AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Just Alone {PV Erwinn}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.Zoe.
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 14 ans
Mes relations:
Sexualité: bisexuelle

MessageSujet: Just Alone {PV Erwinn}   Lun 13 Aoû - 18:13


Un matin d'aout : c'est censé être doux, chaud, accueillant. Malheureusement ce n'est pas le cas de CE matin là. Une arrivée, une descente de voiture et un au revoir. Moe n'aimait pas cette matinée, elle n'aimait pas ce pensionnat. Arrivée dans ce lieu qu'elle ne connaissait pas, elle se retrouvait totalement perdue. Pourquoi a t il fallut qu'elle accepte son entrée ici ? Moerrani n'avait pas voulut faire de peine à ses parents, mais elle n'avait peut être pas eut le courage de leur dire non. C'était même plutot cette raison là. Un peu de vent, un soleil cognant à travers quelques fins nuages. C'est étrange cette sensation d'étouffement lorsque l'on ne connait pas un lieu. La jeune fille baisse la tête et soupire, sa valise à la main qu'elle laisse tomber à terre lourdement.

-Pfiouu ...


Pourvu que personne ne vienne l'aider ... qu'elle ne croise personne ... qu'elle ne soit obligée de parler à personne. Moe préférai encore être seule ici. Ses anciens amis lui manquait. Même si elle n'avait pas encore osé leur dire. Faire part de ses sentiments ? Aucunement... Elle n'avait jamais su faire exactement. Tampis ! Les paroles de sa mère lui revinrent à l'esprit :

-Surtout soit gentille et souriante : je suis sure que tu peux te faire pleins d'amis ici ! Reste toi même et tout ira pour le mieux.


Puis deux secondes plus tard :

-Mais quel ange fais tu, regarde toi mon coeur !


Elle s'était forcé à sourire, ne prononçant rien d'autre qui aurait pu choquer sa mère. Elle l'aimait malgrè tout : c'était sa mère après tout. Son père, lui, n'avait pas pu venir. Ses missions pour l'armée lui prenait toujours beaucoup de temps et Moerrani ne le voyait que peu de temps. Jamais un mois complet de toute façon. Mais ce n'était pas si grave, elle savait qu'il allait bien, qu'il était fort et qu'elle pouvait lui faire confiance. Dans sa valise, elle avait emmené le stricte minimum. Quelques habits, quelques livres, des photos de sa famille et les lettres de son père. Ces dernières étant les choses auxquelles elle tenait le plus. La jeune fille avança vers le batiments après qu'elle est faite la bise à sa mère mais n'entra pas.

¤*¤ Pas envie d'y aller de suite ... ¤*¤

Ni une ni deux ! La jeune fille tourna sur elle même, faisant tournoyer sa jupe plissée par la même occasion. La journée commençait juste et elle n'avait pas l'intention de se faire enfermer dans une chambre. Mais ou aller ? Sa mère lui avait trouvé un plan du pensionnat ... bien heureusement pour elle d'ailleurs. Que choisir ... Moe déplia le plan et regarda tous les lieux indiqués : un parc, une plage, une forêt ... Elle s'arréta déjà de regarder : plage ou forêt ? Hum ... il fallait qu'elle y réfléchisse quelques instants. A cette période de l'année, il allait y avoir beaucoup de monde sur la plage, même si c'était le matin. Et elle n'avait pas envi de voir du monde ! Le choix fut vite prit : direction la forêt ! Elle s'y rendit calmement, sa valise toujours à la main. Arrivé à son entrée, elle ne sut trop par ou aller ... mais son intuition serait surement bonne !

¤*¤ Let's go Moe, tu vas pouvoir être seule ! ¤*¤

Elle marcha un peu dans la forêt, suivant le chemin pour ne pas se perdre pour le retard. Mais après tout, même si elle se perdait se n'était pas si grave ... elle préférait encore dormir dehors ! Les rayons du soleil passaient entre les branches des arbres et illuminaient le chemin. C'était beau, calme ... l'endroit ou elle allait passer tous ses week end en fait ! La jeune fille regarda l'herbe, elle semblait tiède, la rosée devait s'être évaporée par le soleil. Moe soupira : enfin de la tranquilité, personne pour venir l'embéter, la forcer à parler. Ah ... merveille !

Le chant des oiseaux étaient mélodieux, doux et assez gai. Arrivée dans une petite clairière, elle posa sa valise à terre et s'alongea dans l'herbe. Ses cheveux se balladèrent un peu avec le léger vent qui arrivait à se trouver dans le bois. Ses bras s'étendirent des deux cotés, alors que les brins d'herbes carressaient ses jambes nues. Quelle merveilleuse sensation ! L'adolescente ferma les yeux, se laissant porter par tous les bruits qu'elle pouvait entendre. Lorsque soudain, elle entendit des pas, assez lointain encore d'elle. Cependant, elle ne bougea pas, trop à l'aise dans cet havre de paix ...


Dernière édition par le Lun 13 Aoû - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwinn
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 468
Age : 27
Age du personnage : [...]
Humeur [RPG] : [...]
Signe distinctif : [#] Trieur de M&Ms [#]
Date d'inscription : 21/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro, ne refusant pas de nouvelles expériences x'3

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Lun 13 Aoû - 21:05

Erwinn se mit à bailler, et pourtant l'eau qui coulait en ce moment sur sa peau nue était glaciale. En effet, le jeune homme était en train de prendre sa douche froide matinale, le seul moyen qu'il avait trouvé pour se réveiller... Enfin, le seul moyen réellement efficace pour un insomniaque de la sorte. Ses nuits devenaient de plus en plus courtes et il en était à se demander si il ne devait pas achèter des somnifères ou des trucs du genre.. Il avait tellement besoin de dormir, et pourtant... Pourquoi n'y arrivait-il pas ? Déjà plusieurs semaines qu'il vivait décalé, dormant et mangeant seulement lorsque la situation devenait critique, ingurgitant quelque chose en vitesse pour éviter ses crises d'hypoglycémie uniquement. Il n'avait plus faim. Plus envie de rien. Et il en avait surtout marre, ras le bol, il n'en pouvait plus. Pètage de cable, saturation, sa seule et unique envie était de tout envoyer valser, envoyer balader tout le monde, se foutre en l'air littéralement.

Et pourtant, lorsqu'il se trouvait devant un verre de vodka, il bloquait. De toutes façons il n'aimait pas l'alcool, n'importe lequel, l'odeur le repoussait, la moindre goutte lui donnait envie de vomir. Surtout le whisky, la boisson préférée de son père, il ne pouvait plus voir une seule bouteille, trop de souvenirs, d'affreux souvenirs. Il ne voulait plus jamais entendre parler de lui, ni de quoi que ce soit qui pourrait lui rappeler son existence. Et puis... Sa petite soeur aurait-elle voulut qu'il finisse ainsi ? Sûrement pas... Aelyn était si.. vivante. Pourquoi elle ? Il aurait préférer crever à sa place, cette foutu maladie qui avait tuer sa mère et qui s'en était prise à sa soeur... Il n'avait pas sut la sauver.. Il n'avait jamais rien sut faire, il se sentait si minable..

Un coup de poing vola, pour ensuite s'écraser contre le mur carrelé des douches communes. Erwinn tapa son front contre la même parois, fermant intensément les yeux alors que ses cheveux blonds collaient à son visage trempé et littéralement glacé. Il ne sentait plus la douleur dans ses doigts, il avait frappé tellement fort qu'il n'avait rien sentit. Du moins pour l'instant... L'eau fit rapidement glisser le sang qui coulait de ses phalanges écorchées. Le jeune homme sortit de la douche, complètement nu, de toutes façons, à cet heure-ci, il n'y avait personne, et attrapa sa serviette avec laquelle il se sécha rapidement puis enfila son boxer, on sait jamais... Il fouilla ensuite dans la poche de son jean pour en sortir une petite boite, ou plutôt une petite palette, il l'ouvrit, c'était une sorte de maquillage noir comme du cirage. Pas du maquillage poudreux, quelque chose d'assez épais, il ne se rappelait d'ailleurs plus où il avait trouvé cela.. Trempant son index dedans, il l'amena ensuite à son visage et fit le tour de son oeil. C'était sa façon à lui de montrer qu'il était différent, d'emmerder un peu les gens que cela choquaient et les mecs qui le traitaient de tapette.

Il s'observa une dernière fois dans la glace : yeux cernés de noirs, son fidèle piercing argenté à la lèvre inférieure, il ébouriffa d'un geste négligé ses cheveux blonds et enfila son jean délavé. Sa main continuait de saigner et il ne pouvait pratiquement plus bouger ses doigts. Décidément, c'était de pire en pire... Erwinn décida alors de passer par sa chambre, il commença par s'étaler un peu de pommade puis il entoura sa main d'un bandage blanc. Le serrant bien pour qu'il tienne, le garçon n'avait qu'une seule envie, comme tous les matins, sortir. Sortir d'ici au plus vite. Enfilant une chemise blanche avec quelques motifs genre chinois et tribaux, il claqua la porte de sa chambre.

Enfin dehors.. Il faisait déjà chaud, évidemment, c'était l'été à présent, et le soleil cognait déjà. Erwinn alluma son Ipod et mit une chanson au hazard :




Et commença à marcher, sortant sans difficultés du Pensionnat pour se rendre quelque part par là, il ne savait pas où, il verrait bien. Ses pas étaient aussi légers et distraits que d'habitude, et après quelques minutes de marche en musique, il se rendit bien vite compte qu'il avait attérit dans ce qui semblait être une forêt. Au calme, il observait le paysage, arrêtant sa musique et rangeant son Ipod bien au fond de sa poche pour pouvoir entendre le chant des oiseaux. Il était plutôt bien ici et il ne regrettait pas d'être venu. Au bout de quelques instants, il remarqua que plus loin se trouvait une jeune fille allongée dans l'herbe. Il eut peur au début, et s'apprêtait à courir en sa direction au cas ou il lui était arrivé quelque chose, mais les bras de la demoiselle bougèrent et il fut rassuré, elle avait finalement l'air d'aller bien.

De peur de la réveiller si elle dormait, ses pas se firent maintenant totalement silencieux et, à une bonne dizaine de mètres d'elle, il la contourna puis entreprit de grimper à un arbre, d'une main, ce fut un peu dur, mais il réussit, surtout sans bruit. Il s'assit sur une branche solide, pas très loin de la demoiselle, et à une hauteur respectable. S'agrippant à l'aide de ses genoux, il laissa le haut de son corps basculer en arrière, faisant en quelque sorte le Cochon pendu. Il ne put s'empêcher de sourire à la vue du visage apaisé de la jeune femme qui se trouvait non loin de lui. Ses cheveux blonds virevoltaient à peine, et il observait en silence et à l'envers l'inconnue allongée dans l'herbe près de lui. Si elle rouvrirait les yeux, il se redresserait vite en éspérant qu'elle ne le voie pas, qu'il puisse rester à l'admirer sur sa branche sans avoir besoin de parler ni de faire semblant.
Revenir en haut Aller en bas
.Zoe.
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 14 ans
Mes relations:
Sexualité: bisexuelle

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Ven 17 Aoû - 0:35


Voila ... enfin ... cela lui manquait tellement ! Elle aurait préféré rester chez elle en fait, même si parfois c'était la guerre chez elle entre ses parents, se serait toujours mieux que de venir dans ce pensionnat alors qu'elle n'y connait absolument personne, qu'elle n'a pas du tout envie d'aller en cours avec ces zombies intellos ou illettrés, ou encore dormir dans la chambre d'une autre fille lesbienne ou psycopathe qui l'attaquerait pendant la nuit avant qu'elle ne soit retrouvée morte, étranglée à l'aide d'un collant, sur le rebord de son lit ! Non non non !! Pas cette vie si courte et sans grand intérêt ne devait pas se terminer ainsi ! La jeune fille ne put s'empécher de faire la moue à ces pensées plus qu'étrange, complétement irréaliste !

¤*¤ Pourtant il y a quelqu'un pas loin ... ¤*¤

Moe resta couchée. Même si quelqu'un se trouvait par là, elle n'aurait surement pas envie de lui parler ! Cela était surement difficile à comprendre, mais le simple fait d'ouvrir la bouche la génait ! Et puis pourquoi faire des connaissances alors qu'elle était sure de s'emmerder le plus possible ici. C'était ainsi, enfin ... elle le sentait ainsi. Pas grave après tout, elle savait qu'elle était programmée pour passer sa vie seule, et pourtant les paroles de sa mère revenaient toujours à son esprit, même si elle ne les croyait pas. Elle avait toujours pensé qu'elle disait cela pour lui faire plaisir, ou juste parce que Moe était sa fille et donc elle devait lui faire prouver que c'était la vérité...

"-Moerrani ... tu es une jolie fille pourtant, pourquoi tu ne sors jamais ? Pourquoi ne connais tu pas de garçons ??"


Elle se contentait toujours d'hausser les épaules, que pouvait elle lui répondre de toute façon ?? Elle était née comme cela, ne parlant que très peu et vraiment pour des raisons importantes, même très importantes. Elle n'avais jamais osé aborder un garçon, c'est bien trop dur, et si elle se prenait un rateau hein ?! Ah non non non !! Pas question ! Et pourtant, elle avait longtemps été la risée de son lycée. Tous les autres avaient déjà eut un petit ami, ou avaient même déjà embrassé quelqu'un ... elle rien ! Le vide le plus total, le néant, aussi profond que la faille de l'océan Atlantique !! et même peut être plus encore. Mais bon, elle ne s'en était jamais plein elle, n'avait aucun regret. C'était pas si mal d'être célibataire après tout ! C'est toujours calme, pas de dispute pour un rien, pas de grosse engueulade, pas de peur d'objet tranchant, contendant ou encore toutes autres sortes de tortures sadomaso. Ola, mais son esprit s'emporte là !

¤*¤ Calme toi un peu ! ¤*¤

Cependant ... elle ne connaissait donc rien en amour, tendresse et autre chose de ce genre. L'amour maternelle oui, du coté de son père aussi. Mais même pas des quelques amis qu'elle avait pu avoir ...Elle haussa les épaules alors que ses yeux étaient toujours fermés. C'est dur, c'est vrai d'être seule. Et pourtant, comme elle ne connaissait rien de ce que pouvait représenter les bras d'un homme autour de son corps, c'est pour cela que ça ne lui manquait pas plus que ça ... Elle aimerait bien ... mais c'est au dessus de ses forces, bien au dessus .. déjà que parler est difficile, alors sentir la peau d'un homme contre la sienne devenait presque impossible !

-Rah je suis nulle !


Oh ?! Elle avait parlé. Seule certe, mais c'était des paroles tout de même et elle en sourit d'elle même ! Comme une enfant qui avait enfin réussit à prononcer quelques choses ! Il serait temps à son age ... Mais, elle était pourtant loquace lorsqu'elle était petite. La jeune fille avait apprit à parler comme toute autre petit de son age, au bon moment, pas trop tard ... Une enfance normale pour une fille qui ne l'était pourtant pas. Même elle ne savait pas pourquoi c'était ainsi, mais elle n'aimait pas parler aux autres. Se sentir idiote, nulle ... et puis pourquoi toujours vouloir parler ?? Et si tous les autres étaient sourds ? et si elle était la seule muette ?? Elle n'aurait pas le besoin de parler, et eux n'auraient pas besoin qu'elle parle ! Ce serait mieux ...

Elle ouvrit les yeux doucement, sortant de sa douce rêverie et de ses raisonnements si étranges et qu'elle trouvait pourtant passionnants ! Elle prit un peu peur lorsqu'elle vit le jeune homme, accroché par les jambes sur une jambe, la tête en bas, et qui semblait bizarrement l'observer. Kyyyyaaaaaaaa Mais il fait quoi là ?? La jeune fille se redresse d'un coup, reculant un peu en trainant les fesses à terre jusqu'à se tapper la tête contre l'arbre juste derrière. Zut ... pas moyen d'aller plus loin ... coincée comme un ptit rat... Parler ?? Mais pour lui dire quoi ? Ah non ... pas déjà parler avec une personne...de plus un inconnu ... un homme ... Moe ferma les yeux fortement, espérant qu'il n'existe pas, que ce n'était qu'un rêve (oh le contraire d'une autre personne Razz) Mais lorsqu'elle les r'ouvrit, il était encore là ... Elle n'allait pas parler en première, ça s'était sure ! Mais que pensait elle maintenant ! Non ! Il n'était en aucun cas question de parler avec lui ! Mais juste par politesse elle articula difficilement un :

- ... Bonjour ....


Qui tenait plus du murmure que de la parole ... Restant contre son arbre, à l'observer, se mordillant la lèvre de timidité, elle ne bougea pas plus, ni ne prononça d'autres mots que celui là ...
Revenir en haut Aller en bas
Erwinn
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 468
Age : 27
Age du personnage : [...]
Humeur [RPG] : [...]
Signe distinctif : [#] Trieur de M&Ms [#]
Date d'inscription : 21/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro, ne refusant pas de nouvelles expériences x'3

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Ven 17 Aoû - 2:02

Toujours en pleine contemplation silencieuse de la demoiselle, Erwinn souriait à peine. Il s'était remit à sourire ces temps-ci. Surtout lorsqu'il était seul, sans vraiment de raisons particulières, beaucoup moins lorsqu'il était avec les autres. Ils le rebutaient, il se repliait, insultes ou moqueries, il en avait tellement reçu qu'il saturait et était quasiment sur la défensive constamment. Ses cheveux, ses yeux, son piercing, tout y passait. Il était pour eux une simple chose, pour eux et surtout pour elles. Ses critiques sur son physique l'avaient blessé, énormément, au début du moins.. Ensuite, et au fur et à mesure des évènements pas toujours joyeux de sa petite vie, il grandissait, trop vite, beaucoup trop. Beaucoup trop mûr pour pouvoir rigoler avec des garçons de son âge. Aucune critique n'était lancée sur son "intérieur", car personne ne le connaissait, il était vide d'expression, retenait ses réactions, ses pulsions, rien, nada.

Etait-ce cette fille ? Cette fille qui le faisait sourire un peu plus qu'avant ? Non, pas celle qu'il observait en ce moment même, La Belle Inconnue. Celle qu'il avait rencontré dans le parc il y avait quelques jours... Il l'avait aimée, il en était sûr. Quelques secondes, voire quelques minutes, tout était si... nouveau. Il avait connu tellement de filles, mais celle-ci lui avait offert des sensations bien plus fortes, bien plus étranges et intenses. Il sentait encore sa chaleur contre lui parfois, ce n'était bien sûr qu'une illusion.. Il croyait sentir son parfum, il écarquillait les yeux, cherchant des yeux "celle qui aurait bien prit son coeur" puis il les refermait, déçu. Elle lui manquait, elle lui avait fait pourtant comprendre que son coeur n'était pas a prendre, et c'était mieux ainsi. La Belle Inconnue serait sûrement mieux avec un autre homme...

Perdu dans ces pensées, et les yeux pourtant bien ouverts, Erwinn sursauta brusquement lorsque la voix de la jeune femme allongée dans l'herbe se fit entendre. Elle était nulle ? Pourquoi ? Qu'avait-elle fait ? Il écarquilla les yeux, et resta ainsi, intrigué. L'avait-il vu ? Apparemment pas... La tête toujours à l'envers, le garçon commençait à sentir le sang lui monter au cerveau. Sa main droite lui faisait encore mal, et ses doigts continuaient de refuser le moindre mouvement. S'était-il cassé quelque chose ? Il manquerait plus que ça, tiens... Pfff.. Des fois il se trouvait vraiment doué ... Enfin.. Erwinn la vit rouvrir les yeux, il tenta un sourire, quelque peu raté, certes, appréhendant la réaction de la demoiselle. Il la vit se redresser d'un seul coup et se reculer vivement jusqu'à ce cogner dans un arbre. Il eut un sursaut, c'est ce qu'il craignait... Faisait-il aussi peur que cela ?

Le jeune homme se redressa pour s'asseoir normalement sur sa branche, observant silencieusement l'inconnue qui ne parlait pas non plus. Il entrouvrit la bouche, passant une main derrière sa nuque, il fallait bien qu'il s'excuse, mais lorsqu'il remarqua que la jeune fille venait de fermer les yeux intensément, il s'interrompit. Il connaissait ce genre de réaction, c'était certainement car elle voulait qu'il diparaisse. Un peu blessé, il sentit une vague amère déferler dans son corps et il soupira, doucement. Un coin de ses lèvres s'étira à peine, elle devait sûrement être de celles qui ne se moquent pas ouvertement mais qui n'en pensent pas moins. Elle rouvrit les yeux, il détourna le regard et sauta de sa branche, rattérissant habilement sur le sol, il ne s'approcha pas d'elle pour autant. En un murmure, elle le salua, il examina son bandage tout en lui répondant doucement :


-Bonjour... Désolé si je t'ai fais peur... C'était pas vraiment mon intention.

Son ton était plutôt neutre, et le garçon n'osait pas bouger, de peur qu'elle ne parte en courant ou qu'elle ne se resserre un peu plus contre son arbre, ce qui l'aurait aussi blessé...

.+*+. Je me sens affreusement con là... .+*+.

Oui, c'était bien le cas, pourtant, il avait connu bien pire comme situation, mais le fait qu'il n'arrêtait pas de faire peur au gens l'effrayait lui-même. Cette femme ne le savait pas, mais elle avait donner au jeune garçon la terrible impression qu'il allait décidément finir sa vie seul, terré au fond d'un trou sans voir le moindre rayon de soleil et sans le moindre contact humain. Erwinn avala sa salive avec difficulté puis choisit de reculer un peu avant de se retourner et de lui lancer doucement :

-Je... Vais pas te déranger plus longtemps...

Puis il commença marcher doucement quelque part par là, dans une direction hasardeuse pour continuer sa promenade matinale.
Revenir en haut Aller en bas
.Zoe.
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 14 ans
Mes relations:
Sexualité: bisexuelle

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Sam 18 Aoû - 16:57


Pourquoi lui faisait il peur ? Mais ... il ne lui faisait pas peur en fait, il avait plutot un beau visage .... il était même beau. Mais il ne pourrait le lui dire de toute façon. C'était si dure ... Rahhh et pourtant tout le monde y arrive, tous prennent sur eux même pour dire à un être qu'il leur plait ... mais elle n'y arrive pas. Il faudrait pourtant qu'elle arrive à se jeter à l'eau un jour ou l'autre ! Elle ne va pas vivre seule toute sa vie, entourée de chats à 60 ans ! Enfin ... le jeune homme se remit droit sur sa branche et ouvrit la bouche doucement alors qu'aucun son n'y sortait. Il descendit en vitesse de la branche, ayant aupréalablement détourné son regard de celui de la demoiselle.

Elle ne comprit pas trop pourquoi, mais le fait qu'il ne la regarde plus lui fit un peu mal au coeur. Qu'avait elle donc ? Il n'était rien pour elle et elle ne serait rien pour lui ! Ce serait surement ainsi alors pourquoi s'embéter à parler. Lui, s'excusa doucement, laissa ensuite un grand blan et lui annonça qu'il devait partir. Il la laisserait seule à nouveau. Elle n'allait pas le laisser partir ainsi ... Il n'avait rien fait de mal et s'était elle qui ne savait pas s'y prendre voila tout. Il ne devait même pas s'excuser de toute façon. La jeune fille se leva doucement, sortant son dos du tronc de l'arbre. Elle ne savait que faire ... elle n'allait pas se renfrogner et le laisser partir. Non, pour une fois elle allait essayer ...

-S'il te plait, ce n'est pas ce que tu crois ....


Ouf ..rien que cela en paroles était si dure ! Et pourtant ce n'était rien ! Tout le monde pouvait le dire sans se sentir mal. Mais c'était bien différent pour elle, chacune de ses paroles étaient difficiles à dire. Et cette timidité n'était pas que passagère, mais grandissante et omniprésente. Restant debout, le visage penché vers le bas, alors que le jeune homme partait doucement. Moe se décida enfin. Marcher, courir ... Elle s'arréta derrière lui, à quelques centimètres de son dos, alors que quelques mèches de ses cheveux carressaient le cou du jeune homme. Qu'allait elle dire maintenant qu'il s'était arrété ??

-Ne pars pas ... je... un peu de compagnie sera la bienvenue ...


Moerrani esquissa un sourire, essayant de parler un peu pour ne pas paraitre froide et sans coeur. Elle passa devant lui par la suite, tournoyant un peu, et lui sourit de plus belle. Le vent ne soufflait pas beaucoup entre les arbres à présent, mais ce n'était pas si grave tant pis ! ( ^^ ) Mais le chant des oiseaux était toujours là, c'était agréable de l'entendre dès le matin. Elle avait totalement oublié sa valise, qui devait se trouver encore près de l'arbre de ses songes. Mais ce n'était pas grave non plus. Elle retournerait la chercher plus tard !

Maintenant ... qu'allait elle dire ? Se trouvant devant lui, le fixant doucement. Il était beau. Etait ce pour cela que son coeur battait la chamade ? Peut être ... mais elle n'y connaissait rien. Etait elle vraiment capable de savoir si c'était cela ou si ce n'était pas juste le stress ? La jeune fille avait l'impression de le sentir même dans ses tempes. C'était chaud, et pourtant ça faisait mal ... à la faire tordre en deux. Mais elle ne le connaissait pas, ce ne pouvait pas être cela... Enfin, elle ne le pensait pas en tout cas. Que ferait elle si tel était le cas ? Elle ne savait pas. Mais non, mais non ! C'était forcément la timidité qui lui faisait mal, le fait de parler avec un homme, pour l'une des premières fois.

¤*¤ Respire ... il ne va pas te bouffer ... ¤*¤

Elle hésita un peu, mais le silence était appaisant. Il fallait pourtant qu'elle le coupe à un moment ou à un autre.


-Je m'appelle Moerrani ... mais appelle moi Moe si tu veux ...


Restant toujours assez souriante, elle gardait son calme. Inspirant et expirant doucement pour ne pas perdre pied. Cette timidité alors ... Pourquoi avait elle fallut qu'elle soit ainsi ... Elle connaissait pourtant des amies, des filles qui parlaient si facilement. Mais elle n'était pas ainsi, même si elle le désirait au plus profond d'elle. Ses amies avaient toujours eut des petits amis, alors qu'elle jamais. On avait même osé lui demander si elle n'était pas homosexuelle ... Moe s'était contentée de baisser la tête, et la fausse rumeur avait circulé bien vite dans son ancien lycée ! Tous la regardaient étrangement par la suite, on s'écartait d'elle dans les couloirs, elle était obligée de manger seule au refectoire ... telle était la vie de lycéenne de Moe ...

-Et toi ?


Dit elle, toujours aussi doucement. Elle avait une grande envie de passer ses doigts dans ses cheveux ou contre sa joue, mais elle ne le fit pas ... ne le pouvant pas ...

Revenir en haut Aller en bas
Erwinn
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 468
Age : 27
Age du personnage : [...]
Humeur [RPG] : [...]
Signe distinctif : [#] Trieur de M&Ms [#]
Date d'inscription : 21/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro, ne refusant pas de nouvelles expériences x'3

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Dim 19 Aoû - 1:17

Erwinn, qui s'apprêtait à partir se balader un peu plus loin, avait toujours un léger pincement au coeur, du fait qu'on l'évitait encore. Il eut un léger sourire teinté d'une pointe d'amertume malgré lui, et il poussa un soupir inaudible... Il avait entendu un jour qu'il fallait choisir entre une vie heureuse ou une vie sensée (Merci Mr Linderman ^.^) Après tout, il avait sûrement choisit la deuxième proposition. Et pourtant, il n'avait pas tellement l'impression que ça vie avait un sens en ce moment, il vivait seulement pour ne pas donner à son père ce qu'il voulait... Bien sûr, il aimerait tellement vivre pour autre chose, avoir un but, se rattacher à un rêve, une personne... Mais pour l'instant, il était mal partit, si il effrayait chaque jeune fille qu'il rencontrait...

-S'il te plait, ce n'est pas ce que tu crois ....

Il s'arrêta, puis il ferma les yeux, relevant doucement la tête, pourquoi faisait-elle ça ? Erwinn resta immobile à présent, les paupière closes, il sentit enfin la présence de la demoiselle derrière lui, tout près... Il sentait encore cette chaleur dans son dos, comme le soir du parc, il la ressentait lorsque la situation était similaire, elle venait de le retenir, il avait envie qu'elle se colle contre lui elle aussi, qu'elle se blottisse contre son corps, qu'elle ait besoin de lui comme il avait besoin d'elle, il avait tellement besoin de contact, de chaleur, de douceur et de frisson.. Il en venait à s'imaginer que toutes les filles qu'il rencontraient étaient dans la même situation que lui, alors que ce n'était pas du tout le cas. Oh non, personne ne sera jamais capable de le comprendre, et c'était sûrement mieux ainsi.

Le fait que quelques mèches de cheveux de la demoiselle caressait son cou, provoqua chez le garçon un long frisson, il rouvrit les yeux, mais il resta tout de même immobile, sans esquisser le moindre geste. La jeune fille parla à nouveau, puis elle passa devant lui en souriant, il la trouvait très belle lorsqu'elle souriait... Il avait bien remarqué qu'elle avait un peu de mal à parler.. A lui parler du moins, il se doutait bien qu'elle n'avait pas de problème genre bégaiement ou autre truc du genre, c'est juste.. la timidité.

Face à elle, après deux ou trois battement de paupières, il l'observa un instant, elle ressemblait à la Belle Inconnue, ses cheveux, la forme de son visage peut-être, ou sa simple imagination... Il lui sourit comme il put, quelque peu gêné sans vraiment de raison valable. Il y eut un bon silence que seul le chant des oiseaux venait perturber faiblement, un silence dans le genre lourd à supporter et quelque peu troublant durant lequel il se fixèrent tous deux, dans prononcer la moindre mot. Bon, il fallait bien trouver quelque chose à dire avant que l'atmoshère ne devienne trop tendue, Erwinn entrouvrit à peine la bouche,mais la demoiselle le devança en se présentant, calme et souriante.

-Erwinn. Enchanté, Moerrani...

Dit-il en souriant légèrement lui aussi, plongeant son regard azur dans le sien et en restant un instant ainsi avant de se reprendre et de détourner un instant le regard comme si de rien n'était, tout en passant une main derrière sa nuque et dans ses cheveux blond. Ses yeux se posèrent alors sur la valise de Moe, toujours dans l'herbe un peu plus loin. Tiens, cela ferait toujours quelque chose à dire.. Effectivement, Erwinn n'était pas vraiment timide, mais pas trop bavard non plus... Il était un peu réservé en ce moment..

-Tu.. Tu es nouvelle ici, j'imagine. Est-ce que tu vas au pensionnat du coin ?

Dit-il d'un ton naturel tout en reportant son regard glacé et doux sur la jeune fille.

[Han désolé, c'est nul -_-' je suis en manque total d'inspi...]
Revenir en haut Aller en bas
.Zoe.
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 14 ans
Mes relations:
Sexualité: bisexuelle

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Lun 20 Aoû - 22:23


Leurs deux regards se croisèrent, se fixèrent même un peu. Et lorsqu'il détourna son regard, la jeune fille ne put s'empécher de le regarder tout de même. Il avait l'air si différent des autres ... Cette manière d'être un peu à l'écart, de partir lorsqu'elle s'était callée contre le tronc de l'arbre, son regard, son sourire ... Allait elle fondre ? Non, pas de suite tout de même ! Elle connait juste son prénom ! Et si elle se trompait ? Si il était comme tous les autres hommes ? Vantards et ne voulant que du sex ? Après tout elle n'en savait rien ! Il était peut être totalement différent de ce qu'elle imaginait ... Et puis, c'est un garçon, c'est ainsi ... c'est peut être juste dans leurs gênes d'être ainsi ...

Et puis ... s'il était vraiment différent d'eux ... il ne voudrait jamais d'elle ! Même pas comme amie, elle le savait très bien de toute façon. Elle n'en avait jamais eut, c'était idiot mais ainsi. Comment faire confiance à des gens qui vous critiqueront ensuite par derrière, lorsque vous aurez le dos tourné, ou que vous ne serez plus présent dans leur coeur ?? Et encore ... ont ils un coeur ? Vivons nous vraiment grace à cette chose qui peut faire tant de mal et tant de bien en même temps ? Est ce qu'une chose pareil peut exister ?? Et si, elle, elle n'en avait pas ? Si ... si tout n'était pas si compliqué aussi ... Pourquoi faire autant de choses étranges ? Pourquoi il y a autant de cruauté dans ce monde pourri jusqu'à la moelle ???

Rah ... depusi quand avait elle une vision de la vie ainsi ? Moe n'en savait rien mais tout un flot de pensées plus tumultueuse les unes que les autres l'envahissaient. Elle n'aimait plus la vie, la vie ne l'aimait pas non plus de toute façon. Et personne ne l'aimerait ... Mais nous pouvons nous attarder sur la vision du verbe "aimer". Si simple ? Qu'est ce après tout ? L'attirance d'une personne vers une autre du sexe opposé, ou du même sexe d'ailleurs ! La jeune fille ne pensait pas être bisexuelle mais après tout c'était naturelle. Alors aimer serait cette douce euphorie, cette chose qui peut emplir un coeur, seul depuis longtemps. Elle ne savait même pas le définir correctement ... et elle plaignait ceux qui avait du faire les définitions dans le dictionnaire !

-Enchantée, Erwinn ...


Bredouilla t elle juste après ces réflexions farfellues sur la vie de tout les jours. De toute façon, il fallait bien la supporter cette vie ... Ou se suicider ... Mais elle pensait que ce n'était pas le meilleur moyen et que se battre en était peut être un bon, bien mieux en tout cas ... Elle découvrirait surement l'homme de sa vie ... un jour peut être ... Mais comment en serait elle sure ? Et puis d'abord : c'est quoi le coup de foudre hein ?? Elle n'arrivait pas du tout à l'imaginer en tout cas ! Roh et puis Zut alors ! Il fallait qu'elle arrète de penser à ça ! ...

C'est étrange ... avant, elle n'y pensait pas beaucoup ...

Elle n'eut même pas besoin de bouger ses yeux pour le regarder tellement son regard était posé sur lui. Moerrani secoua légèrement la tête en fermant les yeux pour faire partir toutes ses pensées.

-Euh ... Oui je viens d'arriver ce matin au pensionnat ... D'ailleurs je n'ai toujours pas mit un pied dedans ...


Moe tourna la tête vers sa valise. Il est vrai qu'elle n'avait pas envie, il fallait qu'elle l'avoue tout de même. C'est trop embétant d'être fermée toute la journée dans une chambre alors qu'il fait très beau. Surtout aujourd'hui ! Le soleil était toujours aussi présent et laissait paraitre ses rayons à travers les branches des arbres. Il éclairait un peu plus le jeune homme. Il était si blond ... Ses cheveux étaient magnifiques ... sa peau ... ses lèvres .... Ola, elle s'emporte et essaye de reculer un peu mais se prend les pieds dans les racines d'un grand arbre et tombe par terre en arrière.

-Outch ...

¤*¤ Mais quelle idiote !!! ¤*¤

Moe resta à terre un petit moment. Sa bétise ne partirait donc jamais ?? Son manque d'équilibre et sa timidité non plus apparemment ... Quelle vie ! Elle devait vraiment paraitre stupide ... Les jambes un peu pliées, les coudes posés au sol et la tête pendante vers derrière, laissant ses cheveux carressaient un léger tapis de mousse contre une autre racine ...
Revenir en haut Aller en bas
Erwinn
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 468
Age : 27
Age du personnage : [...]
Humeur [RPG] : [...]
Signe distinctif : [#] Trieur de M&Ms [#]
Date d'inscription : 21/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro, ne refusant pas de nouvelles expériences x'3

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Mer 22 Aoû - 1:09



Les yeux rivés sur la demoiselle, Erwinn restait ainsi sans bouger, attendant une quelconque réponse à sa question précédente. Il ne savait pas vraiment à quoi il pensait en la regardant. Pour une fois, il avait même l'impression de ne plus penser, et bizarrement, il n'y avait pas l'air d'avoir de questions parasitent qui l'obsédaient bien nichées au fond de son Esprit, et cela, ce n'était vraiment, vraiment pas souvent. Il se rappela d'ailleurs soudain qu'il n'avait pas fumé depuis bien longtemps, et en même temps, il n'en avait pas ressentit le besoin. Il n'en avait plus envie. Il s'était lassé, ces clopes ne lui suffisaient plus, il avait besoin de quelque chose de beaucoup plus fort, non, pas de drogue ni autre chose qui vous bouffe au ralentit, quelque chose d'humainement plus fort...

Lorsque Moeranni secoua doucement la tête de droite à gauche en fermant les paupières, Erwinn arqua un sourcil, un léger sourire quasi-imperceptible sur ses fines lèvres. Si seulement il pouvait savoir savoir à quoi elle pensait, il avait vraiment envie, le problème, c'est qu'il n'y avait pas vraiment d'autres moyens de le savoir qu'en lui demandant simplement. Et par ce moyen, il y avait environ 50 % de chance qu'elle lui réponde quelque chose du genre "Bha à pas grand chose", donc elle mentirait forcément, 20% de chances qu'elle l'envoie balader en lui disant que cela ne le regardait pas, 29% de chances qu'elle lui demande "Pourquoi tu as besoin de savoir ça ?" ou même "A quoi ça t'avancerais ?" ce qui renverrait plutôt à ce qu'elle l'envoie promener aussi, et le dernier pourcent, contribuerait à ce qu'elle se sauve en courant.

Examinant donc avec une intense réflexion les chances qu'il avait de savoir vraiment sa pensée, Erwinn fit une petite moue... Non, il ne valait mieux pas qu'il lui demande en fait. C'était mieux ainsi... Se réveillant soudain, le garçon remarqua qu'il n'avait même pas écouter sa réponse, et quelque peu embarrassé, il allait lui demander de répéter, entrouvrant à peine ses lèvres, mais déjà la jeune femme reculait, surpris, Erwinn n'eut pas du tout le réflèxe de la rattraper avant qu'elle ne finisse par terre. Il eut simplement le temps de porter sa main à sa bouche et d'esquisser un début médiocre de geste que déjà la demoiselle était au sol. Il se précipita sur elle, en s'accroupissant tout en posa une main d'un côté de son corps, près de son coude pour amener l'autre avec douceur à son joli visage et écarter ses cheveux qui cachaient ses yeux.

-Oh, est-ce que tout va bien ?.. Je suis vraiment désolé, je n'ai pas pu te rattraper à temps..

Dit-il à voix basse tout en souriant à peine. La main du jeune blondinet auparavant posée sur le visage de Moeranni passa alors dans son dos et il l'aida à se lever. Une fois qu'elle fut debout, il recula lentement pour être tout de même à une distance raisonnable d'elle et sourit encore une fois, passant une main derrière sa nuque tout en lui disant, mi-amusé, mi-embarrassé :


-Je fais si peur que ça ?... Si tu voulais te sauver en courant, tu peux aussi le faire maintenant... Je ne mange pas les jolies filles...

Dit-il sans changer le ton de sa voix, et sans quitter son sourire qu'il aurait voulut rassurant. Il avait l'impression que la jeune fille était un peu sur la défensive et qu'être en sa compagnie ne l'enchantait pas vraiment.. Mordillant un instant son fidèle piercing, il ne savait plus trop quoi lui dire à présent, et il ne savait pas trop comment s'y prendre avec Moe. "Je ne mange pas les jolies filles" ... Avec du recul, il trouvait cette phrase complètement pitoyable, et il eut soudain peur qu'elle le prenne pour un de ses dragueurs lourds et totalement dépourvus de tact, enfin... Elle le prenait pour qui elle voulait d'ailleurs, il ne voyait pas pourquoi il se faisait du soucis.. Depuis quand se souciait-il de se que les gens pouvaient-ils bien penser de lui ?.. Etant donné qu'une bonne partie de la population le prenait pour un fou, une de plus ou de moins...

-Et sinon tu... tu viens d'où ?..

Erwinn ferma un instant les yeux en soupirant intérieurement. Hey non il n'avait rien trouvé de mieux à dire ... Décidément, il n'avait jamais vraiment sût y faire avec les femmes.. Enfin, celles qu'il appelait les "vraies" femmes, pas celles qu'il rencontraient souvent autrefois dans les boîtes de nuit, et celles qui finissaient bien souvent, il fallait le dire, dans son lit. Malheureusement, l'amour sans amour devient bien rapidement de la gymnastique... Et la gymnastique, Erwinn avait donné, et il s'en était lassé. Comme la cigarette d'ailleurs... Il avait eut besoin de beaucoup plus fort, pas gymnastiquement plus fort, emotionnellement plus fort. Il cherchait sans arrêt plus de sensation, à tel point qu'il se demandait quand tout cela pourrait bien s'arrêter...

-Enfin... Pardon.. Pardon si je t'ennuie je.. vais pas te forcer à parler surtout. Et tu vois, je suis même pas doué pour ça alors.. En fait, je serais curieux de savoir pourquoi tu m'as rattrapé tout à l'heure..

Dit-il en caressant doucement ses propres lèvres en signe d'embarras. Que devait-il faire à présent ? Que devait-il dire ? Rester planter ainsi à l'admirer seulement ? Certes, il en serais plus que capable, mais elle, ne serais certainement pas d'accord pour cela. Erwinn se contenta alors de plonger son regard dans le sien, immobile.
Revenir en haut Aller en bas
.Zoe.
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 14 ans
Mes relations:
Sexualité: bisexuelle

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Mer 22 Aoû - 20:27


Le jeune homme se précipita sur elle et écarta les quelques mèches de cheveux qui le génaient pour voir son visage. Moe en rougit fortement alors qu'il lui avait froler le visage par la même occasion. Ah non ... Pas encore cette sensation étrange, cette douce chaleur qui emplissait tout son corps depuis la deuxième fois aujourd'hui. Rien que dans une matinée, en quelques minutes ... deux fois. Outch que ça fait mal ... encore plus que d'être tombé sur les fesses à cause d'une vieille racine, encore plus que de ne plus voir ses anciens amis ... Tiens, elle a pensait "anciens". C'est étrange, pourtant elle les considère toujours comme des amis, mais elle se doutait bien qu'elle ne les reverrait plus à présent.

Le garçon parla un peu, la fille le laissa faire. Se relevant avec son aide, elle remarqua qu'il fit quelques pas en arrière, se reculant d'elle alors que Moe le regretta un peu. Il posa sa main derrière sa nuque et enchaina en lui demandant si elle avait voulut fuire. Fuire ? Devant lui ? Elle devait avouer qu'au début de leur rencontre, elle avait un peu était surprise de voir quelqu'un ici, à l'observer en fesant le cochon pendu. Il fallait quand même dire que ce n'est pas une façon de l'aborder ! Et c'est là qu'elle remarqua juste ses deux derniers mots : "jolies filles". C'était gentil ... trop gentil ... Rahhh !! Mais depuis quand on lui fait des compliments ? C'est nouveau ça tient ! Moerrani se mit à frissonner un peu.

Pourquoi ces paroles ... Cela ne pouvait lui être destiné, elle n'était pas jolie et ne s'était jamais considérée comme telle ! Même si sa mère lui avait toujours dit, cela ne compter pas ! Sa mère n'était pas ses amis, et encore moins un petit ami. C'était bien différent et que le garçon lui dise cela lui fit chaud au coeur. Elle se sentait un peu mieux qu'au début, un peu plus en sécurité ... C'est peut être pour cela qu'elle veut bien essayer de lui parler, à lui qui venait de la toucher si tendrement, qui la faisait frémir et qui la rechauffait aussi. Il fallait qu'elle se décide à parler, c'est dure mais il le faut et elle devait essayer de le faire pour le garçon, pour Erwinn... oui ... il le faut ...

-Oui ça va ... ne t'inquiète pas pour moi ... et je ne voudrais pour rien au monde courir loin de toi ...


Moe s'arréta, rougit de plus belle et cacha de nouveau son visage avec ses cheveux. Qu'avait elle dit ?? Qu'allait il croire ? Elle avait écouté toutes ses autres paroles, le regardant avec attention à travers les quelques mèches de couleurs chatins claires. Il était mignon ... et un peu timide même ... Enfin, elle, le sentait comme cela mais ce n'était peut être pas la vérité après tout. Elle ne savait pas ... Il enchaina sur le fait qu'il devait l'ennuyer : ce qui n'était vraiment pas le cas ! Pour une fois qu'elle pouvait parler avec quelqu'un ... et surtout qu'elle le faisait avec plaisir ! D'ailleurs ... c'est quoi le plaisir ? Cette petite chaleur au fond d'elle, encore si faible et pourtant si agréable ? Peut être bien ... elle espérait el découvrir plus tard ... avec un peu de chance.

-J'habitais à quelques kilomètres d'ici ... et je vais aller dans le pensionnat du coin ...


Zut !! Elle venait de le redire ... Bon tant pis ! Peut être n'avait il pas fait attention après tout ! Elle essaya d'enchainer un peu plus vite et de passer à autre chose.


-Mais tu ne m'ennuies pas en tout cas et je ....


Pourquoi l'avait elle rattrapé d'abord ? Mystère et boule de gomme ! La jeune fille ne savait pas vraiment elle même en fait. Juste envie qu'il reste avec elle et peut être même plus ... mais elle ne pouvait pas lui dire cela alors qu'ils ne se connaissaient même pas ! Il devait en avoir rien à faire d'elle mais Moe ne pourrait s'empécher de penser à lui de temps en temps ... tout le temps ...

-Juste une envie soudaine je dirais ...


Elle sentait qu'elle se détendait un peu, cela lui faisait vraiment plaisir de lui parler ainsi, aussi facilement ! Cela ne lui était jamais arrivé en fait et elle souriait ... ça faisait si longtemps qu'elle ne l'avait pas fait. Moerrani replaça sa jupe correctement et remonta son visage vers lui. Qu'est ce qu'il était grand ... bien plus qu'elle en tout cas ! Ca fait bizarre d'être petite en fait ... Elle écarta l'une de ses mèches de cheveux en laissant apparaitre son visage encore un peu rouge et apparocha sa main de celui du jeune homme sans le toucher. Ses yeux ne pouvaient plus quitter les siens à présent ... que devait elle fait ?

-Je ...


C'est alors qu'une petite goutte tomba sur le nez de la jeune fille. Le ciel avait visiblement changer de décision ... la journée ne serait pas aussi belle qu'elle devait l'être ! Mais son regard ne se déviat pas. Elle n'avait même pas envie de bouger d'ici alors qu'elle pouvait être avec lui, c'était réconfortant... Les nuages avaient prit une grande place dans le ciel et elle remarqua juste qu'il y avait moins de lumière dans le bois que lorsqu'elle était arrivé. Qu'allait il dévider lui maintenant ? Le vent se levait un peu et les gouttes de pluie se faisaient un peu plus grosse. Tant pis ! Mais la jeune fille n'allait pas tarder à avoir froid ...
Revenir en haut Aller en bas
Erwinn
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 468
Age : 27
Age du personnage : [...]
Humeur [RPG] : [...]
Signe distinctif : [#] Trieur de M&Ms [#]
Date d'inscription : 21/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro, ne refusant pas de nouvelles expériences x'3

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Jeu 23 Aoû - 0:56

Une fois le jeune demoiselle relevée, Erwinn lui avait demander en plaisantant un peu si elle avait tant envie que cela de s'enfuir, du fait qu'elle était tombée en reculant face à lui. Et il n'avait d'ailleurs toujours pas compris pourquoi elle avait reculée. Ah les femmes... Restant ensuite debout devant elle sans savoir quoi faire, il fut surpris d'entendre sa réponse très... surprenante.. En particulier la toute dernière partie : "Et je ne voudrais pour rien au monde courir loin de toi ..." Il se sentit bête d'un coup, presque impuissant, étrange sensation alors qu'il aurait dût être flatté. En réalité, il était quasiment sûr qu'il n'avait jamais entendues ses paroles auparavant, et qui, surtout, lui était apparemment adressées. Fuyant un instant son regard alors qu'elle rougissait vivement, Erwinn essayait de dissuader son envie de frissonner de son esprit, sachant très bien que sinon il risquerait de faire des choses qu'il pourrait très bien regretter ensuite.

Alors que la phrase prononcée par la demoiselle résonnait presque violemment dans sa tête, de multiples questions débarquèrent de nouveau. Mentait-elle ? Disait-elle seulement cela pour lui faire plaisir ? Ou le pensait-elle vraiment ? Oh et puis Zut, Erwinn en avait particulièrement ras le bol de se poser toujours autant de questions, sur l'honnêteté des gens, en passant par la raison pour laquelle ses joues s'étaient teintées d'une couleur rosée quasi-imperceptible, et sur le pourquoi aurait-il put rester des heures et des heures entières à admirer cette fille, Moeranni. Il s'en foutait en réalité, royalement pour tout dire, il se foutait de savoir les "Pourquoi" qui ne font que ronger sa cervelle un peu plus qu'elle ne l'était déjà, il se foutait de son père, il se foutait de ses problèmes, de sa vie, ainsi que de l'expression niaise que son visage arborait. Il gardait un même sourire, et se repris rapidement en lui demandant d'où elle venait.


-J'habitais à quelques kilomètres d'ici ... et je vais aller dans le pensionnat du coin ...

Elle était donc au pensionnat elle aussi... Erwinn sourit, pensant qu'il aurait peut-être une chance de la revoir alors. Une fois que tout sera finit, et qu'il vivra comme avant, continuant de se poser des questions en se demandant si il ne faudrait pas mieux tout en finir d'un coup. Il voulait se battre, mias il n'en avait plus la force, il était épuisé, un peu ailleurs, il en avait vraiment marre de penser constamment, il avait seulement envie de se reposer, et il avait surtout besoin d'attention. Erwinn resta ensuite silencieux jusqu'à ce qu'il lui s'excuse au cas où il l'ennuyait. Il en avait profiter par la même occasion de lui demander discrètement pourquoi l'avait-elle ratrappé. "Juste une envie soudaine" Alors peut-être qu'elle aussi était comme lui ? Qu'elle faisait des choses quelques fois insensées sans savoir réellement pourquoi, seulement poussée par un instinct qui lui souffle qu'elle pourrait le regretter ensuite si elle ne le faisait pas maintenant ? Non... Il se faisait sûrement des idées... Comme d'habitude.

Le garçon avait bien remarqué qu'elle avait l'air un peu plus confiante, et il en fut heureux, en voyant son sourire, il ne put s'empêcher de lui rendre. Ses yeux océan plongés dans les siens, il sentit doucement sa main approcher de la sienne, elle ne le toucha pas pourtant, surpris, agréablement surpris d'ailleurs, il ne décrocha pourtant pas son regard du sien. Il avança lentement et à peine sa main tendant un petit peu les doigts pour les laisser parcourir très doucement, en prenant leur temps ceux de Moeranni. Il ne faisait qu'effleurer sa peau et rien qu'à ce léger contact il se sentit frissonner, frisson pendant lequel il ferma un instant les yeux. C'est à ce moment là qu'il sentit une goutte d'eau tomber sur sa joue gauche. Il pleuvait ? Ouvrant les yeux en un effort incroyable, Erwinn remarqua alors que les nuages avaient effectivement remplacé le ciel bleu.

Le jeune homme observa Moeranni, figeant ses doigts qui étaient pourtant toujours bel et bien en contact avec les siens. Le vent se levait, quelques mèches de cheveux de la demoiselle virevoltèrent, d'autres gouttes vinrent rapidement, plus grosses. Il sentit un frisson le traverser, il avait froid.. Pourquoi était-il aussi frileux ?? Il en avait marre de ça aussi, il aimerait tant paraître rassurant, protecteur.. Et si elle avait froid, elle aussi ? Sûrement.. En même temps qu'un violent coup de tonnerre retentit, le blondinet attrapa la main de Moe, l'attirant ensuite un peu plus près de lui, sans pour autant que leurs corps se touchent, doucement, il lui murmura :


-Moe.. Est-ce que tu.. tu as froid ?..

Et si bien même elle lui répondait oui, comment allait-il faire ?? Il portait seulement une chemise blanche et fine ainsi qu'un jean ? Rhaaa pourquoi s'était-il habillé ainsi ? Il s'en voulait, et, rageant intérieurement, il attendit avec un peu d'appréhension la réponde de Moeranni. Pendant ce temps là, quelques autres coups de tonnerre se firent entendre, Erwinn, n'aimait pas bien ça, l'orage.. Si seulement il n'avait pas peur de l'orage, si il s'habillait un peu plus chaudement pour pouvoir offrir une veste ou autre chose si quelqu'un en avait besoin, et si seulement il n'était pas frileux, il pourrait peut-être paraître protecteur...
Revenir en haut Aller en bas
.Zoe.
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 14 ans
Mes relations:
Sexualité: bisexuelle

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Jeu 23 Aoû - 16:33


Ses doigts ... Il avait avancé ses doigts ... C'était si doux, tendre, calme ... Elle appréciait ce contact antre leur deux peaux. Et pourtant ce n'était rien, juste le fait qu'ils se touchent, un contact physique. Ce n'était rien, il fallait qu'elle se calme un peu et malgrè la douce pluie qui tombait, son corps ne se refroidissait pas. Elle remarqua qu'il venait de fermer ses yeux calmement mais qu'il les r'ouvrit lorsqu'une goutte tomba sur sa joue. Moe sourit, mais un coup de tonnerre retentit et la fit sursauter. Kyyaaaaaa !!! Mais nan ce n'est rien l'orage, il ne faut pas en avoir peur ... Il y a vraiment aucune raison pour laquelle un éclair les toucherait plutot que l'un de ses grands arbres. Il ne fallait pas s'en faire !

Mais ses doigts la serrèrent un peu et il l'attira vers lui sans que leurs deux corps ne se touchent. Il ne semblait pas très confiant ... Et la jeune fille devait être, pour une fois, plus confiante que lui. L'orage ne lui faisait pas si peur que cela en fait ... ce n'était que la nature, et celle ci ne fait jamais autant de mal que les humains ! Donc il ne devait pas avoir peur. Par contre le froid ... là c'était une autre chose. Et en plus le vent , commençait à monter de plus en plus ... et il n'était en aucun cas chaud ! Erwinn, guardant sa main dans la sienne, lui demanda si elle n'avait pas froid. En fait un peu ... c'était vrai ... mais il ne pourrait rien faire de toute façon et elle non plus.

Et pourtant elle ne voulait pas rentrer, juste pour rester près de lui. Pourquoi avoir envie de rester avec quelqu'un à présent alors qu'il se connaissait à peine ? Elle ne savait pas ... ce garçon semblait différent des autres ... Elle ne savait pas vraiment pourquoi mais elle le sentait ainsi ! Les doigts de la jeune fille se mirent à bouger doucement, carressant ceux du jeune homme avec tendresse. Elle en ferma les yeux de plaisir, même si ce n'était rien ... c'était si bon ... La pluie se faisait de plus en plus rapide. Moerrani ne pouvait plus quitter le visage du jeune homme des yeux. Elle semblait totalement envoutée par lui ... tout lui ... et pas que son physique de prince charmant !

-Nan ... ça va ne t'inquiète pas ... et toi ?


Puis, sans attendre sa réponse, Moe se servit de sa main prise pour se coller contre lui et poser sa tête contre le bas de son épaule. Elle prit ensuite son autre main dans la sienne, la serrant doucement alors qu'un coup de tonnerre retentit de nouveau. Juste être contre lui, même si elle n'avait pas peur. Juste le réconforter un peu. Juste l'aimer ... L'aimer ? Elle sursauta et r'ouvrit ses yeux d'un coup. Pourquoi pensait elle à ce genre de chose ? Elle n'avait jamais aimé quelqu'un et cela ne changerait pas du jour au lendemain ! En plus, elle venait juste d'arriver ... ce n'était pas le moment ... et elle savait qu'elle devait se consacrer à ses études et non à draguer ou se faire draguer par des garçons !

-La pluie te gène beaucoup ? ou est ce plutot l'orage ? ...


Elle parlait à voix basse. Sa tête ne voulait plus quitter la peau du jeune homme et elle décida de rester contre lui... Mais il ne le voudrait surement pas très longtemps ... Il est vrai qu'elle abusait un peu tout de même ! Elle s'était montrée repoussante, alors que maintenant elle restait dans ses bras ! De toute façon : elle savait très bien qu'elle n'était pas normale. Pas une fille comme les autres qui se vautrent dans le lit d'un homme juste pour son plaisir personnel. Non, elle ne l'avait d'ailleurs jamais fait ... Logique ! Elle n'avait jamais eut de petit copain !

-A moins que cela soit ... moi ...


Moerranie se mit à rougir fortement ... elle ne savait vraiment pas ce qu'il lui prenait à être ainsi avec lui ! Il devait vraiment la prendre pour une folle !! Moe ne voulait même plus voir les éclair qui déchirraient le ciel de plus en plus fort et elle n'entendait presque plus le tonnerre ... Elle se concentrait pour écouter le son des battements de coeur du jeune homme qui semblaient s'emplifiait au fur et à mesure.

¤*¤ Nan ... je vais devenir folle ... pourquoi ais je si chaud alors que je devrais trembler de froid ? ¤*¤

Elle venait à se poser toutes les questions du monde ... et pourquoi si ... et pourquoi ça !? Puis soudain tout cela disparut, elle ne pensait plus qu'à lui. Pourquoi lui ? Parce qu'il était différent justement des autres ? Peut être après tout. Les mains de la jeune fille ne bougeaient plus, elles restèrent tout de même contre celles du garçon dont la peau était si douce.

-Tu sais ... en fait, je suis même très bien ...
Revenir en haut Aller en bas
Erwinn
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 468
Age : 27
Age du personnage : [...]
Humeur [RPG] : [...]
Signe distinctif : [#] Trieur de M&Ms [#]
Date d'inscription : 21/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro, ne refusant pas de nouvelles expériences x'3

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Ven 24 Aoû - 1:06

Erwinn, qui observait d'un regard un peu égaré Moeranni, se rendit soudain compte qu'il fixait ces lèvres, et il avait beau faire n'importe quoi, ses revenaient sans cesse au même endroit. Non mais, que faisait-il là au fait ? Il n'allait pas bien, il devrait peut-être songer à se soigner... Ce n'était pas dans ses habitudes, oh non, il n'était pas comme ça.. Le jeune homme ferma un instant les yeux, et lorsqu'il les rouvrit, son regard croisa celui de la demoiselle et il resta ainsi, sans se forcer à la fixer ailleurs que sur ses lèvres, il se sentait bien mais pourtant, il sentait que quelque chose clochait... Sa réponse le tira brusquement de ses pensées, elle n'avait pas froid ? Etait-il réellement frileux à ce point alors ? Non, le vent soufflait fort, et les gouttes glacées qui venaient s'écraser sur eux devait quand même lui faire quelque chose.. Même un tout petit peu !

-Je... Enfin..

Alors qu'il ne savais pas vraiment si il devait lui dire que lui, avait froid, ou pas, il sentit soudain Moeranni se coller sans prévenir contre lui. Ce geste le coupa brusquement dans son discours et il sentit son coeur se soulever, ses paupières se fermèrent et il frissonna. Il avait même eut envie de se laisser tomber dans l'herbe, elle l'avait comme désarmé.. Non, il ne fallait pas que ça recommence, non ! Il se l'était promis, il ne voulait plus aimer, même l'espace d'une seconde, comme la soirée du parc, il avait eut mal tout de même, il n'avait plus envie de souffrir, pas maintenant, plus maintenant. La tête posée un peu en dessous de son épaule, la demoiselle avait attrapé son autre main. Rhaa mais elle allait finir par le tuer !

-Je... Ca..ça va mieux maintenant, maintenant que tu...

Lui murmura t-il sans finir sa phrase. Serré contre son torse, il avait peur qu'elle sente aussi bien que lui les battements de son coeur prendre un rythme soutenu et inhabituel, mais plus il se concentrait pour se calmer, plus ses pulsations s'emballaient. Il essaya de respirer calmement, en silence, pour ne pas que la jeune femme remarque l'état dans lequel il se trouvait. Erwinn ne put d'ailleurs s'empêcher de passer doucement son visage contre le dessus de sa tête, son menton et ses lèvres caressant doucement ses cheveux. Quelques secondes plus tard, le jeune homme sentit Moerrani sursauter, peut-être à cause du coup de tonnerre.. Et comme à son habitude, il sursauta lui aussi. Non, il ne sursautait pas à cause de l'orage lui, mais il sursautait parce qu'elle, avait sursauté. C'était assez étrange, il fallait l'avouer, mais il avait toujours été ainsi. Se resserrant instinctivement contre elle, il l'entendit parler de nouveau.

Effectivement, elle lui avait demandé si la pluie ou l'orage le gênait beaucoup. La pluie ou l'orage ?? Il avait déjà oublié, oublié tout cela pour ne penser uniquement et inconsciemment à elle. Il n'avait même pas sentit l'eau glacée couler le long se sa nuque pour finir dans le bas de son dos. Comme si il réalisait d'un seul coup, il se mit à frissonner, sentant soudain que ses cheveux étaient trempés et que sa chemise aussi par la même occasion. En jupe, Moeranni ne devait vraiment pas avoir chaud, et il devait avouer qu'il se faisait un peu de soucis pour elle. "A moins que cela ne soit ... moi ..." Cette phrase le fit sourire, et il lâcha doucement une de ses mains pour venir la porter au visage de la fille, le caressant délicatement, ensuite il la passa dans ses cheveux mouillés, comme si tout lui était permis alors qu'il ne la connaissait pas en réalité. Se rendait-il vraiment compte de cela ??

Sentant son coeur continuer de battre à une allure surprenante, il essaya une nouvelle fois de se calmer, alors que la main qui était auparavant dans ses cheveux descendait lentement jusqu'à son dos. Sur le tissus trempé, ses doigts évaluaient en détails les lignes de son corps, et il en frissonnait. Elle était belle... Beaucoup trop belle pour lui. Alors que sa main arrivait avec délicatesse jusqu'à sa taille, il s'arrêta. Il n'avait pas répondu à sa question précedente, si elle entendait les battements de son coeur, et si elle le sentait frissonner, et puis, il se doutait bien qu'elle savait qu'elle ne le dérangeait pas, et que surtout, c'était absolument tout le contraire.

La chaleur que la demoiselle dégageait était vraiment incroyable, pourtant, ils étaient tous deux sous une pluie battante alors que le vent soufflait... Erwinn se reprit soudain, et si elle tombait malade, à cause de lui ?!..


-Tu sais ... en fait, je suis même très bien ...

Il soupira silencieusement, bien sûr, lui aussi se sentait plus que bien ici, et il se foutait totalement de savoir si il pourrait bien être enrhumé le lendemain. Un nouveau coup de tonnerre perça le ciel gris foncé, Erwinn lui dit doucement :

-Moe je... Je veux pas que tu tombes malade, à cause de moi.. Aller, viens, on rentre.. Je préfère...

Dit-il, craignant un peu le manque qu'allait provoqué le corps de Moeranni loin du sien. Mais pourtant, elle ne pourra pas toujours être serrée contre lui, c'était peut-être la première et la dernière fois qu'ils restaient collés l'un à l'autre, certainement.. A cette pensée amère, il avala sa salive, ce n'était pas une femme pour lui, comme la Belle Inconnue, Moe trouverait beaucoup mieux sans trop chercher, ce n'était pas difficile...
Revenir en haut Aller en bas
.Zoe.
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 14 ans
Mes relations:
Sexualité: bisexuelle

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Sam 25 Aoû - 0:46


"-Je... Ca..ça va mieux maintenant, maintenant que tu..."


Rien que cette phrase, à peine terminée, la fit frissonner de plus belle ... Qu'elle quoi ? Qu'elle l'avait prit dans ses bras ? Elle avait fait cela sans mauvaises pensées, et même un peu égoistement sans doute. Ne sachant pas si lui le voulait bien, mais après tout, il n'avait rien dit du tout. Peut être le voulait il aussi un peu alors ? Peut être ... Avec un peu de chance se disait elle. Car, elle ne se considérait en aucun cas comme une bombe sexuelle ... elle ne s'était jamais trouvée très jolie. Alors que lui ... Il posa son menton sur la chevelure de la jeune fille, puis ses lèvres. Tout se faisait toujours en douceur, c'était merveilleusement tendre ... tout ce qu'elle n'avait pas connu en fait ! On ne lui avait jamais donné autant ... et c'était surement pour cela qu'elle n'avait rien donné non plus. Ni ses lèvres, ni son corps ... et encore moins son coeur ! Mais apparemment, se n'était pas si simple de donner tout cela. Et pourtant, elle avait connu plusieurs filles de son ancien lycée, qui les donnaient à tout bout de champs. Moe ne les avait jamais comprises d'ailleurs : comment donner et reprendre si facilement ? Et le coeur du garçon lui alors ?? On avait toujours dit à Moerrani que les garçons étaient plus dure que les filles en amour et malheureusement, elle avait toujours vu le contraire ! Les femmes sont souvent de vrais chiennes : elles se batteraient pour un bout de viande ! Et en plus, elles sont sans pitier ! La jeune fille avait même vu un garçon pleurer alors que son amie venait de le plaquer. Esseyant de le consoler, elle s'était prise une réflexion dans la figure ... elle avait donc préféré abandonné ! Mais pourquoi penser à cela maintenant ? Le passé était bien trop loin à présent et Erwinn si proche ...

Leurs deux corps se recollèrent en vitesse lors d'un nouveau coup de tonnerre. Moe ferma les yeux doucement, sentant la main du garçon se poser contre son visage, ses cheveux puis descendre le long de sa nuque et son dos. Elle se mit à trembler ... allait il descendre plus bas ? Non, il s'arréta. Cela lui fit plaisir : un autre serait surement descendut, lui aurait toucher les fesses ou même pire ! Mais lui non ... c'était si réconfortant ... Il faisait même attention à elle ... Pour une fois qu'on la remarqué un peu, qu'on lui parlait sans la renvoyer balader à droite ou à gauche : tout simplement qu'on était gentil avec elle. Moe esquissa un sourire lorsqu'il lui dit qu'il préférait qu'ils rentrent pour ne pas qu'elle attrape froid ... Mais elle ne le voulait pas elle !

-Si ...si tu veux ...


Malgrè son mécontentement, elle ne put refuser. Elle ne voulait pas le vexer, elle voulait qu'il soit son ami ou même peut être plus ... Il est vrai qu'elle avait senti le coeur du jeune homme, battre si fort contre sa poitrine. Mais ses coups puissants étaient ils pour elle ? Surement pas ! Ils devaient surement être pour une autre fille, une qu'il avait du rencontrer il n'y avait pas si longtemps que cela, une qui lui plaisait ... une plus mignone et bien moins timide que Moerranni. Elle se mit à soupirer, une seule et unique fois, blotissant sa tête dans le creux de l'épaule du garçon. De sa main libre, elle ne put s'empécher de remonter le long de sa hanches, calmement, le frolant lui, sa peau surement humide recouverte de ce tissu si fin qui séparait son corps de celui de la jeune fille. Puis, son épaule, douce sur laquelle elle poserait bien sa tête si elle n'était pas si haute. Et son cou, si fin ... on aurait presque dit les traits d'une demoiselle ... ce qui aurait pu choquer ... mais non ... Et enfin, sa course s'arréta, les légers doigts de la jeune fille se posèrent sur les lèvres d'Erwinn. Elle n'y posa que l'index et le majeur, ne voulant en aucun cas l'abimer, comme s'il était en sucre. Moe n'osa pas toucher son percing, ce genre de petite chose lui faisait mal rien que d'y penser ! Mais il afllait dire qu'elle était très douillette ...

-Mais ... je crains de ne pouvoir partir de toi ...


Ce n'est même pas qu'elle ne le voulait pas ... mais ne le pouvait plus. Ses jambes ne voulaient plus bouger d'un pouce et son corps ne voudrait jamais se décoller de celui du jeune homme. Non ... pas maintenant ... même s'il pleut, même s'il y a de l'orage ... Elle ne le pouvait pas voila tout. C'était comme une demande, une chose qu'elle attendait depuis si longtemps ... Comme un cadeau de Noel que l'on reçoit un peu plus tard, même si on savait qu'il devait arriver, on le veut tellement que l'orsqu'il arrive, on ne peut plus s'en passer ... Eh bien pour elle, c'est ainsi voila tout. Juste le besoin d'un corps contre le sien, une personne qui lui veut du bien malgrè qu'il ne le sache pas consciemment ... C'était juste ainsi ...

La puissance du vent augmentait de plus en plus, passant entre les branches des arbres et soulevant la jupe de la jeune fille de temps en temps. Elle s'en fichait éperdumment ! De la pluie aussi d'ailleurs, elle était trempée de la tête au pied vu que les gouttes grossissaient au fur et à mesure de l'attente des deux adolescents. Moerrani ne voulait plus voir les éclairs, ses yeux restaient fermés, contre la peau du jeune homme alors que sa main libre partie des lèvres d'Erwinn pour aller se poser contre le creux de son dos, l'attirant encore plus contre elle.

¤*¤ Pourquoi me fait il autant d'effet ? Il fait si chaud ... ¤*¤

S'en était bien trop pour elle ... toutes ses émotions, cette vague de chaleur en elle, ses sentiments ? Elle n'en savait rien ... plus rien ... juste lui et elle, l'un contre l'autre dans une forêt dont elle ne connaissait l'existence il y a quelques heures ...
Revenir en haut Aller en bas
Erwinn
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 468
Age : 27
Age du personnage : [...]
Humeur [RPG] : [...]
Signe distinctif : [#] Trieur de M&Ms [#]
Date d'inscription : 21/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro, ne refusant pas de nouvelles expériences x'3

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Dim 26 Aoû - 12:46



-Si ...si tu veux ...

Erwinn ferma les yeux un instant, il sentait bien dans sa voix qu'elle n'était pas vraiment convaincue, mais il ne voulait pour rien au monde qu'elle ne tombe malade à cause de lui... Et pourtant, il ne voulait pour rien au monde s'éloigner d'elle maintenant. Mais il se devait de la faire passer avant lui, avant n'importe quoi. Pourquoi ? Pourquoi alors qu'il la connaissait à peine ? Pourquoi son coeur battait si fort ? Pourquoi ne sentait-il plus les gouttes d'eau glacées ruisseler sur son corps tout entier ? Alors que ses battements de coeur l'assourdissait, il entrouvrit la bouche pour parler, il sentit les doigts de la demoiselle passer doucement sur son corps, puis son épaule.. Il frissonna, encore. Encore, encore... il ferma les yeux, instinctivement. Ses frémissements avaient atteints leur paroxysme, elle venait de poser deux doigts avec une douceur irrésistible sur ses lèvres toujours transpirantes des larmes de l'orage tout récent.

Erwinn remarqua sans peine qu'elle avait soigneusement évité son piercing.. Cette petite chose argentée agrippée à sa bouche la répugnait-elle ? Ou avait elle peut-être peur de lui faire mal ? Il espérait qu'elle ne le trouvait pas hideux, il fallait avoué que son stylé était quelque peu..particulier. Une goutte démarquée des autres par sa couleur sombre roula le long de son visage, suivant le même chemins que les autres. Oh non, avec la pluie son "maquillage" avait couler à peine, mais il ne s'en rendait pas compte, pas plus que l'envie inconsciente qu'il portait pour elle... Il refusait de l'admettre, il s'était promis de ne plus recommencer, il ne fallait pas. Pas maintenant, pas aujourd'hui, pas Moerrani, il ne devait pas... Moerrani... Il garda les paupières closes
.

-Mais ... je crains de ne pouvoir partir de toi ...

Le jeune homme resta silencieux. Il avait l'impression d'être à sa place ici, dans cette forêt, dans ses bras surtout... Il avait froid, chaud, il se sentait bien, puis un peu mal, il frissonnait, tremblait, il souriait, puis soupirait... Etait-ce cela ? Cette chose si rare et si présente, si simple et si compliquée, si réconfortante et si troublante, cette chose que tout le monde cherche, parfois inconsciemment, souvent éperdument.. Et si c'était maintenant pour lui, et si il avait trouvé, si c'était... Elle. Mais non. Non, cela ne pouvait pas être cela, il n'était pas comme les autres, et pourtant, à cet instant, il avait l'impression d'être quelqu'un de normal.. Peut-être parce qu'elle aussi était différente. Si deux personnes normales agissent normalement, et si deux personnes différentes agissent différemment, les deux personnes différentes on l'impression d'agir normalement, puisqu'elles sont identiques ! Erwinn sourit intérieurement, il avait enfin trouver quelqu'un à sa taille, quelqu'un susceptible de le comprendre.. Elle était forcément différente... Une fille normale n'aurait pas... fait tout cela. Ils ne se connaissaient pas, ils étaient serrés l'un contre l'autre, seuls dans une forêt et sous l'orage, la fille caressait sans toucher son piercing les lèvres du garçon qui laissait son maquillage couler sous une pluie battante.

Moerrani...

Voyant que la jeune femme avait laissé son index et son majeur posés sur sa bouche, il laissa ses lèvres bouger inconsciemment, et très lentement, il caressa ses doigts, gardant les yeux fermés alors que sa main posée sur la taille de Moerrani remonta doucement sur le côté de son corps, faisant attention à ne pas effleurer sa poitrine, il arriva alors au niveau de son épaule, lui faisant subir le même sort qu'elle lui avait gentiment infligé il y avait quelques secondes en caressant maintenant son visage avec ses deux doigts. Sa peau était si douce, et sa chaleur corporelle contrastait vivement avec le pluie glaciale. Il déposa ses doigts sur ses lèvres, continuant de caresser les siens doucement à l'aide de sa bouche.

Il avait l'impression de se trouver dans un de ses romains qui avait le don de l'endormir et qu'il trouvait affreusement niais. Et pourtant... Ce qu'il se passait en ce moment même était si.. intensément tendre. C'était pour lui tout autre chose...


-.. A quoi est-ce que... A quoi est-ce que tu penses ? ...

Lui demanda-t il en un murmure juste audible pour elle, et pour personne d'autre, juste elle.. juste elle... Que lui arrivait-il ? Il s'en fichait à vrai dire, pour une fois qu'il Vivait enfin.. Il éspèrait que cela ne s'arrêterait jamais, bien que cette douce utopie s'effacerait forcément un jour ou l'autre. Gardant chacun leurs deux doigts contre les lèvres de l'autre, la scène pouvait paraître étrange, effectivement, mais ils étaient seuls, définitivement seuls...

La jeune demoiselle venait d'enlever ses doigts des lèvres d'Erwinn pour passer sa main dans son dos et se serrer un peu plus contre lui. Le garçon, lui, baignait totalement dans une marre de sentiments aussi bien inexpliqués qu'inconnus pour lui.. Et à vrai dire, il avait un peu peur de s'y noyer, et pourtant, pour une fois qu'il se sentait enfin à sa place. Sa main posée autrefois sur son visage continua son petit bout de chemin jusqu'à ses cheveux. Ils devaient rentrer, mais ils n'avaient apparemment envie ni l'un ni l'autre de se séparer. Comment faire ? Il tenta un instant, enlevant son menton autrefois posé sur la tête de Moerrani, fermant les yeux tout en essayant de se reculer, mais il abandonna en se mettant à rire doucement et à lui murmurer :


-Non...J'y arriverais pas...

Erwinn s'arrêta de rire, gardant tout de même un sourire sur les lèvres, il ferma un instant les yeux puis il lui dit tout doucement :

-Comment... Comment est-ce qu'on fait alors ?...

Le jeune homme se remit à caresser lentement ses cheveux, immobile et perdu dans ses pensées...
Revenir en haut Aller en bas
.Zoe.
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 14 ans
Mes relations:
Sexualité: bisexuelle

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Lun 27 Aoû - 1:41


La jeune fille remarqua juste que le maquillage du garçon coulait un peu le long de ses joues. Elle devait avouer que cela ne la génait pas du tout ! Même si elle n'avait jamais touché à une seul crayon de maquillage ! Mais elle fut sortie de sa petite reflexion par le mouvement des lèvres d'Erwinn : oh que c'était bon ... Pourquoi lui infliger un si grand plaisir dans une si longue douleur ?? Elle se le demandait bien ! Puis, il remonta déliquatement ses mains, frolant ses hanches et le bord de sa poitrine sans la toucher elle même. Avait il peur que cela la gène ? qu'elle lui mette une giffle pour un geste si doux ? Elle ne l'aurait pas pu ! Tout était bien trop innocent, comme s'il était un enfant, sans pour autant que cela soit péjoratif !

Ce fut ensuite au tour de ses épaules, son cou, et enfin ses lèvres. Ils devaient être droles à regarder ! Elle : deux doigts posaient sur ses lèvres et lui faisant de même ! Mais elle s'en fichait ! Tout ce qui importait était qu'il était tous les deux, seuls au monde dans une forêt en plein milieu d'une averse et d'un orage. Mais ses deux contacts physiques ... Pour elle qui n'en avait jamais eut, elle se mettait à ressentir comme un feu d'artifice en elle ! Une sensation de chaud et de froid, les lèvres du jeune hommes qui touchent frolent ses doigts alors que ses lèvres à elle n'osent plus bouger sous le contact des doigts du garçon. Cette vague de chaleur ne se déciderait donc jamais à partir ?

-.. A quoi est-ce que... A quoi est-ce que tu penses ? ...


C'était vrai ça ... à quoi pensait elle vraiment ? Moe ne savait pas ... il était si gentil avec elle, personne ne l'avait été avant ... Elle se mit à rougir de plus en plus alors que cette chaleur ne cessait de la quitter. Qu'allait elle pouvoir lui réondre alors qu'elle ne svait même pas à quoi elle pensait elle même ? C'était toujours aussi dure, et pourtant elle parlait bien mieux qu'avant ... elle qui ne prononçait jamais un mot devant un inconnu ... Et là ... étrangement ... elle avait l'impression de connaitre le jeune homme depuis des années ! et le temps semblait s'arréter lorsqu'elle était avec lui. Commençait elle à ressentir des sentiments pour lui ? Moerrani n'en savait rien ...

Et puis d'abord hein !? C'est quoi ce que tout le monde appelle amour ?? Elle s'était questionné la dessus il y a quelques minutes mais cela la reprenait d'un seul coup. Comment pouvait elle vraiment le savoir ... Juste que pour l'instant : elle avait chaud, partout, dans tout son corps même à des endroits qu'elle ne supçonnait pas ! Malgrè le vent frais, elle avait un peu de mal à respirer, cela devenait un peu plus difficile à chaque instant. Elle décida de ne pas répondre, le laissant continuer son affaire alors qu'il essaya de se décoller d'elle. La jeune fille eut un gros pincement au coeur et voulut le retenir vivement pour qu'il reste contre elle, mais ne le fit pas. Elle attendit juste un peu avant qu'il ne dise que de toute façon, il n'y arrivait pas ! Elle soupira de plaisir et se remit plus fortement contre lui, serrant ses mains dans le dos du garçon pour faire coller de nouveau leurs deux corps. Elle le voulait tellement ...rien que pour elle ...

-Comment fait on ?


Elle réfléchit un peu, souriante alors que sa tête se colle contre le torse du jeune homme. Ses yeux restent fermés : il est frais ... et elle semble si bouillante. L'était elle vraiment ??

-Je crains de ne pas savoir Erwinn ...


L'adolescente remarqua que c'était vraiment la première qu'elle prononçait son prénom. Il était beau à entendre et chaleureux dans cette petite tempète de pluie. La pluie ne se calmait pas mais ils ne pouvaient pas partir, pas partir l'un de l'autre. La jeune fille le tenait toujours par la taille, elle descendit lentement et lui fit comprendre qu'elle voulait se coucher. Non pas qu'elle voulait lui faire l'amour, non, loin d'elle cette idée, mais elle voulait juste être encore plus contre lui. De plus, étant vierge ... elle redoutait un peu le moment de le faire ... et ne s'en sentait pas trop prête non plus ...

-Si ... on se couchait ??


Et après un court silence elle reprit doucement :

-C'est sans mauvaises pensées bien sure ... juste que ... je serais encore plus contre toi ...


Moe rougit un peu plus, attendant sa réponse même si elle pensait bien que la réponse serait négative ... Tant pis ( Razz ) Elle aurait essayé en tout cas ...
Revenir en haut Aller en bas
Erwinn
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 468
Age : 27
Age du personnage : [...]
Humeur [RPG] : [...]
Signe distinctif : [#] Trieur de M&Ms [#]
Date d'inscription : 21/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro, ne refusant pas de nouvelles expériences x'3

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Mar 28 Aoû - 17:34



Perdu dans ses fébriles pensées, Erwinn caressait les cheveux de Moerrani. Elle n'avait pas répondu à sa question précédente, le garçon fut quelque peu déçu, il avait eut tellement envie de savoir.. Elle était si douce, si belle si.. irréelle... Lui qui n'avait connut que des femmes impulsives et beaucoup trop sûres d'elles.. Et pourtant, il ne leurs en voulait pas, il savait pertinemment qu'un jour, elles tomberont de haut, quitte à ne plus s'en relever, le jour où la vérité leur fera enfin face. Soupirant doucement à cette pensée, Ethan laissa reposer doucement sa tête sur celle de Moerrani, et, en jetant un oeil au sol, il remarqua soudain qu'elle portait une jupe..

Pourquoi ne l'avait-il pas remarqué plus tôt ?? Elle allait être malade c'est sur.. Erwinn commençait à se maudire mentalement de nouveau, puis soupira encore, tentant de se détacher d'elle avec regrets, sans bien sûr y parvenir, il se recolla finalement contre elle en lui affirmant qu'il n'y arriverait pas. Comment allaient-ils faire ? Rester sous une pluie battante ? Il savait bien que la faible chaleur que dégageait son corps tout entier ne suffirait pas à la réchauffer si il elle avait froid, elle paraissait si.. fragile. Erwinn sentait encore son coeur battre fort contre son torse, ne se calmerait-il donc jamais ? Le jeune homme entendit Moerrani soupirer et il sourit, alors qu'elle le serrait contre elle un peu plus qu'il ne l'était déjà.

Il l'écouta parler, silencieux, il avait encore froid et pourtant, il avait chaud, chaud au coeur surtout, alors que ses doigts tremblaient à peine dans les cheveux de la jeune femme, il ferma les yeux. Quelques secondes passèrent, jusqu'à ce qu'il sente la demoiselle se dérobe sous ses doigts fins, où allait-elle ? Etonné, il la regarda descendre le long de son corps tout en l'attirant avec elle. "Si ... on se couchait ??" Il se mit à sourire, lors de sa deuxième phrase, il se doutait bien qu'elle ne voulait pas qu'ils s'allongent pour faire l'amour, il savait bien qu'elle n'était pas comme cela, et lui non plus d'ailleurs.. Quelque peu troublé, il se laissa descendre à son tour, jusqu'à toucher l'herbe fraîche sur laquelle il prit place, silencieux, en s'asseyant tout en fixant les yeux de Moerrani.

Maintenant assis dans l'herbe, il étendit ses jambes puis il entreprit de déboutonner rapidement sa chemise blanche qui lui collait à la peau. Avec la pluie, elle était devenue totalement inutile et plus encombrante qu'autre chose... Torse nu, il détourna un instant le regard de Moe, quelque peu gêné. Il n'était malheureusement pas très épais et sa musculature manquait un peu de matière, ce qui rendait son torse légèrement osseux, ce n'était pas non plus hideux, mais avec son maquillage qui coulait, et son piercing à la lèvre, il aurait put effrayer une fille telle que Moerrani.. Il entrouvrit la bouche, reportant son regard sur elle tout en passant une main négligeante dans ses cheveux blonds pour les ramener en arrière.

-Euh.. Je..

Il s'appuya sur une de ses mains posée en arrière et tendit l'autre vers le visage de la jeune fille, le caressant de ses doigts fébriles et à peine tremblants puis il l'attira contre lui sans la quitter des yeux, laissant le haut de son corps se poser contre le sol. Elle était si belle... Un long frisson parcourut son corps et il ferma lentement les yeux, tout était si.. étrangement bon.. Il ne voulut plus que cela s'arrête, il la voulait terriblement.. Toujours un peu plus près d'elle, encore... Il garda les yeux fermés un instant, laissant ses pensées divaguer à leur grés..

Lorsqu'il rouvrit les yeux, la vue de ses lèvres penchées sur lui donna aux siennes une envie affolante d'y goûter, son regard vint trouver celui de Moerrani, en avait-elle autant envie que lui ? Hésitant, son visage s'avança près du sien, lentement, il continuait de frissonner, ses membres tremblaient, il se crispait le temps que ses lèvres rejoignent enfin les siennes, c'était si doux... Il sentait son coeur taper extrèmement fort dans sa poitrine, ses battements raisonnaient dans sa tête et l'assourdissait. Elle se recula vivement, il la regarda, les lèvres encore à peine entrouvertes, elle lui donna une violente gifle, il resta le visage figé, il n'entendait plus son coeur battre, c'était-il arrêté ?? Impuissant, il la vit se lever, le regard perdu, il voulut essayer de se relever, la rattraper.. Mais il sentait encore la chaleur de son corps qui le maintenant cloué au sol... Il essaya d'articuler son prénom, la supplier de ne pas partir.. Et pourtant...

En sursaut, Erwinn ouvrit les yeux, redressant à peine le haut de son corps, sa respiration était légèrement haletante, son regard étonné à la vue du visage de Moerrani tout près du sien du fait qu'il s'était relevé.. Avait-il rêvé ?? L'espace de quelques secondes seulement ? Etait-ce possible ? Il n'avait pourtant pas l'impression de s'être endormit.. Il ne l'avait pas réellement embrassé alors.. C'était si fort... Pourquoi ? Erwinn resta immobile à fixer la demoiselle, sentant sa respiration se calmer à peine alors son coeur battait toujours à une vitesse folle.

-Moe... Moerrani...

Ses paupières se fermèrent un instant, il soupira, se forçant à ne pas fixer ces lèvres de peur que tout ce passe comme il l'avait... "rêvé ?" Il avait envie de caresser son visage, et pourtant, il ne le fit pas, il avait peur.. Peur qu'elle s'évapore d'un seul coup.. Que son rayon de soleil disparaisse derrière les épais nuages de ses actes irréfléchis. Il avait trop besoin d'elle pour tenter quoi que ce soit.. Restant figé devant son visage, elle ne devait pas vraiment comprendre ce qu'il lui était arrivé.. Mais c'était mieux ainsi.. en fermant les yeux, Erwinn revoyait sans cesse leurs lèvres se caresser.. Réel supplice... Il les rouvrit alors, se forçant à fixer avec regret sa chemise blanche roulée en boule dans l'herbe... Ses joues rougissaient sous le souffle chaud de la jeune femme.. Que devait-il faire à présent ??
Revenir en haut Aller en bas
.Zoe.
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 13/08/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 14 ans
Mes relations:
Sexualité: bisexuelle

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Mar 28 Aoû - 22:42


Moerrani s'assit près de lui, plongeant son regard dans le sien alors que son corps entier se met à trembler. Il n'était plus vraiment collés l'un à l'autre à présent et tout à coup, elle regrettait d'avoir voulut descendre. Déjà que se décoller de son corps fut un grand supplice... alors maintenant c'était encore beaucoup plus dure. Mais ce regard ... ses yeux d'un bleu si clair ... Elle aurait tellement voulut rester le plsu longtemps comme ça, même sous cette pluie et cet orage. Lui, semblait si calme et posé, si doux et charmant. Tout ce qui lui avait manqué chez un garçon, chez un ami ... enfin ... même chez un petit ami mais elle n'osait y penser. Il ne voudrait surement pas d'elle, Moe était bien trop timide et ne savait pas y faire du tout avec les hommes ... Elle baissa les yeux, triste de sa propre conclusion. Moe remarqua juste qu'elle se trouvait assise sur ses jambes, il venait juste de tendres ces dernières. Ses genoux à elle, nus, étaient contre le sol, et elle remarqua juste que sa jupe était remontées sur ses cuisses, laissant apparaitre ses jambes au jeune homme. Mais ce n'était pas grave ... elle ne pouvait rien dire de toute façon ... et elle avait même envie de se donner à lui toute entière ! C'était si étrange comme sensation ...

Elle fut sortie de ses rêveries en voyant le jeune homme déboutonner sa chemise à une vitesse folle. Qu'avait il en tête ? Cependant, il avait l'air aussi géné qu'elle ! Elle ne lui en voulait pas pour ça non plus ... Son torse ... c'est vrai peu musclé mais malgrè cela, elle avait une envie folle de poser ses mains dessus et de le froler en douceur. L'hésitation du jeune homme la fit sourire et elle pencha la tête sur sa droite comme pour lui demander de continuer dans cette lancée et que cela la dérangeait le moins du monde ! Il s'appuya sur une main alors que celle qui était libre vint se poser sur son visage en l'attirant plus près de lui encore. Ils finirent par se coucher, elle sur lui, ne pouvant plus quitter son visage malgrè les fines gouttes qui ruisselées dessus. Il était si beau ... même avec ce maquillage qui coulait, même s'il n'était pas aussi musclé qu'un athlète, même s'il possédait cette petite chose sur sa lèvre qu'elle n'osait toucher de peur de lui faire mal. Malgrè tout cela ... il était très attirant et de se retrouver à quelques centimètres de ses lèvres ne l'aidait pas beaucoup ... Pourquoi donc ce rapprochement soudain ? Pourquoi cette chaleur profonde ? Pourquoi tout cela ...

Il avait fermé les yeux, elle ne pouvait le faire. Le regardant ainsi, elle ne put s'empécher de poser sa main sur le visage d'Erwinn en le carressant très légèrement. Elle resta ainsi quelques minutes avant qu'il ne sursaute. Qu'avait il donc ? Il se releva vivement alors qu'elle enleva ses doigts de son visage de peur que cela soit ça qui lui ai fait peur. Elle le regretta un peu mais elle ne voulait pas qu'il ait mal ... C'est alors qu'il articula son prénom : une nouvelle vague de chaleur revint en elle. Il ferma les yeux de nouveau alors qu'elle le regardait sans rien comprendre ... Moe se sentait honteuse de lui avoir fait peur ainsi ... même si elle ne comprenait pas pourquoi il avait réagit si tardivement. Sa tête se baissa à contre coeur, idiote restant toujours sur lui alors qu'il ne le voulait surement pas ... La jeune fille se releva un peu, s'écartant de lui alors qu'il regardait sa chemise qu'il avait balançée quelques minutes plus tot. Elle lui avait fait mal ... Il lui faisait mal ... Trop difficile pour elle !

-Je suis désolée je ne peux plus ...


Prenant son courage à deux mains, elle se recoucha sur lui et posa ses lèvres contre les siennes dans un élan. La jeune fille ne savait pas y faire ... elle fit juste comme si elle déposait un baiser sur sa joue, alors que cela fut sur ses lèvres. Et même là, le percing du jeune homme ne la géna pas du tout. Puis, elle se recula doucement, les yeux toujours fermés. Quelle bétise ... il n'allait plus vouloir la voir maintenant, il ne voudrait plus ... Moerrani se releva complétement perdue, comme s'il n'était plus là, comme si elle se retrouvait seul à présent dans cette forêt, sous cette pluis. Elle se mit dos à lui, de nouveau debout et baissa la tête. Tout se mélangeait dans son esprit : lui, la chaleur de son corps, le plaisir qu'elle éprouve, la douceur de ses lèvres ... Non ... Pas ça, il ne le fallait pas, pas qu'elle repense à la bétise qu'elle venait de commaitre sans réfléchir ...

-Je ... Je sais très bien que ... que je viens de faire une idiotie ... Excuse moi Erwinn ...


La jeune fille ne put s'empécher de lacher quelques larmes qu'elle essuya d'un revers de main. Pourquoi cette tristesse, pourquoi ?? Pourquoi l'avoir embrassé, pourquoi avoir touchées ses lèvres avec les siennes ? Elle se sentit terriblement honteuse et fit un autre pas en avant. Pleurant toujours un peu, elle ne savait plus que faire, s'enfuire loin de lui alors qu'elle le voudrait si près, ou alors rester comme une idiote, debout, dos à lui et la tête baissée. Elle ne savait pas, elle ne savait plus ... Tout lui manquait déjà du jeune homme : sa peau contre la sienne, le parfum de celle ci, l'envie qu'elle avait de le serrer contre elle le plus fortement possible ... Tout cela, tout de lui ... absolument tout ...

-Erwinn ...


Elle se retourna vers lui, pleurant toujours en silence avant de se réinstaller sur lui. Ses jambes se remirent de chaques cotés du corps du garçon alors que ses coudes se posèrent à coté de son cou. Se repenchant sur lui, Moe posa sa tête contre la sienne, lui murmurant doucement à l'oreille.

-J'ai besoin de toi ...


L'adolescente n'aurait jamais pensé dire cela un jour, tout était si soudain, si incontrolable ...mais si bon ...
Revenir en haut Aller en bas
Erwinn
élève appelé moulin à paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 468
Age : 27
Age du personnage : [...]
Humeur [RPG] : [...]
Signe distinctif : [#] Trieur de M&Ms [#]
Date d'inscription : 21/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17
Mes relations:
Sexualité: Hétéro, ne refusant pas de nouvelles expériences x'3

MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   Mer 29 Aoû - 8:51

Erwinn avait replongé ses yeux azurs dans les siens, son regard était profond, quelque peu perdu, appuyé sur sa main gauche, il ne savait où poser l'autre. Sur elle ? Ses cheveux ? Son visage ? Ou même son dos encore.. Il avait tellement peur de la brusquer, qu'elle se réveille soudain sous une de ces caresses qu'elle aurait pu trouvé déplacée, mais il était si proche d'elle en même temps... Si proche... Il ne regardait plus ses lèvres, et il n'avait pas pensé une seconde à fixer ses cuisses découvertes par le fait qu'elle s'était mise à califourchon sur lui. Moerrani n'était pas une de ces femmes qui maquillent ses lèvres pour qu'on ne voit qu'elles et qui portent des vêtements bien trop courts pour que leur corps soient visibles sans avoir besoin d'être dans une position particulière. Non bien sûr qu'elle n'était pas comme cela... Elle valait tellement mieux.. Erwinn n'avait pas l'habitude, ses gestes étaient sûrement maladroits, et les battements de son coeur résonnaient si forts qu'ils finissaient par le gêner..

Sa main droite tremblait, il se concentrait, ses doigts en devenaient crispés. D'autres coups de tonnerre violents retentirent, il avait tellement envie de la serrer contre lui, pour la rassurer... pour se rassurer... La pluie se faisait pluie forte, plaquant sans cesse ses cheveux blonds sur son visage, faisant ruisseler son corps tout entier, il devenait de plus en plus tremblant, son bandage à la main droite était trempé lui aussi, mais il tenait encore un peu.


-Je suis désolée je ne peux plus ...

Erwinn écarquilla les yeux. Non... Non ! Elle venait de se lever, abandonnant le jeune homme au sol, incapable d'esquisser le moindre début de geste, cloué par ce qu'il venait de ressentir en sentant son corps s'éloigner du sien. Tout semblait si pur, si évident, si simple... En une seconde il avait l'impression d'avoir tout perdu d'un seul coup.. Oh non, si elle partait, il ne s'en remettrait pas, pas une deuxième fois, pas maintenant.. Il essaya tout de même d'articuler quelques chose, parlant assez fort pour qu'elle l'entende malgré l'orage :

-Moerrani... Moerrani ! Attends ! Je t'en prie, me laisse pas... s'il te plait.. Me laisse pas seul... j'ai tellement ...

Le jeune homme n'eut pas le temps de finir sa phrase que déjà elle s'était quasiment jeter sur lui, au plus grand étonnement d'Erwinn, qui ne comprenait décidément plus rien. Il n'eut d'ailleurs le temps de prononcer quoi que se soit qu'une douce chaleur envahit ses lèvres sans crier gare. C'était court, beaucoup trop court, lorsque la demoiselle s'éloigna à nouveau de lui, ses lèvres eurent du mal à quitter les siennes, il avait avancé son visage lorsqu'elle se reculait pour profiter un tout petit peu plus longtemps de ce petit baiser. Il resta ensuite sans bouger, frémissant encore sous ce contact interdit, il était étonné de l'effet que ce singulier baiser avait provoqué chez lui... Il avait eut tellement plus de toutes ces autres filles... Pourquoi tout était différent ? Il avait l'impression que c'était la première fois qu'on l'embrassait, qu'il n'y avait jamais eut toutes ces autres femmes, qu'il n'avait jamais couché avec elles, drôle de sensation...

Erwinn avança ses doigts à ses lèvres en hésitant. Son piercing était brûlant... Son torse aussi, ses joues, il n'avait jamais rien ressentit de cela avant.. Pourquoi maintenant ? Pourquoi Moerrani ? Il avait chaud, et pourtant, il frissonnait, et le bout de ses doigts était littéralement congelé. Elle s'était levé, elle lui faisait dos, avec l'orage et la pluie, il ne pouvait l'entendre pleurer, il priait simplement pour qu'elle ne parte pas... Où irait-elle ? Savait-elle ou se trouvait le pensionnat ? Et avec cet orage ? Même lui ne savait pas vraiment ou il se trouvait et son sens de l'orientation avait toujours été des plus pitoyables. Erwinn la regarda, une boule dans la gorge et un noeud incroyable à l'estomac, symptômes de ce qu'il n'espérait plus rencontrer un jour.. Il essaya de se lever, avant qu'elle ne décide quoi que ce soit, pour la serrer dans ces bras et lui dire qu'il n'avait du tout vu cela comme une idiocie. Mais elle ne lui en laissa pas le temps, elle murmura son prénom puis se remit rapidement sur lui.


-J'ai besoin de toi...

Cette phrase lui fit quelque chose, personne ne lui avait jamais dit...Il avait certes eut des "envie de toi", mais "besoin" représentait tout autre chose.. Tout était si différent... Il n'avait jamais connut cela.. Il avait l'impression d'avoir recommencer sa vie juste avant son premier baiser.. Comme si c'était maintenant celui de Moerrani. La jeune femme avait appuyée sa tête contre la sienne en lui murmurant ces paroles, c'est à ce moment là qu'il remarqua qu'elle pleurait. Le jeune homme ferma les yeux, la serrant contre lui tout en lui murmurant à son tour :

-Moerrani.. Ne pleures pas... Je t'en supplie...

Le jeune homme détestait voir une femme pleurer, et en plus si c'était à cause de lui... Enfin, qui pourrait bien aimer cela ?? Après cela il resta silencieux quelques secondes jusqu'à ce qu'il lui dise tout bas :

-Je... Je peux, moi aussi ?..

Et sans vraiment avoir besoin d'une réponse, il attendit seulement qu'elle relève à peine la tête pour avancer doucement son visage tout près du sien, jusqu'à ce que leur lèvres s'effleurent, s'éloignent un instant, pour mieux se retrouver ensuite. Le baiser était différent du premier, Erwinn caressait ses lèvres sans pour autant y avancer sa langue, de peur un peu de la réaction de la jeune fille, mais en le laissant durer plus longtemps.. Les yeux fermés, il posa sa main contre son visage,. Après un petit moment, il plongea son regard dans le sien, lorsque leur lèvres se séparèrent enfin et il fit un petit sourire imperceptible tout en caressant à peine son visage. Erwinn ne savait pas vraiment si il se rendait compte de ce qu'il venait de faire, il savait simplement que cela lui avait fait terriblement de bien...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Just Alone {PV Erwinn}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just Alone {PV Erwinn}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: La Ville :: La forêt-
Sauter vers: