AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aëydann Syriamëna
élève nouveau(elle)
avatar

Nombre de messages : 10
Age du personnage : ¤ Rozen Maiden ¤
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: ...   Jeu 25 Oct - 9:00

Lorsque Aëydann pénétra pour la première fois dans l’enceinte, ses sentiments se divulguèrent ; en voyant beaucoup autour d’elle, d’élèves de 12 à 18 ans. Une impression de gêne lui monta à l’esprit. Il y avait des filles comme elle, des garçons, des petits et des grands, des adultes… Ces derniers surveillaient la sécurité de leurs élèves. La cour était très grande. Une longue étendue de gravier et quelques plans de végétations se présentaient au sol. On y voyait le soleil du matin, l’aube. Les orangers, plantés dans chaques coins fleurissaient difficilement par cette saison, encore inconnue par les modifications planétaires. Les quelques fleurs présentes dans l’arbre au dessus d’elle présentaient un pistil jaune vif un peu pâle d’ailleurs et de pétales blanches. Quant au sol, de gris graviers s’étaient entassés il y a longtemps pour donner un air de chemin. Les graviers devaient s’ennuyer, passer une dure vie à se laisser marcher dessus, pensa Aëydann à ce moment.

Le soleil éclairait tous les environs, en y laissant bien sûr, un peu d’ombre pour les herbes grasses, incrustées parmi les herbes féminines. La nature vivait selon la demoiselle, et il fallait la laisser ainsi. Il commençait à faire chaud. Aëydann posa ses mains sur ses genoux, et redressa son dos. Elle avait l’habitude de se laisser emporter sans dossier. Aujourd’hui, elle était habillée d’une chemise grise à carreaux à manches mi-longues, sa veste blanche était posée à côté d’elle, sur le muret de pierres. Son sac en bandoulière la gênait, alors elle l’enleva en prenant soin de ne pas se décoiffer et le laissa, soupirant, à ses jambes. En attendant que Midi sonne, elle regardait autour d’elle, ce qu’il s’y passait de bien intéressant.
Des jeunes filles étaient assises en tailleurs à deux trois pas d’elle. Elles s’amusaient à se poser des questions et l’interrogée devait répondre la vérité. Elles avaient toutes des queues de cheval, en parlant de leurs coiffures. L’une était blonde aux cheveux longs, une autre aux cheveux assez courts, une troisième brune portant des lunettes, une autre assez jolie, d’un teint pâle dont sa couleur de cheveux était noire ; une petite japonaise, assez jolie. Une autre fille se leva chercher un garçon assez séduisant qui lui disait bonjour en souriant, l’air assez embarrassé. Celle-çi se retourna vers ses camarades et reprit sa place, en rigolant. La petite japonaise prit le relai. Elles s’amusaient au moins. Pensa subitement Aëydann.

Le temps lui parut long. Et puis une jeune plume beige s’envolait dans sa direction. Elle passa sous le menton de la jeune fille. Elle l’attrapa, la regarda, l’air un peu amusé, souriante et discrète. Elle la passa en douceur de sa joue à son cou. Aëydann sentait et aimait cette sensation, de douceur. Par ailleurs, elle repensa à ses premiers temps de bonheur, qu'elle pourrait retrouver ici.
Revenir en haut Aller en bas
 
...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Extérieur :: La cour-
Sauter vers: