AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Restructuration du forum en cours
Revenez d'ici peu pour découvrir le nouveau PDM

Partagez | 
 

 La mélodie du bout des doigts...[Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nikolaï Prokopievsk
élève timide
avatar

Masculin Nombre de messages : 69
Age : 26
Humeur [RPG] : Danseur classique...
Signe distinctif : Violoniste, pianiste, clarinettiste à ses heures
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: La mélodie du bout des doigts...[Libre]   Jeu 1 Mar - 20:52

Nikolaï avait longtemps traîné et connaissait maintenant assez bien le pensionnat et ses nombreux recoins. Dès son premier jour, il avait entendu parler du piano qui se trouvait au salon et avait maintenant décidé de s'y rendre, pour jouer quelques notes. Ses pas l'avaient menés jusqu'à la pièce qu'il n'avait pas encore visité. Il découvrit alors le piano et s'installa sur le banc. Ses doigts glissèrent lentement sur les touches, produisant quelques notes dont le son réchauffa son coeur. Il n'avait pas joué depuis si longtemps. Il entama, après quelques échauffements, « Fantasia in D Minor » de Mozart. Les notes jouées avec dextérité emplissaient la pièce où se trouvaient déjà quelques pensionnaires. Très conscient de n'être pas seul, le jeune russe s'appliquait de son mieux, soucieux que sa performance plaise aux autres occupants de la pièce.

La douce mélodie lui rappelait sa tendre mère, dansant gracieusement comme une colombe sur les ailes du vent. Chaque note le ramenait loin en arrière. Mais il pensait aussi au bal masqué qui approchait à grands pas et pour lequel il n'avait toujours pas de cavalière...ou de cavalier. Enfin...Il souhaitait trouver quelqu'un, même si cela semblait désespéré maintenant. Il avait déjà manqué le bal de la Saint-Valentin, et ce n'était pas bon pour son image que de ne pas se présenter à de tels événements. Il soupira discrètement et se concentra de nouveau sur la pièce qu'il n'avait pas cessé de jouer. Il se sentait revigoré par le fait de jouer du piano, quelque chose qu'il n'avait pas fait depuis longtemps. Depuis la faillite de son père...Ils avaient tout perdu, dont son magnifique piano. Il en avait été bouleversé, mais tout s'arrangeait maintenant ; il jouait sur un piano, bien accordé, pour le plaisir des oreilles de ses spectateurs improvisés, mais aussi des siennes.




[Fantasia in D Minor : http://media.putfile.com/Fantasia-in-D-Minor ]
Revenir en haut Aller en bas
Brynhild Odomar
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1241
Age : 22
Humeur [RPG] : Noon
Signe distinctif : Noon
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: La mélodie du bout des doigts...[Libre]   Jeu 1 Mar - 21:06

Troyanne qui passa dans le salon entendi la musique.elle s'approcha du piano puis resta la a écouté quand soudain elle se mis a chanté.elle avait une très belle voix.quand elle entendi que la musique s'arreta

-Salut!je m'appelle Troyanne tu sais tu joue bien!!

*meme très bien
Revenir en haut Aller en bas
Kaora
élève appelé moulin à paroles
avatar

Féminin Nombre de messages : 519
Age : 27
Age du personnage : sleeping forest
Humeur [RPG] : reveuse..
Signe distinctif : Kaozilla!!!
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: La mélodie du bout des doigts...[Libre]   Jeu 1 Mar - 21:09

Kaora marchait dans le couloir sans but precis quand une melodie vint lui caresser les tympans,la prendre par la main et la trainer vers le salon..Il lui semblait que ce jeune homme rendait cette melodie vivante,comme si chaque note etait une parole..Kaora resta planté dans l'entrée a ecouter,le regard perdu dans le vide..Il s'appliquait ca se voyait clairement..
Elle resta planté contre le mur encadrant la porte a la regarder jouer..Son esprit se mettant a vagabonder au rythme des notes.Elle se voyait en train de voler et de glisser sur le vent..c'etait stupide mais la melodie lui faisait du bien..Elle se sentait detendue,libre..
Toujours dans l'encadrement de la porte a le fixé,ou plutot a fixé ses doigts sur les touches..elle ne voulait pas faire de bruit pour ne pas le deranger,et puis ca lui plaisait ce petit moment..
Revenir en haut Aller en bas
http://i-m-a-g-i-n-a-i-r-e.skyblog.com
Nikolaï Prokopievsk
élève timide
avatar

Masculin Nombre de messages : 69
Age : 26
Humeur [RPG] : Danseur classique...
Signe distinctif : Violoniste, pianiste, clarinettiste à ses heures
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La mélodie du bout des doigts...[Libre]   Jeu 1 Mar - 22:07

Le jeune homme très concentré ne remarqua pas de suite l'adolescente qui s'était approché. Néanmoins, lorsqu'elle se mit à chanter de sa douce voix, il s'arrêta et leva les yeux vers elle. Elle se nommait Troyanne et le complimenta sur sa façon de jouer. C'était un compliment qui faisait toujours plaisir, malgré le nombre de fois qu'il l'avait reçu.

« Enchanté, mademoiselle. Je suis Nikolaï Sergueïévitch Prokopievsk...et merci du compliment. »

Il la gratifia d'un sourire charmeur puis reprit son morceau où l'avait laissé. Comme il en avait l'habitude, la mélodie retrouva aussitôt son rythme enchanteur. Il arriva bientôt aux mesures où les notes se succédaient à un rythme que seul un pianiste comme lui pouvait tenir. Il s'agissait du dernier acte, qui allait clore cette pièce qu'il adorait tant. Ses doigts caressaient les touches qui, sous ce contact, laissaient s'échapper leur mélodieuse voix. Il termina bientôt le morceau et sentit sur lui un regard qui l'intrigua. Il se retourna lentement et distingua la silhouette d'une jeune fille au pas de la porte.

Il ne se leva pas, mais lui adressa un sourire discret avant de se remettre à jouer. Cette fois, il avait choisi la fameuse et mélancolique « Fur Elise » de Ludwig van Beethoven. C'était la pièce qu'il connaissait le mieux. Il y avait déjà plusieurs années qu'il la maîtrisait parfaitement et se réjouissait toujours autant au moment de la jouer. Surtout que cette fois, il se savait écouter. Ses doigts se posèrent de nouveau sur les touches, avec la même grâce qu'auparavant et un faible sourire vînt se poser sur ses lèvres, adressé à ce piano, à ces touches, à la musique elle-même, à sa mère, à Inessa. À tout ce que lui inspirait cette mélodie...
Revenir en haut Aller en bas
Brynhild Odomar
élève qui n'a plus de secret
avatar

Féminin Nombre de messages : 1241
Age : 22
Humeur [RPG] : Noon
Signe distinctif : Noon
Date d'inscription : 10/11/2006

Feuille de personnage
Age [RPG]: 17 ans
Mes relations:
Sexualité: hétéro

MessageSujet: Re: La mélodie du bout des doigts...[Libre]   Jeu 1 Mar - 22:13

elle se remit a chanté d'une voix douce

-Enchanté!

*il joue bien*

puis s'een le faire exepret elle se mit a danser
Revenir en haut Aller en bas
Kaora
élève appelé moulin à paroles
avatar

Féminin Nombre de messages : 519
Age : 27
Age du personnage : sleeping forest
Humeur [RPG] : reveuse..
Signe distinctif : Kaozilla!!!
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: La mélodie du bout des doigts...[Libre]   Jeu 1 Mar - 22:44

Kaora avait remarqué le sourire discret que lui avait adressé le garçon et elle lui avait repondu par un sourire.Elle regarda amusé la jeune fille chantait et danser..Elle s'avança vers eux et sourit en les regardant,ils formaient un jolie duo
Elle resta plus pres a les regardait souriante
"jolie duo"
finit elle par lancait a l'adresse des deux adolescents,toujours souriante
*ils ont tous des talents fou ici*
Revenir en haut Aller en bas
http://i-m-a-g-i-n-a-i-r-e.skyblog.com
Nikolaï Prokopievsk
élève timide
avatar

Masculin Nombre de messages : 69
Age : 26
Humeur [RPG] : Danseur classique...
Signe distinctif : Violoniste, pianiste, clarinettiste à ses heures
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La mélodie du bout des doigts...[Libre]   Ven 2 Mar - 15:30

« Für Elise », "Pour Élise", de Ludwig van Beethoven, était une oeuvre qui soulevait beaucoup de questions. En effet, son véritable titre est « Bagatelle in A minor », mais on racontait que son titre original était « Für Therese ». Therese étant Therese Malfatti von Rohrenbach zu Dezza, une femme que Ludwig aurait demandé en mariage en 1810, soit l'année de l'écriture de la pièce. Mais en 1865, lorsque Ludwig Nohl découvrit le morceau, il aurait retranscris « Für Elise », au lieu de « Für Therese ». Nikolaï tenait cette mélodie, cette légende au bout des doigts. Il l'avait si souvent pratiqué avec son professeur, qui s'était fait un plaisir de lui raconter l'histoire par la même occasion. C'était un jeune homme de vingt ans très charmant et d'une soif d'apprendre sans borne. Il avait été honoré de pouvoir enseigner le piano au fils de la très belle et célèbre Sofia Prokopievska. S'il voyait aujourd'hui son protégé, il serait très fier. D'ailleurs, le jeune russe regrettait ces années-là, ces gens-là, mais qui ne le ferait pas.

La jeune fille qui les observait de loin s'approcha finalement, leur faisant remarquer qu'il faisait un joli duo. Nikolaï était cependant un peu intrigué par Troyanne qui chantait et...dansait. « Für Elise » était pourtant une pièce que l'on écoute dans le silence le plus parfait...Chez lui, son père s'asseoyait dans son fauteuil favoris, vodka à la main, sa mère s'installait sur le canapé, serrant Inessa contre elle comme sa fille et les quelques domestiques qui avaient demandés de rester s'agenouillaient à même le sol, devant les fauteuils restants. Et ils passaient ainsi des heures à écouter les pièces que leur jouait Nikolaï, dont « Für Elise ». Le jeune homme était si absorbé dans ses réfléxions qu'il ne se rendit même pas compte qu'il arrivait à la dernière mesure. Il termina la chanson et cela suffit à le ramener à la réalité, se demandant comment il avait pu faire si vite pour jouer la magnifique composition.
Revenir en haut Aller en bas
Kaora
élève appelé moulin à paroles
avatar

Féminin Nombre de messages : 519
Age : 27
Age du personnage : sleeping forest
Humeur [RPG] : reveuse..
Signe distinctif : Kaozilla!!!
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: La mélodie du bout des doigts...[Libre]   Ven 2 Mar - 15:35

kaora restait cependant legerement a l'ecart ne voulant pas deranger le jeune homme dans sa melodie..Elle avait l'impression qu'il ne faisait plus qu'un avec le piano...Contrairement a ce qu'elle avait pu voir de certains pianiste,le garçon et le piano ne faisait plus qu'un,le garçon guidait le piano et par moment on avait l'impression qu'il n'y avait plus que le piano..melange etrange..De plus elle etait forcé d'admettre qu'il jouait sublimement bien...Il etait forcé qu'il soit professionnel!ca ne pouvait etre que ca..sinon comment jouer aussi bien que Beethoven...On aurait meme dit que c'etait Beethoven en personne qui jouait...
Kaora ne s'y connaissait pas vraiment en piano mais la elle etait scotché...Elle fixé les doigts du jeune homme passé d'une note a l'autre sans faute..Il allait vite et semblait vraiment habitué..Elle resta silencieuse compeltement absorbé par la melodie..Elle ne savait meme pas quo ifaire pendant qu'elle ecoutait,a part se taire et observait...
Revenir en haut Aller en bas
http://i-m-a-g-i-n-a-i-r-e.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mélodie du bout des doigts...[Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mélodie du bout des doigts...[Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joe Jack-La vie au bout des doigts
» Magistra magicienne jusqu'au bout des doigts =D
» Pokémon sur le bout des doigts
» wu yi feng ? je te retiens du bout des doigts
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de Manga :: Hors-Jeu :: Anciens RP :: Rez-de-Chaussée :: Le salon-
Sauter vers: