dis ^^) prit conscience que même si il ne finissait pas ses devoirs ou encore qu'il ne les remêttraient pas attend, ce n'était pas plus grave que celà. Il avait réussit à passer l'année, jusqu'ici, sans problème et que même si ces devoirs n'étaient pas sufisant pour l'avis de ses profféseurs, Envy réussirait à continuer dans la bonne voix. Sa mère l'avait toujours encouragée pour que son petit fils, aille très haut, niveau étude. Malheureusement, Hughes n'avait jamais vraiment aimé les études et tout le restes, mais comme elle était morte, il devait faire un effort pour au moin... Au moin! Finir cette année. La seule peut-être, vrai matière qu'il aimait ormis l'Art dramatique, c'était Histoire. Tout ce qui entourait le moyen-age, la nouvelle France, deuxième guères mondiales et tout ceci... L'intérrèssait beaucoup. Mais le reste... Piff! Sa liste noir en était remplite.

Son élan d'étude avait progrisivement baisé. Hughes n'en avait plus aucune envis. Deplus, il devait dormir. Tout en rangeant ses choses dans son sac, celui-ci remarqua les lumières s'allumer. Envy devient de plus en plus stréssé et de moin en moin confiant de soi-même. Tout en se retournant brièvement, il remarqua qu'il n'y avait personne. Mais quesque sa pouvait bien être? Avant de prendre ses pieds à son coup, il respira un moment par le nez, pour se calmer quoi. Puis, d'un peu plus loin, il entendit une voix semblable à celle d'une fille. C'était effectivement, une fille. Elle devait avoir a peu près son age, remarqua-til tout en ses tournant l'air plutôt gêné, et les pomettes rosés. Hughes commenca donc, par se lever, puis mêttre un pied devant l'autre et en fin, arriver près du petit bar à nouriture. Tout en la regardant de haut en bas, celle-ci lui fit vite penser à sa mère. Elle lui resemblait. Car tout comme Lust, la mère d'Envy, celle-ci avait le même petit regard brun et affectueux. Hughes remarqua rapidement qu'elle avait plusieurs traits d'enfant, qui la mêttait en valeur. Même si elle avait l'air un peu endormit...

- Excuser moi! J'en serais ravis.
Dit-il d'une voix charmante et d'un ton un peu gêné.

- J'en aurais bien de besoin, en effet.
Répliqua-t-il un peu moin fort, tout en gardant ses distances.

Envy marqua rapidement une pause, pour après sessé de parler, avec l'impréssion d'être un peu trop loin pour entendre quoi que se soix. Il s'avanca alors d'un pas pour venir asser près, à son goût.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   Mer 9 Jan - 20:36

La lune jouait à cache cache avec les lourds nuages annonciateurs de pluie prochaine. Les ombres de la ville commençaient à grouiller, cachant les secrets les plus terribles, sous le nez des passants inconscients.

Sué regardait par la fenêtre d'un air absent, pensant à ce qui pouvait bien se passer pendant son absence, chez elle. La nouvelle circulait-elle déjà? les groupes commençaient-ils déjà à se former, petit à petit, pour bientôt former une armée?
Sans doute. La jeune femme soupira, et fut tirée de ses pensée par le grincement de la chaise de l'étudiant qui venait sûrement de se rendre compte de sa présence. Elle le regarda avec un air totalement différent de ce qu'elle avait eu quelque seconde auparavant, les yeux rieurs. Elle venait de poser son regard sur le visage anxieux du garçon. Il avait dût être surprit, lorsque qu'elle avait allumé la lumière alors qu'il était absorbé dans ses révisions. Encore plus quand elle lui avait demandé s'il voulait lui aussi du café.
Sué tenta quelque seconde de s'imaginer la réaction qu'elle aurait eu si cela lui était arrivée, mais elle arrêta de suite. Le contexte n'était pas bon, jamais on ne la trouverait à une heure aussi importante de la nuit entrain de réviser on ne sait qu'elle partielle.
Elle n'avait pas cette chance.
La jeune femme regarda le garçon s'approcher d'elle avec son air un peu endormi, mais elle se souligna pas se dernier fait. Elle-même devait avoir l'air d'une endormie de première. Pourtant on ne lui en faisait jamais la remarque. Par politesse sûrement...

Pour la première fois, Sué entendit la voix du jeune homme qui accepta son offre. Alors avec un sourire, elle accueillit son choix. Il lui avoua qu'il en aurai bien besoin... et bien comme ça ils étaient deux.
La jeune femme acquiesça d'un signe de tête, un léger sourire aux lèvres, puis se tourna vers la machine à café. Il ne fallait pas trop lui demander de parler, lorsqu'elle venait tout juste de se réveiller. Qui plus est lorsqu'elle venait de se réveiller dans un endroit où elle n'avait pas mémoire de s'être endormie. Mais ça, elle le gardait pour plus tard. Pour le moment, elle avait un charmant jeune homme à servir.
Avec des gestes experts, elle déversa le café en poudre dans le réceptacle prévu à cette effet, puis rajouta de l'eau après avoir jugée qu'il n'y en avait pas assez.
Quand tout fut installé, elle pressa le bouton qui actionna le mécanisme pour préparer un bon café aux deux endormie.
C'est seulement à ce moment qu'elle se retourna, montrant son visage pâle de fatigue et de soucis au garçon. Elle lui sourit, ses lèvres rosées s'étirant faiblement.
Déjà l'odeur du café se faisait sentir, alors que la machine commençait à gronder doucement. Les pupilles de ses yeux se rétractèrent, signe qu'elle commençait à se réveiller, rien qu'à l'odeur du liquide si magnifique qu'était le café... une véritable adoratrice de café, me direz-vous. Et c'est peut dire!

"Tu révises quoi à cette heure-ci?"

Lui demanda-t-elle alors sur un ton interrogateur. En effet, qui pouvait être assez fou pour rester des heures sur des révisions... serte, il devait en avoir quelque uns, mais Sué ne les connaissait pas, ne les avait jamais eu. Peut-être restaient-ils dans leur chambre pour être un peu plus tranquille.
Mais alors, pourquoi celui-là faisait-il exception? ne redoutait-il pas d'être troublé dans sa concentration?
Elle lui demanderait un peu plus tard, pour le moment, un petit bip l'appelait derrière elle. Elle hocha la tête et se retourna pour s'occuper de la machine à café. Rapidement, elle se pencha pour prendre deux belles tasses dans le placard du bas, puis elle les disposa sous l'arrivée du café.
Elle pressa alors un autre bouton, et la machine se mit à trembler et gronder, jusqu'à ce que le liquide sombre et odorant coule à flot dans les deux tasses.
La jeune femme ne put s'empêcher d'humer la délicieuse odeur qui lui montait aux narines...
Quand les tasses furent pleine, elle arrêta la machine, les pris, et se retourna pour les poser sur le comptoir.
Elle avança celle qui était dédiée au jeune homme en face de lui, et approcha d'elle la sienne.
Ses yeux se posèrent alors sur le garçon pour l'observer avec un peu plus d'attention. Elle se réveiller peu à peu, et ne tarderai pas à être beaucoup plus vive, dans quelque minutes.
Toujours son sourire presque énigmatique sur les lèvres, elle hocha la tête vers les tasses de café, et commença à porter à ses lèvres la sienne pour en boire le contenu avec délice... cela faisait longtemps qu'elle n'en avait pas bu... disons environs 12 heures; ce qui pour elle était assez long.
Revenir en haut Aller en bas
Envy Hughes
élève qui parle beaucoup
avatar

Nombre de messages : 429
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : (>•.•)>*o*)> *Zombie VS Noob* ~~\O0O/
Signe distinctif : Killer, Masacreur et tout ce qui rime avec "heure"
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuel

MessageSujet: Re: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   Ven 11 Jan - 5:03

(Tu comptes me tuer ou quoi? xD)

En effet, le temps s'amusait réellement à cache-cache. C'était donc un p'tit jouer? Cette amusement rendait quelques foix, les lieux sombres puis après éclairés, comme si il ne s'avait jamais rien passé. Ceci rendit rapidement l'endroit sinistre et même effrayant. Toutes les ombres, des murs, des divants et des murs fesaient comme si quelqun y était et n'attendait que quelqun s'approche pour enfin prendre son bras et l'attirer d'un coup vers lui-même, pour ensuite manger un peu. Effectivement, c'était assez sadique, qui fit frémire Hughes, qui lui même était quelqun d'assez sadique. Beaucoup trop peureux pour le montrer aux autres, Envy aimait mieux jouer le role de la victime qui à peur de tout les bruits. L'endroit ne lui inspirait plus cette confiance, dont il avait quand celui-ci était rentré aux début. Au moin, Hughes n'était pas seul. Biensur c'était une fille, mais c'était tout de même une personne. En y repensait, sa peur commenca vite à diminuer. Envy regarda alors dans sa direction. Elle avait vraiment l'air hypnotisée par l'exterrieur, alors le jeune homme pencha quelque peu sa tête vers l'une feunêtre plus loin. Le temps s'annonçait mauvais, en plus il semblait se rapprocher de plus en plus. Les nuages devenaient, à chaque minute, de plus en plus noirs. Il s'arrêta donc pour regarder l'un de son ombrage sur le sol. On pouvait remarquer les plits de sa veste noir qui semblait lourdre et très chaude. Et sans parler, de ses jeans d'un bleu claire, mais charmant. Son chandail était couleur mauve foncé et il portait aussi une ceinture blanche a la boucle faite en fusil. C'était asser joli, mais pour cette heure, c'était plutôt étrange. Par exemple, dans ces linges, il semblait encore plus grand et mince. Ses yeux bruns foncé lui donnait un look un peu plus sérieux, de plus que ses cheveux qui semblait humide.

Ses doigts vint se poser sur la table, en même temps qu'il s'assit d'un air habitué. Biensûr, il avait toujours cette crainte, mais heureusement, il était en présence d'une jeune femme, très jolie, donc il devait se montrer brave et courageux. Vous pouvez la rire celle-ci. Car effectivement, ce n'était pas son genre d'agir ainsi. Serte, plusieurs mecs le fesaient, mais Envy n'est pas comme sa et ne la jamais vraiment fait. D'habitude, il montre ce qu'il est vraiment pour le simple plaisir de rire de lui-même, mais ce soir, c'était différent. C'était peut-être à cause de l'étude qui lui avait monté à la tête, ou encore le café qu'il allait se prendre en pleine figure si il continuait comme sa. Celui-ci fit une légère grimace quand le bruit de la machine commenca. Il n'avait jamais vraiment aimé ce bruit. Un bruit de ronronnement qui percute les oreilles des gens. Heureusement que le café avait bon goût et une bonne odeur, car sinon, Hughes l'aurait rapidement arrêté pour n'entendre que le silence et la pluit qui allait maintenant bientôt commencer, pensa-t-il en regardant par la feunêtre pour y voir quelques petites goûtes d'eaus s'éteindrent un peu partout, sur la ville. Envy avait plusieurs questions en tête, qu'il n'osa pas poser pour le moment. Sa n'allait pas être vraiment polit de sa part, après tout.

- Tu révises quoi à cette heure-ci?
Demanda la jolie fille aux cheveux d'un blond, à Hughes.

Ceci brusqua Envy un moment, ne savant pas trop répondre du coup. Il en avait oublié quesqu'il fesait avant de l'appercevoir. Bravo? Et bah ouais, c'était Envy aussi. Maladroit et idiot comme tout. Pendant un moment, il se morda la lèvre inférieur en essaillant de trouver quesque sa pouvait bien être. Le jeune homme tourna sa tête vers la bureau qu'il avait utilisé pour travailler et vit son livre de Philo'. Il lacha donc sa lèvre des dents pour émêttre quelques fines paroles.

- De la Philosophie et je comptais aussi faire quelques devoirs en français, que j'avais oublié. J'ai un test bientôt donc je dois étudier (TT.TT)...
Dit-il en grimacant une autre foix.

(Et bah y'avait Hughes d'assez fou xP). Tout en regardant ailleurs, il remarqua que l'endroit était vraiment calme. Même si le bruit de la machine à café fesait un bruit fou, celui-ci réussisait tout de même à entendre la pluit cogner les feunêtres à petites goûtes regroupées. En retournant la tête vers Sué il entendit la machine s'arrêter enfin grace à la demoiselle qui venait sûrement de prendre un petit somme. Elle avait vraiment l'air très endormit ou bien morte, mais quand le café vint jusqu'à son nez, cette sensation de fatigue changea sur sa figure. On dirait qu'elle venait juste de se reveiller. C'était assez drôle de voir le changement si rapidement. Il eut alors un petit sourire au coin des lèvres.

- En passant... Je suis Envy, Envy Hughes.
Dit-il en remarquant qu'ils avaient complétement oublier de se présenter.

Hughes trouvait sa impolit de parler avec une personne sans savoir son nom.

- Est-ce que je pourais savoir le votre? Après tout, vous m'avez donnée un café, donc si je veux vous remercier je dois bien savoir votre nom.
Répliqua-t-il avec un sourire un peu plus gros.

Il aurait bien pu continuer à dire plein de truc, sans s'arrêter. Ce jeune homme était assez stupid pour le faire. Mais comme il la trouvait mignonne il n'osa pas. Envy prit alors une gorgée en regardant la table puis retourna son regard vers Sué. L'orage allait prendre de l'empleur dans les prochaines minutes, tout autours était beaucoup trop calme pour qu'il n'y aille qu'une simple pluit. De plus, le vent devenait de plus en plus ferme et fort. C'était sûrement du à un orage, pensa Envy en surveillant du coin des yeux l'extérrieur. Son sourire baissa alors. Biensûr, c'était amusant et l'orage et la sensation que les enfants avaient en voyant sa, ou encore des 'adultes' comme ceux-ci, mais c'était plutôt le fait du manque de courant assuré qui lui fesait quelques peu, plus peur. Il n'aimait pas trop. En plus, à chaque foix qu'il y en avait, il ne s'avait jamais comme réagir, si il devait avoir peur ou s'amuser comme un p'tit... Son regard changea alors de direction, vers Sué, encore une foix.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   Ven 11 Jan - 15:40

[Qui veut tuer l'autre mdr]

De la Philosophie et je comptais aussi faire quelques devoirs en français, que j'avais oublié. J'ai un test bientôt donc je dois étudier (TT.TT) ...

Il semblait avoir réfléchit longuement avant de répondre, comme si l'intervention de Sué lui avait momentanément effacée la mémoire. La jeune femme l'écouta avec son doux sourire, s'imaginant elle-même travaillant sur des sujets aussi intéressants qu'étaient la philosophie, l'histoire, et bien d'autre.
D'après ses souvenirs, elle avait beaucoup aimé l'histoire. Tout ce qui était dans les faits historiques qui avaient marqué son pays, forcément. Mais aussi l'engendrement de tout, le début du comment...
Les yeux un peu dans le vague, elle serrait entre ses doigts sa tasse chaude de café pour se réchauffer bien que la température de la pièce était agréable.
Puis le clapotis des gouttes d'eau au dehors attira son attention. Elle regarda par la fenêtre, en même temps que le jeune homme, pour constater qu'il c'était mis à pleuvoir. Ce ne devait pas arranger les gangs qui opéraient cette nuit.
Sué avait une terrible envie de sortir, de se joindre à eux, mais par mesure de sécurité, elle devait rester ici...
Avec un hochement de tête résigné, elle retourna dans le salon alors que la voix du jeune homme rompait le silence.
Elle le regarda, un peu surprise de déceler dans un soupçon d'inquiétude. Qu'est-ce qui pouvait bien l'inquiéter de la sorte? savait-il qui elle était?
Ce fut avec silence qu'elle accueillit la réplique de ce dernier, réfléchissant sur le pourcentage de chance que ce jeune homme avait de la reconnaître, et au pire, de la connaître.
Elle n'y vit que 5 ou 7%. Pas suffisant pour s'inquiéter, mais tout de même conséquent. Il fallait qu'elle reste prudente, surtout après toute les péripétie désastreuse qui lui était arrivé.
Avec le même sourire énigmatique, elle répondit au jeune homme, en décidant de prendre son nom du substitution, au cas ou.

"Enchantée Envy, moi c'est Rukia"

Au contraire de lui, elle ne déclina pas son nom, mais espéra qu'il ne s'en sentirait pas offusqué.
Les nuages se déchirèrent un moment, laissant passer quelque faisceaux fantomatiques de lune qui traversèrent le salon en l'éclairant de façon étrange. Les ombres s'allongèrent, se tordant et se déformant, puis un éclaire fendit le ciel bruyamment, suivit d'un grondement qui fit trembler la vitre de la fenêtre.

"He bien... on a le droit à un bel orage je crois..."

La voix de Sué, à travers les sifflements du vents et le bruits des gouttes de pluies qui s'écrasaient contre la fenêtre, paraissait comme un murmure, souffle inquiétant.
La lumière au dessus de sa tête, du bar, lui donna alors un air un peu spectrale, alors qu'elle souriait d'un air amusé à Envy.
Elle crut comprendre l'inquiétude qu'il avait eut dans la voix.
4%
D'un geste doux, elle porta sa tasse de café à ses lèvres et en but le continue doucement, gardant les yeux fixés que le jeune homme. L'idée qu'il sache quelque chose la tracassait, bien que le pourcentage de chance était faible.
Très faible; il fallait en avoir tout de même le coeurs net.

Elle contourna le comptoir, puis se dirigea vers la table ou était amassé tout les cours d'Envy. Elle regarda un peu son travail, d'un air distrait.
Un autre éclaire frappa la ville, puis Sué releva la tête.

"C'est intéressant tout ça... "

En se retournant, elle posa ses yeux sur Envy puis lui sourit avec ce même amusement qu'elle avait eu précédemment.

"Tu as peur de l'orage? "
Revenir en haut Aller en bas
Envy Hughes
élève qui parle beaucoup
avatar

Nombre de messages : 429
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : (>•.•)>*o*)> *Zombie VS Noob* ~~\O0O/
Signe distinctif : Killer, Masacreur et tout ce qui rime avec "heure"
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuel

MessageSujet: Re: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   Lun 14 Jan - 4:15

(La façon de penser à ton personnage, me fais penser à Death Note... )

Le temps commencait à être plus agréssif sur l'extérrieur. Pourtant sa n'affectait en aucun point l'humeur d'Envy, mise à part son leger stress. Même si on voyait les arbres bouger de droite à gauche, Hughes ni portait aucune attention. C'est sûr qu'il avait un peu peur de tout ce raffuge, mais il ne voullu pas le montrer à la demoiselle près de lui. Il buvait de temps en temps une gorgée de café brullant qui réchaufait l'interrieur de son corp, ce qui le fit sourire... Les minutes, les secondes et les milisecondes passaient comme un rien. Celui-ci s'était rendu compte que même si nous sommes jeunes et en santé, la vie viendra nous rattraper un jours ou l'autre. Que même si nous essaillons de ne pas y penser, ce que nous avons vecu hier est très loin de demain. En faite, le jeune étudiant, ne se souvenait quasiment plus du temps passé quand il était petit. Il se souvenait vaguement du beau sourire élégant de sa mère et des petites tappes dans le dos de son père, mais tout sa n'étaient qu'un simple souvenir qui le hantait quelques foix. Triste vous dites? C'est peut-être vrai... Mais nous devons penser au futur, même si le futur est peut-être, des foix, moin important que les souvenirs qui nous fait vivre maintenant. Mais.... Chacun à son opignion. Il y a plusieur gens qui restent dans le passé et d'autre qui l'oublie tristement. En faite, si le passé n'était pas là, nous ne serions pas présent, ou pas nous-même. Il faut déjà avoir vecu ce que nous voullons changer, pour l'amilliorer. Car sinon, sa n'a aucun sens. De plus, ses les erreurs qui nous font avancer dans la vie... En conclusion, il ne faut pas oublié le passé, mais non plus, il ne faut pas rester accrocher après celui-ci, sinon on va toujours rester avec les mêmes erreurs, sans pourtant continuer à vivre heureusement. Je sais très bien, que personne ne peux être parfais, mais changer est des foix, un leger rapprochement vers cette réussite qui est tout simplement la vie...

Hughes était en grosse conversation avec lui-même. Il était en train de se demander et repeter plusieurs trucs, qu'en faite, qu'il s'avait déjà et de plus en plus qu'il se consentrait sur ces questions, il avait peu à peu, moin peur des orages. C'était une bonne chose. Tout à coup, l'orage prit encore de l'empleur et commenca a illuminer le ciel de coup brusque qui servait d'éclaire. Tout en regardant ceci, Envy se rendit compte, qu'il n'avait aucune raison d'avoir peur. En faite, c'était un simple spectacle de la nature. Magnifique, mais bruyant. Juste sa... Hughes avait posé une question à Sué. Celle-ci lui répondu par Rukia. C'était joli comme nom et aussi court que le sien. En faite, sa grand-mère avait le même, il avait toujours trouvé sa vraiment joli. Tout en y réflichichant, il vit la salle plus éclairé. Sa devait sûrement être un petit tours de la lune, qui s'amusait encore à cache-cache avec les nuages. Sa rendait le spectacle, encore plus joli qu'il était déjà.

- He bien... on a le droit à un bel orage je crois.
Dit la prénomée Rukia, d'une voix féminine.

Tout en prenant sa tasse de café entre ses lèvres fines et rosés, il jeta un regard précis à son interlocutrice. Il remarqua vite qu'elle n'avait aucunement peur des orages, de la pluit et du reste. Elle n'avait pas l'air d'avoir peur de grand chose, en faite. Celle-ci avait les idées fixtes et saines. La présence d'un orage comme celui-ci ne l'affectait pas. Pour elle, sa devait simplement être un évènement naturelle qui était tout à fait normal. Rukia, comme elle l'avait dit, avait raison. Soudain, elle se leva pour allez voir ses travaux. Il contourna alors le comptoir des yeux pour suivre celle qui l'impréssionait. Sué prit rapidement parole, après un autre coup de tonerre. Bravo. Elle avait réussit à le voir dans sa voix et son regard d'enfant. C'était tout de même génial de rencontrer une personne qui pouvait reconnaitre les peurs, l'enthousïame et tout les tas d'autres émotions qu'on pouvait resentir.

- Peur est un grand mot... Mais bon, ouais. Tout ces éclaires, ces nuages noirs et le fait de pouvoir perdre l'électriciter d'un moment à l'autre me fait frisonner...
Dit-il en penchant sa tête et frottant son coup, d'un air maladroit.

Il commencait à vite se faire une idée sur cette demoiselle. Elle était assez curieuse, car après tout elle fouillait dans les choses d'un parfaite inconnue et elle était de capable de voir à travers les gens. Dur à copier, mais facile à deviner. Si Envy était capable d'en savoir un peu plus sur elle, il serrait près a lui accorder un petit morceau de sa confiance, car cette fille, Rukia, l'intriguait au plus haut point. Elle n'était pas comme les autres en faite... Et Hughes avait toujours aimer savoir tout à l'avance, dison sans demander. Ses mains frottaient la table, sans vraiment y penser, trop occuper à savoir qui était cette fille. Il ferma alors les yeux, la tête toujours penché vers le sol, pour comprendre qu'il devait être patient.

En réouvrant ses yeux, les lumières s'affaiblirent rapidement. Quesque c'était ce bordel? Puis... Pouff! Plus d'électriciter. Hughes commenca alors à être fébrile et nerveux. Il resta alors pendant un moment à la même place sans parler. Le stress était devenu plus fort. Pourtant, bien avant, tout ceci c'était calmer. Envy ne comprit pas, même si il n'y avait rien à comprendre. Sa main s'arrêta contre sa tasse, pour ensuite l'apporter jusqu'à ses lèvres. Tout en reprenant son calme il regarda vers Rukia. Ce qu'elle était chanceuse de ne pas être aussi froussare qu'Envy. Il remit alors sa tasse contre la table et se leva de sa chaise.

- Et bah, je suis pas chanceux moi.
Sur un ton qui en disant peu.

- J-Je n'aime pas trop sa, en faite. Même vraiment pas (>_<)...
Dit-il d'une voix tremblante.

Hughes resta donc là sans savoir quoi faire, pour enfin comprendre, qu'elle était assez loin, quand on pouvait rien voir.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   Lun 14 Jan - 16:25

[J'avoue, j'm'en inspire XD ]

- Peur est un grand mot... Mais bon, ouais. Tout ces éclaires, ces nuages noirs et le fait de pouvoir perdre l'électriciter d'un moment à l'autre me fait frisonner...

Sué hocha la tête, prenant un air compréhensif. Elle le regarda attentivement, comme elle avait l'habitude de faire sur chaque nouveau personnages qui se présentaient à elle. Celui-ci ne devaient pas lui attirer d'ennuis.
Quand elle se rendit compte que son regard pouvait avoir quelque chose de soupçonneux, et peut-être même d'oppressant, ses yeux prirent un air rieur alors qu'elle se justifiait sur sa déduction.

"J'avais un petit frère qui avait peur des orages..."

J'avais... était-il toujours en vie?... n'y pense pas.
Sa voix se perdit dans le silence un peu tendu du salon. Elle avait tenté par ses mots de détendre un peu l'atmosphère, étant de plus en plus sûre que le garçon commençait à son tour à se poser des questions sur elle. En effet, du coin de l'oeil, alors qu'elle regardait rapidement les cours plus longs les uns que les autres du jeune homme, elle le vit baisser la tête d'un air préoccupé, et frotter la table nerveusement.
Etait-ce l'orage qui le mettait dans un tel état, ou bien le faite qu'il faisait preuve d'impatience, à vouloir en savoir plus sur elle. Le doute alors s'enfla un peu, dans l'instinct de Sué. Elle qui commençait à mettre Envy dans le panier des gens qui n'avaient pas à être soupçonnés, se demandait si son choix était bon.
Envy restait coincé entre les deux cas. Il ne fallait pas omettre le moindre détail.

Mais ses songes prirent fin alors que la lumière de la salle s'atténuait, clignotait, puis s'éteignait. La jeune femme, dès les premiers signes d'une coupure d'électricité, avait regardé la salle dans son ensemble pour être sûre que rien ne changerait d'ici l'extinction total des feux.
Mais la douce lumière argentée de la nuit, bien que faible, permettait de voir à peu près clairement dans le salon.
La voix nerveuse d'Envy s'éleva alors. Sué ne lui accorda pas beaucoup d'attention sur le coup, et décida de s'approcher de son sac à main qu'elle avait dû mettre sur le canapé...
Elle contourna donc la table, puis quelque fauteuils avant d'atteindre son bien dont elle s'empara. Puis elle revint au comptoir alors que le jeune homme appuyait sur le faite qu'il n'aimait vraiment pas ce genre de situation.
Elle ne put s'empêcher de sourire d'un air amusé, avant de poser son sac sur le comptoir et de boire une gorgée de café.

"Hum, ne t'inquiètes pas, ça va sûrement revenir d'ici quelque minutes."

Songeuse, elle se demanda pendant un bref moment si Envy jouait la comédie pour lui faire croire qu'il avait vraiment peur, afin d'abaisser sa vigilance, ou s'il était vraiment nerveux lors de tels orages.
Elle le regarda un moment, scrutant son regard. Elle n'avait jamais vu de gens qui avaient peur de quelque chose. L'histoire de son frère étant inventée de toute pièce.
La désagréable impression d'avoir en face d'elle un ennemi caché s'immisça dans son esprit. Toutefois elle garda son sang froid en conservant l'idée que ce jeune homme était vraiment ce qu'il lui présentait. Un étudiant un peu peureux.
Jouons donc la carte "je te crois", pour voir...

"Tu sais, de là où nous sommes, nous sommes les moins exposés aux dangers de l'orage... c'est vrai, maintenant qu'il n'y a plus d'électricité, on peut même plus se prendre le jus, puis les fenêtres sont closent, donc la foutre ne peut pas être entraînée dans la pièce..."

Elle parla sur un ton sûr et doux, comme elle n'avait pas l'habitude d'utiliser. Les règles primaires sur les lois des orages lui revenaient en mémoire alors qu'elle tentait de savoir si Envy était simplement ... normal.
Elle se rappelait ce que lui avait dit sa grande soeur, alors d'un soir elles c'étaient perdus dans une forêt. Choses qui pouvaient arriver à n'importe qui, mais étant donnée que les lois universelles de l'emmerdement maximum ne font jamais défaut, la pluie, le brouillard puis l'orage c'était joint à leur petite fêtes improvisée à la belle étoile.
Malheureusement, ce soir là, elles n'avaient pas eu la chance de trouver un abri aussi sûr que le salon maintenant.

Un sourire serein étira les lèvres de Sué alors qu'elle reposait son regard sur le jeune homme.
Elle se retourna alors, non sans inquiétude - car tourner le dos à un éventuel ennemi n'était jamais très prudent - pour chercher dans les divers placards s'il n'y avait pas des bougies ou autres choses qui pourrait illuminer un peu mieux la salle.
Le simple faite que Envy ne lui saute pas dessus prouverait qu'il ne lui voulait rien de mal.
L'espérance en court, elle chercha tranquillement les bougies, en entendant derrière elle le bruit sourd et fort d'un nouveau éclair qui déchirait la nuit de la lumière bleu électrique.

"Tu as des petits frères ou soeurs, Envy? "

Lancer un sujet, n'importe... mais sa voix pouvait trahir le manque d'intérêt qu'elle portait à sa propre question.
Enfin, alors qu'elle avait plongé son bras dans un placard sombre, il lui sembla sentir quelque chose comme de la cire.


[pas eu le temps de relire, il doit y avoir de big fautes grammaticales, désolée d'avance]
Revenir en haut Aller en bas
Envy Hughes
élève qui parle beaucoup
avatar

Nombre de messages : 429
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : (>•.•)>*o*)> *Zombie VS Noob* ~~\O0O/
Signe distinctif : Killer, Masacreur et tout ce qui rime avec "heure"
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuel

MessageSujet: Re: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   Sam 19 Jan - 1:24

(Miichanteuh T.T J'ai non plus aucune inspi >_<"' Alors sa donne ceci...)


Dommage que la pluit gachait la douce voix de celle-ci. Envy avait toujours trouvés que la voix et les yeux chez une femme était la partit la plus jolie et agréabe. Et celle-ci ne fesait aucune exeption. Elle était tout joli que la plupart des filles qu'Envy avait fréquenté. Mais en plus d'avoir de beau yeux et une belle voix, elle était loin d'être laide, ce qu'Envy n'osa pas dire de peur de l'offusquer. Mais bon, on pouvait le premettre de penser comme sa, c'était un garçon après tout. Tout à coup, celle-ci changea. Ses paroles? Non... C'était son regard. Il était différent d'avant. Celui-ci ne se fit pas prier pour le noter. Hughes hocha alors la tête quant elle commenca à parler de son frère. L'étudiant avait toujours vécu enfant unique, donc tout ceci ne l'intérraissait pas vraiment...

Tandis que l'eclectricité ne semblaient pas vouloir revenir, les yeux d'Hughes commenca à s'habituer à cette obsurité. Une à une, goûte pour goûte, elle clochait à chaque foix. Chaque seconde ce qu'Envy remarqua très rapidement. Il se fesait un plaisir d'admirer l'eau qui tombait du sol d'un air enfantin. Puis Sué s'approcha d'Envy, qui le fit sursauter. En la regardant prendre une corger, sa lui donna envit d'en prendre une aussi. Il prit alors la tasse entre ses mains et en prit une rapidement. Que c'était bon...

- Je l'espère en faite.
Dit monsieur d'un air peu inquiet.

Déjà fini la parodis de celui qui à peur de tout? Déjà!? Ah dommage...

- Je sais bien.
Redit-il en souriant bêtement.

Sué se leva alors pour allez prendre je ne sais quoi. Celui-ci ne put se retenir de l'observer tout en écoutant l'écos derrière. Il ne fit complétement rien...
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   Dim 20 Jan - 18:16

Ce ne fut pas aisé de tirer les bougies de là où elles étaient, mais avec sa délicatesse, et en persévérant un peu, Sué arriva à le attirer vers elle.
Avec un soupire de satisfaction, elle se laissa aller à genoux, puis regarda sa trouvaille. Mais bien sûr, elle n'y vit rien. Elle se releva alors, s'appuyant sur le comptoir, puis disposa devant elle le petit trésor, pour que Envy le voit.

Elle le regarda brièvement avant de partir à la recherche de sa veste. Elle contourna Envy, puis alla à nouveau vers le canapé, où sa veste était posée délicatement.
Décidément, il fallait quand même se demander qui l'avait mené ici, avant de l'abandonner à son sommeil. Si ce n'était pas elle.
Les souvenirs reviendront avec le temps, sûrement. Du moins l'espérait-elle.

Elle ne lâchait pas le jeune homme du regard, sans pour autant le regarder directement. Elle ne voulait pas que ses gestes l'échappe, tout pouvait aller si vite quand ça tournait mal.
Elle prit sa veste et retourna auprès du comptoir.

"Voilà..."

Sué plongea sa main dans la poche de sa veste et en tira un joli briqué métallique qui lui avait été offert. Elle disposa les bougies devant elle, puis alluma chacune des mèches.
Leur lueur éclaira peu à peu la scène, réchauffant l'atmosphère en même temps.

"C'est mieux comme ça, non?"

Un sourire illumina son visage, en plus de la flamme vacillante qui était devant elle. Mais elle cachait par se sourire des pensées bien plus profondes et obscure.

[dsl je suis dans le même cas; gomen!]
Revenir en haut Aller en bas
Envy Hughes
élève qui parle beaucoup
avatar

Nombre de messages : 429
Age du personnage : Sondaï
Humeur [RPG] : (>•.•)>*o*)> *Zombie VS Noob* ~~\O0O/
Signe distinctif : Killer, Masacreur et tout ce qui rime avec "heure"
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuel

MessageSujet: Re: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   Lun 21 Jan - 2:21

(On est pas fort cette semain xD)


Bien-être. Un sentiment agréable. Un sentiment qu'on a parfois pendant des moments avec qui on ne l'aurait jamais deviné. Le sentiment d'être bien ici sans savoir réellement pourquoi. Être heureux pour un rien et sourire comme un con en voyant sa compagne en faire de même... Envy avait exactement ce sentiment, sans réellement savoir pourquoi qu'il avait un petit sourire au coin de lèvre il continua de penser.

La main toujours sur la table, il réflichichait sans non plus savoir où sa allait le mener. Il continua de bouger sa main contre la table de manière a faire un étrange personnage. Quand celle-ci déposa les bougis contre la table Hughes jeta un regard vers les objets de cires et tira une grimace. Sa main continua alors de bouger en 'marchant' puis en 'reculant'. Son étrange personnage n'avait aucune figure. Il n'avait que deux jambes diformes, car l'une était trop grand comparé à l'autre. Sans compter les bras qui avait le même problèmes... Envy regarda autours de lui pendant un bref moment pour remarquer que la pièce était plutôt grande. Mais c'était assez évident, après tout pendant la journée il y avait toujours une 20aines de personnes ici. C'était un endroit fréquenté par beaucoup de gens. L'étudiant enlevit alors sa main de sur la table en regardant Sué du coin des yeux. Elle avait l'air bien consentrer à faire que la pièce soit éluminé... Heureusement qu'elle le fesait, car sinon Envy ne l'aurait jamais fait. Dès qu'elle les allumas on vit un petit sourire parcourire le pâle visage d'Envy se réjouir.

- Ouais... Beaucoup mieux.
Dit-il d'une voix réconfortante.

Hughes resemblait à une petit enfant. C'était d'une façon mignon et d'une autre étrange. Car après tout, voir un garçon de cet age ce comporter comme un flo, c'est pas tout les jours qu'on voit ceci. Hughes tourna après un moment sa tête vers Sué et lui fit un petit sourire tout en regardant le sol. Il avait plusieurs questions à lui poser et bientôt allait être le bon moment. Mais pour commencer il fallait la remercier et lui demander quelques petites questions. Les autres allaient attendrent pendant un moment. Après tout, ils étaient bien partit pour rester ici longtemps? Hughes prit alors une corger de café la tête toujours penché et la releva avec ésitation.

- Merci Rukia. C'est gentil et j'apprécie vraiment...
Répliqua Envy en se frottant le cou et en souriant bêtement il reprit parole.

- Mais pourquoi tu es ici? Car... C'est pas tout le monde comme moi, qui vien y trouver refuge pour étudier?
Sa voix avait changer. C'était rendu beaucoup plus simple et moin embeté.

Son regard se tourna vers le feu des bougis en l'admirant. Depuis qu'il était jeune il avait toujours eut une grande admiration vers le feu. Cette lumière qui ne l'est pas vraiment. Même si sa fesait mal, ce qu'Hughes apprit plus jeune, c'était une vrai merveille que trop de personne avait oublier. Dommage à vrai dire...

- Mais si c'est pas de mes affaires tu peux rester muette..
Dit-il en roullant les yeux sans sembler être arrogant.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   Lun 21 Jan - 15:13

Sué ne put s'empêcher d'être un tantinet attendrie par les remerciements du jeune homme, et par ces petits airs penaud. La lumière, et la chaleur qu'elle avait apportée, semblait avoir changé l'atmosphère qui était un peu tendue jusqu'à là.

La jeune femme hocha la tête, avec un petit sourire qu'elle n'aurai sue elle-même décrire, mais le sentiment qu'elle éprouvait en même temps était généralement rallié à un sentiment fraternel. Oui, ce devait être cela. Elle aurait été dans le même état devant ses petits frères, alors qu'elle les consolaient ou les rassuraient.
Mais cela faisait si longtemps qu'elle ne les avaient pas vu... sa soeur non plus, mais elle s'en faisait moins pour elle. Elle était majeur, grande et raisonnable. Elle les avait éduqués, tout de même.
Tandis que les deux petits n'étaient encore que des enfants, seuls et abandonnés maintenant. Pourvu que rien ne leur soient arrivés. Le vide qu'elle ressentait en pensant à eux lui prouvait le contraire, mais elle voulait se mentir à elle-même, et continuer d'espérer.

Sué regarda le jeune homme attentivement, sans pour autant être oppressante. Le silence était retombé entre eux, mais il était tout autre qu'auparavant. Moins gênant. Et puis, il n'allait pas duré, Sué le savait.
Envy souriait avec un petit air indescriptible, qui lui donnait l'impression que le jeune homme avait encore besoin d'être rassuré, mais cette fois, la jeune femme ne pouvait savoir de quoi.
Elle l'écouta alors poser sa question. Elle n'en fut pas surprise, il fallait s'y attendre. On ne débarque pas dans un tel lieu, à une heure poussée de la nuit, sans susciter des questions. Et puis maintenant, les chances pour que le jeune homme ait un quelconque rapport avec sa venue même ici, étaient tombées à 0. Enfin, 0,1, on est jamais assez prudent.

La jeune femme sourit alors d'un air amusé, en riant doucement, mimant l'air gêné que quelqu'un aurait eu s'il avait eut à répondre ce qu'elle dirait:

"Et bien... je me suis endormie ici, je crois que j'avais vraiment besoin de sommeil!"

Allant au bout de son rôle, elle se gratta la nuque en continuant de rire doucement, puis fit mine de se calmer et retrouver son sérieux. Bien que cela n'était pas commun, il ne fallait pas non plus que ça prenne des dimensions démesurées.

Elle baissa les yeux sur le petites flammes qui dansaient devant elle, puis devint un peu absente. Elle revoyait de grands foyers qui illuminaient la rues d'une lueur sanglante, et les cris, vocifération... des acclamations, et de la peur.
Mais tout cela était vieux, bien vieux, il ne fallait plus y songer.

Ses yeux remontèrent sur ceux d'Envy, puis elle lui sourit chaleureusement.

"Et dis moi, comment ça se fait que tu viens bosser ici... tu n'as pas de chambre? ton coloc' t'emmerde ? ^^"

Elle rit doucement, puis attendit la réponse en reprenant sa tasse de café qu'elle finit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petits devoirs à 23heures (Libreuh.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les petits santons ;-)
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)
» Les petits cailloux d'amour
» Aide aux devoirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Rez-de-Chaussée :: Le salon-
Sauter vers: