AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 Un compagnon [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bastet
élève timide
avatar

Féminin Nombre de messages : 53
Humeur [RPG] : Archéologue amateur
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Un compagnon [libre]   Sam 28 Avr - 17:33

Bastet se promenait depuis un moment entre les enclos au sol recouvert de paille, contenant des animaux allant des races ordinaires comme le chien, aux races exotiques ou rares comme les caméléons. Son chat était mort. Elle cherchait quelque chose, ou quelqu'un. Oui, quelqu'un qui lui ressemblerait un peu dans sa manière de vivre.

Mais elle ne voyait que des boules de poils aux regards implorants qui la rendaient malade. Ces yeux mouillés et ces truffes brillantes d'humidité, ces touffes de poils qui s'entremêlaient et toutes ces petites créatures qui se pressaient aux barreaux de la cage dans un élan d'affection lui donnaient la nausée dans leur caractère pathétique.

Elle allait abandonner sa recherche lorsqu'une ombre dans un coin éloigné et mal éclairé d'un des enclos attira son attention. Aucun autre animal ne semblait l'occuper, et l'isolation volontaire de la bête l'intrigait. Elle colla sa joue blanche contre un barreau de fer glacial et scruta l'obscurité pour tenter de déceler un quelconque mouvement.

Une longues queue au bout blanc tressaillit, puis elle perçut le léger luisement vert d'une paire d'yeux face à une lumière aggressive. Elle plongea son regard dans ces lueurs, et crut apercevoir la créature se lever. Elle s'approcha, et enfin Bastet put la voir en son entier.

C'était un jeune serval, félin de la taille d'un chien mais à la stature similaire à celle d'un guépard. Sa robe tachetée était, elle, semblable à celle que portent les léopards. Ses oreilles de chat surdéveloppées, au bout noir barré d'une large ligne blanche, étaient tournées vers Bastet dans une expression qui traduisait l'intérêt de l'animal pour la jeune fille.

Celle-ci tendit une main, lentement, qui fut consciencieusement reniflée avant toute autre chose, puis le serval, semblant estimer que cette disgracieuse créature sur deux pattes et sans poils ne représentait aucun danger pour lui, se retourna sans plus d'attention, bailla, et s'étira nonchalament avant de poser sa tête sur ses pattes pour se rendormir.

Bastet, elle, fascinée, continua à l'observer un moment.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un compagnon [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La force du premier compagnon! [Libre, Leo]
» Un nouveau compagnon... [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: La Ville :: La SPA-
Sauter vers: