AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 De retour dans notre village de natal (pv Yumie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hanna/Misuzu Kunisaki
élève qui a la langue pendue
avatar

Féminin Nombre de messages : 677
Age : 26
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]:
Mes relations:
Sexualité:

MessageSujet: De retour dans notre village de natal (pv Yumie)   Mar 27 Nov - 21:55

Le ciel était parfaitement bleu, Hanna et Yumie étaient de retour dans leur village natale. Pratiquement rien n'avait changé, dés fois Hanna s'arrêta dans les lieux pour se rémorer tous ses souvenirs les villageois était éttonnés du retour des jeunes filles bien sur Konan était passer pour l'invisible mais elle s'habitua vite. Hanna semblait d'être de bonne humeur mais elle le cachait en présence de Yumie et Konan, la jeune fille brune mystérieuse s'arrêta devant un petit parc en voyant les enfants jouait. A Hokkaido c'était l'étè tous le monde sortait malgrés la canicule, Konan habillé tout en blanc regarda les boutiques de souvenirs avec fascination visiblement elle aimait vraiment la campagne.

Hanna a fait exprés de prendre un très long chemin pour ne pas voir la résidence de son clan encore moins celui des Hichiyama ce n'était pas le moment ou Yumie tirait sa gueule devant sa maison. Plus elles avançaient et plus le silence était lourd supporter pour la angel Konan, d'un ton sage et mignon elle cassa ce silence.


" Anoo.... Sans vouloirs vous vexée...dites moi où nous allons ? est-ce votre ancienne maison Hanna Sama ou celui de Yumie Sama? "

" On va rendre visite d'une vieille dame qu'on a l'habitude de venir goûtez chez elle après l'école... Quand nos parents étaient en vie... "

Hanna ne savait pas qu'elle était morte sauf Yumie, elle en avait gardé le secret plus elles avaçaient et plus leur but étaient proche. Hanna sentait quelque chose au fond elle une sorte de boule de chaleur l'effet de l'existation était encore plus intense dés qu'elle s'approcher la réponse à ses questions était peut-être en ces lieux, depuis des énnes elle chercher des réponses à ses question de sa famille, sa vengeance.

** plus quelques métres...**
Revenir en haut Aller en bas
http://ai-otsuka-en-france.skyrock.com
Yumie Hichiyama
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect
avatar

Féminin Nombre de messages : 4738
Age : 25
Age du personnage : Cerise Lover
Humeur [RPG] : Katana-woman de très haut niveau.
Signe distinctif : Mère d'une adorable petite fille.
Date d'inscription : 09/08/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans.
Mes relations:
Sexualité: Bi-sexuelle.

MessageSujet: Re: De retour dans notre village de natal (pv Yumie)   Mer 28 Nov - 15:25





Hokkaido. Ville natale de Yumie et de son "amie " Hanna. Rien n’avait changé. Tout était resté beau et au même endroit. Les fleurs de la commune étaient verdoyantes, de mille couleurs scintillantes. Les maisons étaient propres, d'autre réçemment construite. Cette ville était surtout réputée pour sa plage à quelques Km d'ici.
Hanna et Yumie marchaient en présence de Konan. Un long silence s'interposa entre elles deux un peu prisent dans leurs pensées. Deux mois que la jeune fille était venue ici avec sa soeur Jennova. La jeune fille aperçu au loin une école primaire. Un très léger sourire se dessina vivement sur son petit visage. Cet endroit ou son amour et elle s'étaient rencontrée. Une profonde mélancolie envahie son coeur. De plus continua a marcher elle aperçu aussi une air de jeux. Voyant s'arrêter Hanna, elle en fit de même. Elle fixa l'air de jeux. Des enfants y jouaient. Ils avaient le sourire. Finalement la vie avait repris son coeurs depuis que son clan fut exterminé. Si une chose avait changé dans cet endroit natal. L'ambiance...


Continuant finalement de marcher aux cotés de Hanna, parfois effleurant aussi doucement que tendrement sa mains douce et délicate, elle laissa Hanna guider son chemins. De plus oubliant Konan, se laissant bercer par ses pensé, laissant ce silence pesant continuer elle baissa la tête stupidement, comme pour ne pas regarder la vérité en face. Mais plus sa présence dans ses rues s'écoulait plus elle savait qu'elle avait pris le bon chemin. Qu'elle avait continuée a avancé sans perdre espoir...
Le fruit de son courage. Elle avait une chance immense a présent. Son but n'étant pas de mourir quand quelques raisons possible, elle serai déterminée trouver son bonheur. Elle fixa les yeux au ciel, laissant ses pieds la guider. Il faisait beau, il faisait chaud malgré la légère brise qui venait de se lever...

* Qu'est ce que Hanna pense en ce moment ? *

Le silence se cassa. Konan venait de murmurer quelque chose faisant revenir Yumie " sur terre ". Elle ne souffla rien mais soupira juste, baissant sa petite tête. De toute façon elle n'était pas préposée à répondre car la question ne lui était même pas adressée...
Puis ce fut à Hanna de répondre. Son coeur se serra un peu quand elle entendit " vieille dame". Mais oui, c'est vrai elle ne lui avait pas dit. Elle essaya de prononcer quelque chose. Elle réussie...

" Oui... Nous y allons..."



Dernière édition par Yumie Hichiyama le Mer 27 Mai - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hanna/Misuzu Kunisaki
élève qui a la langue pendue
avatar

Féminin Nombre de messages : 677
Age : 26
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]:
Mes relations:
Sexualité:

MessageSujet: Re: De retour dans notre village de natal (pv Yumie)   Mer 28 Nov - 16:17

Pendant de ses long trajet, Konan pensée qu'elle avait cassé le moral des jeunes filles. Elles arrivérent enfin à destination, la maison avait vieillit avec l'âge on pouvait voir des milliers mauvaises herbes visiblement personne n'avait habiter ici après le départ des deux jeunes filles. Konan leva la tête en voyant une silouhette qui disparue très vite, elle fit un petit air appeuré mais se raissit très vite pour ne pas inquiétée les autres. Hanna poussa la porte en bois qui grinça, il y'avait de nombreuses pieces qu'on pouvait accédé, dés qu'elles faisaient un pas le plancher lourd grinça la maison été en mauvaise état et il fallait d'urgence de faire quelques réparations.

Hanna regarda le salon, elle voyait une étagére disposer de cadres de photo recouverts de poussiére d'un simple souffle la poussiére dégega, elle voyait une jeune femme avec son mari et leur enfant ayant de cheveux blanc et des yeux rouges, cela fait un déclit car la femme ressembler énormément à Konan, Konan aurait elle des secret sur la famille Asakura ? puis en regardant les photo elle vit un autre garçon qui ressembler à son frere...


** Il est vrai que Yukito a des cheveux blanc et des yeux rouge tout comme Konan cette ressemblance étrange n'est pas une simple coïncidence...**

Hanna courra vers la chambre de la vieille dame, d'un geste assez brusque elle fouilla tous les recoins jusqu'à que Konan trouve un journal intime...
Konan l'ouvra l'écriture était du latin, Konan le pouvait lire facilement il est vrai Konan adore l'histoire et la religion elle peut lire n'importe quelque texte ançien, Hanna lui demander de le lire à voix haute en Japonais (ben oui les mangas dit Japon XD)


" Il y'est marqué.... le 16 avril 1965, Le jour ou madame la vieille dame accoucha d'une fille qui l'apella Mari Uematsu....."

Konan s'arrêta assez choqué de voir son nom de famille apparaitre elle regarda tristement Hanna mais finalement l'histoire devrait être connue dans les orreille de Konan.

" Mari Uematsu... c'est ma maman....j- je vais reprendre la lecture.... Mari à été reconnue et aimé dans les deux clans principaux de Hokkaido... Elle devait choisir pour choisir l'époux Hikaru Hichiyama ou Taiko Asakura..."

Les pages ont était sauvagement arrachée, Hanna en voulait en savoir plus, Konan aussi d'ailleur. Konan ne faisait rien elle avait peut -être le sang des Hichiyama ou les Asakura coulée en elle sans plus attndre elle l'aida à trouvée d'autres pages mais en vain.

** Pourquoi le texte est il en latin ? alors qu'il est marqué 1962...**
Revenir en haut Aller en bas
http://ai-otsuka-en-france.skyrock.com
Yumie Hichiyama
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect
avatar

Féminin Nombre de messages : 4738
Age : 25
Age du personnage : Cerise Lover
Humeur [RPG] : Katana-woman de très haut niveau.
Signe distinctif : Mère d'une adorable petite fille.
Date d'inscription : 09/08/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans.
Mes relations:
Sexualité: Bi-sexuelle.

MessageSujet: Re: De retour dans notre village de natal (pv Yumie)   Ven 30 Nov - 19:54

Proche de cette fameuse maison, se concentrant surtout sur son petit passé sinistre la jeune fille ne vit pas passer le temps. Il était vraiment qu'en ce moment cette branche temporelle était de plus en plus rapide. Déjà petite sa mère le lui disait à longueur de journée. Mais la demoiselle n’avait que 18 ans. Bientôt 19. 19 ans en ayant tenu instable ment, mais retombant beaucoup de fois sur ses pieds. La clé ? L"'amitié et l'amour. Sans ses deux sentiments la, la jeune fille serai encore dans son monde. Hanna l'avais aussi beaucoup fait ouvrir les yeux sur plein de chose. Sa vie avait presque reprise un fil normal. Presque car il ne restait plus que l'approche de sa mort. Dans combien de temps mourrait-elle ? Quand Yukito, son "démon" en décidera. Cela ne l'effrayait que pas. Elle redoutait ce moment. Elles arrivèrent toutes devant une maison. Une maison simplement délabrée, simplement lugubre. Vieille de longtemps. Non habité depuis des lustres. Et pourtant les souvenirs étaient encore fraîchement posés. Chaque moments passé en compagnie de son amour, Hanna et de cette dame âgée. Tout n’était plus qu'un simple passé.

La jeune fille entra alors dans la maison, laissant Hanna et Konan parler.Elle se dirigea au premier étage, les laissant encore toutes seule. Elle n’avait pas voulu venir ici pour les affaires concernant cette parfaite inconnue restant avec sa propriété, son ange. Qui était-elle après tout pour lui faire confiance ? Non il en était hors de question !
Elle se mit donc à pénétrer dans chaque pièce. Il faisait noir, laissant une vague lumière des fenêtres a moitié condamné. Elle entra dans la chambre de la dame qui habitait autrefois ici. Cherchant de ses yeux une trace la concernant. Elle scruta les moindres recoin, balançant tout par terre, térrassent tout papier. Puis elle trouva un bout déchiré d'une lettre. Une lettre écrite par une écriture familière. Enfin. Mais au lieu d'être contente, son coeur se serra. Elle fixa la lettre.


" Tellement... tellement longtemps...je l'ai vue....La dernière fois que je l'ai vue....maman...Maman...."

Sa pensée ne trahissait pas son hypothèse. C'était belle et bien l'écriture de sa mère. Mais la dernière fois qu'elle avait vue ses lettres si belles et si rondes était quand elle lui avait écrit à elle et Sarah qu’elles les avaient abandonnés avec leur père. Une vague mélancolie s'entreposa entre la demoiselle. Avec quelques larmes aux yeux, celles dont elle n'avais pas fait laissé couler depuis 2 ans, elle lu dans sa tête la lettre.
Elle la rangea dans sa poche, essuyant els larmes qui coulait seule. Tant pis après tout…
Voulant rejoindre la jeune fille et sa nouvelle « amie », elle tomba sur une autre lettre. Cette fois en latin. Elle la garda dans la main, descendant intriguament. Puis entendit les deux jeunes filles parler. Elle se cacha derrière un mur pour mieux les surveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Hanna/Misuzu Kunisaki
élève qui a la langue pendue
avatar

Féminin Nombre de messages : 677
Age : 26
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]:
Mes relations:
Sexualité:

MessageSujet: Re: De retour dans notre village de natal (pv Yumie)   Ven 30 Nov - 21:49

Hanna était assez impatiente pour en savoir plus mais Konan lui vait dit que les pages ont été soudainement arraché réçament... ceux qui laissa perplexe la jeune fille des alignée des Asakura. Qunlqun aurait été aventurer ici avant l'arrivée des trois filles précédement ? il fallait retrouvé ses pages coûte que coûte, d'un pas élègant mais bruste elel sortit de la chambre suivit de Konan qui retrouva Yumie dérriére un mur sûrment entraind d'écouter la conversation. Les deux jeunes filles sortient de la maison en attendant Yumie. Hanna lui avait remarqué qu'elle tennait une lettre dans ses mains sans trop faire attention elle ne voulait lui questionner à ce sujet, elle pouvait tout à fait attendre ou sinon Yumie décidera d'elle même lui parlait de cette lettre. Konan avait un don pour la communication ce qui fait le contraire de Hanna pour aller questionner des gens c'était Konan qui s'en chargé, elles redescendaient cette long coline on pouvait encore voir des enfants sortant de l'école en disant aurevoir à leur institutrice puis elles continua leur escapade jusqu'à la grande place. Konan s'arrêta pour parler à une vieille dame qui nourrisait des moineaux.

" Excusez moi... nous recherchons qunlqun qui serait proche de Mme. Sachiko Asakura ou de Karin Hichiyama..."

" Sachiko et Karin... deux meilleures amie inséparables...toujours collée l'une de l'autre impossible de les voir seules même pendant la nuit..."

" V-vous les connaisiez vraiment ? on serai toutes fortes aises si vous aproffondiez ce sujet là s'il vous plaîts..."

" Hé bien... je n'était juste leur baby-sister que je les ramener à la maison jusqu'à leur âge 7 ans... et puis plus iren..je suis confuse de ne pas vous renseignez..."

Konan se leva et alla rejoindre Hanna un peu déçu de ne rien trouver pourtant ces deux clans était très célèbre et connut de tous pourquoi personne ne veut se renseigner sur leur méres ? Hanna soupira tellement marre la nuit se faisait tard et il fallait un endroit ou dormir, les auberges était chers de nos jours et ils avaient peu d'argent juste suffisant pour le retour du trajet jusqu'au penssionnat. Bizarrement Hanna voulait dormir dans sa demeure mais si elle y allait sa lui fera une sorte nostalgie qu'elle ne veut plus revivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://ai-otsuka-en-france.skyrock.com
Yumie Hichiyama
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect
avatar

Féminin Nombre de messages : 4738
Age : 25
Age du personnage : Cerise Lover
Humeur [RPG] : Katana-woman de très haut niveau.
Signe distinctif : Mère d'une adorable petite fille.
Date d'inscription : 09/08/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans.
Mes relations:
Sexualité: Bi-sexuelle.

MessageSujet: Re: De retour dans notre village de natal (pv Yumie)   Mar 11 Déc - 21:27

Trop tard. Yumie ne s'était pas cachée à temps. Les deux jeunes filles avait terminée leurs discussion. Les poings serrés sur cette lettre bizarre dont il manquait la moitié. Cette lettre était précieusement déchirée comme si quelqu'un en avait pris soin de le faire. Et encore un autre indice de gâché. Mais a quoi tout cela rimait-il ? Personne ne pouvait en déduire quoi que ce soit. Même Hanna. Les mots s'entremêlant sans cesse dans sa tête cherchant la moindre réponse qui pourrait l'éclairer un peu mieux, sentant un certain sentiments d'angoisse monter en elle sans pouvoir faire quoique ce sois pour arrêter cette impuissance, elle se dirigea vers la sortie. Le vent qui frottait ses joues la fit se calmer un minimum pour reprendre son calme habituel et une once de sérénité. Une partie de la soirée se ferait volontiers a la plage se soir. Au moins une bonne heure à l'écart des gens pour pouvoir stimuler ses découverte et en créer une bonne hypothèse, de quoi trouver une idée de réponse à tout ça. Elle passa son chemin pour s'infiltrer dans les ruelles sordides, aussi étroites que celles de Tokyo, la ville de ses plus grands cauchemars. La jeune fille marcha vite pour trouver un endroit où, petite, elle avait l'habitude d'y aller avant de partir dans un mauvais rêve sans pouvoir se réveiller, se débattre. Scrutant de ses yeux violets assombris par l'ombre des immeubles faisant face au soleil du moindre recoin de cette ville, ne ce concentrant que sur ce point. Mais plus elle avançait et plus son coeur se serrait. La jeune fille ne le savait pas encore mais son coeur n'était toujours pas revenu de ses 16 ans. Du moins elle ne pouvait pas le reconnaître. Ce moment où elle venait d'apprendre que comme son clan sa petite soeur, le seul membre de sa famille ayant survécu venait de périr d'un assassinat. Ce moment ou sa vie et son bonheur venaient de prendre un coup décisif pour sombrer dans ce qu'on appelle " la déprime" et ce, dans tout les sens possible. Nombre de fois, elle avait voulu mettre fin a cette vie qu'elle ne supportait plus. Nombre de fois où elle se demandait pourquoi lui avait-on fait ce supplice ...

Mais les ruelles se ressemblaient horriblement, la jeune fille ne reconnaissait plus sa ville natale. Elle sortit de ce mince dédale sordide et se retrouva nez a nez avec cet endroit. Curieusement, elle n'eut pas l'envie de pleurer. Elle sourit. Elle repensait à tout … À Sarah, à elle, à toutes les deux jouant sur ces balançoires à rigoler comme des fillettes innocentes … pourtant tout cela s’était bel et bien terminé … Son sentiment de liberté s’envola. Yumie ne voulait qu’une chose … Crier. Crier à en perdre l’haleine et la voix. Crier pour remercier tous les êtres qui pouvaient la chérir autant qu’elle les leur rendait. Crier pour faire sortir ces 10 années moribondes. Crier pour crier un bon coup et se lâcher de toutes ses pensées…

Mais la demoiselle se retint, sachant qu’une boule dans la gorge l’en empêchait. Puis elle resta à fixer cet endroit. Le vent ne se fit pas prier et il souffla, faisant virevolter les cheveux violet de Yumie. Auparavant, sa petite sœur criait partout, elle vivait aussi bien que Yumie vivait. Avec autant de vivacité qu’elle … Puis une petite question vint trotter au creux de l’esprit de Yumie. Cette question étant la seule plus intéressante pour le moment …


*Si Sarah serait là … si tout cela ne s’était pas passé... Est ce que nous vivrions toujours ici ? Avec papa et maman, notre maison et est ce que nous serions encore en train de nous balancer elle et moi ? *

Aucune idée. Aucune réponse possible. Elle n’en savait rien. Car l’avenir n’est jamais prémonitoire. On peut toujours la modifier dans le bon ou le mauvais sens. Et si par malheur le mauvais sens venait à apparaître il fallait avoir la volonté de passer le cap pour rejoindre le bon sens. Avec une aide si possible mais le faire seul serait mieux. Yumie avait eu de l’aide pour réussir à passer cet obstacle. Mais le plus important était que la, maintenant en ce moment elle vivait.

La demoiselle fini par repartir voir Hanna et Konan. Elle pris donc le chemin du retour et repensa a sa question de tout a l’heure. Puis s’enfonçant dans les ruines de son passé, elle trouva d’elle-même la réponse … Un oui sur et certain ...

Revenant à la demeure de la vielle dame, elle y vit sortir Hanna et Konan. Elle sourie un peu à Hanna, n’adressant aucun regard à Konan, trop jalouse de voir son amour traîner avec une inconnue -Konan en l’occurrence-. Elle lui donna le papier encore gardé dans sa main et d'une voix douce elle lui murmura :


« Le fruit de mon passé … »
Revenir en haut Aller en bas
Hanna/Misuzu Kunisaki
élève qui a la langue pendue
avatar

Féminin Nombre de messages : 677
Age : 26
Date d'inscription : 30/07/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]:
Mes relations:
Sexualité:

MessageSujet: Re: De retour dans notre village de natal (pv Yumie)   Mer 12 Déc - 18:15

" Je ne voulais pas te dérangée avec cette lettre..."

Elle ne l'avait pas dit d'un ton de rejet, glaçial ou quoi que se soit, juste une voix chaleureux mais comme même froid. Hanna rangea la lettre qui commençer à se détériorée à cause de sa fragilité et vieux à cause du temps, elle tourna sa tête vers la gauche en regardant les collines où on peut appercevoir un bout du toit des Asakura. Hanna, à 5 ans elle était habituée de déscendre ses longues marches mais sa fait 11 ans qu'elle n'est plus revenue dans sa rédisence enfance, sa fait un peu bizarre de remettre les pieds alors qu'il y'a beaucoup de mort. Pourtant à halloween, les enfants d'Hokkaido s'amusait d'aller dans la demeure des Asakura en croyant qu'il y'aurait des âmes errants bien peu aurait envie d'aller là bas juste des petits garçons qui se croient à cette âge là courageux et téméraires.
Konan regarda Yumie, la blonde ne disait rien son rôle était de les servires le plus que possible au début elle voulait refusait mais c'était comme même excitant de partir à l'aventure au lieu de rester enfermé à lire de vieux bouqins des siécles de la révolution. Les trois filles marcha jusqu'au bout de la coline ou elles ont mit plus de temps à monter ses marches en pierre insupportable. Si la résidence principal des Asakura sont aussi haut c'est pour montrer que ce n'est pas un clan aussi pathétique qu'on croit. Hanna scruta les coins en faisant l'indifférente elle avait beaucoup pleuré auparavent mes ses stockes de larmes était en retard depuis des années (à croire qu'il ont eu un accident au trajet XD) en laissant oles deux filles en plan elle rentra toute seule dans sa maison là où elles vont passer la nuit ici, Hanna à choisis exprés ici car elle savait que Yukito va pointer son bout du nez, même qu'il aurait volé les pages déchirés du journal intime de la veilloc. Mais pour l'instant elle ne le sentait pas venir, la résidence était très poussérieux l'obscurité avait gagnée depuis 11 ans dans cette demeure abandonnée, heureusement que Hanna ne l'avait pas brûlée comme Hanna sait beaucoup de choses elle préférer revenir ici dés qu'elle en aura besoin. Le salon était plus sale et poussieur qu'avant les meubles n'ont pas changer personnes des villageois aurait eu l'idée de prendre les meubles, faire un peu de ménage ou même carément de vivre la dedans, pourtant les gens très riches on les moyens de s'acheté cette demeur de rêve. Mais rien n'a bougé, Hanna alluma la piéce mais aucun élèctricité remarche, elle voulait reprendre cettemaison afin de vivre avec Yumie dans cette demeure aprés que tout soit finit entre elle et Yukito, elle remarqua que les deux filles ne venait pas en soupirant elle regarda ce qui se passa dehors.


" Yumie Sama, je sais que ma présence vous déplaise depuis qu'on s'est rencontrée, je ne vous demandes pas de m'appréçie mais juste d'être respectueuse entre nous deux avec notre caractére défavorable, Hanna Sama sera peut-être furieuse ou même elle arrivera au chantages elle est si imprévisible...."

La nostalgie de Hanna se remémorer, elle aussi au début de s'entendait pas avec Yumie depuis sa toute premiére rencontre ou elle a faillit pleurer parce que Yumie l'avait confisqué son katana en plastique. Sa la fait un peu rire avant d'être choppée elle monta dans plusieur étages qui donnait au chambre, elle passait devant celle des parents ou moment elle ouvrit la porte elle voyait son ennemis juré encore plus beau mystérieux et avec grand éttonement Hanna courra dérriére lui, mais Yukito se trouvé sur le bord de la fenêtre et arrêta Hanna qui avait déja dégénée son Katana, d'un sourire chaleureux, Yukito mit une main sur la joue de Hanna en caressant légèrement d'un ton glaçial mais craquant il lui dit.

" Ta vitesse est devenue plus phénoménal avec un peu chance j'aurais eu ce Katana en plein coeur.... Rejoind-moi au sanctuaire"

Yukito fit un salto arriére asseza spectaculaire et se mit directement devant Yumie ou il embrassa sur le front, en lui disant qu'elle était plus mignone qu'avant et disparue avec Konan dans ses bras aussi vite. C'est à peine ou Hanna regarder Yukito se poser mais sa la mettait en folle de rage pour deux choses celle qu'il a kiddnapée sa protéger traductrice du latin mais aussi encore plus de rage celle ou il a embrasser sur Yumie sa propriétée privée. Hanna sauta et se remit vite sur pied en bouillant de rage, sa colére était si intense et ardente que il vaut mieux arrêter de parler lapluie tomba surment provoquer par Yukito. Elle descendit les escaliers aussi vite qu'un fléche, elle esperait que Yumie suiverait avec elle au moins elle l'attraperez pour une fois elle la laisser Yumie se venger avec elle mais au fond elle ne voulait pas même cette épreuve final là ou tout se finira peut-être le jour tant attendue ce réalisa le jour de l'anniversaire de Konan, elle allait enfin tout comprendre et se venger encore plus qu'elle avait souhaité et peut-être elle arrivera à son but le plus tôt qu'il soit. La nuit était depuis deux minute elles continuérent de courrir ensemble sous les yeux ébahis par les villageois par leur vitesse phénoménbal surtout celle de Hanna plus agile et plus rapide pendant ses trois derniére années, elle n'était pas encore éssouflée mais la fatigue se faisait sentir. Ses cheveux était mouillées ainsi que ses vêtements, ses bottes tout trempée, la jeune fille se souvenait la promesse avec le petit doigt celle du "on sera ensemble malgrés les épreuves qui viendront dans le futur" elle avait dit les même mots et la même voix autre fois deux promesses qu'elle devait tenir, pour préservée sa dignité sa prouve qu'on peut toujours comptée sur elle même si son caractére laisse prouver le différent.
Revenir en haut Aller en bas
http://ai-otsuka-en-france.skyrock.com
Yumie Hichiyama
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect
avatar

Féminin Nombre de messages : 4738
Age : 25
Age du personnage : Cerise Lover
Humeur [RPG] : Katana-woman de très haut niveau.
Signe distinctif : Mère d'une adorable petite fille.
Date d'inscription : 09/08/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 20 ans.
Mes relations:
Sexualité: Bi-sexuelle.

MessageSujet: EN COURRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRS   Mer 19 Déc - 18:01

L’air autre part, la jeune fille sentie les doigts froid et fin frôler les siens. Un léger frisson la parcourut. Puis dans son désir de l’attraper et de l’embrasser, elle pris sa main, entremêlant ses doigts dans ceux de son amante et serra sa main pour ne plus la quitter. Elle baissa ses yeux, fixant le sol comme si, comme si elle attendait un signe. De qui ? De quoi ? Aucune idée. C’était un des seuls moments ou les deux amoureuses pouvaient se toucher. Alors elle lâcha la main de Hanna a contrecoeur, voyant que Konan les regardait. Elle était aussi au courrant de leur vie privé. Elle fronça les sourcils et se retint de lui offrir une baffe pour cadeau de noël. Elle partie en direction de la maison. A peine pénétré dans celle-ci, elle sentie déjà l’odeur du renfermé, de la pourriture de quelques dixième d’années l’envahir. Elle toussota un peu et repris sa marche. Voyant qu’il n’y avait personne qui la suivait, La jeune fille alla donc dans chaque pièce. Elles étaient toutes aussi lugubres, aussi obscure. Quelle beauté. Cependant rien n’avait bougé. Aucun meuble, aucun tableau n’avait été changé de place. Elle alla alors vers la pièce principale appelée Salon. Au japon le nom salon n’existait pas. A Hokkaido par exemple, ville ou se trouvait les 3 filles, le salon n’était pas la même chose qu’au pensionnat. Elle parcourut le bureau, la ou ses dossiers intimes y figurait. Toutes les lettres qu’elle avait gardées. Puis elle tomba sur une lettre faite par sa mère. D’une petite voix elle la lu.

" Chère Madame.

Sarah et Yumie, étant très attaché à vous m’ont demandé de venir quelques temps habiter ici. Il nous a fallut trouver les moyens de leur faire plaisir. Votre fils et moi allons donc partir a Tokyo voir le reste de notre famille. Une importante réunion à propos de la famille Asakura et de son fils Yukito s’y impose. Vous savez comme notre famille est au seuil du péril en ce moment. Bien sûr mes deux filles adorées ne doivent pas entendre cela. Elles sont si jeunes encore …

J’ai donc pensé que vous diriez oui pour les accueillir quelques semaines chez vous. Se serait un grand honneur pour nous. Merci d’avance madame et bonne santé a vous.

Mme et Mr Hichiyama "

Yumie ne tarda pas à froisser de toutes ses forces, entre son poing serré a bloc, la lettre écrite par ses parents morts. Cette haine qui ne cessait et cesserai jamais de grandir dans son cœur, prenant une place considérable, ne faisait que grandir. Puis elle se mit à déchirer de toute ses forces, miette par miette, mêlant haine et tristesse, le bout de papier. Puis elle se mit à marcher en direction de la sortie sur le point d’éclater. Konan. Oui cette fille que Yumie haïssait tellement se trouvait devant elle. Elle sentie la voix de Konan lui parler. Elle était prête à exploser, même sur cette jeune fille innocente. Elle attendit la fin de son discours « minable » et se mis a dire d’un ton froid et provoquant.

" Petite sotte. Jamais tu entends ? JAMAIS ! Je veux juste te respecter si tu me respectes. Mais ne te mêle jamais à mes histoires, à notre passé à Hanna et moi. Et si tu venais à te mettre en travers de mon chemin ou de notre couple fillette, tu périras par mes mains ! "

Ses yeux étant remplie d’une lueur impressionnante de jalousie, elle préféra partir. Elle se retourna, ses cheveux finissant son geste. Elle ne se doutait pas, que, aujourd’hui aurai peut être lieu le jour de son dernier souffle sur terre. Elle ne pourrait jamais se douter que cette journée là serai un jour important, que Hanna en ce moment même parlait a « lui ». A celui dont son cœur devenait noir et sans sentiments de jours en jours…

Quelques minutes plus tard, elle compris que Hanna n'était pas monté pour rien. Elle se mis a courrir brusquement, montant les escaliers a une vitesse impressionnante. Au loin, une ombre familière, une ombre qu'elle detestais. Elle regarda cette ombre qui lui déroba un baiser frontal et d'une voix froide et glaciale, suivit d'un sourire cette ombre partie en disant quelques mots. Hanna, elle aussi. Suivie de Konan après. Il n'y avait que elle, dans cette maison d'enfance. Elle fixa le parquet cassé, le silence l'enveloppa. Une sorte de vague, de mélancolie,monta. Ses larmes aussi, son souffle se fit cours, son coeur commenca a abattre a une allure irrégulière.

" Yukito ?"

Elle avait beau réfléchir a se qu'elle pouvait faire, rien ne lui parvenait, tout était mélé ensemble. sans pouvoir se controler, elle aussi alla rejoindre les filles. Le temps pris une tournure spectaculaire, la pluie se fit. La jeune fille aperçu hanna et lui pris la main pour courrir avec elle.

" On... va...le reduire...en poussière !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De retour dans notre village de natal (pv Yumie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
De retour dans notre village de natal (pv Yumie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelqu'un faussement oublié reste toujours dans notre cœur [ PV : SANI ! ]
» Retour dans notre Ile
» De retour dans son pays natal, bonne ou mauvaise nouvelle?
» Radulov de retour dans la TSHL!!
» Dr Guy Deve Theodore, batisseur d'un hôpital dans son village natal à Pignon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: La Ville :: Autres Lieux-
Sauter vers: