AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Les sombres couloirs de nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pablo Escobarr
élève qui parle beaucoup
avatar

Nombre de messages : 384
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Les sombres couloirs de nuit   Sam 14 Juil - 3:04

Pablo vagabondait dans les couloirs tel une chouette qui huhulait à travers le sombre drap qui recouvrait le ciel, perçant l'ensoleillement des ténèbres à travers le monde.
Il marchait à petit pas, de façon lente et lourde, sans toutefois faire du bruit, ce qui pourrait réveiller pensionnaires déjà endormis, ceux dont il disait "se couchent à l'heure des poules".
Il n'attendait rien de cette marche aléatoire qui ne pouvait que lui faire éprouver un sentiment libérateur face à l'insomnie progressive et nourrie par l'ennuie que lui procurait le funeste quotidien de ce pensionnat, et la craseuse banalité des marionnettes qui servait d'habitant à ce taudis.
Cependant, il ne niait pas qu'une rencontrer fortuite, et surtout interessante, ne pourrait que le distrait et venir briser cette monotonie compromettante à l'intégrité partielle de sa venue.
Revenir en haut Aller en bas
Aven Seishin
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 100
Age : 28
Age du personnage : Préfère la solitude... Sinon... Yaoi lover?
Humeur [RPG] : Jem'enfoutiste à temps partiel
Signe distinctif : Se fouiller dans le nez avec une épée laser...
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Les sombres couloirs de nuit   Sam 14 Juil - 6:33

Sa tête tournait de plus en plus vite.
Son souffle était faible et saccadé.
Ses yeux, d'un bleu plus qu'étincelant, étaient grands ouverts et ils fixaient le vide devant lui.
Il revenait de sa « querelle » avec la fille étrange sur le toit. Cette même engueulade qui les avait conduits à s'amuser avec un revolver jusqu'à ce qu'elle lui tire dans le bras, apeurée de voir son orgueil touché. Il l'avait vue flanchir, faiblir, regarder le lointain avec une expression un peu floue. Mais lui-même n'avait plus la force de continuer à se battre.
Il avait quitté le toit, avait dégringolé l'escalier qui y menait et s'était relevé tant bien que mal pour essayer de se rendre jusqu'à l'infirmerie. Malheureusement, il n'avait pas eu assez de force pour s'y rendre, et voilà qu'en cet instant, il était assis sur le sol, adossé au mur, sa main droite appuyant sur son bras gauche, juste sous l'épaule. De cet endroit, s'écoulait très lentement un filet de sang qui allait s'écraser à terre. Une marre rouge entourait le jeune homme aux cheveux violets et au regard toujours dément.
Car cet accident n'avait rien changé à son état. Il était toujours aussi étrange depuis le début de la nuit. Il avait perdu son air de je-m'en-foutiste et il regardait maintenant devant lui en ressentant une vague douleur et en souriant comme un maniaque. Il perdait dangereusement du sang, mais il se contenta de tourner la tête très doucement en entendant arriver quelqu'un d'autre. Un garçon... Et il semblait pas mal... Son sourire s'étira et ses yeux s'agrandirent, lui donnant l'air d'un échappé de l'asile.

« Salut... Dis, tu pourrais pas m'aider? J'me sens un peu lourd, ce soir... »
Il ferma les yeux et ramena la tête vers l'arrière jusqu'à la coller au mur.
Revenir en haut Aller en bas
http://akuma.forumsline.com
 
Les sombres couloirs de nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Premier Etage :: Les couloirs et les escaliers-
Sauter vers: