AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Pour arriver sans stresser...ou presque! ( pv premier)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sun Tsutsui
élève nouveau(elle)
avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Humeur [RPG] : Ancienne nageuse professionnelle
Signe distinctif : Sirène de la piscine municipale Oo
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 16.5 ans
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Pour arriver sans stresser...ou presque! ( pv premier)   Dim 6 Jan - 0:53

Ça y est la petite Sun venait d'arriver au pensionnat. Lorsqu'elle referma la portière arrière de sa voiture, secouant la main pour dire au revoir à ses parents et regardant la voiture s'éloigner, elle fût presque prise de panique devant le portail d'entrée. Elle s'accroupit alors et réfléchit (oui oui, au beau milieux du trottoir). Elle se tapa les joues doucement et se releva. Elle inspira puis expira en s'élançant en arrière et puis en avant les bras ballants. Elle attrapa sa valise et avança calmement arrivant dans le hall. Elle alla à l'acceuil et espérait voir une femme. Mais non, il s'agissait d'un homme. Elle sursauta puis s'avança encore plus doucement. Tellement doucement que ce fut le concierge qui poussa un cri lorsqu'il la vit. Et en le voyant surprit et crier, elle cria également. La seconde qui suit le concierge s'excusa et lui demande ce qu'elle désirait. Elle resta raide comme un piquet rougissant de honte (bien qu'il n'y avait aucune raison) pour enfin dire:

"B-b-b-b-b-bonjour....j-je suis S-s-s-Sun...Sun Tsutsui. Hum. Pourrais avoir la c-clé de ma chambre s'il vous plaît?"


"Bien sûr...la voici"

Lorsqu'il lui tendit la clé, c'est du bout de doigt, le bras tendu et raide qu'elle la prit délicatement. Lorsqu'elle le salua et s'éloigna elle soupira de soulagement. Elle avait affreusement peur des hommes u_u. Elle monta alors à sa chambre et constata qu'elle était vide. Elle aéra la salle et posa sa valise sur son lit et la vida alors dans l'armoire d'à côté. Une fois finit elle trouvât un bouquin qui décrivait la ville et indiquait les bons endroits pour s'amuser. C'est alors que l'ancienne nageuse professionnelle vit qu'une piscine municipale était ouverte pas loin d'ici. Elle n'avait qu'un maillot scolaire mais elle s'en fichait. Elle le prit avec une serviette et alla aussitôt vers la piscine.

Elle arriva enfin sur les lieux s'étant guidée d'une carte que ses parents avaient prit soin de glisser dans son sac. Elle alla dans les vestiaires et se vêtue de son maillot scolaire bleu foncé et prit sa serviettes pour entrer dans le grand bain. A cet heure-ci il n'y avait que les enfants et leurs parents qui venaient se baigner donc ils étaient au petit bain. Elle avait de la chance, elle était seule dans le grand bain. Elle posa alors sa serviette sur un bon et monta sur un plongeoir. Ils n'étaient pas très haut dans cette école, au et puis ce n'était pas bien grave. Elle inspira et finalement plongea en faisant quelque figures simples qu'elle avait l'habitude de faire lorsqu'elle s'entraînait au plongeoir. Droite telle une flèche elle fendit l'eau de son frêle corps et en une seconde traversa le bassin. Elle sortit alors sa tête de l'eau en reprenant sa respiration. Ses cheveux longs maintenant complètement trempés étaient collés à sa peau. Agrippant le rebord elle se hissa sur le carrelage de le piscine. Une fois à genoux sur le bord et les mains plaquée contre le sol, elle releva la tête car elle venait de voir des jambes juste devant elle. Ses yeux alors purent apercevoir un garçon. Elle écarquilla les yeux et paralysée par la peur elle ne pu bouger et esquissa un sourire crispé tendit que son sourcil vacillait nerveusement au dessus de son oeil...
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Black
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 558
Age : 26
Date d'inscription : 03/02/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Pour arriver sans stresser...ou presque! ( pv premier)   Dim 6 Jan - 9:45

Longue journée ... Interminables heures d'ennui monotone aux airs de déjà vu, bien trop souvent ...

Lloyd était depuis le matin installé dans sa chambre. réinstallé du moins, après sa (longue) absence, plus ou moins forcée. Il n'avait prévenu personne, s'était eclipsé discretement, avait litteralement disparu, et était revenu de la même façon. Un cambrioleur maitrisant 10 ans d'habilité n'aurait pu faire mieux.
Assis sur son lit, observant ces murs vides de décorations, mais surtout d'interet, comme auparavant, il se décida à se lever, pour une raison lui étant étrangère.
Effectivement, se lever, marcher, errer, au hasard de l'ancien connu, quel interet ? Le même que celui qui le poussait à rester assis, les bras tombant entre ses deux jambes legerement écartées sur son lit, c'est à dire aucun. Il n'avait plus aucun but, plus aucune envie, outre celle d'en avoir.
Mais, quitte à se faire considérablement chier, autant le faire en bougeant ...

Il poussa donc de ses deux mains sur le vieux drap blanc afin de s'aider à se lever, et commença à avancer, sans grande conviction à vrai dire, dans la chambre poussiereuse. Il manqua de buter la valise noire qui trainait là, béante, depuis sa premiere arrivée ici, contenant quelques affaires qu'il s'était décidé à ne pas laisser. Son avancée le mena logiquement à la porte, qu'il s'apprêta à ouvrir d'un geste rapide, lorsque ses pensées le coupa dans son elan. Marcher, oui, mais où ? Cette pensée lui fit tirer un leger sourire, adressé à un lui lui faisant face invisible. Depuis que l'idée de bouger lui avait traversé l'esprit, il savait pertinemment qu'il n'avait aucune vision de l'endroit où il aurait pu se diriger.


*Un endroit marrant ou j'peux me faire chier un sourire aux levres ...*

La piscine ! Rien de mieux que de voir d'idiots individus barboter dans une étendue d'eau noyée de chlore. Entre les apprentis gamins à la limite de se noyer dans 20 cm d'eau et les orgeuilleux nageurs croyant que réussir à faire deux fois le long du bassin est un exploit, il y avait de quoi se divertir pendant ... un bon quart d'heure. Ce serait déjà ça, là où il en était, un quart d'heure lui paraissait dix fois plus.

Il acheva donc son geste afin d'ouvrir la porte, la claqua pour la refermer et se pressa de sortir du batiment. Les souvenirs, c'était loin d'être son truc. Souvenir, ça rimait avec sentiments, et ça non plus, c'était (plus) pas son truc. Il longea la tapisserie du couloir pour arriver dans le hall, bousculant deux trois nouveaux venus noyés dans leurs valises, perdu dans la foule de pensionnaires affairés. Finalement sorti, il passa le portail d'entrée pour se rendre jusqu'à la fameuse piscine.
Le batiment était à la hauteur de ses esperances : miteux. Il était clair que le prochain spectacle olympique allait se dérouler ailleurs qu'ici. En entrant, il se rendit compte que le batiment avait plus de vide que d'eau. Deux bassins seulement, à premiere vue. Ahah, même les vestiaires prennent plus de surface.
Hormis pour poser ses chaussures, il n'avait pas besoin de passer dans les vestiaires. Bah non, il allait pas se foutre en maillot non plus, d'un, il était pas venu pour nager, de deux, il n'avait absolument pas envie de nager, et de trois, il n'avait pas de maillot de toute façon.
Et qu'une "concierge de flotte" s'amène et lui propose un prêt de maillot.. Celui qui arrivera à lui foutre un maillot "commun" aura le droit à une soirée open bar dans le bar le plus cher de la ville...

De toute façon, personne, pas de vielle accro au réglement ou de maitre nageur pompeux, personne pour l'empecher de rentrer habillé. Il passa donc le portique couinant d'entrée et eu le choix entre deux propositions : voir les gamins ou les pretentieux. Les prétentieux tiens, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu l'occasion de voir à quel point l'Homme pouvait se croire supérieur. Il parcouru quelques mètres avant de se rendre compte que l'homme sera .. une femme. Une personne seulement dans le bassin ... Décevant, il n'y aura pas d'accrochage...
Revenir en haut Aller en bas
Sun Tsutsui
élève nouveau(elle)
avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Humeur [RPG] : Ancienne nageuse professionnelle
Signe distinctif : Sirène de la piscine municipale Oo
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 16.5 ans
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Pour arriver sans stresser...ou presque! ( pv premier)   Dim 6 Jan - 15:29

En le regardant mieux, Sun trouva ce garçon assez effrayant. Non qu'il était beau ou laid, mais son apparence neutre le rendait effrayant. Du moins, Sun voyait tout les hommes de cette manière mais celui-ci était particulièrement étrange. Il était plutôt sombre et le fait de le voir habillé dans une piscine sans émettre la moindre émotion...apeurait encore plus le petit soleil! Sun reprit ses esprits et se rendit compte de la situation. Elle était comme une proie face à son chasseur, du moins c'était l'image qu'elle en avait. Elle voyait un tueur alors que vu son allure il ne devait même pas être majeure. Pauvre fillette. C'est presque désespérant. Elle finit alors par glisser. Sa jambe qui était à moitié dans l'eau, le genoux trempé sur le rebord dérapa et fit tomber la jeune fille en arrière. Mais par réflexe elle attrapa le bas de pantalon du jaune homme ce qui fit tomber sur les fesses. Tendit qu'elle, elle était déjà engloutie par la masse d'eau. Oh, elle n'allait pas se noyer, elle savait bien qu'elle pouvait remonter, mais elle resta dans l'eau les joues gonflées. Elle se disait: "ça y est j'vais mourir!" parce qu'elle avait fait tomber ce jeune homme. Elle hésitait à remonter mais elle n'était pas un poisson, il fallait bien qu'elle respire. Elle faisant un ou deux mouvements de bras et de jambes elle alla sur un rebord deux mètres plus loin. Cette fois ci elle remonta rapidement et resta à genoux en toussant. Elle tourna alors la tête vers le garçon en mettant sa main sur sa bouche puis lorsqu'elle vit juste un bout de celui-ci elle retourna la tête en position normale, fermant fort les yeux , puis baissant la tête. Elle finit quand même par parler :

"Pardon! Pardon! Je suis désolée je ne l'ai pas fait exprèèèèès"

*épargnez-mooooi*


Elle n'avait pas dit cette dernière phrase car sa conscience tout de même lui faisait dire qu'il n'était certainement pas un meurtrier mais bon. Elle attrapa sa serviette non loin et se la mit sur la tête tout en pleurant.

*qu'est-ce que je vais faire? J'appelle la police? @_@ c'est mon premier jour et je vais déjà avoir des problèmes....en plus il me fait peeeeur T_____T*


Mais calme-toi! C'est pas comme si c'était la fin du monde! Bon...après ça dépend si ce garçon était rancunier ou pas. Elle allait tout de même continuer à s'excuser et tout ce qu'il faut mais bon, la peur des hommes n'allait pas arranger tout! Et ç'aurait été bien si elle n'avait pas aussi peur des femmes! Elle a moins peur d'elles qu'eux mais elle refuse d'entrer en contact avec qui que ce soit, bien que converser avec une femme était moins difficile. Restant là en tremblotant elle essayer d'établir un plan pour s'enfuir ou pour négocier....négocier quoi? Bah demandez à la pleurnicharde....
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Black
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 558
Age : 26
Date d'inscription : 03/02/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Pour arriver sans stresser...ou presque! ( pv premier)   Lun 7 Jan - 0:37

Pas d'accrochage ... à voir.

A peine arrivé dans la salle, la jeune fille se fit aisément remarquer du jeune homme par un magnifique acte de maladresse visant à faire tomber Lloyd sur les fesses, à quelques centimètres du bassin. Quelques centimètres, heureusement, autrement, s'il avait été en contact ne serait ce qu'avec une miniscules quantité d'eau, ses pensées actuelles auraient été tout autres.
Là, il était seulement amusé. Non pas que ce soit sa réaction habituelle à ce genre de situation, mais où était passé l'habituel dans sa vie maintenant ... Amusé, de la situation, d'avoir finalement eu raison de ne pas rester dans sa chambre dépassée, d'avoir eu un evenement justifiant cette journée.
Il se décida finalement à s'agenouiller, observant sans grand interet l'étendue d'eau vide de présence, bien que sachant pertinemment que la jeune fille s'y trouvait, quelque part à un ou deux mètres sous l'eau, se cachant sans respiration pour une quelconque raison. La peur, la honte, autre chose ... Peu lui importait.
Il restait là, agenouillé, le bras gauche posé sur son genoux gauche à observer d'un oeil vide l'atmosphere avec un leger sourire. Finalement, au bout d'un instant raisonnable, la même jeune fille qui avait accroché son pantalon par reflexe de survie fit surface de l'autre coté, toussantant, s'asphyxiant même.
Elle tourna la tête legerement dans sa direction. De ce qu'il pu voir, la fille avait un fort sentiment de peur, une lueur de ... d'envie de vivre lui envahissant les yeux.

Envie de vivre ? De survivre, d'être épargnée ?

Ahah, comme s'il allait la tuer. Il n'aurait jamais tué pour ce genre de situation, encore moins si c'était une jeune fille, aussi maladroite soit-elle.
Finalement, elle emit d'une voix hesitante des excuses exagérées.
Le sourire de Lloyd prit une ampleur supplementaire, tandis qu'il se relevait doucement. Il ne prit pas le temps de répondre. A quoi bon, s'il avait dit un mot, la jeune fille aurait pu partir en courant avertir la premiere personne venue. Cela n'aurait pas été la meilleure chose pour son retour ...

Une fois tout à fait droit sur ses jambes, il se dirigea vers les fauteuils longeant le mur est de la salle, faisant face au bassin, jettant quelques coups d'oeils furtifs à la jeune fille, toujours recroquevillée.

Allons bon, il n'avait pas non plus besoin d'une traumatisée ...
Revenir en haut Aller en bas
Sun Tsutsui
élève nouveau(elle)
avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Humeur [RPG] : Ancienne nageuse professionnelle
Signe distinctif : Sirène de la piscine municipale Oo
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 16.5 ans
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Pour arriver sans stresser...ou presque! ( pv premier)   Jeu 10 Jan - 0:15

[ encore désolée pour le retard. Et je m'excuse d'avance pour ce post s'il n'est pas à la hauteur de tes attentes, j'ai mal au crâne x_x ]

Alors qu'elle se tuait à se faire excuser, Sun remarqua d'un coup d'oeil le sourir grandissant de cette terreur. En fait il n'y avait vraiment pas de quoi avoir peur, mais comment voulez-vous faire disparaître une peur que l'on a depuis toujours? Elle aurait mille raison d'avoir peur de l'eau, de se noyer par exemple, mais elle n'en avait presque pas d'avoir peur d'un homme. Mais c'était une telle peur qu'on pouvait nommer cela phobie. La jeune fille retira alors tremblottante, la serviette de sa tête et se releva. Elle respira un bon coup et, restant à une distance convenable de dix mètres, de ce garçon, elle replaça ses cheveux sur une épaule et fit comme si elel toussait. Rouge de honte, de peur, d'emabarra, de tout ce que vous voulez, elle décida enfin de prendre la parole tendit que l'inconnu avait préféré garder le silence.

"Je...je suis sincérement désolée...hum.....s-si vous vous êtes salie en tombant ou autre accident, j'en suis une nouvelle f-fois navrée....je ne voulais pas j'ai été..hum..surprise?Oui, oui on va dire ça! J'étais surprise et je suis tomber...."

Elle baissa la tête en soupirant. Pourquoi? Parce qu'elle savait que ce qu'elle disait était tout simplement inutile. Ce qu'elle ne se doutait pas c'était qu'une simple excuse aurait suffit pour elle pour s'éclipser. Mais étonnamment, elle se sentait prisonnière, paralysée. Elle voulait partir, mais de part son côté généreux, inconsciemment elle ne voulait pas partir comme ça après avoir fait tomber une personne qu'elle ne connait pas. Mais elle avait plus conscience de sa peur que d'autre chose. Même en réfléchissant, jamais elle ne se serait doutée qu'elle pensait au bien de cette homme qu'elle prenait pour un danger majeure.
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd Black
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 558
Age : 26
Date d'inscription : 03/02/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Pour arriver sans stresser...ou presque! ( pv premier)   Sam 12 Jan - 18:06

[A mon tour de présenter mes excuses pour ce retard =)
Faut pas m'en vouloir de la tournure du rp, j'viens de finir un Stephen King, alors forcément, ça influe =x
Mais, y a de quoi bien relancer ..]

Assis dans l'un de ces inconfortables fauteuils de plastique mal moulus, sans pied, seulement accroché par le dossier au mur, Lloyd ne manqua pas de remarquer les quelques coups d'oeil de la fille. Non, pas des coups d'oeil d'interet, ni de curiosité, ou un simple automatisme. Non, quelque chose de tout autre, de bien plus fort, bien plus ancré au plus profond de la jeune âme de la maladroite : des coups d'oeil -furtifs, très furtifs- de crainte, de peur, d'apprehension, et toutes ces conneries qui n'avaient absolument pas lieu d'être ici. Tous ces regards en biais, appuyés par des sentiments alarmistes pléthoriques, signifiaient clairement, tout comme si ses sens étaient désormais reliés à l'environnement psychologique de la jeune fille, que le jeune homme aurait dû sortir sa queue fourchue, ses longues cornes recroquevillées et son trident démoniaque telescopique de sa poche, pour avoir la parfaite petite panoplie de Démon typique.

Mais non, il n'allait pas afficher une arme de quelque nature que ce soit, que ce soit un de ces couteaux de rituel, convexes et dont le manche est abusivement décoré, bourré de fioritures en tout genres, souvent inutiles, parfois retrouvées -ici également en masse- sur la lame elle même, ou l'une de ces armes, gros calibres, froides et anonymes, noires et anguleuses, mais qui possédaient tout de même un nom et une dose d'amour affectusement donnés par son propriétaire, avant que ce dernier ne se rende compte que le rendement vitesse chargement/puissance de feu/conteneur de tel model ou tel model valait bien plus le coup que "l'assassineur".

Non, non, rien de tout ça ou d'autres choses, il n'était pas d'humeur à foutre la merde, et même s'il l'avait était, ce qui, il faut l'avouer, arrivait bien plus souvent que l'auraient voulu les gens l'entourant lorsqu'il était dans ce genre d'état d'esprit, jamais, oh ! non jamais il n'aurait récompensé la maladroitesse d'une jeune fille innocente par une balle. Jamais.

Elle s'excusa, encore, la situation devenait d'un risible exagéré. Elle n'avait pas besoin de montrer à ce point qu'elle était désolée.
Était-ce habituel chez elle ? Seulement avec les inconnus ? Les hommes inconnus ? Lui ?
Il essaya de sourire d'un sourire affichant en grosses lettres d'affichage lumineuses sur une grosse pancarte "Eh oh, c'est bon, tu m'as fait casser la gueule, j'me suis relevé, j'me suis marré interieurement parce que c'est le seul truc sortant de l'ordinaire qui me soit arrivé depuis longtemps, y a pas de probleme, tu peux retourner dans l'eau comme s'il ne s'était rien passé !!!"
Mais non, seul une grimace ironique se grava sur son visage. De toutes façons, il ne souhaitait pas vraiment afficher ce sourire. Pas son truc.

Il ne savait que faire, et visiblement, sa présence génait la jeune fille au plus haut point. Peut être allait-il partir. Où ... Et là, le sourire affiché par défaut quelques secondes auparavent se réafficha, mais dans son réél contexte cette fois-ci. Où peut-être allait-il rester et pousser son amusement.
Il avait changé. Changé d'état d'esprit. Non, il n'allait pas la tuer, toujours pas -jamais- juste jouer avec.

Le prédateur et sa proie.

Il devenait ainsi la plupart du temps quand une situation à fort potentiel commençait à l'ennuyer. La seule façon de relancer le potentiel était de pousser la situation, la pousser dans le sens de l'autre protagoniste. Cela n'était pas plus une marque de méchanceté de la part de Lloyd que ce qu'il avait fait depuis qu'il était entré dans le batiment.

Juste un jeu.

Elle avait peur ? De lui ? Une preuve ...
Il se leva, sechement, et se dirigea, longeant l'étendue d'eau troublée de produits chimiques plus ou moins toxiques, vers la "rive" opposée, où se trouvait la jeune fille.
Non, pas lui faire du mal, ni physiquement, ni psychologiquement.

Juste la tester.

Il s'avança vers elle, d'un visage à l'exterieur tout à fait neutre, mais dissimulant un rictus.

Enfin, sa journée sera distrayante. . .
Revenir en haut Aller en bas
Sun Tsutsui
élève nouveau(elle)
avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Humeur [RPG] : Ancienne nageuse professionnelle
Signe distinctif : Sirène de la piscine municipale Oo
Date d'inscription : 08/09/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 16.5 ans
Mes relations:
Sexualité: Hétéro

MessageSujet: Re: Pour arriver sans stresser...ou presque! ( pv premier)   Dim 13 Jan - 0:27

[ma parole tu veux qu'elle fasse un infarctus XD ça risque d'être drôle...enfin pour toi x)]

Pourquoi ne partait-il pas? Il n'était ni en maillot et n'était ni surveillant de la piscine. Que pouvait-il faire ici? Il n'en avait peut-être pas conscience mais la jeune fille était terrorisé par sa seule présence. Que se passerait-il si il faisait quelque chose? En tout cas, il était clair qu'il n'allait pas sortir dont ne sait où des membres démoniaques. Même la jeune fille en avait confiance. Ce qui était étrange tout de même était le comportement de celle-ci. Ok, avoir peur de quelqu'un engendrait l'hostilité, mais de la à trembler et être paralysée, elle devait certainement avoir un complexe. Peur.

Elle avait peur pour sa vie. Une fois encore, on le sait tous, ce garçon n'allait certainement pas sortir une quelconque arme blanche ou une arme à feu pour attenter à sa vie. Non c'est sûr. Mais au delà d'une peur physique, c'était plus une peur psychologique. Comme si vous enfermiez un claustrophobe dans une petite boîte. Elle se sentait comme ce genre de personne dans cette situation. Et là on pouvait dire que ce garçon lui faisait l'effet d'une cage. Une cage mentale. Elle pouvait se servir de ses jambes pour s'enfuir et ne plus jamais le revoir, avec de la chance, mais comme le dit la métaphore, elle se sent comme un claustrophobe incapable de bouger dans une boîte. Et le garçon est sa boîte. Donc elle ne bougeait pas. Debout elle restait immobile, si l'on ne tenait pas compte de ses tremblements incontrôlables. Terrifiant.

Elle était d'autant plus terrifiée par ce jeune homme, qu'il ne parlait pas. S'il essayait d'entamer la discussion elle aurait su quoi répondre, même si pour cela elle devait bégayer...mais là...rien. Silence. C'était insupportable. Elle se sentait comme dans une pièce, en tête à tête avec un serpent venimeux. Comme si à tous moment il lancerait l'attaque mortelle. Mort.

Ces sourires, ils symbolisaient la faux de la Mort qui s'abattrait sur elle à tous moment...un compte à rebours. Ces sourires terrifiants que cet inconnu affichait sans cesse. C'était pétrifiant. Elle en avait la chair de poule. Sa présence plus son silence plus ses sourires.....il suffisait plus que d'une chose pour l'achever. Elle avait la corde au coup. Plus que le coup de pied sur le tabouret et sa nuque se briserait. Ainsi voilà la situation qu'elle voyait. Elle avait de plus en plus l'impression de se sentir victime. Elle sentait aussi qu'il se rendait compte réellement de la situation et cherchait un moyen d'en profiter. Cela en devenait d'autant plus horrible. Pourtant il n'avait encore pas bouger. Torture.

C'était une torture qu'il infligeait à cette enfant...inconscient ou conscient? Peu importe. La douleur restait la même. C'est alors...il se leva. Foudroyant. La jeune fille ne bougea pas. Ses genoux collés l'un contre l'autre, ses deux mains liées couverte par la serviette contre sa bouche et son menton? La faux s'abattrait-elle? Le tabouret allait-il se renverser? La foudre allait-elle tomber? Le temps se ralentit. Les mouvements de ce garçon semblaient lent. Le temps jouait contre elle. Elle mourait d'envie de se retourner et s'enfuir. Fuir. Courir. Partir. Mais elle ne le pouvait pas. Elle n'en était plus capable. Ses sens étaient partis. Seul sa conscience et sa vue étaient en marche. Son visage était neutre, pourtant dans la tête de Sun, se fut un visage déguisé par la neutralité qui apparaissait, cachant un rire sarcastique et sadique ou une grimace machiavélique. Pour elle il symbolisait le démon. Son ombre était celle du diable. Mais c'était étrange. Elle avait déjà eu des peur terribles comme celle-ci, mais elle ne voyait pas autant de choses en une personne....non....sa peur était grandissante. C'était la première fois qu'elle était autant terrifiée. Si terrifiée qu'elle ne parvenait même pas à bouger les lèvres et prononcer une syllabe ou même mouvoir sa langue.

Finalement, le temps qui paraissait long reprit son rythme normal. Les claquement des semelles de ses chaussures contre le carrelage luisant de la piscine faisaient un bruit immonde. Du moins, c'était l'impression qu'ils donnaient lorsqu'ils parvenaient à ses oreilles. Mais elle eut cette fois des sueurs froides. Sa tête tournait. Sa psychologie en prenait un coup. Il était maintenant très proches. Qu'allait-il se passait, qu'allait faire ce garçon qui paraissait diabolique aux yeux terriblements innocents de Sun? Bourreau.

[ woua je me surpasse moi Oo...tu m'inspire x) ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour arriver sans stresser...ou presque! ( pv premier)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour arriver sans stresser...ou presque! ( pv premier)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (sawyer) l'avenir a le don d'arriver sans prévenir
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» [rp] Plainte pour un coup de couteau
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)
» Sans-papiers: le bon plan des policiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: La Ville :: La piscine municipale-
Sauter vers: