AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Sam 29 Déc - 22:19

Pourquoi vivre... ?

Les mots avaient fusés, tel le vent, et s'étaient répendus dans l'air froid de décembre.
Un homme, debout devant la mer, semblait perdu dans ses pensées. D'ailleurs, il ne remarqua même pas qu'il avait parlé à voix haute, révélant ses interrogations à qui voulait l'entendre.
De loin, on pouvait voir que la personne était jeune, même si des méches sombres cachaient son visage d'adolescent. Ses yeux ne paraissaient pas animés de vie, bien que son corps bougait lentement au gré du vent.


...Sans ...toi ?

Voila, la boucle était bouclée, la phrase achevée. L'homme releva la tête vers le ciel un instant. On comprit qu'il ne dirait plus rien.
La couleur de ses prunelles avaient quelque chose de.. bizarre, d'anormal. Ses iris étaient sombre, dans les mêmes tons que ses pupilles : à savoir rouges.
Ses yeux vrillérent la lune, les étoiles, puis, il perdit son regard dans la mer. Elle s'étandait devant lui, aussi immence que le premier jour où il l'avait découverte.. Sans bouger ses pieds, il s'accroupit et sortit distrêtement un paquet de sa veste. Tirant un briquet qui était enfouit dans la poche de son jean usé, Natsu s'alluma une cigarette. Une légere fumée blanchâtre traça sa route devant le visage du garçon. Il ferma les pupilles, chassant les souvenirs qui lui revenaient en mémoire. Une main gelée, tenant la cigarette du bout des doigts, et l'autre devant lui, arrachant l'herbe qui se trouvait maleureusement à proximitée, Natsu soupira.


* Je n'en peux plus *

Il lui fallait de l'air.. Tirer un trait sur le passé lui était impossible, bien qu'il le veille. Alors comment faire ? Comment faire pour qu'il puisse enfin oublier ? Enfin trouver le repos ?

Sa main lâcha le brin d'herbe pour se fermer, laissant voir ses phalanges blanches. Une image, plus claire que les autres s'offrit soudain à ses yeux. Immédiatement, sans même lui laisser le temps de rouvrir les paupiéres, elle s'anima, donnant vie à une sorte de film.


On y voyait une femme, assez jeune , à en croire sa peau , tellement parfaite, qui tendait la main à un garçonnet, roulé en boule, tellement minuscule, au pied d'un arbre. Il ne voulait pas bouger, et la demoiselle dû lui chatouiller le ventre et les côtes pour qu'il se déplit et s'ouvre au monde. Un éclat de rire rompit le silence, et il se releva, attrapant la main tendue, avant de l'embrasser. C'est à se moment qu'on pouvait remarquer que les deux personnes étaient d'un âge assez proche, bien que l'homme soit un peu plus grand. Ils courûrent vers une étandue d'eau, et soudain, la femme tribucha, trés vite rattrapée par le garçon. Ils se souriérent, puis l'homme la prit par la taille, et l'embrassa doucement.

Raaaah !

Natsu s'était redressé. Debout sur cette petite colline qui donnait sur la mer, il piétinna le sol dans un geste de rage, bien que cela soit inutile. Il devait à tout prix oublier. Il fallait qu'il oublie !
Devant son soudain accet de rage, Nastu' glissa son regard sur l'eau. Il hésitait à plonger dans la mer, car le contacte froid l'aurait réveillé de se cauchemard sans fin, où il trempait depuis trop longtemps. Mais il hôcha la tête : ce n'était pas la solution, et il le savait.
Une larme, cristaline, roula sur sa joue, prouvant que le souvenir ne s'était pas estompé avec le temps... Ailleurs, il n'entendit tout d'abord pas les bruits qui venaient droit sur lui.. La larme glissa sur son visage, laissant un goût salé sur les lévres de Nats'. Il sentit soudain un présence à ses cotés, et, d'un geste rageur, effaça la goutte d'eau de sa joue, puis se tourna vers l'arrivant(e?)
Revenir en haut Aller en bas
Azuna-chan
Surveillant(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2661
Age : 24
Age du personnage : Aucune
Humeur [RPG] : Mademoiselle fleur mangeuse de gnocci
Signe distinctif : schtroumpfette
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Dim 30 Déc - 0:57



Le regard vague tourné vers sa feuille de papier blanc.
Azuna devait la combler de mot, mais ne parvenaient à son esprit, aucun n'étaient assez biens, assez doux, assez clairs, assez futils, et à la fois intelligent, aucun n'étaient assez parfaits pour ce qu'elle voulait exprimer. Mais à vrai dire, elle ne savais pas vraiment ce qu'elle voulais exprimer. Elle voulait exprimer ce qu'elle ressentait, mais que ressentait elle?!
Elle y refléchissait, dans un bruit de fond attrayant, une musique douce qui l'aidait à reflechire habituellement.

La demoiselle fermat les yeux, laissant cour à son imagination, mais les seules images qui lui venaient à l'esprit étaient celle d'il y a quelques jours.
Azuna et une amie à elle se trouvait au restaurant.
Elles discutaient tranquillement, quand son amie lui proposa:


"écoute, il y as un bal costumé dans quatre jours, il commence à 21h, Je t'y invite..."Son sourir malicieux laissait croire qu'elle allait ajouté quelque chose, ce qu'elle fit avec une joie à peine cachée.

"Je t'y invite..Seulement si tu me fait une déclaration d'amour, par écrit, et que tu la chante devant ce restaurant juste avant le bal..Si tu n'y arrive pas c'est à toi de m'invité"

A la fois étonner par le défi niait qu'elle lui lança, et à la fois si peut étonnée puisque cela venait d'elle.
Les deux filles riairent d'une même voix, ce qui provoquat les regard désaprobateurs des voisins de tablès des deux demoiselles, aussi niaise l'une que l'autre.
Azuna plutôt sage bien qu'ayant la joie de vivre trouvais cela genant habituellement, mais aujourd'hui, c'était particulier. Elle était si heureuse de retrouver cette amie d'enfance!
C'était un grand jour. Malheureusement, la journée passerait très vite, et cette invitation -même le défi- risquait de l'amusée et de la réjouire très fortement.
Elle accepta donc, et ce fut sur ce bon moment de plaisir qu'elles s'étaient offerts toutes les deux qu'elles se quittèrent.

Nous y voila.
Devant son papier blanc, elle devait écrire une déclaration d'amoure pour une de ses meilleurs amies. Mais comment allais elle faire, elle qui avais horreur de faire ce genre de chose, autant par rigolade que serieusement.
Quand elle aimais, elle le montrait autrement. Mais une idée aussi farfelue ne pouvais venir que de son amie, elle avait toujours le chic pour cela.
Malgrès les reproches interieur qu'azuna lui lancais, elle ne pouvais pas lui en vouloir serieusement, elle l'adorait et l'admirait, car elle était toujours souriante, même au plus bas.
La demoiselle rouvrit les yeux, elle ne s'était même pas apperçut qu'elle avais troqué sa position de piquer sur sa chaise contre une position plus à l'aise, les deux mains poser l'une sur l'autre sur la table, et le visage contre ses mains. Elle soupira longuement en cherchant ses mots.
Puis, elle se redressa, moins bien que lorsqu'elle c'était assise pour commencer -il y a deux heures de là- certe, mais mieu que cette position peut adéquate pour écrire. Elle prit en main son crayon de papier et commenca à rédiger. Puis elle barra..
Recommenca, noirci la feuille, puis gribouillonna dessus, et cette feuille si travailler fini par atterire dans la poubelle pour être remplacer sur la table par une feuille blanche.

Retour à la case départ.

Elle tourna la tête vert la fenêtre, se leva, s'étira.
La demoiselle ne s'était pas rendu compte à quelle point ce serait douloureux de rester assis si longtemps.
Elle prit un verre d'eau et retourna à la fenêtre. Celle ci donnait sur la mer.
Elle leva la tête sur le ciel, apparement, il ne va pas pleuvoir tout de suite, elle prit donc la décition de sortir un peu, d'allez ce balader, et d'essayer de marquée tout cela à la plage. Mais avant de sortir, il fallait qu'elle s'habille pour le bal costumé.

Après une dizaine de minute, elle sortie de sa mini salle de bain, à peine un lavabos, un petit meuble et des toilettes.
La demoiselle était habiller d'une longue robe noir, elle était en satin et était accompagné d'un magnifique loup de la même couleur. Un masque qu'elle avait acheté à Venis même.
Elle regarda sur son reveil, 7.30. Plus qu'une heure et demis avant le bal.
Elle éspérait qu'elle aurait assez de temps. Car c'est vrai que l'inspiration de se battait pas au porte de son esprit aujourd'hui, ce qui la destabilisait assez.

Elle partit donc, fermant à clef derière elle sa chambre peu organisée.

Une fois arrivé à la plage, elle s'installa sur une dune de sable. Il était tiède, ni trop chaud, ni trop froid. Une bise légère venait chatouiller ses épaules nues. Elle portait un chal, mais le faisait tombé sur ses avant bras.
Elle assistait au coucher de soleil, et enfin, elle marqua quelques mots sur sa page.
Elle souriait, pésiblement, à vrai dire, le décor était si agréable que rien d'autre qu'un sourir pouvais se dresser sur ses levres.
Avec calme et serenité, elle termina son poème. 8.50, dans dix minutes elle devait être devant la salle des fêtes.
Azuna compta et acquiessa en douceur, elle y serait à temps.
Elle se leva, s'époussetta, et commencait à dessendre de la dune, pied nu, ses escarpins à la main.
Une voix masculine s'éleva.


"Pourquoi vivre?!"

Elle répondut interieurement, hésitant à lui avouer à haute voix.

"Car la vie vaut la peine d'être vécu, même si on s'en rend compte que dans les dernièrs moments.."

Elle le murmura, esperant qu'il écouterait et qu'il entendrait. Mais rien ne lui faisait penser que son hypothèse était la bonne.


"Sans toi"

En effet, il ne l'avait pas entendut. Elle le crut accompagné et commenca donc à reprendre sa route. Prenant son courage à deux mains, elle passa devant lui, qui, plonger en pleins dans ses pensées de sembla pas la voir. Elle le vit seul. Elle se cacha donc et écouta.
Rien
Silence pesant.
Elle attendit.
Toujours rien.


"Raah"

Au bout d'une vingtaine de minutes -elle même ce demandait pourquoi elle avait attendut autant-, il possa un râle.
Elle sortit de sa torpeur et alla le voir.


"Excuser moi..Vous allez bien?"


Elle ne voulais pas lui avouer qu'elle était rester la un bon moment.


Dernière édition par le Lun 31 Déc - 2:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Dim 30 Déc - 23:10

Le contacte de la goutte d'eau fraiche sur la main du garçon le fit réagir plus que nécessaire.. Oui, c'est à se moment là qu'il comprit vraiment ce qu'elle était... Une.. Larme ?
Chose naturelle, de pleurer pour les êtres Humains, mais Nat' n'en était, visiblement, plus un... Depuis longtemps... Depuis.. Cette longue période, qu'il avait passée en compagnie de la demoiselle, vers qui le portait son coeur.. à cette époque.

Mais il ne devait plus y penser.. ne devait plus, mais n'y arrivait pas .. Pourquoi ? pourquoi avait-il fait ça ? Et surtout.. Pourquoi tant de remords, alors que de nombreuses années s'étaient écoulées ? Natsu ne savait pas.. ne savait plus, il était perdu.
L'étonnement se dessina sur son visage lorsqu'il comprit qu'il avait, semble t-il, pleuré.. Ce sentiment, il ne l'avait plus sentit récement... Malgré la tristesse qui rongeait son coeur, il n'arrivait pas à l'exprimer..
Mais là devant la mer, il l'avait fait. Ce qu'il aurait dû faire depuis ce jour. Oui, il avait enfin rendu Hommage à Alicia.

Perdu dans ses pensées, ses sentiments se mélangeant dans son esprit, Nats' n'avait presque pas entendu le bruit, qui venait dans son dos.. Interierement, il sourit... Il avait été tellement distrait.. D'habitude, il remarquait sans peine les personnes autour de lui.. Il avait apprit à le faire.. Repoussant une nouvelle vague de souvenir, Nats ferma les yeux et écouta les pas, légers... presque doux... ça ne pouvait être qu'une femme, se dit-il... Aussi, il ne fût pas étonné lorsqu'une voix s'éleva, confirmant son impression. L'écoutant d'une oreille, il pivota lentement vers elle...

Il aurait dû être honteux, prit dans un tel état d'esprit, dans un tel moment de souffrance.. Mais étrangement, il lança un sourire discret à la demoiselle.. Son parfum empli l'air, reposant l'esprit de Natsu...
* Si envoutant * , se surprit -il à penser... Un mélange d'orchindée et de reglise [ ça te va comme saveur ? xD ]



"Excuser moi..Vous allez bien?"

Gardant son sourire sur les lévres, l'homme lutta contre, soudain, le rire.. La maniére dont elle l'avait questionner laissait croire qu'il était.. fou ? M'oui, hypothése validée, et ce, depuis des années.. Mais il ne se laissa pas influancer par l'envie qui lui tordait les boyaux, cela n'aurait pas parut correct.. Surtout que l'expression qu'avait la demoiselle sur le visage ne laissait pas penser cela, mais plutôt de l'inquiétude pour Nats..
Se remémorent les quelques secondes avant l'arrivée de la fille, il comprit.. Il avait pousser un rale de rage.. Normal, donc, que la demoiselle s'inquiéte.. Nats devait la rassurer, Aurait dû... Mais la tristesse reprit soudain le dessus, lui coupant le souffle..

Sans un mot, il se tourna vers la mer.. Il na fallait plus qu'il pense à Ali... Evoquer ce prénom ouvrait une breche dans son coeur.. Un court instant passa, rompu de temps à autre par le bruit, délicat, que faisait Nat' en expirant la fumée de sa cigarette, puis soudain, lassé, il souffla :


La vie est injuste..

Et, se retournant vers la demoiselle, prouvant qu'il ne l'avait pas oubliée, il répondit enfin :

Si je devais rendre compte de l'état dans lesque je suis actuellement, j'aurais tendance à dire que tout va bien.. Pourtant, voila un bon moment que je suis ici, à essayer de me calmer, mais l'oubli ne semble pas vouloir prendre mes souvenirs avec lui.. Alors une question se pose.. Que faire ? Comment ..?

Je cherche cette réponse.. Me l'apportez vous ?


Il la vrilla de son regard rouge, une expression de souffrance mélanger à de l'espoir, vers la demoiselle.. Un espoir si futil, car c'était impossible qu'elle l'ai, cette réponse que Nats' cherchait tant.. Alors, il s'escusa, à voix basse :

Pardonnez moi... Je dois vous ennuyez avec mes interrogations philosophiques...
De plus...


Il ne finit pas sa phrase immédiatement, et se laissa le temps de jeter un coup d'oeil à la demoiselle... Glissant sur ses Habilts, Nats devina :

Vous semblez être attendue..
Revenir en haut Aller en bas
Azuna-chan
Surveillant(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2661
Age : 24
Age du personnage : Aucune
Humeur [RPG] : Mademoiselle fleur mangeuse de gnocci
Signe distinctif : schtroumpfette
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Lun 31 Déc - 0:24

Attendant la réponse du garçon, elle jeta un coup d'oeil autour d'elle. Le vent frais fouettait sans relâche son visage à demis couvert par le loup et ses épaules découvertes.
Elle n'osait pas se plaindre, elle ne voulais pas se plaindre de la fraîcheur de l'air et de sa petite tenue, car malgré tout, malgré le faite que si elle ne se privait pas, elle tremblerait comme une feuille, elle appréciait se vent frais mais protecteur qui lui offrait une caresse aussi douce de celle d'un amant en manque d'amour. Les quelques rafales irrégulières ressemblait à la respiration de l'amant, en manque d'air devant sa douce, cherchant ses mots, se sentant ridicules de ne pas pouvoir faire son spectacle tel un Casanova.
Non, le vent n'en était pas un, ce n'était ni un amant, ni un Casanova. Le vent, c'était le vent.
Il fallait vraiment qu'elle arrête de qualifier les éléments comme des personnes.
Elle remarqua une falaise. Elle tourna la tête vers le garçon. Il ne semblait pas décidé à lui répondre, pas de suite. Il essayait de s'enlever des mauvais souvenirs de son enfance. Elle réagissait exactement pareil. Elle savais ce que c'était, elle, abandonnée de tous peu à peu, dans la douleur du deuil qu'elle n'arrivait pas à porter.


Elle entendu enfin la voie douce mais rageuse du garçon qui affrontait avec tant de peine ses souvenirs. Non, il ne semblait pas s'adresser à lui. Il paraissait parler aux nuages. Lui aussi, avait-il perdu quelqu'un qui lui était cher? A cet idée, qui la peina, elle eut un élan de compassion pour ce jeune inconnu. Il lui faisait pensé à Lena, une amie à elle qui gardait souvent le sourire, discrète, chaque fois qu'elle allais à la plage, environ une fois tout les deux mois, elle s'effondrait sur la plage, à la vue du majestueux spectacle que les vagues lui offrait. Chaque rouleau qui s'effondrait, la faisait suffoqué, à le voir comme cela, Azuna aussi suffoquait un peu dans son sable, à attendre quelque chose.


Il parla enfin. Cette fois, pour elle, oui, il s'était tournée vers la demoiselle, ses mots lui étaient bien adresser. Un sourire coupé entre la mélancolie et la reconnaissance ornait son visage pâle.
Elle ne sentait plus son loup, agréablement posé sur son visage, elle le reconnaissait avec joie comme une partit de ce dernier, ne pensant plus à un bout de plâtre ou de carton posé sur son minois encore jeune.
Aillant du mal à bien marcher avec sa robe longue et le sable, elle reprit d'une main les sandales qu'elle avait posée dans le sable peu avant et de l'autre, elle leva un peu sa robe pour mieux marcher, faire de plus grand pas, toujours dans une démarche gracieuse.

Elle arriva près de lui. Azuna en avais marre de cet accoutrement, elle détestait être serrer et pas confortablement habiller quand elle allais à la mer. Car si elle y allais, c'était pour faire voler ses cheveux, pour ressentir l'odeur de l'iode s'élever dans l'air.

Evidemment, elle n'avais aucune réponse. Qu'attendait il?! Elle n'était pas le bon dieux.C'était une simple humaine, aussi humaine que lui, aussi naïve que lui, aussi...On peut en faire beaucoup des comme cela.
Et oui, l'humain à rarement les réponses que l'on veut lui soutiré. C'est ce qu'elle c'était toujours dit.
Mais peu importe, il voulais des réponses, elle allait essayer de le faire répondre lui même à toutes ses questions, en discutant. Généralement, ça marchait. Espérons que cela en fera de même pour lui!


Elle regarda donc son regard rouge emplie de tristesse, essayant de discernée le passé du présent, mais elle n'arrivait pas à lire dans son regard.
Il lui apprendrait tout, sans même s'en rendre compte parfois, mais il lui apprendrait tout ce qu'il y as à apprendre sur le sujet.
Elle commença donc de sa voix frêle:


"Je ne suis qu'une simple humaine, ne pouvant trouver des réponses aux sujet qui me sont inconnues. Je suis désoler, la vie n'est pas facile. Sur le chemin de la liberté, si tu voit un mur, tu essaye de passez à côté, de grimpé, de passez au dessus, en dessous. Tu trouve une solution, rare sont ceux qui abandonne et je ne suis pas là pour te dire s'ils ont tord ou non, ce n'est pas le sujet. Mais nous allons essayer de répondre à ta question, en complètent par d'autres questions et donc d'autres réponses"

Elle lui prit la main et l'emmena en direction de la falaise qu'elle avais vu quelques instant avant.


"Déjà.. Que faire?!"



Elle grimpas le long de la petite falaise et alla s'asseoir sur la pointe du roché. C'était si beau vu d'ici.

Le coucher de soleil rendait rose pâle le ciel. L'air était doux et pur, le vent soufflait un peu moins, ressemblant de plus en plus à une caresse d'amant. La mer qui s'agitait gaiement.

Tout était vraiment parfait vu d'ici. C'était..Magnifique, un tel paysage vous coupait le souffle.Il s'excusa, elle sourit, c'était typique. Dabord on demandait, puis, on s'excusait, pensant que sa quête était bien trop lourde à porter.


"Tu n'as pas à t'excuser. Mon invitation est bien moins importante".

A l'idée de son amie l'attendant devant la salle des fêtes, elle sentit tout de même de la culpabilité. Puis, elle se souvint que cette fille avais le chic pour ce faire invité par des beaux garçons. Elle se sentit tout d'un coup mieux.

"Bien, tu ne savais pas ce qu'il fallait faire. Je pense que pour oublier, il faut remplacer les anciens mauvais souvenirs par de bons. Réfléchit. Quel était l'action qui c'est mal passez pour que tu en ai un mauvais souvenir. Essaye de revivre cette action mais en beauté."

Tout en parlant de sa voix calme et réfléchit, elle posa sa main à ses côté, lui indiquant qu'il pouvais s'installer.
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Lun 31 Déc - 3:25

Il s'en voulait. De temps de chose, et si peu à la fois ! Comme le parcourt de sa vie semblait compliqué.. Dieu avait bien du^s'amusé à tracer tout cela, sadique, posant des complications et des choix à faire dans la vie de Natsu.. Par bien des moments, il n'avait renonçé à la mort qu'au dernier moment.. Comment se remettre de tant de souffrance ? Ses yeux avaient perdu l'éclat qu'ils avaient eus, autrefois.. Prouvant ainsi que l'homme s'était abimé, avait perdu une partie de lui même, ce jour là...
Ce jour fatidique où il avait prit la mauvaise décision, et n'avait pas lutter pour revenir sur ses pas.. Il n'avait pas pû... Bien que se sproches lui aient soutenu l'idée qu'il n(y était pour rien, Ils avaient finit par disparaitre, en le laissant seul trainer sa rancoeur dériere lui.. A moins que ce ne soit Natsu, qui ai disparu.. Qu'importe, il était parti lon de cette ville maudite, et n'y retournerait pas.

* ... *

Reflexion faite, il y remettrait bien les pieds... Mais plus tard. La tête levée vers les étoiles le vent ébouriffa ses cheveux.. Sa cape voleta un peu au vent, puis retomba lourdement prés de lui, le ramenant à la dure réalité. hm, bon, il devrait peut être s'arrete là, et ne plus penser à tous ça.. Mais c'était si compliqué... Bon, il allait fair eun effort pour être plus présent, histoire de ne pas laisser la demoiselle seule.. Alors qu'il que son esprit n'était plus là..

être Humain permet plein de chose.. mais trop peu à mon goût, rajouta - t- il dans un sourire pâle.

être en vie permettait aussi des tonnes de choses.. Natsu le savait, il y avait réfléchit longtemps, ces soirs de tristesse, où son coeur était écorché.. et que son sang gouttait sur le sol.. Mais s'était le passé. Dur passé, mais il devait vivre dnas l'instant présent, lui avait-on conseillé. Okay, il allait s'y forcer.

Il se tourna vers elle et remarqua qu'elle frisonnait.. Le vent s'était levé, et les frappaient sans relâche.. Lui adorait cela, ça lui permettait d'avoir les idées au claire, mais elle, semblait être un peu réfroidit par le Souffle. Il se redressa un peu devant elle, et, d'un geste, détacha sa cape de ses épaules. Il était en t-shirt noir, en dessous... Il ne craignait pas le froid. Alors, il installa son habil sur les épaules nues - et douces, constata- il lorsqu'il les effleura, de la demoiselle, lui glissant un regard au passage...
Vêtue d'une robe, c'était sûr qu'elle devait mourrir de froid ! Natsu s'en voulu de ne pas avoir fait attention à cela plus tô^t.. C'est vrai, lui qui d'habitude veillait à tout... Hm, il devait vraiment arreter de revoire le passé, cela ne lui apportait rien de bon.

Pardonnez moi, j'aurais dû m'en occuper plus tôt.. Je n'ai pas assez fais attention à vous...

Mais désormais, il esspérait qu'elle aurait plus chaud, ainsi habillé.. Ensuite, il pourrait bien lui passer son t-shirt, mais c'était vraiment en cas d'exteme limite.. Non pas qu'il ai honte de son corps, pas du tout, - il était même suffisament musclé pour en paraitre sexy, lui avait-on assuré - mais il craignait un peu de l'impression que ça aurait fait.. Un jeune homme torse nu sur une plage le soir et une demoiselle.. Enfin, vous avez comprit ^^ .

Elle l'entraina sur le sommet de la falaise, là ou Natsu n'avait pas encore été... La mer y était encore plus belle, comme si la chose était possible.. Et le vent encore plus fort, nota-il au passage, lorsque ces méches s'envolérent de devant ses yeux, et que sa vision fût tout à coup, plus nette, dirons nous ^^ . Le soleil avait finit sa course, et éclairait doucement les deux ados.. Il la détailla du regard... Elle était un peu blonde, et avait de grands yeux.. Ses traits étaient fins, aussi envoutant que son parfum... Natsu sourit. Dans son malheur, aurait-il eu un peu le droit au bonheur ?

Il écouta ses paroles et secoua la tête de maniére négative :

Je ne peux les vivre en beautée. j'ai tué. Je n'aurais pas dû faire ce geste, et je le sais. Mais je.. je n'avais pas le choix je...

Je m'en veux.


Il se tu, et regarda au loin, les yeux perdus dans le vague.. Il rajouta doucement :

Et je m'en veux aussi de te raconter ça...

tu as fais une croix sur ta soirée ?



[ court, rapide, et pas trés efficace... Pardon, mais j'avias plus le temps.. ^^" et dis moi, tu fais cmt pour mettre une musique en lien ? faut que jt'en mette aussi =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Azuna-chan
Surveillant(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2661
Age : 24
Age du personnage : Aucune
Humeur [RPG] : Mademoiselle fleur mangeuse de gnocci
Signe distinctif : schtroumpfette
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Mar 1 Jan - 17:44

Profitant du magnifique paysage, lui, semblant toujours réfléchir. Le laissant faire, un joli sourire ornant son courtois visage.
Elle regardait le soleil se coucher, le visage posé sur ses genoux qui était serrer contre sa poitrine. Elle se réchauffait comme elle pouvais, et ne pouvais essayer beaucoup de positions car sa robe l'en empêchait. Quel sale idée de s'habiller ainsi une heure avant le bal.
Le bal. Pourquoi avait-elle accepté d'y allez déjà? Ah oui. Pour s'amusez..
Elle leva les yeux aux ciel, le dernier bal auquel elle avais assisté c'était celui de Noël et elle avais finie dans sa chambre avec Kotarô...
Kot..Elle eut une timide pensée pour lui, regardant le soleil peut à peut disparaître pour ne plus se dessiné très vite dans le ciel. S'effaçant pour laisser la place à la lune. La lune est la depuis bien longtemps, mais elle est discrète.
Un sourire pâle se dressait sur le visage du garçon, pourtant, elle ne pouvait pas s'en apercevoir car elle lui tournait le dos. En entendant sa voix, elle se tourna vers lui et l'écouta.
Approuvant ses paroles par un hochement de tête silencieux accompagné d'un sourire, elle retourna à sa contemplation et à ses idées.

A présent, elle brille majestueusement. Les éclairant de sa pâle clairetée. Oui, les pensées d'Azu était tournée sur la magnifique lune. Quand une cape se posa sur ses épaules. Elle tourna furtivement la tête vers le jeune homme et le remercia en un souffle
Il s'excusa. Elle ne comprit pas vraiment pourquoi, souriant toujours, elle affirma:


"Ne t'excuse pas, je ne t'ai pas demander de me surveiller et de me chouchouté. Merci beaucoup pour la cape" Acheva elle en un chuchotement, tellement elle avais peur de troubler le règne de la nuit et de sa princesse, la lune.

Elle le tira vers elle pour l'obligé à s'asseoir à ses côtés.


"Au lieu de ruminé des choses inévitable que tu as vécu. Vie le présent majestueusement. Première leçon, observe et écoute".
Elle se tut et un silence de mort mais reposant s'installa.
Il remplaça vite le silence qui devait être pesant de réflexions par des paroles lourds d'aveux.
Elle écouta et lui répondit d'un air songeur


"Explique toi. Qui as tu..tué..et dans quels circonstance?"


Evidement, cela lui faisait étrange de prononcer le mot tuer et dans une conversation aussi seine que possible. C'était incroyable de ce dire que -malgré les yeux rouges- un garçon au visage et au comportement si angélique pouvais être un tueur.
Mais un tueur à quel degrés? Evidement, certain renverse des enfants et les tues, mais ce n'est pas fait exprès. Pourtant, ils se considèrent comme tueur. D'autre ne le font pas exprès. Des paroles blessantes sur un esprit saturé provoque également le suicide, la mort. Le regretteront toute leur vie. D'autre encore tue pour le bonheur de tuer et sans aucun état d'âme. Ils iront manger leur déjeuné comme si rien ne s'était passez.
On ne peut deviné ce qu'il y as dans la tête des gens, et ce qu'ils vivent, c'est pourquoi elle avais besoin d'en savoir plus sur cet étrange personnage.


"Si tu t'en veut, c'est que ça prouve que tu as une conscience, c'est plutôt positif"


Regardant le même paysage, les vagues, ils semblaient réfléchir autant l'un que l'autre, elle se demandant à quoi il pensait. Sûrement à son fameux "meurtre" Mais une fois encore, elle ne connaissait rien de cela.

"Ne t'en veut pas, parler de ce qu'on ressent et de ce que l'on as vécu fait toujours du bien. Je suis heureuse de t'aider, et pour mon rendez-vous qui n'en était pas un, ne t'inquiète pas va, mon amie sait très bien se débrouiller seule, je t'avouerait aussi que je n'avais pas vraiment envie d'y allez à son bal costumé. Enfin bon. Assez parler de moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Mar 1 Jan - 20:41

[ héhé brf, commençons ^^ ]



Natsu s'était assit dans le sable, en haut de la falaise que la demoiselle lui avait montrée.. Il n'était jamais venu ici, avant... Il était toujours resté sur la plage... Il remarqua qu'il ne connaissait pas le prénom de son interlocutrice, et lorsqu'il pensa cela, ses soucrils se fronçérent.. et une moue triste, mélée à de la curiosité passa rapidement sur ses traits avant de disparaitre en laissant place a son air habituel : neutre. Elle lui donnerait son identitée en temps voulu.. Et de toute maniére, Qui sait si il la reverrait ? Son coeur se serra un peu à cette idée. Il l'apréciait, bien qu'il ne sache rien d'elle.. Sa présence était réconfortante, et apaisait un peu le coeur de Nat'...

Songeur, il déposa ses doigts dans le sable, et, à cotés de la demoiselle, il laissa libre court à son imagination.. Traçant des traits, et des figures qui n'avaient rien de désagréable... Là, il était bien. Ses soucis s'estompaient peu à peu, mais cela n'était qu'une courte pause, natsu en avait consience... Il savait que plus tard, lorsqu'il serait seul dans sa chambre, ils resurgiraient.. Hm, il ferma les yeux un instant, et arreta son doigt. L'instant se prolongea un peu, lorsqu'il entendit les paroles de sa voisine..

Non, je le sais bien, mais j'aurais dû remarquer vos tremblements..
Je ne me permettrais pas de laisser une demoiselle dans le froid alors que je peux y remedier..

souffla t-il, lui aussi, à voix basse... Il savait qu'elle était à coté, et qu'elle l'entendrait bien, mais il redoutait d'élever la voix.. Le moment était magique, et il ne voulait pas le brisé.. Enfin un peu de calme pour son coeur meurtrit.. Il tourna soudain la tête vers la demoiselle, et, plongeant ses yeux dans les siens, il murmura du bout des levres :

Merci, demoiselle, de m'écouter.. Votre présence m'appaise.. Je me souviendrais de ces moments..

Il avait toujours été de nature trés franche, bien que douce sur les bords... Son doigt coninua son traçé, sans que Natsu n'y fasse attention.. Il était trop occupé à se souvenirs.. Elle voulait qu'il lui explique.. Bien qu'il y soit un peu rétissant, se dévoiler comme ça, c'était pas trop son truc, il cherchait les mots soigneusement.. Ne voulant pas en dire trop, mais juste assez.

C'était moi. C'était elle. C'était un amour merveilleux. De ma vie je ne l'oublirais... Ses yeux observait les étoiles, il avait détaché son regard de l'inconnue. C'était un soir... Il faisait noir. Je ne savais pas je ne.. pouvais pas savoir.. Mais.. J'ai commis une erreur. Irréparable.

Il se tu. Non, il ne pouvait allez plus loin.. Il n'arrivait pas à trouver les mots justes.. Pour exprimer ce qu'il avait resenti à ce moment.. au moment fatadique qui resterait gravé dans sa mémoire.. Il poussa un soupir. Lui qui s'était crût géri fût un temps ! A croire qu'il ne le serait jamais... Alors, il secoua la tête et avoua d'un air désolé, en reportant ses prunelles dans les siennes :


Je ne peux en dire plus.. Tout est tellement.. injuste !


Dans son regard s'affrontait la tristesse, solutude, et l'abandon.. Le mépris envers lui même teintait aussi, dans ses yeux couleur sang... La brise marine se leva, et vint s'enrouler autour d'eux, seuls, mais réunis sur la plage.. A cette heure là de la nuit, vraiment, il fallait le faire pour venir ici.. Mais Nats' s'en fichait. Il ne voualit pas bouger... Et il espérait que pour la demoiselle, il en serait de même.. Soudain, il se reveilla un peu de son passé, et se décida à être poli.. Chose qu'il aurait du^faire depuis le début.. Mais bon mieux vaut tard que jamais, non ? Alors il déclara :

Vous pourrez retenir que l'homme, perdu dans ses souvenirs, se nommait Natsu, si l'envie vous prend de conserver une trace de mon visage dans votre douce mémoire...
Revenir en haut Aller en bas
Azuna-chan
Surveillant(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2661
Age : 24
Age du personnage : Aucune
Humeur [RPG] : Mademoiselle fleur mangeuse de gnocci
Signe distinctif : schtroumpfette
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Mar 1 Jan - 23:12


[jolie ta musique ^_^]

Le silence s'installait entre chaque parole. Comme si chacun laissait le temps d'assimilé ce que l'autre disait, bien qu'il n'y avais rien de choquant ou de compliquer dans leurs propos. Le calme était le bienvenue, car après la galère dans sa chambre, elle n'avait pas envie de continuer dans le bruit, les jérémiades et les disputes comme ce qu'elle vivait du temps où elle habitait encore avec son frère, ou après, quand elle était dans la famille nombreuse qu'est la famille de sa meilleur amie qui l'avais accueillie.
Bref, assez parler du passez. Elle conseillait à l'inconnue nostalgique de ne plus revenir sur le passé mais c'est ce qu'elle faisait sans cesse. Ressassé le passé.
Les pieds ce balançant d'avant en arrière dans le vide, elle s'allongea et contempla les étoiles, mettant ses doigts sous le sable, les enlevant, et on recommence.
Elle remarqua qu'il la vouvoyait, tandis qu'elle ne se donnait même pas cet peine. Un peu honteuse, elle lui demanda d'arrêter de la vouvoyer, elle était sûrement aussi jeune que lui.
Elle l'interrompit


"Chut..Je t'ai déjà dit de ne pas t'excuser, c'est plutôt moi qui ne suis pas prévoyante."


Après les excuses, les remerciements. Ce garçon était charment, c'était adorable de le voir s'excuser et la remercier à tout va. Elle voulait le réprimander une fois de plus pour qu'il s'arrête un peu de parler pour ne rien dire, mais si cela lui faisait plaisir. Le pire est sûrement cela, en examinant son visage, Azuna se rendit compte qu'il semblait soulagé de la remercier. Elle sourit à son compliment et le retourna vers lui.


"J'apprécie ta conversation et ta présence. Bien que ton visage triste me peine au plus haut point."

Elle remarqua que cela le dérangeait de raconté, mais il semblait être lancer, alors, elle préféra ne pas l'interrompre. Il commença donc son récit, mais au bout d'une ou deux phrases, il s'arrêta, ne semblant pas trouver le courage.
Elle écoutait sans prononcer un mot, sans l'interrompre, de peur qu'il décide d'arrêter.
Il ne pouvais pas, en entendant frémir sa voix, elle devinait que c'était très dur pour lui.
Pour elle aussi, entendre un jeune garçon souffrir du passé ainsi la faisait se sentir moins seule, mais la rendait aussi mélancolique.
Elle se décida enfin à parler. C'était pour lui avouer.


"C'est ci facile de juger. Je pourrait si je voulais, mais je ne le ferait pas, car je n'aime plus la facilité. Je vais t'expliquer. La demoiselle que tu as en face de toi s'appelle Azuna, elle as eu une histoire assez dur à vivre. Ses parents morts, elle a fuit son frère qui était son tuteur pour des raison dont elle préférerait ne pas parler, venue ici par des efforts inutiles de raconter, elle as rencontrer quelqu'un. Ce quelqu'un s'appelle Osatori, il partit à la guerre en ayant fait d'Azuna sa fillancée et bientôt une maman. Mais il l'abandonna au combat. Azura l'aimais vraiment, comme elle n'avais jamais aimée personne. Perdu, seule, avec des responsabilité sur les bras comme quand elle était petite. Elle voulut en finir avec la vie. Mais quelqu'un l'as sauvé. La demoiselle avais si peur et était si troubler qu'elle ne se souvient pas du nom de sa sauveuse. Depuis, elle à mit au monde sa petite Lu-Naï qu'elle ne quitterait pour rien au monde et elle est tomber amoureuse deux ans après la mort d'Osatori de Kotarô. Azuna pourrait être heureuse mais elle ne sais pas apprécier le moment présent, car ses parents, son frère, Osatori, sa meilleur amie, sa famille, tout cela flotte dans sa tête tout le temps. Le passer la rattrape et elle en as peur. Si peur."

Elle s'arrêta les larmes aux yeux, en même temps qu'elle comptait son histoire, elle c'était rassit, mais une fois qu'elle arrêta de parler, elle se rallongea et contemplât les étoiles, qui parfois était caché des yeux indiscret par les amis les nuages.
Elle ne se rendit compte que lorsque le silence les entouras qu'elle n'avais pas terminé de répondre à sa dernière phrase.Avec un sourire calme et serein, sans une once de tristesse, elle répondue


"Ce sera avec plaisir que je me rappellerais de Natsu, le garçon tout aussi perdu que moi qui m'écouta et m'aida sans même le savoir à la plage, percher sur mon rocher"


Elle se rapprocha de lui et déposa un baiser sur son front


"Merci de m'avoir écouté"
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Mer 2 Jan - 23:26

[ Marchi, j'<3 bien les tiennes aussi =) ]



Ne fuis jamais la vie, Natsu.. Continu, et traçe la.... Elle m'avait dit. Elle m'avait aussi suppliée de l'oublier..

Un rire malsaint se fit entendre dans l'air froid de décembre.. Le vent s'approcha, et se saisit de l'éclat de rire, l'effacant du ciel.. Natsu avait peur.. Il n'osait pas l'oublier.. De peur de perdre ces magnifiques souvenirs qu'il avait passé avec elle... A ses côtés.. " pour la vie " s'étaient - ils jurés, un soir.. Il secoua la tête.. Sur le moment, la promesse ne lui était pas parut absurde, mais tellement réaliste..
Et là, dans la fraicheur de la nuit, il songeait.. En réalité, c'était impossible.. Il savait au fond de lui même, il avait sû, qu'un drame se produirait et les sépareraient..
c'était ainsi dans tous les films, toutes les histoires, toutes les musiques, même !
Alors.. Pourquoi, sur le moment, s'étaient-ils cela ? Pourquoi n'avait - il pas réussit à la protéger ?
A la chérire autant qu'il le voulait ?


A croire que c'est impossible..
Elle était si parfaite.. C'était comme un rêve pour moi.. Une Histoire dont je ne voulais me réveiller.. Mais un beau jour, j'y ai été forçé.. J'aurais tellement voulut..

J'ai tellement de remords..


S'il l'aurait pu, il aurait passé ses nuits, ses jours, ses heures à s'escuser... à regretter.. Il avait inconsciement levée la tête vers les étoiles.. Peut être espérait- il qu'elles l'apaiseraient ?
Espoir inutile.. Dans la nuit, tout est de marbre.. Personne ne vous viens en aide, personne ne vous retiens.. Sinon, elle serait encore là, sa déesse à lui.. La chaleur de la lune, le réconfortait un peu, malgré tout.. A moins que se ne soit la présence d'Azuna, qui lui fasse cet effet là ? Bof, il l'igonorait, et c'était peut être mieux comme ça.. A trop réfléchir, les solutions nous fuis.. Lui qui avait tant pensé, ces soirs de pleine lune, solitaire de toujours, le savait bien...
A ses paroles, il fit un geste de la tête, décollant son visage des astres, pour lui signifier qu'elle n'y était pour rien.


Parler d'Elle me fait du bien, avec vous.. et je me surprends de réussir à évoquer Notre passé commun..
Merci de votre écoute


Chuchota-il, comme prévoyant les remerciments qu'elle lui adresseraient plus tard.. Il n'osait pas parler trop fort, de peur que la Lune les écoute.. Ne sait-on jamais ? Mais il savait qu'elle l'écoutait, et qu'elle le comprenait, parfois.. De temps en temps, il la voyait qui hochait la tête à ses paroles, et il savait qu'elle avait vécu, sans doute, les même choses ou du moins les avaient ressentit.. S'était une amie d'un soir, songea-il.. La reverrait-il ? Il savait que non, probablement.. D'ailleur, n'aurait-elle pas un autre bal, le soir d'aprés ? Il sourit... Il venait de penser qu'il pourrait prendre rendez vous, et la revoir tous les soirs, sur cette falaise, à se conter leur passé respectifs.. Chose sûrement impossible pour elle.. Natsu devait être un homme ennuyant, à raconter des histoires qui date de plusieurs années.. Mais à lui, ça lui aurait plut.. Il était bien, là, faut dire !

[ Elles sont trop courtes ^^ ]

Tout est une question de temps.. L'oublie arrivera, Il nous faut juste l'attendre.. C'est ce que je fais, de pied ferme, depuis qu'elle m'a quittée.. Mais sachez que pour votre histoire, je suis désolé.. Désolé de tous les malheurs qui vous arrivent, et je sais que le dire ne suffira pas à vous exprimer ma peine.. Votre tristesse résonne en moi, car je la comprends, et la connait.. Elle m'est même, d'ailleurs, un peu trop familiére, à mon gout..


Son doigt reprit ses traits, les étirant à l'infini.. le sable bougeait sous sa main, chaud à l'endroit qu'il venait de quitter.. Il jeta un coup d oeil à la demoiselle.. Elle s'était allongée. Il mit une fraction de seconde à se décider, puis la fatigue - à moins que ce ne soit la peine - prit le dessus, et il s'écroula à ses cotés, silencieux cependant. Puis, elle se présenta, répondant à la maniére original dont il lui avait avoué son nom.. Un sourire s'apparu sur ses lévres... Il décida d'être directe, et souffla :

Azuna, vous savez, je vous envie un peu.. Vous, Vous parvenez à conter votre Histoire, chose qui me ravi.. Mais moi n'y parvient pas, ou du moins à trés faible doses...
Pourquoi est-ce ainsi ?
demanda-il, d'une voix à peine audible, plus au Ciel qu'à sa vosine.. Elle ne pouvait pas répondre, Nat's le savait..
Revenir en haut Aller en bas
Azuna-chan
Surveillant(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2661
Age : 24
Age du personnage : Aucune
Humeur [RPG] : Mademoiselle fleur mangeuse de gnocci
Signe distinctif : schtroumpfette
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Jeu 3 Jan - 0:52



S'était fait. Azuna avais tout raconter. Bien que la fille c'était promis de ne plus raconter son histoire à tout va. Triste, regardant les étoiles et n'écoutant que le silence qui pesait autours d'eux.
Une promesse est une promesse, mais c'est dure à tenir. Ce n'était pas là première fois d'ailleurs. Mais c'est bien gentil de vouloir promettre si l'on ne peut pas les tenir.
Enerver contre elle même, elle prit des petits cailloux dans sa main, se leva et les jeta au loin, comme pour lancer ses problèmes. Comme si cela était possible.


"tait toi abrutit" s'énervait elle en silence. "Si tu continue à raconté ta vie ainsi tout le monde te connaîtra et on se moquera de toi, exactement ce que tu veut évité. On dirait que tu cherche les ennuis" Ses pensées se mélangeait à d'autre "bien sur tu parle. Qui peut s'empêcher de raconté son histoire. Lui apparemment, lui en est capable, mais toi non, incapable. Idiote!"
Baissant la tête, sentant des larmes montées aux yeux elle s'indignait intérieurement mais tentait de ne rien laisser passez au travers du masque qu'elle s'était fabriquée.
Il parla enfin. Quelque peu soulager de pouvoir fuir ses pensées qui l'énervait, l'écoutant sans un bruit, elle se penchât en haut de la falaise pour voir ce qu'il y avais en dessous. Du vide. Un grand vide qui ferait trembler ceux qui avais le vertige.
Elle l'écouta mais ne répondu pas au tout début. Continuant de l'écouter. Elle revint s'asseoir à ses côtés, semblant mal à l'aise debout.
L'odeur d'iode qui s'élevait dans les airs était très agréable, et elle le respirait avec pleinitude.
Le spectacle qui s'offrait à elle était entre le sombre et la gaieté. Devant, on pouvais voir la mer, les remous lents et irréguliers des vagues, le ciel sombre enveloppant tout ce qui pourrait sembler beau à voir. la plage vide, qui ne reflétait plus ses petits grains de sables jaunes. A ce moment de la journée, on les voyaient un peu plus clair que le reste du paysage, mais tout restait très sombre. Tandis qu'au loin, elle pouvais voir des lumières allumé sur la berge, si éclairé qu'elle trouvais que cela ressemblait au ying et au yang, blanc d'un côté, pure, noire de l'autre côté, inquiétant.


"Les personnes qui ont un côté extérieure parfait peuvent tout aussi bien être imparfait à l'extérieur. D'ailleurs, si elle ta rendu triste, c'est qu'elle n'était pas si parfaite que cela non?"


Souriant et se tournant vers les lumières pour lui faire face, elle déclara

"Tout rêve est pour occupé la nuit, pour reflété ce que la journée on as vécu mais en mieux. Les rêves sont fait pour êtres heureux mais pour se réveiller, et pour mieux profité du prochain qui viendra la nuit d'après. Tu n'as qu'as te dire que tu es en phase "journée", où ce que l'on vit n'est pas parfait, mais où on attend avec hâte que la nuit et le rêve refasse surface. On vit la journée pour mieux profité de la nuit. Puisque cette attente te semble insupportable, pourquoi ne pas essayer de mieux profité de la journée?"

Elle réfléchissait encore à ce qu'elle venait de dire. "Décidément, j'en trouve des métaphores aujourd'hui" elle ria intérieurement.
La nuit était fraîche mais cela ne semblait pas troubler les deux adolescent. La jeune fille était assez réchauffé grâce à la veste de Natsu, elle lui était reconnaissante de l'aider ainsi, et le regardait qui, songeur, semblait être en proie de bien des soucis, ce qui lui faisait de la peine.
Un petit temps de réflexion après, il recommença à parler.


"C'est un plaisir de vous soulager la conscience. Malgré ce que vous m'avez déjà expliquer. Je ne comprend pas pourquoi vous dites que vous avez tuer la belle.
J'accepterait volontié les sobriquets de niaise que je suis de votre part, mais veuillez éclairé ma lanterne. Je suis perdu ici."


Avec un sourire reconnaissant elle le regarda et attendue sa réponse.
Il la remercia de son écoute dans un souffle. Elle ne répondu pas mais inclina la tête, signe qu'elle lui retournait son remerciement.
Il semblait troublé par la lune, et elle s'abandonna à son tour à une contemplation passionnée pour cette reine qui dominait tout du haut de son trône qu'était le ciel.
Azu' ce disait qu'elle aurait aimé voir comment c'était dans son univers. Mais elle ce disait que finalement, bien installé ici, elle s'y sentait bien, comme dans la demeure qui marqua à jamais sa mémoire. La maison de ses parents.
Si elle écrivait un livre sur sa vie, c'est ainsi qu'elle l'appellerait "La maison de mes parents" ou alors "la maison de poupée" c'est étrange n'est-ce pas. Pensée à cela au plein milieu d'une nuit dont les questions était la celle lumière.
Il lui expliqua qu'il était désoler pour elle. Avec ce même sourire reconnaissant elle lui expliqua

"On ma souvent avouer que l'on était désoler pour moi. C'est très gentil de votre part de l'être, mais ne vous souciez pas de mon passiez, le votre pèse déjà assez lourd. Chacun son passé, chacun ses problèmes, on peu en parler, mais si vous commencer à vous désoler pour le passé des autres, vous aurez du mal à vous concentrée sur le votre"


Sur ses simples mots qui venait de son cœur, elle écouta à nouveau le silence majestueux qui avais prit place.

"L'herbe est toujours plus verte ailleurs." Laissant un petit silence malicieux pour qu'il digère sa phrase, elle continua quelques instants après "Vous trouvez que j'ai de la chance de raconté mon passé sans peine. Pour moi c'est une peine de raconté mon passé ainsi. Je m'était promis de ne plus revenir dessus, pourtant, c'est plus fort que moi. J'ai fallut à ma promesse, je me suis "déshonoré" moi même. Ma parole ne vaut plus rien dans mon esprit à présent."

La mine troublé ce posa sur le sable qui n'avais plus une once de chaleur. Il devait être prés de minuit. Mais cela l'importait peut.
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Ven 4 Jan - 0:23

Si ma vie n'avait été qu'un rêve jusqu'à ce jour, je crois que désormais, je vie un cauchemard..

Il se tourna vers elle, lui faisant face, et eu un sourire triste... Dans ses prunelles se mélangeaient tous les sentiments qu'il resentait en lui, et son expression pouvait fendre le coeur de n'importe qui..
Pourtant, c'est d'une voix à peu prés nette qu'il rajouta, l'air de rire, comme si ses paroles n'avaient rien de triste :


Mais étrangement, parfois, je me sens bien..

Serait-il fait pour vivre dans un monde de peine, finalement ? Bof, question pas trés interessante, qui ne méritait pas que Natsu trouve une réponse.. Il y en avait déja tellement, auquels il devrait en trouver !
D'un geste, ou plutôt d'une impultion, il effaca les traits qu'il avaient dessiner précedement... Sans s'en rendre conte, il soupira, et perdit son regard au loin... Le silence retomba brutalement entre les deux ados présent sur la colline, sans qu'aucun n'en soit géné.. Aprés tout, ils avaient l'air de bien aimé, ces moments ou l'on pouvait entendre le Vent, souffler au loin, sur la mer d'écume.. Il parcourut le paysage des yeux.. L'horizon était sombre, bien qu'animé par le mouvement des vagues, infinie dans cette nuit... La lune donnait des allures magique à tout les éléments qui se mélongaient ici, prés d'eux, sous leurs pieds...


Ce n'est pas elle qui clochait, s'était moi...

Il se contenta de cette affirmation. Oui, il en était sûr, et le savait, tout avait été de sa faute..
Alicia n'avait rien eu a faire dans cette sale histoire, car s'était lui seul qui avait tout détruit..
Sentant les souvenirs rappliquer en quatriéme vitesse, Natsu se dépécha de ses changer les idées.. Là, il devait s'aéré l'esprit, auquel cas, il retomberait dans les soucis et les remords..
Alors il observa à nouveau le paysa, et ses yeux se plantérent dans la mer..



Il balança ses jambes dans le vide, en proie à une envie de libertée.. Et s'il sautait ? Dans l'eau, là, en bas de la falaise ? Natsu réfléchit, et glissa sa main sous son menton..
Il devait bien y avoir une dixéne de mètres.. Avec un peu de chance, il s'en sortirait vivant.. Ou bien mort.. il hocha les épaules à cette pensées, lui mort ?
Alors qu'il s'était accorché à la vie depuis de longues années de tristresse ?
M'ouais, s'était tirer sa révérence un peu trop tôt, à son goût.. Et puis, il n'allait pas se sucider devant cette charmante demoiselle, ce ne serait pas poli, de lui laisser un cadavre sur les bras xD

Il chassa cette idée pas trés ragoutante de son esprit, puis la rattrapa..
L'eau en bas devait être froide, s'était sur, mais pendant le plongeon Natsu se serait bien sentit.. libre comme le vent, aussi léger que l'air.. Il se redressa, et tenta un regard en bas, vers ses pieds.. Puis, il reporta ses iris sur Azuna... Voudrait-elle le faire avec lui, ce saut ? Curieux, il questionna la demoiselle, voulant obtenir cette réponsr, bien qu'il se doute un peu qu'elle serait négative :


Pensez vous que l'air me soutiendra, si je tente un plongeon ? M'accompagnerez vous ?

Il afficha un sourire en coin, et observa les étoiles.. Un bain de minuit, ou plutôt un plongeon gelé, ça pourrait être chouette, non ? Bien qu'emballé par cette idée, il doutait qu'elle accepterait.. Mais il ne la connaissait au final, que depuis quelques Heures, et il se pouvait qu'elle soit différente de se qu'il s'imagine... Dans ce cas là, il serait agréablement surprit..
Revenir en haut Aller en bas
Azuna-chan
Surveillant(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2661
Age : 24
Age du personnage : Aucune
Humeur [RPG] : Mademoiselle fleur mangeuse de gnocci
Signe distinctif : schtroumpfette
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Ven 4 Jan - 1:40

Elle réfléchissait aux paroles du garçon en silence.

"Ce n'est pas faux. C'est un réel cauchemars de me rencontrer"


Ironique mais pas méchante, la jeune fille eut un rire simple, cristallin et sincère en voyant la tête gênée de son nouvel ami. Un sourire qui semblait être le reste de son rire resta un bon moment sur son visage. Enfin, jusqu'as ce qu'il dise une fois de plus que c'était de sa faute. Soupirant, elle lui dit

"Mais non. Je ne pense pas que se soit vraiment ta faute."


Bien qu'elle ne savais plus vraiment quel était la faute dont le jeune homme se sentait coupable. La fille pensa à son frère. Peut être que lui aussi sentait se même sentiment de culpabilité alors que c'était elle qui était partie. Peut être qu'elle avais tord de le rendre coupable de tout. Peut être sa vie avais été anéantie par son choix. Puis elle se renfrogna. Mais non, il n'avais pas la même âme sensible et charitable que Natsu. De la culpabilité voudrait dire qu'il as un cœur, pourtant rien ne lui faisait pensée qu'il en avais un.
Une ride au dessus du front signifiant qu'elle était en intense réflexions, le regard emplis de lassitude.


"dit..."

Elle laissa un blanc qui semblait être de trop car elle n'attendait pas de réponse.

"Croit tu que les gens qui commettant des erreurs et qui ne les reconnaisse pas le jour même peuvent culpabilisé ?"


C'était assez étrange comme question. Elle le reconnaissait volonté. Ce fut alors qu'elle s'aperçut que le garçon semblait dévoré des yeux le paysage, comme si une voix intérieure lui disait de se diriger vers la mer qui s'écrasait en bas de la colline. Elle eut une peur soudaine "Le suicide" Des gens y pensait, elle avais fait partit de ses gens. Mais un futur était destiné à chacun, elle serait très triste si Natsu comptait l'écoursir à a peine 17 ans.
Non, décidément, elle ne voulais pas qu'il s'intéresse au fond du gouffre qui s'étendait devant eux.
Quand soudainement, il avança et parla d'un air amusé.
Elle le regarda longtemps, songeuse se demandant à quoi il pensait. Qu'est-ce qui lui donnait se sourire. Puis, ce fut à son tour de répondre sur le même ton amusé.


"Si j'ai bien comprit. La, maintenant tout de suite...Tu veut sauté dans l'eau."


Elle semblait réfléchir, le visage sombre elle continua


"Même en étant au courant que nous avons une chance sur deux de mourir?"


Puis, chassant la crainte qui passait sur son visage, elle sourit, se leva et marcha jusqu'as l'oiseau qui voulais prendre son envol.

"C'est d'accord, mais attend"


Elle se retourna et sortit son calepin qu'elle avais prit à la base pour écrire la déclaration.
Ecrivant avec une écriture soignée:


"Setsuna. Sa peut te paraître étrange, mais si je fait cela, c'est pour m'amuser. Garde la bien avec toi, et promet moi que tu ne m'en voudra pas s'il m'arrive quelque chose. Promet moi que tu t'occupera de Lu-Naï comme la fille que tu as toujours voulue avoir.
Azu' "


Elle hésita à le laisser, mais finalement, elle ferma les yeux en se relevant, rejoignit Natsu sur le bord et lui prit la main, un peu fiévreusement.


"Allons y." Elle le regarda avec un sourire, oubliant tout ses soucies. Puis, sans rien dire. Ils sautèrent dans le vide.
Une étrange sensation de liberté l'envahit, elle voulais remercier Natsu pour le sentiment qu'il lui offrait, mais ne voulais pas ouvrir la bouche.
Après quelques seconde de béatitude qui lui sembla durée une éternité, elle sentit le contact gelée de la mer. Mais finalement, elle ne pensait à rien.
Indescriptible moment. l'eau était glacée, elle ne savais plus si elle était au fond, ou en train de flotté au dessus.
Elle ne sentait plus rien, les yeux fermer, la bouche entrouverte qui ne laissait passez l'eau dans ses poumons.
Puis, plus rien. Le noir complet....
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Dim 6 Jan - 18:38

( pour m'escuser, t'auras droit à mon 4o0 eme mess ^^)


Il s'amusait de la vie... Rien n'avait vraiment d'importance à ses yeux, depuis ce jour fatidique.. Où il avait tiré.. Où la balle n'avait pas toucher la bonne personne.. Ce jour, où son coeur s'était enfuit dans un monde qu'il ne pouvait plus atteindre.. Pourtant, Natsu sautait, tentait de le reprendre.. Il ne voulait pas rester ainsi, vide, lassé de toute chose.. Il ne pouvait pas ! Il devait sourire à nouveau, offrir sa voix au monde entier, à tout ce qu'il voulait.. Il le devait. Pour elle. Il faut dire qu'il lui devait tellement ! Alicia.. Non, décidément, il ne serait jamais capable de l'oublier.. Ne serait-ce qu'une minute.. Elle était rentrée dans sa vie doucement, un soir de pleine lune, et était reparti brusquement.. Il ne lui en voulait pas, il n'y avait qu'un seul fautif : lui. Pendant toutes ses années, il avait voulu se voiler de la veritée.. Mais désormais, c'était fini. Il savait la réalité, et l'assumait.. Enfin, en partie, pas toute entiére..

Se détournant de la mer, il leva le ciel et resta ainsi un long moment. Le silence les entourait, entrecoupé de la respiration légére des deux ados, présent en haut de cette colline.. Un court instant, il s'autorisa à se souvenirs.. Des brides de mémoire lui revirent à l'esprit, et l'homme ferma les yeux. Il revécu ces doux moments, debout, en face de la mer. Il ûma de nouveau le parfum qu'elle portait. Puis ses yeux se rouvrirent sur la vie. Sur azuna. Sur sa présence, protectrice et douce à la fois.. Il se tourna vers elle et prêta attention à sa question.. Mais il prit de temps de ne pas répondre de suite.. Choisissant ses mots, il affirma à la demoiselle :


Oui, Ils le peuvent... Je peux te l'assurer : j'en suis la preuve vivante ! Mais sachez que tot ou tard, la véritée s'offrira à eux...

Il se tourna vers elle sur ces mots, et lui adressa un sourire pâle.

Alors, acceptez vous ?

Demanda-il, avec un geste ample de la main pour la mer. Il attendit sa réponse.. Voudrait elle ? Aie, deviner était une chose bien compliquée.. Pour se faire patienté, il posa son regard sur elle. Une foule d'expression apparaissait à la surface de son visage, et Natsu ne doutait pas qu' intérieurement, elle était en pleine réflexion, et sans dont en pleine hésitation.. Il ne dit rien, la laissant choisir.. Il ne la forcerait pas, si la réponse était négative.. Non.. Mais il se demanda soudain si elle ne voulait pas, le ferait- il seul, ce plongeon ? Il jeta un bref regard à la mer.. Pourquoi pas, aprés tout ? Mais il reporta ses prunelle dans celle d' Azuna.. Non en réalité, il n'aurait pas voulu la laisser seule.. C'était elle qui était venue le trouver, il n'allait certainement pas la planter là ! Ses reflexions furent interronpu la par la réponse tant attendue.
Suspendu à ses lévres, il se retient de sauter en l'air à se déclaration .


Vous voulez bien ?

Un peu étonné, il l'écouta et attendit, comme elle l'avait suggérée. Intrigué, il la regarda et l'observa à la dérobée.. Elle écrivait une lettre. La raison lui paru soudainement évidente.. La mort était omnyprésente, s'était sûr.. D'ailleurs, n'aurait- il pas fallu qu'il suive son exemple, lui aussi ? Il ne la questionna pas sur le contenu de la lettre : c'était personnel, et il le respectait. Doucement, elle l'approcha, mais semblait un peu hésitante aussi.. Lorsqu'elle prit la parole à nouveau, sa voix était calme et décidée. Natsu s'en ravis. Glissant ses doigts chaud dans ceux de la demoiselle, il serra sa main, et, emporter par le vent, il sautérent.

Cet instant fut inoubliable. La chute vertigineuse qu'ils entamèrent était irréelle. La vue, la sentation du souffle qui s'engouffrait dans leur cheveux, la chaleur d'Azuna, la peur aussi, au fond d'eux même, tout cela rendait à l'instant un air de magie. Dans l'air, une odeur d'iode. Sur la visage de Natsu, l'empressement, l'amusement, et la crainte, enfouit en lui.. Il ne pensait plus à rien.. Il rentrait en contacte avec les éléments, se laissant bercer par la Nature...
Ces quelques secondes, à moins que se ne soit des minutes, durérent une éternitée : elles s'étiraient dans le temps, laissant les deux ados en paix. Alors s'était ça, la Vie ? Il était oiseau, Il avait été loup, et il deviendrait poisson.


L'eau lui arracha une grimaçe surprise. C'était froid. La réalité s'offrit à lui.. La chute était finie.. Il resta un instant sons bouger, laissant le froid le pénéter.. Puis, ses yeux se rouvrirent, et la soif de vivre lui empli le coeur. Il nagea, nagea, remontant à la surface.. Et de la, il cherche Azuna.
Azuna.
Elle avait disparue ! Non, Natsu l'appela à plusieurs reprises.. Se pouvait-elle qu'elle soit déja remontée, et qu'elle se soit trainé sur la berge pendant qu'il était sous l'eau ? Impossible,elle n'avait pas eu le temps. Alors... Où se cachait elle ? Son esprit et son coeur s'emballa, et il repongea sous l'eau.. Ses yeux se firent radars, et finalement, trouvèrent la jeune femme.. Avec la force du deséspoir, il avança vers elle, luttant contre le courant et la fraicheur qui envahisait ses poumons.. Il s'approcha d'elle.. Ses paupiéres étaient clos.. Il la prit dans ses bras, et rapidement la ramena à la surface. Là, il l'appela, de sa voix rauque, mais soudainement devenu douce sous l'effet de la peur.. Elle ne régissait pas.

Natsu persta contre lui même, pourquoi avait- il eu cette idée ? Hm,il devait arrenger ça, Azuna ne pouvait pas le laisser.. Elle avait une fille ! Il devait la sauver.. La lettre qu'elle avait écrite lui revint en mémoire, et c'est en ronchonnant qu'il parvint à un endroit où il avait pieds... Il la serra contre lui, tentant de lui transmettre sa chaleur. Mais elle ne rouvrait toujours pas les yeux.. La tenant d'une main, l'eau portant son poid, Natsu déplaça une mèches des cheveux d'Azuna, qui cachait sa vue.. Il souria.. L'image d'une princesse porté par son prince s'imprima dans son esprit.. Mais il secoua la tête... Euh, bon, pourquoi pensait-il à ça ? Il approcha son oreille du visage de la demoiselle : elle respirait ! Du moins lui semblait-il... Il continua d'avançer dans l'eau, et soudain, constata qu'elle ne respirait plus. Elle ne faisait plus de bruit. Et sa poitrine ne se soulevait plus sous l'effet de l'air.

Natsu poussa un cri horriffié, et l'appela à nouveau... Sans résultat. Merde, que devait-il faire ? Il se rappela les cours de premier secourd qu'il avait eu à faire, l'année derniére... Devait- il...? Il se secoua, c'était sa vie qui en dépendait, pas le temps de réfléchir, et de regretter d'embrasser une demoiselle sans son accord ! Alors, doucement, il posa ses lévres trempées sur celle d'Azuna.. Elles étaient un peu chaude.. Natsu lui transmit son air lentement, Attendant que les poumons repartent... Il continua un peu, content que l'instant soit agréable, et se recula lorsqu'il vit la demoiselle ouvrir les yeux... Surpris, il ne réussit pas à cacher le rouge qui lui montait aux joues, et attendit la réaction de la jeune fille...

S'il elle le baffait, elle aurait raison... Il détourna les yeux.. Au moins, elle était en vie.

l
( waah, presque 100 lignes.. J'hésite à les faire mdr ! bonne lecture ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Azuna-chan
Surveillant(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2661
Age : 24
Age du personnage : Aucune
Humeur [RPG] : Mademoiselle fleur mangeuse de gnocci
Signe distinctif : schtroumpfette
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Dim 6 Jan - 22:10

[Mon dieux..Il est magnifique...Là fin ma mis les larmes aux yeux, c'est superbe ce que tu as écrit!]

Il lui reposa la question, la tirant de sa rêverie, acceptant, il parut si heureux que cela lui arracha un sourire. Elle contempla la mer, et rédigea son petit mot. Puis, elle revint vers lui, qui lui prit la main. Ne prenant même pas la peine de rougir car elle pensait que ce serait inutile sachant qu'elle était dans l'antichambre de la mort. Ainsi, sur la falaise, qu'elle avais nommée "Sa" falaise, ils prirent une profonde respiration et sautèrent d'un même élan dans le vide.

La sensation de bonheur, de peur était intense et combattait en elle qui tentait de ne pas se laisser faire. Elle se sentait nauséeuse à l'idée qu'elle ne pouvais plus rien métriser, aillant à peine la force de respiré, elle s'agrippa doucement à la main de Natsu, puisque c'était la celle chose qu'elle pouvais faire à part attendre. Attendre et observer. Pourquoi ses deux mots revenaient ils aussi souvent dans sa petite vie. La vue de la mer qui se rapprochait de plus en plus lui faisait affreusement peur, ce fut donc lâchement qu'elle ferma les yeux, ne plus affronté. Voilà ce qui était l'idéal. Ne rien affronté, laissez la vie couler comme elle le ferait dans quelques instant.

Cet instant arriva plus vite que prévue. Elle sentit l'eau claqué sur elle, sa fine robe qui se trempait et qui gonflait dans l'eau, faisant un poids en plus et l'entraînant au fond de l'eau. Mais Azuna ne réagit pas. Elle était bien, gardant les yeux fermée, n'essayant pas de nager, se sentant glacer jusqu'au os, ne parvenant pas à faire un quelconque geste pour se sauver. Non, elle était si bien là. Les bruit étaient apaisés.

Le calme, les ballottement de la mer si douce.

Mais vint un moment cruciale qu'elle ne voulais pas affronté. Malheureusement, Dieux lui avais accordé assez de repos. C'était trop beau pour durée. Elle n'avais plus de souffle, petit à petit, tombant dans l'inconscience. Elle ouvrit les yeux faiblement, ça lui piquait, mais leva la tête pour voir ce qu'il y avais au dessus. Des pied, Natsu semblait être en vie, elle sourit, aillant de plus en plus de mal à rester éveiller. "Survie" murmura elle avant de fermer les yeux.

Elle toussa. Il faisait froid, c'était râpeux en dessous d'elle. Tien, ne s'était elle pas dit qu'elle n'ouvrirait plus les yeux? Apparemment, elle s'était mentit, une fois de plus. Une chaleur étrange, une odeur douce qui ne venait pas d'elle. Fermant les yeux puis les rouvrant, elle découvrit Natsu, la tête dirigé vers la mer, il semblait gêner. Elle se demandait bien pourquoi. Aillant du mal à réalisé ce qu'il c'est passez.

Elle réfléchit longtemps. Décidément, elle ne comprenait pas.


"Na..Natsu..que c'est il passer?"

Elle toussa, encore et encore, un peu d'eau était rentré dans ses poumon? Elle ne comprenait pas, se revoyant sauté de la falaise puis dans l'eau, puis. Trou noire.
Elle ne pensait plus qu'as une chose. Elle sentait le sable la gratté affreusement. Comment pouvais elle pensé à cela alors qu'elle avais frôlé la mort?!

Elle toussa encore, ça faisait très mal. Elle souffrait et avais mal à la tête, à la gorge..
Puis quelque chose lui revint.
"La lettre" cria elle affolé.
"si quelqu'un la trouve et pense que je suis morte..Quelle catastrophe!" Puis. Elle sembla s'adoucir. Elle ne savais pas quoi faire. Devait elle partir loin et faire croire qu'elle était morte et ainsi échappé à ce qu'elle redoute? Ou devais elle affronté la réalité?
Mon dieux. Que ce choix est dure. Elle aime tellement sa petite fille, mais c'est sûrement mieux si elle la laissait.
Encore couverte se sable, elle se leva, tremblante, mais elle n'avais pas la force de rester debout. Elle tomba dans le sable et ne se releva pas.
Une larme coula le long de sa joue, dans son cou puis finie dans le sable.

"Nats'..Natsu..Aide moi" Pleurait elle.

Elle essaya de se relever, mais s'écroula. Apparemment, elle voulais affronté la vie si elle mettait tant d'effort à se relever. Un signe? Ou alors, était-ce pour mieux fuir après.
Il ne venait pas. Semblait réfléchir. Elle l'appela encore, les larmes ruisselait sur son visage


"Natsu..Pitier..Vien voir"


Sourd..Il semblait sourd..
Elle cria le plus fort possible, il ne se retourna pas. Horrifié, elle comprit que ce n'était que dans sa tête qu'elle parlait, n'ayant même plus la force de parler.
Elle s'assit, toujours tremblante, cette fois de froid, claquant des dents, elle finie par articulé avec difficulté.


"Nats..pitier..vien voir.."


A peine la force de prononcer les "t" et les "v" rendait la phrase que très moyennement compréhensible. Pourtant, elle vue Natsu se tourner vers elle et s'approcher. Soit il allais très lentement, soit elle avais un temps de réaction que très limité du au choc mais elle ne s'apperçut que longtemps après qu'il était déjà à ses côté. Avec un soupire de soulagement, elle alla se blottir dans ses bras et sanglota

"Je ne sais pas quoi faire..J'ai peur..Natsu..j'ai peur.."
Elle répéta les mêmes choses, encore et encore. Souffrant et pleurant.

Puis, puisant dans une force qu'elle même ne se connaissait pas, elle se redressa, se leva et marcha d'un pas d'automate. Grimpas à la falaise et récupéra la lettre. Elle la regarda, et se réinstalla là où ils étaient il y avais une bonne demis-heure de cela.
Regardant la mer et la chut qu'elle avais fait, elle frissonnât mais elle se sentait attiré. Voulant replongé. Hésitante et envoûté par les rocher et les vagues qui semblait l'attendre tout en bas.
Elle appela Nats car, ne regardant pas derrière, elle ne savais s'il l'avais suivit ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Mer 23 Jan - 16:18

Comme le temps filait vite.. A moins que ce ne soit Natsu, qui, à travers sa chute, ne voyait plus les secondes passer..? Il n'oublira jamais cette soirée.. De quoi était elle partie, d'ailleurs ? Il farfouilla dans son esprit à la recherche de la réponse.. Mais dû s'y résiger : Trop de choses s'étaient passées entre temps, et tout le monde saviat que Nat's avait une mémoire de.. poisson rouge.. bloup's ! Il se réduit à penser qu'il avait dû avoir eu envie de prendre l'air, et de réfléchor sur sa vie, comme il le faisait souvent.. La rencontre avec Azu' l'avait bien changé. Avant, il n'aurait pas vraiment eu le courage de sourire à nouveau, mais avec elle, à ses côtés, il réussissait à oublier ces ennuis. Etait -elle bénéfique, pour le coeur du jeune homme ? Qu'importe, il l'appréciait, et c'était le plus important !

Désormais, ils étaient dans le ciel, perdu quelque part entre ciel et terre.. Lui qui avait si souvent révé de s'envoler, il était rentrer dnas une sorte de rêve, grace à ce saut.. Au départ, il avait sérieusement douter qu'Azuna aurait pû vouloir le faire, mais il se félicitait de lui avoir posé la question... Et il était heureux de sa réponse !
Ils tombaient rapidement, mais doucement à la foi.. Le vent froid leurs fouaittait le visage, et faisait pleurer les yeux de Natsu.. Des larmes salés, nullement cosé par des émotions glissérent sur ses joues, puis s'échappèrent et disparurent dans l'air... Main dans la main, côte à côte, leur périplle ne semblait pas avoir de but. Ah si : la mer ? Non, le but rechercher était ailleurs : se distraire.. Tous deux semblaient en avoir besoin, et sur le coup, c'était la seule idée que Nat's avait eu. Il avait perdu trop de temps à penser aujourd'hui, et n'avait qu'une envie : se changer les idées.. Dans leur envole, leur esprit était libre, et plus rien ne venait perdurber le moment.. Natsu serra la main d'azuna dans la sienne, c'était le seul contacte qu'ils avaient eu jusqu'à présent, et la demoiselle était, dans ce saut, la seule chose qui le rattachait à la terre. Car là, le moment était trop propice à l'imaginaire pour Natsu puisse croire que c'était la réalité. Il était si bien, en cet instant.. Il ne dépendait plus de personne, ne pensait à rien, et se laissait faire.. Il n'était même plus maitre de son corps.. Son enveloppe corporelle fendait le vent.. Jusqu'à ce qu'elle touche l'eau. Aie. Puis, ce fut la panique, Natsu ne trouvait plus Azu'.. Sous la violence du choc, ils s'étaient lachés les mains... Mais c'était avec l'énergie du desespoir qu'il l'avait recherchée pluis trouvée..


Allongé sur la plage, à coté d'elle, il repensait à tout cela.. Le soleil sur sa peau le faisait sourire : aprés la bonne douche froid qu'il avait eu, ce contacte le réchauffait.. Les pieds dans le sable, il enlaçait Azuna.. Il avait eu si peur.. Mais une question apparû dans son esprit : pourquoi tenait-il tant que ça à la demoiselle ? Il ne la connaissait, au final,, que depuis... la soirée ? Ses vêtements étaient trempés, et se collait à son torse.. Cela ne le genait pas : il n'avait honte de rien, en lui.. Et puis il fallait avoué qu'il était assez musclé, enfin, selon lui.. Il tenait la demoiselle par les hanches, et avait remonter une de ses mains vers son visage.. Ainsi, perdu dans ses pensées, il ne se rendait pas compte qu'il enroulait les méches de cheveux d'Azu autour de ses doigts, puis les relachaient, mécaniquement... Il ne disait rien, trop occupé à l'écouter elle. Parfois, il répondait à ses craintes, et mumurait de legers :

Azu', tout est fini.. Ferme les yeux, je suis là... Tu ne crains plus rien..

A son oreille.. Puis, il la serrait contre lui, et tentait, tant bien que mal de la rassurer.. Il n'avait jamais vraiment réussit à paraitre rassurant, mais bon.. Il resongea au bouche à bouche qu'il lui avait fait.. Elle devait être inconsiente, à ce moment.. vu qu'ils n'en avaient pas reparler, et que ses joues n'étaient pas douloureuse, c'était ce que songeait Nat's. Il revit aussi le moment où elle était descendu de ses bras, et avait crier qu'il fallait qu'elle retrouve sa lettre.. Le garçon s'était sentit un peu plus à l'aise, en voyant qu'elle ne contait pas lui arracher les yeux pour cause de violage de lèvres xD, et l'avait suivit plus lentement vers la berge.. Mais en chemin, il s'était arreté, et l'avait observée.. Dans sa robe qui flottait au gré des vagues, elle avançait lentement, en titubant, puis avait fini par tomber sur le sable.. D'abord étonné Natsu n'avait pas bouger, puis il l'avait entendit vaguement des prases, dans lesquel il n'avait reconnu que son nom.. Alors il avait couru dans l'eau, luttant contre les vagues, parmis les éclaboussures et le sel qu'il sentait sur son visage, pour aller la rejoindre comme elle lui demandait.. Mais elle semblait si loin ! Dans sa course, le jeune homme ne fixait qu'une chose : elle. Elle qu'il avait cru avoir perdu, et qui finalement avait besoin de lui. Elle et Lui s'étai retrouver lorsqu'il était enfin arrivé sur le sable chaud. Essouflé, il s'était pencher vers elle, mais elle avait préférer se blottir dans ses bras... Natsu s'était donc assis sur la plage, et depuis ce petit bout de temps, il n'avait plus bouger. Elle grelottait. Il se mordit la lévre en le constatant, et souffla, les yeux rivé sur la mer devant eux :

Azu'.. Chuis désolé... Cette idée n'était pas trés.. argéable pour toi.. Tu es gelée, et je n'ai rien de chaud à t'offrir.. Pardonnes moi..


[ court, sans interet, et répétitif, désolé =$ ]
Revenir en haut Aller en bas
Azuna-chan
Surveillant(e)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2661
Age : 24
Age du personnage : Aucune
Humeur [RPG] : Mademoiselle fleur mangeuse de gnocci
Signe distinctif : schtroumpfette
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Sam 26 Jan - 0:15




"Je ne sais pas quoi faire..J'ai peur..Natsu..j'ai peur.."


A demis inconsciente, elle le répétait sans ce lasser, celle sa voix commençait à se faire rare car le froid agissait sur sa gorge en conséquence.

Il la rejoignit au bout d'un instant qui lui parut interminable, étrangement, quand elle se trouvait loin, son cœur battait à lui faire mal, elle souffrait mais essayait de se convaincre que c'était le plongeons qui la retournait encore. Titubante, tremblante, à moitié folle de rage car elle ne mettait pas la main sur cette foutue lettre. Au bout d'une phrase composée affreusement de jurons tous plus pénibles les uns que les autres, elle la retrouva enfin. Poussant un râle victorieux assez étrange.

Elle la relut, les larmes aux yeux, entre temps Natsu l'avais rejoins. Elle jeta la lettre à la mer après avoir prit le garçon dans ses bras et l'avoir serrer si fort qu'elle sentait les deux cœurs battre en une seule voix.

Puis, il parla, les deux adolescent c'était installer sur le sable, dans les bras l'un de l'autre, la demoiselle ne voulant se défaire de son étreinte.

Azu'.. Chuis désolé... Cette idée n'était pas très.. agréable pour toi.. Tu es gelée, et je n'ai rien
de chaud à t'offrir.. Pardonnes moi..


Elle souffla comme incrédule de l'énormité qu'il venait de dire, puis finit par articuler toujours du même air niais, s'étant remis de sa prétendue noyade, ça tête était assez comique à voir.

"C'était..magique..merci"


Alors là, une chose si incroyable ce passa qu'elle ne crut pas non plus que son geste était réel. Elle le regardait dans les yeux, où plutôt le dévorait des yeux, trempée, inquiet, magnifique. Il l'attirait comme un aimant et ne savais plus vraiment ce qu'elle faisait, la seule chose qu'elle ressentait, c'était son cœur battant à tout rompre et elle pensait que c'était de même pour lui..une espèce de 6eme sens lui soufflait d'un murmure rassurant qu'il éprouvait la même chose.

Elle se pencha vers lui et le fit "tomber" délicatement, allonger sur le sable, elle s'appuya sur son coude et rapprocha doucement son visage près de celui du garçon, ses cheveux tombait en cascade comme un rideau cachant leurs deux visage.

Un instant, elle hésita puis se ressaisit et, fermant les yeux lui vola un baiser.

Elle sentait ses pommettes rougir et son cœur s'emballer, elle posa sa main dans le sable de l'autre côté pour prendre appuie car son autre bras qui la soutenait commençait à faiblir. Le baiser rompue, elle le regarda et s'assit toute rouge, très gêner, elle bredouilla

"E..Excuse moi..Excuse moi Natsu.."


Elle lui tourna le dos puis se leva, commençant à marcher près de l'eau puis trempant carrément ses pieds dans l'eau. Bon, sa la rafraîchissait mais elle n'osait toujours pas le regarder, rouge de honte.

Elle s'arrêta de marcher, une fois qu'elle ne sentait (presque) plus le regard du garçon sur elle et soupira, les larmes aux yeux, elle décida d'affronté la réalité, elle retourna au près de Natsu et résista à l'envie de se blottir dans ses bras et de pleuré tout son saoul. Son visage resta de marbre, gardant les deux petites pommettes rosies.

"Nat's..J'suis désoler..Tu ne me connais pas..tu ne connais rien de moi. Si tu veut me connaître, alors je t'expliquerait..tout..tout ce que j'ai vécu. Mais je ne te connaît pas non plus..explique moi."
Elle se laissa tomber à genoux devant lui, et posa ses mains sur les siennes. Elle baissa la tête un instant hésitante, puis continua en le regardant dans les yeux

"Je comprendrait si tu me dit que tu ne veut pas me connaît m'oublier..Mais sache que cet journée sera inoubliable..grace à toi"

Elle eut un fin sourire et l'embrassa sur le coin des lèvres et se recula, attendant la réponse, prête à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Natsu
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 539
Age : 27
Humeur [RPG] : Rêveur de Lune
Signe distinctif : Amoureux de toi...
Date d'inscription : 14/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 Ans
Mes relations:
Sexualité: BII

MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   Mer 30 Jan - 1:05

[ Ayéééé finish ^^ ]





La mer.. Tout avait commençé en face d'elle, tout continurait prés d'elle, et.. tout finirait-il prés d'elle ? Patience.. Laissons la nature faire les choses, et le narrateur raconter son histoire..
C'était un soir, de pleine lune, l'un de ses rares soires où sortir en vaux la peine. L'une de ses soirée, où vous savez qu'il se passera quelque chose dans votre vie, qui vous changera. C'était avec un visage défait, fatigué et triste qu'un jeune homme s'était présenté à la mer.. Il avait parlé à la lune, avait soufflé sur les étoiles.. Et s'était le vent qui lui avait apporter la plus belle des solutions : une demoiselle. Sachez, chére lectrice, que les filles apportent beaucoup de réconfort, pour les ados. D'abord, elles sentent bon.. Ensuite, elle sont adorable, et pour finir, comme si ce n'était pas suffisant, elle sont belles. Azu était tout cela : elle était une demoiselle. Sa demoiselle. Celle qu'il adorait, appréciait et.. Chut. Pas tout de suite, voyons ! Il l'avait connu assez rapidement. Un lien s'était formé enter eux, plus fort et plus doux que chez n'importe qui d'autre. Les raisons ? Natsu les ignoraient.. Et elle aussi, sans doute.. Elle lui avait parlé. L'avait aidé. Mais elle lui avait aussi expliquer sa vie à elle, ses angoisses, ses craintes et.. son passé. Son dur passé. Natsu serra la jeune fille contre lui à cette idée. Dire qu'elle avait une fille... Elle était vraiment courageuse.. Enfin, laissons de côté ces détails, pour revenir sur les instants présent..

.......

Non, enfaite, restons sur le passé : il est important. Ensemble, ils avaient partagués une aventure. Le Saut. Ils s'étaient pris la main, avait prit leur courage, puis avait pris leur envole.. Ensemble, à coté, mais pourtant séparément.. La chute ? Elle avait été dure.. Certes, mais le rê^
ve au moment du vol n'était pas oubliable.. Natsu devait beaucoup à Azuna, il le savait. C'était en partie grace à elle qu'il était là acctuellement...
Bref, leur saut fut magnifique. Court et rapide à la fois, tendre et brutal parfois, mais aussi doux et majestueux.. En un mot, en un saut, ils avaient quitté la terre. Oui, cette soirée était bien l'une de celles qui se grave dans votre esprit, et vous interdit l'oublie. Il ne pourra plus jamais omettre ce visage qu'il a si souvent regarder, cette nuit. Ni cette robe qui flotte si bien dans l'eau.. Et cette voix qui l'avait berçée au moment où il ne s'y attendait pas.

Tendrement enlaçés, aucun des deux ados ne voulaient bouger. Ils ne voulaient plus se séprarer.. Un bras de l'étudiant se trouvait sur les haches de la demoiselle... A travers ses vêtements Natsu sentait la maigre chaleur d'Azu.. Mais elle avait froid, il le savait au tremblement de son corps... Natsu aprés s'être mordu la lévre pour se punir l'entendit souflfler de ces derniére parole.. Bon, certes lui avait apprécié le plongeont mais.. On ne sait jamais.. Un sourire se dessina sur son visage. Okay, il avait été un peu fort, là, en disant qu'il n'aurait pas dû le faire... Et la réaction de la demoiselle était prévisible... Bon, il ferait mieux la prochaine fois ^^ . Mais, alors qu'il se perdait à nouveau devant la beautée du paysage qui s'offrait à lui, une seconde beauté apparu sous ses yeux.. Tout d'abord, elle le poussa un peu, et le fit tomber dos contre le sable chaud. Allons bon, elle allait donc le violer ? Bah, il n'était pas contre.. xD Tout en se laissant faire, il la vit qui s'approchait doucement, et qui, rapidement pressa ses lévres sur les siennes.. Il frémit. Déjà ? Sa longue cascade se cheveux tombait autour d'elle, et encadrait magiquement bien ses grands yeux.. Il l'observait lorsqu'elle se retira, et resta un instant allongé. Il était bien, là. Il ne voulait plus bouger.. Et puis, la sentation des lévres chaudes contre les siennes était agréable.... C'est avec un air un peu béa qu'il se redressa, et l'entendant s'escuser, sourit et ouvrant la bouche, il allait répliquer quelque chose lorsqu'elle se releva, et s'en alla.. Loin de lui.. Trop loin à son gout.. Il tendit un bras pour la rattraper, mais elle s'était envolée.. Alors, il ferma les yeux.. Et maintenant, s'il les rouvraient, serait-il dans son lit ? Tout cela, n'avait-il été qu'un rêve ? C'était trop beau.. Mais le vent lui gifla le visage, et le ramena à la réalité.. Il aperçut là bas la demoiselle qui marchait dans le sable.. Il se redressa un peu pour aller la rejoindre, la prendre dans ses bras, lui dire combien il tenait à elle.. Mais c'est elle qui décida seule de revenir... Un immence sourire barrait le visage de l'homme lorsqu'elle se rapprocha à nouveau de lui, et s'escusa encore une fois.. Leurs mains entrelaçées, elle chuchota que la journée avait été fabuleuse.. L'homme approuva d'un signe de tête. Azu ne le regardait pas.. Il tendit sa main vers elle, et , aprés avoir caressé la fine coubre de son menton, il lui redressa un peu le visag pour qu'elle le regarde. Plongeant son regard dans le sien, et se déconnectant à nouveau de la réalitée, il prit un aller simple pour le paradis... Tout en déposant ses lévres contre les siennes, il souffla :


Azuna.. Sache que je veux te connaitre, et que je ne peux me résoudre à t'oublier.. C'est trop tard.. Je suis devenu fou de toi.

Sa main glissa sur le menton pour passer dans ses cheveux, et descendre vers ses haches. Là, alors qu'il la fixait toujours, il l'embrassa doucement, sous la chaleur du soleil et la fraicheur de la mer, et repoussa toutes leurs interrogations silencieuses sur leurs avenirs dans ce baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reflexion, seul. [ libre, bon rp ? ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (alika) + je me livre en aveugle au destin qui m'entraine.
» Seul sur la plage (libre)
» Seul sous les projecteurs, ou presque... [Libre]
» Reflexion sur la bidonvilisation de nos mornes
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: La Ville :: La mer-
Sauter vers: