AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Petite soirée sympathique [ PV Sué ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 1:35

[ Si le nom du sujet ne te plait pas avertit moi car on m'a déjà fait le coup ^^" ]
- Erf ...

Un long soupir mélangeant a la fois ennuit et envie de partir d'ici s'échappa des lévres du jeune homme et s'enVola très loin, la haut pour finalement éclater sans faire aucun bruit. Ce long soupir venait d'être poussé par un jeune garçon portant un jean et un T-Shirt rayé blanc/rose a manches assez courtes qui mettaient en valeur ses bras assez musclés. Un peu plus haut se trouvait une tête ronde avec deux yeux d'un bleu magnifique comme l'océan et des cheveux blonds, couleur du blé en bataille mais donnant l'impression qu'ils étaient coiffés avec du gel, faisant un effet donc assez spécial. Mais Kojiro, lui, s'en fichait pas mal de la beautée des gens, tant qu'ils restaient un peu naturels.

Il était donc là à attendre, pensant et ésperant a la fois que quelqu'un viendrait dans le salon lui tenir compagnie en faisant la conversation ou en sirotant un bon chocolat chaud devant le feu de cheminée et la télévision accrochée au mur mais en fait, ses désirs étaient parties aussi avec les soupirs car personne n'était encore arrivé et il était maintenant dans les 23h30. Kojiro était donc là, toujours à attendre, son chocolat au lait amoitié vidé toujours là, la vapeur s'échappant de cette petite tasse. Il esperait tant avoir un peu de compagnie ... Juste un tout petit peu pour ce soir. Mais bon, peut-être qu'il allait apsser une nouvelle nuit seul, dans le noir, dormant dans un canapé.

Il tourna soudainement sa tête vers son chocolat au lait et le finit en une seule gorgée. Puis il se retourna et se mit face a la pièce qui contenait des petits canapès autour de la cheminée, des baby-foot et toutes sortes de jeux en tout genre. Il se retourna de nouveau vers sa tasse vide et se leva et se mit derrière le bar et sortit du chocolat en poudre et du lait et mélangea le tout puis mit sa tasse à chauffer 2 minutes. Pendant ce temps là, il alluma l'eau et se mit du produit sur les mains avant de bien frotter et de finalement les essuyer et c'est a ce moment là qu'il entendit des bruits de pas. Pas possible ... Ce devait être quelqu'un qui devait aller dans une pièce a côté ... Mais en fait c'était ...
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 2:28

[Le titre me va parfaitement]

... une jeune femme qui était bien heureuse de pouvoir entrer dans un endroit chaud, dans l'optique de pouvoir se reposer.
Pour cela, il n'y avait pas cent mille solutions. Son choix se porta sur le salon, qui d'après elle était le lieu idéale pour une reposette bien méritée, pour se réchauffer aussi, et pour, pourquoi pas, rencontrer des gens.
La journée n'avait pas été longue, au contraire, Sué c'était levée sur les 14h. Mais elle avait ses raisons. Tel un vampire, comme dirait les personnes les plus lugubres, elle vivait essentiellement la nuit. Mais c'était pour une question professionnelle, et la jeune femme s'en accommodait très bien. Elle avait toujours aimé la nuit.
Mais il fallait avouer que quelques mois à ne dormir que quelques heures, ça finissait par vous pomper l'énergie, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un vestige en voix de décomposition.
C'était sur cette note que la jeune femme poussa la porte du salon. Chacun de ces gestes étaient lents, elle mesurait chacun de ses pas, histoire de ne pas faire de mouvements pour rien.
Au bout du rouleau était une expression qui lui allait bien, pour le moment.
La jeune femme était vêtue ce soir de sa jupe noire, un peu courte, sur un collant couleur chaire. Une chemise blanche, cintrée, et par dessus une belle veste de cuire noire, lui couvraient le dos.
Elle avait aux pieds des bottes qui lui montaient jusqu'aux genoux.
Ainsi, elle pouvait prétendre ne pas avoir trop froid. Mais l'hiver avait une toute autre tête que ce qu'elle avait pu s'imaginer, et elle était réellement frigorifiée.
Une fois entrée dans le salon, la porte se referma silencieusement derrière elle, alors que celle-ci s'avança sans réfléchir vers la cheminé. Si elle pouvait entrer carrément dedans, elle le ferai.
Arrivée à destination, elle s'affala sur la canapé qui faisait face au foyer, soupirant bruyamment, se croyant seule.
Elle avait juste omit un bruit. Celui de l'eau qui court. Celui donc d'une présence dans le lieu.
En se rédissant un peu, car légèrement honteuse de s'être fait vu sous un tel angle peu féminin, elle tourna la tête et posa ses yeux sur un jeune homme blond qui se préparait un chocolat chaud.

"Hum... salut..."

Sa voix douce et faible se fit tout de même entendre dans le salon. Sué ne savait pas trop quoi dire, mais tout de suite, elle adopta un comportement un peu plus respectable lorsque l'on est en présence de quelqu'un. Soit dit en passant, d'un jeune homme plutôt pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 3:08

Le bruit d'une porte retentit suivit d'un grincement typique de la porte du salon qui devait se prendre un coup d'huile depuis dès mois mais cela n'avait toujours pas été fait et le bruit devenait vraiment de plus en plus insupportable. Il le savait car ce n'était pas la première fois qu'il venait ici et cela ne serait sûrement pas la dernière non plus. Le jeune Kojiro avait une certaine habitude quand il venait au salon, c'était qu'il y dormait souvent pour changer un peu car il se sentait dans un habitat différent et mieux, prêt d'une cheminée et dans un canapé confortable et d'ailleurs très jeune. C’est pour cela qu’il avait l’habitude des différents bruits qui pouvaient être produits dans la pièce car dès heures tout seul dans cette pièce, il en avait passé sans jamais dire quoi que ce soit. C’était comme si cette pièce lui enlevait toute envie et toute possibilité de parler …

Donc, quand le jeune homme entendit la porte s’ouvrir puis doucement se refermer en produisant un grincement assez énervant, il en déduisit donc que quelqu’un venait d’entrer et se tenait au pas de la porte mais il ne pouvait pas vraiment regarder qui il s’agissait car il était bien trop occupé pour l’instant a préparer son chocolat chaud. Lorsqu’il eut versé le lait par dessus le chocolat, il sortit d’un tiroir une petite cuillère et il commença a tourner dans un sens puis soudainement dans l’autre en faisant bien en sorte que tout le chocolat soit dilué. Puis quand ce fut le cas ( D’ailleurs au même moment il entendit un bruit provenant du canapé ) il attrapa la tasse et se retourna, ouvrit une sorte de grande machine et posa sa tasse dedans et referma en appuyant sur quelque boutons pour que finalement cela affiche 1 minute.

Quand ceci fut fait et qu’il entendit bien le bruit de la machine dont le plat ou était posé le chocolat commençait a tourner, il se retourna et ouvrit le robinet d’eau et mit un peu de savon sur ses mains et frotta puis les rinça. Il coupa ensuite net l’eau et attrapa une serviette sur laquelle il s’essuya lorsque soudainement il entendit un « salut » d’ailleurs prononcé par une voix fine mais féminine. Il releva alors la tête et vit une jeune femme d'ailleurs très belle ( ce qui le fit rougir ^^ ) et il ne put s'empêcher de baisser els yeux en disant :


- Salut !

Puis il sortit une autre tasse et versa du lait et du chocolat et mélangea le tout et sorti l'autre tasse de la machine et mit l'autre a la place. Il le posa ensuite sur une petite assiette et demanda ensuite a le jeune fille qu'il ne connaisait même pas :

- Chocolat chaud ?
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 4:03

L'odeur de chocolat chaud commençait à emplir la pièce, et Sué partait à ses rêveries. Elle avait décidément fait le bon choix, en venant ici. Il faisait bon, il y avait un jeune homme aux airs sympathique, et il y avait pour couvrir le tout du chocolat chaud...
Rien qu'à l'idée d'aller s'en concocter un, Sué frémissait. Elle regarda le bar, où le jeune homme s'activait avec un peu plus d'entrain que lorsqu'elle était entrée. Elle allait attendre qu'il ai finit pour aller à son tour se préparer un chocolat chaud. Bien chaud ho oui, elle voulait se réchauffer les os.
La réponse à son Salut se fit entendre, dévoilant ainsi le timbre de la voix du jeune homme. Elle ne put s'empêcher de constater à quelle point celle-ci était profonde et attirante.
Alors que la jeune femme penchait la tête en arrière pour observer le garçon, elle se demandait d'où il pouvait bien venir, son identité etc. Elle aimait à rencontrer des gens, et sentait que ce personnage pouvait représenter pour elle quelqu'un de valeur.
Après un petit moment de silence reposant, quelque fois interrompu par les bruits que faisait le garçon au bar, ou par les crépitements du feu, la voix du jeune homme retentit.
Un peu surprise, Sué tourna la tête pour le regarder, avant de comprendre qu'il venait de lui proposer un chocolat chaud.
Mieux encore! il lui avait FAIT son chocolat chaud. Sué n'en croyait ni ses yeux, ni ses oreilles. Ce garçon devait avoir des dons de télépathie pour ainsi savoir qu'une telle boisson était la bien venue.
Mais en y réfléchissant un peu, c'était normal. Tout le monde appréciait le chocolat chaud par un temps froid pareille.
Sans rechigner, la jeune femme se leva de son canapé pour se rendre au bar, avec un grand sourire.

"Ho merci beaucoup, tu es bien serviable!"

Un compliment, voilà qu'elle complimentait quelqu'un. On aurait dit que la dealeuse professionnelle venait de laisser place à une gentille petite fille de bonne famille. Mais Sué n'y fit pas attention. Tout ce qui attirer son attention, à vrai dire, c'était le regard du jeune homme qui avait quelque chose de spécial.
Mais après tout, Sué arrivait toujours à trouver quelque chose de spécial chez les gens.
Elle approcha un haut tabouret du bar pour s'y installer confortablement. Ses doigts vinrent de poser délicatement sur la tasse, pour se réchauffer sans pour autant se brûler.
En attendant que la température soit adéquat pour la consommation, Sué posa ses yeux sur le jeune homme qui, lui semblait-il, avait le rose aux joues. Elle décida de ne pas souligner ce petit détail.

"C'est très gentil de ta part de m'avoir fait ce chocolat chaud... il n'y a rien de mieux par un temps pareil!"

Elle regarda un peu ailleurs, malgré elle, gênée. Puis ajouta.

"Au faite, qui dois-je remercier pour un geste si adorable? "

Elle attendait avec cette question à ce que le garçon décline son nom pour qu'elle connaisse enfin son identité. Son regard plongea un moment dans le sien, alors qu'elle recommençait à rêvasser. Vraiment, la fatigue se faisait sentir à chaque instant. Elle ne pouvait pas rester à un endroit, sans bouger, sans partir dans un sommeil ... paradoxal.
Elle hocha la tête pour redescendre sur terre et focaliser son attention sur le bel âtre qui se trouvait devant elle. Elle lui adressa un sourire des plus chaleureux, puis porta à ses lèvres la tasse de chocolat chaud, dont elle but une gorgée.
Gorgée qui eut immédiatement pour effet de la réchauffer de l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 12:55

Après avoir délicatement posé le chocolat chaud dont l'odeur commençait a s'échapper dans toute la pièce sur son socle en verre, le jeune homme se mit bizarrement à attendre, comme si il ésperait que la très belle jeune femme assise sur le canapé devant lui allait accepter son invitation. Il fallait qu'il arrête de rêver car ca pourrait lui jouer des mauvais tours un de ces jours. On dit très souvent que les rêves nuisent a la vie et maintenant on comprend mieux car quand le jeune homme comprit que si il attendait comme ça, il n'allait tomber que sur un résultat catastrophique, il se retourna et s'occupa en rangeant la table de travail et en sortant le deuxième chocolat au lait de la machine et qui était maintenant quasi-brulant.

Il le posa très rapidement sur un autre socle et soupira en secouant ses mains. Et c'est là qu'il entendi a nouveau cette voix féminine et en relevant la tête il remarqua qu'elle n'était plus sur le canapé mais à présent sur l'une des chaises du bar, touchant son chocolat au lait mais finalement elle semblait se raviser en attendant qu'il refroidisse un peu. Il souria alors et passa ses mains dans ses cheveux blonds en bataille et les secoua un peu et baissa les yeux en provenant d'une voix assez timide :

- Mais deriens ... C'est normal !

Il releva la tête car devant une jeune femme c'était signe d'impolitesse et son regard croisa soudainement celui de l'inconnue. Son regard resta ainsi de marbre pendant quelques secondes, ses yeux bleus océans fixaient les yeux de la jeune fille qui étaient d'ailleurs magnifiques, comme des pierres qu'une extrême valeur et il avait presque envie de se rapprocher pour mieux la fixer mais il comprit alors qu'il ne la connaisait pas et que ce n'était pas terrible et ca pourrait peut-être la faire fuir. Il tourna alors sa tête vers le lait et le chocolat et les mit dans un coin du bar au cas ou il en aurait encore besoin. Il prit alors son chocolat chaud et le porta jusqu'à ses lévres et en but une gorgée : c'était délicieux. Il n'arrivait pas à comprendre pourquoi mais il avait prit l'habitude de mettre toujours la même dose de chocolat et de lait et toujours le chocolat chaud qui en résultait était délicieux.

Il ferma un instant les yeux, laissant le chocolat chaud couler lentement dans son organisme et se laisser transporter par le sang. Il réouvrit les yeux et poussa un soupir et une petite vapeur s'échappa et il souria. Puis il reposa son chocolat chaud sur son socle et il entendit la jeune fille parler a nouveau. Il releva sa tête et la regarda et souria et il dit :

- Mais deriens je pense que ca vous fera du bien et si vous en voulez un autre demandez moi !

Un nouveau sourire s'afficha sur son visage et il regarda lui aussi ailleurs un petit instant, essayant de trouver quelque chose à faire mais finalement la jeune fille reprit et lui demanda son nom ( Enfin d'après ce qu'il en a déduit ^^ ) et il répondit :

- Je m'appelle Kojiro charmante demoiselle et vous ?

Son sourire ne sembla pas s'éteindre de son visage pour une fois. Et puis a nouveau leurs regards se croisèrent un petit instant mais cette fois ci il y'avait quelque chose de différent chez elle ... Il voyait soudainement une petite pointe de sommeil qui était signe qu'elle avait beaucoup travaillée. Il esperait en tout ça que son chocolat chaud aller la revitaliser car si elle se mettait à dormir ca serait la fin des haricots.

- Un bon chocolat chaud revitalise très vite et en plus avec ce temps pareil, mieux vaut rester ici ! Les autres élèves qui sont dans els couloirs doivent mourir de froid !
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 13:26

*Mais il me vouvoie!*
A chaque fois qu'un élève, apparemment du même âge, la vouvoyait, ele ne pouvait s'empêcher d'être assez mal à l'aise. Mais elle envisageait toujours la possibilité que la personne soit un client qu'elle n'avait pas noté dans sa mémoire, ou encore qu'il la connaisse de nom.
Après tout, Sué Tsukushi, dans la rue, était assez connue. Ce qui ne faisait pas son bonheur!
Mais quelque chose lui disait que le jeune homme en face d'elle était tout ce qui avait de plus réglo. Par conséquent, il ne pouvait pas la connaître. En d'autre thermes, il la vouvoyait simplement... sans arrière pensée.
Il se présenta, lui demandant la pareille. Mais la jeune femme mit un peu de temps a réagir dut à la surprise que suscitait en elle ce vouvoiement, et surtout dut à la fatigue. Doucement, elle le regarda en souriant, un air un peu absent. Elle qui était dans ses pensées, la voilà contrainte à réagir. Ce n'était pas bien compliqué, mais la voix qu'elle emprunta pour répondre, bien malgré elle, était pâteuse et faisait sentir sa fatigue comme jamais.

"Sué, enchantée de V... te connaître."

*Tu vas pas le vouvoyer toi aussi...*
Elle n'appréciait pas trop ce genre d'atmosphère où elle même ne savait pas comment se comportait devant l'individu. Lui demander de la tutoyer? non, cela faisait comme si elle en avait l'habitude... non, c'était décidé, elle le laisserai faire comme il le voudra.
Pour le moment, elle aimait à regarder le faciès délicat du jeune homme en face d'elle. Il avait quelque chose d'attirant, et quelque chose qui lui inspirait vraiment la sympathie. Elle pourrait peut-être s'en faire un ami, un vrai... pas comme les autres.
Un moment, elle regarda ailleurs, mais la voix de Kojiro la ramena dans le salon.

"Oui, tu as bien raison. Je pense que je vais me réveiller un peu, il me faut juste un peu de temps."

Elle partit à rire doucement, se grattant la nuque d'un air un peu gêné.

"Je me suis levé vers 14h pourtant... mais ça doit être le décalage. "

Sans prévenir, elle devint alors tout de suite un peu plus sérieuse. Prise dans son élan à blablater, elle venait d'en dire trop. Quoi? dire simplement qu'on s'est levé à 14h, c'est en dire trop?
Oui, exactement. Les gens qui se lèvent en début d'après midi sont connu pour vivre la nuit, et Sué tâchait de cacher son métier depuis des mois qu'elle vivait ici. Elle n'allait pas commencer de si tôt à dévoilé quelque mauvaises facette de sa personnalité.
Elle retrouva peu à peu son sourire, essayant de l'avoir assez progressivement pour ne pas alerté le jeune homme qu'en à son comportement qui pouvait paraître étrange. Décidément, c'était une fille assez calculatrice.

"Mais dis moi, il doit être 23h 30... [elle jeta un coup d'oeil à sa montre]... et qu'est-ce que fais un jeune homme ici alors que tout le monde est dans son lit, ou au moins dans sa chambre? "

Elle lui sourit gentiment, en doutant pas une seconde que Kojiro pourrai penser la même chose d'elle même. Qu'est-ce que faisait Sué à une heure légèrement poussée, très légèrement, de la soirée. Après tout, les deux adolescents avaient toutes les raisons du monde de se trouver là, à ce moment, dans ce lieu.
Et franchement, le hasard faisait parfois bien les choses. Ainsi, Sué avait put rencontrer Kojiro, qui bien qu'elle ne le connaissait pas, représentait déjà pour elle quelqu'un qu'elle ne devait pas laisser filer.
Elle se passa doucement les doigts dans les cheveux, pour les mettre derrière son oreille, puis reposa son regard sur le jeune homme.
Doucement, elle porta sa tasse de chocolat chaud à ses lèvres, but une gorgée en fermant les yeux pour apprécier d'avantage.

"Vraiment très bon..."
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 14:14

Le jeune homme se mit à imaginer les pauvres jeunes hommes et jeunes filles trainer dans les couloir, tous serrés les uns contre els autres, fabriquant un petite chaleur assez suffisante pour chauffer une personne. Certains cherchaient sûrement un radiateur chauffé mais ils devaient tous tomber sur un froid et pas allumé car hélas, il y'avait un énorme problème de gaz en ce moment au pensionnat et seul la cheminée du salon marchait car elle était la seule alimentée par le bois qui lui est une ressource facile à trouver. Et peut-être que finalement ce n'était pas tout a fait le hasard si la jeune fille et Kojiro venaient de se rencontrer et c'était peut-être le début d'une longue amitié ou même plus.

Mais arretons de rêver pour le moment et passons à quelque chose de sûrement bien plus interessant. Car en effet, le jeune homme venait de demander le nom de la charmante jeune fille devant lui et pour l'instant ce qu'il avait remarqué comme changement chez elle est un air assez surpris. Il ne comprenait pas pourquoi elle faisait cette tête ... Peut-être était-ce par ce qu'il la vouvoyait ? Pour lui c'était tout a fait normal de vouvoyer quelqu'un, surtout quand il ne connait pas le nom de la personne. Mais lorsqu'il connaisait suffisament la personne, il pouvait enfin tutoyer mais c'était une habitude chez lui et peut-être que ca génait la jeune fille.

Et c'est là qu'elle lui donna son nom : Sué. Le jeune homme souria et baissa un peu la tête et prononça un enchanté assez for pour qu'elle l'entende puis ensuite il releva la tête. Il se mit soudainement a reflechir et essaya de chercher dans sa mémoire si il avait déjà connu une Sué mais ce nom ne lui rapellait peu de chose et il trouvait d'ailleurs ce nom très joli et court donc plus facile à dire. Car il y'a certaines personnes qui ont des noms très longs et c'est parfois très dur de tout prononcer et c'est pour cela qu'on utilise de plus en plus fréquamment des noms plus courts comme Yui ou Kyo ou les noms dans le genre. Enfin bref, après ce qu'il ait dit que le chocolat était bon pour se réveiller elle lui annonça qu'elle allait se réveiller mais il lui faudrait un peu de temps et il allait 'lencourager a sa façon : avec le chocolat chaud.

"Je me suis levé vers 14h pourtant... mais ça doit être le décalage. "

Après cette phrase, un long silence se fit dans la pièce. Le jeune Kojiro venait d'arrêter d'essuyer le plan de travail et regarda Sué avec de grands yeux assez stupéfaits car en effet, c'était la première fois qu'il rencontrait quelqu'un qui ... Pareil que ... Non ca devait être une blague ! Ce n'était pas possible il croyait que ... Mais finalement il y'en avait plusieurs par ici ! Un sourire s'afficha sur son visage et il répondit :

- Wouah ! Moi je n'arrive a me lever que dans les 14h30 mais il faut dire que je dort que seulement quelques heures !

Il souria et reprit alors son travail qui consistait a essuyer le plan de travail pour le rendre propre et brillant comme si il n'y avait jamais touché. Il passa un dernier coup a un endroit et il posa sa serviette en soupirant. Il repensa alors a ce que Sué venait de dire soudainement ... Lui aussi était quelqu'un qui dormait le jour et vivait la nuit ... C'était une habitude qu'on lui avait inserré dans le crâne dès sa toute petite enfance et il fallait comprendre vu ses origines familiales mais e n'était pas le moment de penser à ça pour déprimer ensuite car il y'avait quand même une jeune fille devant lui. Il entendit alors la question qu'il attendait d'elle et avant de répondre, un sourire s'afficha sur son visage et il répondit d'un air mystérieux :

- Surement la même raison qui t'a poussée a venir ici !

Il souria avec toujours le même air mystérieux et il reprit la tasse de chocolat chaud qu'il trouvait maintenant sufisament chaud pour lui et il le bu en une seule gorgée. Après avoir fait cela et reposé sa tasse, il remarqua un peu de chocolat sur ses lévres et il tira lma langue et avec il l'enleva puis la rentra a l'intérieur. Lui et le chocolat chaud ... C'était une vraie passion. Il soupira un bon coup ensuite et se reprépara un chocolat chaud et le mit dans la machine puis la sortit et le remit de son socle et il quitta le bar pour s'asseoir a côté de la jeune fille avec un écart d'environ une chaise. Il souria ensuite et demanda :

- Au fait, quel âge as-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 15:17

*Tiens...*
Le faite que Kojiro lui affirme que lui même ne pouvait se lever avant 14h 30 rassura Sué. Elle soupira d'aise, ceci détendait un peu l'atmosphère. Mais faisait-il la même chose qu'elle? Elle ne le connaissait pas pourtant, mais elle n'était pas suffisamment prétentieuse pour prétendre connaître tout les dealeurs de la ville...
Un moment de doute passa dans le salon, alors que Sué dévisageait le jeune homme. Elle ne pouvait se résoudre à l'imaginer à faire des activités douteuses... mais en même temps, qui pourrait dire qu'elle-même faisait de telles choses?
Elle ferait peut-être son enquête sur son cas, un peu plus tard... discrètement, comme elle ne savait pas bien faire.
Puis le jeune homme prit un air mystérieux pour répondre à sa deuxième question, en disant qu'il était ici sans doute pour la même raison qu'elle.
Quoi? il voulait trouver un endroit pépère, au chaud, pour se reposer? Il voulait rencontrer des gens? bon et bien, s'il le dit. Mais la méfiance de la jeune femme ne la quittait pas, ainsi, elle ne pouvait croire à 100% qu'il était là pour la même raison qu'elle.
Pourtant, rien ne présumait qu'il soit du mauvais côté...
Avec un peu de recul, le petit air mystérieux qu'avait emprunté le garçon la fit doucement sourire. Un sourire toutefois vide, pareil à son regard.
Ca recommençait. Elle se mordit la lèvre inférieure pour se forcer à reprendre ses esprits, mais il lui était de plus en plus difficile d'y parvenir. Alors elle décida d'employer les grands moyens.
Se retroussant les manches de sa chemise blanche, elle sauta de son tabouret et alla rejoindre le jeune homme qui était passé derrière le bar pour se confectionner un autre chocolat chaud.
Alors silencieusement, elle opéra à la préparation... du Hô divin café. Telle une experte en la matière, Sué s'empara des graines de café qu'elle mit dans le broyeur. Une fois actionné, celui-ci réduisit les petites graines de café à l'odeur embaumante à une fine poudre qui alla se réfugier dans le filtre.
Pendant ce temps, l'eau chauffait dans la machine, et quand tout fut fin prêt... l'adoratrice de café appuya sur un dernier bouton en disposant sous l'arrivé de café un bol blanc.
La machine trembla, ronfla, et commença son travail sous l'oeil fasciné et très attentionné de Sué. Elle en avait oublié la dernière question du jeune homme à ses côtés. A vrai dire, elle avait même oublié sa présence, tant elle avait été absorbé par la confection de son café.
Elle sursauta très légèrement et le regarda avec un grand sourire. Un sourire survivant, revitalisé par l'idée même qu'un café soit en pleine préparation.
*Il va te prendre pour une tarée...*

"Ho et bien, j'ai 18 ans! et toi? "

Elle reposa son regard sur son bol qui commençait à se remplir, et quand celui-ci fut plein à craquer, elle arrêta la machine et s'empara du récipient tout chaud. Lentement, précautionneusement, elle souleva le bol et le posa sur le bar, soufflant doucement dessus pour le refroidir un peu.
Enfin, après avoir respiré la douce odeur du nectar, elle porta son attention sur Kojiro. Plus elle le regardait, plus elle doutait de quelque chose...
*Je comprend pas, il a vraiment l'air réglo ce mec... *
Mais il y avait tout plein de raison pour se lever en début d'après midi, pour ne pas dormir la nuit... les habitudes, un décalage horaire dût à un long voyage... mais il fallait qu'elle sache. La curiosité, qui normalement n'était pas une habitude chez elle, s'emparait de ses sens.

"Tu es insomniaque? "

*C'est ça, tourne autour du pot, comme s'il n'allait pas s'en rendre compte*
Ce qui la rendait un peu nerveuse sur ce sujet c'était sans doute les problèmes, quelque problèmes, qu'elle avait. Mais une fois tout ça mit au claire, elle s'en sentira que mieux. Même si la réponse ne lui sera pas favorable.
Son regard se fit un peu accusateur, mais son sourire ne disparu pas pour autant.
Ce jeune homme risquait d'être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 16:28

Le jeune homme qui s'était à présent assis sur une chaine tranquillement vint sa tranquilité être détruire par Sué qui avait sautée de son tabouret et l'avait rejoint pour une toute autre raison que s'asseoir tranquillement car en effet, elle sortit un sac plein de graines de café qu'elle écrasa puis mit dans la machine et elle se mit à attendre. Au tout début, le jeune homme ne comprit pas très bien pourquoi elle avait fait ça mais en voyant les graines de café ratatinés en mille morceaux, il comprit très vite qu'il aurait mieux fait de faire d'abord du café puis ensuite du chocolat chaud car ca aurait plus tenu Sué en place qui semblait impatiente de prendre un bon café et c'était mieux comme solution car ca allait la booster.

Mais en attendant, le jeune homme semblait assez loin dans ses pensées car pour le moment, il repensait à ce qu'il venait de dire à Sué quelque instants plus tot qu'il se levait à 14h30 et qu'il trouvait que c'était courageux de sa part qu'elle se réveille une demi heure de plus que lui. Il se doutait un peu en lui-même qu'elle n'allait surement pas se retenir très longtemps de poser des questions qui devraient faire en sorte que le jeune homme montre sa véritable personalitée. Après tout, elle était du même type humain que lui et il avait bien le droit d'en parler a quelqu'un de sur, qui comprenne ce qu'il faisait car la personne aussi le faisait ou l'avait fait et cette personne qu'il avait choisit était Sué et il était sur qu'elle garderait le secret.

Mais en attendant qu'elle pose la question fatale et tellement proche, elle semblait très occupée a attendre son café. D'ailleurs cela faisait rigoler le jene homme car son conportement était des plus bizarres mais il avait tellement l'habitude de ce genre de personne ... Mais Sué était tellement différente et tellement interessante qu'il avait envie de tout savoir d'elle, tout sans exception et qu'il commençait a bien l'aimer. Mais bon, ce qu'il resentait pour l'instant était plus un début d'amitié qu'un début d'amour mais qui sait ? Ce genre de sentiment est plus dans le hasard que dans la chance mais il y'avait quand même quelque chose a respecter : respecte la personne telle comme elle te respecte toi !

Enfin, une odeur de café s'impregna doucement dans la pièce, signe que le café était bientot terminé et qu'elle allait bientot pouvoir le sortir. Cet odeur attisait le jeune homme qui voulait lui aussi un café mais c'était beaucoup trop tard pour demander mais la prochaine fois il pensera a s'en faire une tasse au cas ou. Enfin, Sué mit une tasse sur la cible et le café commença a couler, une mousse légéere apparaisant au dessus mais disparut très vite. Puis quand il fut presque rempli à rabord elle arreta et avec une délicatesse subtilement bien dosée, elle s'asseya et posa son café en soufflant de temps en temps dessus pour enlever la fumée mais la fumée lui arrivait maintenant dans le nez.

- Moi ..., commença t-il, j'ai 17 ans et demi mais je suis plus proche de mes 18 !

Il souria et repassa sa main dans ses cheveux. La question fatale se faisait sentir de plus en plus et finalement, Sué la pose. Il s'y attendait depuis plusieus minutes et il ferma les yeux un isntant, finissant son chocolat chaud mais remarquant déjà que la tasse était vide, il soupira et dit :

- Non mais j'ai été tueur autrefois ! Un grand tueur mais hélas j'ai eu un accident il y'a 2 ans j'ai eu un accident et j'ai eu un choc émotionnel et j'ai tout perdu ! Maintenant je suis doux comme un agneau !

Il lui souria et repassa un instant ses mains dans ses cheveux. il mit alors du lait dans sa tasse et en bu une gorgée assez rapidement. Maintenant elle savait ce qu'il était avant ... Peut-être qu'elle allait fuir ou peut-être qu'elle 'nallait rien faire. Mais si elle devait partir il lui avouerait qu'il la trouvait très entille et jolie. Mais en attendant, il reposa son regard dans le sien un instant, ses yeux bleus océan faisant rage avec ceux de Sué et soudainement, une méche de cheveux tomba juste devant ses yeux. Il soupira et passasa main qui effleura sa peau et qui repoussa la petite touffe de cheveux rebelle derrière son oreille. Après avoir fit ça, il recula la main et lui fit un tendre sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 17:10

*Je ne m'attendais pas vraiment à ça...*
Mais elle s'attendait à tout. Tout et n'importe quoi, ainsi aucune marque de surprise n'apparut sur le doux visage de la jeune femme. Même un faible sourire apparut, elle qu'elle se penchait pour souffler à nouveau sur le liquide sombre, encore fumant.
La méfiance à son comble, Sué gardait pour elle un faible pourcentage pour le faite que le jeune homme lui raconte n'importe quoi. Mais la plus grande partit de ce pourcentage était consacré à la vérité que cela pouvait être.
Tout envisager, sans rien oublier. L'une des premières règles.
Ainsi, il était tueur? Visiblement, elle ne c'était pas trompée. C'était réellement quelqu'un d'intéressant.
Bien qu'elle ne soit pas totalement sûre de la véracité de ses dire, elle décida de jouer sur la carte "je te crois".
Quoi qu'il en soit, jamais rien ne sortira de cette pièce, comme de ses lèvres. Jamais tout ce qu'elle pourra entendre ici ne sera sût par quelqu'un d'autre qu'elle même. Sué avait un dont pour ne jamais rien dire, même sous la torture... a cette pensée, elle frissonna désagréablement, se souvenant...
Son regard plonge dans son café, alors qu'elle réfléchissait à la marche à prendre. Un ex tueur. Cela était doublement intéressant que pour certaine de ses manip', un gars comme lui serait intéressant. Il faudrait lui proposer d'intégrer son clan... non, plus tard. Et si elle lui demandait elle-même, il risquerait de comprendre qu'elle est pour le moment à la tête de cette organisation. Ce qu'elle ne voulait pas. De plus, elle n'était pas sûr que ce jeune homme, bien que agréable, ne soit pas contre son camps.
Perdue dans ses pensées, elle sentit le regard de Kojiro posé sur elle. Elle leva les yeux et le fixa un moment. Ses yeux sombres et profonds rivalisèrent avec la profondeur des océans dans laquelle elle était entrain de tomber. Quel regard...
Un faible sourire passa sur ses lèvres. Ce mec était parfait. On ne pouvait pas se douter une seconde de son passé, et de ses activités. Lui et son sourire, son visage doux, son air innocent.
Mais après tout, ne venait-il pas de dire qu'il était devenu doux comme un agneau suite à un choc émotionnel? Il ne fallait pas oublier ce détail.
Finalement, elle ferait mieux de ne rien lui demander. Elle ne voulait pas atteindre sa santé, tout ça pour que le trafic du marché noir de la rue fonctionne encore. Elle continuera seule...
Mais depuis quand elle pensait à la santé des autres avec tant d'attention? décidément, ce jeune homme émanait de la sympathie, et Sué n'y était pas indifférente.
Elle porta doucement son bol de café à ses lèvre, but une gorgée, puis reposa le bol délicatement, sans produire un seul bruit.
Son regard se redirigea vers Kojiro, et elle se mit à l'observer longuement.
*7% peut-être*

"Et bien... quel genre d'accident as-tu eu?"

Par cette question, elle venait de faire comprendre au jeune homme qu'elle le croyait. Ou du moins qu'elle jouait la carte positive. Elle le regarda de nouveau longuement, en attendant sa réponse. Son regard glissa de ses yeux à sa tasse de chocolat chaud vide, puis elle rompit le silence pour lui demander:

"Ho... tu veux peut-être que je te fasse aussi un café ?"

Un sourire apparut sur son visage, sourire étrange. Son regard reprenait de sa vivacité au fur et à mesure qu'elle buvait son café. Bientôt, son esprit suivra la marche, et elle pourra aviser de ce qui arrivera. Chaque instant en la compagnie la poussait à penser qu'il ne fallait pas qu'elle le lâche de si tôt. Après tout, il était intéressant... et Sué ne pouvait s'empêcher de constater à chaque fois le timbre doux de sa voix, son visage charmant... d'ailleurs, elle était tombée sous le charme. Et pour ne pas le montrer, elle se devait de rester professionnelle. Elle n'aimait pas trop que l'on se rende compte de ses sentiments.
Histoire de meubler son silence, elle prit son bol de café et but la dernière gorgée, puis regarda le fond avec tristesse. Déjà finit...
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 17:48

Après avoir remit ses cheveux en place et au même moment ses idées, le jeune Kojiro se releva, sentant soudainement une crampe au niveau de la jambe mais ne montrant rien qui pourrait montrer qu'il avait mal a cet instant. On lui avait appris de ne jamais montrer la souffrance, même si on se fait couper un jambe devant tout ses camarades, il faut rester digne et fort et c'est ce qu'il avait fait pendant toutes ces années. Jamais il n'avait renonçé. Jamais il n'avait reculé car tout les obstacles sont franchissables avec un peu de bravoure et de fierté. Il ne se rapellait jamais avoir veçu ca mais sur le moment, certains souvenirs qu'il n'avait jamais vu remontaient a la surface de son esprit.

Mais il fallait absolument qu'il arrrête de rêver car tout peut arriver en 5 secondes d'inatention. La vie nous pousse a faire tellement de choses de plus en plus rapides et les accidents aussi arrivent tellement vite. Il reprit donc ses esprits et regarda Sué dans les yeux, prolongeant le regard encore un peu plus, toujours ses yeux bleu océan la regardant et toujours ce petit sourire en coin si mystérieux et qui ne semblait pas non plus partir. Il baissa ensuite les yeux et se versa a nouveau du lait mais rajouta du chocolat et la mit dans la machine et programma 2 minutes. Puis il retourna son visage vers Sué qui lui posa une question qu'il attendait auss avec un peu d'avance. Il répondit :

- En fait je ne sais pas vraiment si j'ai perdu toutes mes aptitudes mais en fait lors d'une mission j'ai glissé sur un rocher sur lequel j'avais mon sniper en me relevant et je me suis fracturé la tête ! On m'a sauvé alors que je n'avais plus que quelques secondes a vivre et j'ai vraiment eu beaucoup de chance ! Mais l'organisation dans lequel j'étais pense que je n'ai plus aucune aptitude mais a certains moments il m'arrive de faire des choses assez bizarre ...

Il soupira et soudainement une mouche atterit sur le plan de travail. Il jeta a peine un coup d'oeil que son poing écrasa la mouche qui s'étalla en faisant plusieurs trainées de sang. Il soupira et ouvrit le robinet et essuya les traces de sang et la mouche puis se lava aussi les mains. Puis la regardant il dit :

- Ba si cela te plait oui va y et prepare en toi un aussi car vu le contenu de ta tasse je pense que tu va en revouloir un autre !

Il souria et s'abaissa et chercha quelque chose dans un placard. Il se mit a bouger des choses puis sortit le sucre en carré et referma le placard. Il se rasseya ensuite et la regarde refaire pareil mais pour son café. Il lui souria et dit merci et attendit quelque minutes avant de sortir son café, lui aussi très bouillant. Il se regarda alors dedans, comme font les enfants quand ils ont un liquide ou ils peuvent se voir dedans et il sortit sa cuillère et se mit a la tournoyer dedans. Puis il rajouta deux sucres et tournoya a nouveau et il but une gorgée de café avant de le reposer et de faire un long soupir. Et pour arrêter ce silence il dit :

- Toi aussi tu es presque pareil que moi ! Ton aura est incroyable et je suposse que la nuit est ton élement comme moi ! Mais quel est ton véritable métier la nuit ?

Son air mystérieux revint soudainement a la charge. Il la regarda de nouveau avec ses yeux mystérieux. Il rebut une gorgée de café et la regarda, attendant sa rponse avec beaucoup d'impatiente.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 18:41

La jeune femme écouta consciencieusement le récit du jeune homme. Il lui expliquait les conditions de son accidents, ce qui lui était arrivé et ce qu'il avait eu. Elle hocha un peu la tête, compréhensive. Tout le monde n'a pas la chance d'exécuter ses missions sans encombres. Pour le moment, à part des blessures superficielles, la jeune femme n'avait rien eut. Serte, le sang avait coulé, son sang. Mais sa vie n'avait jamais était vraiment mise en danger.
Quand il eut finit, elle souffla un simple "Je vois" puis reporta son attention à la machine à café.
Un bruit attira son attention; celui d'une mouche qui volait. Rien de plus agaçant. Au moment même où elle se posa sur le plan de travail, le poing du garçon s'abattit sur elle et la tua.
Kojiro venait de lui prouver que tout n'était pas perdu. Il n'avait pas tout perdu, il avait raison.
Professionnellement, il devait encore valoir quelque chose, et un sourire mauvais étira ses lèvres. Ses anciens employeurs n'auraient jamais dû le laisser filer. Ho non.
Elle posa son regard au fond de son bol de café, vide. Puis la voix du jeune homme se fit à nouveau entendre. Avec un sourire, Sué accepta de lui faire un café. De plus qu'elle même voulait s'en faire un deuxième.
Alors elle s'activa autour de la machine à café, comme pour la première fois.
Le silence tomba, et dans son dos, elle sentit le regard du jeune homme posé sur elle.
En lui demandant tant de détail sur son passé, elle c'était mise en danger. Il allait lui demander, certainement, quel était son cas à elle... mais elle fit semblant de ne pas s'en douter.
Le café était fin prêt, et elle plaça deux tasses à la sortit pour en récupéré le liquide si... elle huma un moment la douce odeur du café, puis jeta un regard de coin au jeune homme. Ca lui démangeait les lèvres, ça se voyait, se sentait. Elle allait passer à la casserole.
Et ce qu'elle pensa arriva. Il lui demanda, de son air à nouveau mystérieux, la nature de son véritable métier. Véritable? avait-elle laissé insinuer un instant qu'elle avait un métier normal?
Elle hocha la tête, toujours dos au jeune homme.
S'il n'avait eu aucun mal à lui dévoiler ce qu'il était, ce n'était pas le cas de Sué. Méfiante, même à sa famille, à ses proches, elle ne disait jamais rien. Ca allait de la vie des autres, comme de la sienne. Elle soupira en se retournant, prenant son café pour le poser sur le comptoir. Elle évita son regard un moment, ne voulant pas de suite lui avouer qu'elle ne dira rien.
Le silence s'intensifia, alors qu'elle réfléchissait au taux de confiance qu'elle pouvait accorder au jeune homme. Après tout, il y avait ce petit doute qui régnait encore quand à la vrai nature de son passé, et surtout, à la vrai nature de ce qu'il était maintenant.
Et s'il était des leur? de ceux qui lui font des problèmes plus gros que des montagnes?
Sué se mordit la lèvre inférieure, se maudissant d'être ainsi. Mais c'était après tout le métier qui l'avait formé à faire de la sorte.
Enfin, sans avoir encore touché à sa tasse, elle regarda Kojiro. Un regard qu'elle ne lui avait pas encore adressé, profond et quelque peu dérangeant.
Ce qu'elle devait faire, pour le garder, c'était lui dire un minimum... de tel sorte qu'il ne puisse rien dévoiler sur elle de dérangeant...
Elle soupira, puis se décida à parler.

"Ce que je suis, seule la nuit le sait... disons que mon travail n'est pas honorable, mais qu'il reste moindre par rapport au tien. "

En effet, vendre et revendre, n'était rien contre tuer. Bien qu'elle fut parfois obliger de donner la mort à certaine personne, lors de quelconque combats qui avaient mal tournés.
Ce genre de choses là, elle n'aimait pas trop. Ce qu'elle préférait, c'était encore quand tout ce passait calmement et qu'elle n'ai pas à user de son poignard.
Elle le regarda un peu à la dérobé. Elle n'avait pas souligné son histoire d'aura, mais cela l'intriguait quand même. Que cela voulait-il dire?

"Au faite, c'est quoi cette histoire d'aura? "

détournement de conversation... en attendant, elle porta la tasse à ses lèvres et aspira une dose de son contenu avec délice. Fermant les yeux, elle se laissa emporter par les multiples saveurs qui lui offrait ce délicieux café.
Elle reposa sa tasse puis reporta son attention sur le jeune homme, lui lançant un regard pénétrant. Il ne saura certainement rien de plus, à moins qu'ils ne deviennent un peu plus proche. Son choix était fait.
*Dire que j'ai faillit lui en dire plus...*
En effet, la gueule d'ange du petit avait quelque chose qui poussait à la confession. Encore quelque chose de très intéressant pour son travail...
Mais elle ne pensait toujours pas lui proposer de les rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 19:18

Mais finalement, cette ésperance s'éteignit comme un feu s'éteint par un simple jet d'eau car Sué était bien plus mystérieuse que lui sur ce sujet. Ce qu'elle venait de lui avouer, c'était un début de contour de la chose mais pas vraiment la chose elle-même et il comprenait très bien pourquoi elle avait fait ça : ils ne se connaisaient pas encore assez pour pouvoir tout s'avouer. Lui aussi aurait bien voulu tout lui dire mais si c'était pour se retrouver avec l'orgaisation a ses trousses car ils sauraient qu'il avait encore certaines disposition et qu'il se serviraient de lui ou le tuerait en sachant qu'il pouvait bien les nuire. Car dans sa tête il savait déjà pas mal de choses d'eux pour les faire boucler jusqu'à le restant de leurs vies.

Mais il savait qu'il était surement bien trop sensible pour faire cela à présent. Sa fureur et son gout pour le sang avait disparut avec le reste et il était redevenu un adolescent normal, animé par par des gouts et des rêves que jamais il ne réalisera. Pourtant, l'adolescent qu'il était avant était une forme qu'il aimait plus que sa forme de maintenant et il ne savait pour quelle raison mais il sentait que pour la première fois de sa vie, il aidait à quelque chose sans qu'on lui dise qu'il n'avait pas les capacités. Enfin il avait pu gouter a la pleine vie en faisant quelque chose qui lui plaisait enormement et qu'il ne faisait pas avec désinteret et envie de rentrer chez lui.

Mais soudainement, il sortit de sa rêverie et regarde Sué avec un air qui disais qu'il était désolé et qu'il n'aurait jamais du poser cette question. L'effet de la réponse avait un peu redonné de la force au silence qui s'était réinstallé. Le jeune soupira alors et attrapa la tasse de café qu'elle venait juste de lui servir et en but une gorgée puis soupira a nouveau ( tel une habitude ). Il secoua ses cheveux avec ses mains et rebut une gorgée, le sucre donnant meilleur gout au café qu'il trouvait un peu trop " épicé " et il avait moins de mal à 'lavaler. Il en rebut donc une gorgée et reposa celui-ci avant de répondre pour l'aura :

- Et bien en fait chaque humain posséde une sorte d'aura autour de lui qui est différente pour chaque humain. Grâce a cet aura, on peut déterminer le sentiment de la personne. Par exemple si une aura est faible, cela veux dire que la personne est décontractèe par contre si l'aura est meurtrière là la personne devient très dangereuse et il faut faire attention de ne pas se mettre dans les parages !

Il termina alors de boire son café et sortit du bar mais c'est à ce moment là qu'il glissa soudainement, ses chaussures ayant une très faible adhérance sur ce genre de sol, il glissa et tomba sur Sué, risquant aussi de la faire tomber mais il mit sa main juste derrière son dos pour la retenir et son visage s'arrêta a quelque milimètres de ces lévres. On pouvait alors sentir le souffle du jeune homme et une envie irrésistible d'embrasser Sué mais le jeune homme se mordilla la lévre inférieure et recula en disant :

- Saleté de chaussures elles ne tiennent pas sur ce genre de surface.

Il soupira et ferma les yeux et se dirigea vers les canapès. Puis il s'allongea sur l'un d'eux et soupira un moment, fermant les yeux doucement. Puis il sentit quelqu'un arriver et s'installer a côté de lui : peut-être Sué ou le chat qui dormait tout a l'heure et qu'il avait complétement oublié. En tout ça, sa main effleura quelque chose de très doux et il la posa dessus.

* C'est bizarre mais mon coeur bat un peu trop vite a mon gout ... Et je me sens tout bizarre ... *
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 20:01

La jeune femme écoutait Kojiro, s'étonnant à chaque mots que celui-ci prononçait. Elle ne connaissait rien des auras, et y croyait encore moins. Mais si cela était vrai, et pour elle cela représentait une probabilité d'environ 47 %, alors ce garçon était beaucoup plus intéressant que ce qu'elle pensait.
Et beaucoup plus utile aussi. Grâce à son savoir sur de telle chose, il pourrait arranger des affaires d'une manières plus rapide et raisonnée...
Sué hocha la tête pour se remettre les idées en place. Ce remettre de ce qu'elle venait d'entendre aussi.
Il s'activa en partant de derrière le bar, passant à côté d'elle... mais quelque chose glissa sous ses pieds et le voilà partit à chuter droit sur Sué. Celle-ci eut le reflex de le retenir, mais il c'était débrouillé pour ne pas tomber plus bas. Par contre, elle, sur son tabouret qui commença à s'ébranler, commença une lente, très lente chute vers l'arrière. Ses yeux s'agrandir, alors qu'elle sentit une main ferme la soutenir par le dos. Tout s'arrêta.
Son visage n'était qu'à quelque centimètre du sien. Elle sentait son souffle chaud sur sa peau, et ne pouvait prétendre que sur le coup, elle ne fut pas attiré par l'idée d'aller embrasser ses lèvres qui s'offraient à elle.
Elle n'en fit rien, tout comme Kojiro. D'ailleurs, elle le vit se mordre la lèvre inférieur en reculant un peu.
Les mains de la jeune femme étaient posé sur son torse, et elle l'aida à se redresser.
Sans dire grand chose, le jeune homme repartit comme si de rien n'était, pour aller s'affaler sur le canapé.
Elle eut un vague sourire, pensant un moment qu'elle vivait là une scène des plus normale dans le monde des adolescents. Enfin, elle pouvait oublier ce qui se passerai cette nuit.
Elle regarda l'heure sur sa montre... 00h 30.
Encore deux petites heures, et elle devra quitter le jeune homme. Autant en profiter.
Sué alla le rejoindre près du canapé. Il c'était allongé sur l'un d'eux, et fermait déjà les yeux d'aise, en soupirant. Attendrit par cette image, la jeune femme vint s'asseoir sur le fauteuil le plus proche, histoire de ne pas le lâcher du regard.
Elle croisa les jambes, ainsi que les bras, puis plongea son regard dans les flemmes du foyer qui leur offraient un magnifique spectacle acharné.
Un mouvement attira son attention; celui de la main de Kojiro, qui vint se poser sur le dessus de sa botte, en fine fausse fourrure, qui devait présenter une matière agréable à toucher.
Un sourire amusé apparut sur les lèvres de Sué, alors qu'elle se penchait pour prendre cette main et la poser ailleurs, il ne fallait quand même pas exagérer.
Le regard amusé, elle regarda le garçon qui commençait à décliner niveau fatigue.
Un moment pensive, elle rompit le silence par une question qui sortit malgré elle.

"Dis moi, que compte tu faire de ta nuit? "

Elle le regarda, attendant une réponse à sa question. Mais pourquoi lui avoir demandé une telle chose? serait-elle revenue sur sa décision quand à lui proposer de les rejoindre?
Elle leva sa main dans ses cheveux pour venir les remettre un peu en place, derrière son oreille.
Ainsi allongée, ce jeune homme inspirait le comportement maternelle. Un mèche venait de passer devant ses yeux. Elle se pencha, dans l'intention de venir la lui déplacer, mais se ravisa au dernier moment.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 20:30

Un long et doux sourire se forma sur les lévres de Kojiro qui, pourune fois, ne se resigna pas a le montrer. C'était bien la première fois qu'il parlait du systéme de l'aura et vu l'expression de surprise qu'il y'avait sur le visage de Sué, elle semblait assez contente d'apprendre ça. Au moins, le jeune homme venait de montrer que le savoir est quelque chose d'inépuisable et qu'on apprend tout les jours de nouvelles choses. Mais il est vrai surtout que le systéme de l'aura est très compliqué et qu'il faut des années d'experience et de maitrise et ces années, Kojiro les avait, ce qui était plutot utile surtout lors d'opérations de soir qu'il effectuait quelque fois pour certaines personnes. Il regarda ensuite Sué et son sourire disparut, remplacé toujours par un visage souriant.

Donc, après l'accident qui venait de se passer, le jeune homme se releva sans faire de bruit et s'étalla dans le canapé, sentant l'envie irrésistible de dormir alors que sa journée ( enfin plutot nuit ) commençait a peine mais il était habitué et il avait toujours résisté a cette envie malgré que cela le tuait jour après jour. Après tout, il n'y avait pas que ça qui le tuait petit à petit mais toutes ces choses qui font de nous tueur s'entassent jour après jour et pus un beau jour, tout cela éclate et seul l'envie de mourir nous vient a l'esprit. Hélas cette fois là était déjà arrivée à Kojiro mais il avait resisté, tant mieux que de mal malgré qu'il souffrait déjà beaucoup a cette époque.

Il revint après de ses esprits et remarqua que sa main était posée sur la botte de Sué, ce qui était pas très terrile mais avant même qu'il pu l'enlever Sué le remarqua et posa la main ailleurs et il se laissa faire. Un silence s'ensuivit ensuite et soudainement, elle lui posa une question qui semblait très interessante. Il la regarda un instant et un tout nouveau genre de sourire apparut sur son visage : diabolique avec un soupçon de mystére. Puis il répondit :

- Je pensais passer ma nuit seul mais si tu as une idée plus interessante je suis partant ! Surtout si ce que tu me propose est dangereux et à haut risques !

Il continua son sourire. Peut-être que finalement sa nuit n'allait pas être si ennuyeuse que ça, surtout avec une jeune femme aussi belle que Sué et ce manque d'action et d'aventure qui restait en travers de sa gorge depuis cesdernières semaines. Il esperait en tout ça que ce qu'ils allaient faire allait encore plus les rapprocher et peut-être les rendre " intimes ".

HS : Désolé c'est assez court mais je vais manger ^^
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 21:06

Un sourire étrange passa sur le visage de Sué, comme une ombre. D'ailleurs, ses yeux se mirent à s'assombrir d'avantage. Mais peut-être était-ce à cause du contre jour que provoquait la lueur de la lune qui s'infiltrait par la fenêtre, dans le dos de Sué.
Celle-ci regarda longuement Kojiro avant de prendre une décision très importante. Maintenant, elle allait devoir tourner les choses de façon à se que les soupçon n'apparaissent pas. Il ne devait pas tout savoir.
Peut-être n'allait-il pas accepter, voulant garder son indépendance. Mais en même temps, s'il acceptait, il serai protégé vis à vis de ses anciens employeurs.
Non, c'était la bonne décision. De leur côté, ce jeune homme leur serai vraiment utile. De plus, elle pourra être avec lui plus souvent, prétextant le devoir professionnel...
Il voulait du danger, des risques. Tout les critères étaient dans ceux de la DV. Mais le doute était toujours présent. Serte, il avait réduit, plus que quelque pourcentages, mais il était toujours présent.
Jouer la carte "je te fais confiance", et aviser plus tard. De toute évidence, si le jeune homme leur attirer le moindre problème, il ne vivra pas plus longtemps.
Une ombre passa sur son visage alors que Sué la professionnelle était en pleine réflexion. La plupart de ses pensées ne lui plaisaient pas à elle même, mais c'était une mesure de sécurité à prendre. Elle ne pouvait pas se laisser berner par les sentiments.
Enfin, elle soupira puis revint un peu plus normal, afin de répondre d'une voix plus claire et naturelle au jeune homme.

"Et bien... j'ai quelque chose à te proposer avant. "

Elle se leva lentement, calculant les moindres de ses gestes. La fatigue ne se faisait plus sentir en elle. Le café avait eu un bonne effet sur son organisme, et son regard était redevenu plus vif et profond.
Elle s'approcha de la cheminé, se pencha pour prendre une bûche, ouvrit le bâtant de sécurité puis enfourna le morceau de bois.
Ainsi posé dans les braises, le bois siffla et commença à s'enflammer avec frénésie. Longuement, la jeune femme resta ainsi, redressé devant le foyer, à observer les flemmes. Elle réfléchissait.
La lueur chaude des flemmes dansait sur son corps, formant parfois des ombres qui lui donnaient des airs étrange et inquiétant.

"Vois tu, j'appartiens à une organisation spéciale."

Son regard toujours fixé sur les flemmes, elle ne le regardait plus, ce qui prouvait quelque part le sérieux de la conversation.

"Chacun d'entre nous nous occupons des parties noires de cette ville. On veille aussi au calme des cités environnantes. Je ne te cache pas qu'il y a bien du travaille par là, et malheureusement nous sommes trop peu."

A ce moment là, seulement, elle se tourna et regarda Kojiro.

"Et peu de personne parmi nous sommes capable de s'occuper des missions les plus importantes. Je ne tournerai pas plus longtemps autour du pot... tu es une personne au capacité énorme, bien que je laisse encore à voir. Ce soir, je te propose de m'accompagner, et de me montrer un peu si ce que tu prétends est vrai. Et si tu le souhaite, tu pourrais intégré notre organisation..."

Elle le regarda longuement, plus sérieuse que jamais. Ce qu'elle venait de lui dire était assez risqué, mais elle avait bien prit soin de ne pas révéler le nom de la bande en cas d'échec.
Elle avait déjà prévu de faire suivre le jeune homme à ses premiers moment dans la bande au cas où il irait faire preuve d'infidélité auprès d'ennemi.
Sué avait décidé aussi de ne pas lui cacher le faite qu'elle ne lui faisait pas entièrement confiance. Ainsi, elle dévoilait une partie de sa personnalité, concernant sa méfiance très présente chez elle. Son regarda alla chercher le sien, alors qu'elle attendait la réponse.
Elle se demandait s'il allait lui répondre d'ailleurs de suite, ou seulement un peu plus tard après avoir mûrement réfléchit. Bien sûr, s'il optait pour la deuxième solution, les doute sur sa personne augmenteront. Il serai capable d'aller, pendant se temps, consulter ses employeurs pour leur demander leur avis à propos d'une infiltration dans une bande apparemment importante dans la ville... méfiance, quand tu nous tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 22:01

Le jeune homme était tellement excité à l’idée de passer une bonne soirée en compagnie d’une fille qu’il aimait plus que bien et d’avoir à nouveau un peu d’action et d’aventure dans sa vie normale que sa vie sentimentale qu’il en oublia une règle : il y’a un temps pour rigoler et un autre pour redevenir sérieux et le moment de rire était déjà passé et maintenant tout semblait tellement noir que le calme s’imprégnait trop fortement dans la pièce. Le jeune homme fronça alors les sourcils et regarda soudainement Sué qui s’était levée et marchait lentement vers la cheminée pour l’ouvrir et remettre du bois dedans. La flamme qui était auparavant très faible à cause du manque de bois à brûler prit soudainement un élan considérable et on ne voyait presque plus le bois tellement la flamme avait soudainement grandi.

Kojiro pensait pourtant que Sué irait se rasseoir sur le canapé mais finalement, elle resta debout, son corps devant la cheminée mais son dos dans la vision de Kojiro qui remarqua que le visage de celle-ci était différent, plus sérieux et elle semblait plus à l’affût. Apparemment, le café avait déjà fait effet sur son organisme et Kojiro aussi se sentit moins fatigué et il resta là, se donnant un point dans la cheminée, regardant le feu et écoutant en même tant Sué. Il est vrai qu’il fut surpris au tout début mais cette surprise s’effaça en même tant que son sourire, s’évaporant très loin de lui. Son regard changea et devint noir, très mystérieux et même ses yeux bleus devenaient aussi froid que de la glace. Il ne fit aucun bruit quand il se leva de son canapé et il resta droit, ainsi, attendant le bon moment pour s’approcher.

Et quand Sué eut terminé de parler, un long silence se fit, ce qui semblait être tout à fait normal pour lui et aussi pour elle car elle venait de lui avouer un tas de choses et il fallait le temps pour elle de se reposer. Ce que se doutait Kojiro, c’était qu’elle espérait beaucoup qu’il la rejoigne mais à quoi cela allait-il l’amener ? Il pourrait mourir à tout moment et sa vie serait sûrement en danger ? Mais quelque chose le poussait à dire oui … C’était tout simplement Sué qui le pouvait doucement mais sûrement vers ce chemin … Quels sentiments avait-il pour elle ? Tout semblait tellement bizarre en lui-même qu’il ne comprenait plus rien … Avait-il tout simplement un faible pour elle ? Oui cela devait être ça. Mais pourtant, ce ne sont jamais nos sentiments qui nous guident vers ce genre de chemin et c’était à lui même de faire le choix du « oui » ou du « non ».

Il s’avança alors, tout doucement, ses pieds ne faisant aucun bruit et il se plaça juste a côté d’elle. Le long silence continua et on entendit soudainement un soupir qui venait d’être émit par le jeune homme. Il dit ensuite :

- Je suis d’accord de faire partie de cette bande mais à une condition …

Il se tourna alors vers Sué et posa sa main sur son épaule et la fit doucement pivoter vers lui. Il plongea son regard dans le sien, devenant un peu moins glacé mais toujours aussi sérieusement. Il fut ainsi pendant quelques secondes, cherchant les bons mots pour ne faire aucun faux pas qui pourrait peut-être lui être fatal et il continua :

- Je ne veux pas que tu sacrifie ta vie pour un rien car je tient beaucoup à toi !

Il la regarda et caressa doucement le visage de Sué qui était aussi doux que la peau d’un bébé. Il approcha alors son visage et déposa un petit baiser sur sa joue droite et recula son visage. Le rouge lui montait aux joues mais il continuait de la regarder ainsi, presque comme si qu’il voulait la défier. Ce baiser … Il l’avait laissé passer car il avait du mal a contrôler ce sentiment et surtout parce qu’il avait envie que Sué ressente ce qu’il resent en ce moment pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 23:02

Un très léger bruit d'une masse qui se déplace, Sué regarda sur le côté, les pieds de Kojiro qui s'approchait. Bien que celui-ci avait été très silencieux, ce qui prouvait une fois de plus à la jeune femme qu'il avait des atouts, Sué l'avait remarqué. Mais elle redoutait à ce qu'il s'approche... pourquoi?
Il resta silencieux à ses côtés, sûrement entrain de regarder le feu comme elle le faisait actuellement. Sa présence si proche la mettait un peu mal à l'aise.
Mais ce qui lui fit vraiment plaisir, la soulagea même; ce fut sa réponse. Il acceptait, enfin.
Un sourire satisfait passa sur le visage de Sué, qui pendant un instant eu un air des plus mauvais.
Mais la main de Kojiro la tira de ses pensées, en se posant sur son épaule. Aussitôt, malgré elle, elle se raidit et attendit... Il fit en sorte qu'elle se tourne vers lui pour lui parler face à face.
Chose appréciable chez ce personnage, il devait aimer à ce que les choses soient claires, et dites bien en face.
Un sourire faible passa sur le visage de la jeune femme, qui avait reprit son air normal, de femme douce et agréable.
Les secondes qui passèrent ensuite, alors que Kojiro la dévisageait, lui semblèrent durer une éternité.
*Mais que...*
Surprise par ce qu'elle venait d'entendre, Sué garda la bouche légèrement entrouverte. Elle ne s'attendait vraiment pas à ça. Il lui demandait de ne pas se sacrifier en cas de gros problème parce qu'il tenait beaucoup à elle.
Elle n'ajouta rien, je pouvait rien dire. Sa voix, a vrai dire, venait de la lâchait alors qu'elle aurait voulut répondre quelque chose au jeune homme. Qu'il ne se fasse pas d'illusion.
Il s'approcha d'elle, dangereusement... mais vint seulement déposé un petit baisé sur ses joues brûlantes à cause de la chaleur du feu et aussi de la surprise.
Ses doigts sur son visage, qui la caressaient, la faisait frissonner.
*Non...*
Dans son regard, on pouvait voir comme une infime crainte, mais la lueur du feu cachait à la perfection ce doute qui reignait dans ses yeux.
Trop près, Sué pensait fortement que Kojiro était trop près d'elle. Elle ne voulait pas... non, au moins pas tout de suite.
Pourquoi, dès que la question touchait le personnel, les sentiments profonds, Sué était-elle toujours bouleversée?
Elle hocha la tête comme pour dire non, leva sa main et s'empara des doigts du jeune homme, avec une douceur étrange.
Une foie que sa main s'écarta de son visage, elle la lâcha, et regarda Kojiro longuement, comme si elle voulait lire en lui.
Il essayait de la manipuler? non, il n'y avait là qu'un très très faible pourcentage de chance que ce soit exact.

"Je... hum... Kojiro, je t'aime bien aussi mais voilà... "

Elle regarda ailleurs, un peu gênée. Elle n'aimait pas succomber aussi rapidement. Fallait-il le dire ainsi? non... continuer autrement, sur une autre voix.

"Je préfère que pour le moment... enfin tu comprend..."

Elle même se confondait dans ce qu'elle disait, ne se comprenait plus. Pourquoi refusait-elle ainsi l'affection que voulait lui porter le jeune homme? Question pour le moment sans réponse.

"Et pour les missions; si un jour nous devons opérer ensemble, sache que je n'ai jamais laissé derrière moi un coéquipier, et ça ne commencera pas de si tôt."

Son regard se durcit un peu, pour affirmer sa détermination. Elle voulait qu'il comprenne qu'elle ne le laisserai jamais en cas de coup dur, s'ils opéraient ensemble. Ce n'était pas moral, ce n'était pas dans ses habitudes non plus.
Elle aurait voulut rester sur cette note de femme déterminé, ce concentrant sur la question professionnelle qui se posait à elle, mais le geste qu'avait eu Kojiro envers elle continuait de la bouleverser, et cela se voyait de plus en plus dans son regard, qu'elle tentait d'ailleurs d'éviter.
Elle recula un peu, puis se tourna à la recherche d'un endroit où s'asseoir. Le canapé, là, juste à côté.
Quelque pas et elle s'y assit souplement, puis regarda Kojiro qu'elle avait laissé derrière elle. Ce genre de situation, elle aimait à les éviter, à les fuir. Ou plutôt; elle n'aimait pas, mais le faisait malgré tout...
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Jeu 27 Déc - 23:49

Espérer est un bien joli mot, surtout quand on l’utilise pour de jolies choses et non pas pour des choses abominables et méchantes. Pourtant, ce qu’espérait Kojiro n’avait rien de diabolique ni de méchant car il espérait juste que Sué ne se mette pas en danger car il tenait vraiment beaucoup à elle, chose qui était vraiment extraordinaire pour un jeune homme comme lui de tenir a quelqu’un après tout le passé qu’il avait vécu et subit. Car quand on est un grand tueur, on n’aime pas, on ne ressent rien a par une fausse haine envers la personne que l’on dois tuer et c’est cela qui nous aide à appuyer sur la gâchette et voir la personne tomber sur le sol, le sang dégoulinant de son corps. Et c’est pour cela qu’il avait arrêter … Parce qu’il en avait marre de voir ces gens mourir et de servir de machine car il voulait être normal et vivre normalement.

Pourtant, ce qu’il avait espéré s’était enfin accompli et il était là, heureux et en bonne santé. Mais depuis qu’il avait rencontré Sué, quelque chose de nouveau et de bizarre faisait battre son corps au rythme d’une locomotive. Quelque chose alimentait cette chose si bizarre qu’il n’arrivait pas à l’expliquer lui-même. C’était comme ci … Mais si alors c’était tout simplement ça ? Et si tout simplement il venait de découvrir ce sentiment qui commence par un grand A et qui termine par un r ! Cela ne pouvait-être que ça qui pourrait aussi bien expliquer ce qu’il ressentait en ce moment même. Cette chose que pourtant jamais il n’avait pensé connaître ou avoir car il avait été tueur et il le serait toujours car il avait quand même de belles traces imprégnées sur son corps. Et pourtant il avait désobéit, pour une fois et laissé place au bonheur … Enfin c’est ce qu’il avait cru

Il pensait qu’en laissant échapper ce baiser, cela engrangerait quelque chose dans leur relation mais jamais il n’aurait du faire cela car il sentit comme un froid traverser son corps et provenant directement de Sué. Elle le regardait avec une frayeur qu’il n’arrivait pas à expliquer lui-même … C’était comme s’il était devenu un monstre dégoûtant et horrible à voir. Elle enleva sa main de son visage et recula puis alla s’asseoir sur le canapé. Lui, resta debout, ne comprenant toujours pas comment ni pourquoi mais plus rien ne fonctionnait dans sa tête. Il ne contrôlait plus rien et il était là, bloqué comme une statue, sentant ses pieds se transformer en marbre. Non … Il ne voulait pas rester ainsi mais il avait tellement mal et la souffrance emplissait doucement son cœur … Et si elle ne l’aimait pas ?

BADOUM

Ce fut, en effet, le coup que son cœur émit soudainement et qui le sortit de cette position de statue mais il se sentit emporté vers le bas et il était en train de tomber. Il s’accrocha alors au rebord de la cheminée et se tint, sa main sur son cœur et le sentant battre de plus en plus fort, comme pour le punir de ce qu’il avait dit. Il avait les yeux grand ouverts et il resta ainsi, sa respiration devenant de plus en plus lente. Il toussa un coup puis une deuxième fois et souffla en voyant que son cœur battait moins vite. Il se releva doucement et s’approcha du bar et attrapa un café qu’il avait préparé a l’avance et le but d’une gorgée. Puis ensuite il regarda un instant Sué mais n’osant plus tellement il avait honte pour le moment il demanda :

- On y va maintenant ?

Il s’avança alors et attrapa son pull qu’il remit puis il posa son manteau sur le bar. Il sortit alors un petit sachet et en sortit deux petits schtroumfs qu’il mangea avec voracité et une certaine envie de manger quelque chose de plus consistant. Mais sa soirée venait à peine de commencer qu’il pensait déjà à manger ? Le pauvre mais il était un peu déréglé ce soir … C’était sûrement à cause de ce qu’il avait mangé de midi et qui avait un peu de mal a passer. Il soupira un bon coup et ferma les yeux un instant, respirant un bon coup pour aller mieux. Il regarda ensuite sa montre qui annonçait 00h45 : Oh ça va ils allaient partir si ils marchaient assez doucement ils ne seraient pas trop en avance mais finalement, que savait-il de l’organisation ? Rien … Et il voulait déjà partir sans aucune information ni indication ?

Il soupira et se reposa de nouveau sur sa chaise d’ailleurs très confortable et il regarda un instant Sué mais tourna ses yeux vers la cheminée, repensant a ce qu’il venait de lui arriver mais il voulait oublier rapidement … Comme toutes les choses horribles qu’il avait déjà vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Ven 28 Déc - 0:18

Une erreur, c'était sans doute une erreur d'avoir réagit ainsi, mais elle n'avait put faire autrement. La surprise, la précipitation aussi, avait fait d'elle, sur le moment, un être froid. Elle ne savait plus vraiment pourquoi elle l'avait repoussé.
Mais au fond d'elle, elle savait. Elle savait juste que partager des sentiments forts avec quelqu'un avec qui on partait en mission était dangereux.
Elle savait que perdre quelqu'un que l'on aime vraiment, sous ses yeux, nous anéantissait. Nous tuait de l'intérieur, nous pourrissait même.
Est-ce à cause de cela qu'elle se refusait d'aimer, d'apprécier, quelqu'un qui allait sûrement risquer sa vie? peut-être.
Indécise, choquée, elle restait de marbre sur son canapé.
Son regard se posa sur le jeune homme, qui en face d'elle, se qui la fit souffrir d'une manière qui l'étonna profondément. Elle souffrit à voir le garçon ainsi immobile. Lui aussi devait être bouleversé, peut-être même blessé. Il avait tenté quelque chose avec elle, mais elle c'était ravisée comme un animal sauvage bien difficile à dompter.

"Ko..."

Elle venait de se redresser à moitié quand elle sentit que Kojiro perdait pied. Celui-ci venait de se tenir au manteau de la cheminée, et une ombre passait sur son visage. Les yeux baissés, celui-ci semblait avoir une profonde douleur que Sué ne comprenait pas. Du moins pas complètement.
Elle voulut faire quelque chose, s'approcher, revenir sur ses pas, sa décision... mais elle fut incapable de bouger.
Kojiro, lui, bougea et partit. Elle eut peur un moment qu'il la quitte sur une si mauvaise note, elle qui pour une fois, hors question professionnelle, avait pour quelqu'un un sentiment... naturel.
Sur son visage, l'incompréhension, le doute, la crainte même, étaient exprimés. Elle se leva doucement, lentement, ayant l'impression que si elle bougeait trop vite, le sol se déroberait sous ses pieds. Enfin, elle se retourna pour observer le garçon qui s'activait près du bar, occupé à boire un café qui devait être froid depuis le temps.
Il prit son pull, l'enfila, et à chacun de ses mouvements, Sué avait envi de lui courir dans les bras pour l'empêcher de partir. Parce qu'elle croyait qu'il était entrain de se préparer pour la quitter. Mais pourquoi lui courir dans les bras, surtout après l'avoir repoussé?
Et pourquoi l'avoir repoussé aussi?
Autant de question qui, n'ayant aucune logique qu'elle aurait put identifié, n'avaient pas de réponse. Elle qui était si calculatrice, méfiante, et peut-être même intelligente, était anéantit face à se sentiment profond et inconnu.
La souffrance qu'elle avait attitré à d'autre, physiquement, lors de divers combat, les hommes qu'elle avait tué, tout ça n'avait pas d'égal face à ce qu'elle ressentait maintenant face à se spectacle.
D'après ce qu'elle avait comprit, elle faisait souffrir profondément Kojiro, qui dans la confusion, voulait fuir.
Mais contre toute attente, celui-ci ne partit pas. Il lui demanda simplement quand est-ce qu'ILS partiraient, eux deux...
Cette phrase soulagea un peu Sué, qui contourna le canapé en tentant de ne pas paraître plus bouleversée qu'elle ne l'était déjà. Elle alla prendre sa veste et son sac, puis s'approcha de Kojiro qui venait de s'asseoir sur une chaise, lourdement, en soupirant.
En le regardant ainsi, Sué se mordit la lèvre inférieur. Elle souffrait elle même, maintenant, et elle regrettait.
En elle, deux sentiments se livraient un combat sans merci. Celui de ne pas vouloir s'attacher à ce jeune homme, pour ne pas souffrir plus qu'il n'en faut s'il venait à mourir, et celui de... l'amour?
La jeune femme s'écouta, son Elle, cette partie d'elle à laquelle elle n'avait jamais prêté attention jusqu'à maintenant, et s'approcha du jeune homme.
Doucement, douteuse, incertaine, elle passa ses doigts sur la joue du garçon qu'elle regardait au plus profond de ses yeux couleur océan.
Elle voulait qu'il comprenne qu'il avait peur, mais en même temps, l'idée même qu'il sache un tel sentiment d'elle, la faisait frissonner.
Fermant les yeux pour ne pas voir ce qui suivrait, elle se pencha et vint déposer un baisé sur la joue qu'elle venait de caresser, embrassant en même temps un coin de la bouche de Kojiro.
Quand elle ouvrit les yeux, elle se demanda si elle avait bien fait de se laisser ainsi aller... puis hocha la tête. Le contact de sa main sur la peau du jeune homme lui était si agréable...
*Réagis Sué!!!* Mais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Ven 28 Déc - 1:28

Après avoir mit son pull et attrapé son manteau pour finalement le poser sur le bar qu’il avait nettoyé quelques minutes auparavant et dont il espérait qu’il resterait propre assez longtemps car sinon il regretterait de l’avoir fait, il s’asseya sur un des tabourets qui normalement servait aux personnes qui venaient boire quelque chose et il se retourna, face à la cheminée qui continuait de crépiter, les flammes dansant de gauche à droite et parfois en allant tellement haut que même depuis les carreaux on ne pouvait voir que le pied de la flamme. Ainsi, il posa son regard vers le carreau de la cheminée, le cœur tellement fendu qu’il n’avait même pas envie de poser le regard autre part et surtout pas sur Sué. Car après ce qu’il avait fait, jamais il ne se pardonnerai de l’avoir embrassé et d’avoir exposé ses sentiments alors qu’elle aurait pu très bien jouer avec le lui briser à jamais.

Son regard était perdu et la flamme qui brillait dedans s’éteignait doucement par rapport à celle de la cheminée qui prenait plutôt de la place. Son visage était pourtant coloré mais on aurait plus croire qu’on l’avait peint avec de belles couleurs alors qu’en fait, en dessous, son teint était blanc est tellement horrible que beaucoup de gens l’auraient fuit. Et même son sourire avait disparut, remplacé par deux lèvres qui semblait bloqués par un cadenas invisible. Son corps, malgré qu’il n’était pas de marbre, restait dur comme de la roche et on aurait pu le frapper mais il n’aurait rien sentit du tout. Et son cœur, lui, était celui le plus endommagé dans cette histoire et il se doutait un peu que jamais il n’arriverait à oublier cela et qu’il n’aurait plus du tout la même confiance en lui qu’il avait à présent. Son cœur était trop brisé et saignait trop pour qu’il fasse quelque chose et il restait là, laissant son cœur se briser encore plus.

Son regard fixait toujours et encore la cheminée dont le feu continuait de monter tellement il était suffisamment alimenté par le bois qui semblait d’ailleurs de très bonne qualité en résistant mieux aux flammes, donc il durait plus longtemps. Le jeune Kojiro ne remarqua pas du tout que Sué s’était levée pour s’approcher ensuite de son manteau et son sac qu’elle mit sur elle. Mais par contre, il remarqua qu’elle s’était soudainement arrêtée a côté de lui. Elle devait sûrement avoir remarquée qu’il avait mal, beaucoup trop mal. Il ne voulait même pas savoir si elle souffrait aussi et si c’était le cas, c’était que de sa faute et il s’attendait à recevoir des coups, des baffes, un adieu, enfin tout ce qu’il y’a de plus humiliant au monde et finalement, rien ne se passa. Mais c’est a cet instant qu’il sentit quelque chose toucher sa peau …

En effet, quelque chose de doux et soyeux venait de prendre contact avec son visage. Au tout début, il pensait que cela devait être une mouche ou un papillon mais en y repensant bien, il ne se souvenait pas avoir ouvert les fenêtres aujourd’hui et ce n’était sûrement pas la saison des mouches ou des papillons. Et ce contact était doux et faisait tellement frissonner son visage que son corps aussi se mit bizarrement a frissonner sans qu’il en comprenne la raison. Il se demanda alors si cette chose qui lui caressait le visage n’était pas celle d’un ange venu le réconforter ? Oula il fallait qu’il arrête de délirer car il se mettait a dire des choses vraiment bizarres quand il s’y mettait. Mais il comprit alors que ce contact était tout simplement humain et qu’il provenait de Sué … N’y comprenant rien, il tourna sa tête et la remarqua et regarda qu’elle le regardait avec des yeux doux. Et sans comprendre aussi, il fit de même en prolongeant son regard comme on prolonge un baiser.

Et c’est là qu’elle rapprocha son visage de sa joue et laissa un doux baiser dessus puis elle recommença mais encore plus proche de ses lèvres. Le jeune homme ne comprenait rien à rien et son cœur ne facilitait pas les choses. Il regarda Sué, toujours avec ses yeux doux mais avec une pointe de stupéfaction et il prononça :

- Sué …

Ce fut ce mot qu’il prononça avant de doucement approcher son visage de celle de Sue et il posa lentement ses lèvres contre ceux de la jeune fille et l’embrassa avec toute la passion et l’amour qu’il avait pour elle. Ce nouveau contact faisait encore plus battre le jeune homme qui en avait presque la respiration saccadée. Et ce baiser était tellement doux, amoureux et plein de tendresse que lui même n’y résistait pas t ce fut pendant cette longue minute que leurs lèvres se joignirent pour ne former plus qu’un. Après cela, il détacha ses lèvres avec une certaine tristesse, ne comprenant toujours rien à rien et il caressa son visage et ses cheveux. Et c’est là qu’il lui avoua :

- Sué je sais que ça peux paraître impossible et que tu as peur que ça se passe mal mais je t’aime et je suis prêt a tout pour toi ! Je suis prêt a affronter les difficultés, n’importe qu’elles soient, tant que je suis là avec toi, tant que tu sois là, a mes côtés !

Le pauvre était tellement mignon quand il s’emmêlait les pinceaux. Il la regarda et rougit après avoir dit cela et il baissa les yeux et fixa son pantalon.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Ven 28 Déc - 2:33

Avait-elle bien fait d'agir ainsi? elle-même ne le savait pas. Ce qu'elle savait en revanche, c'était que l'amour que lui vouait Kojiro la touchait profondément et qu'elle ne pouvait pas faire autre chose que de le laisser l'aimer. Elle même éprouvait quelque chose pour ce dernier. Peut-être n'était-ce pas de l'amour, mais c'était déjà assez fort pour qu'on puisse s'y confondre. Plus tard, à force d'être en sa compagnie, elle l'aimera autant que lui, elle le sentait. Plus tard, sûrement, elle aurait dans son regard ce même éclat qui en dit bien plus long que des mots.
Sué le regarda longuement, alors que chacun tentait de se remettre de ses émotions. Son regard sombre était plongé dans le sien, tentant comme toujours de chercher plus loin qu'elle ne devrait.
Après un moment de silence, Kojiro descendit du tabouret sur lequel il était assit, puis la regarda d'une façon qui ne laissait pas douter sur la scène qui suivrait. La jeune femme soupira, le regarda s'approcher, doucement, puis ferma les yeux alors qu'elle sentit les lèvres du jeune homme venir se coller aux siennes en un baisé fougueux et amoureux.
Elle fut surprise par l'intensité de ce baisé, mais le prolongea en se prenant au jeu. Déjà sa main passait sur la nuque du garçon, en lui caressant les cheveux.
Le baisé prit fin, et alors que les deux jeunes gens se regardaient avec une profondeur étrange, Kojiro chuchota un "Sué" qui fit frissonner la jeune femme. Elle hocha la tête, doucement, avec un sourire doux et chaleureux qui faisait d'elle une femme presque normale.
Son regard toutefois s'humidifia, car la peur malgré elle s'emparait d'elle. Sa main vint se poser délicatement sur le visage du jeune homme, le caressant doucement, et son sourire ne s'effaça plus. Si près de lui maintenant, alors que peu de temps avant elle aurait voulut éviter tout cela, elle se sentait bien.
Alors qu'ils se plongeaient à nouveau dans un silence spécial, Kojiro lui avoua des choses profondes qu'elle même n'aurait jamais osé dire. Elle le regarda un moment, écoutant passionnément chacune de ses paroles qui faisait naître en elle le sentiment que voulait sûrement faire susciter le jeune homme.
Son visage devint alors si doux, avec quelque chose d'un peu penaud, qu'elle ne put s'empêcher de l'embrasser à nouveau.
Lui qui avait baissé les yeux dans un geste honteux, elle lui prit le menton avec deux doigts et le tira doucement vers elle pour qu'il la regarde. Elle se pencha alors, doucement, puis s'arrêta à quelque millimètres de son visage. Son souffle chaud passa sur sa peau, puis elle l'embrassa longuement, avec douceur.
Quand elle s'écarta, elle le regarda longuement, se demandant encore si elle ne faisait pas une erreur en s'attachant ainsi au jeune homme. Elle avait peur pour le futur... mais se résonna en se disant que penser maintenant au futur ne rimait à rien.
Son visage s'assombrit alors qu'elle répondait à Kojiro, d'un ton des plus sincères qu'elle n'avait encore jamais utilisé pour quelqu'un.

"Kojiro... j'apprécie énormément tout ce que tu me dis là... mais tu dois comprendre que je ne veux pas..."

*Revivre?*

"...que je ne veux pas... je ne veux pas... revivre la perte d'un amour..."

Sué frissonna et baissa à son tour les yeux, honteuse de s'être ainsi dévoilé, presque contre sa volonté. Elle venait, pour la première fois, de parler, ou plutôt d'insinuer, l'accident qui avait un jour gelé son coeur.
Elle releva la tête pour plonger son regard dans le sien, le temps de reprendre un peu ses esprits, se remettre de ses émotions.
Un peu bouleversée, elle ne savait plus trop quoi dire, avec cette horrible impression d'en avoir déjà dit beaucoup trop.
Instinctivement, elle recula, comme une manière de se protéger. Dévoiler ainsi ne serait-ce que un parcelle de sa vrai personnalité lui faisait peur. Elle fit quelque pas en arrière, puis s'attarda sur la fermeture de son sac à main, comme une petite fille honteuse. Elle tournait à moitié le dos à Kojiro, ne voulant pas qu'il voit l'humidité de ses yeux.



[HJ: désolée de la réponse un peu courte, mais je ne savais plus trop quoi dire ]
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kamehada
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 520
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: Heterosexuel

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Ven 28 Déc - 12:24

Le jeune homme était soudainement très perdu, ne comprenant réellement plus ce qu'il faisait et pourquoi il avait embrassé Sué ainsi. Etait-ce cet amour qu'il n'arrivait plus du tout à contrôler qui le faisait agir ainsi ou était-ce tout simplement un sentiment qui lui était encore inconnu. En tout ça, tout ce qu'il savait pour le moment, c'est qu'il l'aimait mais d'un amour différent de ce qu'il avait vécu jusqu'à présent. Il savait surtout que cet amour était bien plus grand et que les autres fois ou il avait aimé quelqu’un, tous ces amours ne rivalisaient pas avec cette fois-ci. Mais quelque chose n’allait pas dans tout ça, comme s’il s’attendait à qu’elle parte soudainement, le laissant seul dans la pièce. Oui … C’était comme ci il était auteur et qu’il écrivait une historie et que soudainement, l’histoire se mette elle-même a faire une fin mais totalement différente de ce qu’il avait écrit.

Et tout s’écoula aussi vite que l’eau tombe d’une cascade car les yeux du jeune homme étaient toujours rivés sur son pantalon, suivant les traits par lesquels il était fabriqué et il resta ainsi, pendant quelques secondes mais très vite, il sentit deux doigts, venant sûrement de la même main, se positionner en dessous de son menton et doucement ces deux doigts firent relever la tête de Kojiro qui ne s’y attendait pas du tout et son regard tomba pil poil sur celui de Sué, toujours aussi tendre et doux qu’il ne put résister et il se laissa faire quand leurs lèvres se rencontrèrent à nouveau dans un doux baiser mais tellement passionné. Et cela dura des secondes mais le jeune homme lui pensai plutôt que cela durait une éternité, espérant que jamais elle n’embrassera quelqu’un aussi bien que là. Mais pourtant, cette peur que tout aille très mal continuait de lui rester dans la gorge mais il ne fallait pas laisser la peur nous envahir, surtout pas.

Il entendit alors Sué parler et tout résonna dans sa tête, tel un écho dans une montagne. Il décortiquait chaqu’un de ces mots puis réunit tout et il comprit enfin ce qu’elle voulait dire : elle ne voulait pas l’aimer. Quand il comprit cela, une envie folle de prendre une chaise, de casser la fenêtre et de se suicider en sautant de l’étage lui vint à l’esprit. Mais cela ne servirait strictement à rien et cela briserait encore plus son cœur … Et apparemment elle avait déjà perdu quelqu’un, quelqu’un qu’elle aimait plus que tout lors d’une mission. Il en déduit cela mais il sentait qu’il n’aurait jamais du le faire car il se mettrait à poser des questions gênantes … Non il ne le ferait pas, surtout pour le bien de quelqu’un comme Sué qu’il aimait vraiment trop pour la faire souffrir ainsi. Non, il s’était promis qu’il voulait d’abord son bonheur et après le sien et il tiendrait cette parole.

Puis soudainement elle recula, la peur semblait l’envahir lentement tel un poisson se répand dans les veines d’une victime et elle continua ainsi. Il voyait très bien la peur dans ses yeux et doucement, elle aussi baissa la tête et elle se retourna. Non … Il ne voulait pas qu’elle pleure. Il n’allait pas se laisser surmener juste parce qu’elle avait dit non et qu’il n’avait aucune chance devant lui. Ils pouvaient réussir à s’aimer mais il fallait plus de temps et quand on aime vraiment, rien ne compte donc le temps aussi. Mais pourtant quand le jeune homme voulut se lever, son corps ne fit rien. Il ne contrôlait a nouveau plus rien … Non, il s’en foutait s’il devait mourir maintenant mais il ne fallait pas qu’elle pleure … Il sentit une nouvelle énergie l’envahir et il sauta de sa chaise et s’approcha de Sué. De là, il posa sa main ses son dos et commença à le caresser. Puis, il mit aussi deux doigts en dessous de son menton et il fit relever sa tête.

Il la regarda alors avec des yeux plus doux que jamais. Ces yeux reflétaient presque un message qui disait à Sué « Ne pleure pas ! N’ait pas peur du passé et laisse ton cœur te guider car je sais ce qu’il ressent ! ». Le jeune homme continua de la regarder ainsi puis approcha a nouveau ses lèvres et l’embrassa avec toujours plus de fougue et d’amour et détacha très vite ses lèvres et poussa la tête de Sué contre son torse, juste là ou était son cœur.

Elle allait sûrement remarquer les très rapides battements de son cœur mais il s’en foutait car elle savait déjà ce qu’il ressentait mais peut-être que son cœur pourrait changer d’avis le sien … Enfin ne rêvons pas trop ! Ils restèrent donc ainsi pendant environ une minute puis le jeune homme dit :

- Sué … Il ne faut pas que tu laisse la peur et le passé t’envahir ! Peut-être que tu na pas tout oublier mais repenser au passé ne fera que briser ton cœur encore plus. Je sais que je ne peux pas changer ta décision et que c’est à toi de le faire mais je suis prêt à tout pour te montrer à quel point je t’aime !

Il déposa un baiser dans son cou puis il la regarda a nouveau et continua :

- Je suis même prêt à te promettre que jamais je ne mourrai !

Son regard pénétra celui de la jeune fille et il caressa amoureusement son visage. Puis il recula doucement et il mit son manteau et fit signe à Sué qu’ils pouvaient partir maintenant mais si elle voulait encore rester un peu. Oui … Il n’allait pas lâcher prise aussi facilement et si il fallait du temps pour montrer à Sué a quel point il l’aimait, il prendrait tout ce temps . Il allait tout faire pour qu’elle aussi prenne confiance et arrive enfin a lui dire ce qu’elle resentait.
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   Ven 28 Déc - 13:33

Alors que Sué ravalait tant bien que mal son envi de se laisser aller à un quelconque chagrin, elle sentit un main se poser sur son dos et la caresser d'un air réconfortant. Pourtant, elle n'en fit rien, et garda les yeux braqué sur la fermeture de son sac. Bien qu'aucune larme de coulait sur ses joues, elle ne voulait pas que le jeune homme voit ne serai-ce que l'humidité inhabituelle de son regard.
Elle était Chef de la DV tout de même... mais ce n'était pas que pour ça qu'elle tenait à ne rien montrer. Encore cette peur de se dévoiler, de s'ouvrir aux autres, cette crainte, cette méfiance... si seulement elle était un peu plus normale à ce niveau là, elle ne se pourrirait pas tant le vie.
Un peu surprise de sentit des doigts sous son menton, elle n'en fut pas pour le moins dérangée et doucement, elle leva les yeux vers le jeune homme qui lui adressait un regard des plus chaleureux, des plus attirants, qu'elle n'avait jamais vu. Ce regard était tel celui d'un père qui ne veux pas voir sa fille, et incitait à venir se lover dans le creux de ses bras. L'envi en effet de se sentir tout contre lui, sentir sa chaleur et son odeur, tout cela s'emparait petit à petit d'elle.
Devait-elle encore se battre pour ne pas succomber à ce sentiment qu'on appelait amour? peut-être n'était-ce qu'attirance...
Sué hocha doucement la tête alors qu'il l'attirait contre elle comme elle l'avait tant voulut quelque seconde plus tôt. Alors elle se laissa faire, et écouta ce que lui disait le corps de son ami.
Ce qu'elle entendit fut le coeur au rythme plus que rapide de Kojiro, ce qui la surpris légèrement. Ressentait-il donc autant d'amour pour elle que ce qu'il lui avait dit? Elle posa doucement le plat de sa main sur sa poitrine et ferma les yeux. La voix de celui-ci, qui parla, résonna dans son corps et Sué écouta attentivement ce qui lui venait aux oreilles.
Oublier le passer, vivre au présent... voilà ce qu'il lui conseillait. Mais ceci, elle se le disait tout les jours, et c'était cela qui lui permettait de supporter la perte de cet être cher. Malgré tout, elle n'oubliera jamais, et ne voulait pas oublier.
Elle se promettait de ne pas vivre dans le souvenir, et Kojiro l'appuyait dans cette décision importante.
Lui prouver à quel point il l'aimait, c'était encore là quelque chose qu'elle ne demandait pas...s'il faisait ça, alors elle succomberai sûrement... et pourquoi s'entêter à ne pas vouloir l'aimer. Car pour une fois, bien qu'elle ne voulait pas, elle aimait quand même.
Elle sentit les lèvres du jeune homme se poser sur son cou pour l'embrasser, et elle ferma les yeux pour apprécier ce moment de tendresse. Ainsi lover dans ses bras, elle se sentait en sécurité, et aurai voulu que tout cela ne s'arrête jamais.
Puis il lui promit de ne jamais mourir... chose qu'elle comptait bien à ce que ça soit vrai. Elle le sera un peu plus dans ses bras, réprimant une larme qui ne devait pas couler, puis leva les yeux vers le jeune homme.
Non, il n'avait pas intérêt à mourir.
Baissant les yeux, elle le laissa se séparer d'elle puis partir à la recherche de sa veste. Pendant ce temps, elle laissa son regard partir dans le vide, en écoutant les mouvements du garçon. Enfin, elle leva les yeux et prit son sac sur son épaule.
Résolue, son regard c'était séché, et elle s'avança avec lui vers la sortit.

"Et bien allons-y... "

Elle tentait de ne pas regarder le jeune homme, de peur d'avoir une soudaine envi de lui sauter dans les bras, et posa sa main sur la poignet de la porte du salon.
Sa main partit en arrière pour s'emparer d'un pan de tissu de la veste du jeune homme qu'elle tira vers elle, doucement, avant d'ouvrir la porte.
Tout de suite, la fraîcheur du couloir comparé à la chaleur du salon, fit frissonner la jeune femme, qui machinalement serra sa veste autour d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite soirée sympathique [ PV Sué ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite soirée sympathique [ PV Sué ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La petite soirée d'hier ! ! !
» Une petite soirée entre amis histoire de décompresser enfin ! { Siloé & Liam
» Petite soirée entre amis {Raph}
» une bonne petite soirée ( PV Djamila et Mélanie)
» Petite soirée sans prétention [PV Taito Nowaki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Rez-de-Chaussée :: Le salon-
Sauter vers: