AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Dim 6 Jan - 20:22

Le retour c'était fait assez rapidement. Sué avait tenu à ce qu'ils ne s'embrasse pas pendant le voyage, histoire de faire languir, et de rendre la suite plus appréciable.
Elle aimait quand les choses avaient du goût...
Tant et si bien qu'elle avait entraîné Kojiro, le prenant fermement par la main, direction le pensionna. Ils avaient gravis les marches avec une vitesse sans doute jamais vu pour quelqu'un qui marche, puis avaient traversé la cours. C'était à peine s'ils couraient.
Peur de se faire surprendre ici? non... pressés d'atteindre leur but.
La jeune femme riait parfois toute seule, jubilant rien qu'à l'idée d'enfin se retrouver seul avec lui, le serrer contre elle, lui montrer comme elle l'aime, être en paix, tranquille, pas dérangée... elle n'en demandait pas tant que ça, après tout!
Juste la tranquillité et lui. Lui et elle. Seuls.
Prière muette qui se faisait entendre. Seuls la lune et les étoiles seraient témoins de leur escapade, de leurs baisés volés, et de leur amour qui avait sûrement éclairé la nuit tant il était fort.
Le sourire aux lèvres, Sué s'adossa à la lourde porte de l'entrée pour facilité son ouverture. Elle regardait Kojiro, avait frôlé ses lèvres, mais ne l'avait pas embrassé. Pas encore. Elle y tenait.
Riant, joueuse, elle s'empara à nouveau de sa main pour le mener avec elle, à travers le dédale d'escalier montant, bifurquant, puis en direction du couloir des chambres.
Elle se fit enfin silencieuse, retrouvant un faux semblant de sérieux, regardant de partout s'il n'y avait personne. Elle avait été claire, elle voulait être seule avec lui. Jusqu'au bout de la nuit.
Arrivée devant une porte qui portait des inscriptions gravées au couteau, différant des autres portes, elle s'arrêta et fouilla dans les poches de sa veste pour trouver ses clés. Au passage, elle prit son portable qu'elle éteignit.
Un tour de clé, un second, un déclic, le grincement de sa porte qui s'ouvre...
Sué ne prit pas la peine d'allumer la lumière, et entraîna Kojiro avec elle dans l'antre de leur chambre. Elle connaissait l'endroit par coeur, et elle savait exactement où est-ce qu'elle poussa Kojiro, qui tomba sur le lit.
A travers la fenêtre, la lune éclaira un moment son visage, avant d'être occultée par un nuage passager. On avait put voir alors dans son regard une envie débordante...
Doucement, elle s'approcha du jeune homme, le laissant deviner sa position. Elle prit ses mains et les plaça sur ses hanches, puis se mit sur ses genoux en entourant son cou de ses bras.
Front contre front, elle aurait bien voulut lui chuchoter quelque mots des plus importants pour elle, mais voilà. Elle n'avait plus de voix.
Tant pis, les gestes, les mouvements, étaient les plus importants maintenant.
Doucement, d'ailleurs avec une douceur étrange, elle l'embrassa.

"Kojiro..."

Sa voix n'était qu'un murmure, une mélodie dans le silence de la chambre... il y régnait une chaleur inhabituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Lun 7 Jan - 19:34

L'échange avec le vieil homme se passa sans problème, sans qu'aucune personne ne vienne déranger Kojiro et Sué pour une fois car vu tout ce qui s'était passé avant ça, on aurait plutôt dit qu'ils étaient vraiment malchanceux pour toujours être embêtés dans un petit moment de tendresse et d'amour que eux seuls pouvaient connaître car eux seuls avaient construit cette amour de leurs propres lèvres, de leurs propres mains et en voila le résultat : ils étaient fou amoureux l'un de l'autre et cela durerait sûrement longtemps avant que leur amour se brise. Pourtant le jeune Kojiro savait que cela voulait dire maintenant qu'il était dans l'organisation de sa douce, cela voulait dire qu'ils devraient en quelque sorte cacher leur amour, ce qui serait vraiment dure car vu ce qui s'était passé pendant la mission d'avant mais le jeune homme ne s'inquiétait pas, tant que cela se passait pour le mieux entre eux deux.

Les deux adolescents se dirigèrent donc vers le pensionnat a une cadence qui était assez surprenante car ils étaient a un point ou on pourrait presque dire qu'ils couraient. Ils traversèrent les ruelles en seulement quelques minutes puis remontèrent les escaliers et arrivèrent juste devant le pensionnat qui se dressait fièrement juste devant eux. Le jeune homme soupira et entra dans la cour suivit de Sué qui était aussi calme que lui. D'ailleurs, elle semblait vraiment le faire expret pour le faire patienter car depuis la fin de la mission il n'arrêtait pas de se mordiller les lèvres et cela empirait de minutes en minutes. Le jeune homme la suivit, sentant bien ce jeu prendre de la valeur pour elle. Peut-être qu'elle essayait de le tester pour voir si il était aussi resistant qu'il n'y parait et il se retenait pour être sur d'être à la hauteur des éspèrances de sa douce et tendre.

Ils arrivèrent alors juste devant la chambre de Suè et le jeune homme souria en voyant qu'il y'avait quelque chose d'écrit au couteauc ar la porte était abimée. Le jeune homme la regarda et souria et vit la porte qui s'ouvrit et se sentit attiré à l'intérieur de son entre et se sentit doucement poussé et il tribucha sur le lit : Tout été encore si bien calculé mais il aimait chez Sué cette tendance à tout calculer. Il souria et se laissa faire et sentit qu'elle se déplacait et s'approchait de lui. Il sentit ses mains être prit et posés sur ses hanches et il sentit aussi des mains entourer son cou. Il commença alors à caresser ses hanches assez rapidement, sentant l'excitation monter de plus en plus.

Il la regarda et elle posa ses lèvres contre les siennes. Il prolongea avec amour et tendresse ce baiser et la poussa pour qu'elle se mette sur lui. Il souria alors et quand leurs lèvres furent séparés il lui dit :

- Sué je t'aime !

Il afficha un nouveau sourire et déposa un doux baiser dans son cou suivit d'un paquet d'autres qu'il posait délicatement et avec amour sur le cou si doux de sa bien aimée. Il voyait les rayons de la lune créer une lumière d'ambiance. Il lui caressa alors son visage et passa ses mains dans son dos et lui enleva son haut, lentement, doucement et elle se retrouva avec un haut de moins sur lui. Il souria et reposa ses lèvres tendrement contre les siennes pendant que ses mains s'occupaient de caresser son dos si doux et tendre ...
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Lun 7 Jan - 21:32

Kojiro n'avait vraiment aucun mal à avouer son amour à Sué. Mais celle-ci c'était lancée une fois, et elle avait du mal à replonger... la première fois, elle c'était faite interrompre par un agresseur, mais maintenant, plus rien ne la retenait! à peu de choses prêt.
Elle se souvint de la méfiance qu'elle accordait au jeune homme, alors qu'ils c'étaient trouvés dans le salon tout les deux... il y a de ça quelque heures seulement.
Ce dont avait peur Sué, lorsque les choses allaient si vite, c'était que tout s'arrête aussi promptement que ça avait commencé. Pourtant, c'était clair, vraiment. Il l'aimait. On le voyait dans ses yeux, dans sa façon d'être, sa façon de l'avoir protéger aussi... mais elle avait toujours du mal.
Rien d'étonnant; elle avait toujours eu du mal à avouer ses sentiments. C'était pour elle comme ouvrir sa carapace protectrice. Après tout, la dernière fois qu'elle avait réellement aimée, il avait été tué.

Elle le regarda dans la nuit, devinant un sourire sur ses lèvres. Il l'avait allongé sur lui, et lui avait retiré son haut avec une délicatesse peu vue. Ce qu'elle appréciait vraiment de ça part. Après une soirée si violente, un peu de tendresse ne faisait pas de mal.
Elle caressa doucement son visage, les yeux émanants de l'amour. Seulement, il devait faire trop sombre pour qu'il puisse le voir. Les mots qu'elle dit, sans les prononcer, non plus.
Un "je t'aime" silencieux, comme s'il était plus facile de l'avouer pour un muet.
Elle sentait ses mains caresser son dos, la réchauffant par la même occasion.
Prenant appui sur ses coudes, placés de chaque côtés de sa tête, une jambe entre les siennes, elle resta ainsi pendant un moment, jouant avec ses lèvres. Elle les frôlaient par moment, passait sa langue entre, la retirait, l'embrassait, s'emparait de sa lèvre inférieure, la mordillant, et le regardant dans les yeux avec amour.
Elle aimait jouer, mais ce soir, elle avait la nette impression que chacun était à l'autre.
Lui à elle, elle à lui. Pour la nuit, ou pour la vie?
Elle se pencha à nouveau pour embrasser doucement, tendrement Kojiro, avec toute l'amour dont elle était capable.
Pendant se temps, une main se baladait sur son corps, passant sous son T-shirt afin de caresser sa peau chaude. Elle se redressa, à califourchon sur lui qui était allongé sur le lit, puis lui retira son T-shirt à son tour. Elle hésitait à retirer son soutient-gorge, ne le fit pas, puis se repencha sur lui pour l'embrasser longuement.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Lun 7 Jan - 22:33

Le « Je t’aime » du jeune homme s’échappa de sa bouche et résonna dans la pièce, rebondissant sur tout les murs, résonnant dans la pièce comme un écho résonne sur une montagne sans avoir une réponse, ce qui se passait en ce moment et qui surprenait le jeune homme. En effet, il n’avait pas vraiment l’habitude d’envoyer des mots d’amour et que Sué ne réponde pas l’inquiétait plutôt qu’autre chose … Et si en fait tout ceci ne durerait qu’une nuit … Et si leur amour n’était rien et qu’en fait quand il se réveillerai demain matin elle ne serai plus là, partie avec un autre, lui tout seul sur le lit, se rappelant ce qu’il avait fait la nuit d’avant.



Le jeune homme lâcha alors une larme qui coula lentement sur son visage mais il n’en laissa aucune autre s’échapper. La larme coula alors lentement sur son visage mais il ne la sentit plus … Peut-être qu’elle était tombée sur le lit. Il regarda alors Sué et continua de jouer avec elle, sentant sa langue parfois rentrer et jouait avec la sienne ou ses lèvres ou parfois même les deux. Le jeune homme était toujours surpris et répondit toujours avec amour au petit jeu de Sué. Il sentit alors son T-Shirt être enlevé et sentit la main de Sué caresser son torse tendrement et doucement, avec un amour tellement grand et impossible à en déduire la grandeur. Il continua de l’embrasser tendrement … Et si tout cela n’était qu’un jeu ? Mais pourtant il avait l’impression que ce n’était pas le cas et que cela semblait réel et que cela n’allait pas durer un soir.



Et de toute façon, si elle s’en allait ce serait de sa faute. Il n’avait pas qu’à s’attacher à quelqu’un alors que cette personne n’était pas sure de ses sentiments. Cela lui apprendra a avoir aimé de nouveau. Il la regarda et passa lentement sa main dans son dos et enleva son soutien-gorge qui tomba sur son torse. Il l’enleva alors et le lança a côté du lit et embrassa à nouveau Sué en passant ses mains sur ses seins, les caressant doucement. Ces deux monts étaient si beaux et si grands et malgré qu’ils ne les voient pas, il savait qu’ils étaient magnifiques car ils appartenaient à celle qu’il aimait. Il continua de les caresser et en pinça les deux bouts et passa sa langue dessus mais remonta très vite.

Il ne voulait pas que Sué croive qu’il en était arrivé là juste pour son corps mais il voulait lui montrer qu’il l’aimait réellement. Il l’embrassa alors tendrement et la regarda, ses yeux bleus cherchant les siens malgré le noir qui régnait dans la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Lun 7 Jan - 23:48

Les caresses étaient si bonnes, si douces. Sué fermait par moment les yeux, alors que ses lèvres se trouvaient contre les siennes, puis les lâchait pour le permettre d'aller embrasser une autre partit de son corps. Quand celui-ci vint à l'embrasser dans le cou, elle frissonna de tout son être, tant elle aimait ça. Puis il lui retira son soutient-gorge, le jetant un peu plus loin.
Alors on en était là, et elle ne pouvait plus se leurrer. Si même elle-même. Ce coeur qui battait à tout rompre, dans sa cage thoracique, ne se trompait pas, lui. Cette chaleur qui s'emparait d'elle, à chaque fois qu'elle posait son regard sur lui, à chaque fois qu'il la caressait, l'embrassait.
C'était d'une évidence pure. Aussi pure sans doute que l'amour qu'elle ressentait pour Kojiro.
Et elle qui était incapable de le lui dire; ça pourrait le rassurer. Elle n'aimait pas à l'entendre lui dire des mots doux, sans qu'elle puisse y répondre.
Mais après tout, bien sûr qu'elle pouvait, simplement elle avait une sorte de blocage. Un interdit.
Elle caressa son visage, alors qu'il l'embrassait à nouveau, et sentit comme le sillon humide sur sa joue. Une larme? Ceci bouleversa l'âme de Sué, et peut-être que ce fut ça qui ouvrit la porte hermétiquement fermé de son coeurs. Il fallait le libérer. Lui donner l'occasion de battre plus fort que jamais, d'éprouver tout ce qu'il pouvait... pour une personne.
Ses lèvres allèrent embrasser son cou, puis mordiller son oreille. Une petite différence par rapport au début, elle ne jouait plus. Dans un murmure, aussi faiblement que possible, elle lui dit enfin les mots tant attendus, qui lui ouvrir comme une voie dans son être. Enfin. Elle pouvait respirer. Quelle sensation étrange...

"Je t'aime Kojiro... Je t'aime..."

Elle se sentit alors s'envoler, quitter son monde de terreur et de violence, partir dans un paradis, rien qu'à elle, avec lui. Elle respira profondément, comme si par ce geste, elle expirait tout les soucis, expédiait tout les malheurs passé, pour respirer l'odeur de l'amour, aussi profond et présent qu'il était.
Ses lèvres cherchèrent à nouveau son cou, et elle descendit petit à petit jusqu'à son torse. Ses mains chaudes le caressaient de toutes parts, cherchant la moindre chaleur.
Sa langue vint titiller un des tétons du jeune homme, chose qu'elle n'avait jamais fait auparavant, mais des inspirations toutes autres lui venait alors qu'elle s'apprêtait à faire l'amour avec cet homme. Embrasser tout son corps, ne laisser aucune partie sans lui avoir prouvé son amour par un baisé.
La voilà qui devenait romantique; ça ne lui ressemblait pas, mais son âme avait changé, depuis peu.
Le bout de sa langue remonta son torse, puis elle embrassa son menton et enfin ses lèvres, longuement.
Ses mains étaient descendues à la recherche de son pantalon, et elle commença à l'ouvrir, lentement, encore un peu incertaine.
Un main remonta de sa hanche, suivant son flan musclé, jusqu'à son cou qu'elle caressa tendrement en l'embrassant à nouveau. Il fallait avouer, elle n'avait jamais autant tarder à passer la vitesse supérieure. Mais prendre son temps pour une foie, lui prouvait que cette histoire tenait le coup, qu'elle était fondée sur de réels sentiments, pour ne pas l'effrayer. Elle se sentait comme une petite bête sauvage que l'on tente de caresser. Juste te toucher ma belle, aller bien.
Retissante, toujours, méfiante, changeons pas les bonnes habitudes. Pourtant là, dans son lit, ses sentiments n'avaient plus lieux d'être.
Il fallait jusque que Kojiro sache lui parler (^^)
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Mar 8 Jan - 20:08

Etait-il dans un rêve tout simplement normal pour lui qui rêvait très souvent de l'ame soeur qu'un jour il trouverai mais que maintenant il avait déjà trouvé ou était-il tout simplement dans une réalité tellement incroyable qu'il pourrait soir son coeur s'arrêter de battre sur le coup ? Il ne savait pas vraiment mais il savait que Sué n'était pas virtuelle mais bien réelle car jamais il n'avait resentit de pareilles choses depuis qu'il était tout petit. Ce n'était pas un amour comme les autres qui se mettait juste devant leur route mais un amour tellement puissant et tellementincroyable que même lui était vraiment surpris qu'on l'ait choisit lui pour un tel amour, lui qui était a la fois si faible et si fort, a la fois si intelligent et parfois complétement à la ramasse, lui qui n'était qu'un simple homme comme les autres mais que le coeur de Sué avait choisit et que son coeur avait fait pareil.

Il continua de la regarder, ne sentant plus à présent cette larme qu'il avait versé pour quelque chose qui était totalement faux. Si vraiment Sué ne l'aimait pas, alors pourquoi était-il encore là, elle sur lui, leurs lèvres se recherchant mutuellement dans un tas de baisers tous romantiques les unes que les autres. Il n'en pouvait plus a force d'être enseveli sous ce tas de baisers. Allait-il craquer et devenir un peu moins sage qu'à l'ordinaire ou allait-il résister tout simplement à la tentation et rester calme jusqu'à la fin de la soirée qui n'allait pas se finir de si tôt et qui ne venait même pas de commençer. Il ne savait pas vraiment mais si cela continuait comme ça, il était partit pour que cela soit un amour d'un soir car il n'aura pas donné tout ce qu'il avait en lui-même et il n'aura pas montré à Sué tout ce qu'il savait faire.

Et puis soudainement elle lui avoua ces deux mots qui surprirent le jeune homme. Il ouvrit grand les yeux, croyant qu'elle venait de dire autre chose que ce qu'il pensait mais elle le répeta une deuxième fois, le faisant rougir et il ne dit plus rien, la laissant faire. S'ensuivit ensuite un tas de baisers et sa langue passa sur le téton du jeune homme qui soupira sous cette attention. Elle passa alors sa main et déboutonna son pantalon mais soudainement remonta. Le jeune homme comprit alors que si il ne faisait pas quelque chose toute la soirée allait être gachée. Il approcha doucement ses lèvres et il passa alors en mode " romantique
", ce qui donnait au jeune homme plus de chances. Il s'approcha alors de ses lèvres et l'embrassa avec un tout nouveau flux d'amour et de passion puis s'arrêta et lui dit à l'oreille.

- Sué ... Je ne peux pas te demander d'oublier le passé et je ne peux pas non plus te demander d'arrêter de te méfier de moi mais je voudrais juste que tu me fasses confiance et que tu m'ouvre ton coeur comme je t'ouvre le mien car nos sentiments sont les mêmes. Mais je ne m'attarde pas mais ouvre moi la pote de ton coeur et je t'emmenerai au paradis !

Il souria et la regarda a nouveau, malgré le noir qui s'installait entre eux deux et il reposa ses lèvres contre celles de Sué dans un baiser ultime ou il donnait le maximum d'amour, de tendresse, de fidélité, de confiance à Sué qu'il ne lui avait donné à présent. Ce baiser serait fatal car soit il passerait une merveille nuit avec elle et cela durera une éternité ou soit ce serait la dernière nuit ou ils se verraient. C'était à présent à Sué de faire le bon choix. Si elle decidait que ce n'tait pas possible, le jeune homme serait a la fois heureux et triste ... Maintenant c'était elle qui avait le dernier mot. Pour une fois ...

Il la regarda a nouveau et couvrit son cou de baisers tendres et toujours autant magiques mais ne voulait pas descendre. Il passa un instant sur ses seins, ne voulant pas parraitre trop pour un pervers et il déposa de petits baisers sur son ventre pendant que ses mains caressaient le dos de sa bien aimée.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Mar 8 Jan - 20:52

Les caresses et baisers s'ensuivaient sans fins, et Sué se doutait bien que ceette façon d'être avec lui allait finir par le faire douter.
Alors que son propre doute sur Kojiro s'envolait, lui commençait à en avoir. C'était une erreur de faire croire de telles chose... mais Sué était plus rentable sur un plan d'attaque qu'avec l'amour. Pourtant, cette fois, elle devra faire un effort pour se faire comprendre, sans pour autant dire verbalement tout ce qu'elle pensait.
Elle avait toujours aimé les insinuations, qui derrières leur airs mystérieux, avaient un sens très explicites.
Elle sentit les lèvres de Kojiro dans son cou, faisant en sorte qu'elle ferma les yeux de délice. Puis il vint à son oreille pour lui chuchoter quelque mots qu'elle s'efforça de comprendre jusqu'au dernier. Il lui confirmait la pensée qu'elle avait eut un peu avant, en se rendant compte elle-même qu'elle s'ouvrait enfin avec facilité à quelqu'un, qui plus est ce jeune homme aux yeux bleu profond: Kojiro.
A chaque fois qu'elle fermait les yeux, elle voyait son visage, entendait sa voix... maintenant elle sentait son souffle contre sa peau, sa chaleur contre son corps, ses caresses plus sensuelles les unes que les autres.
Elle rouvrit les yeux, pensant un moment qu'il n'y avait pas de différence entre les garder fermés ou ouverts, puis regarda le visage de Kojiro, sous elle.
Sa main partit alors à la recherche de la sienne, elle la prit entre ses doigts et la guida jusqu'à son coeurs.
Maintenant, le jeune homme pouvait sentir à quel point celui-ci battait fort. Elle qui était calme, cela la surprenait elle-même d'être soumise à une telle fréquence cardiaque. Par ce geste, elle espéra que Kojiro comprendrait que son amour pour lui était grand, immensément grand, et qu'il était parvenu à ouvrir son âme à lui tout seul.
Peut-être que cela il ne le comprendra pas comme ça, mais déjà le message le plus important était passé.
Elle tenait, inutilement sûrement, à se faire comprendre par le langage du corps ou avec la force de la réflexion. Des insinuations plus grosses les unes que les autres, il ne pouvait pas voir à quel point son état était chamboulé.
Et si c'était le cas, alors Sué continuerai, jusqu'à ce que l'idée soit passée à son complet, que son sentiment soit entièrement échangé.
Doucement, elle ramena cette main qu'elle avait guidé à son coeurs, pour poser ses lèvres dessus. Fermant à nouveau les yeux, elle embrassa cette main qui appartenait à Kojiro, ses doigts, presque provocante...
Elle se redressa sur ses genoux, toujours à califourchon sur lui, et mena la main de Kojiro qu'elle détenait toujours, le long de son corps, le laissant deviner ses formes, puis elle la relâcha.
A son tour, elle ouvrit son pantalon, silencieusement.
Elle descendit du lit, délaissant un moment le jeune homme, puis retira son pantalon, doucement, sensuelement.
Quand cela fut fait, elle revint sur le Kojiro, collant toujours plus son corps contre le sien. Lui appartenir, sentir sa chaleur, sa protection. Tant de choses qu'elle n'avait plus espérer après... après...
Non, ne pense plus au passé. Suis donc son conseil pour une foie, regarde plutôt le présent. Regarde qui tu as devant toi. Un homme des plus remarquable, qui a ton coeur autant que tu as le sien. Alors laisse toi envoler.
Tu te rappelle non, de cette sensation d 'envole à chaque fois qu'il venait à toi... oui tu t'en souviens, pour revivre exactement la même chose maintenant.

Mais bien sûr, Kojiro ne pourra jamais remplacer son amour d'entants. Personne ne pouvait remplacer personne.
Kojiro était lui, et c'était lui maintenant qu'elle aimait. La décision était prise. Il ne manquait plus qu'à espérer qu'il ai prit la même décision.
Doucement, ses lèvres glissèrent sur son corps et s'arrêtèrent au niveau de son nombril. Elle s'affaira alors à baisser son pantalon jusqu'à que celui-ci tombe sur ses chevilles.
Avec la même douceur, elle remonta, et cette fois ses mains s'occupèrent de choses plus sérieuses. L'une d'elle passa sous le caleçon du jeune homme et caressa tendrement son membres, avec amour. Tandis que l'autre remontait à son cou pendant qu'elle l'embrassait passionnément à nouveau.
Une pensée s'immisça alors dans son esprit. Il valait mieux être claire...

"Kojiro... mon coeur est entièrement à toi."

Par ses mots, elle voulait qu'il comprenne que son histoire de porte ouverte était confirmée.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Mar 8 Jan - 22:07

Les caresses et les baisers s'ensuivaient, ne marquant aucune pause quelconque, sans s'arrêter, semblant interminables et sans une fin à l'horizon, montrant à quel point ce silence devenait énervant, trop répetitif et surtout bien lourd pour le jeune Kojiro qui aurait mieux fait de répondre à ce " Je t'aime " qui le faisait de plus en plus douter quand à ses origines. Etait-ce une véritable déclaration qu'elle venait de lui faire par sa propre voix alors que le jeune homme oyait bien qu'elle doutait encore de ce qu'elle resentait pour lui, comme si elle avait peur qu'il lui fasse mal alors qu'il s'était déjà douté qu'il s'était passé quelque chose pour que celle-ci devienne aussi méfiante envers les gens malgré qu'il faut toujours l'être, surtout quand on a un métier comme le sien et celui de Kojiro et pourquoi elle doutait encore de lui.

Pourtant, malgré qu'il avait du mal à comprendre tout ce que ressentait Sué en ce moment même, une petite flamme de son coeur qui était sûrement bien à part de tout ce qui se passait en ce moment lui disait qu'il comprenait peut-être suffisament et que d'en savoir beaucoup trop pourrait l'amener à en apprendre plus sur le passé de la jeune fille, se qu'il fera quand le moment sera venu mais pas maintenant, sachant que leur amour tenait encore sur un petit fil de soie et qu'il pouvait se détacher à tout moment, il ne vallait mieux pas poser ce genre de questions qui pourraient faire que le fil allait casser et que cela serait sûrement fini à jamais. Et Kojiro ne voulait pas non plus que tout cela se brise aussi rapidement, lui qui voulait plutot que cela se passe bien et qu'ils finissent par être enfin ensemble et s'aimer jusqu'à la fin de leur jour.

Mais pourtant, le doute semblait peu à peu s'emparer de l'esprit du jeune homme, comme soudainement des nuages d'orages couvrent une partie du globe et versent leur éclairs et leur pluie sur les pauvres habitations humaines, les détruisant peu à peu pour finalement qu'ils meurent d'eux-même. Et bien c'est ce qui arrivait en quelque sorte au jeune Kojiro car le doute s'emparait lentemen de lui, comme un poison qu'on lui aurait injecté et qui se répendait lentement dans ses veines pour être transféré dans tout l'organisme. Le jeune homme se sentait soudainement envahi d'une grande crainte, comme si soudainement il se rendait compte de ce qu'il faisait et qu'en fait il n'aimait pas Sué du tout. Mais finalement il était un peu normal pour lui de douter un peu car leur amour n'était que très peu sur et il allait bientot savoir si cela était la vérité ou non.

Le jeune homme sentit alors à nouveau les lèvres de Sué venir se poser contre les siennes dans un doux baiser. Et puis soudainement, il sentit sa main être prise et venir ce poser sur sa peau, mais à un endroit très spécial puisque c'était là ou se trouvait le coeur de sa douce et tendre Sué. Le jeune homme la regarda alos, très surpris qu'elle ait fait un geste pareil mais en sentant son coeur battre aussi vite que le sien, il comprit tout de suite qu'il avait sûrement déjà ouvert cette potre dont il avait parlé tout à l'heure quand il lui avait parlé. Pourtant le jeune homme continuait à douter mais vraiment un tout petit peu ... Et si elle mentait ... Alors pourquoi elle irait si loin ! Le jeune homme aurait tellement voulut se frapper la tête contre quelque chose pour avoir osé douter d'elle ... Comment avait-il pu alors qu'il l'aimait plus que tout au monde ?

Il sentit alors soudainement Sué descendre doucement sur son corps, embrassant chaque partie de sa peau et cela avait pour effet de le faire frisonner. Il sentit alors doucement son pantalon être baisé jusqu'à atterir au bas de ses jambes et il se dépeche de se débarasser de ses chaussures et en même temps de ce pantalon pour ne pas trop être géné par la suite. Il vit alors Sué remonter doucement et sentit une main passer son caleçon et faire un va et vient amoureux avec son sexe qui grandissait au fur et à mesure de ces va et vients tellement délicieux mais le jeune homme continuait d'embrasser tendrement Sué.

Et c'est là que soudainement elle lui avoua qu'il avait finalement réussit à ouvrir la porte de son coeur et il sentait à présent qu'il y avait accés et que maintenant et à jamais Sué serait avec lui. Son coeur battit encore plus fort que jamais et il caressa doucement son visage, souriant, la regardant avec des yeux pleins d'étoiles. Il dit alors :

- Merci ma Sué ... Je t'aime à jamais !

Il souria et l'embrassa de nouveau. Enfin leurs coeurs s'étaient rejoins pour la fin de leur vie. Maintenant leur destin était lié a eux deux et jamais le jeune homme oserait la tromper pour quelqu'un d'autre. Il souria alors et l'embrassa une dernière fois avant de descendre et de déboutonner son pantalon qu'il fit glisser lentement. Il remonta lui aussi et passa une main à travers sa culotte, caressant doucement le sexe de sa bien aimée.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Mer 9 Jan - 18:30

C'était donc ça... voilà Sué, punie de ne pas avoir était assez claire. Les insinuations peuvent-être laissée de côtés pour un moment.
La jeune femme venait d'apprendre par là que dans une relation, il ne fallait plus être comme au quotidien. Quotidien seul, maintenant n'existe plus. Ses insinuations, ses jeux, se calcules et ses doutes, il fallait maintenant les oublier. Du moins avec l'homme qu'elle avait choisit.
Heureuse que cette sorte de tension qui se faisait sentir se soit brisée, elle prolongea le baisé de Kojiro qui l'embrassait d'un amour presque nouveau. Elle s'en voulut un moment d'avoir été si lente a réagir, à le libérer de ses doutes, mais la femme méfiante avait du mal à partir.
Maintenant c'était bon, Sué savait. Elle savait quoi faire, comment faire. Elle se rappelait. Dans une étreinte forte et chaleureuse, elle prit le jeune homme avec son bras gauche en le serrant un peu plus contre elle. Sa main droite étant toujours occuper à caresser son membre qui se dressait doucement. Bientôt il appellerait son dût, et il l'aurait.
Elle sentit alors la main du jeune homme descendre le long de son corps pour s'occuper à son tour de son intimité. Ce fut avec un soupire de plaisir qu'elle reçu ce petit massage qui ne faisait qu'augmenter son excitation.
Après un petit moment de caresses de plus en plus provocantes, et de baisés de plus en plus révélateur, Sué s'écarta du jeune homme pour enlever le dernier sous vêtement qu'il lui restait, en commença à descendre de plus en plus le long du corps de son amour, pour finir par embrasser le tour de son sexe, toujours tenu par une de ses mains habille qui s'occupait de faire des va et vient avec douceur et fermeté à la fois.
Elle vint alors à embrasser le gland maintenant découvert du sexe de Kojiro, qui se dressait fièrement. Elle joua avec sa langue, puis le mit entier dans sa bouche avec de commencer son excitation buccale avec soin. Elle sentait les muscles du jeune hommes se tendre sous l'effet de ses caresses, et quand elle jugea qu'il était assez excité, elle remonta au cou de ce dernier, l'embrassant avec une certaine animosité. Ne plus attendre maintenant. Il était temps.
Alors doucement, elle prit le sexe du jeune homme dans une main douce et le dirigea vers le sien avec qu'il ne la pénètre. Dans un soupire, elle commença de doux va et vient, le temps de s'habituer l'un à l'autre.
L'union maintenant était parfaite, et les deux corps se fondaient l'un dans l'autre. Sué commença à mordiller le lobe de son oreille avec envi, en même temps pour s'empêcher de gémir... mais le plaisir n'était que grandissant au fur et à mesure que les coups de hanches s'accéléraient.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Mer 9 Jan - 19:46

La main du jeune homme passa lentement et légalement à travers le dernier vêtement que portait sa douce et tendre Sué, sentant alors le contact entre sa main et le sexe de la jeune fille. Il sentait ce contact tellement doux entre sa peau et celle de sa douce et tendre Sué qu'il ne resistait pas à la tentation de la toucher, à n'importe quel endroit que ce soit mais il ressentait toujours cette sensation d'amour, de tendresse, d'équilibre entre les deux adolescents qui se cherchaient mutuellement a travers de multiples baisers, annonciateurs de messages tous plus beaux les uns que les autres. Chaqu'un de ces baisers avait un message tout particulier pour l'autre, portant souvent ce message qui était " Je t'aime " ou " J'ai envie de toi ! " ou encore " Reste tout près de moi ! ".

Le jeune Kojiro avait donc sa main qui avait traversée la culotte de Sué sans pour autant l'enlever, faisant durer un peu le plaisir pour ne pas trop qu'ils passent directement à l'acte malgré que le jeune homme avait de plus en plus envie d'y passer mais il fallait qu'il attende et qu'il calme un tout petit peu ses hardeurs car il n'était pas encore tout à fait prêt encore. D'habitude, enfin cela dépend après des gens, mais on a un peu peur de ce qui va se passer lorsqu'on va vraiment entamer l'acte et c'est souvent à ce moment là que l'on se pose le plus de questions et qu'on se dit qu'on aurait du en parler avant de commençer. Mais pourtant, il y'a quelques personnes qui restent calmes lors de ce genre de situation et le jeune Kojiro était l'un de ceux qui étaient comme ça, qui ne se posaient pas de questions et qui attendaient plutot le moment venu.

Alors que les baisers continuaient sans aucune relache, sans aucune envie venant des deux adolescents qui disait qu'ils voulaient arrêter. Les baisers et les caresses s'intensifiaient avec une douceur incomparable et on pouvait maintenant bien voir cet amour, cette flamme qui étincelait dans le coeur des deux adolescents et qui brillait de mille feux lorsqu'ils étaient enfin réunis même si que ca soit pour seulement quelques minutes ou même quelques heures. Cette flamme était d'ailleurs magnifique et semblait ne jamais s'éteindre, alimenté par tout ces baisers et ces caresses sur le corps des deux adolescents qui peu à peu s'assemblaient pour ne former plus qu'un. Il sentit alors le corps de Sué chérie descendre lentement et il sentit la dernière protection qu'il portait d'habitude s'envoler doucement ou être plutot enlevé par une main alors que l'autre continuait toujours un mouvement sur son sexe qui grandissait et durcissait à vue d'oeil.

Puis le corps de Sué remonta lentement et se positionna juste devant son sexe, bien dur à présent et qui pointait. Il la regarda un instant et quand elle commença les coups de langue dessus, il ferma les yeux et soupira et reposa sa tête correctement pour être sur de ne pas trop se faire mal au cou. Il la regarda alors et quand elle finit par le mettre dans sa bouche, le jeune homme poussa un léger gémissement et se laissa faire, sentant le plaisir prendre de plus en plus de part dans leur relation et l'amour aussi se faisait sentir a travers ces gestes si bien calculès et tellement délicieux que le jeune homme avait envie que cela dure une éternité. Mais pourrait-il tenir le coup une éternité ?

Il sentit alors Sué arrêter doucement les va et vients puis finalement elle relacha son sexs qui était vraiment dur à présent. Le jeune homme dont la main était toujours en train de caresser le sexe de sa douce finit par lui enlever et Sué fit tout le reste. Elle attrapa son sexe et le fit pénétrer en elle avant qu'elle pouse un petit gémissement. Elle remonta alors lentement jusqu'à lui mordiller l'oreille et ils commencèrent tout deux un mouvement de va et vients. Le jeune homme devait d'abord s'habituer. Puis il réouvrit les yeux et placa ses mains sur les hanches de sa douce Sué et appuya dessus, l'aidant dans ses va et vient en la pénétrant encore plus loin et toujours plus rapidement. Il poussa alors quelques petits gémissements étouffés par les longs baisers qu'il donnait à Sué et il souria.

Il la retourna soudainement, se retrouvant sur elle et il fit doucement écarter ses jambes et commença un va et vient beaucoup plus rapide, toujours en l'embrassant avec amour et tendresse. Il donnait tout son amour pour cet oeuvre et il ésperait que cela plairait à sa douce Sué.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Jeu 10 Jan - 14:24

Prenant appuis sur chacun de ses coudes disposées de part et d'autre de la tête de Kojiro, Sué avait commençait des mouvements de hanches souples et soutenait un rythme adéquat pour le début... quand elle se rendit compte que le jeune homme hésitait à s'activer un peu plus, elle se demanda alors s'il n'avait jamais couché avec quelqu'un avant elle.
Mais qu'importe, il se débrouillait déjà bien. Leur mouvements étaient à l'unissons, et à chaque coups de reins, la jeune femme poussait déjà quelque gémissement faible.
Ses lèvres cherchaient celle de Kojiro pour l'embrasser, l'avoir à elle tout entier. Elle sentait son corps se chauffer au fur et à mesure que l'acte progressait, et c'était avec délice qu'elle accueillait cette belle sensation.
Puis le jeune homme prit de l'assurance et retourna Sué sur le dos, pour ainsi être au dessus d'elle.
La jeune femme ne put s'empêcher de penser qu'il avait un faible pour la domination, mais c'était ce que tout les hommes aimaient après tout. Le rythme s'accéléra alors, et les gémissements des deux adolescents se faisaient de plus en plus entendre.
Dans la nuit, Sué devinait le visage concentré de Kojiro. Il se pencha sur elle pour l'embrasser encore et encore, et Sué en profita pour l'entourer de ses bras. Elle caressait son dos du points des doigts, doucement, le serrant par moment plus fort. Elle ne voulait contre elle, en elle plus qu'il ne l'était déjà. L'idée de la fusion lui venait toujours lors d'un tel rapport...
Ses mains descendirent le long de sa colonne vertébral, puis vinrent s'emparer des fesses de Kojiro. Elle les serra alors entre ses doigts, les massant par la même occasion, et l'entraînant toujours plus fort lors de ses va-et-vient.
Son souffle se faisait de plus en plus court, et elle ne pouvait s'empêcher de gémir tant le plaisir parfois était fort.

Elle remonta une main derrière la nuque du jeune homme puis l'embrassa à nouveau, s'emparant de sa lèvre inférieure, puis jouant avec sa langue doucement. Elle fermait les yeux de plaisir, et donc ne pouvait voir Kojiro. Mais la chaleur de son corps contre le sien était si présente qu'elle le pouvait le voir juste par cette douce sensation.
Ses lèvres glissèrent le long de son menton, puis arrivèrent à son cou pour l'embrasser avec envi.
Par moment, elle se surprenait à prononcer le nom du jeune homme d'une voix fiévreuse, à moins que ce ne soit qu'en pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Jeu 10 Jan - 23:21

Le jeune homme continua son mouvement de va et vient, gardant toujours en lui le même rythme pour être sûr de ne pas perdre le fil de ce qu'il était en train de faire à l'instant même, comme si en seulement quelques secondes il allait soudainement tout foutre en l'air et tout casser et que Sué allait partir, le laissant seul sur le lit, laissé à un début de plaisir qu'il n'aura jamais terminé. Kojiro soupira alors à cette pensée qu'il qualifierait d'assez " sinistre " lui qui était en train de faire l'une des choses les plus belles et les plus naturels qu'il y'avait sur terre et en plus avec celle que son coeur avait choisit et qui était maintenant en mode " Je t'aime ". Le jeune homme se sentait si bien à présent qu'il savait que lui et Sué seraient un couple qui durerait longtemps ... Très longtemps malgré qu'il savait qu'il ne fallait jamais trop éspèrer.

Kojiro continua donc ses mouvements de va et vient, prenant peu à peu de l'assurance grâce à elle malgré que c'était quand même sa première fois. Pourtant on aurait cru que cela n'était pas la première fois qu'il faisait ça et pourtant c'était la stricte vérité car vu comment il s'y prenait avec elle et pourtant les apparences sont parfois trompeuses. Il continua donc son mouvement de va et vient et sentit les mains de Sué arriver sur ses fesses pour l'aider à aller plus loin. Mais le jeune homme était déjà assez loin et il continuait d'accéler, poussant parfois des gémissements assez fort pour montrer qu'il adorait ce qu'il faisait. Il se surprenait même dès fois à prononcer le nom de son amour entre deux gémissements, montrant bien qu'il adorait ce qu'il faisait avec elle.

Il accélera encore plus le mouvement et il devenait très rapide. Il donnait des coups de de hanches de plus en plus rythmés et profond et pendant ce temps ses lèvres jouaient avec celles de sa douce jusqu'à que soudainement il s'arrête et éjacule en elle. Pourtant, il continua son va et vient puis s'arrêta et soupira et se placa à côté d'elle et lui caressa le visage avant de dire avant de l'embrasser.

- Merci pour cette nuit qui ne sera pas la dernière ! Je t'aime Sué !

HS : Désolé c'est court mais j'ai pas trop le temps ce soir désolé :s
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Ven 11 Jan - 0:17

Sué sentit les mouvements s'accélérer, et à chaque va-et-vient du Kojiro, un gémissement sortait de sa bouche. Ce pourquoi elle tentait d'embrasser un maximum le jeune homme pour réprimer ses cris.
Elle sentait le coït monter de plus en plus, et la chaleur de son corps atteindre son maximum. Kojiro prononçait parfois son nom, ce qui l'excitait d'avantage à chaque fois. Si ce qu'elle pensait était juste, alors elle voulait que la première fois du jeune homme reste mémorielle.
Car la sienne n'avait rien eu d'extraordinaire.
Elle entoura de ses jambes les hanches de Kojiro qui accélérait toujours plus ses mouvements. Puis petit à petit, elle sentit qu'il se tendit et dans un râlement de plaisir sûrement, il éjacula en elle. La jeune femme, elle, n'avait pas atteint son orgasme, mais elle n'en avait que faire. Le plus important étant Kojiro lui-même; et rien d'autre.
Il continua pourtant, prit dans son élan, jusqu'à ce qui se laisse aller sur son corps, essoufflé. Sué le serra alors contre sa poitrine amoureusement, l'embrassant avec toute la passion dont elle était pourvue.
Puis celui-ci vint s'allonger à côté d'elle, soupirant et lui caressant le visage comme un enfant. La jeune femme appréciait tous ses gestes qu'ils avaient envers elle, comme si elle découvrait un amour nouveau.

A sa phrase, elle ne répondit rien à part un sourire béat et attentionné. Elle se mit sur le côté, face à Kojiro, et il l'embrassa longuement. Elle prolongea son baisé doucement. Son coeur reprenait peu à peu un rythme régulier alors qu'elle s'approchait du jeune homme pour coller son corps contre le sien. Ainsi, elle ne pouvait pas se plaindre s'avoir froid.

Doucement, sa voix perça le silence de la nuit, faible:

"Kojiro... je t'aime tant si tu savais."

Même à travers l'atmosphère sombre qui régnait autour d'eux, le jeune homme aurait put voir l'éclat dans ses yeux qui démontrait toute sa sincérité profonde. Jamais son coeur n'avait battu aussi vite pour quelqu'un après le drame.
Mais maintenant, elle se sentait comme protéger. Pas forcément physiquement, mais intérieurement. Une paix envahissait son corps alors qu'elle sentait le souffle du jeune homme sur sa peau.
Elle laissa un moment de silence s'installer entre eux, laissa place à un dialogue silencieux traduit par les caresses douces que Sué accordait à Kojiro.
Ses doigts frôlaient sa peau avec douceur et attention, puis venait se poser sur ses lèvres avant qu'elle ne l'embrasse.
Après un instant, où elle se mit sur le dos à son tour et regardai le plafond, Sué pensa à lui demander la confirmation de son doute:

"Dis moi, c'était ta première fois? "
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Ven 11 Jan - 21:17

Le jeune homme arrêta alors ses mouvements de va et vients qui étaient pourtant géniaux et il aurait tant aimé continuer si seulement il arrivait à résister un peu plus longtemps à ce genre de relations malgré que c'était la première fois qu'il faisait cela et qu'il avait déjà bien tenu pour un jeune homme de son âge. Son souffle était complètement cassé et il avait parfois du mal à reprendre une bouffée d'air frais qui pourrait faire plus de bien que de mal à ses poumons qui étaient encore un peu " hors service " pour le moment. En manque d'énergie et surtout de force pour être capable de se relever correctement, il bascula sur le côté et tomba sur le lit à côté de Sué qui semblait aussi fatiguée que lui malgré qu'elle n'ait pas atteint l'orgasme et le jeune hommé était descu de ne pas avoir réussit a le faire.

Leurs corps étaient à présent collés, malgré qu'ils n'étaient plus dans la même position. Ils étaient à présent tout les deux deux à côté de l'autre, si près que leurs bras se touchaient, se caressaient et se serraient de plus en plus fort. Sué lui dit alors qu'elle l'aimait mais a un point qu'il ne pouvait pas imagine. Elle aussi ne pouvait pas imaginer a quel point son coeur lui faisait tant de bien et que depuis qu'il l'avait rencontré, que de bonnes choses étaient arrivés. Il souria et laissa le silence répondre à Sué pour lui pendant que sa main se balladait tranquillement et sûrement sur son corps si doux et si chaud. Il caressa doucement ses seins, les sentant durcir et il aurait voulut qu'elle aussi connaise le plaisir suprêm mais seul lui était arrivé à laisser échapper ce liquide ... Mais peut-être qu'un autre jour il réussira. Oui c'était une question de temps mais il faut que dire que c'était sa première fois et qu'il était heureux que cela se soit passé ainsi.

Et puis soudainement Sué lui posa cette question qui semblait si attendue du jeune homme qu'il en avait prévu plusieurs réponses au cas ou l'une d'elle ne serait pas suffisante. Il la regarda, l'embrassa et dit :

- Oui c'était bien ma première fois et je suis heureux de l'avoir fait avec toi

HS : Désolé en ce moment je suis a court d'idées et je suis pas la ce week-end donc passe un bon week-end et je répondrais surement dimanche !
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Sam 12 Jan - 18:06

Après avoir eut la confirmation que c’était bien la première fois de Kojiro, Sué soupira en souriant, et l’embrassa doucement.
La perspective de lui apprendre l’art du plaisir, si leur relation durait (ce qu’elle espérait de tout son cœur) lui donnait comme un nouveau souffle à sa vie, qui bien qu’elle fut tumultueuse, frôlait la monotonie.
Ce jeune homme lui apportait un bonheur nouveau, et une protection de l’âme qui jusqu’à présent n’était protéger que par elle-même, et presque démesurément. D’où l’énorme méfiance qu’elle accordait à tous, sans exception.
Seulement, aujourd’hui, quelque chose avait changé en elle. Et même physiquement, cela pouvait ce voir. Son teint devait paraître plus illuminé, heureux et décontracté, alors qu’auparavant, elle était sans cesse dans ses pensées sombres, ses vengeances en toutes sortes, ses plans pour son travailles, ses ennuis qui n’en finissaient plus…
Bien sûr, Sué gardait son esprit calculateur, et toujours dans le coin de sa tête, l’une des nombreuses choses qu’elle devait accomplir, mais elle se sentait comme libérer d’un poids dont elle n’avait même pas jugé la pesanteur. Ce n’était que maintenant, alors que son corps se réchauffé de la chaleur de l’amour d’un homme, qu’elle se rendait compte à quel point ce poids avait été lourd sur son cœur.

La jeune femme tourna la tête pour plonger son regard sombre dans la mer calme de Kojiro. Ces yeux, d’un bleu si profond, seront gravés dans sa mémoire sans doute pour l’éternité. Jamais elle ne pourrait oublier cette chaleur qui s’en dégageait, cet amour aussi. Mais bien d’autre chose. Comme le fond des océans, il y avait une partie d’ombre, lointaine mais présente.
Dans un simple regard, Sué pouvait se douter tout ce que l’âme de Kojiro avait subit. Mais elle n’excluait pas le faite que jamais elle ne connaîtra l’ampleur de ces tourments, de sa vie.

Une de ses mains monta le long de son corps, puis vint caresser sa joue amoureusement. Elle aurait voulut lui dire à quel point elle l’aimait, mais sa voix se serait éteinte bien avant qu’elle n’atteigne la réalité. Lui montrer les plus beaux paysages, pour lui dire que son amour à elle était bien plus grand en beauté, et bien plus fascinant. Lui faire prendre conscience de la masse d’eau qu’il y avait sur terre, des océans et des mers, pour lui affirmer que tout cela n’était rien du tout à côté de ce qu’elle ressentait pour lui, et puis l’univers.
Mais bien sûr, tout cela était trop. Ne dit-on pas « trop de vie tue la vie » alors suivant son exemple, sûrement, trop d’amour devait tuer l’amour.
Les mots doux devaient être divulgués au fur et à mesure du temps, pour entretenir leur passion. Peut-être que avec le temps, cette passion s’atténuera bien contre leur volonté, mais avec une fatalité qu’ils ne pourraient pas contrer.
Et déjà Sué ne pouvait s’empêcher de penser aux possibilités du futur. Elle se ressaisit et décida, pour une fois dans sa vie, de ne voir que le présent, et aux côté de Kojiro.

Affaiblit par temps de péripétie qui sortaient de son quotidiens, elle ferma doucement les yeux en posant sa tête sur le torse du jeune homme, puis commença à partir dans le monde des songes. Ses doigts allaient et venaient paresseusement sur le corps du garçon. Elle entendait son cœur battre à travers sa cage thoracique, elle sentait sa poitrine se soulever et s’abaisser lentement… puis Orphée la prit dans ses bras, avec sûreté, certainement pour la première fois depuis des années.


[Bon Week-end mon Kojiro, et à bientôt ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Lun 14 Jan - 20:26

Après avoir avoué à celle qu'il aimait tant qu'il l'aimait plus que tout et que c'était bien la première fois qu'il avait ce genre de rapports sexuels avec une fille alors qu'on aurait vraiment pu croire que ce n'était certainement pas la première fois qu'il faisait ça et pourtant comme on le dit et le répéte très souvent mais " Les apparences sont parfois trompeuses " et le cas de Kojiro était un bon exemple à donner car lui qui était d'ailleurs si timide à l'ordinaire et depuis qu'il avait rencontré Sué il était devenu un homme fier et heureux car il savait à présent que la relation qu'il avait avec Sué resterait aussi forte qu'avant et que ce n'était sûrement pas une relation d'un soir qu'elle avait peut-être déjà eu et qui avait terminé le lendemain. Sûrement que cela ferait à la fois très drôle à Sué de se réveiller dans un bonheur total, comme Kojiro evidemment.

Mais pour l'instant rien que de parler de sommeil ou de l'envie d'aller dormir était totalement insignifiant pour le jeune Kojiro qui préferait rester éveillé toute la nuit, tant qu'il savait que Sué était prêt de lui, si près qu'il pouvait la froller de sa peau si fragile, qui pouvait embrasser cette peau qui ne lui était plus vraiment inconnue à présent et qu'il avait envie de gouter à chaque moment de la journée. Il avait envie de rester là des jours et des jours, restant là, couché sur le lit, elle à côté de lui, s'embrassant à tout rompre sans s'arrêter à un quelconque moment, faisant en sorte que leurs corps étaient tout le temps ensemble pour ne plus jamais qu'ils aient la désagréable sensation d'être épiés dans les rues, lors des missions, parce qu'il y'aura parfois ou des moments ou ils seront en danger.

Le jeune homme avait également bien pensé à ce qui pourrait arriver à présent mais il ne regrettait absolument ce choix que d'aimer Sué jusqu'à la fin de son existance, même si maintenant le danger qu'elle rencontrerait tout les jours sera une plus grande menace que si ils étaient tout simplement amis. Il savait que qu'ils allaient pouvoir endurer tout les deux car bientôt tout le monde saura qu'ils sont ensemble et la plupart des gens qu'ils iront voir joueront sûrement là-dessus mais ce n'était pas Kojiro qui avait rigolé et affiché un grand sourire quand il avait pensé à ça ? N'avait-il pas promit à Sué qu'il n'allait jamais mourir et que le travail n'affecterai rien sur le fait qu'il l'aimait plus que tout et que jamais ces sentiments ne partiront ? Oui c'était bien ce qu'il avait promit et jamais il n'avait osé ne pas respecter une promesse, surtout quand cette promesse est dure à tenir.

Le jeune Kojiro sortit de son petit nuage fait de douceur et d'amour et redescendit brutalement sur la terre ferme et en s'écrasant moins que d'habitude car à présent il y'a une couverture pour faire en sorte qu'il ne se fasse pas mal quand il allait reprendre le contrôle de son cerveau. Il se reveilla et là il sentit la main de Sué lui caresser le torse, tout doucement, avec amour. Il sentait qu'elle avait envie de lui dire tout ces mots doux mais il est parfois mieux de se taire et de laisser les sentiments parler à notre place de peur de dire quelque chose qui n'irait pas. Et comme trop d'amour tue peut-être l'amour mais c'est mieux de le dire quand on en a besoin pour que l'autre comprenne qu'on s'inquiéte vraiment. Le jeune homme la regarda et souria et lui caressa tendrement son visage, lui faisant comprenne rien qu'à ce geste qu'il l'aimait plus que tout.

- Sué ... Promet moi que jamais on se trompera ! Que nos coeurs appartiendront toujours à l'autre !

Là il remarqua que Sué s'était doucement approchée de lui et finalement elle s'endormit. Le jeune homme afficha un petit sourire sur son visage puis la regarda et déposa un bisoux sur son front et il se coula bien dans la couverture. Il regarda alors un peu le plafond et ferma les yeux et doucement il s'endormit, plongeant dans le nouveau monde de l'amour qui s'ouvrait à présent à lui ...

----------------------------------------------------------------

Les rayons du soleil s'échappèrent et atterirent directement sur le visage du jeune homme qui, a force de cette chaleur sur son visage, se réveilla. Il regarda alors autour de lui et étouffa un baillement rauque et assez triste pour un matin. Il se retourna alors et vit Sué qui dormait toujours, tel un ange. Il souria et sortit du lit et s'éttira. Il s'avança alors vers la cuisine et regarda l'heure qui affichait " 10h00 ". Mh bizarre lui qui d'habitude se léve vers 4 heures ... Il soupira et sortit deux bols et mit du lait dedans puis du chocolat et mit le tout à cuire. Puis il s'approcha de Sué et commença a la couvrir de bisoux.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Lun 14 Jan - 21:01

Pour une foie depuis bien longtemps, Sué ne c'était pas réveillé seulement quelques petites heures plus tard. Elle avait fait une nuit normale, comme tout les autres, aux côtés d'un homme... comme bien des gens...

Le soleil se leva paresseusement, illuminant peu à peu la chambre qui était exposée à l'Est. L'horizon rouge commença à grandir, bientôt recouvert par le bleu pur et froid d'une nouvelle journée d'hiver qui s'entamait. Les arbres squelettique tendaient laborieusement leur branches nues vers la lumière, comme s'ils tentaient de reprendre la vie qu'ils avait perdu avec le froid.
Mais le retour de leur jouvence n'était pas pour aujourd'hui, encore quelque mois, et la beauté de leur feuille verte tendre, leur bourgeons, et les petits oiseaux aigayerait le l'atmosphère.

Sué était partit dans un monde doux et mélodieux, agréable et confortable. Elle se sentait voler, et ne voulait plus redescendre sur terre. A moins que ce soit pour une seule raison particulière.
Et justement, les baisés chauds et amoureux d'un jeune homme couvrirent peu à peu son corps, et dans un frisson de délice, elle commença à s'étirer en gémissant doucement. Ses yeux s'entrouvrir pour regarder autour d'elle.
Elle regarda Kojiro qui était juste à côté d'elle, un petit sourire aux lèvres. Dans un élan d'amour sûrement, qu'elle n'avait plus l'habitude d'avoir, elle l'attira à elle rapidement pour l'embrasser longuement.

"Bonjour mon coeur"

Un sourire ravi s'étala sur son visage alors qu'elle regardait son homme avec amour. Elle avait cette impression de l'avoir toujours eu à ses côtés, de toujours l'avoir aimé. Bien que cela était faux, elle ne voulait pas penser autre chose.
Elle renifla l'air un moment, en remarquant la douce odeur du chocolat qui voletait dans l'air.
Elle se redressa alors sur les coudes, la couverture coincée sous ses aisselles, et regarda les deux bols de laits non loin d'elle. Alors avec de grand yeux émerveillés, comme si cela représentait le plus beau des cadeaux, elle regarda Kojiro.

"Ho tu nous a fait du chocolaaaaat"

Doucement, elle s'assit sur le lit, ramenant ses jambes sous ses fesses et s'entourant chaudement de la couverture.

[Dsl j'ai l'inspiration à 0 -___- ]
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Mar 15 Jan - 22:05

Le jeune homme se réveilla lentement mais sûrement, laissant une douce lumère aveuglante et qui commençait vraiment à lui taper sur les nerfs le réveiller. Il ouvrit doucement les yeux et reprimanda un baillement bien mérité mais le termina devant un mur qui était juste sa main qui la protégeait au cas ou Sué dormirait encore et qu'elle se serait soudainement réveillée à cause de lui. Bien sur il ne savait pas encore ce qui se passait au cas ou si il avait la maladresse de la réveiller alors qu'elle dormait et il prit très vite peur, se rapellant qu'elle pouvait être très dangereuse dès fois et il se rapella de l'homme par terre qu'elle avait continuée de frapper sans relache, lui cassant les os et le sang coulant autour du cadavre qui devait maintenant avoir été trouvé par la police ...

Le jeune Kojio tourna sa tête vers Sué qui dormait comme un ange et il trouvait qu'elle était vraiment encore plus belle dans cette position et il rougit à cette pensée qui n'était pas vraiment perverse mais qui était plutôt admirative. Il souria alors et il aurait tellement voulut caresser le doux visage de celle qu'il aimait mais cette réaction qu'il ne connaisait pas encore d'elle pouvait lui faire mal que de lui faire du bien mais le jeune garçon, n'étant pas très grand joueur il déçida de se lever et de faire le déjeuner qu'il fit rapidement car son vendre réclamait sans arrêt famine. Puis n'en pouvant plus de voir cette si jolie princesse ne pas se réveiller comme si elle avait mangée de pomme empoisonnée. Il rigola a cette pensée et déçida qu'il ne serrait pas le seul a se réveiller dans d'atroces souffrances et il s'approcha délicatement du lit et puis monta dessus.

Après cela il s'approcha délicatement de Sué et commença a envahir sa douce peau de ses innombrabres baisers qui allaient surement la réveiller dans quelques minutes et puis soudainement il vit ses petits yeux s'ouvrir et s'éveiller comme les yeux d'un bébé s'ouvrent pour la première fois. Il la regarda, celle-ci ne voyant pas au début d'ou pouvait venir ce baiser puis elle remarqua Kojiro et il sourit mais pas le temps pour ça car il sentit doucement sa tête être emportée vers Sué et ses lèvres se posèrent contre celles de sa douce dans un doux et délicieux baiser même si leurs lèvres étaient un peu secs à force de s'être embrassé la nuit dernière. Puis ses lèvres se séparerent doucement de ceux de sa jolie Sué et celle-ci lui annonça un bonjour chalereux qui changeait de ce qu'il avait eu la nuit dernière dans le salon. Il souria et dit :

- Oui j'ai préparé le déjeuner comme tu vois et bonjour bien dormie ^^ ?

HS : Désolé mais suis punit d'ordi TT donc c'est hyper court ...
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Mar 15 Jan - 23:21

- Oui j'ai préparé le déjeuner comme tu vois et bonjour bien dormie ^^ ?

Sué s'étira longuement en fermant les yeux. La couverture qui jusqu'à là cachait sa poitrine, lui tomba sur la hanche. Elle sentait la douche chaleur des rayons pâles du soleil levant sur sa peau, avec délice.
Quand elle rouvrit les yeux, elle prit son temps pour regarder autour d'elle. Elle avait l'impression de redécouvrir sa chambre, alors qu'elle y avait vécu depuis bien des mois déjà.
Mais il y avait une choses de différente maintenant. Ce n'était plus la crainte, la méfiance et le devoir qui emplissait cette pièce, mais l'amour. Un nouveau amour qui aurait pu faire pousser n'importe qu'elle plante, plus belles les unes que les autres, pour représenter la beauté de l'amour qui unissait les deux adolescents.

La jeune femme regarda ensuite par terre à la recherche se ses vêtements, mes ses yeux tombèrent avant tout sur la chemise de Kojiro. Avec un doux sourire, elle la prit et la mis sur son dos. Alors qu'elle la boutonnait, elle renifla délicatement le col de la chemise pour sentir Kojiro. Ainsi, elle avait l'impression de l'avoir tout contre elle, tout le temps. Bien qu'elle avait le jeune homme en chaire et en os en face d'elle.

Les yeux pétillants de bonheur, elle regarda le garçon et se redressa un peu pour l'embrasser à nouveau du bout des lèvres avant de descendre du lit. Elle regarda un peu autour d'elle à la recherche de sa petite culotte qui la vieille avait volée alors que...
Ha, la voilà. Sué la prit puis la mis. Elle n'avait plus envi par la suite de bouger. Elle voulait rester là avec son amour, près d'elle, dans ce lieu qui avait tant changé en une nuit.
Tout les soucis semblaient s'être dissipés, et avec plaisir elle découvrait sa... nouvelle vie.
Elle se dirigea vers la petite table où était posés les bols de chocolats, puis tira vers elle un tabouret.
Avec un soupire de plaisir, elle reposa ses yeux sur Kojiro, avec ce même sourire épanouie qui lui était venu depuis qu'elle c'était rendu compte de ce qu'elle éprouvait pour lui.

"Ho Kojiro Smile j'ai vraiment bien dormi... pour la première fois depuis bien longtemps. Et toi mon amour ? "

Elle le regarda tout en prenant le bol entre ses doigts et en le portant à ses lèvres. Elle en but une gorgée, et le reposa.
Le goût délicieux du chocolat envahis ses papilles, alors qu'elle fermai les yeux.

"Ho tu sais que je t'aime toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Jeu 17 Jan - 19:38

Le jeune adolescent resta dans la position actuelle ou il était : à cali-fourchon sur Sué qui n'était plus vraiment au même endroit et on aurait presque cru qu'il allait sauter sur une simple bosse provoquée par trop d'air. Pourtant on aurait vraiment cru qu'elle dormait encore vu la forme que faisait la couverture et vu comment à cet endroit le matela était un peu enfonçé, montrant qu'il y'avait quelqu'un qui avait dormit à cet endroit auparavant. Enfin bref, le jeune Kojiro resta donc dans cette position et pourtant il avait très bien remarqué que Sué s'était doucement relevée, étirant ses mains d'une façon élégante et tellement doux que cela surprenait le jeune homme qui avait pourtant l'habitude d'une Sué totalement différente car celle de d'habitude était toujours aux alertes, calculatrice, cachant ses sentiments à pas mal de gens et là il voyait une toute nouvelle facette d'elle-même

Kojiro comprit alors que cela ne servirait pas à grande chose de rester dans une telle position aussi longtemps que ça et cela pourrait même provoquer chez lui quelque petites douleurs dans les pieds mais rien de bien grave mais le jeune homme devait rester au top, surtout maintenant qu'il faisait partie d'une organisation secréte très dangereuse et qu'il avait besoin de se réentrainer un peu. D'ailleurs il allait en parler à Sué pendant qu'ils allaient déjeuner pour lui demander si elle avait bien la gentilesse de venir l'accompagner à une séance de gym pour voir ses améliorations. Pourtant quelque chose en lui lui disait que quelque chose n'irait pas mais pourquoi donc ? Il savait à présent ce que Sué resentait pour lui et inversement alors pourquoi avoir autant peur qu'elle ne veuille pas l'accompagner et aille ailleurs ? Peut-être à cause d'une peur profonde de la perdre ...

Mais l'adolescent comprit très vite qu'il vallait mieux ne pas penser à cela et essayer de penser à quelque chose de tout a fait différent, peut-être quelque chose qui parraissait débile pour certains mais qui pouvaient également sauver la vie d'autres. Kojiro sortit donc soudainement de ses pensées un peu maussades alors que pourtant tout semblait être rempli d'un amour nouveau, d'une renaissance pour Sué et de pleins d'autres choses encore pour lui-même. Mais il n'arrivait pas encore expliquer tout mais peut-être qu'un jour ces mots dont il n comprenait toujours pas le sens aller soudainement s'illuminer devant lui et il comprendrait mieux ce qu'il lui arrive ... Oui il fallait tout simplement être patient avec la vie et il fallait plutot la remercier pour tout ce qu'elle avait fait pour lui, pour lui avoir enfin donné quelqu'un qu'il pourrait aimer et chouchouter à jamais.

Il se tourna alors doucement et prit une position un peu plus confortable à son gout et remarqua qu'elle cherchait quelque chose par terre mais il n'arrivait pas à deviner quoi. Il avait une soudaine envie de coller son torse contre le dos de son amour et lui dire tout un tas de déclarations romantiques en déposant de doux baisers sur son cou mais soudainement elle s'abaissa et le jeune homme aurait vraiment cru qu'elle allait tomber mais soudainement elle redressa la tête et elle avait à présent dans sa main le T-Shirt du jeune homme qui lui avait servit avant qu'il ne fasse ... Enfin bref elle l'attrapa donc et finit par le mettre, remettant chaque bouton à sa place. Et puis soudainement elle se retourna et le regarda avec un doux sourire et un regard amoureux, angélique et tellement magnifique qu'il ne put résister et il la laissa s'approcher et poser ses lèvres contre celles de l'adolescent qui étaient un peu sec et prolongea longuement, ne sachant pas quoi faire d'autre tellement il ne résistait pas à elle.

Elle détacha alors ses lèvres de ceux du jeune homme qui avait du mal a se reprendre et il secoua donc sa tête et la regarda et remarqua qu'elle cherchait autre chose et elle attrapa sa culotte et l'enfila. Il soupira alors et aurait tellement aimé rester ici mais cela ne se fairait pas. Il entendit alors un bruit de tabouret et une voix familière lui demander s'il avait bien dormit. Il souria et dit :

- Oh je n'a jamais aussi bien dormit de ma vie ! C'était vraiment magnifique !

Il soupira et se leva doucement du lit et attrapa son caleçon en attendant qu'ils finissent de déjeuner et qu'ils aillent prendre leur douche. Sué lui dit alors quelque chose qui le fit sourire et lui donna une idée.

- Ah bon tu m'aime ... Mais moi je ne sais pas ...

Il s'avança doucement vers elle et l'embrassa et dit :

- Je rigolais mais bien sur que je t'aime moi aussi !

Il souria et attrapa une chaise et s'asseya tranquillement dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Sam 19 Jan - 16:35

La jeune femme buvait tranquillement son chocolat chaud tout en regardant Kojiro qui s'habillait. Elle posa ensuite ses yeux sur le lit qui était tout défait et qui avait été le seul témoin de leur ébat de la nuit passée.
Sué repensa à ce qu'ils avaient fait, et pour une fois, son coeur n'en fut pas serré. Elle se rendit compte que c'était avec l'amour de son corps qu'elle avait accepté le jeune homme dans son lit, et non pas pour autre chose. Il lui était arrivé de ne pas aller sur le bon chemin, dans se domaine, mais tout cela était finis. En sécurité, elle n'aurait plus à faire ce qu'elle ne voulais pas pour avoir ce dont elle avait besoin.
C'était un poids en moins sur la conscience de la jeune femme, sui porta à nouveau son bol de chocolat à ses lèvres pour en boire une longue gorgée.

Le soleil était assez haut maintenant pour emplir la chambre de ses rayons chauds et lumineux. Le visage de la jeune femme était inondé de lumière, ce qui la réchauffait lentement. En temps normal, elle se serait écarté pour ne pas être gêné par les rayons du soleil, mais cela faisait si longtemps que la chaleur du ciel n'était pas tombé sur elle.
Alors elle resta la, appréciant au maximum la douche chaleur que lui procurait le soleil rieur dans le ciel. Elle regarda par la fenêtre d'un air absent, et remarqua qu'il n'y avait pas un nuage aujourd'hui. Une belle journée se préparée. C'était tout de même étrange, en plein hivers. Mais plus rien n'était habituel, depuis un certain temps, allant de la chute de neige en été, au grand soleil en hiver. Il ne fallait plus se fier au calendrier pour prédire le temps, il fallait simplement vivre au jour le jour.
Et cette pensée illustrait bien la situation de la jeune femme qui peu à peu quittait son passé, sous la recommandation de Kojiro. Il lui avait dit de ne plus se morfondre dans le souvenir, et de regarder devant. Bien sûr, elle ne se morfondait pas tant que ça, mais le simple fait d'y penser de temps en temps avait finit par la ronger à l'intérieur. Ce petit peu tout le jour, avait finit par grandir et devenir imposant. Il avait nourrit sa haine, et sa colère, qui avait enflé jusqu'à exploser le soir dernier. Ce n'était pas le moment pour l'homme de la rencontrer, il aurait dû se douter qu'une femme n'oublie jamais la mort de celui qu'elle aimait, et encore moins celui qui avait mit fin au jour de son amant. Il aurait du savoir, se douter, qu'un jour ou l'autre, se serai Sué qui tomberait sur lui pour mettre fin à sa vie.
Mais il avait ignoré cette information, ou peut-être ne l'avait-il jamais sue. Les hommes ignorants comme celui-ci n'étaient pas rares. Des hommes qui se contente d'avoir, sans comprendre. Qui ne se posent jamais de question sur le fonctionnement des personnes qui les entour, ne pensant qu'à eux, eux seul, et leur fortune, leur "bonheur".

Une tâche noir traversa le ciel bleu pâle, et Sué la reconnue comme étant un oiseau qui partait à tir d'aile au loin, vers un horizon peut-être meilleur.
En repensant à tout cela, la jeune femme se rendit compte que ça n'avait plus d'incidence sur elle. Depuis qu'elle avait entendu le sinistre craquement de ses cervicales, qui avaient cédées sous la force de ses coups, elle avait comme perdu quelque chose en elle. Quelque chose c'était envolé, l'allégeant au passage. L'ombre qui avait jusqu'alors entouré son corps comme une couverture chaleureuse. Et ce coeur s'y était plu, et il c'était nourrit de ce qu'elle lui donnait.
Elle était partie maintenant, et Sué sentait comme un nouveaux souffle animer son âme. La haine avait fait place à l'amour. Enfin, elle sortait de sa prison, cage fait d'elle-même.
Comme si elle prenait compte de ses poumons, elle respirait mieux, se rendait compte de la vie qui influait dans son corps.

Avec douceur, elle tourna la tête vers le jeune homme qui venait de s'asseoir en face d'elle, et c'était mis à la taquiner un peu. Avec un sourire serte un peu absent, elle le regarda longuement. Le faite qu'il soit là, en face d'elle, avec l'amour dans son regard, tout cela... elle avait peine à y croire. Mais c'était la réalité. Simplement, elle voulait y croire. Forcément, une partie en elle restait méfiante quand à la sincérité de tout ce qui se passait autour d'elle, mais sa volonté à croire en Kojiro était plus forte, et écrasait cette méfiance mal placée.

Elle reprit son bol de chocolat puis en but le contenu avec délice. Mais alors qu'elle s'apprêtait à dire quelque chose au jeune homme, quelque chose vibra dans son sac. Elle jeta un coup d'oeil un peu distrait à son sac à main, sans grand enthousiasme. Ce n'était pas le moment de déranger Sué Tsukushi, mais il semblait qu'on ne fasse pas attention à sa vie privée.
Le silence reprit son rôle dans la voix de Sué, qui avait perdu son regard sur son sac qui c'était tut. Elle ne voulait pas regarder le message qui lui était arrivé, son portable était devenu une source de crainte.
Cependant, alors que son bol de chocolat était vide, elle se leva de son tabouret puis alla chercher son sac. En retardant au maximum le moment où elle devrait lire le message, elle l'emporta avec elle sur le lit. Elle s'assit lourdement, croisa les jambes, puis plongea enfin sa main dans son sac pour chercher le téléphone.
Après quelque petites manipulation, elle vint à lire le message.
Dans un soupire, elle jeta l'appareille dans le sac, puis revint à table.

"Rien d'important..."

Elle était celle qui l'avait tué. Voilà le message. Quelque heure dans la nuit avait suffit à divulguer le secret, qui ne l'était pas vraiment. Il fallait prendre des précautions maintenant, ça restait un meurtre. Déjà, le changement de son identité. Elle avait préparé une fausse carte d'identité, au cas où se genre de chose pouvait arriver, puis il fallait changer un peu de tout...

"Hier soir, ce n'est pas passé inaperçu "

Un léger rire sortit de sa bouche, alors qu'elle réfléchissait encore à ce qu'elle pourrait bien faire pour ne pas attirer l'attention sur elle.
Rukia Okama. Son nouveau nom. Un frisson parcouru brièvement son échine alors qu'elle se relevait lentement.

"On va prendre une douche après? la mienne ici ne fonctionne plus... "

Un sourire franc passa sur ses lèvres, et son visage exprimait l'amour le plus sincère qu'elle éprouvait pour le jeune homme. Elle arrivait à dissimuler toute sa crainte, à changer totalement pour ne pas y penser. Laisser la vie professionnelle à part de celle personnelle, il fallait s'y tenir. Elle parlerait des modalités un peu plus tard à Kojiro. Car maintenant qu'ils étaient ensemble, ils faillaient qu'il fassent attention tout les deux.


[hj; t'as le droit à un roman xD]
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   Mer 23 Jan - 22:37

HS : Je commençe à répondre enfin x) mais je continuerai et terminerai soit plus tard soit demain aprèm ^^"

Le jeune Kojiro attrapa la chaise la plus proche de lui malgré qu’elle semblait ancienne et tremblante et il l’avança jusqu’à qu’elle soit en face de celle ou sa douce et tendre Sué était assise et assez prêt pour qu’il ne soit pas obligé de faire quelques pas de plus pour se fatiguer, lui qui l’était déjà assez à cause de la soirée d’hier soir mais il était tellement heureux d’avoir passé le cap de la première fois et surtout en compagnie de celle qu’il aimait le plus au monde à présent qu’ils étaient ensemble que le bonheur emplissait tout son corps d’une nouvelle énergie qui le rendait à la fois plus résistant et plus fort et tout ça il le devait à elle qui avait su faire chavirer son cœur qui était pourtant fait de marbre à cause de son passé terrible et horrible qu’il essayait d’oublier avec le temps qui passe et qui avait aussi sut gagner sa confiance et qui était à présent sa confidente à qui il lui avouerait tout ses problèmes, qu’ils soient mineurs ou non. Elle qui le rendait le plus heureux de tous et lui qui ne l’avait pas vraiment remercié mais il avait tout son temps pour ça maintenant qu’il était sûr que ce n’était pas un rapport d’un soir.

Il s'asseya alors dessus avec une légereté simple et peu polie car c'était comme si il se laissait tomber par terre sur l'herbe après avoir marché dans les 30 km à pieds. Mais pourtant le jeune homme n'était pas du tout fatigué et au contraire, il avait beaucoup d'énergie à revendre aujourd'hui et il se demandait si ils auraient une mission périlleuse comme hier soir ... Mais soudainement le jeune homme se rapella qu'il fallait qu'il oublie ce qui s'était passé dans les rues et qu'il devienne plus raisonnable car il savait mieux que Sué les risques qu'ils pouvaient rencontrer maintenant qu'ils étaient ensemble. Il fallait qu'il arrête de l'embrasser à tout bout de champ, ce qui était déjà assez dur car le jeune homme ne pouvait résister aux lèvres si fines et délicieuses que Sué avait. Il avait aussi du mal a contrôler son corps et c'était le résultat de ce qui s'était passé hier soir : il s'était donné à fond pour elle car il ne voulait pas qu'elle le prenne pour quelqu'un de totalement inexpérimenté et quelqu'un qui ne savait surtout pas procurer un quelconque plaisir a une belle jeune fille.

Il attrapa alors le bol qui se trouvait tout près de lui et qui était rempli d'un liquide blanc mais qui disparut pour faire place a la couleur marron. Kojiro attrapa ensuite la grande cuillère qui était à la droite du bol et la mit dedans et commença à tourner précautionnement pour ne pas en faire renverser partout car sinon ce sera à lui de tout nettoyer et il détestait un peu le ménage. Il continua donc de remuer la cuillère puis la laissa s'égoutter sur le dessus du bol avant de finalement l'enlever de dessus du bol et de la remettre à côté. De là il posa ses deux mains sur le bol et le serra et le leva et l'approcha de ses lèvres et but une gorgée, sentant la douce vapeur produit par le lait venir caresser sa peau si douce et venir le réveiller. Il sentait le gout de ce liquide couler entre ses lèvres et descendre doucement pour se répartir dans son corps et déjà il se sentait un peu plus en forme sans sentir vraiment d'énergie. Il se sentait déjà mieux et il reposa le bol sur la table et jeta un coup d'oeil à Sué.

Elle allait, parler lorsque soudainement un petit bruit résonna dans la chambre, suivit d'un long silence qui ne disait rien qui vaille. Kojiro jeta un coup d'oeil à Sué puis repéra très vite d'ou venait le bruit qui venait directement de son sac à main. Il fronça alors des sourcils et rejeta un nouveau coup d'oeil à Susuki qui semblait pas le moins du monde être afféctée par ce bruit énervant et le jeune homme fit très rapidement de même et reposa son bol sur ses lèvres et but une longue gorgée qui semblait lui avoir fait beaucoup de bien. Mais très rapidement Sué se leva et finalement elle attrapa son portable et regarda le message qu'elle avait reçue. Mais le problème est qu'elle mentait très mal et le jeune homme savait qu'il y'avait quelque chose qui n'allait pas. Il termina son bol et la regarda et dit :

- Oui a cette heure-ci ils ont du découvrir le corps ...

Il soupira et secoua ses cheveux. Après que Sué lui ait dit qu'ils iraient aux douches, il prolongea son regard avec un sourire et il se leva et s'approcha d'elle. Il se mit juste derrière et entoura ses bras et les accrocha sur le ventre à Sué pendant que ses lèvres parcouraient le cou de sa bien aimée par de multiples baisers amoureux et tendres. Il dit alors :

- Tout va bien se passer et je serais là pour te protéger ! Je ne veux pas que l'un de nous deux trahise l'autre ... Je resterai toujours fidéle alors n'ait pas peur et laisse moi faire et tu verras que tout ira mieux

Il continua ses petits bisoux dans le cou puis recula et posa ses lèvres sur ceux de Sué longuement, amoureusement. Pour la première fois il ne se donnait ni a fond mais donnait juste du courage à Sué pour surmonter tout ça. Il recula alors et attrapa deux serviettes, des gels douches et des vêtements propres et dit :

- Bon on y va ?

HS : On fait un nouveau topic ou on reste dans celui-ci ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la chambre de Sué avec Kojiro [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais que pouvons nous bien faire dans une chambre...
» Arrivée joyeuse dans leur chambre
» Lézarder au soleil avec une amie, quoi de mieux? [Luna Lupinelli & Aliénore S. Marshall]
» J'crois que même dans ma chambre c'est moins le bordel que dans ma tête
» Chambre de Nina et Marina - Une autre personne veut nous rejoindre ? :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Deuxième Etage :: Les chambres des ♀-
Sauter vers: