AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Hotaru Return's

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hotaru
élève nouveau(elle)
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 31
Age du personnage : ~¤ Sleeping Forest ¤~
Humeur [RPG] : ~ Kumo ~
Signe distinctif : Possède les yeux [Rouge] de l'ancienne génération.
Date d'inscription : 08/07/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 21 ans.
Mes relations:
Sexualité: Bi-Sexuel.

MessageSujet: Hotaru Return's   Dim 2 Sep - 18:44

Lors d'une soirée illuminée par une pleine lune ordinaire qui frappait les rues de la ville où logeait le pensionnat où de nombreux personnages louches y vivaient, tous avec des histoires, des passés, des vies, des caractères qui leurs sont propres. Dans des lieux hostiles et dangereux, un homme survivait à la grandeur des immeubles géants qui construisaient les rues de la ville. Un homme qui était lui aussi frappé par la lueur de la lune. Du bas des immeubles, on ne pouvait voir le visage de l'homme car celui-ci était masqué dans l'ombre de cette même lune, on y voyait qu'une grande silhouette avec les cheveux au vent, ses cheveux n'étaient pas si long mais ils étaient assez longs pour voler avec ce doux vent.

L'homme qui se trouvait sur cet immeuble était un "revenant" qui n'était pas si vieux que cela, mais assez vieux pour se faire reconnaître par un certain nombre de pensionnaires, c'était Mibu Hotaru qui revenait d'un voyage d'entraînement, d'ailleurs il n'avait prévenu personne, c'était une décision à la minute et pas du tout prévue, mais bon ça ressemblait bien à Hotaru. Celui-ci avait beaucoup changé : Ses cheveux n'étaient plus blonds mais noirs avec un tracé de cheveux blanc qui lui donnait un air mystérieux. Il avait un masque verticale noir qui lui recouvrait la partie gauche du visage, sûrement pour cacher son oeil gauche. Il n'avait pas trop changé au niveau de sa musculature mais il avait grandit ce qui lui avait donné un air déjà beaucoup plus mature que celui du gamin aux cheveux blonds et à l'air insouciant. D'ailleurs il n'avait plus son sabre cela prouve qu'il ne le trimbale plus en permanence. Il avait aussi échangé son vieux kimono blanc/orange pour un intérieur kimono noir et un long manteau cuir noir qui lui arrivait aux chevilles et à manches débardeurs. Cela lui donnait une plus grande classe et accentuait son air mystérieux.


{ Hotaru }


Gardant toujours un air supérieur aux autres, Hotaru regardait le vide que créait l'immeuble où s'élevait Hotaru et celui d'en face, c'était profond, triste et cela faisait pitié de voir que autant de personne suivent des règles, surtout celle de vivre dans l'égoïsme et de suivre une vie si ordinaires en pensant que cette vie est exceptionnelle. Cela, Hotaru en avait conscience, il pensait vraiment tout cela, la preuve qu'il avait beaucoup changé. Lui tellement ignorant, maintenant c'est un révolutionnaire de la vie, comprenant et étudiant le moindre détail et dévalorisant celui-ci.

- Ptf ! Si minable, pourquoi leur donner une chance de vivre...


Hotaru se retourna vers la porte de la cage d'escalier et alla s'appuyer contre le mur qui entourait celle-ci, il croisa les bras et regarda de son seul oeil droit la pleine lune qui lui paraissait maintenant plus jolie que le couché de soleil.
Qu'était-il arrivé à Hotaru pendant ce voyage d'entraînement pour qu'il change à ce point ? Peut-être nous le ne saurons jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Rukia / Soha
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 3177
Age du personnage : Dämon Vampire
Humeur [RPG] : Mano negra/Serveuse
Signe distinctif : Attireuse d'ennuis/Demandeuse de calin
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18 ans/19 ans
Mes relations:
Sexualité: Bisexuelle

MessageSujet: Re: Hotaru Return's   Mer 12 Sep - 15:23

Perdue dans ses pensée, Sué avait prit son bébé dans ses bras et était sortit sans prévenir quiconque.
Elle n'avait pas de but précis pour un lieu. Elle avançait tout en réfléchissant. C'était des pensées douloureuse qui traversaient son esprit. L'idée d'abandonner son enfant était bien pire que de se faire poignarder. Ca, elle avait déjà eut, et était encore présente dans ce monde... et pourquoi? pourquoi...
La question ne se posait plus. Elle devait vivre, pour une raison qui ne lui était pas évidante.
Maintenant qu'elle avait l'enfant, encore innomé, elle comprenait qu'il fallait simplement qu'elle vive pour lui.
Mais si elle l'abandonnait, alors elle n'avait plus rien à faire ici.

Elle avançait d'un bon pas, parcourant le dédale de rue et ruelle que présentait cette ville. Elle ne l'avait jamais vraiment aimé...
Elle croisa plusieurs mendiants, qui en la voyant c'étaient précipités pour lui demander de quoi subsister... Mais à peine avaient-ils vu le visage de l'enfant et celui de la mère qu'ils c'étaient enfouis dans un silence pesant.
Sué les ignoraient. Elle ne voulait pas voir de pitié, surtout dans les yeux des sans-foyers.

Elle tourna l'angle d'une rue pour s'engouffrer dans une vague ruelle peu éclairé. Il y avait un seul et unique faisceau de lumière argenté, projeté par la pleine lune qui brillait se soir là bien plus intensément qu'elle ne l'avait vu auparavant.
Elle marcha bien au milieu, ne voulant pas se prendre les pieds dans un corps... endormis ou mort. Il y avait vraiment de tout ici.
Arrivée au milieu de la ruelle, elle s'arrêta net...
Quelque chose avait changé. Le faisceau de lumière était entrecoupé d'une ombre immobile. Cependant, elle pouvait remarquer une forme humaine, et aussi les cheveux qui se mouvait, pris dans le vent.

Automatiquement, elle leva les yeux. Cela ne suffisait pas. Elle leva brusquement la tête, pour regarder au sommet de l'immeuble.
Un homme, visiblement, était là, debout au bord de cette immeuble. Puis il partit.

Sué continua à avancer, la tête prise dans ses pensée concernant cette apparition.
Elle ne vit alors rien arriver... un autre personnage lui sauta dessus, sortant de l'ombre. Prise par surprise, elle poussa un cri et serra son bébé contre elle alors que l'homme la poussait contre terre.
Le dos contre le mur, et parcouru d'une douleur sournoise, elle leva les yeux pour identifier son agresseur, mais elle ne peu rien voir.
L'intrus allait recommencer... peut-être allait-il faire du mal à son bébé...
Son bras droit étreignit l'enfant, le serrant contre elle, pendant qu'elle se contorsionnait afin de récupéré son Walter.
Sa main gauche finit par l'attraper. Elle eut juste le temps de le pointer devant elle, de voir l'homme mettre son ventre, inconsciemment, tout contre le canon. Sans hésité, elle avait appuyé sur la gâchette.
La détonation résonna brusquement dans la ruelle, comme un cri mortelle.

Cette succession de mouvements brusque et de bruits gênant avait bien sûr réveillé l'enfant.
Sué baissa les yeux sur son fils. Elle vit son petit visage de tordre, exprimant une gêne incommensurable, avant de pousser un cri, et de faire couler des larmes.

La jeune maman voulu se lever, mais la douleur la coulait par terre. Elle ne savait pas ce qu'elle c'était fait... peut-être c'était-elle cassé quelque chose, ou juste foulé.
Mais les hypothèses ne servaient plus à rien.
Elle était là, assise le dos contre un mur, seule, au milieu de nul par.
Seule? non, elle avait vu cette homme, là haut... mais qu'est-ce qui lui garantissait qu'il pourrait l'aider? Rien...

Sué berça un moment son fils, tout en chantonnant. L'enfant se calma rapidement, se rendormant, les petits poings fermés.
Revenir en haut Aller en bas
 
Hotaru Return's
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Aristide Peaceful Return: The ball is Now in South Africa’s Court!
» 05. return to me
» FANARTS d'Ekoï! the Return!
» [Archive 2011] The return of the Ring - 16/20 août 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: La Ville :: La rue-
Sauter vers: