AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Chambre de Seiji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seiji KAZAMA
élève nouveau(elle)
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Chambre de Seiji   Dim 6 Jan - 16:27

Seiji rentra dans sa chambre des valises plein les mains.Il les déposa prés du seul lit de la piéce.Une petite fenétre éclairait la piéce blanche.Seiji s'assit sur le lit et commença à pensé.Tout les gens qu'il avait vuent lui paraissait bizzard enfin c'est qu'il ne devait pas les connaitre.Il devait y avoir des gens comme lui enfin il l'éspérait.Seiji se demanda pourquoi il était la tout en enlevant sa veste.Tout sa à cause de deux essay de sucide.Il n'avait rien ici apart son hamster Ichigo et son mp3.Il se sentait encore plus triste et plus seul que chez lui.Il n'avait aucune envie et décida de ranger les affaire qu'il avait emenné dans la petite armoir.Aprés cette tache accomplit il sortit son couteau qu'il avait mit dans sa chausette pour pas que son pére ne le trouve et commença à se dessiné un coeur sans raison valable sur le bras.Il saignais et commença à sucer le sang qui coulait le long de son bras.S'était le gout amer de la solitude qu'il recentait en susant son sang.Il mit un mouchoir dessus et commença à placer toute ses affaires.Il donna à manger à son hamster.Et tout en écoutant une musique trés triste il ouvrit la fenétre et regarda la pluie tomber dans le grand parc.Entendant quelque fois des rires et des gens courir se mettre à l'abrit de l'eau qui s'abbatait sur le pansionnat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chambre de Seiji   Mar 8 Jan - 19:16

Cela faisait seulement une journée que Ryan était rentré au pensionnat après son absence. A peine son premier mois ici achevé, qu'il s'était absenté un petit bout de temps. Après tout, c'était pour règler des affaires administratives, pour tenter d'obtenir la double nationalité et vivre autonome. Une absence purement justifiée en somme.
Le problème, c'est que Ryan n'avait vraiment pas envie de reprendre les cours maintenant. Qu'est-ce que cela faisait si il ratait un jour supplémentaire? Il pourrait toujours dire que son vol avait été retardé... quoique on l'avait bien vu passer dans le hall. Il n'avait plus qu'à compter sur la solidarité du concierge, car il se détourna des salles de cours pour monter immédiatement dans sa chambre. Il n'avait rien à faire, il n'avait pas ramené sa guitare, ni livre, rien du tout. Sauf un lecteur mp3... aux écouteurs défaillant.

Il préférait encore mourir d'ennui allongé sur son lit plutot que de mourir d'ennui étalé sur une chaise en face d'un professeur pour le redresser. Il ouvrit sa porte d'un coup de pied négligeant. Sa chambre était bien rangée... évidemment, il n'y avait pas grand chose à ranger. Il lança son blouson dans un coin, retira d'un geste brusque ses chaussures, et se lança tête la première sur son lit. Alors que le silence revenait, en dehors du son déprimant de la pluie, il crut entendre du mouvement dans la pièce d'à côté.

Il se leva et sorti pour s'en assurer. Il s'approcha de la porte et reconnut effectivement des sons ne pouvant être provoqué que par le mouvement d'une personne. Il n'avait rien à faire? Bien sur que si! Faire connaissance avec son voisin. Surtout que son accent américain était presque totalement effacé, même s'il manquait toujours de vocabulaire.
Il frappa trois grands coups et tourna doucement la poignée de la porte. Il entraperçut brièvement quelqu'un dans l'entrebaillement de la porte, de ce fait il l'ouvrit totalement pour se montrer mais ne franchit pas la limite le séparant de l'espace privé de son voisin.

C'était un jeune homme... tout juste, il s'agissait du dortoir des garçons. Il était en train de regarder par la fenêtre quand Ryan avait fait son intrusion. Son regard fut captivé par un couteau posé, avec une marque de sang dessus. Il préféra ne pas y faire attention.


"What's up...Heu... Salut! Je m'appelle Ryan, je suis ton voisin de chambre."
Revenir en haut Aller en bas
Seiji KAZAMA
élève nouveau(elle)
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Chambre de Seiji   Mer 9 Jan - 17:16

Seiji regardait la pluie tomber sur les carreaux froid de la fenétre.Son bras lui fesait mal mais il avait un petit sourir rêveur.La blessure ne saignait plus et cette coupure lui avait redonné le gout de la vie.Enfin si on pouvait dire sa.Il mit une chansson de linkinpark qui avait l'habitude de lui remonté le moral.Malgré la pluie qui donnait un air triste à cette grande école il se sentait comme tout le monde.Il savait que sa n'allait pas duré longtemps mais il apréciait se court moment.Il entendit des bruits dans la chambre voisine mais plus rien ne le surprennait dan se pansionnat de fou.Lui se tranchait les veines pendant que d'autres étaient en cours ou d'autres fesaient des choses interdites dans les douches.Il se demanda si il y avait des régles car si il n'y en avait pas il irait bien tué une ou deux personnes.Il souria à cette idée.Puis il entendit un toc toc toc et au moment ou il se retourna il vit un jeune homme au seuil de sa chambre.Le regardant stuppéfait car il pensait avoir fermer la porte il entendit son premier mot " what's" Pourqquoi un mot anglais.Puis aprés il comprisl a phrase.Puis il répondit toujours l'air surpris.

"Bon-Bonjour heureux de de te rencontré."

Il se frotta le derriére de la tête avec sa main car ne sachant pas qui il était il ne pouvait pas dire grand chose.Et puis il ne savait pas pourquoi il était venut.Quand il vit son couteaux plein de sang sur la table et le jeune homme qui le fixait il bondit dessus le cachant vite dans sa poche.Mais il était trop tard il l'avait vut et pourrais le dénoncé.Se posant des questions sur la suite il pris quand même un ton émable et lui dis.

"Vas y entre comment t'appelles- tu? Moi je m'appelle Seiji.Seiji Kazama."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chambre de Seiji   Mer 9 Jan - 18:06

Le jeune homme s'était empressé de dissimuler le couteau recouvert de sang dans sa poche. C'était louche et pas franchement rassurant, mais après tout il avait répondu aimablement à son entrée, il n'y avait surement pas de quoi en faire toute une histoire. Il ne devait pas commencer à se mettre dans ce genre d'embrouilles, les débouchées ne pouvant être que mauvaises.

A la permission de Seiji, Ryan fit quelque pas pour franchir le seuil de la porte mais n'alla plus loin. C'était juste symbolique en quelques sortes.


"Je m'appelle Ryan, enchanté. Je me suis dit que comme on était voisins, et que comme on risquait de... se croiser assez souvent, c'est mieux qu'on fasse connaissance."

Ryan laissa errer son regard dans l'ensemble de la pièce. Il aperçut au passage comme une cicatrice sur le bras de Seiji... une vie plutôt mouvementée aparemment, un réfractaire?. Il remarqua aussi des bagages déposés au pied du lit, et le fait que le garçon en face de lui ne semblait pas s'être encore installé ici. On était en début de trimestre, il devait surement y avoir plusieurs nouveaux pensionnaires. Ou bien alors le jeune homme s'en allait? Probablement non, il ne l'avait jamais vu alors que leurs chambres étaient voisines.

"Je vois que tu n'as pas encore... déballé toutes tes affaires, tu es nouveau ici? Moi-même je reviens d'une absence prolongée alors je suis... pas trop au courant de... ce qui s'est passé de nouveau."

Il aurait pu préparer quelquechose pour acceullir Seiji si il avait été prévenu. Là il se présentait un peu à l'arriviste... et en plus dans l'objectif d'avoir une bonne raison pour manquer quelques cours.
Revenir en haut Aller en bas
Seiji KAZAMA
élève nouveau(elle)
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Chambre de Seiji   Mer 9 Jan - 18:54

Seiji regarda le jeubne homme se présenté.Avait il peur.Seiji n'en savais rien mais le conteau plein de sang dans sa poche orai peut le faire passer pour un tueur se qu'il néétait pas ou pas encore en tout cas.La pluie tombant donnait un air sinistre à la chambre de Seiji et en regardant le garçon il lut un peu d'anxiété dans ses yeux.Se jeune homme s'appellait donc Ryan et revenait d'un voyage.On avait même le droit de voyagé dans se pensionnat?C'est fou tout se que l'on peut faire.Seiji allait répondre à la question de Ryan quand le couteaux tomba de sa poche.Un pu embété même complétement il envoilla un coup de pied dedant et l'expulsa sous le lit.Puis il dit à Ryan.

"Oui je suis nouveau ici et je ne pourrais pas beaucoup t'aidé sur les nouveauté de l'école en sachant que je ne suis pas encoire sortit de ma chambre.Ce pensionnat me parait bizzard et comme tu as du le voir avec le couteau et ma petite blessure je syuis du genre à me sucidé .Ce qui ne fezrais pas trés beau en plein milieu d'un couloir.Et puis je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de gens comme moi dans se pensionnat donc je ne sort pas de cette chambre jusqu'a se que l'on mi oblige."

Seiji regarda Ryan car il venait de lui sortir le tout pour lr tout soit il allait partir ou soit il forcerais Seiji à allé en dehors de sa chambre ou irais le dénoncé car il porte une arme quoi que Seiji ne soit pas sur que c'est interdit.Zn tout cas il était heureux de dire sa son voisin de chambre s'ora à quoi s'attendre si il vient ici de tempss en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chambre de Seiji   Mer 9 Jan - 19:30

Ryan resta planté quelques secondes face à ce que Seiji venait de dire. C'était beaucoup d'un coup, mais cela expliquait tout. Dans un sens, Ryan était rassuré que le jeune homme ne soit pas une sorte de hors la loi, mais son aveu quant à ses tendances suicidaires étaient plutôt troublantes. Il ne comprenait pas que l'on puisse vouloir se suicider, vouloir mettre fin à sa vie. Si on ne peut plus supporter le malheur qui s'abbat sur nous, autant briser les règles et se battre pour toucher au bonheur recherché. C'était son point de vue, mais étant donné qu'il n'était pas forcément dans la même condition qu'une personne souhaitant se suicider, il se disait que peut-être qu'en fin de compte, de leur point de vue, cet acte ne servirait qu'à aggraver la situation.

Il était dans une position délicate et ne savait pas trop quoi répondre, il n'avait jamais eu affaire à ce genre de choses. Il était à peu près d'accord sur un point au moins, ce pensionnat était étrange, mais dans un sens positif.


"Hum... Tu sais, tu fais ce que tu veux, c'est ta vie..."

Etait-ce adroit de dire cela? Il n'en savait rien mais en doutait vu que le jeune homme semblait justement vouloir en finir avec cette vie...

"Mais... c'est dommage de rester... enfermé dans sa chambre."

Les derniers mots prononcés par Seiji l'avaient plutôt destabilisé. C'est sûr, il voulait bien aider le jeune homme à s'ouvrir au monde extérieur et sortir de sa dépression, mais il n'allait surement pas le forcer à le faire. C'était dommage car peut-être était-il une personne très intéressante, et sympathique en réalité, mais son état l'empêchait peut-être de le montrer immédiatement. A vrai dire, Ryan était curieux d'apprendre à connaitre son nouveau voisin de chambre.

"Mais bon, c'est comme tu veux. En tout cas... en temps que voisin, je peux pas... te laisser sans compagnie."

Il fit un premier pas hésitant, avant de continuer son avancée d'une démarche plus détendue pour venir s'assoir sur le lit. Ce même lit en dessous duquel était maintenant le couteau ayant servit au jeune homme à se scarifier.

"Je ne sais pas si ça s'entend par mon accent... Mais je viens de Los Angeles."

Il devait déja se douter de quelquechose de toutes façons, Ryan faisait toujours le même genre d'erreur, introduisant des mots de sa langue natale par étourderie.

"Et toi, tu viens d'où?"

Il espérait percer la glace qui avait rendu l'atmosphère quelque peu froide... ou plutot embarassante, qui règnait depuis peu dans la pièce. Et puis en y repensant, lui même n'avait pas vraiment d'amis proches. Et ce n'est pas son absence qui avait arrangé la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Seiji KAZAMA
élève nouveau(elle)
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Chambre de Seiji   Mer 9 Jan - 23:56

Seiji regarda le jeune homme s'avancé et s'assoir sur son lit.S'était t'il fait un amie comme sa? Non il ne le pensait pas.Il ne connaissait pas asser son voisin pour le traité comme un amis.Mais bon il l'accéptait volontier dans sa chambre et l'écoutant parlé il ne fut pas étonné d'entrendre le "c'est ta vie" oui s'était la sienne.Il orait bien voulut sortir de sa chambre car il n'avait pas pris de douche depuis deux jours et sa commençait à se sentir.Puis il entendit la question de Ryan.

Je suis né au Japon mais j'ais appris le français car j'y ai vécu un bon moment enfin j'y vit encore.Et je pensais que tu étais Anglais mais Américain sa se peut je te crois ^^ .C'est bien Los Angeles?

Seiji ne connaissait pas cette ville mais en avait entendut parlé.Il se déplassa et se baissa pour aller chercher le couteau ensanglanté sous le lit.Cela l'embétait d'avoir du sang partout dans sa chambre.Il regarda Ryan le couteau dans les mains et eu un sourir.Pis il prit la parole.

"Sais-tu ou je pourrais aller prendre une douche et lavée se couteau?Car j'ais fais un tour rapide mais je me suis emprécé de rentré dans cette chambre.

Seiji regarda son voisin en éspérant qu'il veule bien lui dire ou s'était ou même l'accompagné.Au moin il orait éssayé mais en mêm temps se serait viré Ryan de la chambre.Attendant une réaction du graçon il rengea le couteau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chambre de Seiji   Dim 13 Jan - 23:20

Le jeune homme ne sembla pas faire objection au fait que Ryan s'asseya sur son lit, et accepta de faire la conversation. Il était content et soulagé de voir qu'en fin de compte, il finirait bien par être ami avec son voisin de chambre, si tout se passait bien. Il avait eu un doute en voyant un jeune homme sombre et reclu dans sa chambre.

Ainsi, Seiji avait passé une partie de sa vie en France. Il se demandait bien à quoi pouvait ressembler Paris, la ville lumière. Et vérifier si son père avait raison de se moquer de la France, elle même qui ne semblait pas beaucoup aimer les Etats-Unis... mais après tout, il ne faut jamais raisonner dans l'absolu, l'exception vérifie la règle.


"A vrai dire... Los Angeles est comme toute grande ville avec ses bons côtés... et ses mauvais. Je connais surtout les mauvais en fait."

Etre des basses classes vivant dans les banlieues n'est pas une condition rêvée. Surtout pas la-bas. La criminalité élevée est un fait qu'on ne peut pas manquer. Si seulement il était né dans une famille modeste des quartiers pavillonaires... ou alors carrément dans le centre ville.

"Bien sur, tu veux que je te montre le chemin? Ah, et petite précision... les douches sont mixtes."

Manque de budget ou trop grande confiance? Laisser des adolescent prendre leur douche dans le même compartiment, même si chacun a le droit de garder son intimité, c'est assez audacieux. C'est un âge ou les hormones font rage...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre de Seiji   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Seiji
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Deuxième Etage :: Les chambres des ♂-
Sauter vers: