AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Un silence précieux... [première personne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haku
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect
avatar

Féminin Nombre de messages : 4109
Age du personnage : Midnight Angels
Humeur [RPG] : Inconnu
Date d'inscription : 29/11/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: Inconnu
Mes relations:
Sexualité: Inconnu

MessageSujet: Un silence précieux... [première personne]   Lun 23 Juil - 16:32

Depuis quelques semaines maintenant, l'été s'est enfin installé et impose une ambiance étouffante et presque suffocante tellement la température est élevée. La chaleur est à un point tel que les rues de la ville et les couloirs du pensionnats sont désertés par tous au profit de lieux plus rafraichissants comme la mer et la plage qu'elle offre.
A quelques kilomètres de là se dressent les premiers édifices bétonnés de la vieille ville mystérieuse. Ses rues, ruelles et impasses sont encores plus désertiques qu'à l'ordinaire : d'habitude, quelques courageuses personnes s'y rendent pour se mesurer les uns aux autres sans crainte des dommages "colatéraux", quelques chats errants poursuivent des rongeurs aventureux en miaulant comme des âmes en peine... Et bien non ! Il n'y a personne... A l'exception d'Haku !
Oui, la jeune fille est ici, habillée comme toujours de sa chemise blanche et de son jean noir et accompagnée de ses deux katanas. Elle est assise sur un banc aux trois quarts déglingués mais ne s'en soucie pas. Toute la ville tombe plus ou moins en ruine. Elle sert à tout et à n'importe quoi. De planque d'arme par exemple, certains gangs comme les yakuzas entreposent leur butin dans les plus imposantes bâtisses encore en état.
Mais ce n'est pas ce qui amène Haku ici ! Ce que les yakuzas trafiquent dans ses quelques buildings qui tombent peu en poussières l'importe peu... non en fait, elle s'en fiche pas mal ! La jeune fille est seulement attirée par le calme, le silence des lieux et ce petit côté emplis de mystères, de secrets...
Bien sûr, le silence à un prix et Haku le paie chaque fois qu'elle s'aventure en ces lieux.
Au pied d'Haku, on distingue aisément trois cadavres sanguinolants que la jeune fille n'a pas pris la peine de dissimuler dans une ruelle sombre à proximité.
Et devant ce silence de mort, la jeune fille lève la tête vers le ciel gris et soupire en fermant les yeux lorsqu'une légère brise caresse son visage avec une infinie douceur.
Soudain, ses lèvres s'entrouvrent et elle articule :


- Si c'est la discrétion que tu cherche, sâche que je t'ai entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Yam
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect


Masculin Nombre de messages : 6565
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans.
Mes relations:
Sexualité: Hétéro.

MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   Lun 23 Juil - 23:14



Le silence ... le silence prestigieux de ce lieu était attirant, oh plus que tout, un jeune homme blond marchait tête baissée dans les ruelles ... de la dîtes ville mystérieuse, ce n'était pas la première fois qu'il y venait, elle était plus silencieuse que mystérieuse, il en fallait beaucoup pour impressionné Yam, et pourtant ... oui, et pourtant, il perdait son temps, ici, à marchait dans le noir, le noir ressemblant à la mort et au sommeil infini, quelques lampes montraient un éclat fébrile de lumière, Yam soupira, il portait une chemise blanche, et un jean, ses yeux étaient d'un rouge sang profond, mais bien heureusement pour lui, le lieu était trop sombre pour que quelqu'un s'en aperçoive, quelqu'un ?... Le quelqu'un en question est l'inconnu, une inconnue, une jeune femme assise sur un banc, trois cadavres près d'elle. Non, il n'y avait aucune surprise en cela, la mort dans ce lieu, n'était que brouhaha dans un autre, c'était ... tout naturel, du moins ça l'était pour Yam, et gens de sa trempe, bien que sa trempe soit unique et changeante. Il n'essayait pas de se cachait aux yeux de l'inconnue, ni de se montrait non plus, à vrai dire, peut importe, qu'elle le voit ou non ... mains dans les poches, comme souvent, ils continuaient à marcher, vers ce banc, sans pour autant s'y diriger d'un pas direct.

L'allure de Yam était régulière, trop régulière, ses pas résonnaient faiblement, une main sortit de sa poche, c'était son bras droit, le bras droit de Yam, des bandages et bandelettes étaient serrés autour de son poing, du poing droit, tout rouge .... tout sang, effectivement. Ce sang, qui coulait dans ces pansements étaient du à ses entrainements, acharnés comme toujours, et aussi ... à enjeu. La jeune femme s'aperçut de sa présence, le jeune homme blond ne répondit pas tout de suite à cette voix élevante, presque provocante, un sourire vint illuminait les fines lèvres du jeune blond aux yeux rouge, arrivait à la hauteur de l'inconnue, il leva doucement la tête fixant ses yeux dans les siens, d'un air naturel, elle ne verrait sans doute pas la couleur de ses yeux, ça n'avait aucune importance pour elle, si elle était là ayant tuée ses trois personnes ... elle ne devait pas avoir peur, comme les autres, quoique ... cependant, Yam savait quand il faisait de grandes rencontres, c'en était une, elle débutait seulement. Les lèvres de Yam bougèrent, laissant sa voix, s'élevait dans le silence, intense et somnolent :

" - Inutile ... la discrétion, l'inutile ne m'intéresse pas. Tu penses avoir compris que, il n'y a pas de discrétion à avoir, quand elle n'existe pas. "

Ses mots n'étaient que murmures, il baissa ses yeux un moment vers les trois hommes, tués ... pour de bonnes raisons, sans nul doute, seulement, trois ... ce n'était pas beaucoup. Il leva les yeux vers le haut des immeubles, en les plissant. Serait-il possible, qu'on les observaient ?...

Revenir en haut Aller en bas
http://aisances.skyrock.com/
Haku
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect
avatar

Féminin Nombre de messages : 4109
Age du personnage : Midnight Angels
Humeur [RPG] : Inconnu
Date d'inscription : 29/11/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: Inconnu
Mes relations:
Sexualité: Inconnu

MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   Lun 23 Juil - 23:50

Haku ouvre les yeux paresseusement et se redresse en baissant la tête pour regarder en direction de cette présence silencieuse et pourtant tellement frustrante. Elle ne distingue pas tout de suite la silhouette de la personne qui trouble son calme.
Le silence s'installe de nouveau lorsque l'arrivant s'arrête. Quelques minutes plus tard à peine, ce silence si apréciable, si délicieux se brise quand la personne se décide à avancer vers la jeune fille qui la tête tournée vers lui le regarde et pourtant sans vraiment le voir.
Doucement, un jeune homme s'approche d'elle d'un pas lent et arrivé à elle, il baisse la tête pour lui répondre.
La jeune fille l'écoute attentivement pourtant sans focaliser toute son attention sur lui et attend la fin de sa phrase pour étirer ses lèvres de façon à sourire poliment mais ce n'est qu'un sourire fatigué qui occupe son visage.
Se gardant de prononcer la moindre nouvelle parole, le moindre mot, Haku observe le jeune homme : plus grand qu'elle *rien d'étonnant*, habillé simplement *comme les gens ordinraires*, un bandage le long de son bras droit *blessé ?*, des yeux rouges *les miens sont gris... ce n'est qu'un détail après tout ! Peut-être a t-il regarder trop souvent le sang couler et ses yeux en ont pris la couleur...* et enfin, une attitude tout à fait normale...
Haku remarque également que son visage n'exprime rien lorsque le jeune homme regarde les trois corps sans vie, pas la moindre horreur, ni même du dégoût... Curieux ? D'habitude, ce genre de vision choque les gens mais pas lui apparament... Bah, et alors ?
Puis le jeune homme lève la tête et regarde sans rien dire non plus le toit plat du bâtiment dont Haku tourne le dos.
Haku sourit de nouveau.


- Ils nous observent depuis que j'ai élevé la voix mais étrangement, ils ne semblent pas décidés à venir nous souhaiter la bienvenue dans ses lieux...

En prononçant ses mots, Haku dégaine un de ses deux sabres attachés dans son dos au niveau de ses reins. Est-ce la vitesse à laquelle elle dégaine ou la discrétion qui fait que Yam ne s'en rende compte quand baissant la tête une nouvelle fois vers elle ?

- Ils vont bien finir par venir !
Revenir en haut Aller en bas
Yam
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect


Masculin Nombre de messages : 6565
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans.
Mes relations:
Sexualité: Hétéro.

MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   Mar 24 Juil - 15:03

Le jeune blond ne dit rien, la tête toujours baissée, mains présentes dans les poches de son jean, il attendait ... qu'ils passent à l'assaut, il ne serait pas rester là sinon, ils auraient fuis. Ses mains passèrent sur le métal de la rambarde, près du banc, sortant d'un geste vif et rapide ses poches. Il leva la tête, yeux fermés, face à ses immeubles, ses grattes-ciels, où étaient présent quelques amateurs en combat. Yam se mit à soupirer doucement, en rouvrant les yeux, il aperçut l'inconnue sortir son sabre d'une bonne rapidité. Yam murmura alors :

" - Le temps est venue ... "

Après ses mots, il plongea sa main droite derrière sa nuque pour sortir trois kunaï, entre ses doigts, d'un seul mouvement de la main il les lança en direction de l'obscurité, d'un geste vif et droit, l'on entendit des hurlements d'hommes, atteints au coeur, à la tête et à l'abdomen. Les armes blanches avaient atteints leurs cibles, comme prévu, comme toujours, le silence revint quelques secondes plus tard, Yam se mit à marcher d'un pas sur vers l'obscurité, le néant, rien ... du moins pour le moment, il se mit à replonger sa main derrière sa nuque, ressortant cinq shuriken, armes blanches japonaises de lancer. Lorsque ses shuriken fut visibles par l'obscurité et pour ceux présent de l'obscurité, quelques hommes faisant une tête de plus que lui vinrent, sabres, katanas, kunaï, et tout le reste en main.

Le premier homme tenta deux coups de haches vers Yam, celui-ci les évita avec facilité, grande facilité. Ses mouvements étaient rapides, il s'amusait presque, ils étaient ... ses jouets. D'un mouvement las il lança un shuriken entre les deux yeux de l'homme aux haches, qui tomba à terre après un court cri de souffrance, deux autres hommes vinrent, avant que leurs mouvements l'atteigne, ils étaient morts, il l'avait sortit ... le sabre de son père, transpercés en deux, ils tombèrent à terre comme des jouets, des poupées de chiffons. Du sang ruisselait sur la lame du sabre de Yam, trois autres hommes s'y tentèrent alors, morts un à un, comme les deux autres, puis ce fut arrêté, un court instant. Ils attendaient le bon moment, pour attaquer, pour ne pas se faire avoir par le jeune homme blond.

D'un geste vers l'arrière Yam demanda à l'inconnue :

" - Viens, y en a assez pour deux, pis ... je veut voir de quoi tu es capable. "

Ses paroles terminaient, d'autres hommes vinrent, pitoyable ... tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
http://aisances.skyrock.com/
Haku
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect
avatar

Féminin Nombre de messages : 4109
Age du personnage : Midnight Angels
Humeur [RPG] : Inconnu
Date d'inscription : 29/11/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: Inconnu
Mes relations:
Sexualité: Inconnu

MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   Mar 24 Juil - 21:03

Avec un profond regret, Haku soupire, consciente qu'il lui faudra bien quelques secondes pour recouvrer le silence qui baignait les lieux un peu plus tôt.
Le sabre baissé, la lame en direction du sol poussièreux, l'adolescente aux deux katanas observe le jeune homme dégainer ses quelques kunais, les lancer avec une grande dextérité, atteindre ses cibles avec une excelente précision et, à peine quelques secondes plus tard, se battre au corps à corps contre plusieurs hommes dont le niveau laisse à désirer certainement mais Haku ne doute pas que le garçon à la chevelure blonde devant elle est quelqu'un de redoutable... Oui, il n'y a pas d'erreur possible : ce garçon est fort et sa vitesse de mouvement, tout comme sa maitrise de l'arme blanche quelle qu'elle soit, est admirable !
Analysant minutieusement son moindre geste, Haku esquisse un sourire plus gaie que précédemment, contente de constater que finalement, elle ne perd pas ce calme si convoité par elle-même pour rien. Le jeune homme lui offre l'occasion d'assister à un combat très intéressant... Bien sûr, quel dommage que les adversaires ne soient pas d'un meilleur niveau...
Enfin bon, ce n'est pas très grave et voilà que maintenant, le garçon l'interpelle et lui propose de participer aux hostilités afin de pouvoir observer les capacités combatives d'Haku.
L'adolescent ne reçoit pour toute réponse que le frottement métallique que produit la lame du second sabre d'Haku en glissant de son fourreau. Participer ? Oui... Pourquoi pas ? Mais d'un autre côté, Haku n'a pas l'intention de révéler ce dont elle est capable ou seulement un faible pourcentage : sinon comment surprendre si ce n'est en dissimulant sa véritable force ! Et puis, ce n'est sûrement pas contre ce genre de bons à rien qu'elle délivrera toute sa puissance !
Haku se lève du banc et s'approche lentement du combat sans se presser, gardant son calme et sa sérénité. Soudain un homme saute devant elle brandissant un sabre japonais bien plus long que la normale et l'abat sur Haku en hurlant un baratin incompréhensible. La jeune fille fait un pas sur le côté sans utilisé sa rapidité ordinaire lors de ses combats et regarde avec une certaine déception le sabre adverse se planter dans le sol alors qu'elle abat le sabre tenu par sa main gauche sur la nuque de cet incapable. L'homme tombe à moitié décapité tandis que sur son visage, le sourire de la victoire qu'il pensait à portée s'estompe peu à peu. C'est donc un sourire aux lèvres qu'est morte sa première victime ! Haku sourit à son tour en le remarquant : que cet homme regrette son erreur de jugement pendant l'éternité ! Un deuxième homme arrive sur elle et brandit son sabre au dessus de sa tête afin de lui donner suffisament de puissance pour frapper mortellement Haku mais celle ci lui assène déjà son fameux coup de taille dans le ventre lui tranchant la chair avec autant de facilité que s'il avait été question de beurre. Puis c'est au tour de trois nouvelles victimes, tuées elles aussi avec rapidité et une certaine propreté puisque pas une seule goutte de sang ne parvient à tâcher la lame du katana de gauche alors que celui de droite reste inutilisé et alors que le dernier de ses adversaires tombe, Haku rengaine ses deux sabres laissant au jeune homme le soin de conclure le massacre.
Revenir en haut Aller en bas
Yam
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect


Masculin Nombre de messages : 6565
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans.
Mes relations:
Sexualité: Hétéro.

MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   Mar 24 Juil - 23:19

Le jeune homme entendit bien le bruit perceptible de la lame qui sortait du fourreau, ce bruit là, il ne le connaissait que trop bien, il sentit derrière lui les pas lents de la jeune femme, s'avançaient vers eux, en regardant l'inconnue venir à sa hauteur, Yam attrapa d'un geste vif et implacable le coup du prochain attaquant, le sabre de ce dernier tomba à terre, une main posait sur son coup, Yam l'étranglait, lentement. L'homme était entre la vie et la mort, devenu tout rouge, puis tout blanc, il lui restait encore quelques secondes de résistance, et puis non. Il s'en lassait, il accru alors la force de son bras pour tuer d'une fraction de seconde l'homme au sabre, il reporta une partie de son attention sur la jeune femme aux deux katanas, dont il ne connaissait pas encore le nom.

Il fallait l'admettre, elle était fort douée, non. Très douée, on voyait dans ses yeux, même malgré l'obscurité qu'elle ne dévoilait qu'une infime partie de puissance, tout le faisait Yam, il allait pouvoir apercevoir son première assaut, seulement, deux autres individus au talent médiocre vinrent le voir, une question trottait dans la tête de Yam : Du courage ou de la folie ?... Peu importe, ce qui s'en suivait ne fut que mort, finissement d'une vie qui sans doute, ne valait rien. D'un murmure pour ses deux morts sur le coup le jeune homme murmura un petit " Saluez la mort ... "

En haut dans le ciel sombre, l'on pouvait apercevoir la lune, une lune pleine, en tuant un autre homme d'un jet de kunaï au coeur, Yam murmurait des paroles dans sa barbe inexistante :

" - Lors de la pleine lune, le sang est à son paroxysme. "

Bien, les derniers hommes tués de la jeune femme tombèrent à terre, mollement, Yam comprit qu'elle lui laissait alors le reste, il hocha de la tête en regardant l'obscurité, en y fondant ses yeux, en murmurant toujours, des hommes tous aussi bien armés les uns que les autres vinrent vers lui, d'un pas lent, pitoyable, tout simplement médiocre. A quoi servait-ils dans ce monde ? Il n'y avait même pas de plaisir à les tuer, c'était comme si le carnage n'avait pas eu lieu, pour finir. Il fallait bien essayer de se trouver des handicaps, d'un geste, Yam rangea son sabre dans son fourreau, après l'avoir nettoyé sur une de ses victimes. Il mit alors un kunaï dans la bouche, entre les dents, mains dans les poches il toisait ses adversaires, les cinq premiers hommes se firent égorgés par quelques sauts, bonds et mouvements du jeune blond, il était temps ... Yam lâcha alors son kunaï d'entre ses dents, le lançant d'un geste circulaire vers un ennemi en plein front, celui-ci tomba, raide mort.

Une question de secondes ... avant que ce ne soit fini, les trois quarts des hommes restants fuirent, tandis que trois autres furent là, peur au ventre, armes en mains. Yam sortit sa main blessée de sa poche, c'est-à-dire, enlevant ses bandages. Laissant apparaitre une main couverte de sang séché, de quelques épines d'écorces d'arbres, de quelques bleus ... Un sourire inhabituel se forma sur les lèvres de l'adolescent, il murmura pour lui-même :

" - Jour-J, deuxième nuit de pleine lune, main droite opérationnelle. "

Entre chaque doigts de sa main droite, quatre kunaï y étaient apposés, lames pointues au bout, de quelques pas il s'avança vers les trois hommes restants, le premier s'avança, brandit une petite lame vers lui, Yam l'évita d'un geste de la main gauche, le bruit de la lame à terre se fit entendre, à présent sans arme l'homme adressa un coup de poing vers Yam, qui l'évita sans effort, trop lent ... ça valait bien une mort, mémorable. Arrivé à sa hauteur, Yam l'embrocha de ses quatre kunaï, le levant en l'air de sa main droite, l'homme hurla alors avant de mourir, toujours embroché entre les kunaï du jeune blond, enfin les deux derniers accoururent vers lui, un devant et un derrière Yam, chacun des coups de lames apposés contre lui, de quelques gestes vifs Yam utilisait l'homme mort de bouclier humain, une fois en rondelles, il jeta ses kunaï entre les deux yeux de chaque adversaires, plus rien ... ils étaient tous morts, à part ceux qui avaient fuis ... Au nombre du neuf environ.

Se retournant, Yam refit naturellement face à l'inconnue, sans sourire, sans émotion il demanda d'un ton neutre :

" - Je voudrais savoir ton nom. "
Revenir en haut Aller en bas
http://aisances.skyrock.com/
Haku
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect
avatar

Féminin Nombre de messages : 4109
Age du personnage : Midnight Angels
Humeur [RPG] : Inconnu
Date d'inscription : 29/11/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: Inconnu
Mes relations:
Sexualité: Inconnu

MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   Mer 25 Juil - 1:32

Après avoir rengainer ses sabres, Haku retourne s'assoir sur le banc délabré avec le même naturel que lorsqu'elle s'est levée un peu plus tôt pour montrer un faible aperçu de son niveau au jeune homme blond... Comme ce massacre sanguinolent n'avait pas eu lieu ! Comme si la jeune fille s'était levée uniquement pour se dégourdir les jambes après être restée trop longtemps assise ! Elle penche sa tête légèrement en arrière pour regarder de nouveau le ciel et soupire en repensant à la chaleur de cette journée : une belle et horriblement chaude journée d'été, un soleil magnifique et brûlant, une température à faire transpirer un thermomètre... Elle repense également au silence qui régnait en maître ici avant que l'adolescent ne trouble cette quiétude... Elle réfléchit aussi à la journée d'hier et celle qui va suivre à celle-ci : la précédente plus fraîche que celle présente, la suivante sera sans aucun doute redoutable... Oui, elle pense à tout... Sauf aux morts de ce soir ! Aucune pensée ne vient commémorer ces quelques pertes ! Aucune idée ne vient annoncer ces meurtres ! Haku ne compte plus ses victimes. Elle n'y accorde plus la moindre importance maintenant...
Avant, les souvenirs la hantaient : des images, des bribes, des morceaux, des fragments de ses tueries interrompaient ses rêves et troublaient ses songes mais maintenant, plus rien ! L'habitude ? Oui... Peut-être... Sûrement ! En fait, ses morts ne signifient plus rien pour elle. Depuis quelques temps, une nouvelle philosophie s'est infiltrée en elle et l'innocente, la lave de tous ses crimes.

* Tout le monde meurt un jour ! Que la mort frappe plus ou moins vite, que leur fin arrive maintenant ou plus tard, quelle différence ? Le résultat est le même ! De toute façon, tout sera oublier ! *

Ainsi est fondée sa nouvelle vision des choses... Un curieux mélange de fatalisme, n'est-ce pas ?
Après quelques minutes, le jeune blond achève sa dernière victime. Cette fin de combat, Haku n'a pas pris la peine de l'assister ni même de la regarder. Des combats... La jeune fille en a vu des dizaines... Non... Des centaines... Non... Plus ! C'est ça ! Elles ne se comptent plus ! Tout comme les victimes d'Haku : celles que l'adolescente porte sur la conscience, son "actif" a atteint un seuil indénombrable mais quelle importance ? Néanmoins, elle a pu noter que cet étrange personnage parlait ou plutôt murmurait quelques phrases pour le moins bizarres mais puisqu'il ne s'agissait que de murmures, elle ne pu comprendre avec exactitude ce qu'il pouvait bien dire et comme ça ne l'intéressait pas plus que ça, elle ne s'est pas embêtée à tendre l'oreille plus attentivement. Ce qu'Haku peut se montrer feignante de tant à autre !
La jeune fille baisse la tête et regarde son "allié" temporaire, une alliance le temps d'une bataille, d'un combat à mort contre de futurs cadavres ! Voilà une confrontation bien funèbre !
Le garçon a déroulé ses bandelettes et présente involontairement son bras nu aux yeux curieux d'Haku qui ne montre pas la moindre expression de surprise ou même d'interrogation sur son visage de jeune kendoka japonaise. Son sourcil droit se soulève légèrement trahissant tout de même qu'elle se questionne sur l'état de santé du jeune homme. Les nombreuses ecchymoses présentent sur sa peau, quelques griffures non soignées et des échardes lui indiquent que son interlocuteur s'est entrainé à donner de puissants coups sur le tronc d'un malheureux arbre qui ne lui avait sans doute rien fait.
Le regard d'Haku parvient enfin à croiser celui de l'inconnu et constate son visage inexpressif ce qui ne peut empêcher de faire sourire Haku. La raison ? Aucune idée ! En tout cas, la voici qui sourit au jeune garçon blond. Sa demande a pour effet de la faire sourire d'autant plus mais celle ci rétorque aimablement certes mais avec une certaine provocation :

- Quand on demande son nom, n'est-il pas dans l'ordre des choses que de se présenter d'abord ?

La jeune fille repenche sa tête en arrière et admire les étoiles avec les yeux émerveillés d'une fillette devant une magnique poupée de porcelaine. Les astres scintillent dans ses pupilles ce qui donnent un côté plus qu'effrayant à la jeune Haku transformée en tueuse sanguinaire aux airs de petites filles sage comme une image comme dans les meilleurs films d'horreur puis soudain, elle cesse de sourire et repenche sa tête vers l'avant pour entrouvrir ses fines lèvres mais sans prononcer le moindre mot.
Elle soupire et murmure à l'adresse du garçon :


- J'ai un nom synonyme de silence mais on m'appelle Haku !
Revenir en haut Aller en bas
Yam
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect


Masculin Nombre de messages : 6565
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans.
Mes relations:
Sexualité: Hétéro.

MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   Mer 25 Juil - 12:42

Un an ... il n'avait fallu qu'un an pour transformer un jeune homme immature, pleins de joies en un jeune homme, qui tuait pour trouver une raison de vivre, bien, qu'il en est déja une, sans qu'il s'en rende compte, depuis un an il n'était plus le même, cela se sentait physiquement, mais aussi mentalement. D'un côté, il n'avait jamais été aussi fort, bien qu'il se soit blessé ... c'était guéri à présent, et ça avait été temporaire. Mais d'un autre côté, il mourrait de l'intérieur, mais n'en faisant rien voir, il ne le savait pas de toute manière, le jeune blond tourna la tête et les yeux vers le ciel étoilé, portant son regard vers la pleine lune en particulier, la lumière de cette dernière l'obligeait presque a plisser ses yeux embrasés.

Les mains nouvellement dans les poches, faisant à moitié dos à l'inconnue, il descendait ses yeux de la pleine lune vers l'obscurité où étaient autrefois présents les d'individus morts, aucune perte ... ils ne valaient rien, ce n'était que des poupées que l'on utilisait à sa guise, on se doutait bien qu'il y a un chef derrière tout cela, mais à penser qu'il engage des incapables et qu'il ne vienne jamais à se montrer ... il serait encore plus faible et inutile que ses hommes morts, il avait juste de l'argent, chose qui ne servait pas à grand chose. On ne pouvait pas tout réaliser avec ça.

Une petite brise de nuit fonçait vers les deux jeunes gens, faisant virevolter les cheveux blonds de Yam dans les airs, lui donnant presque un air de magicien, presque. D'un geste circulaire sur lui-même, il se retourna, faisant face à la jeune femme assise sur le banc, la femme aux deux katanas, le jeune homme eut un petit rire en la regardant, se pourrait-il ... qu'elle soit aussi douée que lui, ce serait surprenant, mais loin d'être impossible, puisqu'elle n'avait montrée qu'une infime partie de son talent elle aussi, elle possédait deux katanas, Yam un sabre, mais bien d'autres armes en réserve, lourdes ou légères .... Logique qu'il veuillent connaitre son nom, quelque chose lui disait, qu'il lui serait nécessaire de l'apprendre, qu'ils se reverraient, dès que leurs routes se disperseraient à nouveau.

L'inconnue répondit alors au nom d'Haku, Yam s'en souviendrait, il hésita avant de prononcer le sien ... nom de trois lettres, semblable à l'inconnu, il dit alors, révélant ainsi ce nom, son nom, qu'il avait toujours eu :

" - Yam. "

Il jeta un bref oeil en arrière, observant les victimes d'Haku et de lui-même, ils l'avaient voulus ... par contre, ils n'auraient pas l'honneur de se faire transporter ailleurs par Yam, ils resteraient morts ici jusqu'à que quelqu'un ou plusieurs personnes décident de les transporter, ailleurs, cachés aux yeux de tous, ils n'étaient plus, ils ne seraient plus jamais, il aurait mieux fallu qu'ils vendent des poissons ... au lieu de jouer avec le feu, inconnu, dangereux et mortel à qui s'y approcher de trop près.

Un silence pesait toujours dans cette rue, un silence bien agréable, reposant. Il savait que c'était également le cas pour Haku, fille extraordinaire surement, à ne pas sous estimer, quand il pensait qu'il avait failli faire cette erreur, sous estimer quelqu'un était une faute pour Yam, qui savait reconnaitre plus rapidement les grands adversaires, aux faibles qui ne méritaient surement pas d'en faire partie, de ses adversaires. Serait-il possible, oui le serait-ce que lui et Haku aient à s'affronter un jour défendant chacun quelque chose de différent, ou bien ?... L'avenir nous le diras, qui vivra verra, qui mourra perdra, à jamais. C'est à ce moment là que la lumière des néons disparut totalement, seul la faible lumière qu'offrait la pleine lune était présente, ici bas, dans cette rue.
Revenir en haut Aller en bas
http://aisances.skyrock.com/
Haku
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect
avatar

Féminin Nombre de messages : 4109
Age du personnage : Midnight Angels
Humeur [RPG] : Inconnu
Date d'inscription : 29/11/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: Inconnu
Mes relations:
Sexualité: Inconnu

MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   Mer 25 Juil - 13:27

Après quelques minutes, le jeune homme daigne enfin se tourner vers Haku et lui délivrer son nom.
Ainsi... Ainsi l'adolescent s'appelle Yam ! Elle non plus ne risque pas de l'oublier. Une personne de ce niveau si difficile à atteindre pour les gens ordinaires, voilà qui réveille l'esprit combatif d'Haku et la force à retenir le nom de celui qui, un jour, pourrait bien devenir un adversaire à en aucun cas sous estimer. D'un autre côté, la jeune japonaise préfère ne pas avoir à le combattre... Bien que... Celà puisse être intéressant et fortement instructif ! Mais non, là n'est pas la question : il se pourrait que ce "Yam" soit plus fort qu'elle et il n'existe pas de plus mauvaise perdante qu'Haku elle-même.
La jeune fille le cache sous ses airs insouciants et "innocents" mais lorsqu'elle comprend que sa victoire se défile et que sa défaite approche, elle recourt à des méthodes bien déstabilisantes pour reprendre au plus vite le dessus et remporter la victoire. Bien que la kendoka préserve un bon nombre de principes moraux, elle ne les respecte mais les enfreint lorsque ça l'arrange. "Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais" résume explicitement ce qu'applique Haku.
Après de nouvelles minutes écoulées, la jeune fille commence inlassablement à s'ennuyer. Maintenant qu'elle a aperçu une infime partie de ce qu'est capable Yam, elle veut à tout pris en savoir plus... Avant de s'attaquer à lui, même pour un duel qui se voudrait "amical"... Avec un certain amusement, elle se prend soudain à souhaiter que de nouveaux "jouets" s'approchent d'eux pour s'en prendre tout d'abord au jeune homme blond pour lui laisser une nouvelle fois assister au combat en tant que spectatrice mais bon... Elle en apprendrait sûrement plus lors d'un duel seulement entre eux.
La jeune fille soupire profondément et regarde le jeune homme avec un regard vide mais un sourire amusé sur les lèvres.


[Désolé, j'ai un cruel manque d'inspiration aujourd'hui ]
Revenir en haut Aller en bas
Yam
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect


Masculin Nombre de messages : 6565
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans.
Mes relations:
Sexualité: Hétéro.

MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   Mer 25 Juil - 21:55

En regardant dans les yeux de la jeune femme, Yam songea à ce qu'elle pensait, oui ... un combat amical, contre eux, il serait positif mais également négatif d'en faire un, il pourrait voir une autre partie des talents cachés d'Haku, mais d'un autre côté, une partie de ses propres talents cachés seraient en vue de la jeune femme, qui ne tente rien n'a rien comme dit l'expression. Mais qu'est-ce que Yam pouvait bien avoir à gagné de plus de ce qu'il avait ? Il aimerait bien le découvrir, et pour cela ... un combat s'imposait.

Il eut alors un léger et long soupir en fermant les yeux, ressassant souvenirs et souvenirs, défaites sur défaites, pertes sur pertes. Oui, Yam perdait tout les jours, bien que l'on ne s'en doute pas une seconde, il perdait pourtant tout les jours. Allez savoir contre quoi, pourquoi ... cela restait un mystère. Il rouvrit les yeux pour les plongeaient à nouveau dans ceux d'Haku, après la fin de son soupir il finit par sortir sa lame, son sabre de son fourreau, on n'entendit cette même lame fendre l'air, faisant un court bruit aigu, il l'avait compris ... c'était surement le même cas pour elle, ici et maintenant, leurs première confrontation, quelque chose laisser à pensé que ce ne serait point la dernière.

" - Cela nous coute surement à tout les deux, mais d'un côté, ça pourrait s'avérer fort instruisant. Et cela, pour chacun de nous deux. "

Il sortit sa main gauche de la poche de son jean, toucha derrière sa nuque quelque chose, et se mit en position de garde, attendant, qu'elle soit elle aussi, prête à en découdre, tout les coups étaient permis.

[Pas grave, ça m'arrive aussi.] Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://aisances.skyrock.com/
Haku
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect
avatar

Féminin Nombre de messages : 4109
Age du personnage : Midnight Angels
Humeur [RPG] : Inconnu
Date d'inscription : 29/11/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: Inconnu
Mes relations:
Sexualité: Inconnu

MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   Mer 25 Juil - 23:17

Quand elle comprend où Yam veut en venir, un nouveau soupir s'échappe d'entre ses lèvres. Les choses ne vont pas dans le sens désiré par la jeune fille. Elle, qui voulait rester spectatrice des évènements, va en fait devoir se lever, se mettre en garde et se battre contre lui. Voilà qui est bien ennuyeux ! D'un autre côté, c'est vrai que celà pourrait se révéler intéressant mais... en contrepartie, comme le pense le jeune blond également, elle pourrait lui dévoiler autant que lui ses capacités... C'est îdiot ! Ils n'y gagneraient rien ! Ce garçon le sait ! Pourquoi lui offre t-il un combat dans ce cas ?
Alors qu'il dégaine son sabre respectif, Haku réfléchit sans bouger pendant à peine quelques minutes. Résolue à trouver une alternative ou même un plan d'action efficace pour préserver ses mystères, la jeune fille se penche sur la question avec un sérieux. L'idéal serait d'obtenir des informations sans en perdre de son côté mais dans un duel comme celui-ci et avec ce niveau là, c'est tout simplement impossible... Par contre...
L'index de la main droite d'Haku vient se placer devant sa lèvre inférieure comme pour dissimuler son sourire déjà victorieux mais ce n'est pas la victoire habituelle à laquelle Haku se prépare mais à une toute autre... Pas exactement sous la même forme... En fait, elle s'attend à apprendre énormément des techniques utilisées par Yam et elle compte bien en retenir un maximum comme elle le fait à chaque combat. Tout en y pensant, un souvenir émerge, un ancien souvenir d'un combat qui remonte à quand elle vivait chez son cousin : un jeune homme au plus haut point détestable ! Ce combat ci, elle ne se remémore pas l'enjeu qui n'a d'ailleurs aucune importance (des histoires d'enfants), elle avait retenu une après l'autre les mouvements répétitifs de son détesté cousin sans dévoiler aucune des siennes et les avait utilisé contre lui ce qui l'avait grandement destabilisé puis elle avait clos le combat de façon théâtrale en utilisant sa meilleure technique de l'époque.
Ce souvenir la fait rire silencieusement.
Et tandis qu'elle cogite seul, sa main gauche agit seule et en un réflexe plutôt lent, dégaine un de ses deux katanas sans montrer d'empressement ni d'enthousiasme. Haku se lève de son banc et penche sa tête vers le sol pour regarder par terre.


- Hum... Bien... Qu'il en soit ainsi !

Haku lève son premier sabre tenu dans sa main gauche et prend sa garde sans entrer son second sabre dans le jeu, gardant ce dernier encore rengainé la main droite sur sa garde prête à dégainer si elle le juge nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Yam
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect


Masculin Nombre de messages : 6565
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans.
Mes relations:
Sexualité: Hétéro.

MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   Mer 1 Aoû - 10:53

[ Désolé du retard ... ]

---

Le jeune homme en attendant qu'Haku se prépare avait prit dans chacune de ses mains quatre lames d'environ dix centimètres, il plaça un shuriken entre ses dents, relevant la tête vers son adversaire du moment, il n'utiliserait pas son sabre maintenant. Pour éviter un katana, voir deux, il y avait bien d'autre façon de le faire ... les lames que tenait fermement entre ses doigts Yam pendaient dangereusement leurs pointes vers le côté, il ne devait pas négliger la vitesse, la vitesse de ce prochain combat, bien différente aux derniers.

Il se battait rarement, en combat amical, un combat sans l'enjeu qu'était la mort, il l'avait frôlé les rares fois où ses adversaires étaient à la hauteur. Depuis trois ans, donc depuis l'âge de quatorze ans, le jeune blond était entré dans le domaine du combat, dans le domaine de l'enjeu, de la guerre ... depuis ce jour, il avait assimilé nombreuses techniques, nombreuses armes, nombreuses choses ... Et a cette époque, cette unique sabre, ne l'avait pas encore retrouvé, pour s'allier avec lui.

La force n'était rien si ne s'en suivait pas souplesse, agilité et intelligence, une des innombrables choses qu'avait apprit Yam, tout seul. Il n'avait pas eu besoin de mentor, de senseï, il n'avait jamais cru plus en quiconque que lui même, et ce serait seul qu'il vaincrait, ce qu'il avait à vaincre, non. Ce n'était ni Haku, ni ses incapables combattants de la rue, c'était bien pire, et bien plus sombre, mais en même temps, la pensée de perdre et de mourir ne faisait rien à Yam, il releva sa tête vers Haku, plongeant ses véritables yeux, ses yeux verrons vers elle, puis vers son katana en main, puis vers son deuxième, deux armes plus capacités physiques ... Elle en avait peut-être d'autres, ce n'était pas à remettre en question, mais avec ses seules lames et sa souplesse, il pourrait résister aux deux katanas et attaquer, elle devrait donc ... sortir un atout de sa manche, tout comme lui, ainsi que son sabre, ou bien l'atout était-ce le sabre suivit d'une technique ancestrale qui l'accompagnait.

Les mains de Yam basculèrent vers le ciel, ses doigts firent tourner inlassablement les lames de dix centimètres, ses pas furent rapides, et moins d'une seconde d'après qu'il se trouvait face à Haku, prêt à attaquer, ça commençait ... maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://aisances.skyrock.com/
Haku
élève à qui on doit le respect
élève à qui on doit le respect
avatar

Féminin Nombre de messages : 4109
Age du personnage : Midnight Angels
Humeur [RPG] : Inconnu
Date d'inscription : 29/11/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: Inconnu
Mes relations:
Sexualité: Inconnu

MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   Mar 21 Aoû - 17:15

[J'm'excuse aussi m'sieur x)]

Observant Yam dans son moindre mouvement, épiant son moindre geste, Haku reste parfaitement immobile gardant sa main droite sur la garde de son deuxième sabre, prête à dégainer à tout instant en une fraction de seconde.
Préférant jouer finement, la jeune fille se méfie de ce mystérieux garçon dès le début du combat et choisit de le surestimer risquant ainsi la déception de ceux qui pensent s'amuser alors que ce n'est pas le cas que de sousestimer grandement son adversaire et devoir le regretter amèrement l'instant qui s'en suivrait. Ce jeu basé sur la défensive masqué de main de maître par Haku en forme de sagesse va en fait servir à la jeune combattante tout au long de l'affrontement.
Ce serait mentir que de dire que la jeune Nakamura n'a aucune idée de plan d'action face à cet étranger : en fait, toutes ses techniques seront basées sur celles de Yam. Pour se faire, il lui manque une chose primordiale certes mais très facile à obtenir : un aperçu des techniques employés par son adversaire comme par exemple, son rythme de mouvement, sa vitesse de déplacement, sa force physique ect... Ce qui suit est la spécialité d'Haku : le retournement de situation ! Tout ce qui résultera de ces informations tourneront à l'avantage de la jeune kendoka ! Mais il ne faut jamais crier victoire trop tôt !


* Etudier d'abord ! Combattre après ! *

Soudain, Haku perçoit un changement de rythme chez son adversaire.

* Ca y est : il m'attaque ! *

Comme pour donner raison à la jeune fille, Yam s'approche d'Haku avec une vitesse plus qu'admirable.

* Pourquoi m'attaque t-il de front ? Ma lame est plus longue et me permet de le tenir loin de moi ! Une attaque en retrait n'aurait-elle pas été plus judicieuse ? Hum... Je réfléchis trop ! Il veut sans doute me tester ! *

Haku pivote sur son pied gauche et passe derrière lui en s'inspirant de la vitesse de déplacement de Yam pour esquiver cette première attaque.

* Si tu crois que je vais te révéler comme ça ma tactique, tu te trompe grandement ! *

Tout aussi rapidement, Haku pointe l'extremité de sa lame sur la nuque du jeune homme et dégaine d'un mouvement fluide son second sabre pour le position en bouclier en repliant son avant bras devant son ventre et en le doublant par la lame du sabre de manière à pouvoir repousser toute attaque et abattre les projectiles qu'il pourrait lui lancer.

* Il est tout de même très rapide ! Les apparences sont souvent trompeuses, je ne suis pas en position de force dans ce genre de combat... *

Après à peine quelques secondes de réflexion, Haku choisit le retrait. Elle se dégage, saute en arrière et se place en maintenant sa garde à au moins trois mètres du jeune homme.

* Ici, je suis assez éloignée pour éviter une attaque de corp à corp mais tout de même assez près pour le voir agir et me préparer à contrer ses attaques... Parfait ! Enfin pour le moment... *
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un silence précieux... [première personne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un silence précieux... [première personne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Plus rien, ni personne. (libre)
» Chacun sa route chacun son chemin ? [ Libre 1 Personne ]
» J'ai peur...il n'y a personne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: La Ville :: La Ville Mystérieuse-
Sauter vers: