AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Petit jeu tout seul (privé^^)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Petit jeu tout seul (privé^^)   Ven 13 Juil - 13:50

Marc se baladait à travers de pensionnat. Il flanait, plutot, comme à son habitude, en fait. Une fois les cours terminés, ou pendant les congé, il ne savait jamais quoi faire et s'embetait beaucoup. Il fallait dire aussi qu'il n'avait pas vraiment d'activité. En fait, il n'en avait aucune. Bon, bien sur, il faisait en sorte de garder la forme, ne tenant pas à devenir diforme. De même qu'il n'était pas spécialement fort, c'était, comme dit plus haut, juste de la mise en forme.

Ainsi, notre jeune homme marchait, passant de couloir en couloir, trainant les pieds. Quand il croisait un groupe de jeune, il disait bonjour... Ou pas. Cela dépendait de son humeur. Là, par exemple, il se sentait bien. Mais s'ennuyait toujours. Parfois, il lui arrivait d'errer une heure entière, sans vrai but. Juste... Pour passer le temps. Et puis, aussi, cela lui permetait de connapitre le pensionnat plus en détail. L'établissement était si grand, il lui faudrait le traverser de nombreuse fois pour le connaitre par coeur.

Tandis qu'il se trouvait dans la partie basse de l'établissement, il passa devant un grande double porte qui semblai bien solide. Du chêne sans doute, se dit-il en passant devant, sans avoir l'intention d'aller voir ce qu'il y avait derrière. Enfin... C'était son intention jusqu'a ce qu'il remarque les beau motifs gravé sur cette porte. Il s'arrèta dans sa marche trainayante et s'en aprocha. Passant sa main sur les reliefs, il les trouva beau, très bien réalisé. Ils ne lui évoquait rien de particulier, il aimait juste ces portes et leurs motifs.
Finallement, il se décida à entré, se demandant ce qu'une porte aussi singulière pouvait recèllé. Il tira donc sur l' anneau de métal qui servait de clanche. Il n'eut pas difficile à faire pivoter la porte, elle était bien graissé et plus légère qu'il n'y paraissait.
La porte ouvert, il s'avanca un rien dans la pièce. Cette dernière était fort sombre. Il s'avanca un peu plus, le temps que ses yeux s'habitue à l'obscurité. Heureusement, la lumière venue du couloir éclairait l'entré de la salle, là ou il se trouvait. Il pouvait distingué le début d'une allée, ou se trouvait des rangé des siège de part et d'autre. Marc en fut très intrigué, et avanca donc vers le fond de la salle. Une faibe lueur éclairait cette dernière et il pouvait y distinguer une espèce d'estrade en contre-bas de l'endroit ou il se trouvait. Il fut d'ailleurs surpis, en avancant, par une marche. Il failli fair un petit chute mais se retint de justesse. L'allée semblait être en pente, vers cette fameuse estrade, tandis que les rangée de siège, elle aussi, descendait.

"Mais qu'est-ce que..." Il ne voyait pas vraiment ce que c'était... Un cinéma ? Non, ce n'était pas ca... Un théatre alors ? Oui, surement. Mais de théatre, il n'en avait jamais vu en vrai, voila pourquoi il mettait un temps à réaliser.

Il continua sa descente et finit par arriver devant le surplonb en bois. Il remarqua deux petit escalier sur chaque coté, qui permettait d'y acceder directement, outre les coulisse. Il se glissa donc par là, sur la scène. La porte d'entré était toujours ouverte, il n'y avait pas fait attention, tellement absorbée par ses découverte.
Marc sourit, en se rendant au millieu de la scène. Il regarda vers les rangé de siège et s'imaginait être le numéros d'un grand spectacle, c'était amusant.

Il regarda à droite, à gauche, personne ne semblait être dans els environ, ca pourrait être marrant alors, de...
Il eut un petit sourire malicieux, puis se mit un genou à terre, le bras vers une personne invisible, debout, devant lui.

"Oh, mon aimée? Ne me quittez point, tandis que mon coeur vous appartient, il risquerais de se briser, si vous lui otiez votre amour. Mon âme pleurs de vous savoir loin de moi, et mon corps tremble quand vous n'êtes pas là, la nuit, tellement mon esprit est torturé par votre souvenir..."

Voila, c'est parfait, il s'était souvenu de se passage, d'une de ses vielle lecture. Il sourit, gadant la pose. Il avait toujours voulu essayer, il se voyait être aplaudi. Marc pouvait être un enfant, parfois, mais il aimait ce genre de petite gaminerie qu'il faisait seule, sans témoin. Sinon, on se serait moqué de lui, il ne fallait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Ven 13 Juil - 19:57

C'était une soirée banale, comme toute les fins d'après midi que Nayla connaissait après une longue et ennuyeuse journée de cours, ou du moins, c'ets ce qu'elle pensait jusqu'au moment où celle ci eut une idée... Elle n'avait encore jamais mit les pieds dans le théâtre du pensionnat ni même dans un autre théâtre d'ailleurs.. Ah si! Mais seulement en temps que spectateur...

Elle ne savait pas exactement l'heure qu'il était, elle se doutait que les cours étaient terminés car la sonnerie retentissait mais enfin... Elle traversa le pensionnat et entra par la porte des coulisses, derrière le théâtre, son regard fut stupéfait quand elle remarqua la taille de cet endroit, jamais Nayla n'aurait put imaginer que les coulisses d'un théâtre pouvait être si grand. Peut était ce aussi dut au fait qu'il n'y avait personne pour le moment... La jeune fille commença à fouiner dans le matériel des acteurs, elle y trouva toute sorte d'instrument et de vêtements différents allant de l'épée moyen-âgeuse aux sabre de pirate, de la magnifique parure de Duchesse aux vêtements d'aujourd'hui...

Puis, elle tomba sur un costume de cheval, elle se mit à rire le plus doucement possible car l'endroit abritait encore Echo. Un souvenir envahit son esprit, car non loin d'où elle vivait avant, une grande famille de clown habitait à quelques mètre de sa maison mais ce qui la fit rire était le fait que ce costume lui rappela un de ses numéros qu'elle avait fait en leur compagnie pour amuser les enfants de l'orphelinat. Elle soupira lentement, le sourire aux lèvres...

Tout à coup, un bruit se fit entendre, quelqu'un était dans les coulisses! Nayla se faufila entre deux cartons et aperçut un jeune homme pas beaucoup plus âgé qu'elle. Il regardait le théâtre avec autant d'émerveillement qu'un enfant. Nayla l'admira, le sourire aux lèvres. C'était rare pour la jeune fille de voir quelqu'un admirer un théâtre ainsi. Le jeune homme repartit, on aurait put distinguer sur son visage enfantin un léger sourire malicieux. Que pouvait-il préparer? La curiosité de Nayla était tellement forte qu'elle le suivit pour en savoir plus...

Le sourire figé et toujours caché derrière les rideaux, la jeune fille écouta le jeune garçon parler, elle n'y connaissait pas grand chose en théâtre mais ses paroles étaient plus que touchante. Elle ne pouvait pas le laisser s'amuser comme ça, elle retourna dans les coulisses et chercha un costume de princesse ou de Dame noble...

Pendant sa recherche, elle tomba nez à nez avec un costume d'homme de la cours, elle regarda la scène puis de nouveau le costume le sourire aux lèvres. Elle enfila le déguisement qui lui allait comme un gant, elle coinça ses longs cheveux bruns sous le chapeau orné d'une magnifique plume rouge pour que l'apprenti acteur ne reconnaisse pas que Nayla était une femme. Elle s'empara alors de deux épées et se dirigea vers la scène.

Tout à coup, elle lança une des deux épées aux jeune homme mais resta cachée un moment derrière les rideaux. C'est alors que Nayla, ne ressemblant plus du tout à une fille, prit une voix plus grave et très provocatrice pour interpeler l'acteur en herbe en avançant vers lui l'épée à la main...


-Tenez! Voilà un homme d'une autre époque... Je suis certain que vous ne savez pas manier l'épée aussi bien que moi... Et que la demoiselle de vos rêves vous abandonnera si vous ne m'éliminez pas! Car... Je compte bien conquérir le coeur de votre promise avant même que vous puissiez lui offrir la moindre rose...
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Ven 13 Juil - 20:39

Il garda la pose un moment, pis vint à se remetre droit. Il épouseta un rien ses vetements pis fixa le fond de la salle. Il respira un grand coup, puis laissa ses épaule s'affaiser. Oui, son jeu n'était pas mauvais, mais il n'était qu'un amateur. Et puis, si il y avait eu quelqu'un pour être spectateur, il n'aurait sans doute pas été aussi bon. Pire même, étant pris d'un lourd tracas, son ventre serait resté serré et il n'aurait su dire mot. Mais là, il ne semblait y avoir personne, la salle était noir. La salle était noir, il n'en distinguait donc pas tous les recoin, mais il ne lui semblait avoir entendu personne.

Il se permit de sourire, balancant légèrement les bras. Il se demandait si il y avait un club de théatre dans ce pensionnat. Si c'était le cas, il irait peut-être y faire un tour, histoire de rencontré les membres. Et si cela lui plaisait, rejoindre le club, pourquoi pas... Ce genre de plaisir, il pouvait encore se le permetre aujourd'hui. Mais serait-il assez sociable ? Il avait tendance à... être brutale parfois. Cela du à ses quelque année passé. Déjà avec Shinobu, il n'avait pas été toujours agréable. Il perdu son sourire et baissa la tête. Shinobu...

Soudain, il fut tiré de ses sombre pensée par un bruit de metal derrière lui. Il se retourna vivement, et ne vit d'abord rien dans la faible clarté, puis baissa les yeux et remarqua un objet long et pointu. Il en définit tout de suite la nature, c'était une épée, mais d'ou venait-elle...
Marc fronca les sourcils et s'avanca prudemment. Il ramassa l'arme blanche et passa sa main tout le long. Une réplique de théatre, bien évidement... Il n'avait pas beaucoup de connaissance dans le domaine, mais il savait dire qu'il s'agissait d'une rapière, tel l'épée des mousquetaire au dix-huit ième siècle. Il constata aussi, à la vue de la garde en cloche, qu'il s'agissait d'un épée espagnole. Là s'arrètait les maigre connaissaices qu'il avait accumulé dans ses lectures. Mais plus que l'épée, sont origine elle-même l'intriguait. Comment était-elle arrivé là ?

L'épée toujours en main, il se dirrigea vers les coulisse, y avait-il quelqu'un ? Oui, c'était la seule explication... Malgré tout, il n'eut pasle temps d'aller vérifier ses dire, que ceux-ci se confirmèrent d'eux-même. Un homme surgit, à l'air fort jeune, habillé facon renaissance. Un noble qui plus est. Marc ne comprit pas tout de suite. Etait-ce un acteur ?
Il fronca les sourcil, laissant le bras tenant l'épée retomber toucement le long de son corp - Il l'avait effectivement levé, par instinc de protection, à l'arrivé de cet inconnu.

Il écouta ce que dit le nouvel arrivant, puis sourit. Cette personne entrait dans son jeu et cela se passait comme certaine scène qu'il avait déjà pu lire. Le sourire de Marc était à la foix amusé, et provocateur. Puirsque son, désormais, partenaire souhaitait un duel, il lui offrirait ce duel. A la facon Shakespearienne, tel que le désirais l'homme. Marc leva son épée en guise de salut, puis posa sa garde, près à charger.

"Sachez monsieur que la belle en ma compgnie m'aura déjà offert son coeur, et le mien lui est tout destiné. Vos malins dessins n'auront raison de notre lien, et de mon épée je vous prouverai que votre quète est veine dussais-je pour vous éprouvez de la heine."

Sur ces mot il chargea, sans se retenir. Le jeu n'avait pas été prévu, il n'était pas question de faire semblant. Leurs armes n'étaient pas plus dangereuse que les Shinai utilisé pour l'entrainement au Kendo. Et vu qu'il n'avait jamais pratiqué ce sport, si il n'y allait pas à fond dès le depart, il risquazit de se prendre un mauvais coup. Il n'était pas spécialement fort, après tout.

Ses assauts, qui n'était pas spécialement puissant ou tactique, était facileent contré, et cela le mettait un peu en rage, tout en lui donnant un sourire d'enfant qui joue. "Je ne puis que constater que vous vous défendez avec ardeur. Mais sachez que seul la mort pourra me pousser à abandonner le sentiment de mon coeur." Sur quoi il chargea de plus belle, exité et ravi d'avoir rencontré un partenaire de jeu, se livrant au spectacle avec la même déterminatio que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Ven 13 Juil - 21:11

On aurait put croire que le jeune homme avait fait cela toute sa vie... Ses paroles si bien alignées, les mots les plus compliqués prenait tout leur sens et le jeu du duel donnait un Nayla un air d'égalité avec ce jeune homme. Le sourire de celui se reflétait sur la jeune fille comme un miroir, les personnes qui pouvaient les voir auraient put croire deux petits garçon qui jouaient à l'adorable amant et l'horrible tombeur...

Leur jeu était même presque brutal, le jeune homme ne savait pas que Nayla était une jeune fille c'est d'ailleurs pour cela qu'il ne frappait pas de main morte sur l'épée de celle ci... Faisant des dizaines d'allée et retour, traversant la scène de part et d'autre, les deux jeunes personnes se disputaient mutuellement une jeune femme qui n'existait que dans leur imagination... C'était bien la première fois que Nayla s'amusait à jouer les hommes malgré qu'elle fut toujours un peu garçon manqué...


-Vous vous battez fort mal mon jeune Ami... Sachez que même mon arrière grand maman aurait put vous mettre à terre... Votre aimée doit se morfondre en vous choisissant...

La jeune fille sentait la rage du garçon augmenté dans ces coups... Elle ne tiendrait certainement plus longtemps, il fallait ruser. Tout en parant les coups d'épées et attaquant au fur et à mesure, Nayla observa la scène et plus particulièrement le décor. Mis à part un vieil arbre et une tour, il n'y avait rien mais, étant plutôt douée pour grimper dans les arbre à l'état naturel, Nayla décida d'essayer sur le faux. Elle n'eut pas trop de mal à le faire et se retrouva sur l'une des branches du végétal en bois.

-Vous ne pourrez jamais atteindre un homme aussi agile que je suis... Votre cerveau n'atteindrait même pas les étoiles même en réfléchissant... Vous êtes battus d'avance beau damoiseau...

Elle sourit puis sauta de l'arbre échangeant encore quelques coups d'épées. Mais, la force venait à manquer dans les bras et les poignets de la jeune fille. Elle commença à tenir son arme à deux mains mais en un dernier, l'acteur en herbe lui arracha son épée qui tomba à ses pieds. Désarmée, la jeune fille para la dernière attaque en envoyant le jeune homme à terre mais sa force l'abandonnant, celui ci revient à la charge, la fit tomber sur le derrière et pointa son épée sur elle.

-Vous... Vous êtes vainqueur... Je m'abaisse à genoux devant votre seigneurie en lui suppliant de bien vouloir me laisser la vie sauve...

Continuant son jeu et plus qu'essouflée, Nayla baissa les yeux fixant l'épée qui lui frollait le menton...
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Ven 13 Juil - 22:39

Leurs duel de pousuivait, tout aussi vif. Il n'arrivait pas à se départager, et Marc estima que l'acteur en face de lui avait à peu près la même carrure que lui. Il ne put s'empècher de remarquer, cependant, que ses épaule était moins large. Du moins, c'est ce qu'il pensais. Les vetement était un peu bouffant et ne l'aidait donc pas.
Il allait porter un coup plus violent que les autre, que son opposant l'esquiva et s'en alla se percher dans un arbre de décor. Il était bien vif, cet ennemi, plus vif que Marc. Et cela rendait les choses très intérrèssente, bien qu'il commencait à avoir chaud dans ses habit. Il leva son épée en direction du vil et s'aprocha de la base de l'arbre.

"Ah, infâme couard, vous fuyez ! Venez donc tater de la pointe de mon épée, et répondez de vos provocation en bravant le danger."

Il disais cela, avec un sourire assuré, car malgré tout les efforts de ce haut perché, il le voyait souflé . Il n'était donc pas aussi andurant que ces coup voulait le montré. Malgré tout, lorsqu'il quitta sa protection, Marc resta sur ses gardes, ne sachant pas si il avait été pessimiste quant à son adversaire ou pas.

Il se décida donc à garder la même force de frappe et à ne pas baisser sa garde, que la fatigue la gagne ou pas. Ainsi, lors de ses prochain assauts, tous aussi puissant les un que les autre, il eut le plaisir desentir la résistence de son ennemi faiblir. Cela lui redonna courage pour ses prochaines attaques, qui se firent plus violente encore. Son adversaire commenca à faillir et, lorsqu'il eut un moment de déséquilibre, il donna un violent coup dans l'épée adverse, celle-ci fut alors propulsé au loin.
Dès lors, il fendit l'air de son arme, mais n'eut pas le loisir de toucher son ennemi, celui-ci le projetant à terre d'un utlime coup d'épaule. Fort heureusement, il ne lacha pas sa rapière, et se releva rapidement. Son partenaire était à terre, épuisé. Marc souflait aussi, la fatigue l'avait gagné, mais il restait debout.

"Ah aah ! Canaille, vous avez perdu. Veuillez abandonnez tout sentiment pour cette demoiselle, et excusez-vous. En ce ca,s peut-etre vous laisserais-je la vie sauve." Tout en disant cela, il s'aprochait à pas lent, pointant son épée vers son adversaire, désormais battu. "Et dites-moi dont le nom de celui qui ose me défiez ?" Son épée frolait maintenant le menton de son partenaire. Il souriait de sa victoire, et le regarda un moment. "Enlevez donc ce chapeau et mettez-vous a nu devant cette demoiselle." Tout comme dans le scène qu'il avait lu. Cela l'exitait, il jubilait même de cette victoire durement acquise. D'un geste, il fut sauté la chapeau de la tête de son ennemi et là... Il vit une cascade de cheveaux glisser le long de la tête de son... de sa partenaire.

"Que ?!" Marc était ébahi, il équarquilla les yeux. Une fille ?!! Non, ce n'était pas... Il s'écarta de quelque pas, laissant tomber l'arme de ses doig relaché sous le coup de l'étonnement. Tandis qu'il reculait, il fit un faut pas et s'atala, fixant des yeux la demoiselle devant lui.

"Tu es... Une fille ?!!"


Dernière édition par le Sam 14 Juil - 1:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Ven 13 Juil - 23:31

Le combat bien que faut avait été éreintant pour l'un comme pour l'autre. Le jeune homme continuais de jouer son rôle mais avant que Nayla puisse lui répondre le sourire encore aux lèvres, il retira d'un coup sec le chapeau de celle ci. Tout à coup, la jeune fille se retrouva les cheveux lachés retombant sur son nez et les yeux baissés...

Son visage prit des tons vermeils et avant qu'il ne puisse ajouter autre chose que "tu es une fille", Nayla se releva à toute vitesse et courut vers les coulisse laissant, le chapeau et les deux armes au jeune homme... Pourquoi fuyait elle tout à coup? Parce qu'elle avait été prise à son propre piège? Parce que sa timidité était trop importante? Peut être simplement pour toute ses raisons...

Elle se déshabilla en vitesse et remit peu à peu ses vêtements en espérant ne pas être vue par quiconque... Elle remit son corset jaune et sa jupe formant de petits pétales comme ceux d'une jonquille... Remit sa botte droite avant la gauche toujours pour la même raison... Mais au moment où elle voulut enfiler la deuxième botte, elle fut surprit par la réapparition du jeune homme. Elle laissa la botte là où elle était et courut se cacher entre les portants où étaient exposés la plupart des déguisements... Puis d'une petite vois fluette comme pour se parler à elle même... "Flûte... J'ai laissé ma botte qu'elle andouille >_<"

Il verrait certainement sa botte, elle devait absolument faire quelque chose pour éviter qu'il n'y touche où même simplement qu'il la cherche.. C'est alors qu'elle trouva non loin d'elle un porte voix qui devait certainement servir au metteur en scène pendant les répétition des grandes pièces qui se jouaient dans le pensionnat. Il fallait faire quelque chose et l'objet pourrait lui servir, elle reprit la voix du jeune homme avec qui l'acteur en herbe avait combattu...


-Vil Damoiseau, ne vous avisez pas de faire un pas de plus ou je vous flanque une bonne gifle!!! Retournez vous vers la scène et ne regardez pas en ma direction ou je vous fait trancher la tête!!!

Le jeune acteur le ferait il? Nayla n'en savait rien mais il ne fallait pas qu'il la regarde... Il la connaissait sous les traits d'un homme non pas d'une jeune fille faible... Enfin c'est ce qu'elle pensait d'elle... Après tout, elle avait réussit à se faire aimer de deux hommes qui la laissèrent tous les deux pour la même raison... Pourquoi ce dernier serait il différent? Enfin, si... Il était amusant quand ils jouaient tout les deux, elle avait affaire à un jeune homme admiratif d'un art difficile et il en jouait comme un enfant... Rien qu'en y repensant, elle émit un petit rire mais avait oublié d'éteindre le porte voix qui se mit à disperser son rire dans toute la pièce avec l'aide d'Echo...
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Sam 14 Juil - 12:07

Il était à terre, regardant la jeune femme, ou plutot regardant dans sa direction, mais ses yeux étaient vide. Il tentait de comprendre ce qu'il voyait. Se serait-il battu avec une fille ? Serait-ce contre elle qu'il aurait eu ce mal... La honte !
Lorsque sa partenaire filla en courant dans les coulisses, il fit de nouveau attention à elle, relevant la tête et la suivant des yeux... Il s'agissait effectivement d'une demoiselle.

*Que vais-je faire... Je pourrais simplement m'en allez mais...*

Il repenssait au jeu auquels ils venaient de se livrer. Après tout, elle ne s'était pas moqué, et même, l'avait accompagné dans son petit rève. Elle n'était pas si méchante, au fond... Il pourrait peut-être la retrouver, en vue de lui poser quelque question.
Une fois cette désision prisé, il se leva lentement, et se dirrigea vers les coulisses d'un pas assuré. Une fois le rideau passé, il continua son avancé, regardant à gauche, puis à droite. Mais peut-être s'était-elle déjà enfuie, il ne le savait pas. Il espèrait justement que non, et qu'il pourrait demander des explication à la jeune fille.

Il alla un rien plus loin que les déguisement, maintenant devant le panneau de controle des rideau. "Mais où... Est-elle ?" Il observa autour de lui, et vit qu'il y avait des panneau dissimulant une partie des coulisses un peu loin. "Hum..." Peut-être était-elle caché derrière, il s'en aprocha donc d'un pas mais... Soudain s'arrètta lorsqu'il entendit la voix de son ex-adversaire, celle-ci emplifié par quelque stratagène. Il fit comme le disait la voix, n'avancant plus. Voulait-elle continuer le jeux ? En se faisant toujours passé pour un homme... Ou alors, ses yeux l'avait trompé ? Il ne savait plus et cela le rendait fou.

Bien sur, il se doutais que les menaces de son partenaire n'était que du vent, mais pourquoi refuser de continuer le jeu, après tout, cela lui plaisait, alors... Il trouverait bien l'occasion de le coincer, et là, il serait fixé. Après tout, c'était peut-être le choc de sa chute qui lui avait fait voir des choses qui n'étaient pas vraies. Une illusion, ca aurait pu être ca...

Ainsi, il se retourna donc en direction de la scène. Mais au passage, il en profita pour regarder du coté des déguisement, d'où venait la voix. Il verrait peut-être son ennemi. Il arriva au rideau, et soudain, entendit un rire léger, très féminin. Marc s'immobilisa un instant... Il eut un petit sourire malicieux, puis reprit son chemin en direction de la scène. Cette fois, il en était certain, il s'agissait d'un voix de fille, et son partenaire était donc la jeune fille qu'il avait vu. Cette jolie demoiselle s'enfuyant, les cheveux flottant derrière elle.

Une fois au centre de la place, il ramassa son arme, et regarda vers l'entré principal. Finalement, après un petit moment, il dit à voix haute, de manière à ce qu'elle l'entende.

"Mon bon rival, aurez vous le courage de vous montrez à moi, et à mon épée de droiture, en vue d'afronter le juste sort qu'il vous est du ?"

Il sourit à nouveau, étant fier de lui. Dans tous les cas, qu'elle vienne ou pas, il avait eu sa réponse. Mais c'aurait été marrant que ce jeu dure encore un temps... Un temps seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Sam 14 Juil - 12:45

Les recherches furent vaine pour le jeune homme enfin, c'ets ce que Nayla pensait encore car elle ne s'était pas rendue compte que son rire avait été plus que révélateur... C'est d'ailleurs le fait que celui ci repartit sur scène sans broncher qui l'étonna le plus... Avait il encore envie de jouer? Une idée derrière la tête? Nayla hésita un instant à aller le revoir après tout leur jeu était finit... Mais on devrait quand même le savoir maintenant la jeune fille ne put résister à sa curiosité et décida quand même d'aller voir ce qu'il mijotait.

Elle remit sa botte et se dirigea vers le rideau au bord de la scène. Elle le regardait des pieds à la tête avec un petit sourire attendrit par ce jeune homme en quête de victoire. Ce qui la fit sourire le plus, c'était qu'il voulait continuer son jeu enfin leur jeu. Elle resta dans ses habits normaux qui étaient, on pouvait le dire un peu étranges ou du moins pas habituels. Elle prépara longuement son entrée, soufflant un long instant pour éviter le trac car elle le savait, elle était en vue et ce n'était l'homme dont elle jouait le rôle en face de lui mais la jeune fille timide du pensionnat...

Elle fit tout d'abord une entrée calme, ses pas était léger comme si elle marchait sur de l'eau un peu à la façon des danseuses étoiles. Le sourire encore aux lèvres, elle vagabondait fièrement autour du jeune homme sans le quitter des yeux. Des yeux à la fois malicieux et bourré de question encore sans réponse. Puis elle s'arrêta devant la deuxième arme et la ramassa lentement en l'admirant.


-Je dois vous avouez mon cher que vous savez manier l'épée avec une certaine grâce et légèreté... Mais vous avez gagnez une bataille mais non la guerre mon cher...

Elle le fixa et chargea sur lui, il avait juste eut le temps de se mettre en position défensive et Nayla le plaque conte un des éléments du décor. Son épée touchait celle du jeune homme et formait une croix autour du cou de celui ci. Un sourire sadique se dessina sur les lèvres de la jeune fille. Etait il sincère ou continuait elle le jeu? C'était peu simple à voir car elle aimait jouer souvent la comédie. Elle prit l'arme du garçon et la balança loin d'eux. Son épée resta sous le cou de l'inconnu et elle restait plaquée sur lui pour qu'il ne bouge pas d'un centimètre.

Tout en le fixant dans les yeux, elle murmura doucement à son oreille des choses assez peu convaincante au départ mais... elle ne s'arrêta pas là..


-Mon cher ami... N'ayez plus peur d'avouer vos défaites... Je ne suis pas une demoiselle sans cervelle et vous ne pourrez me battre avec une arme telle que celle ci... Il y a des armes bien plus puissante sur cette terre...

Elle garda aux lèvres son sourire mesquin, et resta tout de même avec lui contre le décor. Elle aussi avait gagné une bataille mais elle ne pourrait certainement pas en gagner une deuxième... Elle savait se battre, son passé lui avait fournit les instruments nécessaire pour y parvenir et ça ne serait pas la dernière fois qu'elle se battrait que se soit en réalité ou pour jouer la comédie.
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Dim 15 Juil - 13:46

Marc attendait, souriant malicieusement, que sa partenaire deigne se montrer à nouveau. Elle n'avait plus son chapeau, il était toujours sur scène. Le jeune homme pourrait donc s'assuré que ce n'était pas que des illusions tout ce qu'il avait vu ou entendu.
Finallement, il n'eut pas à patienter énormément, que des leger bruit de pas se firent entendre derrière lui. Il sourit de plus belle, ravi qu'elle se soie à nouveau montré.

Marc leva donc son épée, puis se tourna pour faire face à son adversaire. Mais là, il ouvrit sa bouche, et celle-ci resta ouverte un moment tandis que sa garde s'abaissa sans qu'il y fasse attention. C'était un spectacle... Etonnant qui s'ofrait à lui. Sa fameuse partenaire avait quitté ses habit de garçon, et était maintenant vétue tel le soleil, d'habit de la même couleur... La confondre avec un homme était désormais impossible. Il était ébahi, et la suivait des yeux. Elle se balada autour de lui un moment, avant de se rendre auprès de la seconde rapièce, qu'elle ramassa.

Elle lui fit dès lors compliment, puis le mit en garde. Il n'avait donc pas gagné la guerre... Voulait-elle à nouveau se battre ? Très bien. Il l'avait déjà battu une fois, il saurait le faire un deuxième, normallement...
Mais les apparence étant trompeuse, Marc fut moins sur ses garde qu'auparavent, face à l'innocente apparence de la demoiselle. Ce fut pourquoi elle le surpris. Il eut tout juste le temps de lever son épée pour éviter un coup direct, mais la puissance de l'impact était tel, et sa position pas assé fixé, qu'il fut entrainé contre un surface dur, son dos plaqué contre. Sa partenaire avait désormais l'avantage sur lui et, d'un habile coup d'épée, elle le désarma avant qu'il aie pu entreprendre quelque action.
La lame, bien que fausse, sous le cou, il fixa la jeune fille. Avait-il perdu ? Oui, c'était le cas.

"Hum... Bien joué..." Il était dur d'accepter la défaite, mais tel était le prix de son manque de sérieux. Il aurait du se rappeler que cette jeune et frêle demoiselle venait de jouer le role d'un vayant combattant, peu avant. Ils se regardaient alors, se jaugeant l'un l'autre. Que comptait-elle faire, désormais ?

La réponse à cette question lui fit vite donné, lorsqu'elle lui glissa quelque paroles dans l'oreille. Comment ? Qu'entendait-elle par là ? Il la regarda, son regard était melé d'imcompréhention et de petite colère d'avoir perdu.
Il la regarda. De près, elle était jolie, jolie... Cette fille, qui venait de le défaire, lui, un homme. Elle était si près, de plus... Collé contre lui, il sentait la poitrine de la demoiselle contre son torse... Mais il sentait aussi l'épée sous son cou ainsi que le soufle de la demoiselle. Le soufle...
Mais bien sur ! Cette fameuse arme, était-ce celle-là ? Il repensa à Shinobu, puis se dit qu'il se devait de gagner après tout... Marc sourit, il se doutait que la victoire devait lui être acquise. Ainsi, il se permit aussi de dire quelque parole, doucement, juste pour eux-deux.

"Ma chère... Vous vous êtes vaillament défendue... Mais laissez-moi vous dire que vous auriez du gardez vos précédent habit, ceux-ci ne vous vont guère vous le combat. Et d'ailleurs, en raison de cela... Je puis vous assuré que désormais, vous avez... perdu !"

Sur ce dernier mot prononcé un peu plus fort, il souleva un de se bras pour poser sa main contre la nuque de la demoiselle, et d'un autre coté, laissa aller ses lèvre à la rencontre de celles de la demoiselle. Il l'embrassait, pasionnément. Elle ne pouvait plus rien dire, juste... Ressentir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Dim 15 Juil - 15:05

Après les paroles prononcées par la jeune fille, un immense silence envahit le théâtre... Avait elle réussit à couper le son de la mélodieuse voix de ce jeune garçon ou était il simplement en train de peser les mots de la jeune fille... Toujours est il que leur regard, mélangeant à la fois défis et admiration, ne se quittait pas. L'un comme l'autre, ils ne détournaient pas le regard Nayla pensa d'abord que ce n'était pas du tout convenable de fixer les gens ainsi mais l'insistance que le jeune homme avait sur elle ne put l'empêcher de détourner les yeux.

Puis, quand le moment de rompre le silence se fit sentir, le jeune homme approcha ses lèvres près de l'oreille de Nayla et lui murmura quelques mots. Mais... Un seul resta gravé... Perdu... Elle n'avait pas perdu puisqu'elle l'avait immobilisé mais tut à coup, les mots ne purent sortir de sa bouche! Aucun son, aucune pensée ne voulait s'échapper d'elle. Puis, tout en continuant de fixer le jeune homme, elle sentait l'espace entre eux se réduire peu à peu, elle n'eut pas le temps de réagir que les douces lèvres de l'acteur en herbe touchèrent les siennes...

Le baiser fut intense, une sorte d'osmose l'envahit toute entière... Aimait elle se baiser? Elle n'en savait rien... Mais aucun geste de contestation de sa part se fit voir, du moins, pendant les premières secondes qui furent d'ailleurs les plus intenses... Mais! Elle ne devait pas! Enfin... si mais... elle n'en savait rien et tout à coup emprise d'un doute effroyable, elle se recula vivement et prépara une gifle royal à mettre au garçon!

Mais, elle s'arrêta et pour se rattraper essaya de se remettre dans le jeu dans lequel tout deux s'étaient lancés..


-Vous embrassez une damoiselle sans lui demander son avis?! Vous me répugnez... Vous qui étiez promis à cette grande Dame en haut de cette tour... Vous offrez vos lèvres à une imposteur telle que moi?


Elle était à environs dix pas du jeune homme, la rapière était tombé lors de leur échange passionné, s'il continuait le jeu avec les armes, elle perdrait aussitôt... c'était certain... Elle n'avait pas perdu le combat pour les armes, mais elle était en ce moment même totalement dépaysée...
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Ven 20 Juil - 0:08

Le baiser ne dura guère longtemps. Mais Marc souriait intérieurement, il savait que la victoire lui était acquise. Tandis qu'il embrassait la demoiselle, il la sentit crispé au contact de leurs lèvre désormais jointes. Mais elle se détendit rapidement, se laissant envahir par la sensation que lui procurait ce baiser. Puis, quelque seconde après, elle se rédissait à nouveau, s'écartant de plusieur pas du jeune homme et levant la main... Qu'elle relaissa alors glisser le long de son corps pour ensuite tenter de retomber dans leurs jeu par quelque paroles, et non pas se comporter comme une jeune fille contemporaine.

Mais quoi qu'elle pu dire désormais, quoi qu'elle pu faire, il l'avait senti. Elle l'avait laisser l'embrasser, quelque seconde seulement, peut-être, mais tout de même, elle avait accepter ce baiser... Cela avait été sa première réaction, d'instinc.
Marc sourit au mot qu'elle prononca alors. Non pas qu'il se moquait. Disons plutot qu'il était amusant pour lui de la voir chercher à reprendre son personnage. Malgré tout... Elle avait tout de même raison sur certain points. Cela fit disparaitre le sourire du garçon.

*Même si cette grande Dame serait plutot Shinobu... La vérité est que j'en aie embrassé une autre... Suis-je... Un homme n'ayant point d'honneur ?*

"Hum..." Il avait un doute... Ou plutot, voulait-il en dissiper un. Il regarda à sa droite et vit son arme. A ses pied se trouvait celle de la demoiselle. En tout les cas, elle était sans défence. Cependant... Elle avait laissé ses habit au vestiaire... Cela signifiait que son personnage aussi y était resté, quoi qu'elle pu redire à ce propos.

Finallement, il leva à nouveau le yeux vers sa camarade et fronca les sourcil. Elle se traitai d'imposteur... Mais la question restait à savoir... Etait-ce encore une fausse idéntité qui se trouvait devant lui ? Certainement... Et il lui faudra briser ce masque, si il voulait la connaitre mieux. Dans le cas contraire, il lui dirait simplement au-revoir. Après tout, il s'était divertit, et l'heure avancait...
Ainsi, Marc pencha légèrement la tête sur le coté, regardant toujours son adversaire, et sourit légèrement. Un sourire... Assuré, dirons-nous ? Puis il s'avanca vers elle, prononcant quelque mots murement pesé. Il parlait désormais en son nom, non pas en celui de son role, qu'il avait décidé d'abandonné. Il était temps de se dévoilé. Restait à voir si elle ferait de même...

"Voyez-vous, jeune fille... Ce que j'aie fait n'était point un baiser d'amour mais juste... L'arme dont vous me parliez avec tant d'assurance il y a peu. C'est du moins ainsi que j'ai interprèté vos paroles... Mais peut-être êtes-vous déstabilisé que je l'aie employé avant vous... Est-ce le cas ?"

Il arrivait maintenant devant son homologue féminin, il leva sa main jusqu'a son menton et pencha légèrement la tête de la demoiselle, de manière à pouvoir se laisser glisser au fond des iris de cette jeune femme...

"Cette grande Dame n'est plus, il n'y a que vous et moi, en cette époque, dans cet endroit... Vous dites que je vous répugne... J'ai donc gagné. Et je ne puis vous demandez votre avis lorsque je vous attaque... Que ce soit votre coeur ou votre corps. Et quand au baiser que vous prétendez offert... Je dirai plutot vous avoir oté votre bouclier et avoir percu votre défense. Vous êtes nu face à moi, quoi que vous en dite..."

Finalement, il laissa retomber son bras auprès de son corps et termina. "J'aie gagné..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Ven 20 Juil - 12:32

Comment avait il put comprendre si vite de quoi parlait la jeune fille? Nayla toujours à quelques pas de lui le regardait fixement tout en fronçant les sourcil pour essayer de mieux cerner ce personnage... Mais elle se rendit bien compte que ce n'était en effet plus les deux hommes qui combattaient ensemble qui se trouvaient sur cette scène mais... un pur et parfait inconnu et elle...

Pourquoi avait elle succombé aussi facilement au baiser de celui ci? Jamais elle n'aurait put accepter un tel geste... Peut être voulait elle savoir s'il la comprenait? Ou s'il était capable de faire un geste si déplacé... attendait elle ce baiser tout simplement?

Tout en continuant de chercher à comprendre son camarade de jeu, celui fronça les sourcils comme s'il en faisait autant. Il commença à s'avancer vers elle, Nayla recula de quelques pas au départ, elle ne voulait pas qu'il la retouche... Mais un sentiment étrange la fit s'arrêter, c'est d'ailleurs ce qu'elle fit. Il s'approcha alors à quelques centimètres d'elle. Sa question? Nayla n'y répondra pas, elle ne pouvait s'empêcher de le fixer, aucun mot ne sortait de sa bouche. Elle resta troublée quelques minutes encore quand l'inconnu lui murmura qu'il avait gagné leur combat.

Il avait pourtant insisté sur cette phrase.. Que voulait il en retour? Voulait il qu'elle avoue sa défaite ou tout simplement qu'elle s'en aille. Elle s'inclina devant lui mais pas comme une jeune fille, plutôt comme un jeune homme vaincu. Les yeux clos, elle cherchait ses mots.


-Vous avez en effet battu cette demoiselle... l'arme la plus meurtrière et la plus déstabilisant est en effet celle ci... Mais pensez qu'une demoiselle au coeur fragile comme Nayla peut être blessé après un tel geste...


Elle se releva et se redressa fièrement devant lui tout en le cherchant du regard. Elle avait fait parler son personnage pour se dévoiler un peu... Nayla avait en effet trouver une bonne méthode pour éviter de dire elle même ce qu'elle pensait. Son personnage lui servait bien à cet instant. Elle sourit légèrement et finit par rougir en repensant à cette scène. Elle ne comprenait pas pourquoi... si elle comprenait... le provocation était son fort mais elle avait trouvé quelqu'un en face d'elle qui ferait n'importe quoi pour être le plus fort.

Malgré leur distante très rapprochée, la jeune fille avança encore plus près, elle mit ses lèvres à hauteur des oreilles du jeune garçon... Nayla l'avait comprit, il n'était en effet pas seul du moins il avait trouvé cette grande Dame mais pourquoi avait il dit qu'elle n'était plus?


-Pesez vos gestes un par un messire... Sachez que la demoiselle à qui vous avez volé le coeur pourrait ne plus êtres après cette histoire...


La jeune demoiselle redescendit d'un étage se retrouvant à hauteur du menton de celui ci. Elle recula, lui tourna le dos et commença à quitter les lieux... Elle n'en avait pas spécialement envie, même pas du tout d'ailleurs mais... Peut être aurait il besoin de réfléchir à ses gestes...


Elle s'arrêta à nouveau, se tourna d'un quart de tour vers le jeune inconnu... "Un baiser reste un baiser..." Elle reprit lentement sa marche espérant que peut être il l'arrêterait... Enfin, s'il ne le faisait pas, Nayla partirait laissant certainement un souvenir dans la mémoire de ce jeune garçon...
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Sam 21 Juil - 2:31

Sa camarade ferma un instant les yeux, tandis qu'il continuait à la regarder avec ce même regard, qui aurait pu paraitre dur, mais qui, en fait, traduisait une grande assurance. Elle souleva alors les paupière et parla. Le ton qu'elle employa fut bien celui de la jeune femme qu'elle était mais... Quelque chose interpellait Marc. Ce quelque chose, c'était la fait qu'elle parlait en son nom, mais néanmoins sans employé la première personne...

*Comme si... Elle jouait toujours son personnage, hum...*

Cela avait un rien déstabiliser la graçon. Elle mélangeait tout, et il ne savait plus trop comment réagir. En tant que serviteur de ces dame, ou en tant que Marc, comme il avait décidé de le faire ? Ce fut les paroles même de la demoiselle qui le décida. Finallement, il laisserai son role de coté et resterai Marc, c'était ce qu'il avait de mieux a faire.
Une question restait malgré tout : qu'est-ce qui avait décidé l'homme à faire un tel choix ? La réponse serait évidente pour quiconque aurait écouté ce qu'avait dit la partenaire de Marc. Elle s'était cité elle-même, la demoiselle, en utilisant le nom de Nayla. Ce dernier ne pouvant être que le nom véritable de cette fille et donc, elle se présentait comme résidente du pensionnat, non pas comme tel ou tel autre personnage...

Il la fixa autant qu'elle le faisait. Elle venait de lui révèler qu'il avait raison. Il ne s'était pas trompé quant à l'identité de la fameuse arme. Cependant, elle le blamait aussi de lui avoir fait du tort en usant d'une tel arme... Possible. Mais quoi qu'il pu lui en couter, Marc était résolu à gagner ce jeu. Jeu qui était à présent terminé, puisqu'il y avait un vainqueur, et que ce vainqueur sétait affirmé l'être, apuyé par l'aprobation de la perdante...

Un détail intrigua à nouveau Marc lorsqu'elle vint se glisser près de son oreille. Elle l'appelait messire, il ne l'était pas... Il lui faudrait corriger cette erreur.
Nayla - c'était désormais ainsi qu'il la nommerais - laissa ensuite glisser ses lèvre le long du visage de so homologe masculin, l'éfleurant autant sur la joue que les lèvre, pour finalement arriver au menton. Marc y resta impassible, la suivant des yeux. Il tentait de comprendre ce qu'elle recharchait exactement... Mais c'était une personne bien étrange, sans nul doute.
Elle commenca alors à s'éloigner, à pas lent. Elle s'arrèta peu après, se retournant dans le but de lui oter toute illusion par quelque paroles ditent d'un ton neutre. Souhaitait-elle lui affirmer qu'il lui tait indiférent ? Peu importait à Marc, après tout. Son but n'était point de faire tomber les coeur...
Elle s'en allait donc, imperturbablement, il fixa son dos quelque seconde dans la pénombre inchangé du théatre puis finit par lui faire parvenir quelque douce paroles.

"Ma chère... Nayla. Ce serait donc votre prénom, je suppose... Laissez-moi vous dire que je le trouve agréable à entendre. Mais ce n'est point le but de mon discourt, que de vous dire cela. Non, ce qui me poussa à vous interpellez..." Il marqua un temps, cherchant ses mots. "Je souhaiterais vous assuré que notre jeu s'est terminé avec ce baiser, qui n'était que pur acte théatral. Comme vous l'avez dit vous-même, un baiser reste un baiser. Quelqu'aient pu être les sensations ressentient, mon but était juste de vous mettre à nu face à moi, en vue de vous voler la victoire."

Il la lacha alors des yeux, se dirrigeant vers les rapières qui trainaient à terre, en vue de les ramasser. "Ensuite... Le coeur de ma tendre n'a point été volé par ma personne. Il m'a été... Offert. Et j'aie accepté ce présent avec un immense joie." Il se redressa après avoir saisi la seconde arme, et se dirrigea vers les coulisses. La demoiselle, entre-temps, s'était arrètée pour l'écouter. Il lui jeta un vague regards, comptant cloturé son flots de paroles. "Notre histoire à été, c'était agréable. J'aimerais joué à nouveau avec vous, belle demoiselle, car vous m'êtes sympathique. mais sachez que je reste un étudiant timide de ce pensionnat, lorsque je ne joue pas..."

Sur quoi il passa le rideau noir, entrant dans les coulisses. Nayla était toujours sur la scène lorsqu'il avait quitté cette dernière. Marc n'avait pas cherché à la retenir particulièrement, il avait terminé son jeu d'acteur, et se préparait à regagner les couloir, en vue d'errer à nouveau. Son temps en cette magnifique salle était terminé, pour l'instant. Mais il avait vraiment aprécié cette fille... Nayla... Un nom qui resterait longtemp dans sa mémoire.

*Oui... C'est un beau nom.* Sur cette pensé, il se dirrigea vrs le matériel de théatre pour y ranger les épées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Sam 21 Juil - 19:17

Nayla resta comme impassible devant chaque mots, chaque phrases que le jeune homme prononçait... avait elle décidé de le laisser partir? Avait elle cette fois ci peut être simplement abandonnée son personnage? Oui! Elle le regarda passé à côté d'elle, continuant de le suivre du regard.

Un fois les accessoires posés, la jeune demoiselle retourna au centre de la scène et s'assit en plein milieu de celle ci. Elle avait quitté le jeune homme. Du moins dans le fond de ses pensées, elle l'avait encore gravé et elle le savait, elle ne l'oublierait pas de si tôt. Elle se mit en tailleur et se laissa tomber sur le dos les jambes toujours croisées. Elle pensait...

Les pas du jeune homme dans les coulisses résonnaient dans tout le plancher de la scène. Il était encore là, elle le savait mais elle ne bougea pas... par peur disons... Elle avait en effet abandonné son personnage et redevenait la petite demoiselle renfermée, calme qu'elle était... Tout à coup, elle repensa au petit jeu qu'il venait tout deux de se livrer et de se combat... mais... aussi ce baiser... Bien qu'il ne soit que pur imagination et jeu de scène, Nayla ne pourrais pas oublier... C'était pour elle inconcevable de faire un geste pareil...

C'est alors qu'elle se redressa et courut dans les coulisses, le jeune homme était encore la, elle n'y prêta nullement attention et fouilla dans les affaires pour trouver un vieux lecteur cassette qui trainait. Elle retourna sur la scène, y introduisit une cassette qu'elle avait préalablement découvert non loin de l'appareil. Elle ne savait absolument ce qui se cachait dans cet objet musical et se qui amusa Nayla c'est qu'elle voulait oublier ce baiser et n'ayant ni son carnet de croquis, ni son fusain, il fallait trouver un moyen d'oublier.

Elle écouta les premières secondes, elle reconnu alors "La grande valse brillante" de F.CHOPIN [HJ:j'ai rechercher un truc bien lol], elle arrêta et rembobina la cassette avant de retirer sa jupe jaune jonquille et son T-Shirt de même couleur. Nayla déposa ses affaires sur un branche du faux arbres se retrouvant alors en collant sans pieds et en débardeur noirs. Elle remit la musique en marche.

Tout à coup, elle fut envoutée par la musique et se mit à danser comme une danseuse étoile. Elle n'avait jamais dansé de sa vie, mais sa souplesse dut au nombreuse escapade dans les arbres rendait cette demoiselle aussi gracieuse que ses danseuses professionnelles. S'amusant plutôt qu'autre chose, la jeune fille se mit à danser seule la valse tenant dans ses bras l'air autour d'elle en guise de cavalier. Ne s'occupant de rien ni personne autour d'elle, pendant un moment elle oublia tout ce qui venait de se passer


*Une folle... S'il était encore la il se dirait que je suis folle...*

Traversant la scène de part et d'autre, s'envolant gracieusement dans les airs telle une hirondelle, la jeune fille n'avait pas remarquer que son compagnon de jeu la regardait... Elle n'y pensant nullement et continua ses pas alternant danse classique et valse qu'elle s'amusait à danser avec un partenaire invisible...
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Dim 22 Juil - 14:41

Il déposa les épée dans une boite ronde, laquelle en aceuillait déjà plusieurs autre. Mais il ne lacha cependant pas le manche des rapières. Il restait ainsi, imobile, et pensait... Il avait dit que leurs petite pièce était terminé. Cela, c'était un fait absolu. Mais autre chose tracassait Marc, et il n'arrivait pas à le saisir tout à fait.
Intérieurement, il se convainquait qu'il se devait de partir. Mais pourquoi le devait-il, en réalité ? Il n'avait pas de rendez-vous avc qui que ce soit. Aucun motif valable ne le poussait à quitter le théatre. Il s'était dit qu'il irait errer. Mais une question restait... En quel but errait-il ainsi ? Au départ, c'était un réaction à son ennui. Découvrir le pensionnat lui donnerait une occupation. Mais lorsqu'il le connaitrait. Ou en tout ca,s lorsqu'il connaitrait tout ces couloir, que fairait-il ? Ouvrirait-il peut-être les portes, cette fois... Il se le demandait.

Devant les objets de théatre, ses réflexion se portaient sur son propre avenir. Qu'allait-il advenir delui en continuant ce mode de vie. Il n'avait pas vraiment de but, finallement... Bien sur, il y avait Shinobu, mais que représentait-elle ? Instinctivement, il aurait dit tout. Mais en y réflechissant... Il ne savait pas encore répondre à cette question, et il lui faudrait chercher la réponse. Peut-être au travers de la demoiselle, Nayla, qui était maintenant avec lui. Elle, elle connapitrait peut-être l'issue à son dédale intérieur...

Il pensait à elle, et étrangement, voila qu'elle arrivait dans les coulisse. Marc se redressa dans l'obscurité et observa la jeune femme. Elle semblait l'ignoré, et se dirrigea rapidement vers un endroit précis et y chercha quelque objet. Notre ami ne comprit pas tout, et ne percut pas ce qu'elle était venu prendre, qu'elle s'en allait à nouveau. Il était intrigué, tandis qu'il la regardait à nouveau traverser le rideau noir, en ce sens inverse. Ce rideau noir... Il représentait bien le fond des choses... Et pourtant, il y avait toujours quelque chose derrière. Etait-ce un signe pour lui ? Ou était-il simplement fou.

"Hum..." Il se secoua un rien. Ce n'était pas la peine de penser à tout ça. De toute facon, Nayla n'avait pas l'air de vouloir encore être avec lui, il n'irait donc pas la déranger. Il n'était pas de ce genre-là, non...

Marc se dirrigea donc, à son tour, vers le rideau, en vue de quitter la salle; Il ne connaissait pas l'issue qui se trouvait à l'arrière, et avait donc l'intention de s'en aller par la porte d'ou il était entré, la grande porte, au sommet des gradins. Il arriva sur la scène, et trouva la demoiselle assise sur le sol. A son tour, il n'y prétta guère attention et finit par quitter la scène. Prenant l'allée principal, il commenca à grimper les marche, entre les deux séries de rangées de sièges.

Mais un bruit l'intrigua. Ou plutot qu'un bruit, il eut un drole d'impression derrière lui. Peut-être voulait-il voir si elle était toujours là... Ou peut-être voulait-il la voir une dernière fois, simplement, avant de quitter la pièce... Quoi qu'il en soit, Marc se retourna lentement et cela lui permit d'assister à un étrange spectacle. Il équarquilla légèrement les yeux d'étonnement.
La demoiselle, peu avant assire sur la scène, était maintenant entrainé dna sune course folle, sur une musique invisible, avec un partenaire invisible et... Elle souriait. Elle semblait emporté dans un monde ou les limite de la physique n'avait plus d'incidence, elle sautait si légèrement, valsait si rapidement... Le jeune homme en était étonné. Surtout qu'elle ne semblait pas se soucier du fait qu'il puisse y avoir qui que ce soit. Et puis, dans cette demi-pénombre, cela semblait presque... Magique.

Il sourit, se disant qu'il n'y assisterait pas souvent, et vint au premier rang, s'asseyant sur le premier siège à sa porté. Le sigèe était confortable d'ailleurs, mais il riva ses yeux sur la demoiselle, et ne la quitta plus. Elle courait, presque flotant sur le plancher, sautait sans jamais retomber, tournoyait si vite...
A la fin, elle termina sur un finish, et il resta la bouche ouverte quelque seconde. Finallement, il se mit à aplaudir doucement, aposant un doux sourire sur son visage.

"Ma chère, votre prestation était exelente, bien que je ne sois qu'un amateur en la matière..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Dim 22 Juil - 21:43

Sa danse ne s'arrêtait pas, elle ne fit plus du tout attention à l'environnement autour d'elle. Elle s'imaginait dans les nuages survolant tout le pensionnat et virevoltant au gré du vent. Elle termina sa course folle dans un saut des plus haut avant de se laisser aller et se rassoir en mettant une jambe sous elle et une jambe replier contre sa poitrine.

Son souffle était lent et saccadé, et se sont les mots encourageant du jeune homme qui la fit sortir de son rêve... Elle releva brusquement la tête toujours en sa position finale, elle lui fit un sourire incroyablement gênée par ses compliments puis se releva doucement et gracieusement comme les danseuses professionnelle... Il allait certainement se dire qu'elle frimait à faire tout ça mais Nayla savait qu'il fallait être doux avec son corps...

Elle retourna dans les fond de la scène croisant les jambes l'une devant l'autre, reprit ses affaires et retourna en courant vers Marc. Arrivée au bord de la scène, la jeune fille fit un bond et se retrouva debout sur le siège juste à côté de Marc. Elle se laissa aller et s'assit si ci regardant son ventre et ses affaires posées en vrac dessus.


-Merci mon cher... Je ne dansait pas pour... que l'on me dise ça mais... mon imagination est tellement débordante qu'il faut... que je l'extériorise de temps à autres...

Sa voix était entrecoupée de respiration plus forte, la jeune fille restait assez essoufflé et son coeur battait... Le sourire aux lèvres, elle détourna de nouveau le visage comme si Nayla ne pouvait fixer cet homme dans les yeux, une chose l'en empêchait encore...

Jouant avec son nombril qui montrait surtout son malaise aux côtés du jeune homme, Nayla déposa sa jupe et son haut sur le siège à côté d'elle... Un long soupire s'échappa de sa poitrine, elle n'osait trop rien dire après tout, son personnage parlait tellement mieux qu'elle.. Elle regarda la scène puis une question lui démangea les lèvres...


-Vous... Vous ne trouvez pas que c'est l'endroit idéal pour rêver?
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Mar 6 Nov - 2:05

La demoiselle sembla percevoir ses félicitation, car elle releva soudainement son visage vers lui. Leurs yeus se croisèrent, et il la vit lui répondre par un sourire gèné, du au fait d'avoir ainsi été complimenté.
Marc joingna à nouveau ses main sur son ventre, tendis qu'il la voyait filer récupèré divers choses au fond de la salle. Ce fut lorsqu'elle revint vers lui, au faible éclairage, qu'il constata qu'elle transportait ses affaires. Ce fut aussi à ce moment qu'il vit qu'elle s'était dénudé en partie. Il n'y resta pas indifférent - la jeune fille se mouvait dans un corps extrèmement attirant - mais ne fit rien qui puisse montrer son interet.
Nayla vint alors se poser sur le siège voisin, et commenca à montrer de la modestie. Marc pencha la tête sur le coté, afin de se laisser glisser dans les yeux de sa compagne.

"Cela nous ferait un point commun, alors... Et puis, un compliment ne fera pas de tort, si ce dernier est dit avec sincérité. Ne penses-tu pas la même chose ?"

Sur cette dernière question, il l'avait volontairement tutoyer. Tous ces "vous" commencait à lui tournez la tête. Il aurait aimé avoir un échange relativement simple. Non pas que cela le dérangeait particulièrement, mais il préferait être à son aise, surtout si c'était pour faire connaissance. Car en fait - et il y pensait soudainement - il ne connaissait rien de Nayla, si ce n'est son nom... Et quelque information épart qu'elle aurait pu laisser filer par inadvertance.

Il la vit détourner la tête et regarder son nombril. Ce même nombril attira aussi le regard de Marc. Pourquoi le regardait-il ? Pour rien... Juste qu'il était perdu dans ses pensée, tandis qu'il regardait sans voir, ce ventre qui se soulevait puis s'affaissait, au rythme respiratoire de la demoiselle.
Elle eut alors une plus forte expiration, faisant vibrer sa poitrine plus fort qu'avant. Les yeux du jeune homme vint se fixer sur celle-ci quelque secondes - peut-être était-ce inconsciemment qu'il avait dirrigé son regard de ce coté, intrigué... - avant de remonter vers le visage de Nayla qui le regardait à nouveau, tandis qu'elle lui posait une question.

Cette question était étrange ? Non... Mais plutot inatendue. Ca, c'était un fait. Alors, qu'en pensait-il ? Il se laissa glisser un peu plus dans son fauteuil, dirrigeant son regard vers le sommet de la scène, ou s'étalait une impresionante stucture métalique, auquel était suspendu divers décors.
Effectivement, cette pièce étai remplie d'une certaine magie. Pour preuve, ils avaient tous deux endosser un role unique, qui ne saurait jamais être reproduit. Peu après, c'était elle qui s'était élancé dans une dance personelle, pleine de fantaisies...
Marc parla d'un ton très bas. Il parlait doucement, presque pour lui-même. Mais dans le calme plat du théatre, Nayla l'entendrait très audiblement.

"Pour rêver... Si cela m'était encore possible, alors oui, ce serait l'endroit idéal..."

Cette phrase exprimait un profond regrets. Mais il lui fallait le surmonter. Après tout, se laisser aller à de tel pensé maintenant, c'était abandonné tout espoir de communication avec son interlocutrice. De ce fait, il tenta de rattraper le coup, répondant par d'autres mots, exprimant plus largement ses idées.

"En effet, cette pièce renferme une atmosphère propice à la libération de la vertu. D'ailleurs, c'est bien la raison pour laquelle nous nous sommes affronter, toi et moi, dans ce duel fantaisiste. Je pense que ce théatre... Peut nous libèré de bêtes préjugé de la socièté..."

Il tourna la tête du coté de Nayla, qui regardait aussi devant elle. Il trouvait que la peau de sa compagne était agréable à regarder, tout comme son visage, qui lui apparaissait reillonant de joie et de bien-être. Tandis que lui-même avait tendance à respiré la morosité et la solitude... Peut-être cette différence frapante le poussa à prononcer les prochain mots. Ces mots, Marc aurait préfèré les garder en lui, et ne pas y donné suite. Il aurait préfèré, ou pas...

"T'a-t-on déjà dit que tu étais une merveilleuse compagnie ? Tout aussi délicieuse qu'une rose et aussi élégante qu'un paon." Marc réflechit à ce qu'elle venait de faire, toute cette dance improvisé qui, bien qu'en restant de l'amusement, se révelait un exelent spectacle d'amateur. "As-tu seulement pensé à devenir une danceuse ? Tu es brillante, vraiment... Mais cela aura du te donner chaud, non ?"

Tant de compliment, et une dernière question qui aurait pu porter à malentendu... L'on pouvait se demander si notre jeune homme n'avait pas une idée derrière la tête. Et lui, qu'en était-il... Avait-il prononcé tout cela avec une idée de suite ?

[Tadaaaa, mistères et questionnement, voici ce qu réserve ce nouveau et tant attendu POST de Marc ^^ Allez, encore pardon du retard]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Mer 7 Nov - 15:32

Il régnait dans la pièce une atmosphère de plus en plus tendue. La jeune fille se sentait de plus en plus mal à l'aise sous le regard de son partenaire qui, étrangement, ne cessait que rarement de la fixe. Pourquoi la regardait il autant? Question assez ignare car la réponse était pourtant claire mais Nayla que Marc n'était pas comme les autres jeunes hommes qui se leurrerait de voir à leur côté une jeune fille peu vêtue...

Au fond, elle n'en savait rien! Ce jeune homme n'était qu'un inconnu mais, il était particulièrement différent. Aux yeux de celle ci, comme aux siens, ils avaient au moins le point commun de pouvoir s'envoler, quitter la réalité en incarnant quelqu'un d'autre... Peut être d'ailleurs était ce le but de sa question qui ne laissa pas son compagnon de marbre. Lui, pourtant si optimiste jusque là, avait ressentit négativement le fait de pouvoir rêver, le ton de sa voix le trahissait...



"Vous... Tu n'as pas tord ou du moins... pas tout à fait... Il est vrai, cet endroit est un lieu propice aux songes, l'expression de ce que l'on peut ressentir au plus profond de nous... Mais, là où tu t'égares... Penses tu que tu t'exprimerais mieux ailleurs qu'ici? Je veux dire... Penses tu que d'avoir incarné ce personnage nets pas une forme d'évasion, de rêve? Celle dont tu, d'après tes mots, n'est apparemment pas capable de te laisser envahir..."


Elle marqua une courte pose continuant de fixer la scène et ce bâtiment. Bien que ses paroles pouvaient pousser à la faire réfléchir sur elle même, elle était convaincue que de ce côté là, elle n'avait pas de soucis bien au contraire, elle serait prête à partager ses rêves, ses idées avec d'autres personnes... Et, même si Marc n'était, pour le moment qu'un agréable compagnon de jeu théâtrale, Nayla se sentait en mesure de lui ouvrir les yeux. Son visage s'illumina alors d'un sourire.

Le jeune homme fixa de nouveau Nayla. Elle se sentait, non pas épiée mais son regard bien qu'insistant se faisait de plus curieux et doux comme si il cherchait, rien qu'en la regardant, de comprendre qui elle était. Puis, elle tourna doucement la tête et posa ses yeux dans ceux de Marc pour lui faire comprendre qu'il était tout aussi capable de rêver que n'importe quel homme - voir même peut être bien plus- installant un léger silence briser par les derniers mots du jeune garçon.

Tout d'abord ces compliments aux effets foudroyant, transformèrent les joues de la demoiselle aux couleur vermeils d'un coquelicot et sa voix se bloqua sans rien ajouter, incapable de dire un simple "merci"...
Ensuite ses questions... Devenir danseuse? Elle n'y avait jamais pensé c'ets d'ailleurs pour cela qu'elle lui répondit plus ou moins d'un signe de la tête...



"Chaud? Que... que veux tu dire? J'ai peur de ne pas... Enfin..."


Pourquoi c'était elle bloquée de nouveau? Avait elle tellement peur de ne plus le comprendre? Marc était si mystérieux tout à coup. Son don, oui car pour lui c'était un don, d'utiliser si merveilleusement bien les mots troublait énormément la jeune fille... Nayla légèrement perturbée, se redressa ne cherchant même plus à remettre ses vêtements. Après tout, elle était peu vêtue et Marc pourrait... Non, la demoiselle ne voulait pas y penser ce qu'elle fit d'ailleurs. Elle s'assit en tailleur sur le fauteuil du théâtre ne sachant quoi répondre comme si tout à coup un voile l'empêchait de comprendre le sens des mots du jeune homme... Que voulait il faire passer comme message?...
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Mer 7 Nov - 20:32

Marc, qui regardait le sol, devant le siège de Nayla, avait prononcé ces paroles d'un ton presque neutre. Ou plutot... Se voix ne s'était annimé que sur la fin, comme si une étincelle de vie avait prit place ce moment là, dans son âme.
Il n'avait pas réagi lorsqu'elle lui avait suggèré que lui aussi révait. Mais était-ce du rève ? Ou bien simplement un désir, ou la folie... Ce genre de question, il se les était posé des centaines de fois, qu'est-ce qu'une fois de plus changerait à sa vie ? Rien, tout simplement rien ! C'était ainsi, il n'avait plus vraiment de raison le poussant à souhaiter quelque chose en particulier. Non pas qu'il voulait mourir, loin de là. Mourir l'éffrayait autant qu'il trouvait cela comme étant une absurdité de la vie. Pourquoi, une fois mis au monde, la destiné d'un être était de retourner à la terre ? Une question existentiel de plus, et dont la réponse ne se faisait pas connaître. D'ailleurs, tout cela lassait Marc, à force. Il n'avait même plus envie d'y penser. Ainsi, il vivait, cherchant à continuer a vie, évitant de s'ennuyer, cherchant... Une issue. Oui, en fait, c'était cela. Malgré ses air d'être ailleurs, il cherchait, passivement, un moyen - qu'il agissent d'une personne, ou bien d'une voie à suivre - de redonner vie à sa vie... C'était là un paradoxe bien étrange, mais poutant, tellement réel...

Nayla lui répondit vaguement que non, d'un signe de tête, à sa question lui demandant si elle avait ensager d'être danceuse. Elle devrait, pourtant. C'était là un art difficile, et elle en possédait déjà de nombreux atouts. Il s'imaginait déjà la voir, dans une de ces grandes salles merveilleuses, renfermant de tel trésor... Il la voyait si unique, si grande dans sa splendeur, si... Seule. Pourquoi la voyait-il seule ? Pourquoi ne pourrait-elle pas être entouré comme il se doit. Pourquoi Marc devait-il la voir, comme il se voyait lui...

"Mais... Tu es peut-être trop vielle pour y songer, maintenant..."

Cette paroles, qu'il avait prononcé d'un ton monocorde, d'adressait autant à lui qu'à Nayla. La dance était effectivement une discipline à commencer tot dans la vie. Mais était-ce là la seule raison de son propos... Non ! En fait, il cherchait à éloigner ce futur, rempli de solitude, qu'il avait vue pour elle. Mais son imagination l'enmenait aussi dans de terribles contrées. Son imagination ne devait pas appliquer de mauvais avenir à ses amis, son imagination devait se taire.

Marc jeta un coup d'oeil à son amie lorsqu'il l'entendit ne pas saisir l'intégralité de sa dernière question. Effectivement, que voulait-il dire et pourquoi avait-il dit cela ? De toute facon, le fait avait été réalisé, il ne pourrait changer ses propos. Il se devait maintenant de se justifier...
Tandis qu'elle changea de position, il cru percevoir son idée folle. Ou du moins, ce qu'il pensait être cette idée. Il se leva alors, sans adresser un regard à Nayla. De même lorsqu'il contourna son fauteuil pour arriver à la rangée de siège précédente, il continuait à regarder devant lui. Scrutant quelque chose dans l'obscurité de la salle, une chose inexistente. Il longea alors le debut de rangé jusqu'à être derrière la dossier de sa compagne. Là, alors qu'elle s'était assise en tailleurs, il s'apuya de ses coude sur le haut du dossier, le menton sur ses avant-bras.

"Je me demandais, par cette question... Le fait te dancer t'a donné chaud, n'est-ce pas ? Cette dépense d'énergie... Je voulais comparer... Quand était-il lorsque tu te battais avec moi, avais-tu eu aussi chaud, ou plus encore ?"

Là était sa folle idée. Peut-être Marc était-il fou, au fond, pour faire de tel comparaison... Mais il était intéressent de voir, maintenant, son sourire amuré lorsqu'il parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Sam 10 Nov - 22:45

« Quand on aime ce que l’on fait… Il n’y a ni age ni limite à l’exercer… Et je garde cette passion en secret… Un secret que personne n’avait jamais voulue m’aider à aboutir »

Un sourire légèrement forcé se dessina sur les lèvres de la demoiselle. Même si cette idée ne l’avait pas effleurée elle-même, jamais elle n’aurait put arriver à ses fins dans ce domaine artistique… Cette passion était une sorte de passe temps qui la faisait oublier ses tourments passagers…
Nayla ne cessa pas de suivre Marc du regard, qu’avait il en tête ? Que pouvait il bien penser à cet instant pour que sa voix soit si neutre ? La jeune fille continua de le fixer cherchant peut être à découvrir qui était réellement Marc au fond… Lors de son déplacement, aucun regard ne lui fut admis… Le jeune homme avait une idée étrange derrière la tête, il était certain qu’il ne la quittait plus. Alors Nayla détourna à son tour son regard et regarda la scène…
Un léger sourire s’esquissa sur son visage aux mots du jeune garçon. Pourquoi voulait il tellement savoir si elle avait eut chaud ? Il est vrai que chaque effort physique donne au corps un effet de chaleur plus intense qu’à la normal mais était ce si important ? Pour Marc, ça devait l’être en tout cas. Alors, sans détourner son regard de la scène, elle revit instant par instant, émotion par émotion chaque moment passé pendant leur combat… Son sourire s’effaça lentement puis elle se leva et alla lentement s’assoir sur le plancher grinçant de l’estrade.
Face au jeune homme, elle ne le regarda pas et scruta l’immense salle un sourire d’enfant aux lèvres.


« Voyez vous ce que je vois ? Ici repose une immense chaleur à elle seule… En montant sur cette scène, chaque personne capable de faire un avec ce lieu peut sentir cette chaleur… Il est vrai que la tiédeur avait envahit mon corps durant mon spectacle de danse mais… ceci ne m’a pas fournit la même chaleur que durant notre combat… »

Un temps de pose ou plutôt d’hésitation s’installa. Pourquoi ne pas dire la suite ? Pourquoi ne pas dire simplement que malgré la rudesse de leur combat, leur jeu avait été extrêmement agréable et qu’une chaleur différente de celle de l’effort l’avait soudain rejoint… ? Nayla se leva et prit la main du jeune garçon en l’emmenant sur l’estrade à son tour…

« Restez là… Vous vouliez savoir si la chaleur était plus forte ou moins forte que durant notre combat et bien… Voyez par vous-même… »

Qu’allait il voir ? Nayla était complètement folle, Marc ne bougeait pas que pouvait il sentir comme chaleur s’il ne dansait pas à son tour. ? Vraiment… aucune c’est d’ailleurs cela que voulait lui montrer la jeune fille, la chaleur d’une danse seule n’avait aucune signification…

« Comparer désormais avec ce que vous avez ressentit en combattant contre le jeune homme de tout à l’heure… »

La jeune fille lâcha la main de Marc et retourna s’assoir en tailleur sur son fauteuil, ses affaires étant restées par terre, elle ne les ramassa pas et fixa Marc avec un sourire empli de tendresse. Peut être ne verrait il, et ne ressentirait il rien de plus… Peut être ne comprendrait il pas mais Nayla voulait à tout prit éviter de lui dire que la chaleur de leur combat était une chaleur affective et gênée un peu comme celle que quelqu’un ressent au plus profond de lui quand quelqu’un qu’il aime bien, voir beaucoup,lui avoue quelque chose de vraiment très agréable… Ce genre de chaleur amenant à la tendresse… Grand paradoxe alors qu’ils étaient en combat pendant plus de dix minutes à cet instant…
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Dim 11 Nov - 1:07

Nayla ne répondit pas directement à ses propos. De même, elle resta un moment assise, sans bouger à le regarder. Lui faisait de même apuyer sur la fauteuil, son visage exprimant une sorte d'amusement. C'est alors qu'elle fixa de nouveau le surplomb devant eux, toujours silencieuse. Elle semblait bien pensive, et finalement, elle s'arreta de sourire - bien que cela, il n'en eut pas conscience car elle ne lui offrait une vue que sur sa chevelure qui, soit dit en passant, relachait un délicieux parfum, sans doute du au produit qu'elle utilisait pour se laver les cheveux (autrement dit, la champoing xD).

Finalement, elle se leva - il la suivit du regard - fixant toujours la scène. Lorsqu'elle fut devant, elle l'escalada et s'y assit. Laisant ses jambes balancer, elle ne regardait toujours par Marc, mais quelque chose derrière lui, plus au fond. Il ne voyait dans ses yeux que le reflet de la pénombre de la pièce, c'est-à-dire très peu de choses. De plus à cette distance, qu'aurait pu-t-il (français ca ? mdr) vraiment voir ? Et voulait-il seulement y voir quelque chose... Car il fixait la demoiselle avec une tel insistence, que l'on aurait pu croire qu'il la ferait se renverser avec la seule aide de son regard, si cela avait été possible. Cela était dut aux paroles qu'elle venait de prononcer. Il les saisissait, les comprenait mais ne parvenait pas à en tirer le véritable sens. De quel chaleur voulait-elle parler, exactement ? En quoi un lieu pouvait-il apporter tel réconfort ? Il aurait été tout à fait d'accord si elle lui avait dit que le théatre était un refuge ou l'on pouvait se retrouver soi-même, mais là, il se sentait un peu perdu. Pour preuve, son sourire s'était atténué, et ses sourcis s'était légèrement levé.

Le silence qui se posa alors était bien le signe qu'un certain malaise s'était installé. Et cela, apparement dans les deux partis car Nayla aussi s'était tu, évitant toujours de la regarder. Finalement, elle se décida à agir et vint à sa rencontre. Elle lui prit la main sans qu'il y face gare. Sa main... Elle était douce et chaude, ce qui procura un agréable frisson à Marc lorsque le contact s'établit. Que voulait-elle à agir ainsi ? C'était bien la première fois depuis leurs rencontre, qu'elle entreprenais un geste de cette sorte. Avait-elle quelconque idée les concernant ? Mais quoi qu'aie pu penser notre homme à cette instant, elle le ramena rapidement sur terre en lui présisant sa requète. Dans le même temps, elle l'avait attiré vers la scène - Marc s'était naturellement laissé guider, n'opposant aucune résistance - et lui avait inqiqué de s'asseoir. Il le fit donc, plein d'intérrogation.

Ainsi, elle voulait qu'il ressente, tous comme elle, cette soi-disant chaleur qui était cencé l'envahir, une fois en place... Malheureusement, il ne ressentit rien. Non qu'il aie été de mauvaise foie mais honnètement, il se sentait comme à l'habitude. Il avait beau éssayer, aucune comparaison n'était possible... Lorqu'il avait affronté Nayla, ou plutot ce vil adversaire, il était empli d'excitation, de joie de jouer un role, et aussi d'appréhension quand à l'issue du combat. Lorsque Nayla s'était montré sous ses véritable trait, un autre sentiment était née en lui, du fait qu'il s'agisse d'une fille... Mais rien n'était comparable avec ce qu'il ressentait là. C'était totalement différent car en ce moment, il n'avait pour ainsi dire... Aucune sensation.

Il la regardait, l'air béat. Il avait même fermé les yeux un moment, puis les avait ré-ouvert, espérent qu'il se soit passé quelque chose. Mais non, elle était toujours devant lui, assise sur le fauteuil à attendre. Marc aurait bien pu avouer à la demoiselle que, lorsqu'elle avait rompue le contact, il avait percu un désappointement, mais ca n'avait rien à voir avec ce dont elle, parlait.

*Bon, ce n'est pas ainsi que les choses avanceront...*

Et c'était un fait, il ne se passait rien. Aussi, il se fit descendre de ce perchoir, et s'approcha de Nayla. Celle-ci était toujours en petit tenue, et attendait qu'elle lui dise quelque chose, apparement. A cet instant, il se trouvait en face de la demoiselle et la toisait. Doucement, il se pencha vers elle, s'apuyant de ses bras sur les acoudoir. Ainsi placé, il fixait son amie dans les yeux, souriant tel un ange. Le visage était fort près l'un de l'autre, comme précédement, peu avant qu'il l'aie embrassé.
D'une faible voix, il lui dit alors :

"Voyez-vous, belle Nayla, je n'aie rien ressenti, là ou vous m'avez amené. C'est lorsque nous somme si proche, de je me sens envahi d'une certaine chaleurs. Et je la compare, comme vous dite, à celle éprouvé contre le jeune homme de tout à l'heure, elle est très différente, très différente..."

Marc souriait doucement, à présent. Avait-il fait passer un message clair. Mais clair à quel point ? Comment interpreterait-elle ses propos, c'était une bonne question qu'il se posait là, tandis qu'il soyais ses son propre visage, dans les yeux de la jeune fille qui devait se poser bien des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Dim 11 Nov - 21:24

Marc... qui était il réellement ? Pensait il tout comme elle que cette histoire demeurait mystérieuse en tous points ? Nayla voyait toutes ses questions apparaitre autour de lui. Toujours sur la scènes, yeux clos, que faisait il exactement ? La jeune demoiselle ne cessait de le regarder un sourire amusés aux lèvres et un regard plein d'interrogation...
Combien de temps étaient ils restés ainsi ? Peu de temps en tout cas, deux-trois minutes ni plus ni plus mais des minutes intensément longues... La pénombre du théâtre avait endormis le lieu le rendant de plus en plus paisible, de plus Nayla avait perdue toutes notions du temps depuis leur jeu comme s'il n'avait plus aucune importance fa ce à la majesté du lieu et de la compagnie agréable que Marc lui apportait... Enfin un lieu de rêves où n’existent que les rêves. Nayla poussa un léger soupire mélancolique résonnant quelque peu sur la scène c'était d'ailleurs peut être cela qui ramena le jeune homme à la réalité et qui le fit se diriger vers elle.
La jeune fille lui souriait pensant que son geste l'avait fait comprendre ce qu'elle pouvait elle aussi ressentir. Elle le suivait du regard... il avançait... avançait... et avançait encore et plus il s'approchait d'elle plus un regard de gêne et d'étonnement remplaçait son sourire jusqu'à ce que... lentement, Marc posa ses coudes sur les accoudoirs de part et d'autre de la demoiselle...
Leurs regards se croisèrent réellement pour la première fois, il était bien entendu que lors de leur combat, leurs yeux défiant se fixèrent mais... la jeune fille ne ressentait pas la même chose comme si tout autour d'eux disparaissait et que plus rien n'existait. Elle l'écouta parler, comprit les mots mais... que signifiaient ils ? Qu'est que notre jeune homme voulait dire ? Nayla sentait le souffle chaud de Marc sur son visage, elle aurait voulu détourner le regard mais... quelque chose l'en empêchait, un magnétisme étonnant attirait ses yeux dans ce de son compagnon de jeu. Leurs respirations presque cadencées, leurs regards ne cessant de se fixer... Et ses mots.. Ces mots si agréablement prononcés, ses mots emplis de sens... Marc avait été clair mais jusqu'à quel point ? Nayla, en vérité, se refusait de voir ce qui se passait mais, ce passait il vraiment quelque chose ? Question peu anodine mais si déstabilisante. Un long silence s'installa à plusieurs reprises, la jeune demoiselle voulue dire quelque chose mais à plusieurs reprises elle ne dit rien...
Reculer ? S’approcher ? Rester ainsi ? Que faire... Avoir peur ? Oser ? Laisser les choses ainsi ? Que ressentir... La demoiselle baissa les yeux, les déposant sur les mains du jeune homme... Ces mains... Elles savaient maniées l'épée, elles étaient à la fois fines et incroyablement masculine... Aux yeux de Nayla... des mains magnifiques...


« Ne crois tu pas normal que la chaleur d'un combat entre hommes soir différente que ce que tu peux ressentir désormais ?" Elle releva les yeux sur la charmant visage de Marc." Que signifie cette chaleur pour vous ? Un combat d'égale à égale est le même que le soit homme contre homme ou homme contre femme... »

Mais pourquoi avait elle dit cela ? C'était absurde, il ne combattait pas à cet instant... Et il restait une chaleur que seul Nayla avait ressentit... cette danse... La jeune fille poussa doucement Marc et monta sur la scène, elle alluma la musique et tendit une main au jeune homme pour l'inviter à danser.. Qu'il sache ou non, cela n'avait pas d'importance. La musique était douce et pleine de volupté... Le visage de Nayla affichait un petit sourire.

« Viens, tu sauras la chaleur que procure la danse avec un mélange de celle dont tu m'as parlé à cet instant... »
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Mer 14 Nov - 0:31

Elle lui demandait se que signifait son sentiment actuel pour lui... Le savait-il, ce qu'il ressentait, tandis qu'il était si près de Nayla. Un peu plus et il aurait pu profiter de ces lèvres qui lui semblaient inaccessibles. Mais y avaient-ils que les lèvres ? Et ressentait-il seulement du désir, une certain attirance, cela dépassait-il le stade de la relation charnelle ? Marc n'en savait rien, et pour cause, l'impresion que lui faisait sa compagne avait tendance à lui embrumer l'esprit, tel un poison de volupté, une drogue qui aurait fait de lui un être inapte à la véritable perception de ses profondes envies.

Quoi qu'il en soi, elle éloigna un peu son visage et leva ses mains vers le corps de Marc. Elle le repoussa légèrement, et il se laissa faire, abandonnant toutes les questions qui lui pesait, et fixant le corps dénudé de son amie qui se mouvait si facilement vers la scène. Il la vit grimper facilement sur la scène, se dirriger vers l'appareil musical et allumer ce dernier. L'air qui s'en dégagea suivait le précédent, sur lequel elle s'était si facilement envolée. Et voila qu'elle l'invitait, lui, l'étudian solitaire, errant, aux allure presque psycophates. De plus, elle lui souriait, comme vous l'encourager à suivre cette main qu'elle lui tendait, amicalement...

Marc avanca d'un pas, hésitant. Il était bien tenter d'y allez mais quelque chose le retenais. D'une part, le fait de n'avoir que très peu danser dans sa vie impliquait une certaine peur de se ridiculiser. Bien qu'il eut pris quelque cours dans sa jeunesse, c'était il y a plusieurs année déjà. Et sa crainte n'était pas vraiment d'être ridicule, mais plutot de gèner celle qui le surpassait nettement à ce niveau. D'autre part, danser ensemble impliquerait forcément qu'il soient proches, l'un à l'autre, bientot... Mais n'était-ce pas au fond quelque chose d'agréable, que de partager une dance avec quelqu'un que l'on apréciait ? Si, bien entendu... Il lui fallait donc oublier ses hésitation, oublier son environnement, penser juste à leurs corps, leurs âmes s'entrelacent dans une folle embardée vers le bonheur. C'était cela, oui...

"Non seulement je le saurais, mais sache aussi, Nayla, que je te la ferai partager..."

Sur quoi il se reprit de son hésitation, le visage radieux. Une fois sur l'estrade, il prit la main de sa partenaire et posa l'autre sur la taille de Nayla. Il se raprocha d'elle, se préparant à débutez, lors d'une prochaine mesure qu'il jugerait propice. Effectivement, la musique qui se jouait offrait tout le confort d'une valse calme. Bien que près de son amie, Marc avait gardé une certaine réserve et la regardait. Il se voyait dans la pupille de Nayla et constata qu'il semblait vraiment heureux. Toute trace d'anxièté avait disparu.

Vint alors cette fameuse mesure, le temps indiquant un départ, un décolage vers les cieux. Marc entraina alors Nayla dans de lente courbes, suivant le rythme de la musique, la faisant tourner comme il n'avait encore jamais fait, dévorant la splendeur de sa partenaire, sa finesse et sa sidérante talentuosité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Jeu 15 Nov - 13:05

La jeune fille fut tout de même très surprise quand Marc s'avança vers elle, elle le regardait depuis un moment déjà et voyait bien que dans ses yeux, non pas qu'il n'avait pas l'envie de venir, mais une sorte de peur se reflétait dans son regard. Puis, il s'avança vers elle et monta sur l'estrade. Nayla lui tendait toujours cette main délicate son sourire aux lèvres qui ne s'effaçait point. Puis la paume de sa main entra en contact délicatement avec la sienne, un frisson se propagea dans tout le corps de la jeune fille, la chaleur de cette main lui procura une sorte sensation qui fit en elle que son cœur se mit à battre d'un seul coup... Elle ferma les yeux un instant pour reprendre ses esprits, passa sa main sur le bras de son cavalier délicatement et dans une sorte de caresse qui longea tout son avant bras...

Cette caresse n'avait été spécialement volontaire mais, c'était comme si tout à coup les deux jeunes gens ne formaient qu'une seule et même personne complémentaire... C'était étrange à vrai dire, une heure -enfin Nayla ne savait plus trop- auparavant les deux jeunes se battaient en duel avec tout la force possible et inimaginable incarnant un personnage haut en couleurs qui ne leur correspondait que très peu -du moins, c'était le cas pour la demoiselle-. Puis, vint le moment de la première mesure, la mesure que Nayla appréhendait depuis quelques secondes lui ayant parues une
éternité... Marc, serra plus fortement sa main mais dans une délicatesse tellement agréable que Nayla se laissa guider dans leur premier pas.

L'un comme l'autre, il se fixait, cherchant le regard de son partenaire Nayla vit en lui comme une sourire qui ne se dessinait pas sur ses lèvres. Le siens par ailleurs avait totalement disparu, c'était comme si le magnétisme de leur deux corps l'empêchait de ne voir que lui, rien que lui... La musique était lente et calme, pleine de douceur et de tendresse. Celle ci pouvait se refléter dans les yeux de Nayla qui, pour la première fois depuis longtemps, se sentait vraiment heureuse. En fait, il fallait l'avouer, la demoiselle depuis qu'elle était dans le théâtre se sentait dans une osmose inimaginable, un état de bien être qu'elle ne voulait absolument pas quitter. Vous savez, ce genre d'état qui fait des petites choses du quotidien un plaisir incroyable, à cet instant le plaisir de manger une pomme rouge pour Nayla pouvait être un moment de bonheur absolument magnifique.

Leur Valse, peu à peu, tout en suivant le rythme de la musique, transforma les jambes de la demoiselle en aile... Jamais Nayla ne s'était sentie aussi jolie et mis en valeur avant cette danse, danse qui pour bon nombre de gens pouvait être juste magnifique à regarder. Depuis combien de temps dansait il? Nayla avait totalement oublié la musique, elle suivait seulement Marc comme si encore une fois de plus tout autour d'eux avait disparu... C'était la deuxième fois en quelques minutes. Que se passait il dans la tête de Nayla? La dernière fois qu'elle avait ressentit cela, si accompagnée, si importante tout à coup aux eux de quelqu'un, elle s'était retrouvée seule dès le lendemain...

Cette touche de mélancolie, la fit sortir de son rêve. Rêve qu'elle aurait aimé continuer, elle n'était plus l'oiseau qu'elle était devenue durant cette Valse, tout à coup ses jambes si gracieuse devinrent lourde, le son mélodieux de la musique se refit entendre... Nayla dansait sans espoir attendant la dernière note de musique, le dernier instant puis baissa les yeux et lacha sa main gracieusement et avec douceur pour ne pas brusquer Marc puis son bras. Pourquoi avait elle réagit ainsi? La jeune fille avait elle eut tout simplement peur de ses sentiments? Ou cette danse ne lui avait pas plut? Non, cette valse l'avait transporter loin, très loin... Une certaine forme de bonheur qu'elle n'égalera peut être plus jamais dut à sa réaction sauvage, et réservée...


"Ne trouves tu pas cela étrange que de danser alors que seulement quelques instants avant nous nous sommes battus?..."


La jeune fille se déplaça éteindre la musique toujours en gardant ses "tics" de danseuse en marchant... Croisant ses jambes l'une devant l'autre et se baissant à l'équerre pour appuyer sur le bouton avant de se retourner sans aucun sourire replongeant son tendre regard dans celui de Marc... Oubliant de nouveau tout à coup ses soucis...
Revenir en haut Aller en bas
Marc Helsman
élève bien dans sa peau
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 25/06/2007

Feuille de personnage
Age [RPG]: 18
Mes relations:
Sexualité: Hetero

MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   Mer 19 Déc - 12:34

Ils tournoyaient, tel les feuilles de novembre entrainées par la brise, sans ne jamais retouché terre. Leurs couple ne formait qu'un, glissant au rythme de la musique qui les entourait, les enveloppent de cette atmosphère de légèreté et qui leurs donnait cette vénusté céleste.
Marc tenait sa compagne par la taille. Ou plutot, il éfleurait son corps fin, délicat joyaux d'une singulière endurance. Son autre main, qui accompagnait celle de Nayla, semblait demander plus de douceur que celle qui lui était procuré déjà. Cette chaleur que lui procurait son amie était extrèmement agréable mais lui promettait une terrible perdition. En ce sens où si il se laissait séduire, peut-être n'en sortirait-il jamais. Cette perspective ne l'effrayait pas tant qu'il craignait plutôt d'en venir à enfermer Nayla pour lui-même. Mais était-ce vraiment possible comme futur ? Marc ne pensait pas être de ce genre... Il se sentait mieux dans le rôle de l'homme noble et aimé. Cependant, encore une fois, ce n'était pas plus lui.

Il la regardait. En vérité, ils se fixaient mutuellement. Il ne savait pas ce qu'il en était pour Nayla, mais lui était fasciné par sa beauté de son visage parfait, ses traits si bien taillés... Mais était-ce tout ? Non, ce regard aussi l'attirait et il se laissait entrainer. D'un doux sourire, ils se parlaient silencieusement. Une relation intime dont aucun ne pouvait saisir le sens profond. C'était là leurs espace réservé, au milieu de cette immense salle qui les avaient fait se rencontrer.

Mais quelque chose n'allait plus... Marc pensait le percevoir, son amie était moins délicate, sans le sens ou elle ne faisait plus que suivre le mouvement, se laissant presque tirer. C'était-il passer quelque chose sans qu'il l'aie percu ? Peut-être, mais qu'était-ce alors...
Marc n'eut pas vraiment le temps de se poser la question que la musique s'assourdissait peut-à-peu, leurs mouvement prenant alors le même mouvement de ralentis, pour en arriver à se finir. Nayla baissa le regard et s'écarta de lui. Il la regarda, perturbé par ce soudain revirement de comportement... Elle regarda partout ailleurs, sauf en sa direction. Elle l'évitait donc, et il devait bien y avoir une raison. Mais celle-là même était inconnue de Marc, et son intérrogation le perturbait tout autant. Aux mot de son amie, il leva un sourcil, puis finit par froncer légèrement les deux.

Ce qu'elle lui disait l'agacait. Peut-être cela était-ce du au fait que l'incertitude durait depuis... trop longtemp maintenant. Tout en la regardant s'éloigner vers l'appareil, il se dit qu'il était temps de mettre fin à cette mascarade. Il la vit se baisser à angle droit, lui offrant vision agréable mais qui le déconcertait d'autant plus. Elle s'était remise droite, tournant son corps svelte vers lui et le fixant. Il la toisait... Elle était désirable, et il voulait qu'elle lui comprenne ce qu'il ressentait.

En cela, il s'aprocha d'un pas légèrement pressé... Disons que Marc était plus déterminé que pressé. Il ne souriait pas. Du moins, jusqu'à être devant Nayla. Il monta alors une main dans le cou de son amie, posant l'autre sur sa joue. Sa peau était chaude et douce. Un frisson lui parcouru le corps tansi qu'il jetait son regard dans les iris de son intime.

"Si cela est étrange, alors... Continuons donc à bataillons ma tendre..."

A ces propos, il sourit affectivement mais ne laissa pas le temps à la demoiselle pour réagir, l'embrassant passionnément, pour la merveilleuse fille qu'elle était, lui carressant les lèvres humide, puis son homonime qui le cherchait à son tour. C'était une sensation merveilleuse et décisive qu'il ressentait là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit jeu tout seul (privé^^)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit jeu tout seul (privé^^)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hortense de Ragny - "Laissez moi m'introduire ..."
» je suis seul,mais pas pour longtemps
» ... Où ça, double-post... ?
» Origami - Une épidémie a lui tout seul.
» Probléme avec LC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Rez-de-Chaussée :: Amphithéâtre-
Sauter vers: