AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Petit jeu tout seul (privé^^)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Jeu 20 Déc - 21:49

Elle avait très mal réagit à cette histoire, Nayla le sut quand elle arriva devant la chaine hi-fi. C'était complètement bête! Pourquoi n'avait elle pas profité de cet instant? Pourquoi avait elle tellement peur? Avant de se retourner vers son compagnon, la jeune fille regarda droit devant elle repensant à tout ce qui s'était passé depuis le début... Tout repassait en boucle dans son esprit presque torturé par sa réaction complètement fausse, à l'encontre de ce qu'elle désirait le plus en cet instant. Cette danse les avait rapproché plus que n'importe quoi d'autre depuis leur rencontre...

Alors elle se retourna les yeux baissés vers ses pieds nus avant de relever la tête brutalement vers Marc. Au moment où elle voulut dire quelques choses, le jeune homme s'avança vers elle d'un pas déterminé. Nayla hésita à reculer mais resta figé sur place rebaissa lentement les yeux. Puis... Encore des mots... Des mots que Marc choisissait toujours merveilleusement bien, des mots qui prenaient tout leur sens aux oreilles et au cœur de la jeune fille. Alors elle releva les yeux voyant que le jeune homme lui adressait un léger sourire, elle en fit autant.

Les mains de Marc s'infiltrèrent dans son cou... Des mains chaudes procurant une sensation tendre et douce sur sa peau... Une autre se posa sur sa joue alors son sourire s'effaça et ses yeux se plongèrent dans ceux du jeune homme... Puis avant même qu'elle réagisse ce qu'il se passait entre eux à cet instant, les lèvres du jeune homme vinrent rencontrer celle de Nayla...

Ce baiser... Ce baiser que la jeune fille attendait depuis leur danse... Mais était ce vraiment celui là? Nayla ne se posa pas la question le corps emplis de frisson et de tendresse, elle rendit ce baiser à Marc... Le gout de ses lèvres envahit le corps de la jeune fille... Celle ci n'avait pas le même gout que le baiser que Marc lui avait donner lors de leur combat, elle en était certaine mais à quel point? Lentement elle passa ses bras autour du cou du jeune homme profitant d'une étreinte chaleureuse.

Aucun bruit autour d'eux, ils étaient seuls mais leurs corps et leurs esprit si proche fit que tout ce qui pouvait arriver n'aurait alors plus aucune importance... Ce baiser parut durée une éternité qui devait absolument durer le plus longtemps possible, Nayla ne savait pas où tout cela pouvait conduire mais elle désirait Marc plus que n'importe qui. Ce n'était pas ce désir charnelle que tout le monde ressent, non! C'était bien plus...


"Pourquoi as tu fais ça?... Notre combat continuera-t-il ainsi?"

Un tendre sourire se dessina sur le visage de la jeune fille qui, pour la première fois depuis des jours, se sentait heureuse et en sécurité dans les bras de Marc qu'elle aurait aimé ne pas quitter pendant des heures, des jours...
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Sam 22 Déc - 19:15

Leurs étreinte durait, tout aussi intense qu'exquis, Marc en savourait chaque instant, sentant sa tendre s'abandonné à lui. Peu à peu, elle vint l'ensèrer de ses bras fins, porteux d'une terrible tendresse. Cela dura longtemps... Il n'aura su dire depuis combien de temps il était enlacé maintenant, mais le charme se rompit et Nayla vint chercher son regard, lui demandant alors ce qu'il en était de ce baiser.

Marc répondit à son sourire et la comtempla longuement sans dire mots. Taisant sa parole et laisant son coeur lui dicter ses futur mots, il tenait à profitez de chaque instant passé avec sa compagne. Plus il la voyait et plus elle lui apparaissait comme une créature chétive et délicate. Il n'en était pourtant rien de cela. Elle avait la beauté d'un cygne et la vigueur d'une tigresse. C'était un marriage parfait et tellement rare. Cela éveillait en notre jeune homme d'étranges émois qu'il n'avait, pour ainsi dire, jamais connu.

Il placa alors une main dans le dos de Nayla et remonta l'autre afin de caresser cette délicieuse chevelure. Ramenant la tête de la demoiselle contre ton torse, il ferma les yeux et inspira une profonde inspiration, il se sentait en paix avec cette vestale à ses coté.

"Penses-tu ? Cette rencontre ne fait que commencer. Et je compte bien remporter ton coeur en guise de trophé. Oublions ces identités qui ne sont que des ersatz. Soyons nous-même dans ce nouveau conflit qui oppose nos deux âmes. L'issue ne sera que lorsqu'un de nous s'abandonnera à l'autre. N'est-ce pas merveille qu'une bataille qui ne peut que nous satisfaire ?"

Car c'était un fait, Marc ne souhaitait pas abandonner à d'autre celle qu'il désirait en cet instant. Que de seconde écoulée depuis son entré en ce lieu. Ces secondes, il ne les avaient pas gachées et, si ce pensionnat recelait d'autre joyaux de ce genre, il prendrait plus de temps pour les découvrir, tous... Mais avant tout, il fallait qu'il s'occupe de l'un d'entre eux. Nayla qui, désormais, semblait prète à tous pour lui. Il la reverrai, pour sur. Mais l'heure n'était pas encre venue pour eux de faire plus ample connaissance. Leurs relation se devait d'être forgé dans l'acier, une relation incassable. Pour pour l'instant, profitez de cette relation ne ferait que la fragilisez. Il lui fallait laissé la jeune fille revenir à elle-même, qu'elle quitte cette osmose et qu'elle accepte ce qu'il était. Il aurait été bien ennuyeux pour Marc qu'elle pense avoir rèvé tous cela...

Tandis qu'il lui caressait les cheveux depuis plusieur minutes déjà, dans le silence du théatre, Marc se dit qu'il faudrait mettre fin à cet union. Il s'écarta alors légèrement de sa compagne, et lui tint doucement les épaule.

"Il est temps pour moi, mon aimée, de te laissé. Le temps à passé et il m'aura été plus agréable de te rencontrer. Toi seul compte désormais, n'oublie pas que le vrai combat commence seulement. Je m'en vais maintenant, va donc prendre du repos après tes prestations. Je te retrouverai en tems utile, soit en certaine."

Il vint alors lui embrasser doucement le front avant de lui tourner le dos, il s'en allait par l'endroit d'où il était venu. Sans se retourner, il devait la quitter. Elle devait le laisser partir, si elle voulait que leurs relation dure. Le bonheur dans la tristesse, était-ce cela ? Peut-être bien... Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Lun 24 Déc - 19:36

Combien de temps s'était il écoulé depuis leur étreinte? Des centaines de secondes. Que se passerait il ensuite? Il ne valait mieux pas se poser la question, la surprise de l'avenir est quelque chose de tellement déroutant et excitant, il ne fallait pas la gâcher.Et puis, ce n'était pas une question aussi existentielle bien qu'il aurait été préférable pour la demoiselle, qui, soit dit en passant, n'avait peur de l'avenir, de savoir où Marc l'emmenait.

Leurs yeux plongés chacun dans le regard de l'autre exerçait sur eux comme une horloge accélérant le temps... Le silence du théâtre ne faisait que faire écho à leur respiration.Comment ne pas perdre son chemin en croisant le regard charmant de Marc? Nayla se sentait autre, une autre personne. Un regard si tendre envers elle qui la positionnait bien au dessus des autres demoiselles de ce pensionnat. Elle n'avait jamais été mise autant en valeur par seulement un regard posé sur elle. Son sourire ne s'effaça pas le moins du monde. Elle voulait encore se tenir auprès de lui et, à cet instant même, la jeune fille sentit la main de son compagnon dans son dos et lentement ramener sa tête sur son torse.

Son sourire alors s'effaça puis lentement elle ferma les yeux. Aucun bruit ne se faisait entendre sauf les battements du cœur de Marc. Un bruit sourd sur son torse apaisant l'esprit de Nayla. Elle se sentait bien et ce sont la berçait. Peut être entendait elle simplement le bruit d'un sentiment qu'elle comme lui n'osait pas réellement s'avouer... Nayla en était presque persuadée, tous ces mots, ces gestes et.. ce baiser, pour la demoiselle leur histoire ne faisait en effet que commencer et elle voulait que tout reste ainsi un long commencement pour en voir plus tard la fin... Ne jamais en voir la fin...

Une minute, puis deux puis plusieurs minutes passèrent sans qu'aucun d'entre eux ne prête attention sauf peut être Marc... Sans vraiment s'y attendre, la jeune demoiselle sentit les bras du jeune homme se déserrer et peu à peu, il s'éloigna d'elle. Cette chaleur et le son de son cœur rendait Nayla tellement heureuse qu'elle aurait voulu le retenir encore des heures... C'est alors qu'il lui annonça qu'il la quittait. Un laps de temps, la jeune fille se sentit abandonnée mais trop timide pour lui ordonner quoi que se soit, elle lâcha difficilement ses mains quant à lui, il se dirigea par l'endroit où il avait fait son entrée. Son regard à la fois triste et plein d'amour ne cessait de fixer Marc qui ne se retourna pas. Nayla ne voulait pas le laisser partir mais le retenir serait surement mal venus...

Mais, dans son élan, elle avança d'un pas vers lui pour l'interpeler puis d'une voix résonnant dans tout le théâtre et emplies de timidité elle s'adressa lentement à Marc.


-Marc attend!... Je ne puis te retenir mais... si ce que je pense sur toi est réciproque de ta part... sache que ton cœur fait battre le miens... Peut être suis-je folle mais sache que... Je crois que... Je t'aime...

Son visage se mit à rougir, elle baissa les yeux et les ferma voulant à la fois entendre une réponse et à la fois ne pas l'entendre car elle n'était jamais sur d'elle et encore moins de ce que son compagnon ressentait... Fixant ses pieds encore nu elle ne bougea pas sans oser dire autre chose. Rien, il ne se passa rien un long moment regardant à terre...
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Sam 10 Mai - 12:17

Le choix qu'avait fait Marc le blessait autant qu'il pouvait faire soufrir Nayla. Car, finalement, il aurait aprécié rester encore et encore près d'elle. Mais il se sentais convaincu que cette ambiance mi-réveuse mi-réel ne ferait qu'apporter de nouveaux doutes. Après tout, ils s'étaient rencontré dans un univers fantaisiste dont les limites ne s'étaient pas tout à fait établies... Pendant un moment, ils avaient mélangé monde réel et fiction, ce qui ne pouvait que perturber Nayla pour la suite. Lui aussi, d'ailleurs, ressentait parfois d'étranges hésitations quant à la personne qui adoptait son comportement. Il pensait être lui-même, mais si il s'agissait encore de ce jeune épéiste épris de sa Dame, sans qu'il s'en rende tout à fait compte ?

Marc s'éloignait donc de sa nouvelle amie - car elle ne l'était que depuis très eu de temps. C'était là un motif supplémentaire à sa prise de recul - et son visage se crispa lorsqu'elle l'interpella. Il fit une légère grimace de douleur. Cela aurait été tellement plus facile qu'elle le laisse aller, sans le retenir, sans lui apporter quelque paroles qui auraient pu le faire revenir vers elle. Mais non, il fallait qu'elle lui transperce le coeur, encore et toujours, de mots qu'il voulait, mais ne devait pas, entendre. Rien que le fait qu'elle lui aie demandé d'attendre l'avait perturber, mais il avait continuer son chemin comme si de rien n'était. Il ne pouvait se permetre de descendre ces marche qu'il peinait à monter. Autrement... Autrement il ne saurait plus se contenir, lui, ses désirs multipliés par cette ambiance, et son amour trop intense pour y résister. Ainsi était-il, une bète en cage qui aurait pu se libérer sous une pression trop forte. Peut-être était-ce celle-là, la raison pour laquelle il restait seul. Ou, en tout cas, une des raisons qui avaient engendrée cela...

Il le savait, qu'il était celui qui animait les sentiment de la jeune fille. Mais voila qu'elle mettait une condition à la réciprocité de ce sentiment. Oui, Marc éprouvait quelque chose d'intense anvers Nayla. Oui, elle lui apportait des sensations qu'il avait peu connu. Mais comment déterminer, maintenant, ce qu'il éprouvait vraiment pour Nayla. De l'amour ? Peut-être bien. Mais comment s'en assurer ?

"Je crois que... Je t'aime..."

Ce fut ces quelque mots, hésitants et pourtant venant du tréfond de son coeur, qui intérompirent le cheminement du jeune homme. Son pied posé sur une marche qu'il s'apprétait à escalader. Il se trouvait figé sous l'effet de tel paroles. Pourtant, ce n'était que des mots. Mais ils racontaient tellement plus que ce que l'on pouvait entendre... Marc ne savait plus comment réagir. Continuer, se retourner, répondre, s'enfuir ou bien continuer ce débat intérieur sans fin, immobile dans cette allée ?

Les lèvres de Marc se contractèrent en un rictus désolé. Il n'était pas aussi lache qu'il le pensait. Ou bien justement, allait-il faire preuve de couardise...
Il tourna son corps, fixant toujours la porte devant lui. Cette porte qui était une issue à tous ses soucis. Enfin, il dirrigea son regard vers le bas du théatre. Ce dernier semblait loin, tout comme Nayla qui, debout sur la scène, était bien petite à ses yeux, si fragile et faible. Elle fixait ses pieds. Il eut un sourire en la voyant ainsi. Encore maintenant, il aurait voulu la reprendre dans ses bras, l'enserrer, lui faire comprendre que jamais il ne s'en irait vraiment. Mais il se retenais de faire tout cela. Ce fut d'ailleurs la raison pour laquelle il ne prononca cette simple phrase, avant de repartir.

"Si ce n'est que folie de s'aimer alors... Je suis surement tout aussi fou que toi."

Il se dirrigea à nouveau vers cette porte qui, plus tôt, l'avait inciter à venir dans cette grande salle. Cette porte qui lui avait apporter dans de bonnes choses...

Après avoir refermé le batant sur le théatre, derrière lui, sans plus un regard pour ce qu'il contenait, il s'y adossa, s'enlassant lui-même de ses bras, et fermant les yeux. Il ne pleura pas, mais pensait encore à tout ce qui venait de se passer. Il resta ainsi un moment, avant de repartir dans la direction qu'il suivait longtemps auparavant. Il n'avait plus vraiment de but, en cet instant. Qu'allait-il faire ? Il n'en savait rien. Il n'avait même aucune idée de l'heure qu'il pouvait être. Mais il savait qu'il lui fallait retrouver celle qu'il aimait le jour suivant. Il le fallait... Il le voulait ! Ce fut cette pensée qui l'anima, cet espoir qu'elle se souvienne de lui, qui lui permis d'attendre calmement cette nouvelle journée qui devait arriver, bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit jeu tout seul (privé^^)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Hortense de Ragny - "Laissez moi m'introduire ..."
» je suis seul,mais pas pour longtemps
» ... Où ça, double-post... ?
» Origami - Une épidémie a lui tout seul.
» Probléme avec LC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Rez-de-Chaussée :: Amphithéâtre-
Sauter vers: